Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/10/2013

TROPHEE TAURIN MIDI LIBRE - LA PROVENCE

RATIS LE BIOU D'OR DES COEURS

biou d'or,ratis de la manade raynaudElu par les votes de la commission du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, le raseteur vainqueur du Trophée des As 2012 (Bastien Four) et le président des raseteurs, Nicolas Noguera,
par 18 voix, Ratis a été proclamé
Biou d'Or 2013. Garlan des Baumelles,
8 voix, et Horacio, 1 voix

Une salve d'applaudissement a salué l'annonce.
Aux toutes premières places et en larmes, les filles de Frédéric Raynaud, la famille et les amateurs  de la manade.

Toutes nos félicitations à la manade Raynaud !

08/10/2013

ISTRES *AVENIR*

 istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

Dimanche 6 octobre 2013 - Finale du Trophée de l'Avenir

ZIKO KATIF ET BANARU DU RHONE

istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaisesAprès une saison enthousiasmante, l'avenir de la course camarguaise promettait le meilleur aux arènes Le Palio d'Istres. Et le Toro club istréen, présidé  par Jacques Gazon, s'est démultiplié pour offrir un accueil sans faille aux afeciouna. Des installations idéales, une capelado rythmée à l'honneur des 50 ans de l'Association des éleveurs de chevaux camargue, et les meilleurs en piste. Le public a répondu présent en remplissant aux 3/4 les gradins.
Et les jeunes raseteurs ont donné tout ce qu'ils pouvaient.  La grandeur de la piste ronde a accru la difficulté pour des garçons qui ont montré de l'envie et du talent mais aussi de la fatigue accumulée. Ziko Katif est à la hauteur de sa notoriété mais pour lui aussi l'accumulation des courses et des coups reçus se fait sentir, même si jusqu'au dernier taureau, le Montpelliérain se fait un point d'honneur d'aller à la limite de ses forces. Mehdi Belgourari trop réservé. Gaillardet et Ciacchini bien dans la course.  R. Marquis hauteur de faits d'éclat dans son style kamikaze, mais physiquement diminué. Allam, Oudjit, Roig par moments. A noter, le travail soutenu aux ficelles et la bonne répartition droite-gauche. Bref, les moments d'émotion n'ont pas manqué mais pas le petit plus qui rend les courses inoubliables.

Côté taureaux même constat : les jeunes cocardiers (tous 8 ans, Monro 7 ans) ont eu du mal à se trouver dans la rondeur de la piste et leurs qualités cocardières ont accru la difficulté notamment dans une première partie de très bon niveau.

 istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

PHOTO AVEC JEAN-HENRY OUDJIT - VANTAREU (Guillierme) attaqué plein pot, chasse et a du mal à se stabiliser. Aux ficelles bien travaillées, il se défend en envoyant souvent sur les avant-bras. Une fois arrêté, sur sa 2e ficelle, par quelques actions poussées, notamment sur Belgourari, se fait dominateur et la rentre. 3 Carmen et retour.

 istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

PHOTO AVEC RUDY MARQUIS - ROUSSILLON (Plo), à grandes foulées avec quelques accélérations, il défend 2'30 les premiers attributs. Aux ficelles, le travail est régulier et bien réparti. Rudy Marquis par ses rasets engagés, se trouve souvent à la limite, dans les cornes. Roussillon anticipe Roig, Ciacchini pressé... Actions serrées sur Katif, Roig, Ciacchini. Près des barrières, Roussillon pousse dangereusement ses ripostes. La classe de Belgourari, le courage de Marquis sont mis à rude épreuve, et Roussillon rentre une ficelle. 8 Carmen et retour.

 istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

▲ PHOTO AVEC R. MARQUIS - BANARU (Le Rhône). - Rudy le kamikaze poursuit sur le même rythme sur les belles anticipations de Banaru, ça passe juste pour Gaillardet. Banaru cherche le bon placement mais n'en oublie pas les raseteurs. Longue traversée de Roig, Katif pose la main, la trajectoire s'allonge. Plus stable dans sa seconde partie de course, Banaru sait aussi de sortir de l'emprise des hommes. Katif est sur le bon tempo, Fouad rattrapé à la planche, Ciacchini dangereusement enfermé. Les ficelles rentrent.6 Carmen et retour.

 istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

▲ PHOTO AVEC MEHDI BELGOURARI - ROBINSON (La Galère) vadrouille lui aussi. Raseté sur ses déplacements, la course devient brouillon. Oudjit est obligé de se coucher. Les anticipations et les enfermées se succèdent, le cocardier permet les longues trajectoires. Mais les hommes marquent le pas (fatigue ?) et Robinson rentre facilement sa 2e ficelle. 5 Carmen et retour.

istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises► PHOTO AVEC GAILLARDET - MONRO (Bon) pas trop attaqué, se place et attend les blancs. Sollicité, il raccompagne à bonne vitesse et se cabre en finition. Il manque de percussion et la course se banalise. Philippe Gibert, président de course, motive et les primes augmentent. Les hommes se font violence et le rythme croît. Les coups aux planches s'enchaînent, le cocardier fait preuve de vaillance sur Roig, en bascule après Belgourari,  Katif, encore Belgourari. La première ficelle est bien ouverte mais rentre à 600€. 7 Carmen et retour.

ORION (Saint-Antoine) tamponne à tout va. Entrepris, il ne laisse rien sans réponse et se livre. Droite gauche, les hommes enchaîne, le taureau fatigue mais répond toujours coup pour coup. Belgourari , Katif dans les cornes. Coups de barrière Allam, Ciacchini. Une ficelle rentre. 6 Carmen et retour.

istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises◄ PHOTO SUR ZIKO KATIF

GARLABAN (Ricard) est déjà en contre-piste avant la sonnerie. Les blancs se grattent la tête. Katif, en leader et comme il l'a fait toute la saison, prend ses responsabilités. Le public tremble pour lui. Le raseteur boîte mais va défier ce barricadier incontrôlable. Katif l'embarque, Garlaban fracasse les planches, Gaillardet s'y met. Ziko insiste pour la cocarde, Garlaban emboîte le pas, et monte haut à la recherche du raseteur. Le dernier pétard est encore pour Ziko dangereusement taclé au niveau des reins haut sur les tubes. Les glands rentrent.
2 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS CHRISTIAN ITIER


 

istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

▲ ORION SUR CIACCHINI

▼ ORION SUR MARQUIS

istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

LES PRIX

istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

▼ Supporters de ZIKO

 istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

istres,finale du trophée de l'avenir,ziko katif,banaru du rhône,courses camarguaises

************************


07/10/2013

MOURIES *AS* FINALE DU TROPHEE DES RASETEURS

 mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

Samedi 5 octobre 2013

Estepous et Mathieu Marquier
pour le premier acte provençal

 mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

Les lauréats : Mathieu Marquier et Estepous de Guillierme

Mouriès a ouvert le bal des finales du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence par un bel après-midi ensoleillé. Une belle entrée (3/4 d'arène) et une capelado joliment tournée chorégraphiée par Patrice Blanc pour célébrer une région dont la culture de l'olive fait la réputation. L'occasion aussi pour les Languedociens d'apprécier les paysages provençaux et l'accueil de ses habitants.

En piste, le leader Mathieu Marquier fait vite l'écart avec son challenger à deux points, David Maurel, peu en réussite, tuant un suspense qui aurait pu apporter un peu plus d'intensité. Mathieu, fidèle à lui-même, talentueux certes mais un peu trop réservé. Les gauchers (Clarion et N. Benafitou) bien que peu nombreux ont joué le jeu, du coup le déséquilibre droite-gauche ne s'est pas trop vu. A droite, outre les deux premiers, Grammatico, Jourdan et Sabatier sont les plus en vue.

Philippe Gibert, préside avec bienveillance et autorité quand il le faut. La prise de bec avec Jourdan se solde par l'exclusion du raseteur pour un taureau. L'incident est clôt avant qu'il ne prenne trop d'ampleur et qu'il gâche la fête.
Le seul regret est la blessure du tourneur Michel Lizon par Sisley de Blatière. Aux dernières nouvelles, Michel souffre d'un pouce cassé, tendon sectionné, 4 côtes cassées, et une perforation du poumon. Il est soigné à l'hôpital d'Avignon.

Estepous, élu meilleur taureau par la commission, a livré une superbe prestation, mettant à l'épreuve les raseteurs. Un taureau au fort moral qui sait se montrer généreux dans les enchaînements mais toujours dangereux dans son jusqu'au-boutisme. Avec lui, le danger est toujours présent, Jourdan et Guyon ont manqué le payé cher. L'action du jour : une méchante envolée à la barrière sur Rémi, Estepous se dédoublant et fouettant l'espace à la recherche de sa proie.

 mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

Christophe Clarion et Sisley

En premier Sisley (Blatière-Bessac), brouillon et toujours à l'affût de la faute avec ses changements de direction, supporte la pression du début de course et rentre une ficelle.

 mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

Couet et David Maurel

Couet (Chauvet), meilleur une fois placé, se montre combatif et rentre ses ficelles.

