Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/02/2011

UNE FETE POUR LA COCARDIERE D'OR

Samedi 5 mars 2011

ET PENDANT CE TEMPS, OPALE
RUMINAIT TRANQUILLEMENT DANS SON PRÉ

OPALE.jpgOpale par ci... Opale par là. Elle a dû avoir les oreilles bourdonnantes la vedelière, là bas dans son pré ! Samedi dernier, la manade du Brestalou fêtait sa Cocardière d’Or non loin de Fontanès, sur les terres de Jacques Roumajon, pavoisées pour l’occasion de noir, blanc et bleu.
Dix ans après Florette (sacrée en 2000), Opale, fille d’Emeraude, N.906, a gravi les échelons depuis sa première course à Castries en 2006 jusqu’à la dernière marche au Grau-du-Roi, le 18 septembre 2010.
 Devant une assemblée conquise, Henri Gibert a rappelé les principes d’élevage de la manade : « Peu mais bien » et dans un discours très “brestalien“ - un doigt de vérités bien senties, un doigt d’évocation passionnée de ses cocardiers et quelques banderilles bien positionnées -  a rappelé les figures majeures de la devise :  Veneur, Mazel, Montvert, Apis, Crespin, Raboliot, Typhon... et les vaches parmi lesquelles la Reine du jour, Opale. Et avec ses mots empreints de toute la fierté de l’éleveur, il a évoqué : « La “Cocardière attitude“ d’Opale - même si pas assez rasetée au Grau - aussi intelligente en piste qu’en pays ».
Il n’y a pas de petit ou de grand manadier sur l’échelle de la passion des biou. On connaît l’abnégation nécessaire à élever des taureaux de course camarguaise. Le Brestalou sélectionne énormément ses produits et tel l’artisan met tout son savoir et son coeur dans la belle ouvrage. Le titre de Cocardière d’Or récompense les efforts du trio et d'amateurs fidèles, veillant à la bonne destinée de cette manade.
Samedi, les amis étaient réunis pour, ensemble, trinquer à la poursuite des rêves et surtout à leur aboutissement.

Et pendant que l’assemblée lui tressait des couronnes, Opale, elle, continuait à ruminer tranquillement son foin. Bonne année ma belle !

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

18/09/2010

VACHES COCARDIERES *FINALE*

Samedi 18 septembre 2010 : au Grau-du-Roi

L'OR POUR OPALE ET GAZETTE

GAZETTE 2.jpg
La pétillante GAZETTE sur Roux

Hier au Grau-du-Roi, les récompenses et les honneurs ont plu pour fêter le 30e anniversaire du Trophée des Vaches cocardières. Devant GAZETTE 1.jpgtrois-quarts d’arène et avec un décorum soigné, la capelado et la remise des prix ont fait assaut de médailles, trophées, bouquets, cadeaux.
D’abord honneurs aux anciens vainqueurs, amenés en charrette par les Attelages de Vauvert : les raseteurs J.-F. Moulin, (trois reprises), J. Roumajon (2), N. Daniele (2), J. Deslys (2), T. Dumont (1) ; et les manadiers : Janin, Rouquette, Blatière-Bessac, Alain, La Galère, Le Brestalou, Ricard, Chaballier, Les Baumelles, Chapelle.
L’édition 2010 a couronné Opale du Brestalou (élue le matin même avec 13 voix), Cocardière d’Or. A Eva de Ricard l’argent (7 voix) et Duchesse de Chaballier (6 voix) le bronze. Quant à Gazette► aussi pétillante que son propriétaire Albert Chapelle, elle a reçu le titre de Vache d’Or de la municipalité du Grau-du-Roi, en tant que meilleure agitatrice de l’après-midi.
Chez les blancs, le trio de tête de l’année se compose, dans l’ordre, de Dumont, Deslys et Clarion, suivis au classement de Moulin et Paparone. C’est Rodolphe Roux à juste titre qui l’emporte pour le prix de la finale.
La course en elle-même n’a jamais embarqué les spectateurs : un temps un peu tristounet, des raseteurs trop discrets à l’exception de Clarion, véritable meneur, et Roux ; en seconde période Martin. Et des vaches peu enclines à se laisser marcher sur les sabots. Elles rentrent pratiquement toutes leurs ficelles.

