Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/10/2011

ARLES *FINALE AS* CAPELADO (3)

A.jpg

Sur les barrières rouges s'inscrivent les Biou d'Or et les raseteurs qui ont écrit l'histoire de la course camarguaise et du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence. Et chacun des 9 000 spectateurs (environ) de découvrir ou se rémémorer ses héros au rythme des indispensables penas La Gardounenque et Saint-Etienne-du-Grès. Un bouquet de jeunes "Mireille" symbolise en noir et blanc, les couleurs majeures de la piste. Un duo équestre et des reprises de gardians et Amazones pour recevoir la Confrérie des gardians, la Nacioun Gardiano, la Reine d'Arles Astrid Giraud et ses demoiselles d'honneur en grande tenue.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Les descendants des fondateurs du Trophée Taurin
les représentants de la Commission


finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaiseEntrent alors les descendants des fondateurs du Trophée Taurin (Marius Gardiol, Paul Laurent et Georges Thiel) : Magali Gardiol, Henri Laurent et "Petit Paul", Jean-Pierre Thiel. les représentants de la Commission du Trophée Taurin Yvan Villard, Philippe Gibert et Aimé Hugon. Tous les manadiers qui ont reçu le Biou d'Or (Manades Bilhaud, Thibaud, Aubanel, Languedoc, (◄ photo Nicole Rebuffat pour Pascalet 1980) Rebuffat, Janin, Le Joncas, Rouquette, Boch, Lautier, Nicollin, Guillierme, Fabre-Mailhan, Chauvet, Cuillé, finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaiseSaumade, Blatière, Lafont et Laurent (► Patrick Laurent pour Tigre 1959 et 1960, Caraque 1962,  Loustic 1965, 1966 et 1967, Gardaon 1974, Goya 1976, Fidélio 1985, Filou 1987, Banco 1990, Rubis 1997).

Et les raseteurs de la finale de se présenter en piste pour une haie d'honneur à l'un des leurs qui termine sa carrière Bari Khaled

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Belle initiative sur les barrières avec les noms des différents vainqueurs.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Les supporters de Garlan des Baumelles.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Belle ambiance dans les gradins.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Les Mireilles.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Le petit Paul Laurent accompagné de Laura Cavallini et Astrid Giraud.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Hélène Fabre accompagnée de Jacques et Pascal Mailhan.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

 ▲ La capélado avec Bari Khaled en invité d'honneur.

09/10/2011

ARLES *FINALE TROPHEE DES AS* (1)

Dimanche 9 octobre 2011

GARLAN PORTE HAUT SA DEVISE BRODEE D'OR
SAINT-REMOIS JUSQU'A EPUISEMENT

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

Julien Rey et Garlan

A CHAUD PREMIERES REFLEXIONS

Géricault bien mais moins combattant qu'espéré, Embrun bof !,  Athor très cocardier, Garlan à la hauteur de son titre de Biou d'Or, Guépard alterne les assauts meurtriers et les moments de doute, Valmont par à coups et Saint-Rémois un hallucinant barricadier (prix du meilleur taureau de la finale).

Auzolle, Villard, Ouffe et, surtout Julien Rey (meilleur animateur de la finale) mènent la course, Poujol et Four de bons passages.

LA COURSE

Entrée : 3/4. Organisateur : SA Jalabert Frères. Président : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Chekade, Marquier, Vkllard, Moutet, Rey, Sabatier. Gauchers : Four, Ouffe, A. Benafitou (sort en cours), Poujol, Martin-cocher (sort après un choc avec Géricault), Clarion. Tourneurs : Dunan, Kerfouche, Benzegh, T. Garrido, Bensalah, Molins. Invité d'honneur : Bari Khaled.

Après une entrée en matière superbe pour fêter le 60e anniversaire du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence (nous y reviendrons), la course attaque par Géricault de Chauvet. Nettement moins dominateur et agressif que d'habitude, mais quand même offensif  et rageur sur quelques coups (Villard, Poujol, Rey). Sait se sortir de l'enfermement blanc et termine sur de la réserve mais en ayant été concluant sur Rey, Four, Villard et renvoyé Martin-Cocher au vestiaire, accroché au pied.  14'30, 2 Carmen et retour.

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

▲ Géricault (Chauvet) et le vainqueur du Trophée des As.

Embrun (Nicollin).- Son style c'est "je-fais-un-peu-ce-que-je-veux" sans me faire violence. Placement aléatoire qui entraîne du désordre chez les blancs et gros coup de tête dissuasif sur les avant-bras. Les hommes tergiversent et on peut les comprendre. Une enfermée sur Clarion pour 1 Carmen et retour avec ses ficelles en silence.

 finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

 ▲ Embrun (Nicollin) et le dauphin des As Bastien Four.

Athor (Daumas).- C'est du bon cocardier. Cornes pointées quand les rasets s'enchaînent. Avec un peu de flottement au début mais il sait vite se reprendre. Aux ficelles, bien placé, raccompagne sévèrement (Villard) et se délimite un large territoire où il est patron. Peu se présentent. Seuls Villard et Auzolle tentent avec la manière. Les ficelles rentrent. 4 Carmen et retour.

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

 ▲ Athor (Daumas) avec le Saintois Anthony Ayme.

Garlan (Les Baumelles).- Sort fringant et s'enfile une belle série. Vite calé, les échanges sont vifs, Garlan est au diapason. Aux ficelles, le Biou d'Or ne s'en laisse pas conter : des anticipations de belle facture (Chekade, Rey, Poujol, Villard), il coince le pied d'Hadrien à la planche. Encore des anticipations et des changements de terrain.  Rey, Auzolle, sur de beaux cites allongés...ça le fait bien. Après un beau quart d'heure, Garlan ramène une ficelle à 2 200€. 5 Carmen et retour. Applaudissements mérités.

 finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

 ▲ Garlan (Les Baumelles) enferme Julien Rey meilleur animateur.

Guépard (Cuillé).- Autant il se laisse tondre comme un "bioulet", autant au tête à tête, il se montre criminel. Laisse filer facilement ses pompons sur ses déplacements mais quand Villard le provoque ou Auzolle, Rey, Poujol, les réponses sont brutales et la corne va chercher l'homme très haut. 12 minutes inégales mais au moins 6 attaques meurtrières de toute beauté. 6 Carmen et retour.

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

▲ Guépard (Cuillé) haut sur les barrières à la poursuite de Benjamin Villard.

Valmont (Lautier).- Navigue et éclate méchamment Benjamin Villard aux planches, serre Rey dans le berceau de ses cornes. Même s'il se décolle parfois des planches, dans les moments où il est bien en place, il sort avec vivacité et force sur Rey, Ouffe, Poujol. Sa rapidité fait souvent mouche (Chekade, Ouffe, Four). Rentre une ficelles, 5 Carmen et retour.