Gregau (Gillet) se fait respecter  malgré sa bougeotte. Des enfermées et de jolies finitions dans une prestation crescendo. Garde ses ficelles.

 mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

▲ L'action du jour : Estepous sur Rémi Guyon

Estepous (Guillierme) maîtrise et domine. Attentif et bien posté, sans refus, même quand le rythme s'accélère. Au contraire, il se chauffe, brille et reste dangereux. Les ficelles à la maison.
Escamillo (Raynaud) joue avec les barrières, se montre fantasque et laisse parfois passer. Un taureau qu'il faut défier pour qu'il se mette en colère et donne le meilleur de lui-même. Une ficelle à la maison.
Tancrède (Nicollin) jette sa gourme les premières minutes par trois actions d'éclat puis se laisse raseter six minutes.
Estreloun (Caillan) est vite dans le bain. Mais les hommes le craignent et ne lui laissent l'occasion de briller qu'en quelques occasions où il domine par des actions d'envergure aux planches. Malgré une blessure au genou, Estreloun reste maître et rentre ses ficelles.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Trophée des Raseteurs : Marquier, 16 points ; Grammatico, 12 ; Clarion, 8 ; N. Benafitou, 6 ; Jouran, 6 ; chig, 4 Maurel, 4 ; Roux , 2 ; Sabatier, 2.

Classement final du Trophée des Raseteurs : 1. marquier, 394 points ; 2. Maurel, 378 ; 3. Guyon, 328 ; 4. Clarion, 238 ; 5. Sabatier, 221.

Meilleur taureau de la finale : Estepous de Guillierme.

▼ Estepous encore dangereux sur Victor Jourdan

mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

▼ Escamillo

mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

▼ Escamillo sur David Sabatier

mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

▼ Estreloun - Marquier

mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

▼ ESTEPOUS PRET POUR LE HAUT NIVEAU

mouriès,finale raseteurs,marquier,estepous,course camarguaise

*******************************




03/10/2013

TROPHEE TAURIN MIDI LIBRE - LA PROVENCE

logo TT2.jpg

LES TROIS FINALES 

MOURIES 

Finale du Trophée des Raseteurs, samedi 5 octobre.

Blatière-Bessac: SISLEY

Chauvet : COUE

Gillet : GREGAU

Guillierme : ESTEPOUS

Raynaud : ESCAMILLO

Nicollin : TANCREDE 

Caillan : ESTRELOUN

Location : Bar de l’Avenir, tél. 04 90 47 50 26

***

ISTRES

Finale du Trophée de l’Avenir, dimanche 6 octobre.

Guillierme : VENTAUREU

Plo : ROUSSILLON

Le Rhône : BANARU

La Galère : ROBINSON

Bon : MONRO

Saint-Antoine : ORION

Ricard : GARLABAN

PROGRAMME

11h, anonce du Biou d'Or 2013.
Abrivado manade Agu

15h, capelado et course
Remise des prix avec le Reine d'Arles et le Maire d'Istres
Apéritif

Location : numérotées 13 €, générales 11 €. Office du tourisme, tél. 04 42 81 76 00.
Le Toro-club istréen organisateur, propose un forfait repas-place numérotée à 28 €.
Réservations : Bar du Stade, tél. 04 42 55 00 38.

***

ARLES 

Finale du Trophée des As, dimanche 13 octobre.

Fabre-Mailhan : DAUDET

Martini : BAROUDEUR

Saint-Gabriel : SYLVERADO

Les Baumelles : GARLAN

Cuillé : HORACIO

Raynaud : RATIS

Paulin : ICARE

Location : O8 91 70 03 70

www.arenes-arles.com

ou aux arènes du lundi au vendredi,
de 9 h à 12 h et de 14 h à 17h. Places à partir de 13 €.

*************

CLASSEMENT DES RASETEURS AVANT LES FINALES

Trophée des As - Gr. 1

1. AUZOLLE Loïc (D) 518

2. ALLOUANI Sabri (D) 508

3. CHEKADE Amine (D) 374

4. POUJOL Hadrien (G) 306

5. ERRIK Radouane (G) 280

6. OUFFE Julien (G) 274

7. BRUSCHET Romain (D) 235

8. AYME Anthony (D) 234

9. VILLARD Benjamin (D) 226

10. FOUR Bastien (G) 217

11. FAVIER Maxime (G) 188

12. ALIAGA Jérémy (G) 130

12. MARTIN Jérôme (G) 130

14. SANCHIS Boris (D) 90

15. MARTIN-COCHER D. (G) 87

16. LAFARE Jérémy (G) 71

17. OUTARKA Lahcène (D) 47

18. BENAFITOU Adil (G) 37

19. CANO Guillaume (D) 35

20. FAURE Lucas (D) 31

21. GROS Romain (D) 24

22. MOUTET Damien (D) 17

*

Trophée des Raseteurs - Gr.2

1. MARQUIER Mathieu (D) 376

2. MAUREL David (D) 374

3. GUYON Rémi (D) 328

4. CLARION Christophe (G) 230

5. SABATIER David (D) 219

6. JOURDAN Victor (D) 202

7. GRAMMATICO Fab. (D) 189

8. RICCI Jean-Louis (G) 187

9. CHIG Mohamed (D) 164

10. VIOLET Nicolas (D) 161

11. MOINE David (D) 153

12. FERRIOL Jeoffrey (G) 143

13. OUFDIL Icham (D) 111

14. SANCHEZ Marc (G) 97

15. BENAFITOU Nabil (G) 95

15. GUIN Romain (G) 95

17. JOCKIN Frédéric(D) 83

18. GLEIZE Alexandre (D) 81

19. MONDY Thomas (G) 72

20. CARTALADE Kévin (G) 67

20. MARTINEZ Damien (D) 67

22. MIRALLES Cédric (D) 66

23. CHANAT Charles (G) 64

24. VALETTE Benjamin (D) 63

25. OLESKEVICH Nico. (G) 60

26. RUIZ Olivier (G) 49

27. MEBAREK Sidi (G) 39

27. ROUX Rodolphe (D) 39

29. GARCIA Cyril (D) 35

30. CASTEL Cyril (D) 23

31. DUMONT Thomas (D) 20

32. PEREZ Guillaume (G) 19

33. TOUREAU Tommy (D) 18

34. MONDY Romain (D) 17

35. PEREZ Arnaud (D) 16

36. DOUVILLE Thibaud (D) 15

37. SALINESI Sylvain (D) 10

38. PAPARONE Nicolas (D) 9

39. SANTELLI Mickaël (D) 4

39. SOLERA Raphaël (G) 4

41. DESLYS Jérôme (G) 2

*

Trophée de l’Avenir - Gr. 3

1. KATIF Zakaria (D) 1056

2. BELGOURARI Mehdi (D) 870

3. GAILLARDET Joan (G) 571

4. CIACCHINI Jérémy (D) 558

5. MARQUIS Rudy (G) 387

6. ALLAM Fayssal (G) 385

7. OUDJIT Jean-Henri (D) 310

8. PRADIER Yoan (D) 297

9. ROIG Thomas (D) 285

10. BOUHARGANE J. (G) 262

11. SABOT Benjamin (D) 258

12. ZBIRI Smaïn (G) 253

13. BENAFITOU Ilias (D) 222

14. GAUTIER Anthony (D) 206

15. ALARCON Loïc (G) 180

16. ZEKRAOUI Youssef (G) 176

17. CHARNELET Mickaël (D) 171

18. BOYER Frédéric (G) 117

19. RASSIR Sofiane (G) 115

20. ALIAOUI Farid (G) 111

21. IBARRA Rémy (D) 102

21. GOUGEON Mickaël (G) 102

23. EL HAJJOUJI Fouad (G) 83

24. ANANE Medhi (G) 73

24. CAIZERGUES Kévin (D) 71

26. COULOMB Florian (G) 58

27. BENOIT Benjamin (D) 38

28. PEREZ Yannick (D) 33

29. GRANIER J-Baptiste (D) 14

30. BOURNEL Marc (D) 11

31. MARQUIS Kevin (G) 4

32. ZINI Walid (G) 2

********************

04/04/2013

ARLES *AS*

Dimanche 31 mars 2013

RETOUR EN IMAGES SUR LA COURSE DE LA FERIA PASCALE

 *****************************

JEROME MARTIN

arles

arles

Jérôme Martin éblouissant avec des rasets pleins de culot sur le bioù d'or en titre.

MAXIME FAVIER

arles

arles

arles

Du culot aussi avec Maxime Favier très impliqué dans la course de Ratis.

****************************************************************

MIGNON

arles

 arles

L'attitude insolite du cocardier de la manade Cuillé qui ne l'a pas empêché de faire une course sérieuse comme ci-dessus avec Villard.

 ****************************************************************

L'AMBIANCE

arles

arles

Taureaux dans les rues avec une abrivado 100% féminine.

arles

La terrasse de la Provence.

 ******************************************************************

Texte et photos Eric AUPHAN

FFCC : QUOTA DES RASETEURS EN PISTE


Lors du comité directeur fédéral du 19 mars 2013, les élus ont classifié les arènes en trois groupes avec des quotas de raseteurs différents, uniquement pour les courses au Trophée des As. 

Groupe A : Arles, Béziers, Châteaurenard, Istres, Lunel, Nîmes, quota 11 raseteurs (toujours + 1 entrant), minimum invités 8. 

Groupe B : Alès, Beaucaire, Le Grau-du-Roi, Les Saintes-Maries, Saint-Martin-de-Crau, Saint-Rémy-de-Provence, Saint-Mathieu-de-Tréviers, Vauvert, quota 10 (toujours +1 entrant), minimum invités 7.

Groupe C : toutes les autres pistes, quota 9 (toujours +1 entrant), minimum invités 6.

Trophée de l’Avenir : pour toutes les pistes, 5 raseteurs invités minimum, 3 entrants quelle que soit l’arène.