LA COURSE

En piste : raseteurs droitiers : Paparone, Dumont, Moulin, Roux, Chig, Castel, Segurel, Chekhade. Gauchers : Clarion, Deslys, Martin. Tourneurs : Zerti, Martinez, Jorquera. Président de course : Jacques Valentin.
11  à la capelado, 9 après l'entracte et la disparition de Chig et Chekhade (?), puis Ségurel part à l'infirmerie pied coincé par Eva, et Moulin sort après un choc à la planche avec Gazette.

OPALE.jpgSauterelle  (Blatière-Bessac) veut bien jouer mais que dans son terrain.
Coquillette (Lafon) attaque fort mais s’éteint petit à petit.
Bimbinette (Les Baumelles) avec sa bonne accélération n’est pas étouffée.
Avec Eva de Ricard, les débats s’animent. En maîtresse-vache, elle contrôle tout et s’emporte méchamment.

A la reprise, ◄Opale du Brestalou a la "cocardière attitude" qui inspire peu les blancs. Seuls Clarion, Martin et Roux osent la défier.
La petite Gazette de Chapelle, elle, fait le show. Elle tamponne à droite, à gauche, enchaîne les séries et pour finir passe la corne. Bravo !
Carioca, elle, domine facilement. La vache de Raynaud ne fait pas dans la tendresse, elle pousse fort et tape droit dans les planches en finition.
Duchesse de Chaballier est une méchantasse pas facile à gérer même si elle baisse un peu sa garde sur la fin.
Et pour terminer, la jeune Valsière également de Chaballier (4 ans), fait parler son grand cœur en ponctuant aux planches à répétition.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

BIMBINETTE.jpg
BIMBINETTE et T. Dumont vainqueur du Trophée 2010
EVA.jpg
EVA sur J. Martin
OPALE.jpg
OPALE et J. Martin
CARIOCA.jpg
CARIOCA et C. Clarion
DUCHESSE.jpg
DUCHESSE sur R. Roux


ELECTION DE LA " COCARDIERE D'OR "

Le Grau du Roi - 18/09/2010 - Résultats du vote

OPALE du BRESTALOU " COCARDIÈRE D'OR 2010

OPALE.jpg

OPALE (Brestalou) Cocardière d'Or - 13 voix

EVA (Ricard) Cocardière d'Argent  - 7 voix

DUCHESSE (Chaballier) Cocardière de Bronze - 6 voix

Luc PERO

28/08/2010

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *VACHES COCARDIERES*

Samedi 29 août 2O1O

LES VACHES OUI
LES HOMMES NON

1.jpgSaint-Georges renouait cet après-midi avec les courses de vaches, absentes depuis 10 ans.Bonne initiative du club taurin Le Trident - après déjà une bonne course à l'Avenir dimanche dernier - suivi par un public mixte (néophytes et connaisseurs). Et si ces dames s'épanouissent toujours aussi bien à l'ouest de l'Hérault, les raseteurs ne sont pas vraiment  au niveau même s'ils sont sympathiques au demeurant. Toutes ces sacrées femelles sont donc rentrées avec leurs ficelles et même plus, et, si elles ont brillé par moment, c'est qu'elles ont un sacré moral. On se prend à espérer en de vrais raseteurs de vaches. Sur l'ensemble, mes préférées : Altair, en premier, a trés bien assuré ; La Moure, 4e, de Chaballier, est la plus complète de la 1re partie ; Opale (5e du Brestalou) a dissuadé les blancs ; Duchesse (8e, Chaballier), intraitable, domine totalement son sujet, pour moi la meilleure.
Les prix Souvenir Michel-Laurens ont été remis en piste à Henri Gibert pour Opale (Le Brestalou) et au raseteur Deslys (au nombre de points).

2.jpgAltaïr (Saint-Pierre, N.012).- Quand elle se pose, peu lui touche la tête. Du placement, du caractère pour se faire respecter. Vive dans les séries où elle pousse fort. Des Carmen.
Calinéa (Le Ternen, N.244).- Cocardièrement positionnée, elle pousse jusqu'aux planches dans les enchaînements. De belles séries, quelques enfermées dont une conclue sur Ruiz. Des Carmen.
Gabelle (Le Brestalou, N.509).- Leste, elle chasse, demi-tours sur les pattes arrières. Du moral même si elle se montre naïve, la jeunette ! Une belle anticipation et une série où elle se chauffe. Jamais rebutée, elle a un coeur énorme. Des Carmen.
La Moure (Chaballier, N.314).- Premiers échanges à fond. Avec son placement et ses réactions, les blancs calculent encore plus.  D'autant qu'elle peut conclure (Dumont, Paparone). Autoritaire, elle met aussi la corne. Des Carmen.