 Saint-Rémois (Fabre-Mailhan)

▼ Avec Loïc Auzolle une des innombrables actions

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

Pas de round d'observation, aussitôt c'est Raging Bull dans toute sa splendeur et sa violence. Des coups à répétition après les hommes (Poujol, Rey, Auzolle,), il s'enrage et tape après les tourneurs, les spectateurs... Prend toutes les invites avec une vaillance extrême qui pourrait passer pour de la facilité. Mais au gré de ses tampons, il écrase les chevilles, coine les pieds, met des coups... Nombre de raseteurs boîtent... mais l'ambiance est chaude et, après quelques temps de récupération bien légitimes accordés à Saint-Rémois (demandé notamment par les tourneurs et les raseteurs), le barricadier de Fabre-Mailhan repart au combat. Les raseteurs se mettent au diapason, ça envoie de partout, pour des actions aux planches sur Auzolle, Rey, Four, Villard, Ouffe pour les plus en phase. Plus d'une vingtaine d'actions tellement engagées qu'on en a mal pour lui, si vaillant, si extrémiste... tout donner jusqu'au bout, jusqu'à la blessure, jusqu'à l'épuisement. Le public, survolté et bouleversé, est debout. L'ovation est énorme et le prix de la journée obligatoire. Carmen.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER
et ERIC AUPHAN

▼ Poujol et Garlan

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

▼ Une attaque meurtrière de Valmont sur B. Villard

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

▼ Parmi les innombrables actions de Saint-Rémois
Julien Rey a souvent été son meilleur partenaire

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

***********************

 


 

08/10/2011

ARLES *FINALE DU TROPHEE DES AS*

LES AS DE LA FINALE

Dimanche la 60ème finale du Trophée des As clôture la compétition. Voici en présentation dans l’ordre du classement les hommes qui vont affronter les sept cocardiers sélectionnés pour l’amphithéâtre Arlésien.

Après 2010, Loïc AUZOLLE (370 points) double la mise. Régulier, efficace et toujours à la pointe du combat, il monte sur la plus haute marche pour un 3ème titre mérité. Son dauphin Bastien FOUR (319) est un pétillant gaucher qui prend de l’assurance et du volume. Néanmoins, avec un peu plus de volonté il aurait pu jouer la gagne. Malgré une sérieuse blessure infligée par Garlan, Amine CHEKHADE (297) est la bonne surprise de la saison. Immédiatement dans le bain, il est rapidement revenu de blessure pour se hisser sur le podium avec le public en poche. Mathieu MARQUIER (286) gravit les échelons et gagne en assurance. Avec son physique avantageux, il peut encore viser plus haut. Julien OUFFE (270,5) est un travailleur. C’est une valeur sure qui mouille le tricot et ne s’économise guère faisant souvent briller les taureaux aux planches. Le jeune Saintois Anthony AYME (260) apprend vite. Avec son tempérament de gagneur, il se hisse à un cheveu de la palme d’or et prouve qu’il faut compter sur lui. Longtemps devant, Adil BENAFITOU (256) marque un peu le pas mais reste un raseteur élégant et esthétique qui peut affronter n’importe quelle difficulté. Le chouchou du public Benjamin VILLARD (222) débute mal sa saison avec une douloureuse rencontre avec Coyote à Méjanes. Handicapé physiquement, il revient en forme en cette fin de saison et sera très précieux pour que la fête soit belle. Hadrien POUJOL (218) cherche ses marques en début de saison mais quel revirement à la palme d’or. Depuis il enchaine les performances notamment aux maraîchers où il a fait chavirer l’arène. D’un caractère trempé, Damien MARTIN-COCHER (166,5) est le combattant type. Insensible aux chocs, il s’est fait remarquer à de nombreuses reprises notamment la cocarde d’or. Le recordman des victoires, Sabri ALLOUANI (161) a pris le train en marche mais a vite retrouvé ses marques. Une blessure à la cuisse à Vendargues infligée par indien le 22 Juillet a compliqué sa fin de saison mais l’artiste est toujours là. Damien MOUTET ((148,5) est capable de super rasets. Il se met parfois en danger mais ne triche jamais en piste. Vainqueur de la cocarde d’or Julien REY (143) a de la technique à revendre. Un raseteur qui a pris ses repères et sur qui il faudra compter. Mickaël MATRAY (133) est un guerrier qui ne renonce jamais. Raseteur de bourre, il a soulevé les gradins pour la cocarde d’or et on en redemande. Quant à Lahcène OUTARKA (116,5), le petit lutin blanc à un cœur énorme qu’il partage toujours avec le public. Alors messieurs que le soixantième anniversaire pétille

Eric AUPHAN

TROPHEE TAURIN LES FINALES

 

arles,finale du trophée taurin,location places,courses camarguaises

LA 60e FINALE DU TROPHE DES AS
SE DEROULERA A ARLES
CE DIMANCHE 9 OCTOBRE
(15h, places à partir de 15€)

LOCATION DES PLACES
 vente directe
au bureau de location des arènes d’Arles
du lundi au vendredi 9 h-12 h et 14 h-18 h
par tél. 08 91 70 03 70.
Par Internet www.arenes-arles.com.
Info : contact@arenes-arles.com

Au programme vendredi 7 et Samedi 8 Octobre : aux Corrales d’Arles à partir de 10h (entrée gratuite)

-   Des ateliers avec les Gardians , le Parc de Camargue, les Razeteurs, les Exposants, les Eleveurs, les Manadiers

-   Des rencontres dans les arènes avec les Razeteurs qui ont fait l’actualité taurine durant toute cette saison.

-   Des courses camarguaises avec les meilleurs Razeteurs des Ecoles Taurines de Provence et du Languedoc.
 

Dimanche 9 Octobre: A 11 h, festival d’abrivado sur le boulevard des Lices. 15h, la finale

En piste, les 14 meilleurs Razeteurs du classement, et les Taureaux Géricault (Chauvet) - Embrun (Nicollin) - Athor (Daumas) - Guépard (Cuillé) - Garlan (les Baumelles) - Valmont (Lautier) -  Saint-Rémois (Fabre Mailhan)

 
 ****************

06/10/2011

CHATEAURENARD *FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR (3)

Dimanche 2 octobre 2011

EMOTIONS

BLOG1.jpg

▲ Jérémy Aliaga enfermé par Baroudeur de Martini

▼ Mêmes acteurs, autre "figure"

BLOG2.jpg

*****************************

▼ Sugar de Saint-Gabriel (4e) avec Jean-Henry Oudjit

BLOG3.jpg

▼ Sugar avec Boris Sanchis

BLOG4.jpg

*******************

▼ Villazon de Blatière avec Guillaume Cano

BLOG5.jpg

****************************

▼ Jérémy Aliaga pied coincé par Ratis de Raynaud

BLOG6.jpg

▼ Jérôme Martin et Ratis

BLOG7.jpg

▼ Errik et Ratis

BLOG8.jpg

********************

BLOG9.jpg

▲ Chambao de Bon (7e) avec Maxime Favier

▼ Chambao et Errik

BLOG10.jpg

************************

LA JOIE DE FREDERIC RAYNAUD
RECEVANT LE BIOU DE L'AVENIR POUR RATIS
SOUS L'OVATION

BLOG11.jpg

Photos CHRISTIAN ITIER

************************************


 

