Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/08/2017

LANSARGUES *AVENIR*

Mardi 15 août 2017 - 16e Trophée Pierry-Gibert (1re journée, course du 13 août)

Belle ambiance festive

IMG_6305.JPG

▼ ▲ La relève lansarguoise
avec l'école de rasteurs

avec les éducateurs Martin, Guin et Valette

IMG_6304.JPG

En cette 1re journée du 16e Souvenir Pierry-Gibert, l’école de raseteurs lansarguoise est à l’honneur avec ses nombreux pratiquants grands et tout petits. Belle image de transmission. En piste, une majorité de jeunes cocardiers aux qualités certaines quoiqu’assez irréguliers face à une équipe au petit tempo. Le tout dans une bonne ambiance générale.
Noirlac (Michel, N.910).- Défend son terrain de prédilection au toril où il revient toujours, raccompagne avec force et envie. Reste concerné sur la 2e ficelle qu’il garde, avec des charges plus ou moins engagées.
Pyros (Grand Salan, N.514).- Placement flottant, ne laisse rien sans réponse. Quand les enchaînements lui sont demandés, il répond présent avec des accélérations bien placées et quelques conclusions droit sur le banet. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
Becassoun (Lafon, N.154).- Les rubans volent sur ses déplacements incessants. Puis, il gagne en stabilité, se montre vaillant et rapide dans les séries. Très franc, garde sa vitesse, son assiduité et ses ficelles. 5 Carmen et retour.
Rio Grande (La Galère, N.925).- Il demande du travail pour se concentrer et faire parler sa vitesse. Là il en manque et, parfois, il se désintéresse. Mais quand le rythme monte, il hausse le ton, enferme (Castell, Faure), oblige Montesinos à se coucher, jolie trajectoire avec Faure dans les cornes jusqu’au bout. Rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.
Jarrod (Les Termes, N.118).- Va vite et pousse fort, se dégage et repart se placer. S’escampe méchamment après Castell et semble marquer le coup. Mais retrouve du mordant en concluant après Jourdan, Robert. Le tempo baisse, Castell insiste et s’octroie la 1re ficelle. 4 Carmen et retour.

IMG_6490.JPG

(photo) Calabrun (Lou Pantai, N.202, 12 minutes).- Il a des envies d’évasions qu’il multiplie allègrement. Les hommes tentent de l’intéresser, Calabrun se tient mieux et s’envoie après Castell, Jourdan. Grosse série où il se livre agréablement. Très irrégulier, rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.
N.401 (Cyr, hp).- Le magnifique tau trépigne d’impatience et vide la piste. Prend quelques passes trop sévères pour qu’il se prenne au jeu. Saute les barrières et s’incruste en contre-piste. Garde ses glands.
Texte et photos
MARTINE ALIAGA
 
Trophée de l’Avenir : Robert, 11 points ; Castell, 10 ; Montesinos, 3 ; Y. Martin, 3.
Course du dimanche 13 août. Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : CT F. Durand. Président : Thierry Tosas. Raseteurs droitiers : Castell, Faure, Jourdan, Montesinos. Gauchers : Y. Martin, Robert, Sanchez. Tourneurs : Jockin, Lebrun.
 
ENTRACTE

IMG_6373.JPG

IMG_6380.JPG

IMG_6381.JPG

********************

14/08/2017

FOURQUES - TROPHEE DE L'AVENIR

Course du Samedi 12 Août

 

LE SOUFFLE DE MURANO

LA MAITRISE DE PANISSE

 IMG_7510.JPG

Des moments intéressants, d’autres moins prenants font que ce concours de manades a été irrégulier dans sa tenue. En première partie, Panisse par sa prestance et Arquet par sa hargne retiennent l’attention. En seconde, Murano séduit par sa bravoure. Chez les hommes, Améraoui et Gaillardet  ne sont pas venus pour faire acte de présence et furent les plus constants avec Chekade IMG_7523.JPGpar moment.

Peu Se (Blanc-Espelly N.652) : 5' de réactions tête basse et cornes virevoltantes avant de durcir le jeu tout en se montrant présent mais bon, c’est longuet. IMG_7543.JPG
Panisse (Sylvereal N.714) : Vite positionné devant le toril, il fait réfléchir. Il prend un raset et se déplace. Chekade tente mais se fait enfermer avant de se faire menacer aux planches alors qu’Auzolle ne peut atteindre la tête. Action après Gaillardet et IMG_7573.JPGCarmen au retour joué 3 fois ficelles en place.
Arquet (Guillierme N.154) : Volontaire ne laisse rien. Battu et pénétré par la colère, il tamponne simultanément après Ameraoui et Chekade avant de remettre ça sur Auzolle et Villard. 14'30 pour 7 Carmen.IMG_7593.JPG

Murano (Fournier N.928) : Vaillant on arrive vite aux ficelles. Plein de bravoure les enchainements dans le terrain des planches n’en finissent plus. Sans perte d’allure et toujours prêt pour la reprise les hommes en profitent et le dépouillent à la 11ème. Le disque en continu pendant ainsi qu’à son retour.

IMG_7631.JPGBousieu (Raynaud N.165) : Sans vice, à la 5ème il ne lui reste qu'une ficelle. Il se place et les hommes lèvent le pied. Alors que derrière Gaillardet la trajectoire est serrée, le reste du temps, il se contente de répondre à son rythme en faisant parfois le pas. Sa fin de course plus réticente laisse dans l’ambiguïté. Rentre sa ficelle en silence. IMG_7646.JPG
Vermet (Plo N.9103) : Ca commence fort. Un coup de buttoir après Gaillardet  - Carmen - et un saut où il propulse Améraoui contre les tubes – Carmen - . La suite sera moins convaincante de par son irrégularité. Ficelles en place, il rentre en silence.

Trophée de l’Avenir : Améraoui 13, GAillardet 11, Zbiri 7, EL Mahboub 4

Entrée : 3/4 -  Organisateur : CT Lou ChinChei

Présidence : Norbert Nesty Raseteurs Droitiers : L Ameraoui, L Auzolle, B Villard, A Chekade -Raseteurs Gauchers : Y El Mahboub,  J Gaillardet, V Rodriguez, S Zbiri

Tourneurs : F Levy, JL Ull, C Garcia, E Lieballe                  Texte et Photos Cyril Daniel

13/08/2017

MOUSSAC *TROPHEE AVENIR/ESPOIR*

Dimanche 13 août 2017

Venturi le plus du jour

moussac,venturi,charrade,course camarguaise

Jolie accélération de Venturi sur Charrade

 

Un bon ensemble où il a manqué de pression aux biòu pour s'exprimer pleinement. Le jeune Venturi de Raynaud exprime de belles qualités naissantes. Guyon et Charrade ont tiré la course vers le haut.

Robin (Leron, N.713).- Quand on rentre dans son terrain, il vient au bout sur Guyon, bombarde sur Ricci, et en suivant sur Charrade. Du métier et de la hargne, pour un bon quart d'heure, une ficelle à la maison. 4 Carmen et retour.

Rigodon (Raynaud, N.352).- Quand on le bouscule, il vient au bout en pointant, avec une préférence droitière mais la pression a manqué. Il s'évade de nombreuses fois. 1 Carmen.

Auroch (Leron, N.0229).- Pris au vire-vire, il enchaîne les belles finitions à la barrière. Sans refus, dans les séries, puis le tempo baisse sur la fin. Garde ses ficelles. 2 Carmen plus rentrée.

Venturi (Raynaud, N.261).- Joli bébé, brave et sans vice, qui subit l'armée blanche au début et on passe rapidement aux ficelles. Puis enclenche avec un coup de barrière sur Charrade qui le fait briller. Idem sur Benafitou. Enorme envolée sur Guyon frôlé par la corne. Termine sur Fougère, avec une ficelle, 7 Carmen et rentrée.

Igor (Leron, N.738).- Attaque par une belle série en musique en baissant la tête. Tamponne sur Guyon, se cabre sur Fougère, sans refus quand on rentre dans son terrain. Les ficelles à la maison. 3 Carmen et rentrée.

Galon (Raynaud, N.353).- Le plus jeune du jour avec une grosse pointe de vitesse mais le rythme baisse rapidement. Il vient par à coups en « daillant », termine en roue libre avec ses 2 ficelles. 1 Carmen

REMY MARTIN
PHOTO BRUNO DUSSERE

Trophée de l'Avenir : Charrade, 20 points.

Course du samedi 12 août. Entrée : un petit plein. Org. CT Lou Gardoun. Président : D. Couderc. Raseteurs droitiers : Charrade, Fougère, Guyon. Gauchers : N. Benafitou, Ricci. Tourneurs : Abbal, Duran.