3.jpgOpale (Le Brestalou, N.906).- Plus de blancs à l'horizon... devant la défection, Opale part en chasse. Crainte pour sa vitesse, elle a en plus l'oeil à tout et dissuade bien des tentatives (1er raset à la 5e minute). Des séries prestement menées et arrivée serrées (Dumont) et elle rentre royalement son second gland. Des Carmen.
Pâquerette (Saint-Pierre, N.02O).- Au début sauteuse à maintes reprises dans l'action ou seule. Mais, une fois calmée et placée, elle montre toute sa bravoure pour des séries pleine d'entrain. Rentre quand même ses glands ! Des Carmen.
Cybille (Le Ternen, N.481).- Au début brouillonne et un peu sauteuse, mais une fois prise dans le raset, elle va au bout et se monte la mayonnaise pour terminer au ras des planches. Du moral et du tonus. Des Carmen.
Duchesse (Chaballier).- Charpentée, elle trouve immédiatement sa place. ça cogite dur chez les blancs qui se font agresser même quillés sur les tubes. Intraitable, même sur les rasets à blanc. Ruiz la cite de loin - mais alors de loin - Duchesse s'envoie, le rattrape presque aux planches où elle se jette. Délaissée, elle s'approprie l'ovale. Les blancs s'entendent et une série s'ammorce ponctuée sur Santelli. Elle termine par un violent et viril coup de barrière sur le même. Rentre majestueusement son 2nd gland. Des Carmen.

Texte et photos
Martine ALIAGA


4.jpg
******************

STGEORDUCHESSE.jpg
Photo J. C.


14/08/2010

MAUGUIO - VACHES COCARDIERES

Vendredi 13 Aout 2010 - Trophée du Melgueil

CARIOCA POUR LES DEMOISELLES
CLARION POUR LES MESSIEURS

CLARION.jpg
Le Trophée de La Motte revient à CARIOCA ▲ de Raynaud, pour les vaches en concours. Choix judicieux mais difficile car OPALE, 9x12.jpgCOQUILLETTE, LATTOISE et VALSIERE ont fourni des prestations relevées aussi. Pour les raseteurs, " fair-play " Clarion aux points devance Paparone mais partage son prix avec lui, la deuxiéme ficelle de la neuvième vache faisant la différence. Hommage à la capelado est rendu à Julien Malige qui troque en fin de saison sa tenue blanche pour celle de gardian à plein temps. Jacques Roumajon au micro, Dumont, Clarion, Paparone, Deslys, R. Mondy, Gougeon, Segurel, Malige, JF. Moulin et deux tourneurs en piste.
BRISEÏS du Ternen, un peu légère pour cette place, elle se donne vaillamment pour trois Carmen.
LATTOISE de Rouquette, pétillante dans de multiples séries et spectaculaire parfois elle entend huit fois les honneurs.
MADONA de Mogador, deux Carmen pour dix minutes "bravasses".
COQUILLETTE de Lafon, débute fort avec des séries spectaculairement conclues. Ne se laisse pas enfermer. Bien placée elle oblige à la réflexion et enferme ses ficelles. Cinq Carmen.
GAZETTE de Chapelle, de retour de blessure, elle rentre un gland aprés avoir beaucoup subi. Elle fait front avec coeur et entend cinq Carmen.
Malige.jpgOPALE du Brestalou, pose des problèmes par sa façon de combattre et ses anticipations. Sérieuse elle ramène un gland au toril. Cinq Carmen.
THERESA de Blatière-Bessac, garde un gland par manque de travail. Crainte par ses sauts elle écoute quatre fois la musique.
CARIOCA de Raynaud, rapide, vigilante elle tape fort aux bas des planches mais se soulève aussi. Elle domine aisément ses adversaires par de grosses enfermées et rentre un gland. Huit Carmen.
VALSIERE de Chaballier, une belle et bonne barricadière qui clôture avec un grand brio cette course. Six fois les honneurs lui sont rendus.
Texte et Photos Luc PERO
LATTOISE.jpg
LATTOISE
PAPARONE.jpg
CARIOCA
COQUILLETTE.jpg
COQUILLETTE
******************************