05/10/2011

SAINT-MARTIN-DE-CRAU - FINALE DU TROPHEE DES RASETEURS

Samedi 1er octobre 2011

SEQUENCES EMOTIONS

Si les cocardiers choisis par la commission ont tenu la route et ô combien pour les deux premières finales du Trophée Taurin, la tenue des raseteurs du groupe 2 et de l’Avenir se doit d’être soulignée. Leur solidarité et leur entente, leur implication face aux difficultés, leur envie de bien faire, leur prise de risque a donné une belle couleur aux deux courses. Peu de ces passages à vide qui empoisonnent souvent les courses, quelques temps morts vite oubliés grâce à la qualité et à l’intensité des échanges. Merci donc à tous en général et en particulier à Jourdan, Valette, Roux, R. Mondy, Moine, Lafare en terre de Crau. Au pays des Maraîchers, dimanche, tous ont raseté dans le bon sens rendant une copie propre et plaisante, mention aux droitiers Sanchis, Cano, Oudjit, Faure ; aux gauchers, Aliaga, Errik, Martin, Favier. Tous ces raseteurs - jeunes et moins jeunes - ont ouvert la voie à leurs nombreux collègues des As venus les supporter en contre-piste.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER
ERIC AUPHAN

FLORILEGES D'ACTIONS EMOTIONNANTES

Se jouer la vie en course camarguaise, c'est vrai aussi !

BLOGCRAUA.jpg

▲ ▼ Benjamin Valette et Matute de Saint-Antoine

BLOGCRAUB.jpg

***************

BLOGCRAUC.jpg

▲ ▼ Rodolphe Roux et Verdier de Saumade

BLOGCRAUD.jpg

****************

BLOGCRAUE.jpg

▲ Jérémy Lafare et Indien de Cuillé

▼ Rodolphe Roux et Indien de Cuillé

BLOGCRAUF.jpg

****************

finales trophée taurin,émotions,course camarguaise

▲ Prince de Chapelle sur Christophe Zuchelli

▼ sur David Moine

finales trophée taurin,émotions,course camarguaise

********************

finales trophée taurin,émotions,course camarguaise

▲ ▼ Victor Jourdan et Estreloun de Caillan

finales trophée taurin,émotions,course camarguaise

*********************

04/10/2011

SAINT-MARTIN-DE-CRAU FINALE DU TROPHEE DES RASETEURS

Samedi 1er octobre 2011

PRINCE TRIOMPHE
ALBERT LAISSE ECLATER SA JOIE

saint-martin-de-crau,prince,albert chapelle,course camarguaisePendant la course dominatrice de Prince, le cocardier fétiche de la manade Chapelle, je jurerais bien avoir vu quelques larmes dans les yeux d'Albert. Le manadier a vécu intensément le quart d'heure. A la remise des prix, le 1er pour Prince meilleur cocardier de la finale du Trophée des Raseteurs, le pélot du Mas de Pernes, à la longue expérience de cavalier (en pays, en abrivado et de réjonéador) a fait une entrée à cheval pour cueillir les applaudissements du public. Et une pirouette enthousiaste pour laisser éclater sa joie.
Avec sa silhouette de jeune homme et son amour de la vie débordant, Albert Chapelle illustre à merveille la passion de son métier.
Gageons que Florent, le petit-fils du manadier plus réservé mais non moins passionné, a lui aussi apprécié et la performance de son cocardier et la reconnaissance de la commission et des spectateurs.
Avec la 2e couronne de la Cocardière d'Or pour Gazette, et des cocardiers appréciés toute la saison dont bien sûr Prince, la manade Chapelle revient au-devant de la scène camarguaise. Pour le plus grand bonheur des afeciouna.

M. A. Photo C.I.

 

SAINT-MARTIN-DE-CRAU - FINALE DU TROPHEE DES RASETEURS - CAPELADO

Samedi 1er octobre 2011


LA PERFORMANCE DE JEAN MARIGNAN


saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaiseJean Marignan peint. Au centre de la piste, quelques traits efficaces au milieu des galets de la Crau stylisés sur le sable. Quatre toiles pour dire tout son amour du pays, des traditions, des cocardiers et des raseteurs. Autour, les bergers, les attelages d’ânes, de chevaux lourds ouvrent la route aux vieilles faucheuses ou emballeuses du célébrissime foin de Crau. Là une ribambelle de joyeux minots....
Puis s’ouvre le grand portail sur les Arlésiennes portant chacune le portrait d’un des Biòu d’Or décernés par le Trophée Taurin depuis 1954, c’est-à-dire 45 toiles.
Soudain 60 ans de courses camarguaises déroulent les années, les manades et leurs grands cocardiers. L’œuvre d’une vie d’artiste, celle de Jean Marignan. Unique.
Et malicieusement, le peintre ajoute : « Bon, entre nous, je commencerai le 46e Biòu d’Or, demain soir (NDLR dimanche), après le vote de la commission ! ».
La Crau inspire les artistes et ancre les manades telles celles d’Albert Chapelle, Lescot, Brugeas ou Gillet, présentées en bonne place pour cette capelado colorée rehaussée par l’éclat de la Reine d’Arles et de ses demoiselles d’honneur.
Les manadiers des cocardiers de la finale mis à l’honneur, La Gardounenque pouvait scander le début de la course et les raseteurs accueillir leur président Nicolas Noguera pour sa dernière participation.

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise


MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER
 & ERIC AUPHAN

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise


Capelado orchestrée par Patrice Blanc, groupes Li Coudelet Dansaïre et Li Provençau de Saint-Martin-de-Crau, l’Etoile de l’Avenir d’Arles, de Raphèles et de Mouriès, les ânes d’Edouard de Tarascon.

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

 saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

 

CHATEAURENARD *FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR* (1)

Dimanche 2 octobre 2011

ON SE LEVE TOUS POUR RATIS !

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

Aliaga pied coincé par Ratis

Plebiscité par les spectateurs debouts au terme de sa magistrale prestation, puis par le vote de la Commission du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, Ratis de la manade Raynaud fait un magnifique Biou de l'Avenir. Dimanche, à Châto, dans une finale qui est montée en puissance après un démarrage "diesel" sous une température caniculaire, les émotions ont été au rendez-vous. Quito un peu mou, Gregau en courant alternatif, Baroudeur cocardier bonifié par deux hallucinantes "passes" d'Aliaga ont fait une mise en bouche correcte. A la reprise, Sugar impose ses difficultés cocardièrement dangereuses, Villazon sans éclat particulier, Ratis pour un quart d'heure de domination et de violentes agressions, puis Chambao l'idéale conclusion pétaradante aux planches.

Chez les espoirs de la piste, en ce jour de finale la gauche domine, ce qui n'enlève rien à la victoire méritée du droitier Boris Sanchis sur la saison. Mais au baromètre des émotions et de la prise de risque dans les difficultés, Jérémy Aliaga, Maxime Favier, Jérôme Martin et Radouane Errik ont tenu le public en haleine. En face, outre le leader Sanchis, Guillaume Cano se fait remarquer, à citer aussi Jean-Henri Oudjit, Faure.