01/04/2013

ARLES *AS*

Dimanche 31 mars 2013 - 1er Grand Rendez-vous du Trophée Taurin

Les Camarguais à la feria : pari gagné

arles,course camarguaise

Sous le soleil, une capelado élaborée et colorée

La course d'Arles (Trophée des As, Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin), dimanche matin, a été un succès. Du monde sur les gradins, un décorum coloré en ouverture, des cocardiers sérieux et des hommes qui ont raseté. Pas tous mais la majorité, notamment les deux nouvelles recrues aux As, Maxime Favier et Jérôme Martin qui ont attaqué avec culot tous les taureaux et entre autres Garlan. Sabri Allouani ressort au prix de belles passes et d'une main sûre. 

Côté taureaux, Gavot du Pantaï est un excellent premier. Alésien de Briaux montre l'âge de ses artères. Dubonnet qui avait bien commencé, mettant du mouvement et de l'allegria, se blesse à la 4e et sort.

Les années passent et Garlan reste le même. Patron dans son terrain et sur ses anticipations. On l'aborde toujours avec parcimonie voire inquiétude. Mignon de Cuillé montre son fort caractère qui, allié à un placement sans faille, lui vaut de jouer dans la cour des grands (voire des très grands). Quant à Ratis de Raynaud, en ce jour, il se montre très cocardier tout en gardant sa puissance de feu. Juste un peu moins explosif, peut-être. Mais après trois semaines de pluie, on peut comprendre.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

LES PRIX : Sabri Allouani, raseteur du jour du 1er Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin. Souvenir Lucien-Volle : Coup de coeur à Maxime Favier. Raset du jour : Jérôme Martin (sur Garlan ou Gavot je suppose). 3e prix Rami au cocardier Garlan, au barricadier Ratis.

 

arles,course camarguaise

▲ Gavot, excellent premier, et Jérôme Martin

▼ Garlan après Maxime Favier

arles,course camarguaise

arles,course camarguaise

▲ Garlan et Jérôme Martin

▼ Mignon et Sabri Allouani

arles,course camarguaise

▼ Ratis et Hadrien Poujol

arles,course camarguaise

▼ Ratis sur Maxime Favier

arles,course camarguaise

*************************


19/02/2013

CLASSEMENT RASETEURS 2012

 logo TT2.jpg


Trophée des As - Gr. 1

1. FOUR Bastien (G) 424
2. OUFFE Julien (G) 342,5
3. POUJOL Hadrien (G) 341,5
4. VILLARD Benjamin (D) 292,5
5. AUZOLLE Loïc (D) 279,5
6. ALLOUANI Sabri (D) 240
7. BENAFITOU Adil (G) 226
8. REY Julien (D) 227,5
9. ERRIK Radouane (G) 201
10. GLEIZE Alexandre (D) 147
11. AYME Anthony (D) 127
12. CHEKADE Amine (D) 120,5
12. OUTARKA Lahcène (D) 120,5
14. CLARION Chris. (G) 108,5
15. SANCHIS Boris (D) 108
16. BRUSCHET Romain (D) 107
17. SCHULLER Mathieu (D) 78,5
18. GROS Romain (D) 63
19. SABATIER David (D) 54,5
20. MARQUIER Mathieu (D) 43
21. VIOLET Nicolas (D) 29
22. OUFDIL Icham (D) 14
23. MOUTET Damien (D) 10
24. MARTINEZ Gaëtan (G) 2
25. MARTIN COCHER D.(G) 1
26. OLESKEVICH Nicolas (G) 0,5


Trophée des Raseteurs - Gr. 2

1. GUYON Rémi (D) 436
2. FERRIOL Joffrey (G) 364
3. MAUREL David (D) 297
4. RICCI Jean-Louis (G) 241
5. MOINE David (D) 236
6. JOCKIN Frédéric (D) 219
7. SANCHEZ Marc (G) 193
8. CHIG Mohammed (D) 178
9. LAFARE Jérémy (G) 170
10. MATRAY Mickaël (D) 161
11. GRAMMATICO Fab. (D) 130
12. MONDY Thomas (G) 116
13. CARTALADE Kevin (G) 114
14. VALETTE Benjamin (D) 101
15. FOUGERE Dimitri (D) 100
16. CHANAT Charles (G) 98
17. BENAFITOU Nabil (G) 93
18. MARTINEZ Damien (D) 86
18. RUIZ Olivier (G) 86
20. GARCIA Cyril (D) 62
21. ROUX Rodolphe (D) 57
22. ESTEVAN Jacques (D) 56
23. GUIN Romain (G) 51
24. MONDY Romain (D) 49
25. MIRALLES Cédric (D) 45
26. MEBAREK Sidi (G) 31
27. BEAUJARD Eric (D) 26
27. PEREZ Guillaume (G) 26
29. LOPEZ Mickaël (G) 20
30. SANTELLI Mickaël (D) 18
31. DUMONT Thomas (D) 16
31. SAVAJANO Christophe (D) 16
31. TOUREAU Tommy (D) 16
34. THIERRY Patrice (G) 15
35. MOULIN J.-François (D) 8
36. PINOT Jérôme (D) 7
37. SABDE Freddy (G) 6
38. PEREZ Arnaud (D) 3
39. CASTEL Cyril (D) 2
39. LEVY Frédéric (D) 2
39. MAUREL Jean-Luc (D) 2
39. SALINESI Sylvain (D) 2


Trophée de l’Avenir - Gr. 3

1. FAURE Lucas (D) 817
2. CANO Guillaume (D) 766,5
3. ALIAGA Jérémy (G) 739
4. FAVIER Maxime (G) 719,5
5. RASSIR Sofiane (G) 546,5
6. MARTIN Jérôme (G) 395,5
7. EL HAJJOUJI Fouad (G) 315
8. PRADIER Yoan (D) 302,5
9. GAILLARDET Joan (G) 300,5
10. OUDJIT Jean-Henri (D) 300
11. ALLAM Fayssal (G) 295
12. GAUTIER Anthony (D) 228
13. GRANIER J.-B. (D) 193,5
14. ALIAOUI Farid (G) 193
15. CHARNELET Mickael (D) 174
16. ORANGE Sébastien (G) 159
17. ALARCON Loïc (G) 157,5
18. CAIZERGUES K (D) 151,5
19. COULOMB Florian (G) 116
20. BENAFITOU Ilias (D) 110
21. SERVIERE Thibaud (G) 101
22. ANANE Mehdi (G) 98
23. GOUGEON Mickaël (G) 91,5
24. BOYER Frédéric (G) 86
25. PINTER Jérérmy (G) 84,5
26. DAUMAS Alan (D) 55
27. BENOIT Benjamin (D) 48
28. LAURENT Jean-Michel (D) 47
29. BOUDOUIN Aurélien (D) 31
30. MARQUIS Kévin (G) 26
31. SABOT Benjamin (D) 23
32. ROIG Thomas (D) 20
33. BOUSANQUET Marc (D) 15
34. PAPARONE Nicolas (D) 11
35. GARCIA Ludovic (G) 5
35. MALOCHE Loïc (G) 5
37. CARCANAGUE Florent (D) 3

15/01/2013

LES BIOU D'OR

LES BIOU D'OR

Depuis 1954, la commission du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence a élu les cocardiers suivants

1954 ROYALE DE BILHAU

1955 GANDAR - Blatière
1956 COSAQUE - Lafont
1957 REGISSEUR - Raynaud
1958 LOPEZ - Thibaud
1959 TIGRE - Laurent


1960 TIGRE - Laurent
1961 VERGEZOIS - Blatière
1962 CARAQUE - Laurent
1963 MARIO - Lafont
1964 PETIT LOULOU - Aubanel
1965 LOUSTIC - Laurent
1966 LOUSTIC - Laurent
1967 LOUSTIC - Laurent  et CAILAREN - Lafont
1968 GALAPIAN - Guillierme
1969 RAMI - Fabre-Mailhan


1970 VERGEZOIS - Blatière
1971 RAMI - Fabre-Mailhan
1972 JOINVILLE - Lafont
1973 DUR - Blatière
1974 GARDON - Laurent
1975 DUC - Languedoc
1976 GOYA - Laurent
1977 VENTADOUR - Lafont
1978 RINGO - Blatière
1979 VENTADOUR - Lafont


1980 PASCALET - Rébuffat
1981 ROUSSET - Cuillé
1982 ROUSSET - Cuillé
1983 SEGREN - Guillierme
1984 SAMOURAÏ - Saumade
1985 FIDELIO - Laurent
1986 FURET - Lafont
1987 FILOU - Laurent
1988 BARRAIE - Lafont
1989 BARRAIE - Lafont


1990 BANCO - Laurent
1991 SANGAR - Janin
1992 BARRAIE - Lafont
1993 PRESIDENT - Saumade
1994 PRESIDENT - Saumade
1995 MOURVEN - Blatière
1996 DALTON - Joncas
1997 RUBIS - Laurent
1998 MUSCADET - Rouquette
1999 TRISTAN - Saumade


2000 PYTHAGORE - Cuillé
2001 TRISTAN - Saumade
2002 VIRAT - Nicollin
2003 SCAMANDRE - Boch
2004 VIRAT - Nicollin
2005 CAMARINA - Chauvet
2006 MATHIS - Lautier
2007 CAMARINA - Chauvet
2008 CAMARINA - Chauvet
2009 PASTEUR - Fabre-Mailhan


2010 GUEPARD - Cuillé
2011 GARLAN - Les Baumelles
2012 GARLAN - Les Baumelles
2013 RATIS - Raynaud
2014 GARLAN - Les Baumelles

22/12/2012

61e TROPHEE TAURIN - RETRO 2 - AS

TROPHEE DES AS :  PEUT MIEUX FAIRE !

trophée taurin,rétro as,courses camarguaises

Un moment chargé d'émotion à la finale:
les rasets de Lahcène Outarka à Garlan

Tout en se gardant bien de ne montrer du doigt que les raseteurs - ce serait oublier qu’une bonne course est affaire d’organisateur, de taureau, de manadier, etc., tous les acteurs étant interdépendants - il faut bien reconnaître qu’un manque de conviction a trop souvent prédominé chez les As, pour que le public ne se sente pas frustré au sortir de certains grands rendez-vous.
De là à jeter cette saison aux oubliettes, pas question. Car si certains taureaux ont “sorti” de grands quarts d’heures, c’est parce qu’en face, il y a eu des hommes pour les défier.
En revanche, les réflexions sont unanimes dans les diverses assemblées générales et réunions de fin de saison, toutes les parties prenantes sont appelés à plus de professionnalisme, de sérieux. Le Trophée des As restant la vitrine qui doit retrouver l’adhésion du public. Et si celui-ci est parfois exigeant au-delà du possible, il reste totalement sensible à la moindre séquence de vérité quand les hommes se transcendent pour qu’éclatent les qualités des cocardiers. L’espoir est bien là.
La course camarguaise est captivante mais repose sur l’équilibre fragile du duel blanc et noir. Dans ce monde de devoir et de pouvoir, il ne reste aux hommes que la volonté, la bonne foi, le talent et le courage pour faire briller les taureaux et combler les spectateurs.
Dans l’attente des prochains héros, veillons à entretenir la flamme des combattants actuels... et demain sera un nouveau jour.