07/08/2010

CASTRIES - VACHES COCARDIERES

Vendredi 6 Aout 2010

DSC04563.JPG
LES BOUQUETS POUR EVA ET FERRIOL
EVA.jpg
Gisele.jpgUne demi arène, des emotions, mais surtout un manque de travail quand les difficultés se présentent. En piste Ferriol exempt de reproches, Maurel, Dumont, Malige, Deslys, Ouffe, Roux et quatre tourneurs.
Sauterelle de Blatière-Bessac est une bonne première. Evita de Chaballier sera la plus faible du lot. Samba de Ricard s'envoie trés bien sur Ouffe 3 fois. Gisèle de Blatière-Bessac, la bicolore possède un potentiel sérieux et spectaculaire à la fois. Eva de Ricard, intouchable et d'ailleurs intouchée elle ne s'illustrera que sur des rasets à blanc. Cocarde au toril. Fédora de Chaballier étale une bravoure sans bornes. Poupette de Ricard, 4 ans mais les qualités d'une grande. Noëlle de Blatière-Bessac, vive, rapide, méchantasse, seul Ferriol la teste mais elle rentre sa cocarde.
Texte et Photos Luc PERO
*********************
Quand Gisèle bouscule Dédé...
1.jpg
2.jpg
3.jpg
Ou quand elle cherche querelle à Roux.
4.jpg
5.jpg

13/04/2010

VACHES COCARDIERES

Dans le cadre de son 30e anniversaire, l'Association pour la maintenance des vaches cocardières - Trophée Philippe-Thiers propose trois courses de promotion.

ASTIER-313.jpg

Le samedi 24 avril, à Saint-Chaptes, organisée par le CT Lou Biou avec les manades Le Brestalou, Leron et la participation de l'école taurine de Bouillargues.

Dimanche 2 mai, à Saint-Cômes-et-Maruéjols, CT Biou et Toros Vaunageol. Course comptant pour le Trophée Philippe-Thiers, avec Sauterelle, Laurence, Thérésa, Mazette de Blatière Bessac et Opale, Gabelle, Clamouse, Gazelle du: Brestalou. Raseteurs invités : Salinési, Dumont, Malige, Martinez, Fargier.

La 3e course se déroulera courant juin ou juillet.

En attendant... le Trophée des vaches cocardières débute à Manduel (16h, 8€) ce dimanche 18 avril avec Gabelle et Opale du Brestalou, Fedora, Duchesse et Madame de Chaballier, Gazette, Isabelle et Nathie de Chapelle.

CALENDRIER DES COURSES DE SELECTION DES VACHES COCARDIERES

Ligue Languedoc-Roussillon

 

AVC.jpg

******************************


 

* le calendrier ne va pas tarder...

13/09/2009

MAUGUIO : 29e FINALE DU TROPHEE PHILIPPE-THIERS

Samedi 12 septembre 2009

LE PALMARES

VACHES RINGUETTE.jpg
LES RASETEURS

BENJI VC dumont vainqueur.JPG1. Thomas Dumont
256 points (◄ photo)

2. Jean-Louis Ricci
239 points
3.Jean-François Moulin
166 points
blessé ne participe pas à la course
4. Christophe Clarion
78 points
5. Fabrice Segurel
67 points

VACHES

 

BENJI VC GAZETTE SEGUREL.JPG

Cocardière d'Or :
GAZETTE de la manade Chapelle ▲
photo avec Segurel


Cocardière d'Argent et meilleure vache de la course de la finale :
EVA de la manade Ricard ▼
photo avec Sabde

BENJI VC SABDE EVA RICARD.JPG


Honneur à LA RAYNAUSIE, vache de la manade Chaballier
Cocardière d'Or 2003, 2008
barricadière hors normes, qui, blessée, est mise à la retraite.