Un bon cru donc cette édition 2011 menée par Philippe Gibert pour une présidence enjouée et à la hauteur dans une arène aux trois-quarts remplie.

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

LA COURSE

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

Boris Sanchis avec Sugar

Entrée : 3/4. Organisateur : TAC. Président : Philippe Gibert. Raseteurs droitiers : Sanchis, Cano, Bruschet, D. Martinez, Oudjit, Faure. Gauchers : Aliaga, Favier, Errik, Martin, Alarcon, Allam. Tourneurs : P. Rado, Grando, Cuallado, Cano.

Quito ▼ (Fabre-Mailhan).- Cocardier par son placement dans les angles, un peu mou en ce jour. Au début, il se sort de l'emprise des blancs mais, se laisse enfermer et subit la rafale blanche quand les ficelles deviennent accessibles. Quelques sèches fusées mais un peu trop passif. 5 Carmen (séries, fusées) et au retour.

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Gregau ▼ (Gillet).- Vif, il chasse sans finir mais pêche par son placement. Quand il est près des planches, il sort en force pour "quicher" les hommes dans de bons passages (Errik, Aliaga, Sanchis). Ses nombreux tours de ficelle dissuadent les raseteurs mais Aliaga et Sanchis essaient encore, en vain. 4 Carmen et retour.

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Baroudeur ▲ (Martini).- Fait un tour, se cale et se replace. De fortes anticipations (Oudjit) et une grosse série où il répond présent. Il a repéré les angles mais ne reste pas longtemps en place, les blancs calculent trop longtemps. Compliqué, il profite de deux erreurs d'Aliaga : côté toril, une énorme anticipation, le gaucher sort de la tête, et ne trouve son salut qu'en se jetant sous les planches et au "quite" de Sanchis. Piqué dans son orgueil, le raseteur re-cite aussitôt le taureau, côté présidence, mais Baroudeur devance sa trajectoire. Nez à corne, Jérémy, dans un incroyable geste de survie, le saute. Les gradins tremblent. Et Baroudeur rentre fièrement une ficelle. 3 Carmen et retour.

Sugar ▼ (Saint-Gabriel).- De suite dans le coup, Sugar se signale par des poursuites serrées cornes en avant. Attentif, les rasets engagés d'Aliaga, Oudjit sont sévèrement raccompagnés aux planches où il peut taper. Sanchis, main au frontal (superbe !). Le cocardier change de terrain pour des séries, ponctue sur Oudjit, Aliaga l'embarque dans des actions chaudes, Faure, Martin également. Cano à le dernier mot, 2e ficelle à 600€ dans le crochet, tout près de la sonnerie. Belle prestation de Sugar. 7 Carmen et retour. 

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Villazon ▼ (Blatière-Bessac).- Difficile à fixer, il s'envoie sans prévenir. Enroulé par Cano, il se jette méchamment, se chauffe, et fait du large. Puissant sur Martin, mieux positionné, il occupe alternativement les angles. Se calme pour les dernières minutes, mais saute après Cano, pour une fin de course sans éclats. Les ficelles rentrent. 3 Carmen et retour.

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Ratis ▲ (Raynaud).- Un quart de tour et le voilà placé prêt au combat. 1er raset, Cano est emporté, il se dresse sur Alarcon. Ratis se ménage un large terrain, repousse les tourneurs, et attend de pied ferme les courageux à l'épreuve de sa maîtrise. Favier, Errik, violemment accompagnés aux planche. Décisif dans les anticipations (Aliaga, Cano), énorme avec Martin, puissant sur Oudjit, Aliaga, Faure, Martin. Enragé après Errik, pour des coups aux planches de plus en plus accentués... La musique joue, le public est debout et, sous l'ovation, Ratis rentre au Grand Radeau avec ses ficelles (à 1000€).

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Chambao (Bon).- L'unicornu du Mas de Peint offre la conclusion idéale à cette finale par une multitude d'actions aux planches. Une vaillance et un moral à toute épreuve que tous les raseteurs exploitent à bon escient, notamment Errik. Une conclusion en fanfare.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER
ERIC AUPHAN



02/10/2011

CHATEAURENARD *FINALE DE L'AVENIR* REACTIONS (2)

Dimanche 2 Octobre 2011

Les Réactions après la course

Boris SANCHIS (1er): «Je ne suis pas satisfait de ma finale car je pense que j’ai voulu trop bien faire mais je suis satisfait de ma saison. Je voulais gagner l’avenir et c’est fait. J’ai fait plaisir à ma famille et mes amis et tous ceux qui me suivent. Je suis content de ma victoire. Pour le titre Sugar pouvait y prétendre. Je l’ai trouvé plus cocardier. Ratis a fait une grande course et le mérite aussi. L’année prochaine j’espère me faire une place aux As».

Jérémy ALIAGA (2ème): «Je suis de ma seconde place. Je pense que j’ai fait une bonne saison. J’ai essayé de me régaler, de prendre du plaisir et d’en donner. Je me suis fait deux frayeurs, sur la première je fais une erreur en m’écartant de la tête et sur la seconde je veux repartir tellement vite que j’ai fait n’importe quoi. La course a été bonne, le public je pense est satisfait et Ratis mérite amplement son titre».

Radouane ERRIK (3ème): «J’ai eu du mal à rentrer dans la course mais au fil des taureaux cela s’est mieux passé. L’important ce n’est pas de finir 3ème ou 4ème mais de faire une belle finale et de faire plaisir aux gens. Il y avait une bonne équipe et aujourd’hui on s’est régalé. L’année prochaine je serai aux As».

Maxime FAVIER (4ème): «On a vu une bonne finale avec de bons taureaux et une bonne équipe. Je n’ai pas été à la hauteur des taureaux mais l’ambiance était bonne et je pense que le public est ressorti satisfait malgré nos absences aux ficelles du second taureau qui était trop chargé. Il n’en avait pas besoin. Ratis à fait une grosse course et mérite son titre».

Frédéric RAYNAUD (Manade Raynaud):«Ratis est très dangereux et a fait une très grosse course mais aussi une belle saison. Ce titre nous fait énormément plaisir car il y avait longtemps que l’on n’était pas en haut de l’affiche. J’ai envoyé un texto à mes filles qui ont prévenu la famille notamment mon père et mon oncle qui n’avaient pu venir. Il y a aussi Escamillo qui le talonne de près. Il est un peu plus franc donc pour une finale on a préféré mettre Ratis mais Escamillo sera un très grand taureau comme Ratis. C’est mon premier trophée de l’avenir et je suis vraiment ému».

Propos recueillis par Eric AUPHAN

CHATEAURENARD *ELECTION BIOU D'OR*

Dimanche 02 Octobre 2011

Les réactions après la proclamation

Philippe GIBERT (Commission du Trophée Taurin): «Le vote reflète bien la saison des prétendants. Garlan couronne enfin la manade des Baumelles qui mérite ce titre après y être passé très près plusieurs fois. Je suis agréablement surpris par les 7 voix de Géricault qui est un cocardier très solide. Guépard qui a été bien au trophée de la mer et St Rémois avec son côté spectaculaire sont de bons taureaux. Je suis satisfait du résultat».