MARTINE ALIAGA

 

trophée taurin,rétro as,courses camarguaises

Le show de Ratis de Raynaud à la finale


LES LAUREATS DE LA SAISON

Arles : Cocarde d’Or, Hadrien Poujol et Coyote de Caillan.
Beaucaire : Palme d’Or, Julien Ouffe et Saint-Rémois de Fabre-Mailhan.
Lunel : Trophée du Muscat à Garlan des Baumelles et Lahcène Outarka. 29e Trophée Pescalune à Ratis (Raynaud) et Adil Benafitou.
Châteaurenard : 47e Trophée des Maraîchers à Sparagus de Janin (finale Garlan des Baumelles) et Loïc Auzolle.
Vauvert : Trophée Camargue Médical à Garlan des Baumelles et Hadrien Poujol (meilleur animateur Marc Sanchez). Trophée des Vignerons à Sugar (Saint-Gabriel) et Hadrien Poujol.
Les Saintes-Maries-de-la-Mer : Souvenir Claude-Saumade à Saint-Rémois de Fabre-Mailhan et Benjamin Villard. Trophée des Impériaux à Mignon de Cuillé et Julien Ouffe.
Le Grau-du-Roi : Trophée Olivier-Arnaud à Mignon de Cuillé et Ilias Benafitou. Trophée de la Mer à Sabri Allouani et Sylverado de Saint-Gabriel.
Palavas-les-Flots : Trophée Albert-Dubout à Guépard de Cuillé (finale Rodin des Baumelles) et Julien Ouffe.
Pérols : Ficelle d’Argent à Rodin des Baumelles et Adil Benafitou.
Mouriès : 24e Trophée Soler à Fayssal Allam et Oundo de Plo.
Istres : prix à Raimu (Fabre-Mailhan) et Bastien Four.
Mauguio : le Manu et José à Tassou de Cuillé et Bastien Four. Le Souvenir Louis-Rouquette à Sparagus de Janin et Adil Benafitou. Le Verlaguet à Rex de Janin et Julien Ouffe.
Eyragues : la 35e Corne d’Or à Estreloun de Caillan et Adil Benafitou.
Alès : prix à Racanel de Cuillé et Benjamin Villard.

************

20/12/2012

61e TROPHEE TAURIN - RETRO 1 - AVENIR

L'Avenir remporte les suffrages

trophée taurin,trophée de l'avenir,rétro,courses camarguaises

A Lunel, Icare et Lucas Faure

Toute la bouvine en parle encore, des étoiles plein les yeux. La finale du Trophée de l’Avenir à Lunel fera date. Un jour de grâce où emporté par la débauche d’énergie des raseteurs et l’intensité des ripostes des biòu, le public s’est libéré, criant sa joie et acclamant ses héros.
Un jour de gloire en conclusion d’une temporade enthousiasmante du moins pour les organisateurs qui qualitativement font l’effort course après course, saison après saison.
Un jour de paix où les blancs jouent en équipe et scellent l’osmose avec le public.
Un jour de fête pour trinquer à tous les taureaux et, particulièrement, à l’envol de l’un d’entre eux, Icare.
Un jour d’espoir en l’Avenir.

Des raseteurs généreux, inspirés et combatifs

Omniprésents, six raseteurs laisseront l’empreinte de leur griffe sur cette année 2012, en dépit de blessures pour chacun d’entre eux. Compétiteurs et leveurs de rubans, on les retrouve bien sûr aux premières places du classement de l’Avenir. Le Trophée Taurin reste le catalyseur des forces en présence. Soucieux du public, généreux dans l’effort, respectueux des taureaux et de bonne mentalité, ils sont aussi aux premières places dans le cœur du public. Comme quoi, les différents styles de comportement ne sont pas antinomiques.
Alors on croise les doigts pour que Lucas Faure, talentueux vainqueur du Trophée, Guillaume Cano, Jérémy Aliaga, Maxime Favier, Sofiane Rassir et Jérôme Martin conservent cette fraîcheur d’âme qui régénère la fe. Six meneurs donc et une bonne troupe derrière... le blanc est bien la couleur de l’espoir dans cette catégorie. Sans négliger l’apport qualitatif toute la saison de certains raseteurs du groupe 2, notamment du premier d’entre eux Rémi Guyon.

Des cocardiers prometteurs

Pas facile, pour la commission du Trophée Taurin de sélectionner fin septembre, sept taureaux pour la finale en terre pescalune... Il y avait pléthore de candidats. Bon, en tenant compte de la grandeur et de la difficulté de la piste, le choix s’affinait facilement. Mais quand même. Nombre de jeunes cocardiers se sont illustrés tout au long de l’été. La liste - non exhaustive - des différents trophées locaux (lire ci-dessous) en donne une belle illustration. Tant mieux pour les élevages, tant mieux pour la course camarguaise. Alors juste pour le plaisir rappelons-nous des prestations de Boer (Occitane), Colvert (Chauvet), Marcias (Fabre-Mailhan), Horatio (Cuillé), Scipion (Saumade), Ulmet (J.-C. Blanc) et de ce bouillonnant Icare de Paulin qui a mis le feu aux arènes San Juan.
Pour sûr, on s’en souviendra !

MARTINE ALIAGA

LES LAUREATS 2012


LUNEL : finale du Trophée de l’Avenir, 1er Lucas Faure. Biòu de l’Avenir, Icare de Paulin.
MARGUERITTES : Marguerite d’Or à Maxime Favier. 26e Trophée Rami à Lucas (La Vaunage). 10e Souvenir Marcel-Mailhan à Jérémy Aliaga.
MONTFRIN : 54e Gland d’Or à Sofiane Rassir (finale à Lucas Faure). Meilleur taureau, Ulmet de Blanc, (finale Chicco de Lautier).
REMOULINS : Cerise d’Or à Lucas Faure et Esmero de Caillan.
PALUDS-DE-NOVES : 36e Saint-Roch à Rémi Guyon (animateur Jérôme Martin) et Cohiba de Fabre-Mailhan (finale Estreloun de Caillan).
REDESSAN : 5e Devise d’Or. Les prix à Ulysse (Blatière-Bessac, course du 18 août), Toscan de Chauvet sur la saison ; Cigalon de Fabre-Mailhan à la finale. Raseteurs : Romain Bruschet (meilleur animateur, Rémi Guyon).
VALLABREGUES : 10e Souvenir Jeannot-Cambi, à Maï des Baumelles (finale, Rabina Guillierme) et Rémi Guyon (finale, Sofiane Rassir).
JONQUIERES : Raisin d’Or à Troubadour de Laurent (finale Renoir de Cuillé) et Maxime Favier (animateur Rémi Guyon).
ARAMON : 44e Biòu d’Argent à Banaru du Rhône (finale, Héphaïstos de Lagarde) et Rémi Guyon (finale Jérémy Aliaga).
SAINT-LAURENT-D’AIGOUZE : 14e Printemps des Royales à la manade Cuillé et Jérémy Aliaga (finale, Marcias de Fabre-Mailhan et Benjamin Valette).
ROGNONAS : Trophée des Charretiers, à Mouret de Fournier (finale Toscan de Chauvet), et Jean-Louis Ricci (finale Gaillardet).
CHÂTEAURENARD : Trophée des Maraîchers Espoirs à Jupiter de Chauvet et Lucas Faure.
FONTVIEILLE : Crochet d’Argent à Catouli de Blanc et Fouad El Hajjoujji (animateur Fayssal Allam).
ALLEINS : 54e Trident d’Or à la manade La Galère (meilleur taureau Vicois). Crochet d’Or à Joan Gaillardet (animateur de la finale Anthony Gautier)
AIGUES-VIVES : Cigale d’Or à Apollon de La Vidourlenque et Thibaud Servière.
SAINT-REMY-DE-PROVENCE : Trophée des Espoirs à Santen des Baumelles, sur la saison à Craven de Gillet. Meilleur animateur Benjamin Sabot.
CASTRIES : Trophée des Brasérades à Mandarin de Cuillé et Sébastien Orange.
VAUVERT : 28e Souvenir Christian-Mestre, 1er souvenir Nicole Cartalade à Uchaudois de Saint-Pierre et Rémi Guyon. Trophée Jean-Tauleigne à Scipion de Saumade et Guillaume Cano. 1er Souvenir Néné-Marc à Marc Sanchez et Esau de Félix.
FOS-SUR-MER : Trophée Gustave-Bertet à Hébus d’Agu et Bastien Four (meilleur animateur Julien Rey).
LANSARGUES : 11e Trophée Pierry-Gibert à Pérille du Grand Salan et Frédéric Jockin (animateur, Benjamin Valette).
VILLENEUVE-LES-MAGUELONE : Trophée de la Vigne et des Etangs, Pourpier de Saumade (finale Roussillon de Plo), 2e Souvenir Gérard-Bouisson à Jérémy Aliaga (finale Jean-Henri Oudjit).