 

Coups de coeur
- A la capelado, Jean et Momon Ribauden piste (une pensée pour Georges souffrant) reçoivent des mains de Patrick Garcia, président des Vaches cocardières, un trophée honorant les 17 participations de la manade aux finales du Trophée Philippe-thiers, les Cocardières d'Or (Trimarde 1988, Flora 1994, royale complète 1991) et les 50 ans de la marque.
- Aux deux raseteurs les plus méritants de la course de la finale : Christophe Clarion et Fabrice Segurel
- A Julien Malige qui mettra fin à sa carrière en 2010.

Prix aux bayles des différentes manades récompensées.

**********************************

LA COURSE

Le CT Lou Biou et le staffdes vaches cocardières ont mis les petits plats dans les grands pour présenter cette 29e finale du Trophée Philippe-Thiers. Mais l'ensemble a souffert de la comparaison avec la superbe édition 2008. Pourtant, malgré une entrée décevante (environ 500 personnes), la course a été intéressante de bout en bout. Jacques Roumajon à la présidence a accueilli les huit raseteurs (Dumont, Malige, Paparone, Salinesi à droite ; Clarion, Sabde, Ricci, Segurel à gauche et les 4 tourneurs, Labrousse, Kerfouche, Ménargues et P. Rado). Des blancs qui ont bien travaillé, un plus à Clarion, Segurel, Ricci, Sabde jusqu'au tampon d'Eva, Malige.
Des vaches, je retiens une Eva (Ricard, 4e) bombardière dominatrice ; Coquilllette (Lafon, 3e) vive et vaillante ; Marico (Les Baumelles, 5e) intraitable cocardière ; Fedora (Chaballier, 9e) qui, à 6 ans se montre une agréable tamponneuse. Les autres n'ont pas démérité montrant un coeur énorme et répondant sans sourciller à des rasets parfois tranchants comme des lames. Gazette (La Galère, 6 ans, 6e) a semblé bien petitoune, malgré son peps et des qualités certaines.
Saladelle(Ribaud).- Cul aux planches, des enfermées et des séries cocardières. 9 minutes. 3 Carmen et retour.
Tosca(Félix).- Répond à tout mais peine sous les nombreuses sollicitations désordonnées. 6 minutes.
Coquillette(Lafon).- Ce n'est pas une nouille loin de là. Elle part au combat, tête haute, vite retournée et enfile des séries qu'elle conclut parfois en se dressant. Rentre ses ficelles sans mollir. 4 Carmen et retour.
Eva(Ricard).- C'est LA cocardière rêvée. Un gros gabarit qui tape fort et met les blancs au garde-à-vous. Placement, agressions, enfermées, domination totale... tout y est ! Des Carmen en pagaille pour Eva qui rentre tous ses attributs dont une cocarde seulement coupée fortement primée (Ouf pour Guilhem le président du CT Lou Biou).
Marico(Les Baumelles).- Intraitable de par son placement, ses poursuites ponctuées de coups aux planches. Clarion à l'attaque, Malige renvoie, Ricci, Sabde... Marico brille au rythme de la musique. Les ficelles aux Saintes avec 3 Carmen et retour.
Gazette(Chapelle).- Vive, toujours prête, petite mais gaillarde, parfois du déchet dans les finitions et des envies d'évasion, mais de bons passages et un tampon sur Ségurel qui doit passer à l'infirmerie. Rentre ses ficelles, 4 Carmen et retour.
Galante(Ribaud).- La gagnante des courses de sélection réplique dans de longues séries avec bravoure. Mais les hommes marquent le pas, c'est un peu longuet. Les ficelles rentrent avec 3 Carmen et retour.
Christine(La Galère).- Des enchaînements de bon coeur et quelques ponctuations pétantes. 4 Carmen pour huit minutes.
Fedora(Chaballier).- Agressive  et brillante. Les hommes s'engagent - Segurel trouve un second souffle et Clarion n'a pas de rate - pour un final à la hauteur, Fedora dans le tempo s'éclate aux planches et Carmen pour couronner le tout. Une ficelle au toril.

Martine ALIAGA
D'autres photos sur
http://benjibiou.midiblogs.com

 

16/07/2009

DAME MARICO EN COLERE...

Samedi 11 juillet 2009

                                        

                                              ...C'était samedi dernier à Villeneuve-les-Maguelone à l'occasion de la course de vaches cocardières. MARICO la pensionnaire des Baumelles trés en pattes, s'est plusieurs fois illustrées aux barrières. La plus belle de ses actions sera pour Miralles.