Julie ZAOUI (Co-directrice du Trophée Taurin): «Je suis ravie du titre de la manade des Baumelles car avec un peu de chauvinisme c’est une manade de Provence. En dehors du chauvinisme je crois que si les membres de la commission qui ont voté en leur âme et conscience l’ont mis gagnant c’est qu’il est bon et le mérite. C’est une élection qui fera date pour le soixantième anniversaire».

Maryse CHAUVET (Manade CHAUVET): «Je suis très contente des 7 voix obtenues par Géricault car il a fait une bonne saison. Il a loupé deux ou trois prix et cela nous réconforte que sa valeur soit reconnue».

Bruno PECOUT (Organisateur Arènes Chateaurenard): «C’est une grosse satisfaction pour la manade des Baumelles qui depuis dix ans avec Michou et Rodin tiennent le haut du pavé. Ils sont passés tout près d’un bioù d’or et je suis content que cela se concrétise. Le vote de la commission est logique et sans sifflet pour une fois. Les voix de Géricault sont logiques car il n’a fait que d’excellentes courses en sortant premier. Guépard et St Rémois ont aussi été des acteurs importants de la saison. Cette année Garland mérite amplement son titre».

Astrid GIRAUD (Reine d’Arles): «C’est une belle revanche pour cette manade car même si je n’ai pas pu participer à toutes les courses la récompense est méritée. Félicitations à la manade des Baumelles».

Anthony AYME (Raseteur): «Je suis content pour Joël, Guillaume et toute la famille Linsolas car ils méritaient ce titre bien avant avec d’autres taureaux. Garlan a été craint toute la saison et sa victoire est logique».


Texte et propos recueillis
par Eric AUPHAN

LE BIOU D' OR 2011 EST...

 

GARLAN des Baumelles

G 2.jpg

 

Dimanche 2 octobre, à Châteaurenard, à l'issue du dépouillement des votes de la Commission du Trophée Taurin Midi Libre-La Provence, le résultat final est annonçé :

GARLAN des Baumelles -        18
GERICAULT de Chauvet -          7
GUEPARD de Cuillé -                   1
St REMOIS de Fabre-Mailhan - 1

 

G 1.jpg

L. PERO

 

 

01/10/2011

SAINT MARTIN DE CRAU *FINALE RASETEURS*

Samedi 01 Octobre 2011

PRINCE SOUVERAIN DANS UNE FINALE A EMOTIONS

 Saint Martin de Crau 01 10 238.jpg

▲ Prince (Chapelle) et Jérémy Lafare les deux lauréats de la journée.

Entrée: 2/3 Organisateur: CT St Martinois Présidence: J Alvarez Droitiers: Beaujard, Bonhomme, Estevan, Jourdan, Moine, R Mondy, Miralles, Noguéra, Roux, Valette (sort au 2nd), Zucchelli. Gauchers: Guin, Lafare, Ruiz, Sanchez. Tourneurs: Causse, Curtil, Dumas, Jorquéra, Sanchez.

Quelle belle finale avec décorum et mise en scène soignée. Jean Marignan plein d’authenticité fait sur 4 toiles de la magie instantanée et retrace nos traditions sous l’œil ému d’angélique. La péna la Gardounenque, les gardians impeccables (Chapelle-Lescot-Chapelle-Brugeas) et les arlésiennes tenant les 45 toiles des bioù d’or de l’artiste donnent un air de finale des As. En piste, Lafare fait honneur à son rang sans la réussite. Roux, Mondy, Jourdan, Moine et Sanchez sont aux avant postes. Les autres complètent avec plus ou moins de réussite tandis Noguéra est honoré à la capélado. Tous les taureaux tirent leur épingle et Prince souverain remporte le prix du meilleur taureau. Il comble de bonheur Albert qui vient chercher le prix à cheval et avec maestria.

MATUTE (St-Antoine) peine à trouver sa place aux rubans. Aux ficelles il trouve ses marques, enferme Mondy, tape après Valette et passe la corne sur Roux. Il va à mas, prend les séries, bouscule valette qui s’en sort miraculeusement (ouf) et serre Miralles et Jourdan parti à deux. Une ficelle au toril avec 5 Carmen et retour. A l’inverse, KÉKÉ (Agu) trouve immédiatement le lieu propice. Cocardier, il coupe le terrain et attend les attaques. Aller à la tête relève du défi que s’imposent Mondy (coupe) et Moine (cocarde). Plus raseté sur la fin, il déboule à grande vitesse surtout après les droitiers et conserve ses glands. 3 Carmen et rentrée. VERDIER (Saumade) annonce la couleur avec deux grosses actions après Lafare. Dangereux et percutant il brise les planches après Roux, bascule et  malmène Rodolphe en contre piste qui évite la corne (re ouf…). Barricadier après Roux (2), Lafare (2), Beaujard et Ruiz, il cède sa cocarde à la onzième. Ficellé à l’extrême (il n’en a pas besoin), il ne recevra plus qu’un raset de Jourdan qui finit en fracas ce qui gâche sa fin de course. 8 Carmen et retour.

Après la pause, INDIEN (Cuillé) saute d’entrée après Moine mais les hommes lancent la cavalerie car le taureau semble en dessous. Même irrégulier, Indien n’enterre pas la hache de guerre et assure 2 émotionnantes enfermées sur Lafare qui réveillent l’arène. Il reprend du poil de la bête, saute après Roux qui doit se jeter en piste (re re ouf). Au final il reprend l’ascendant avec les supers rasets de Sanchez et ne concède que la coupe et un gland. Encore un saut après Roux et retour au toril avec 6 Carmen. S’il envoie les cornes, VÉRAN (Allard) est vite délesté des rubans. Il enferme Moine et ne refuse pas le combat. Moins craint, il fait preuve de générosité et se bonifie avec trois percussions successives. S’il subit et lache une ficelle avant le terme, il rentre l’autre courageusement. 5 Carmen et rentrée. Disposé, PRINCE (Chapelle) possède du placement et de la méchanceté. Il est immédiatement dans le ton mais les hommes ne lui mettent pas assez de pression. Il effectue une quinzaine d’actions grandioses avec parfois bris de planches et reçoit une belle ovation au retour avec ses ficelles en musique jouée huit fois. Pour finir, ESTRELLOUN (Caillan) passe à travers les planches sur le premier raset de Jourdan et récidive sur Victor qui lève la cocarde. Beaujard prend un gland mais sans la forme. Aux ficelles, il affiche sa rapidité et beaucoup d’envie dans ses poursuites, Beaujard lui fait accomplir un coup de barrière tout comme Ruiz. Il perd une ficelle à la dernière minute. 5 Carmen et retour dans une finale qui fera date......

Saint Martin de Crau 01 10 049.jpg

▲ Valette avec Matute (St Antoine) juste avant sa douloureuse rencontre.