******************



18/10/2012

TROPHEE TAURIN *PALMARES 2012*

 

LOGOTT.jpg

TROPHEE DES AS

Finale à NIMES : BIOU D'OR GARLAN DES BAUMELLES

Meilleur taureau de la finale : RATIS DE RAYNAUD

Raseteurs : 1. Bastien FOUR (G) - 2. Julien OUFFE (G)
- 3. Hadrien POUJOL (G)

TROPHEE DES RASETEURS

Finale à PEROLS : meilleur taureau SUGAR de Saint-Gabriel

Raseteurs : 1. Rémi GUYON (D) - 2. Jeoffrey FERRIOL (G)
- 3. David MAUREL (D)

TROPHEE DE L'AVENIR

Finale à LUNEL : Biou de l'Avenir ICARE de Paulin

Raseteurs : 1. Lucas FAURE (D) - 2. Guillaume CANO (D)
- 3. Jérémy ALIAGA (G)

 

LES BIOU D'OR

 

medium_Nouvelle_image.JPG

1954 ROYALE DE BILHAU
1955 GANDAR - Blatière
1956 COSAQUE - Lafont
1957 REGISSEUR - Raynaud
1958 LOPEZ - Thibaud
1959 TIGRE - Laurent


1960 TIGRE - Laurent
1961 VERGEZOIS - Blatière
1962 CARAQUE - Laurent
1963 MARIO - Lafont
1964 PETIT LOULOU - Aubanel
1965 LOUSTIC - Laurent
1966 LOUSTIC - Laurent
1967 LOUSTIC - Laurent  et CAILAREN - Lafont
1968 GALAPIAN - Guillierme
1969 RAMI - Fabre-Mailhan


1970 VERGEZOIS - Blatière
1971 RAMI - Fabre-Mailhan
1972 JOINVILLE - Lafont
1973 DUR - Blatière
1974 GARDON - Laurent
1975 DUC - Languedoc
1976 GOYA - Laurent
1977 VENTADOUR - Lafont
1978 RINGO - Blatière
1979 VENTADOUR - Lafont


1980 PASCALET - Rébuffat
1981 ROUSSET - Cuillé
1982 ROUSSET - Cuillé
1983 SEGREN - Guillierme
1984 SAMOURAÏ - Saumade
1985 FIDELIO - Laurent
1986 FURET - Lafont
1987 FILOU - Laurent
1988 BARRAIE - Lafont
1989 BARRAIE - Lafont


1990 BANCO - Laurent
1991 SANGAR - Janin
1992 BARRAIE - Lafont
1993 PRESIDENT - Saumade
1994 PRESIDENT - Saumade
1995 MOURVEN - Blatière
1996 DALTON - Joncas
1997 RUBIS - Laurent
1998 MUSCADET - Rouquette
1999 TRISTAN - Saumade


2000 PYTHAGORE - Cuillé
2001 TRISTAN - Saumade
2002 VIRAT - Nicollin
2003 SCAMANDRE - Boch
2004 VIRAT - Nicollin
2005 CAMARINA - Chauvet
2006 MATHIS - Lautier
2007 CAMARINA - Chauvet
2008 CAMARINA - Chauvet
2009 PASTEUR - Fabre-Mailhan


2010 GUEPARD - Cuillé
2011 GARLAND - Les Baumelles
2012 GARLAND - Les Baumelles

medium_Biou_d_Or.jpg

 

CLASSEMENT 2012 DU TROPHEE TAURIN

LOGOTT.jpg

 CLASSEMENT 2012

Trophée des As - Gr. 1


1. FOUR Bastien (G) 424
2. OUFFE Julien (G) 342,5
3. POUJOL Hadrien (G) 341,5
4. VILLARD Benjamin (D) 292,5
5. AUZOLLE Loïc (D) 279,5
6. ALLOUANI Sabri (D) 240
7. BENAFITOU Adil (G) 226
8. REY Julien (D) 227,5
9. ERRIK Radouane (G) 201
10. GLEIZE Alexandre (D) 147
11. AYME Anthony (D) 127
12. CHEKADE Amine (D) 120,5
12. OUTARKA Lahcène (D) 120,5
14. CLARION Chris. (G) 108,5
15. SANCHIS Boris (D) 108
16. BRUSCHET Romain (D) 107
17. SCHULLER Mathieu (D) 78,5
18. GROS Romain (D) 63
19. SABATIER David (D) 54,5
20. MARQUIER Mathieu (D) 43
21. VIOLET Nicolas (D) 29
22. OUFDIL Icham (D) 14
23. MOUTET Damien (D) 10
24. MARTINEZ Gaëtan (G) 2
25. MARTIN COCHER D.(G) 1
26. OLESKEVICH Nicolas (G) 0,5


Trophée des Raseteurs - Gr. 2

1. GUYON Rémi (D) 436
2. FERRIOL Joffrey (G) 364
3. MAUREL David (D) 297
4. RICCI Jean-Louis (G) 241
5. MOINE David (D) 236
6. JOCKIN Frédéric (D) 219
7. SANCHEZ Marc (G) 193
8. CHIG Mohammed (D) 178
9. LAFARE Jérémy (G) 170
10. MATRAY Mickaël (D) 161
11. GRAMMATICO Fab. (D) 130
12. MONDY Thomas (G) 116
13. CARTALADE Kevin (G) 114
14. VALETTE Benjamin (D) 101
15. FOUGERE Dimitri (D) 100
16. CHANAT Charles (G) 98
17. BENAFITOU Nabil (G) 93
18. MARTINEZ Damien (D) 86
18. RUIZ Olivier (G) 86
20. GARCIA Cyril (D) 62
21. ROUX Rodolphe (D) 57
22. ESTEVAN Jacques (D) 56
23. GUIN Romain (G) 51
24. MONDY Romain (D) 49
25. MIRALLES Cédric (D) 45
26. MEBAREK Sidi (G) 31
27. BEAUJARD Eric (D) 26
27. PEREZ Guillaume (G) 26
29. LOPEZ Mickaël (G) 20
30. SANTELLI Mickaël (D) 18
31. DUMONT Thomas (D) 16
31. SAVAJANO Christophe (D) 16
31. TOUREAU Tommy (D) 16
34. THIERRY Patrice (G) 15
35. MOULIN J.-François (D) 8
36. PINOT Jérôme (D) 7
37. SABDE Freddy (G) 6
38. PEREZ Arnaud (D) 3
39. CASTEL Cyril (D) 2
39. LEVY Frédéric (D) 2
39. MAUREL Jean-Luc (D) 2
39. SALINESI Sylvain (D) 2


Trophée de l’Avenir - Gr. 3

1. FAURE Lucas (D) 817
2. CANO Guillaume (D) 766,5
3. ALIAGA Jérémy (G) 739
4. FAVIER Maxime (G) 719,5
5. RASSIR Sofiane (G) 546,5
6. MARTIN Jérôme (G) 395,5
7. EL HAJJOUJI Fouad (G) 315
8. PRADIER Yoan (D) 302,5
9. GAILLARDET Joan (G) 300,5
10. OUDJIT Jean-Henri (D) 300
11. ALLAM Fayssal (G) 295
12. GAUTIER Anthony (D) 228
13. GRANIER J.-B. (D) 193,5
14. ALIAOUI Farid (G) 193
15. CHARNELET Mickael (D) 174
16. ORANGE Sébastien (G) 159
17. ALARCON Loïc (G) 157,5
18. CAIZERGUES K (D) 151,5
19. COULOMB Florian (G) 116
20. BENAFITOU Ilias (D) 110
21. SERVIERE Thibaud (G) 101
22. ANANE Mehdi (G) 98
23. GOUGEON Mickaël (G) 91,5
24. BOYER Frédéric (G) 86
25. PINTER Jérérmy (G) 84,5
26. DAUMAS Alan (D) 55
27. BENOIT Benjamin (D) 48
28. LAURENT Jean-Michel (D) 47
29. BOUDOUIN Aurélien (D) 31
30. MARQUIS Kévin (G) 26
31. SABOT Benjamin (D) 23
32. ROIG Thomas (D) 20
33. BOUSANQUET Marc (D) 15
34. PAPARONE Nicolas (D) 11
35. GARCIA Ludovic (G) 5
35. MALOCHE Loïc (G) 5
37. CARCANAGUE Florent (D) 3

14/10/2012

NIMES - FINALE DU TROPHEE DES AS

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale


Dimanche 14 octobre 2012

RATIS MEILLEUR TAUREAU DE LA FINALE

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Ratis sur Julien ouffe

SAINT-REMOIS (Fabre-Mailhan, 7e), se blesse à la 3e minute et regagne le toril.

Julien Ouffe avec 9 points passe devant Hadrien Poujol et s'offre la 2e place.