12/08/2017

CASTRIES - TROPHEE DE L'AVENIR-ESPOIR

Course du 11 Août 17

MANQUE D’ENGOUEMENT

 

IMG_7347.JPG

En clôture des hostilités de la fête, ce concours de manades n’a réellement jamais décollé… Irrégularité dans le travail des hommes – surtout aux ficelles -  aspérité chez les taureaux ont fait que ….. La fatigue aoûtienne semble se faire ressentir.  V Félix, G Robert en crocheteurs avisés et A Chahboune en « cascadeur » font l’essentiel. Certains cocardiers démontrent leur savoir notamment Valois, Poète et à IMG_7359 - SARPEDON (Lautier) sur Y. CHAHBOUNE.JPGun degré moindre Bataclan s’il se canalise.
Sarpedon (Lautier N.742) : Que c'est compliqué. Dans les angles qu'il ne quitte guère l'approche n'est pas simple. 3 éclats après Chahboune (enfermée et finitions  puis plus rien. Il se tient et les hommes abandonnent. 3 Carmen.IMG_7380 - VALOIS sur L AMERAOUI.JPG

Valois (Ternen N.075) : Une vaillance entrecoupée de récupération et de poursuites appuyées ou la corne frôle la planche à l'arrivée il tient pied durant 14'30. 7 Carmen plus rentrée.
IMG_7390 - ESQUIROL sur G ROBERT.JPGEsquirol (St-Pierre N 915) : Un taureau qui excelle dans la bourre en enchaînant les sites. Malgré une relâche des hommes, sa vaillance lui est fatale à la 12ème. Carmen joué 4 fois le raccompagne.
IMG_7419 - VIDOCQ - FELIX.JPGVidocq (Blanc-Espelly N.914) : La plupart du temps centriste, il démarre à la vue des blancs mais l'ensemble manque de conviction et les hommes n'affichent guère de motivation. Une timide série en fin de course -Carmen- et ficelles intactes,  le disque le raccompagne. IMG_7436 - BATACLAN (Occitane) sur S. ROBERT.JPG
Bataclan (Occitane N.941) : Véloce quand il a un homme dans le collimateur il ne le lâcher guère. Enferme et tamponne Chahboune, cogne après Robert et Ouffe. Dommage qu’il se gaspille par une douzaine de sauts pour rien. 3 Carmen.
IMG_7466 - PELICO (Ricard) sur V FELIX.JPGPelico (Ricard N 906) : Au rythme des hommes il répond aux provocations -pas nombreuses- avant de s'évader. Saute derrière A Benafitou, tape derrière Chahboune. 2 Carmen.

IMG_7480 - POETE (Nicollin) sur Y. CHAHBOUNE.JPGPoète (Nicollin N.028 - HP) : Il en a sous les sabots le jeunot. Raseté sans relâche, il donne à tête à tout ce qui se présente. Il se chauffe et pousse ses poursuites jusqu’aux planches où il n’hésite pas à taper – Chahboune (2), Ameraoui (2), N Benafitou (2) et Ouffe. Les honneurs à 5 reprises réitérées à sa rentrée.

Entrée : 1/3 - Organisateur : CT Le Trident - Présidence : Jacques Valentin

Raseteurs Droitiers : L Ameraoui, V Félix, J Vic -              Gauchers : A Benafitou, N Benafitou, G Robert (sort au 6ème), A Chahboune, J Ouffe

Tourneurs : F Jockin, K Kerfouche, A Perez

Texte et Photos Cyril Daniel

10/08/2017

MONTFRIN *AVENIR/HONNEUR*

montfrin,gland d'or,triton,guyon,course camarguaise

Jeudi 10 août 2017

Sous une pluie de Carmen

Triton de la manade Plo marque la finale
dans une excellente 2e partie.
Rémi Guyon rafle la mise

montfrin,gland d'or,triton,guyon,course camarguaise

Triton épingle Fouque

Si les jeux étaient faits avec 22 points d’avance pour Guyon, l’émotion vient de cette rapidité surprenante d’exécution et cette corne meurtrière de Triton qui fait mouche à trois reprises et met le feu au chaudron Montfrinois. Trois fois la corne s’est glissée le long de la cuisse heureusement sans mal ! Le spectacle avait déjà bien commencé, Triton l’a élevé mais Laos, Barcarin et Templier ont fini en fanfare sous une pluie de Carmen !

Lou Barry (N.322, La Galère).- 7 Carmen et retour. Très vite les honneurs pour ses réponses gauche/ droite où sans difficulté il permet aux raseteurs de poser la main. Un premier généreux avec lequel Fouque et Bouhargane se régalent. A 14 ans Lou Barry gère sa course et laisse in extremis sa première ficelle à Deslys.

Diamond (Chauvet, N.901).- 8 Carmen et retour. S’il n’est pas raseté à son avantage le temps des attributs, Diamond se reprend et enferme Bernard sous l’air de Bizet qui a chaud à l’arrivée. Ensuite Fouque finit dans les cornes pendant que Deslys pose la main. Fouque encore joue serré et s’engage pleinement. Quelques erreurs de placement mais Diamond riposte vivement et garde une ficelle.

Aramis (Nicollin, N.036).- 4 Carmen plus retour. Sans trouver une place de prédilection Aramis reste surprenant pouvant faire mouche. Comme ses actions après Moutet (2) mais aussi Fouque et enfin saute après Deslys pour 10’.

Triton (Plo, N.7118).- 7 Carmen et retour. A 2'30, s’envole après Bernard qui fait le gland. Sa force c’est de beaucoup se déplacer et être rapide dans l’action où il glisse sa corne et fait mouche à trois reprises. D’abord avec Moutet, la corne lui épingle le pantalon en plein vol. Frappe après Deslys et les blancs hésitent. A 9'30 enferment dangereusement Deslys qui a chaud et là encore Triton lui vole après et déchire le pantalon. A la 12’, Fouque fait le pas Triton lui part aux trousses comme un éclair et sa corne glisse sur la cuisse du raseteur qui s’en sort pantalon déchiré. Rentre ses ficelles en musique et très applaudi.

Laos (Lautier, N.881).- 10 Carmen et retour. S’il laisse vite voler cocarde et glands, Laos répète et les séries s’enchaînent en musique. Bouhargane trouve le pas, Fouque pose la main. Bouhargane déséquilibré bronche à l’arrivée, Moutet pareil sous le toril et la corne frôle les jambes. A la 10’ Laos corrige les fautes des blancs et se décuple à la force du combat s’exécutant avec une rapidité qui donne chaud à Guyon à l’arrivée. 11’.

Barcarin (Fabre-Mailhan, N.907).- 10 Carmen et retour. Très vite enferme Guyon et serre Fouque à l’arrivée. Saute après Fouque. A la 4e surprend Guyon qu’il percute haut. A la 7e, saute après Deslys et à la 11e frappe fort après Fouque et brise la planche. Une série éclate, Bizet enchaine, saute après Fouque et rentre une ficelle en musique.

Templier (Ricard, N.742, hp).- 5 Carmen et retour. Un poids lourd qui ne s’en laisse pas compter. Il percute et se donne en spectacle comme sur Bouhargane, Moutet, Guyon et surprend même le tourneur Duran.

CAMARON

Trophée de l'Avenir : Deslys, 17 points ; Gaillardet, Fouque, Bouhargane, 6 ; Bernard, 4.

Trophée Honneur : Moutet, 15 ; Guyon, 9.

59 ème FINALE DU GLAND D'OR

1er Guyon, 79 points ; 2e Deslys, 60.
Meilleur animateur Fouque.
Meilleur taureau de la finale Triton de Plo.
Meilleur de l’année, Jappeloup de La Galère.

Course du mardi 8 août.
Entrée : comble. Organisateur : CT Lou Pougaou. Présidence : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : Guyon, Moutet, Fouque. Gauchers : Bouhargane, Deslys, Bernard, Gaillaret. Tourneurs : Levy, Dunan, Duran, Solera.