▼ Kéké (Agu) après Arnaud Bonhomme.

Saint Martin de Crau 01 10 087.jpg

 Saint Martin de Crau 01 10 138.jpg

▲ Verdier (Saumade) très spectaculaire après Jérémy Lafare.

▼ Indien (Cuillé) s'engage à la poursuite de Roux

Saint Martin de Crau 01 10 182.jpg

saint-martin-de-crau,trophée des raseteurs,prince,courses camarguaises

▲ Véran (Allard) et Cédric Miralles

▼ Prince (Chapelle) explosif après l'excellent David Moine

saint-martin-de-crau,trophée des raseteurs,prince,courses camarguaises

saint-martin-de-crau,trophée des raseteurs,prince,courses camarguaises

▲ Estrelloun (Caillan) et Jourdan pour un final percutant.

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des raseteurs: Jourdan (9), Moine (7), Mondy, Roux (6), Sanchez (5), Beaujard (4), Bonhomme, Guin, Ruiz (3), Lafare (2)

Classement: 1er Lafare 200 points, 2nd Jockin 189, 3ème Sanchez 184, 4ème Jourdan 137, 5ème Ruiz 135.

Meilleur taureau de la finale: PRINCE manade Albert Chapelle.

30/09/2011

SAINT MARTIN DE CRAU *LES COCARDIERS*

LES COCARDIERS DE LA FINALE DU TROPHEE DES RASETEURS 2011

Une affiche alléchante digne du soixantième anniversaire

Voici dans l’ordre de sortie les 7 cocardiers qui vont fouler le sable de la piste Saint Martinoise avec les impressions de leur pélot respectifs.

MATUTE (Saint Antoine) 12 ans, 3 sorties (13/06 et 15/08 Grau du Roi, 16/07 Chateaurenard). Le cocardier des grandes cabanes du Vaccarès a la lourde tache d’ouvrir les débats. Alexandre Clauzel confie : «Ce n’est pas un premier mais s’il est raseté en fonction de sa personnalité, il peut mettre la course sur de bons rails. Franc et plein de noblesse, il sait gérer la pression».

KÉKÉ (Agu) 7 ans, 4 sorties (11/06 Alleins, 14/07 Fos sur Mer, 13/08 Maussane, 23/08 Plan d’Orgon) Meilleur taureau à Fos face aux As, Kéké malgré son jeune âge a déjà du métier. Gérard Agu déclare : «Finaliste des ligues a 4 ans, il a mûri très tôt et beaucoup progressé. Son anticipation à droite est fulgurante et son placement lui permet de se faire respecter».

VERDIER (Saumade) 7 ans, 6 sorties (24/04 Les Saintes, 02/06 Alès, 14/07 Lansargues, 28/07 Beaucaire, 19/08 Vauvert, 11/09 Grau du Roi) Avec la moitié des courses aux As, le bioù du mas de la grande abbaye est déjà une valeur sure. Magali assure : «Barricadier méchant, il faut le raseter dans son terrain et aller le chercher. Habitué aux grandes pistes il a fait une belle palme d’or et devrait tenir son rang».

INDIEN (Cuillé) 8 ans, 4 sorties (10/04 Vauvert, 22/05 et 17/08 Lansargues, 22/07 Vendargues) L’espoir de la tribu de Générac est un sérieux adversaire capable de déterrer la hache de guerre. Pierre fonde beaucoup d’espoirs : «J’ai été agréablement surpris par sa première course. Il s’est aguerri au combat, anticipe, saute après l’homme et crée le danger. Il pourrait bien devenir la prochaine vedette de la royale». Méfiance car a Vendargues il avait blessé Allouani à la cuisse.

VÉRAN (Allard) 9 ans, 4 sorties (20/03 St Martin de Crau, 10/07 Méjanes 09/08 Montfrin, 28/08 Fontvieille). Blessé en début de saison suite à un gros choc, Véran s’est admirablement repris après 2 mois ½ de repos. Guy est confiant : «Il s’exprime mieux à gauche mais avec un bon placement, il emboîte et sait aller au bout». Meilleur cocardier de la saison à Montfrin et à la finale du crochet d’argent à Fontvieille, il a de sérieux atouts.

PRINCE (Albert Chapelle) 8 ans - 6 sorties (16/04 St Rémy, 08/05 Mouriès, 12/06 Eyragues, 03/07 Montfrin, 11/08 Mauguio, 15/09 Grau du Roi). Barricadier, explosif le petit prince du mas de Pernes est en pleine forme. Florent Lupi révèle : «Prince refuse rarement le combat et a une excellente tenue de piste. Il change de terrain après 4 ou 5 rasets et ne se laisse pas enfermer. Il confirme de course en course et sa dernière au Grau du Roi a été excellente face au meilleurs raseteurs». Un sérieux candidat.

ESTRELLOUN (Caillan) 9 ans, 06 sorties (20/03 Mauguio, 10/04 Chateaurenard, 08/05 Mouriès, 11/06 Grau du Roi, 17/07 Saint-Andiol, 16/08 Mauguio). Puissant barricadier, l’étoile de la manade Caillan devrait briller dans une piste qu’il connaît bien. François espère : «Cocardier et surtout barricadier, Estreloun est difficile pour les gauchers grâce a sa grosse anticipation. Son agressivité s’exprime dans la bourre et il devrait bien terminer».Vainqueur d’une quinzaine de trophées, dont les olives vertes en 2010, il peut s’imposer.....

Eric AUPHAN

07/09/2011

TROPHEE TAURIN : LES COCARDIERS DES FINALES

Mercredi 7 septembre 2011



LA COMMISSION A CHOISI...


Choisir c’est se priver du reste (André Gide). Et force est de constater, suite à la réunion de la Commission du Trophée Taurin pour lister les cocardiers des trois finales, la difficulté et la dureté des choix à établir. Pas tant pour les As, encore que... Mais pour l’Avenir et les Raseteurs, que de prétendants ! Et tant mieux pour la vitalité de l’élevage camarguais. Après bien des discussions, en fonction des pistes, de leur place dans la course et de leurs qualités, les sept taureaux de chaque catégorie se sont finalement imposés.
Les membres de la commission et les directrices du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence pouvaient alors recevoir les organisateurs pour leur dévoiler leurs vœux. Vœux bien reçus par ceux qui ont maintenant la responsabilité de réserver ces taureaux auprès de leurs manadiers.
Bien sûr chaque afeciouna assidu aux arènes, a dans sa tête, sa course idéale. C’est bien ce qui fait monter la température de la bouvine en cette fin de saison pour un engouement qui ne faiblit pas d’année en année. Et en 2011 encore plus que toute autre pour l’anniversaire des 60 ans, les finales du Trophée auront un éclat particulier. La commission a donc pris ses responsabilités et a tranché. Voici le fruit de ses travaux (taureaux par ordre alphabétique...


Finale du Trophée des As, Arles, dimanche 9 octobre
Athor de la manade Daumas, Embrun de Nicollin, Garlan des Baumelles, Géricault de Chauvet, Guépard de Cuillé, Saint-Rémois de Fabre-Mailhan, Valmont de Lautier.