1. Bastien Four, 2. Julien Ouffe, 3. Hadrien Poujol, 4. Benjamin Villard, 5. Loïc Auzolle.

En résumé : belle entrée, juste quelques gouttes de pluie au 5e taureau. Angelo d'Aubanel fait un sévère premier. Mignon de Cuillé confirme qu'il est un maître cocardier. Brutus de Lautier, moins tranchant qu'à l'ordinaire, mais quelques puissantes révoltes. Garlan, Biou d'Or, fait cogiter les hommes et rentre ses ficelles primées à 3500€. Guépard de Cuillé, quelques criminelles actions, se laisse raseter plus facilement, mais finit fort, rentre sa 2e ficelle à 2500€. Ratis de Raynaud fait le show, démonte les planches, et s'engage violemment dans de superbes actions.  Saint-Rémois (Fabre-Mailhan) sort plein d'envie, hélas sur sa première action aux planches se blesse (3e minute) et rentre au toril.

************

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Les organisateurs craignaient la pluie, le manque de raseteurs, un public clairsemé... Finalement, le temps s'est maintenu au beau ; sans pallier à l'absence de Poujol, Benafitou, Chekade (blessés), les hommes ont tenu la distance et maintenu le rythme pour une finale de bonne tenue. Les plus en vue : Villard, Auzolle, Ouffe, Four, Outarka pour des cites de classe à Garlan... Et les spectateurs se sont déplacés en nombre. La fête a bien eu lieu. Seule la blessure de Saint-Rémois a coupé court à l'enthousiasme des gradins bien chauffés par la course d'un Ratis superbe.

La présidence sans problème de Jacques Valentin a bien maintenu la pression en primant dans les difficultés. Garlan ficelles à 3500€, Guépard la 2e à 2 500€, Ratis ficelles à 2500€.

La finale a sobrement été dédiée à Luc Péro "Vidourle", chroniqueur du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence et président de l'Amicale des chroniqueurs de course camarguaise.

LA COURSE

14 raseteurs en piste : à droite : Auzolle, Sanchis, Villard, Rey, Ayme, Gleize, Outarka, Bruschet, Gros. A gauche : Ouffe, Clarion, Four, Errik, Chig. Tourneurs : T. Garrido, Khaled, Kerfouche, Fouque, Sanchez.

ANGELO (Aubanel-Baroncelli).- Promène les hommes, se montre très sélectif et les raseteurs sont obligés de plonger à sa tête pour qu'il déclenche. Mais Angelo sait se sortir de l'emprise et quand il choisit son partenaire, il fuse dangereusement. Rentre ses ficelles.

MIGNON (Cuillé).- Vite en position de combat, Mignon pose d'entrée ses conditions. Prend un raset et change de place. ça passe juste avec Bruschet. Pousse fort dans les trajectoires (Villard). Attentif, intelligent, il voit tout et enferme sévèrement Auzolle. Se met en colère et envoie une corne dangereuse en conclusion (Four, Ouffe). Se fait respecter en maître cocardier qu'il est. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Photo sur Villard - BRUTUS (Lautier).- Montre son fort caractère et s'engage brutalement après Auzolle, tape sur Villard, serre et conclut sur Four pour une bonne entrée en matière. Occupe les poins stratégiques de la piste. Coup de barrière sur Four. Mais se laisse mettre à la faute et manque un peu de tranchant. Finit bien et on retrouve le Brutus qu'on aime, révolte sur Auzolle, balance la corne après Errik, se cabre sur Villard, Gros Sanchis. 1 ficelle rentre, 5 Carmen et retour.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Photo avec Outarka - GARLAN (Les Baumelles).- Il se bat pour honorer son titre, et fait cogiter les blancs qui craignent ses anticipations. Rigoureusement placé, il monte la garde, se livre dans les séries en tricotant des cornes pour 5 minutes les pompons. Aux ficelles, même scénario, les raseteurs se méfient, l'abordent précautionneusement et ont le mérite d'essayer. Dans un petit périmètre, devant le toril, Garlan répond du tac au tac, quelques passages d'Outarka font trembler, Ouffe tente, les primes s'envolent, mais les ficelles resteront la propriété du Biou d'Or 2011-2012. 3 Carmen et retour sous de longs applaudissements.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Photo avec Auzolle - GUEPARD (Cuillé).- Pour sa 3e participation à la finale, Guépard sort avec du pétard. Les premiers rasets le cueillent sur ses déplacements. Mais une fois placé, les candidats sont plus rares. Benjamin Villard est le plus actif et Guépard s'envoie criminellement. Le rythme retombe. Les primes motivent les blancs qui redémarre pour un joli passage : un beau cite d'Auzolle trouve réponse frappante (2 fois), Villard idem (2 fois). Le  Biou d'Or 2010 rentre une ficelle en musique plus 5 Carmen déjà entendus.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finalePhoto - RATIS (Raynaud) a le public dans sa poche. Magnifique de présentation, à 7 ans, le surdoué n'a pas déçu. Direct placé à la présidence, le Biou de l'Avenir 2011 montre son agressivité et s'escampe après Thierry Garrido. Les blancs ne se jette pas sur lui. A chaque raset, le cocardier de Raynaud bombarde de toute sa puissance (Villard, Clarion, Rey, ► photo avec Four). Quand c'est trop calme, il détruit marchepied et planches par paquet de quatre. Il y laisse beaucoup d'énergie, péché de jeunesse, mais crée l'animation et fait monter l'ambiance. Villard le défie et Ratis fait feu de tout bois. Très cocardier aussi, il faut s'engager au prix de réponses violentes (Ouffe, Four, Auzolle). Un très beau quart d'heure et les ficelles au toril.  9 Carmen et retour, le prix de la journée et une superbe ovation. Un taureau sur qui on pourra compter l'an prochain, ça fait plaisir autant pour lui que pour ses manadiers.

SAINT-REMOIS (Fabre-Mailhan).- Le taureau a encore payé sa débauche d'énergie, dès la 2e minute, il tape comme un démon après Auzolle et se blesse au même endroit qu'à Châteaurenard, le mois dernier (apparemment lèvre inférieure), coupant court aux espoirs des spectateurs. Quel dommage ! La musique le ramène au toril.

MARTINE ALIAGA

Photos CHRISTIAN ITIER

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Les points : Trophée des As : Villard, Ouffe, 9 ; Auzolle, 7 ; Rey, 7 ; four, 4 ; Gros, 3 ; Ayme, 2 ; Bruschet, 2 ; Gleize,  2 ; Errik, 2 ; Clarion, 2.

61e finale du Trophée des As : 1. Four, 424 points ; 2. Ouffe, 342,5 ; 3. Poujol, 341,5 ; 4. Villard, 292,5 ; 5. Auzolle, 279,5.
Biou d'Or : Garlan des Baumelles.
Meilleur taureau de la finale : Ratis de Raynaud.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

********************

Les Réactions.

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleBastien FOUR (1er) : «La finale dans l’ensemble n’a pas été trop mal. Un bon Garlan et un bon Ratis mais dommage pour lui que les planches ne tiennent pas. Dommage aussi la blessure de St Rémois. Dans l’ensemble je suis content de ma saison et ma finale. Je ne comprends pas qu’on se soit fait siffler à Garlan car il a été raseté par tout le monde arrêté. Il va falloir qu’on m’explique».

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleJulien OUFFE (2ème) : «Je suis très satisfait de ma saison et pour la finale j’avais la boule au ventre mais j’ai réussi à lever et à me relâcher dès le premier. Je déplore la blessure de St Rémois. Garlan a été très bon et mérite son titre. Il a réussi à faire reculer les hommes quand il fallait. Ratis je l’avais découvert à Mouriès. Il a un très gros potentiel et c’est un taureau à suivre».

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleHadrien POUJOL (3ème) : «D’abord je tiens à remercier Gérald Rado qui m’aide beaucoup depuis deux ans. Je suis très déçu de finir ma saison sur deux coups de corne car j’ai fait une bonne saison. J’aurai aimé raseter ici à Nîmes. J’ai trouvé les taureaux un peu en dedans. J’ai vu un grand Ratis pendant dix minutes. Garlan a répondu aussi présent et on a vu une bonne deuxième partie».

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleBenjamin VILLARD (4ème) : «Ma saison a été difficile avec beaucoup d’ennuis physiques et je suis satisfait de ma quatrième place. La finale était composée d’un bon plateau. Garlan mérite son titre et s’est fait respecter une fois de plus. Ratis a montré son potentiel et malheureusement la blessure de St Rémois. J’ai pris beaucoup de plaisir à raseter Guépard. Je suis arrivé à lui faire 4 ou 5 rasets où j’ai pris beaucoup de plaisir».


nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleGuillaume LINSOLAS (Manade des Baumelles) : «Garlan a répondu présent. Il m’a inquiété un peu car il a mis cinq minutes à rentrer dans sa course. Il s’est bien repris et avec les qualités qu’on lui connait il ne faut pas s’attendre à ce qu’il s’envole dans les gradins. Il a honoré son deuxième titre. Les raseteurs l’ont travaillé et Lahcène a été présent dans les grands moments. Très satisfait de la saison et de la finale du taureau».

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleFrédéric RAYNAUD (Manade Raynaud) : «Ratis a été complet et a bien su trouver son terrain sachant changer de terrain quand il était enfermé et il a fait quelques coups énormes aux planches. Il s’est amusé avec les planches mais c’est sa méchanceté et si les planches étaient vissées il ne l’aurait pas fait. Il a fait un gros quart d’heure et je suis satisfait».