08/08/2017

MONTFRIN - TROPHEE DE L'AVENIR - 6ème Journée du Gland d'Or

Course du 06 Aout 2017

CLANCLAN et ST ELOI ….. CHAMPAGNE

IMG_7152.JPG

6ème et dernière journée avant la Finale du Gland d'Or plaisante à suivre. Dans une présence blanche sans relâche, Guyon conforte aisément son avance,  Moutet (2°) et Deslys (3°) ne lâchent rien. Les autres, loin d’être en reste et la mayonnaise bien débuté avec Vauban et Pouchiche monte en puissance pour se terminer avec Clanclan et St-EloiCAMPAGNOL - MOUTET.JPG
Campagnol (Cuillé N.964): Distrait et remuant, 2'30 il reste une ficelle. Plus incisif aux ficelles ses arrivées derrière Moutet, Fouque et Deslys sont honorées tout comme sa rentrée a la 10e.
VAUBAN - GAILLARDET.JPGVauban (Paulin N.826) : 3' pour les pompons ; Bien que caractériel, aux ficelles il va se mettre en valeur avec vives poursuites et arrivées percutantes et menaçantes sur Moutet, Sanchis et Gaillardet. 1ère ficelle a 300€ en place son 4ème Carmen le raccompagne.POUCHICHE- GUYON.JPG
Pouchiche (St Pierre N.003) : Sans refus, tête basse qui « testège » conserve ses glands 10 minutes.  Accélérations et tampons derrière Sanchis, Moutet et Gaillardet et VALENT - DESLYS.JPGficelles en place, Carmen joué 3 fois le raccompagne.

Valent (Nicollin N.815) : Raseté a rythme effréné à la 2° minute, il ne reste qu'une ficelle. Classique il s'engage vivement,  passe la tête à l'arrivée - Guyon - mais ne peut résister que 10 minutes. Carmen au retour joué 4 fois.AMELOUN - FOUQUE.JPG

Ameloun (Guillierme N.158) : Les hommes font profiter de son manque d’expérience en l’assaillant de tout côté. 7 minutes au comportement brouillon ne facilitant pas les beaux rasets. 2 Carmen pour 2 finitions plus rentrée dans un ensemble immature.  
CLANCLAN - MOUTET.JPGClanclan (Laurent – N.033) : La puissance, la brutalité à l’état pur. Sans se faire prier, il démarre promptement  sur les sites qui se concluent rudement aux planches. Tampons après Deslys et Moutet, sauts ou envolées après Gaillardet, Moutet et Guyon. 12 minutes réglementaires règlementaires honorées par 6 Carmen retour inclus.

ST ELOI -  BERNARD.JPGSt Eloi (Blanc N.050) : De la bravoure chez cette machine à coup de barrière qui commence sa course gueule fermée et la finie ainsi tout en ayant enchainé les rasets a conclu aux planches  une bonne douzaine de fois, parfois très engagé. Un final pétillant avec le disque à 10 reprise et rentrée fort applaudi

Entrée : 3/4 - Organisateur : CT Lou Pougaou - Présidence : L. Allemand

Raseteurs Droitiers : R Fouque, R Guyon, D Moutet, B Sanchis (sort au 6ème)

Raseteurs Gauchers : J Deslys, E Bernard, J Gaillardet - Tourneurs : A Duran, D Dunan, R Solera, F Levy

Texte et Photos Cyril Daniel

06/08/2017

MARSILLARGUES - 90 ANS DU C.T LA SOUNAIA et de M. RAYNAUD

Course du Samedi 05 Août

JOUR DE FETE CHEZ LES BAJANS

On n’a pas tous les jours 90 ans

IMG_6982.JPG

 

IMG_7065.JPG1927 : Alors qu’à Marsillargues naissait le Club Taurin La Sounaia, Le Cailar saluait la venue du petit Marcel, fils de Casimir Raynaud. Et aujourd'hui les voilà tous deux réunis pour fêter ensemble leurs 90 ans. A cette occasion la devise Rouge et Bleue présentait une complète composée de bestiaux et d’espoirs plus confirmés.

A la capelado, en présence de la Pena Du Paty, le président du Club Taurin Hugues Daumas, après avoir retracé un bref historique de ce regroupement de personnes toutes empreintes de passion et d’aficion, a honoré Marcel Raynaud en lui remettant, et oui, rien de plus logique, Une Sounaia et un tableau de Marignan représentant Marcel et ses 2 biou d’Or.  Maguy quant à elle, allait recevoir un bouquet de fleurs.

Malgrés la chaleur  écrasante, avant que le temps ne devienne lourd, les hommes font au mieux. V Félix sera le meilleur animateur de course, les autres se tenant dans un mouchoir de poche…. Toscan et surtout Andreloun sont la pointure GRISOU - FELIX.JPGau-dessus tandis que Fragonard laisse entrevoir un petit quelque chose.
Grisou (N 246) : En bestiau il gère entre présence et fuite (6 sauts). Raccompagne Félix et Aroca. 1 Carmen.GUEURZY - SANCHEZ.JPG
Gueurzy (N 245) : Des sauts aussi (5) mais placé, il sort avec vaillance et pousse quand l'homme est engagé - Montesinos - Ficelles en place il rentre à la 12ème. 1 Carmen
TOSCAN - MARTIN.JPGToscan (N 162) : Irréprochable dans son placement, ses réactions sont certes irrégulières mais quand il démarre, la plupart sont conclues aux planches où il vient se dresser après Montesinos (3), Félix et Martin (5). Les honneurs 6 fois plus retour glands en place.
Andreloun (N 958) : Une dizaine de rasets en 2 ANDRELOUN - MARC SANCHEZ.JPGminutes puis il va falloir patienter 5 minutes pour que l'activité reprenne. Consécutivement cogne derrière Sanchez et Félix, serre Félix et Martin et s'engage après Montesinos. C’est la pointure au-dessus. La musique 5 fois plus rentrée avec ses APACHE - AROCA.JPGglands.
Apache (N 060) : Petit coup de tête il acquiesce les sites jusqu'à en perdre cocarde et glands. Aux ficelles il affiche une envie moins pressante avec tout même quelques éclats avec des poursuites intenses et des arrivées sérrées. Mais dans l’ensemble ça manque de régularité, ce qui le privera des Honneurs….FRAGONARD - FELIX.JPG
Fragonard (N 244) : Vert, tendre, il se cherche au premier tiers de course. Puis sa position est plus appliquée et certaines réactions appuyées – Félix se fait légèrement couper terrain – Les hommes lèvent un tant soit peu le pied
VENTURY - FELIX.JPGVentury (N 261) : Déjà du métier et de vives réactions comme sur Felix ou il accélère sur la trajectoire avant de se désunir et peiner pour fairemarsillargues,trophée de l'avenir,course camarguaise front. 2 Carmen.
Entrée : Environ 220

 

Organisateur : CT La Sounaia

Présidence : Th Thosas

Raseteurs Droitiers : V Félix, G Montesinos, S Aroca, G Cano

Raseteurs Gauchers : J Martin, M Sanchez,

Tourneurs : A Perez, C Garcia, L Esteve

 Texte et Photos Cyril Daniel

05/08/2017

SALIN DE GIRAUD *AVENIR*

Samedi 05 Août 2017

AMPHITRYON LE STRATÈGE DES SALINS …

IMG_2169.jpg

Dangereuse arrivée aux planches d'Amphitryon (A Chapelle) Sur Yannick Michelier

Entrée: ¼ Organisateur: CT Lou Salinié Présidence: J Alvarès Droitiers: Michelier, Moine, Pradier Gauchers: Gaillardet, Zelphati, Zbiri Tourneurs: Lévy, Lieballe, P Rado, Thierry.

Vulcain (Allard) remporte le Trophée Serge Pascal. Combatif dans la tourmente aux points, le petit taureau s'est jeté corps et âme dans la bataille mais Amphitryon (Chapelle) aurait pu aussi y prétendre au terme de sa domination cocardière. Chez les blancs Zbiri combatif s'adjuge le trophée au points, Pradier celui de l'animation. Michelier et Gaillardet se revigorent après la pause. Présidence ferme de Joris Alvarès qui calme l'ardeur des blancs pour protéger certains taureaux assaillis. De suite au charbon pour les rubans, GERMINAL (Lautier n° 572) répond présent sur tous les cites. Calé au toril aux ficelles, il sélectionne beaucoup trop et s'il prend deux séries, il se durcit et les rentre en silence. 2 Carmen. Le petit taù INDIEN (La Galère n° 267) subit d'entrée une forte pression. Aux ficelles pas de calumet de la paix et s'il se reprend un peu à seulement cinq ans il manque de pattes et subit une charge de rasets peu enclins à déterrer la hache de guerre. 2 Carmen et retour. Une minute et HARPAGON (Blanc n° 070) défend déjà ses ficelles. Mobile, il s'évade une douzaine de fois dans le pourtour sans trouver pas sa place. Face à l'avarice de rasets, il ne peut s'exprimer. Retour en silence avec ses ficelles.