Finale du Trophée de l’Avenir, Châteaurenard, dimanche 2 octobre
Baroudeur de la manade Martini, Chambao de Bon, Gregau de Gillet, Quito de Fabre-Mailhan, Ratis de Raynaud, Sugar de Saint-Gabriel, Villazon de Blatière-Bessac.


Finale du Trophée des Raseteurs, Saint-Martin-de-Crau, samedi 1er octobre
Estreloun de la manade Caillan, Gasto Boï de Guillierme, Kéké d’Agu, Matute de Saint-Antoine, Prince de Chapelle, Veran d’Allard, Verdier de Saumade.


MARTINE ALIAGA

15/08/2011

LE GRAU DU ROI * As - Excellence *

Lundi 15 Aout 2011

 

capelado.jpg

 

GARLAN , GASTO-BOÏ
OUTARKA , ALLOUANI
LE CARRÉ MAJEUR

 

G A.jpg
GARLAN - Outarka

G B.jpg
GASTO-BOÏ - Allouani

Dés 15h30 les guichetières ne distribuaient plus de billets... Le plein absolu pour la capelado à 17h. Jacques Valentin invite les raseteurs à défiler (Seulement 8 et 5 tourneurs). Deux (vieux) chefs mènent la course de bout en bout, Outarka 35 ans et Allouani 32 ans. Villard, Ouffe, A.Benafitou, Chekade, Four et Auzolle se montrent par instant. Cocardièrement c'est GARLAN qui officie et GASTO-BOÏ se charge de la partie brillante.

1.jpg
MATUTE de St Antoine, 10Mn trés convenable

2.jpg
ALESIEN de Briaux, peu disposé en ce jour

3.jpg
PASTEUR de Fabre-Mailhan, coriace, vous avez dit coriace...

4.jpg
GARLAN des Baumelles, cocardièrement bon

5.jpg
DUBONNET de Ricard une course au ralenti...

6.jpg
GASTO-BOÏ de Guillierme la prestation pétillante du jour

7.jpg
NIZAM de Blatière-Bessac quelques coups brutaux


 

Texte et Photos Luc PERO

 

 

27/05/2011

SABRI LE RETOUR

9 pour Sabri.jpgOn l'avait aperçu dans les gradins à Lunel, à Palavas... Certains proches disaient son retour imminent. C'est fait et annoncé. Le 4 juin à Saint-Mathieu-de-Tréviers, Sabri Allouani sera à la capelado. Une fois de plus, le Vendarguois fait le buzz et prend la bouvine à contre-pied. Après avoir gagné tous les trophées, engrangé toutes les victoires, rempli les arènes de Lunel pour sa dernière course, le raseteur se remet en jeu... en question... Balayant déjà les critiques (interview ce matin vendredi 27 juin dans Midi Libre) qui - il le sait - l'attendent au tournant, le raseteur donne rendez-vous dans l'arène et demande à être jugé sur ses prestations. Sabri a trouvé un nouveau défi à relever. Physique, moral au top, dit-il, et toujours ce sacré tempérament qui en ont fait un champion hors normes. Tous nos voeux l'accompagnent, rendez-vous sur le sable.

Martine ALIAGA

 

30/03/2011

60e TROPHEE TAURIN MIDI LIBRE - LA PROVENCE

LOGOTT.jpg

RASETEURS - LES TROIS GROUPES

 

TROPHEE DES AS - GROUPE 1

Loïc AUZOLLE (D). Anthony AYME (D). Khaled BARI (G). Adil BENAFITOU (G). Nabil BENAFITOU (G).  Christophe CLARION (G). Amine CHEKHKHADE (D). Mohamed CHIG (D). Joffrey FERRIOL (G). Dimitri FOUGERE (D). Bastien FOUR (G). Alexandre GLEIZE (D). Romain GROS (D). Damien MARTIN-COCHER (G). Mathieu MARQUIER (D). Gaëtan MARTINEZ (G). David MAUREL (D). Damien MOUTET (D). Nicolas OLESKEVICH (G). Icham OUFDIL (D). Julien OUFFE (G). Lahcène OUTARKA (D). Hadrien POUJOL (G). Julien REY (D). David SABATIER (D). Marc SANCHEZ (G). Benjamin VILLARD (D). Nicolas VIOLET (D).

TROPHEE DES RASETEURS - GROUPE 2

Benjamin BINI (D). Arnaud BONHOMME (D). Romain BRUSCHET (D). Damien CANALES (D). Kévin CARTALADE (D). Cyril CASTEL (D). Charles CHANAT (G). Joan DANIEL (D). Jérôme DESLYS (G). Thibaud DOUVILLE (D). Thomas DUMONT (D). Jacques ESTEVAN (D). Hicham FADLI (G). Stéphan FARGIER (G). Léopold GALIBERT (G). Cyril GARCIA (D). Fabien GRAMMATICO (D). Romain GUIN (G). Rémi GUYON (D). Frédéric JOCKIN (D). Victor JOURDAN (D). Jérémy LAFARE (G). Frédéric LEVY (D). Florian LOPEZ (D). Romain MASCARIN (D). Sidi MEBAREK (G). Cédric MIRALLES (D). David MOINE (D). Romain MONDY (D). Thomas MONDY (G). Jean-François MOULIN (D). Nicolas NOGUERA (D). Arnaud PEREZ (D). Guillaume PEREZ (G). Jérôme PINOT (D). Jean-Louis RICCI (G). Rodolphe ROUX (D). Olivier RUIZ (G). Sylvain SALINESI (D). Christophe SAVAJANO (D). Fabrice SEGUREL (D). Raphaël SOLERA (G). Tommy TOUREAU (D). Patrice THIERRY (G). Nicolas TORTEL (G). Benjamin VALETTE (D).

TROPHEE DE L'AVENIR - GROUPE 3

Loïc ALARCON (G). Jérémy ALIAGA (G). Fayssal ALLAM (G). Iliass BENAFITOU (D). Benjamin BENOIT (D). Marc BOURNEL (D). Kévin CAIZERGUES (D). Guillaume CANO (D). Mickaël CHARNELET (D). Florian COULOMB (G). Radouane ERRIK (G). Lucas FAURE (D). Maxime FAVIER (G). Ludovic GARCIA (G). Anthony GAUTIER (D). Karim GHORZI (G). Mickaël GOUGEON (G). Jean-Baptiste GRANIER (D). Fouad EL HAIJOUJI (G). Cyril IMBERT (D). Jean-Michel LAURENT (D). Kévin MARQUIS (G). Damien MARTINEZ (D). Jérôme MARTIN (G). Jean-Henri OUDJIT (D). Nicolas PAPARONE (D). Folco PLAZA (D). Saufiane RASSIR (G). Freddy SABDE (G). Boris SANCHIS (D). Mickaël SANTELLI (D). Mathieu SCHULLER (D).