 


nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleAlain PLOMBAT (PDG Midi Libre) : «On a eu une très belle finale en dehors de la blessure de St Rémois regrettable. Elle a été intense et dans la lignée de tout ce que l’on a vécu durant la saison. Garlan est un taureau dur, qui fait peur, compliqué avec un très bon coup d’œil. Sa victoire est méritée. Ratis est magnifique et fait le spectacle. Je pense que les gens ont apprécié et on a été béni par les dieux de la Camargue au niveau météo. Bastien Four remporte son premier titre et il trouve une première apothéose dans sa carrière. Je trouve très bien que des nouveaux visages et des nouveaux héros apparaissent dans la course camarguaise qui a besoin de se renouveler et se vivifier et c’est très bien».  

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleMarc AUBURTIN (Directeur Général La Provence) : «C’est une finale fantastique. Ratis a démontré voire surpassé Garlan et il mérite son prix du meilleur taureau de la finale. Les bioùs d’or sont parfois inhibés par l’enjeu de la finale mais Garlan a été excellent. J’étais ravi de la course et en plus la météo était avec nous malgré ce qui était prévu».

 

 Propos recueillis par ERIC AUPHAN

***************

11/10/2012

NIMES FINALE DU TROPHEE DES AS

LOGOTT.jpg

61e finale du Trophée des As

15 h, 10€, organisé par Simon Casas Prod.
Délégué : Sagne. Chroniqueur : CAMARON

LES COCARDIERS dans l’ordre de sortie

Aubanel-Baroncelli : ANGELO - Cuillé : MIGNON
Lautier : BRUTUS - Les Baumelles : GARLAN
Cuillé : GUEPARD - Raynaud : RATIS
Fabre-Mailhan : SAINT-REMOIS

Groupe 1 - Raseteurs : les 14 premiers du classement
Tourneurs : Fouque, Kerfouche, T. Garrido, Sanchez, Khaled

 

BLOGAPELADO (29).jpg

LES ACTEURS DE LA FINALE

LES RASETEURS

Four... à gauche toute

Trois raseteurs gauchers en tête du classement, ce n’est pas si courant. Et il faut plonger dans les archives du Trophée Taurin pour remonter à Stéphane Rouveyrolles, gaucher, vainqueur des As 1996 et 1997. Les Biòu d’Or de ces années-là étaient respectivement Dalton du Joncas et Rubis de Laurent. Meilleurs taureaux de ces finales (et futurs Biòu d’Or), Muscadet de Rouquette (1998) et Tristan de Saumade (1999-2001). Souvenirs, souvenirs...
Ce Trophée des As 2012, il faut bien l’avouer, n’a pas toujours soulevé les foules malgré les qualités individuelles indéniables des raseteurs. Et notamment du 1er d’entre eux, Bastien Four. Le gaucher, (1er avec 420 points) dès avril s’installe en tête devant Loïc Auzolle. Le Saintois tient sa position jusqu’au final. Régulier, talentueux même si parfois trop discret. Hadrien Poujol (gaucher, 2e, 341,5) s’intercale en juin. Sabri Allouani talonne alors les trois premiers. Puis c’est Villard qui s’insère en juillet. Mais Julien Ouffe hausse le ton à la Palme et s’installe en août définitivement à la 3e place. Adil Benafitou, Julien Rey, Radouane Errik, montent et descendent pendant un temps. Mi août, les cinq premiers sont calés sur leurs positions et si Adil Benafitou pointe le bout du crochet à la 5e, sa blessure lui fait reperdre du terrain.
Dimanche, au terme d’une très belle saison pour lui, Julien Ouffe (gaucher, 3e, 333,5 points) pourrait gagner une place. Celle d’Hadrien Poujol qui, blessé, ne pourra la défendre. Dans les prix, la 4e place est pour Benjamin Villard (droitier, 283,5), la 5e, à Loïc Auzolle (droitier, 272,5), après une saison en dent de scie émaillée de blessures. Mais seulement 11 points les séparent... Suspense.
Derrière, Allouani, Benafitou blessé ne rasétera pas, Rey, Errik, Gleize, Ayme, Chekade, blessé lui aussi une bonne partie de la saison, sera absent. Suivent Outarka, Sanchis, Clarion, Bruschet, Schuller.
En fonction des places libres, pourront entrer en piste, les raseteurs suivants dans l’ordre du classement.

LES COCARDIERS

En langage bouvine, le mot “cocardier” qualifie tous les taureaux qui participent aux courses camarguaises. A croire qu’ils sont tous pareils. Erreur ! Dimanche, à la finale, chaque cocardier montrera sa morphologie, son caractère, ses qualités (et défauts) et défendra à sa manière ses attributs. Revue d’effectif.
Angelo d’Aubanel-Baroncelli : N.398, 9 ans, 5 sorties. Sélectif et rigoureux, cet exemplaire de la race baroncellienne gère avec intelligence ses courses. Capable de fusées, d’enfermées et conclusions.
Mignon de Cuillé : N.349, 9 ans, 7 sorties. Il a couru toutes les grandes pistes toujours en 4e position et a, chaque fois, rentré ses ficelles. Son placement et ses accélérations ont mis les raseteurs à rude épreuve notamment à Lunel. D’ailleurs, les blancs ont souvent hésité à l’attaquer ce qui ne lui a pas permis de se mettre en valeur davantage. Un maître-cocardier calme et déterminé.
Brutus de Lautier : N.255, 10 ans, 6 sorties. Il occupe une place inhabituelle pour lui mais valorisante pour finir la première partie. Un taureau au caractère bien trempé, au comportement violent comme ses finitions. Offensif et agressif !
Garlan des Baumelles : N.055, 12 ans, 6 sorties. Le Biòu de l’Avenir 2009, Biòu d’Or 2011 et 2012 est un incontournable des courses de haut niveau. « Il a pris du métier, explique son manadier Guillaume Linsolas très heureux de ce 2e titre suprême, et progressé notamment dans les séries. Son titre est largement mérité et sa saison meilleure que la précédente avec sa grosse tenue de piste et son adresse d’escrimeur ». On peut rajouter que Garlan excelle dans des anticipations fort redoutées des raseteurs. Et que ses ficelles sont jalousement restées sa propriété toute la saison.
Guépard (Cuillé) : N.134, 11 ans, 6 sorties. Le Biòu d’Or 2010 a acquis du placement et peu de blancs s’y risquent quand il est arrêté. Certes vulnérable quand il se déplace, il est néanmoins capable d’actions meurtrières où il envoie sa corne comme d’autres un coup de griffe.
Ratis (Raynaud) : N.560, 7 ans, 6 sorties. Il était incontournable à cette finale, après avoir soulevé les arènes pescalunes le 28 mai face aux As, dans cette piste difficile. Une course “énormissime” ! Rigoureusement cocardier et explosivement barricadier, Ratis fait figure de surdoué.
Saint-Rémois (Fabre-Mailhan) : N.336, 9 ans, 5 sorties. Barricadier c’est peu de le dire de cet étonnant taureau. L’an dernier, à Arles, son final époustouflant avait chaviré le public. Tant d’engagement, de générosité... A chaque sortie, Saint-Rémois donne tout, son cœur, son corps... sa vie. Un taureau bouleversant.

MARTINE ALIAGA

 

Les sorties des cocardiers

 

Angelo d’Aubanel-Baroncelli : N.398, 9 ans, 5 sorties : 15/04 Beaucaire, 17/05 Vauvert, 8/07 Lunel, 5/08 Châteaurenard, 16/09 Le Grau-du-Roi.
Mignon de Cuillé : N.349, 9 ans, 7 sorties : 1/04 Lunel, 29/04 Palavas, 28/05 Lunel, 23/06 Le Grau-du-Roi, 22/07 Beaucaire, 13/08 Les Saintes-Maries, 19/09 Le Grau-du-Roi.
Brutus de Lautier : N.255, 10 ans, 6 sorties. 8/04 Le Grau, 6/05 Beaucaire, 17/06 Lansargues, 15/07 Beaucaire, 15/08 Le Grau-du-Roi, 9/09 Châteaurenard.
Garlan des Baumelles : N.055, 12 ans, 6 sorties. 8/05 Palavas, 17/07 Vauvert, 8/07 Lunel, 26/07 Beaucaire, 15/08 Le Grau-du-Roi, 9/09 Châteaurenard.
Guépard Guépard (Cuillé) : N.134, 11 ans, 6 sorties. 1/04 Lunel, 29/04 Palavas, 27/05 Le Grau-du-Roi, 8/07 Lunel, 26/07 Beaucaire, 15/08 Le Grau-du-Roi.
Ratis (Raynaud) : N.560, 7 ans, 6 sorties. 1/4 Les Saintes-Maries (Avenir), 5/05 Marguerittes (Av), 28/05 Lunel (As), 13/07 Beaucaire (Av), 19/08 Saint-Geniès (Av), 16/09 Mouriès (As).
Saint-Rémois (Fabre-Mailhan) : N.336, 9 ans, 5 sorties. 25/03 Vauvert, 27/05 Les Saintes-Maries, 15/07 Beaucaire, 15/08 Le Grau-du-Roi, 9/09 Châteaurenard.

**************************************

 

 

 

07/10/2012

LUNEL *ELECTION BIOU D'OR*

Dimanche 07 Octobre 2012

Les Réactions.

election bioù d'or


Philippe GIBERT (Commission du Trophée Taurin) : «Le titre de Garlan est mérité avec 18 voix. D’autres taureaux qui n’ont pas démérité pouvaient y prétendre se retrouvent derrière notamment St Rémois, Mignon et Guépard. Le vote est juste et reflète bien la saison et le parcours des quatre cocardiers qui pouvaient y prétendre».

Julie ZAOUI (Co-directrice du Trophée Taurin) : «Je suis contente pour la manade des Baumelles. Garlan c’est la preuve de la régularité. Le travail paye et on ne peut être que satisfait car la manade des Baumelles fête un anniversaire spécial cette année qui couronne tout le travail accompli».