Expérimenté et cul aux planches, AMPHITRYON (Chapelle A n° 632) joue des cornes à l'arrivée et conclut deux fois après des allonges de Michelier. Il chasse, contrôle les départs dans une excellente stratégie. Dominateur il oblige à calculer et conserve ses ficelles. 6 Carmen et retour. Un an d'arrêt pour GAROUIAS (St Germain n° 920) et s'il manque de placement il prouve qu'il est capable de percutantes actions sur Zbiri (2) et Michelier (2). Il ne rechigne pas face à la pression et effectue neuf minutes trente intéressantes. 4 Carmen et retour. Un point d'écart et VULCAIN (Allard n° 116) reçoit la foudre volcanique aux rubans. Aux ficelles avec beaucoup de cœur il se jette dans le combat avec une demi-douzaine de grands coups de barrières. Dix minutes très combatives mais éprouvantes. 4 Carmen et retour. Rapide et vite tourné, PEPELLE (Layalle n° 133) navigue mais sur les rasets sincères il est capable de percuter fort comme sur Zbiri et Gaillardet. Il effectue dix minutes agréables et rentre une ficelle au toril. 2 Carmen et retour.

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Zbiri (17) Pradier (16) Michelier (9) Gaillardet (7).

31/07/2017

VERGEZE - Trophée de l'Avenir

Course du Samedi 29 Juillet

LA COURSE PREND SON ENVOL

AVEC OURANOS et CARABIN

IMG_6757.JPG

IMG_6777.JPGC'est le trophée de l'avenir en ce samedi qui est proposé avec un concours de 7 manades. A la capelado, ils seront 7 à défiler (plus 3 tourneurs) et avec le coeur a l'oeuvre, ils vont faire au mieux surtout en première partie, une première partie qui ne restera pas dans les mémoires. D'ailleurs sur les gradins, ça goutte, ça regarde passer les canadairs, ça papote. Par contre ça roumègue pour certains rasets. Mais, certains taureaux de par leur comportement se prêtaient-ils à autre chose ?  Heureusement la seconde sera plus  captivantes avec Ouranos, Carabin et à un degré moindre Sylvio.  Chez les hommes, aucun ne se détache vraiment.

Vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaiseChicolo (Chaballier – n°916) : Peu intéressé par les gauchers si ce n'est quand il est en mouvement, à droite il n'en demeure pas moins irrégulier. 2 engagements après Vacaresse et Belgourari, quelques passages de tête pour 2 Carmen.IMG_6802- CONSCRIT (St Pierre) sur R GUYON.JPG
Conscrit (St-Pierre – n°117) : Après un première partie de course ou il fuit les hommes par des déplacements, il va davantage s'en intéresser en les accompagnants jusqu'aux planches pour 2 Carmen contestés.
Adonis (Raynaud – n°175) Vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaise: Sans envie et avec un léger coup de tête il limite ses répliques au maximum et ne peut résister plus de 10 minutes.

Ouranos (Lagarde – n°819) : ll a envie. Ses Vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaiserépliques sont sèches, vives, et les arrivées menaçantes. Vacaresse et Sanchez seront gratifiés d’un engagement. Cédant rapidement ses glands, il défend avec vaillance sa cocarde. Derrière Belgourari il brise les planches. La première ficelle part à l’ultime minute, la seconde reste en place. Fort applaudi, les honneurs joués 4 fois le raccompagnent. IMG_6883 - SYLVIO (Félix) sur M BELGOURARI.JPG

Sylvio (Félix – n°010) : Tout en vaillance, cocarde et glands partent en 3 mouvements. Au fil du temps, la colère monte. Serre Belgourari pour une arrivée 50/50, enchaine les rasets. Mais, trop franc il ne peut tenir la distance… Une dizaine de minutes récompensées par le disque joué 5 fois.

IMG_6917 - CARABIN (Saumade) sur C ZELPHATI.JPGCarabin (Saumade – n°982) : Quel moral !! Personne ne pourra dire le contraire. Au même rythme, sans fléchir les rasets sont honorés. Tandis que Bengourari de fera coincer la cheville au saut, il tape derrière Vacaresse… Très à l’aise dans la bourre, dans les séries,  il s’en dégage pour se replacer à l’opposer et repartir de plus belle. Des Carmen, 6 ou 7 pendant renouvelés à sa rentrée fortement applaudi

Napaca (Blatière-Béssac – n°910) : Une course plus que « lacunaire ». UnIMG_6938 - NAPACA (Blatière) sur C ZELPHATI.JPG coup de ci de là (Bruschet, Gougeon, Zelphati) mais aussi beaucoup de défensive... Retour en Silence.

------------------------------------------------------------

Entrée : 2/3 (Gratuit) -  Organisateur : Commission des Festivités - Présidence : Jacques Valentin

Raseteurs : T Vacaresse, R Bruschet, C Zelphati, M Sanchez, M Belgourari, M Gougeon, R Guyon -  Tourneurs : S Fargier, B Joseph, A Duran

Texte et Photos Cyril Daniel

30/07/2017

MARSILLARGUES *AVENIR/ESPOIR*

Dimanche 30 juillet 2017

Boa étrenne les nouvelles arènes

Le cocardier de Nicollin et Romain Fouque
gagnent le 10e Bajan d'Or

Le jeune cocardier de Nicollin, Boa, réussit son examen de passage dans cette piste marsillarguoise aux belles proportions et étrenne ainsi les nouvelles installations. Il remporte le 10e Bajan d’Or avec Romain Fouque, meilleur animateur. 
Offley (Ricard, N.469).- Il coupe le ruban d'inauguration à sa sortie du toril, et s’il tient son placement, son esprit fantasque s’exprime par quelques actions intempestives (1 Carmen) et des sorties du raset parfois contraires.  Les hommes sont prudents. 11’ les rubans et rentre ses ficelles.
Cerf (Saint-Pierre, N.629).- Surveille, un peu décalé des planches, poursuit cornes pointées, pousse et de temps en temps joue des cornes. Trois belles accélérations sur les longueurs proposées par Fouque. 4 Carmen et retour avec ses ficelles.
Boa (Nicollin, N.122).- Se lance avec fougue et franchise, ne laisse rien sans réponse et va au bout. Ses ripostes rapides prennent de l’ampleur comme ses attaques aux planches. Des actions agressives jusqu’à basculer après Fouque. Fatigué sur la fin, mais il garde  du moral et ses ficelles. 8 Carmen et retour.
Dakar (Occitane, N.124).- Meilleur quand il reste dans les planches, en revanche retient ses charges dès qu’il se centre. Aux ficelles, demande encore plus d’investissement, mais la pression manque et il retombe dans ses travers. 11’.
Izarac (Vinuesa).- Choisit le devant du toril où il revient toujours. Jusqu’au-boutiste sur quelques passes allongées par Bernard. Loin de sa base, il n’est pas partant. Zekraoui essaie de près pour une charge dangereuse, tout comme Fouque, 2 fois. Pas facile, rentre ses glands. 3 Carmen et retour.
Pourpre (Blanc).- Remuant et véloce, pour plusieurs belles accélérations. Bien placé après les rubans (6’), il se livre avec vivacité (Ameraoui) et se cabre méchamment après Zekraoui. Garde une ficelle. 5 Carmen et retour.
Aptel (Cuillé, N.075, hp, 12’).- Saute seul ou après l’homme, mais bien titillé, appuie ses finitions jusqu’à basculer. Des actions bien frappées où il laisse beaucoup d’influx. Rentre un gland. 4 Carmen et retour.
MARTINE ALIAGA
 
Trophée de l’Avenir : Bernard, 14 ; Ameraoui, 6 ; Fouque, 2 ; Y. Martin, 2 ; Michelier, 2.
Course du samedi 29 juillet. Entrée :  presque plein. Organisateur : CT Lou Bajan. Président : A. Laget. Raseteurs droitiers : Fougère, Fouque, Michelier. Gauchers : Y. Martin, Zekraoui, Bernard, Ameraoui. Tourneurs : Toureau, Arnel, Lopez.
 
*********
Les arènes marsillarguoises
s'offrent un coup de neuf
Nouveaux gradins, nouvelle billetterie, sanitaires à l'intérieur, du tube rouge, du bois pour ceinturer la contre-piste et une piste conservée... Les nouvelles installations marsillarguoises ont de la gueule. Et conservent leur charme entre les murs crèmes de l'église, le château, la mairie (un peu en décrépitude) et - dommage - le Café français fermé. En ce jour de première course, les habitués cherchent leurs nouveaux repères "Ah l'entrée a changé de place, comment je rentre aux travettes ?", les raseteurs mesurent la contre-piste "on dirait qu'elle est moins large"... les spectateurs essaient les places pour la meilleure vue... A la présidence, on teste le nouveau matériel. Reste l'angle du grand portail qui devrait changer de configuration. Au final, l'impression est plutôt bonne, la mairie a fait le job, les Bajans et les autres peuvent plonger de bon coeur dans leur fête.
 