60e TROPHEE TAURIN MIDI LIBRE - LA PROVENCE

 

LOGOTT.jpg

 

LES CATEGORIES DE TAUREAUX

SONT ECRITS EN lettres maigres minuscules, LES TAUREAUX COMPTANT POUR LES COURSES AUX AS.
EN MAJUSCULE GRAS ROUGE LES 19 TAUREAUX MAJEURS DES COURSES EXCELLENCE
EN minuscule gras LES TAUREAUX COMPLEMENTAIRES DES COURSES EXCELLENCE


Manade AGU :
Hébus, Kéké
ALLARD : Mornès, Veran, Verdaou
AUBANEL : Lynx
L’AURORE : Faru
(LES) BAUMELLES : Galaad, Galinier, GARLAN, Maï, RODIN, Saint-Gillois
BLANC : Agassoun, Batistou, Campardin, Catouli, Pégoulié, Lou Saunié
BLANC-ESPELLY : Andalou, Massimo
BLATIERE-BESSAC : Césarion, Chouam, Dragon, Fonfon, Jivago, Manillon, Mintau, Napoléon, Nevers, NIZAM, Sifflet
BON : Camaï, Clodomir, Cathare, Gédémus, Gickal, Mascarat, Phœnix, Rio
(LE) BRESTALOU :
Crespin, Typhon
BRIAUX : ALÉSIEN, Gallicianais, Marquis
CAILLAN : Coyote, ESTRELOUN, Fanfan, Guingue
CAVALLINI : Bastidon, Chenebier, Fosséen, Raïmana
CHABALLIER : Chanéac, Ludo, PETIT LOU
CHAPELLE :
Ernestan, Suffren
CHAUVET : Aristote, Bambou, Beaucairois, Bille, Caleu, Courlis, GÉRICAULT, Marius, Martegau, Picasso, Santos, Vazel
CHAZOT : Tamaris
COUGOURLIER : Satin
CUILLÉ : Colvert, GUÉPARD, Indien, Merlot, Mignon, Mollières, Loubard, Racanel, Renoir, Ruy Blas, TASSOU, Titouan
DAUMAS : ATHOR
FABRE-MAILHAN :
Banaru, Cigalier, Daudet, Dilun, Farfadet, Iago, JOLI CŒUR, PASTEUR, Pablo, Oracio, Sauron, Saint-Rémois
(LA) GALERE :
Lutin, Mirabeau, Oscar
(LE) GALOUBET : Mistral
GILLET : Prince, Thémis
(LE) GRAND SALAN : Barri, Campestre
GUILLIERME : Auroch, Gasto Boï, Oufanous, Lou Pounchu, Rabina, Roquetier, Tarnagas, Varadero
HERVAS : Grenadier, Vison
JANIN :
Baltic, Guadalix, Nicolas, SPARAGUS
(LE) JONCAS :
Flamenco, Josué, Mazarin, Octave, Patton
LAFON :
Bolero, Chouan
LAGARDE : Azzaro, Milou, Papagai
LAUTIER :
Angelus, Arès, Basco, BRUTUS, Carlos, Co Blanco, Diamont, Fanau, Heliodor, Lieutenant, MATHIS, Tobias,VALMONT
MARGÉ :
Caïman, Clovis, Gambay, Paludier, Satix
MERMOUX : Bouquet, Vidourlen
NAVARRO : Fouchet, Poète
NICOLLIN : Belori, Emir, EMBRUN, Fanfaroun, Flamant, Generous, Jodias, Pedro, Périclès, Pluvié, Tancrède
OCCITANE : AIGLON
(LOU) PANTAÏ :
Beleu, Gavot, Pernen, Yvan
PLO :
Kouffa, Léandre, Leventi, Magellan, Noé, Olibrius, ORGANDI
RAYNAUD :
Caillet, Marcomau
RIBAUD : Batelier, Clochard, Jurassien, Tsar
RICARD : Dubonnet, Eros, James, Janeiro, Kalhua, Lillet, Oméga, Victor
RICHEBOIS : Fifre, Gaspard, Pierrounet
ROUQUETTE : Angelo, Marcellin, Mignon, Stef, Sueño
SAINT-ANTOINE : Céras, Gritti, Matute
SAINT-GABRIEL :
Poète, Sugar
SAINT-GERMAIN : Badaïre
SAINT-PIERRE :
Cabosse, Canberra, Mirabeau, Pavoun, Tzigane, Lou Verri
SAUMADE :
Arrogant, Catalan, Espadon, Gregau, Jason, Levant, Méphisto, Mérou, Saphir, Verdier
VINUESA :
Dilun, Mesrine, Pavoun
VIDOURLENQUE : Mithra, Mignon

**************************

 


 

 

23/02/2011

A VALLABREGUES, DES "CANARDS" DE POIDS

LE CT LOU VINCEN A TRINQUÉ
AUX 60 ANS DU TROPHÉE TAURIN

vallabregues,ct lou vincen,commission du trophée taurin,courses camarguaises

 

vallabregues,ct lou vincen,commission du trophée taurin,courses camarguaisesIl y a canards et canards. Ceux que Robert Lacroix a patiemment stocké tout au long de ses journées de chasse pour le banquet annuel du CT Lou Vincen au bar du Cours. Et que les convives ont dégusté rôtis à point. Et puis deux “canards“ de poids, oserai-je écrire, en parlant de Midi Libre et La Provence. Car en cette année anniversaire, Robert Lacroix membre de la commission, a invité ses partenaires électeurs du Biòu d’Or  et leur direction, pour lever le premier verre de l’année à la santé des 60 ans du Trophée Taurin. L’occasion également de présenter la saison vallabréguante qui démarrera le 26 mars par une Ligue et attaquera les choses sérieuses  le 9 avril pour la première journée des 5 courses du Souvenir Jeannot-Cambi à l’Avenir.
Une soirée d’estrambord sans fausse note, ni canards, sauf dans les assiettes.

 

 Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

vallabregues,ct lou vincen,commission du trophée taurin,courses camarguaises

 

LA SAISON DU CT LOU VINCEN

Samedi 26 mars, Ligue, Lautier, Les Baumelles, Le Rhône
Samedi 9 avril, 16h, Avenir, 1re journée du Souvenir Jeannot-Cambi
Jeudi 28 avril, 16h, Ligue La Galère, Cavallini, Navarro
Vendredi 29 avril, 16h, course de tau Lafisca, Guillierme, Bon, Allard
Samedi 30 avril, 16h, 2e journée du Souvenir Jeannot-Cambi
Samedi 14 mai, 16h, 3e journée du Souvenir Jeannot-Cambi
Samedi 28 mai, 17h, 4e journée du Souvenir Jeannot-Cambi
Samedi 4 juin, 16h, Finale du Souvenir Jeannot-Cambi
Jeudi 7 juillet, 21h30, course de tau Le Rhône, Raynaud, La Galère, Cavallini.
Jeudi 4 aout, 21h30, course de tau Navarro, Saint-Antoine, Chapelle, Didelot
Jeudi 29 septembre, 16h, course de Ligue, manade Laurent
Vendredi 7 octobre, 15h30, course de Ligue, manade La Galère