Nicolas NOGUERA (Président de l’association des raseteurs) : «Garlan a largement mérité son titre cette année. C’est difficile de comparer deux taureaux qui n’ont pas le même comportement avec Garlan cocardier qui fait peur aux hommes et Saint Rémois très barricadier que le public apprécie aussi. Il avait un choix à faire entre deux style différents et le choix a été fait. Félicitation au vainqueur».

Claude ARNAUD (Maire de Lunel) : «Je suis ravi de cette magnifique journée taurine. On vient de vivre en direct l’élection du bioù d’or avant la finale de l’avenir et c’est Garlan qui est couronné. Personnellement si j’avais voté j’aurai voté Garlan car ce magnifique cocardier sait anticiper et créer le danger. Je crois que c’est une bonne élection accueillie unanimement par le public».

Loïc AUZOLLE (Raseteur) : «Le vote était évident sans dévaloriser St Rémois car donner un prix aussi important le desservirai car c’est un taureau spectacle qui n’a pas besoin d’un poids comme cela. Le bioù d’or récompense Garlan le taureau le plus dur de ces dix dernières années».

Julia BERIZZI (Demoiselle d’honneur de la Reine d’Arles) : «Le vote est logique car je l’ai vu tout au long de la saison et notamment au Grau du Roi où il a été énorme. S’il y a un taureau qui est craint cette année depuis qu’on le connait c’est Garlan. C’est le bioù d’or par excellence et le nombre de voix est logique».

Propos recueillis par Eric AUPHAN

LUNEL : FINALE DE L'AVENIR


Dimanche 7 octobre 2012

A midi, Garlan des Baumelles a été élu Biou d'Or pour la 2e fois avec 18 voix, Saint-Rémois de Fabre-Mailhan 7 ; Guépard de Cuillé, 1 ; Mignon de Cuillé, 1

Superbe finale du Trophée de l'Avenir, arènes pleines

Icare de Paulin Biou de l'Avenir

1er Faure, 2e Cano, 3e Aliaga

Coup de coeur à Jérôme Martin

06/10/2012

PEROLS *FINALE DES RASETEURS*

Les Réactions.

Pérols 06 10 (84).JPGRémi GUYON (1er): «Je suis content de cette seconde victoire après celle de 2010 d’autant plus qu’elle intervient immédiatement après ma blessure de la saison dernière. Je suis revenu en grande forme dès le début de saison malgré un premier mois compliqué. C’est une année sans blessure avant la finale car depuis neuf ans j’ai toujours pris un coup de corne dans la saison. J’ai raseté avec envie et dans l’esprit de faire régaler le public».


Pérols 06 10 (82).JPGJoffrey FERRIOL (2ème) : «Je m’étais bien préparé en début de saison. Je me suis retrouvé devant et cela c’est bien passé jusqu’au 22 juillet où j’ai pris une grosse rouste à Fos. Je n’ai pas eu de coup de corne mais moralement c’était plus ça. J’ai baissé de rythme et Rémi est passé devant mais je suis content de ma deuxième place. Les jeux étaient faits avant la finale ce qui nous a permis de raseter sans pression. J’espère faire aussi bien l’année prochaine».


Pérols 06 10 (83).JPGDavid MAUREL (3ème) : «Je suis très content de ma saison car j’ai débuté timidement. J’ai pris de la confiance et je suis très satisfait d’être sur le podium. La finale a été meilleure en seconde partie avec des taureaux beaucoup plus cocardiers notamment Sugar et Hébus qui étaient au-dessus du lot.».



Pérols 06 10 (91).JPGLuc LOPEZ (Manade Saint Gabriel) : «Le taureau a été cocardier mais a subi un peu dans la série sous la présidence mais après il s’est bien repris au toril avec une paire d’enfermées sur Rémi qui l’a très bien raseté. Il est très dangereux à la planche avec ses cornes en avant. Il confirme aujourd’hui tout le bien que l'on pensait de lui».



Christian VALETTE (Maire de Pérols) : «C’était pour nous une joie de recevoir cette manifestation car nous n’avions jamais eu une manifestation de cette envergure dans nos arènes. C’est la reconnaissance du travail accompli pour la défense de nos traditions et notre culture. C’est pour les Péroliens une joie d’avoir accueilli ce trophée. Ce n’est pas facile par les temps qui courent de pouvoir dans un village comme le nôtre qui a grandi trop vite. C’est quelque chose qui fait partie depuis ma naissance de ma culture et je m’attache à défendre et conserver cela. Aujourd’hui c’est un grand jour et je suis très heureux».

Pérols 06 10 (85).JPGMichel LIZON (Tourneur de Rémi Guyon) : «Rémi a bien surmonté son coup de corne de l’année dernière. C’était difficile de revenir moralement mais il a eu les capacités et je lui tire mon chapeau car revenir et gagner le trophée c’est à féliciter. Il a fait une saison sans blessure et s’est amélioré au fil des courses. On forme un duo et j’ai fait de mon mieux pour le sécuriser et il a repris confiance pour s’imposer comme en 2010».

Propos recueillis par Eric AUPHAN

FINALE DU TROPHEE DES RASETEURS

 finale du trophée des raseteurs,pérols,rémi guyon,sugar de saint-gabriel,courses camarguaises

Samedi 6 octobre à Pérols

Sugar bien sûr !


finale du trophée des raseteurs,pérols,rémi guyon,sugar de saint-gabriel,courses camarguaisesEntrée : 2/3 d’arène. Organisateur : régie taurine. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Guyon, D. Maurel, Moine, Jockin. Gauchers : Ferriol, Ricci, Chig, Lafare, Cartalade, T. Mondy. Tourneurs : Lizon, Duran, Ull, Dumas, Ranc.

Course intéressante même si un peu plus de panache chez les blancs et de peps chez les noirs n’auraient pas nui, après le beau spectacle d’ouverture de la manade Vinuesa. Rémi Guyon n’a pas eu son rayonnement habituel mais on retrouve l’Aramonais qu’on connaît pour affronter Sugar et ses difficultés. Lafare se montre entreprenant, Maurel adroit, Chig kamikaze. Tous participent, il n’y a pas eu beaucoup de temps morts. Et les arènes enregistrent un belle entrée.
Rio (Bon).- Au petit trot, il raccompagne de ses longues banes et parfois s’engage. Bien travaillé, sans refus, pour 9 minutes le 2e gland à Lafare. Les ficelles rentrent.
Mirabeau (Saint-Pierre) attentif, affiche une belle présence dans les enchaînements, se cabre après Chig, serre Lafare. Avec une bonne occupation de la piste, il pâtit en fin de course, de la longue bagarre désordonnée et du nombre incalculable de rasets pour sa 1re ficelle. Mais rentre la 2e en musique, plus 5 Carmen.
Césarion (Blatière-Bessac).- Il promène nonchalamment mais répond à tout. Passe le pitre après Moine, Chig. Se chauffe et ponctue sur Jockin, Guyon (2), Maurel. Bravement, Césarion pardonne les inélégances et ne dit jamais non. 13 minutes agréables de séries et quelques belles conclusions. 7 Carmen et retour.
Sugar (Saint-Gabriel).- Chasse et pointe après Chig. Des répliques dangereuses cornes à l’affût. Lafare l’évite juste. Et Guyon de bien rentrer dans son jeu, pour des poursuites serrées fermement terminées (4). Des anticipations (Lafare, Chig, Guyon) et malgré un rythme trépidant et quelque peu étouffant pour le taureau, Sugar se reprend et rentre ses ficelles en restant dangereux. 10 Carmen et retour.
Hébus (Agu).- Affiche une belle pointe de vitesse et flirte avec les planches en finition. C’est avec Lafare que les actions sont les plus chaudes. Mobile et manquant de tranchant, Hébus laisse le désordre s’installer mais se rebiffe en bousculant Chig. Le rythme retombe et sa fin de course est un peu ternie. 4 Carmen et retour avec une ficelle.

finale du trophée des raseteurs,pérols,rémi guyon,sugar de saint-gabriel,courses camarguaises

▲ Photo - Mithra (La Vidourlenque) attaque fort après Cartalade. Et raccompagne Chig avec autorité. Ne lâche rien dans les séries. Brouillon par son placement mais il se livre dans de gros engagements (Jockin, Ferriol) dont deux énormes sur Chig. Subit un assaut à la hussarde mais garde quand même une ficelle. 4 Carmen et retour.
▼ Photo - Esmero (Caillan) remplace Estreloun blessé.- Placé, il n’attend que les sollicitations pour se jeter aux planches. Compliqué parce que borgne, il ne voit pas toujours partir les raseteurs surtout les droitiers. Cela ne l’empêche pas de tamponner après Maurel, Cartalade, Lafare. Maurel fait l’effort et reçoit un superbe engagement, le 2e gland dans le crochet (14e). Les ficelles rentrent. 4 Carmen et retour.

finale du trophée des raseteurs,pérols,rémi guyon,sugar de saint-gabriel,courses camarguaises



MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER

Trophée des Raseteurs: D. Maurel, 14 points ; Lafare, 11 ; T. Mondy et Ferriol, 8 ; Chig, 7 ; Guyon, 6 ; Cartalade, 4 ; Ricci et Moine, 2
Les prix : 1. Guyon, 436 points ; 2. Ferriol, 364 ; 3. D. Maurel, 297 ; 4. Ricci, 241 ; 5. Moine, 236.
Meilleur taureau : Sugar de Saint-Gabriel

SUPPORTERS

 

finale du trophée des raseteurs,pérols,rémi guyon,sugar de saint-gabriel,courses camarguaises

*****************************