 

27/07/2017

REMOULINS * AVENIR/ESPOIR*

Jeudi 27 juillet 2017

La Cerise d'Or à Coquillon et Ameraoui

Tourtoulen, Mangin et Dantes enchantent la 2e partie

REMOULINSMANGIN3PHVENTADOUR.jpg

Mangin du Joncas met Bouhargane en difficulté

La première partie de cette finale de la Cerise d’Or a été dure avec de costauds coardiers, et surtout des hommes avec peu d’envie, ce que le public n’a pas apprécié. En 2e, changement de décor avec du beau travail et des taureaux au diapason. Les trois taureaux du titre n’ont pas chatouillé le jury mais le feu d’artifice a duré 45 minutes.
Mistifio (Fabre-Mailhan, N.904).- Il fait le ménage dés sa sortie, puis il se cale. Il déroule sur les gauchers ignorant ici et là les droitiers. Sa 2e ficelle retourne en musique. 3 Carmen.
Tailleur (Raynaud, N.943).- Pas commode le bougre ! En se décalant, il pose problème. Il a de la vitalité après Naim, puis Bouhargane. Grâce à une série qui le met en valeur, il déclenche 3 fois le disque. Rentre ses deux ficelles sur sa tête avec Carmen.
Ramier (Brestalou, N.943).- Dans le désordre, il ne refuse rien. Beaucoup de détermination dans ses actions Enfin de course, il durcit le jeu. Les efforts du président étant vains, les hommes lèvent le pied. Il garde ses deux ficelles dans la confusion (sono en panne). 3 Carmen.
Aroujo (Guillerme, N.765 ).- Enfin des actions puissantes. Il fait souffrir les planches, passe la tête, sabot sur l’estribo. Sur le qui vive, il donne le meilleur dans ses terminaisons. Applaudi, il rentre sa 2e ficelle en musique après 7 Carmen en course.
Tourtoulen (Saumade, N.9106).- Il fait dans le classique et c’est aux ficelles que son combat va a mas, il montre une autre facette en s’engageant à fond. Un peu de pagaille mais il s’en sort à merveille. Il cède sa 2e ficelle à l’ultime minute. 7 Carmen.
Mangin (Le Joncas, N.920).- D’entrée il fait un festival de coups de barrière. Bouhargane se fait malmener en contre-piste (pas de mal). Extraordinaire après Naim, une grosse enfermée sur Castell. Il change de terrain pour mieux recevoir les passages. Avec lui le bonheur était en piste. 9 Carmen. (Castell sort et doit être évacué).
Dantes (Fournier, N.102, hp).- Une autre machine à faire des coups de barrière qui va mettre en transe le public. Du bonheur encore pour finir cette succulente 2e partie. Des Carmen et encore des Carmen !
Carmen général pour cette 2e partie très enlevée


GUY MARTINELLI
Photo : VENTADOUR

Trophée de l’Avenir : Y. Martin, 16 pts ; Améraoui, 15 ; Naim, 8 ; Bernard, 5.
Course du mardi 25 juillet. Entrée : le plein. Président : D. Gaillard. Org. : Union Taurine. Raseteurs droitiers : Castell, Améraoui, Guyon. Gauchers : Naim, Y. Martin, Bernard, Bouhargane. Tourneurs : Jockin, Lebrun ,Toureau, Durand.

Cerise d'Or, Souvenir P.-Mayor : à Ameraoui et Coquillon de Lautier (course du 9 juillet)

25/07/2017

FRONTIGNAN *AVENIR/ESPOIR*

Lundi 24 juillet 2017

Du bon spectacle au pays du Muscat

FRONTIGNANQUINTILIENNAIMPHLS.jpg

Quintilien à l'assaut, Naim s'envole

 

Une bonne demi-entrée pour ce plaisant concours de manades où Icare qui fait sa despedide, montre qu'il en avait encore sous les sabots. Quintilien remporte le prix du meilleur cocardier, mais Joyco des Termes ou Pyros du Grand Salan aurait aussi pu y prétendre. Chez les blancs, Joey Deslys remporte le 1re prix suivi de Zbiri et Naim.  

Sphynx (Chapelle).- Un très bon premier qui même s'il perd rapidement ses principaux attributs, s'améliore aux ficelles. A gauche, il anticipe (après Aliaga) et finit bien à à la planche. Conserve ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Alguazil (Guillierme).- Un peu vert, se montre brouillon. Il se sert de son imposante armure au contact et il est alors difficile aux hommes de poser la main. De ce fait, conserve son 2e gland.

Joyco (Les Termes).- Classique, il montre une grande vaillance. Il se donne dans des séries endiablées et finit ras la planche. Ne faiblit pas aux ficelles où il démontre une brillance hors norme pour un entier. Rentre une ficelle, bouche fermée avec moult récompenses et très applaudi.

Icare de Paulin est présenté pour sa despedida (et hors compétition). Il reçoit quelques rasets qu'il termine tous très fort à la planche. Naim, Deslys et Zbiri se régalent. Bonne retraite Icare ! 

Pyros (Le Grand Salan).- Sérieux, toujours bien placé, souvent au toril, il répond à tout en finissant aux bois avec une préférence gauchère. Il se durcit un peu en fin de temps mais vient bien sur les rasets engagés. Rentre son unique ficelle. 3 Carmen et retour.

Quintilien (Le Ternen).- Après ses tours de piste habituels, le taureau se place vite et sur le premier raset de Deslys envoie un gros coup et bascule. Bien en place, il attend, dominateur, mais il a envie alors c'est lui qui va aux hommes. Se signale par une bonne dizaine d'énormes actions sur Deslys, Naim, Vic, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Rentre une ficelle sous l'ovation et la musique déjà entendue 5 fois.

Montmartre (Paulin).- Ce superbe étalon se montre vaillant dans les séries mais, sur une grosse action sur Naim (4e minute), il fracasse planches et piliers. On en reste là.

Texte et photo
LAURENT SONZOGNI

Trophée de l'Avenir : Deslys, 14 points ; Zbiri, 9 ; Naim, 7 

Course du dimanche 23 juillet 2017. Entrée : demi-arène. Org. CT Le Senglié. Président : Michel Cassagne. Raseteurs droitiers : Charnelet, Vic, Bruschet. Gauchers : Zbiri, Deslys, Aliaga (sort au 1er taureau), Naim. Tourneurs : Dunan, Lieballe, Garcia.

24/07/2017

PLAN D'ORGON *AVENIR*

Dimanche 23 Juillet 2017

TIMOKO LE TGV NOIR …..

IMG_2120.jpg

Timoko (Lautier) explosif après le local Ludovic Matéo

Entrée: ½ Organisateur: CTPR Lou Rami Présidence: A Noël Droitiers: Maurel, Michelier, Montésinos, Pradier (sort au 6°) Gauchers: Gaillardet, Matéo, Martin-Cocher Tourneurs: Dumas, Lévy, P Rado, Ruiz.

La 2ème journée de la Saint Louis et 40ème anniversaire du club taurin Lou Rami vaut par la belle prestation de Timoko, le sérieux de Bossard et la vaillance de Séverin. Maurel, Pradier et Gaillardet sont actifs mais c'est le local Matéo infatigable qui mène le combat sans relâche. Martin Cocher amène par moments son expérience tandis que Michelier et Montésinos complètent l'équipe.

Réceptif, COCOGNON (Raynaud n° 737) se livre des deux côtés. Expérimenté et solide, aux ficelles il ne néglige pas les séries et contrôle les hommes parvenant à en rentrer une. 3 Carmen et rentrée. Vif et les cornes acérées, BOSSARD (Les Baumelles n° 011) crée le danger aux bois. Excessivement méchant il s'envoie après Maurel. Aux ficelles, il ne lâche pas un pouce de terrain et continu ses virulentes arrivées même s'il a du mal à finir la dernière minute. Excellent, il garde ses ficelles. 5 Carmen et retour. Gros engagement sur Maurel aux rubans et SEVERIN (Cavallini n°628) laisse passer l'orage. Aux ficelles, il coopère et distribue quelques percussions tonitruantes dont une fois en bascule dans le couloir après Matéo dans douze minutes fort agréables. 6 Carmen et rentrée.

Mobile, FUGUEUR (Coulet n°558) s'il se jette bien au départ a des envies d'escapade à la sortie du raset. Il ne finit pas toujours ses poursuites. Un quart d'heure au petit trot. 3 Carmen et retour généreux. Instable, JONAS (Gillet n°039) lâche tous ses attributs à Maurel. Mieux placé aux ficelles, il est rapide, leste dans les séries et enferme Martin Cocher mais le rythme est décousu. Malgré cela 4 Carmen et ficelles au toril en musique. Bien placé, calme TIMOKO (Lautier n°025) distribue ses premières actions après Maurel. Rapide comme l'éclair le TGV noir enferme Montésinos et le percute. Plein d'envie, il surveille, se jette sur tout ce qui bouge et impose des rasets arrêtés. Il termine par une envolée après Matéo. 5 Carmen et rentrée. Rapide, GENDARME (Agu n°122) jette le trouble sur la maréchaussée blanche et fait la police aux planches après Matéo à trois reprises. Il cloue les cornes, fait voler les planches, affiche sa méchanceté et ne sera pas assez travaillé. 2 Carmen et retour.

IMG_2028.jpg

Cocognon (Raynaud) serre Joan Gaillardet

IMG_2035.jpg

Agressif Bossard (Les Baumelles) dangereux après Yohan Pradier

IMG_2067.jpg

Grand coup de barrière de Séverin (Cavallini) sur Ludovic Matéo

Plan d''Orgon 23 07 028.jpg

Poursuite de Fugueur (Coulet) sur Gabriel Montésinos

Plan d''Orgon 23 07 031.jpg

Danger pour Damien Martin Cocher enfermé par Jonas (Gillet)

Plan d''Orgon 23 07 035.jpg

Engagement aux planches de Timoko (Lautier) sur David Maurel

Plan d''Orgon 23 07 037.jpg

Rapide, Timoko (Lautier) met en péril Gabriel Montésinos 

Plan d''Orgon 23 07 055.JPG

Poursuite aboutie de Gendarme (Agu) sur Damien Martin Cocher 

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Matéo (12) Gaillardet (9) Pradier, Michelier (5) Montésinos (1).

Trophée des Raseteurs: Maurel D (14) Martin Cocher (6).

19/07/2017

PORTIRAGNES *AVENIR/HONNEUR*

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise

Course du dimanche 16 juillet 2017

Oudjit et Zelphati
mènent le jeu

pORTIRAGNESOUDJITTRAQUETPHVENTADOUR.jpg

Le Trophée Manu Pero offre un spectacle plaisant
et récompense (photo ci-dessus)
le local Jean-Henri Oudjit et Traquet de Félix

Une arène atypique, un CT Lou Camarguen plein de dynamisme, le décor est planté pour le trophée Manu Péro. Néophytes ou afeciouna, chacun a pu trouver satisfaction, le spectacle fut plaisant. Oudjit le local, totalise et s’impose, Zelphati dernière recrue à l’Avenir affirme son style travailleur infatigable. Traquet reçois les lauriers, mais Eon et Capitou pouvaient y prétendre. A noter qu’au 5e biòu il ne reste que Vic à droite après la sortie de Oudjit, Aroca (ennuis musculaires) et Moutet (pointe à l’avant-bras).
Eon (Lopez , N.475). - Pour sa « despedida», il gratifie d’une excellente course, se chauffe, inquiète Moutet qui s’oublie aux planches, enferme Oudjit. Pas ménagé, répond du tac au tac avec autorité. Une belle lutte pour 9 minutes intenses. 5 Carmen.

▼ Eon met Moutet en difficulté

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise


Traquet (Félix, N.846).- De la hargne sur les attaques, les hommes se montrent maladroits. Le biòu en tire bénéfice et brille sur les séries, se dégage de l’emprise, anticipe pour de belles conclusions (Matéo, Oudjit). Bonne défense pour l’ultime ficelle où Moutet se distingue. 13 bonnes minutes. 8 Carmen.
Kenavo  (Grand Salan, N.628).- Course en deux séquences. Rapide, vient tricoter au fil des bois, attentif surveille les départs, brille dans les séries, change de terrain. Emboîte Moutet dans la longueur. Aux ficelles, le travail diminue, le biòu se décale, sa prestation se fait plus intermittente. Il faut le charger dans sa tête. Gère sa fin de course, garde ces ficelles. 6 Carmen.

▼ Kenavo à l'attaque

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise


Zeus (Le Brestalou, N.505).- Une prestation de métier. Anticipe, vient fort en attendant la reprise, se distingue dans les séries, ferme la porte sur Mateo. Redoutable escrimeur au contact, Moutet en fait les frais avant-bras). Légèrement décollé des bois, Zeus joue la sécurité, manque un peu de jus dans les poursuites. Conserve ses ficelles. 5 Carmen.

▼ Zeus

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise


Dandin (Occitane, N.116).- Vient fort sur les attaques en sortant du raset, alterne le plus et le moins. Frappe du poitrail sur Oudjit mais le tout manque de conviction. Lunatique mais encore jeune, il peut progresser. Rentre une ficelle. 6 Carmen.
Capitou (Chaballier, N.246).- Plein de vigueur vient méchamment sur les invites en tapant du poitrail. Zelphati le bonifie et régale le public. Les yeux partout, Capitou veut tout prendre. S’en suit une multitude de percussions. Bon  final ! 10 Carmen.

▼ Capitou - Oudjit

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise


Texte et photos
VENTADOUR

Trophée Avenir : Matéo, 14 points ; Zelphati, 11.
Trophée Honneur : Oudjit, 22 ; Pinter, 11 ; Moutet, 3 ; Rodriguez, 2.
Course du dimanche 16 juillet. Entrée : demi-arène. Organisateur : CT Lou Camarguen. Président : J. Roumajon. Raseteurs droitiers : Vic, Oudjit, Moutet, Aroca. Gauchers : Matéo, Pinter, Zelphati, Rodriguez. Touneurs : Lebrun, Ruiz, Dumas.

17/07/2017

GENERAC - Trophée des Commerçants et Artisans

Course du 16/07/17

MAORI (Saumade) et VACARESSE SUR LE PODIUMIMG_6035.JPG

Faste traditionnel  avec la Pena Los Sombreros, les Groupe de tradition Les Farandoleurs Cheminots Nîmois, pour ce concours de Manades venant en clôture de la Fête Locale, lequel concours de manades servait de support au Trophée des commerçants et artisans.

Bien rythmé par les 6 raseteurs invités, l’après-midi fut agréable à suivre même si certains cocardiers ne parvinrent pas à tenir la distance…. Mais bon ne vaut-il pas mieux voir des quarts d’heures amputés mais plaisants que des quarts d’heures qui semblent durer une éternité.

Tom Vacaresse (surtout en première partie)  et Johan Gaillardet (surtout en seconde partie) sont glaneurs d'attributs. Les autres, à leur rythme et à leur manière contribuent…..

Chez les cocardiers,  aucun d’entre eux n’a réellement ne démérité.  Gaudi par son brio avant la pause, Maori en seconde par sa maitrise sans faille, se mettent en valeur.
Castelet (N 133, Ricard) - 3 actions derrière Gaillardet et Ferriol mais aussi 19 sauts.
ANTIFIO - T VACARESSE.JPG
Antifio (N 917, F.Mailhan) - 7'30 tout en vaillance en faisant légèrement le pas sur les reprises. Le disque 3 fois plus retour.GAUDI - EL MAHBOUB 1.JPG

Gaudi (N 144, Chaballier) - De son placement aléatoire il démarre sans réfléchir pour stopper au fil des planches où il va se lever après Ferriol (2), Gaillardet et EL Mahboub (3 dont 1 avec Saut). 11’ récompensées par les honneurs joués 5 fois.
PICPOUL - MIRALLES.JPG
Picpoul (N 919, Michel) - Le métier parle. Sans se laisser submerger tout en coopérant il honore chaque site. La tête passe plusieurs fois en conclusion ainsi que le poitrail après Vacaresse. Conserve une ficelle en musique joue et 5 fois.
Tariquet (N 036, Cavallini) - Raseté en continu il TARIQUET - VACARESSE.JPGenchaine et s'affirme en menaçant de la corne à l'arrivée. Mais trop franc, il abdique à la 8eme. 3 Carmen plus retour.


MAORI - GAILLARDET.JPG

Maori (N 143, Saumade) - Collé aux planches et jouant aux 4 angles, il ne se laisse pas manœuvrer facilement et encore moins couillonner. Ses ripostes sont sèches, vives, cornes pointées et sont menées à terme. Cocarde seulement coupée Carmen, joué une fois le raccompagne.CRESUS derrière J GAILLARDET.JPG
Cresus (N 934, Daumas - HP) - D'aspect sérieux, les hommes tardent. Pourtant il sort bien de son terrain et réalise de jolies allonges conclues de plus en plus intentionnées. Des Carmen (4) pendant ainsi qu’à sa rentrée.IMG_6191.JPG

 Entrée : 3/4  - Gratuit
Organisateur : Mairie
Présidence : Bruno Pascal
Raseteur droitiers : Caizergues, Miralles, Vacaresse. Gauchers : EL Mahboub, Ferriol, Gaillardet.
Tourneurs : Joseph, Lévy, Sagnier

 

Texte et Photos Cyril Daniel

 

15/07/2017

FONTVIEILLE *AVENIR*

Vendredi 14 Juillet 2017

LES ESPOIRS AU RENDEZ-VOUS.....

Fontvieille 14 07 026.jpg

Caraque (Manade Chauvet) à la poursuite de Benjamin Villard

Entrée: 1/4 Organisateur: CT Fontvieillois. Présidence: P Bayle. Droitiers: Bressy, Jaubert (sort fin 4ème) Pradier, Villard Gauchers: Gaillardet, Lopez Tourneurs: Lévy, P Rado, Roux.

La royale espoirs de la manade Chauvet s'avère très intéressante avec Caraque en chef de file. L'ensemble est solide du début à la fin. Les tenues blanches sont toutes à féliciter avec un plus pour Gaillardet et Pradier efficaces. Présidence généreuse en primes malgré l'affluence.

Brillant, RUBIS (1er n°802) est un petit joyau noir, sans placement certes mais il joue des cornes à la rencontre et accroche Lopez par le teeshirt et le pantalon au saut. Ouf plus de peur que de mal. Aux ficelles il honore plusieurs séries et en conserve une. 4 Carmen et rentrée. Le tribun noir CENTURION (2nd n°914) promène la légion blanche et défend sèchement ses rubans. Son coup de revers au saut crée le danger d'autant qu'il se soulève après les droitiers parfois de façon criminelle. Il se chauffe et ne perd qu'une ficelle sur la sonnerie. 7 Carmen et retour. Difficile à aborder, PLATON (3ème n°918) ne laisse pas les hommes penseurs. Incisif, il défend ses rubans jusqu'à mi-course allant même briser la planche après un magnifique raset de Pradier. Sérieux, concentré et changeant opportunément de terrain il conserve ses ficelles. 3 Carmen et rentrée.

Cocardier, CARAQUE (4ème n°917) utilise parfaitement l'angle du toril. L'espoir réalise un festival d'arrivées tête au dessus des bois avec une pléiade de Carmen. Les hommes galvanisés le rasètent sans relâche et le taureau ne faiblit pas. À la dernière minute, il placarde Jaubert aux planches qui bascule genou luxé. Le taureau réintègre le toril et ne ressortira pas. 11 Carmen dont rentrée. Vaillant, HUSSARD (5ème n°052) affiche des qualités de bravoure face à la cavalerie légère blanche. Vif, il anticipe cornes en avant. Des séries toniques pour un final enjoué et ficelles au toril. 6 Carmen et retour. Moins de deux minutes pour les rubans d'ANGÉLUS (6ème n°144). Un peu vert, aux ficelles on croit que la messe est dite mais il tinte une demi-douzaine de fois aux planches après s'être cabré derrière Gaillardet faisant résonner les Carmen dans quatorze minutes très prometteuses. 7 Carmen et rentrée... Un Carmen général mérité pouvait résonner dans le ciel Fontvieillois.

Fontvieille 14 07 003.jpg

Rubis (Manade Chauvet) anticipe Ludovic Bressy

Fontvieille 14 07 008.jpg

Criminelle finition de Centurion (Manade Chauvet) sur Florent Jaubert

Fontvieille 14 07 022.jpg

Platon (Manade Chauvet) va briser la planche derrière Yoan Pradier

Fontvieille 14 07 038.jpg

 Danger pour Florent Jaubert face à Caraque (Manade Chauvet)

Fontvieille 14 07 052.jpg

Geste précis de Joan Gaillardet à la tête d'Hussard (Manade Chauvet)

Fontvieille 14 07 070.jpg

Percussion d'Angélus (Manade Chauvet) sur Florian Lopez

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de L’Avenir : Gaillardet (20) Pradier (12) Bressy (8) Lopez (7) Jaubert (2).

****************************************************************************

Fontvieille 14 07 061.jpg

Fontvieille 14 07 062.jpg

Fontvieille 14 07 063.jpg

Fontvieille 14 07 064.jpg

Fontvieille 14 07 065.jpg

Toute la violence d'Angélus (Manade Chauvet) derrière Joan Gaillardet

**********************************************************************

 

14/07/17 - MAUGUIO - COURSE DE BLATIERE-BESSAC

Course du 14 Juillet

DES BLATIERE SANS FIORITURE

IMG_5878.JPG

Carmen en guise de Marseillaise, le Orange et le Vert au lieu du Bleu Blanc Rouge, c'est jour de fête camarguaise à MAUGUIO avec la complète des Iscles avec en front Omega et Muscat.
Chez les hommes, l'entente est parfaite, le travail correct bien qu'un tant soit peu retenu par moment.
MECANO - CHAHBOUNE.JPG
Mecano N° 713 : Bien que lourdaud s'engage puissamment et menace à l'arrivée avant de se caler et demander de l'approche. Action sur Belgourari, Soler. Sauve une ficelle. Carmen retour joué 3 fois.PRINTEMPS - SOLER.JPG
Printemps  N° 919 : 2 minutes de déplacements et place aux ficelles. Plus stable ses réactions sont alors irrégulières voir quasi absentes. Silence Radio.

OMEGA - SOLER.JPGOméga N° 915 : Puissance 3, il décuple son OMEGA - BELGOURARI.JPGénergie dans la bourre. Ses finitions sont fort engagées derrière Benafitou, Soler, Cano, Laurier, Belgourari, Zelphati et Errik avant de s'enchaîner à l'ultime instant. Les honneurs 7 fois plus rentrée, ficelles en place.
MUSCAT - CHAHBOUNE.JPG
Muscat N° 837 : Tout en bouléguant et fonçant sur tout, il répond. Concentré il s'engage vaillamment, pousse et plante les cornes à l'arrivée - Soler, Laurier- et se dresse derrière Chahboune. 2 Carmen plus rentrée. SAMBA- SOLER.JPG
Samba N°936 : Brouillon il vient pour dire de venir mais n'apporte guerre de suivi à ce qu'il entreprend sauf après Zelphati, Chahboune et Laurier. 1 Carmen non renouvelé.
BOSCO - SOLER.JPG
Bosco  N° 139 : Pas de vice, manque de métier et de maturité (5 sauts) mais des principes éclairs - enfermées après Soler qui bronche et un saut après Chahboune. 2 Carmen plus rentrée.
Courejau N°129 HP : Franc, les pompons COUREJAU - LAURIER.JPGrésistent 2’. Aux ficelles, il balade, prend les rasets et ralenti l'approche des planches sauf derrière Laurier où il les frôle de la corne. 1 Carmen plus rentrée ?

 

Entrée : 1/5e -  Organisateurs : Sve Culture, Tradition et Patrimoine - Présidence : Bruno Séguier - Raseteurs : Droitiers : J Soler, M Belgourari, G Cano, P Laurier -       Gauchers : C Zelphati,  R Errik, A Chahboune, A Benafitou -  Tourneurs : C Garcia, H Kerfouche

Texte et Photos Cyril Daniel

10/07/2017

AIMARGUES - AVENIR/ESPOIR - TROPHEE H. AUBANEL

Course du 10 Juillet 17

RASCAILLAN (Saumade) et V FELIX  EN MAILLOT JAUNE

IMG_5663.JPG

Entrée : Le Plein (Gratuit)

Organisateur : Cté des Fêtes

Présidence : Thiery Cure

Raseteurs : Droitiers : V Félix, R Fouque, Y Michelier, G Montesinos, T Vacaresse

                      Gauchers : C Clarion, A Brunel, M sanchez

Tourneurs : M Arnel, A Perez, B Joseph      

1ère Journée du Trophée Henri Aubanel. V Félix, présent du premier au dernier, est justement récompensé de ses efforts. T Vacaresse et C Clarion sont tout aussi présents, mais ont moins la main productrice. Le reste du peloton se donne aussi.  Rascaillan sera incontestablement celui qui en tirera le plus profit. Les autres, même les plus indisciplinés (avec des sauts) affichant des principes certains,  ne laissent pas indifférents.

GEPETTO - FELIX.JPGGepetto (Lagarde – n° 813) : Principaux attributs partis se place et demande de l'engagement. Après Fouque, Michelier, Vacaresse et Félix l'arrivée est serrée. Asphyxié pour une ficelle balourde sa fin de course est plus raide. Le disque 3 fois plus retour.GRAVILOUS - FELIX.JPG

Gravilhous (Guillierme -  n°809) : Sans accélération répond présent à tout. Piqué par la mouche il s'active derrière Vacaresse, Félix (3) Brunel et Michelier pour finir poitrail engagé. 5 Carmen plus rentrée pour 10'30.

DOUANIER - FOUQUE.JPGDouanier (Occitane – n° 103) : Des qualités non négligeables dans son placement et ses finitions (Fouque, Felix) dissoutes dans une douzaine d'évasions. 2 fois le disque, retour en silence.ANDRELOUN - BRUNEL.JPG

Andreloun (Raynaud – n° 958) : Positionné, part sur les sites lointains et saute sans intérêt en fin. Le premier crochet touche la tête à la 6ème. A la 8ème s'envoie après Montesinos avant de remettre ça derrière Clarion. Totalise tout de même 10 évasions, qui le privent du disque à  son retour, joué deux fois pendant,  avec ses glands.
RASCAILLAN - FOUQUE.JPG
Rascaillan (Saumade – n° 987) : Moins d’une minute et on passe aux ficelle où sa gestion de la piste devient sans reproche. Il se place, se dégage, accélère et pousse sur le raset avant de frapper à l'arrivée sur Félix (4), Vacaresse et Fouque. 13 minutes pour 9 Carmen retour inclu.AGRINAS - VACARESSE.JPG
Agrinas (St Pierre- n° 105) : De son placement aléatoire il répond tête basse. Peu bousculé il prend de la graine, fuse sur les tourneurs et se retourne vite. 12 minutes réglementaires, tronquées par le POETE - VACARESSE.JPGmanque d'entrain des hommes. Retour en silence.
Poète (Nicollin n°028 -  HP) : Barricadier de fin course, il  assure son rôle avec une dizaine d'engagements derrière Vacaresse (6) Clarion (2) et Montesinos avant de rejoindre Sachez dans le couloir, le tout dans la vaillance. 8 Carmen plus rentrée.

Trophée de l’Avenir : V Félix 20, R Fouque 4, Y Michelier 4, A Brunel 4 T Vacaresse 2

Texte et Photos Cyril Daniel

 

09/07/2017

VALLABREGUES *AVENIR/ESPOIR

Dimanche 9 juillet 2017 - Finale du Jeannot-Cambi

Libertin le bien nommé

vallabrègues,jeannot-cambi,course camarguaise

Un joli final avec Libertin et Deslys

Les Laurent montrent beaucoup de sang, mention à Titan, et la course se termine bien avec Libertin de la manade La Galère qui a honoré son nom (autrefois vedette de la manade Cambi). Un peu de pagaille par moments chez les blancs mais l’ensemble est correct,  Robert et Félix qui totalisent. 
Dogue (N.804, Laurent).- Chasse en se déplaçant, lâche quelques rasets puis saute sur Robert qui échappe à la corne de justesse. Méchant, Deslys frôle lui aussi la cornesur un raset kamikaze. Il fait le ménage en contre-piste. 13 minutes de course.
Gabin (N.813, Laurent).- Une bonne rafale,  1’30’’ pour les pompons. Belle série aux ficelles : Deslys l’allonge pour la première ; saute sur Robert et termine par une belle série à la 2e (pour Zbriri). 12 minutes,  2 Carmen.
Ourazy (N.034, Laurent).- Répond avec méchanceté puis se cale cul aux planches. Il s’évade de nombreuses fois seul, puis saute sur Félix. Garde un gland.
Titan (N.952, Laurent).- D’entrée, il annonce la couleur et s’envole sur Bernard pour la cocarde. Il visite la contre-piste et revient tout seul à la manière Goya. Brave sur le raset, sur un saut, il malmène Robert sans mal. Saute sur Bernard. Prend les rasets en faisant le pas, percute pour terminer par une envolée sur Zbiri. 3 Carmen et rentrée.
Colbert (N.031, Laurent).- Raseté dans le désordre, on passe rapidement aux ficelles. Il saute sur Robert,  Deslys,et terminer sur Pradier. Garde une ficelle. 1 Carmen.
Clanclan (N.033, Laurent, pour 12 minutes).- Il débute en visitant la contre-piste puis s’envole sur Deslys. Il continue son festival de sauts et fait preuve de méchanceté. Le 2e gland pour Deslys avec un carreau et une énorme percussion pour terminer sur le même Deslys. 2 Carmen.
Libertin (N.169, La Galère, hp).- Raseté dans la pagaille au début, il se pose aux ficelles et monte le ton. Coup de barrière sur Deslys, grosse série ensuite avec un gros tampon sur Deslys. Termine a mas avec un monumental coup de barrière sur le même Deslys. 6 Carmen et rentrée, ovationné.
 
REMY MARTIN
Photo Georges Martin
 
Trophée de l’Avenir : Félix, 17 points ; Robert, 12 ; Deslys, 11 ; Bernard, 8 ; Zbiri, 5 ; Pradier, 2.
Trophée Jeannot-Cambi :  meilleur raseteur, Robert. Meilleur animateur du jour, Félix. Meilleur taureau de la saison, Chamarel (Allard). Prix à la vedette du jour, Libertin (La Galère).
Coup de cœur à Guyon pour sa dernière année de piste.
Course du vendredi 7 juillet. Entrée : 3/4 d’arène. Org. : CT Lou Vincen. Président : L. Allemand. Raseteurs droitiers : Félix, Pradier, Bruschet, Deslys. Gauchers : Robert, Bernard, Zbiri. Tourneurs : Jockin, Perez, Toureau.

AIMARGUES * Trophée Avenir/Espoir *

Dimanche 9 juillet 2017

Le petit Chat a mangé du lion

ailmargues,trophée léo-dupond,vincent félix,antonio,course camarguaise

Vincent Félix à la tête d'Esquirol

27 points dans la musette, le bouquet, le trophée Léo-Dupond et l’unanimité du jury, Vincent Félix, fils du Chat, a cet après-midi totalisé avec la manière. Unanimité et prix aussi pour Antonio, bel espoir de Guillierme, décidé et convaincant. Mention à Christophe Clarion pour son investissement dans ce concours où les trois derniers cocardiers sont plus légers.
Homère (Nicollin, N.952).- Bonnes réparties et placement adéquat pour défendre ses rubans 3’30. Sérieux sans être austère, reste disponbile pour toute invite qu’il raccompagne fermement. Du coup malgré le travail régulier des blancs, rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Ventoux (Cuillé, N.719).- A Félix tous les rubans en 1’20. Trapu, un peu lourd, fait quelquefois le pas au départ obligant l’homme à tirer droit. Navigue, balade les blancs, dessine quelques jolies séries et rentre ses ficelles. 1 Carmen et retour.
Esquirol (Saint-Pierre, N.917).- Parfois il part avant le raseteur, parfois il lâche en cours de route mais quand il s’y met, sa volonté et sa vaillance l’emportent. Il s’encagne et va au bout de grosses séries bien rythmées. 6 Carmen et retour.
Antonio (Guillierme).- Fringant et décidé, vite tourné, vite rendu. Enchaîne et souvent passe le poitrail. Placé, il en veut le jeunot ! Se soulève en finition. Pas un refus face à l’affluence pour la 1re ficelle ouverte, à Félix sur la sonnerie, l’autre rentre. 6 Carmen et retour.
Bousieu (Raynaud, N.165).- Se livre, enchaîne bravement et les rubans s’envolent en musique. Un saut seul puis après Clarion, quelques séries sans trop appuyer pour 8 minutes les ficelles et 3 de plus à l’élastique.
Desperado (Occitane, N.137, 12 mn).- Etalon tout frémissant qui se jette dans la bagarre avec franchise. Pas trop entrepris, se décale, frotte aux planches. Sur le raset, tape droit (Félix, 2 fois, Vacaresse) mais à 8’30 il tire la langue, même s’il conclut après Félix. 3 Carmen et retour.
Golden (Aubanel, hp, 10 minutes).- Avec sa couleur de Retriewer, il ne passe pas inaperçu. Répond gentiment sans forcer au travail ralenti des raseteurs fatigués. Sauf Clarion qui s’octroie les deux ficelles.


Texte et photos
MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Félix, 27 points ; Vacaresse, 7 ; Fouque, 5 ; Brunel, 4.
Course du samedi 8 juillet. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT La Ballestilla. Président : J. Servière. Raseteurs droitiers : Félix, Fouque, Vacaresse. Gauchers : Brunel, Y. Martin, Clarion, Marquis (sort à l’entracte, adducteurs).
Trophée Léopold-Dupond : meilleur raseteur Vincent Félix.Meilleur cocardier : Antonio de Guillierme.