                                         

MARICO 1.jpg
MARICO 2.jpg


Photos Luc PERO

26/05/2009

VESTRIC - VACHES COCARDIERES

 

VESTRIC 27 05 2009Page1.jpg

19/05/2009

VACHES COCARDIERES - VESTRIC

 

PINOT.jpg
VESTRIC 20 05 2009Page1Page1.jpg

11/05/2009

VACHES COCARDIERES - VESTRIC

vestric 13 05 09Page1.jpg

 

07/05/2009

VESTRIC - COURSE DE VACHES - PRESELECTION 3

BON SANG, NE SAURAIT MENTIR...
 POUR LA 407 DE CHABALIER.

407.jpg
La 407, fille de RAYNAUSIE

 Une trés bonne entrée pour cette troisième course du Trophée Ph. Thiers. Au micro Jacques Roumajon, en piste deux tourneurs Ranc et Sagnier et les raseteurs Gauthier, Gougeon, Azzaoui, Pinot Santelli, Ricci, Jf. Moulin.

281 de Martini, facile mais agréble. Musique. 379 de Rouquette, trés volontaire et la musique joue. 418 de Chapelle, sérieuse et vive elle raccompagne au fil des bois. Musique. 314 de Chaballier, une barricadière au sérieux comportement. Musique. 5004 de Michel, du sang, de la générosité, mais encore un peu tendre. 373 de Rouquette, une trés grande bravoure plusieurs fois récompensées. 341 de Martini, n'a rien laissé sans réponse. Musique. 508 de Chapelle, sauteuse, mais parfois intérressée. Musique. 629 de Michel, encore bien jeune et naïve. 407 de Chaballier, du sang, du métier déjà et de la volonté agressive. Trop peu raseté pour pleinement s'exprimer. A revoir. Musique.
Texte et Photo Luc PERO

05/05/2009

VACHES COCARDIERES - VESTRIC

 

PRESELECTION 06 05 2009Page1.jpg
St Chaptes 29 04 032.jpg
Mercredi dernier à St Chaptes. Photo Eric AUPHAN

29/04/2009

St CHAPTES - COURSE DE VACHES - PRESELECTION 2

Mercredi 29 Avril

DSC03056.JPG
Quel tonus la 463 de Leron !
 
Présidence: J. Roumajon - 1/3 arène - Raseteurs et stagiaires: Caizergues, Santiago, Gougeon, Ricci, Aroca, Boufrouh, Douville, Azzaoui - Tourneurs: Causse, Ranc.
272 P. Aubanel, a tout pris pendant six minutes. Deux fois la musique.
463 Leron, un sang du diable... méchante, des sauts inutiles mais des enfermées dangereusement conclues pour quatre fois la musique.
461 Le Simbeu, bien brave, elle réponds sans finir son action. Musique.
354 Le Gardon, saute seule trop souvent.
414 P. Aubanel, a du gaz mais ne concrétise pas toujours sa volonté.
506 Leron, de belle présentation, elle est la plus sérieuse du jour. Ses bonnes répliques et ses finitions lui valent plusieurs Carmen.
534 Vidal, de la volonté sans pouvoir hausser son jeu. Musique.
462 Le Simbeu, elle donne mais à son rythme. Plaisante. Les honneurs.
Texte et Photos Luc PERO
DSC03050.jpg a.jpg
Joueuse la 354 du Gardon !
DSC03060.JPG
Belle, sérieuse et brillante la 506 de Leron.

14/09/2008

LE GRAU DU ROI 13 - 09

FINALE DE LA COCARDIERE D'OR

RAYNAUSIE COCARDIERE D'OR
JEAN-FRANCOIS MOULIN VAINQUEUR DU TROPHEE

86d845d8a7af6730119293ce125fadb7.jpg
RAYNAUSIE sur l'animateur du jour Freddy SABDE

SACRÉES FEMELLES !

 

9d259e8f942f42f08c3649f01df30ef3.jpgVives, pétaradantes, agressives, elles se battent jusqu'au bout de leurs forces, avec courage, abnégation et un cœur énorme. Samedi, au Grau-du-Roi, la finale des dames a tenu le public, crescendo, jusqu'à l'apothéose du dénouement. Là, une belle femelle de 11 ans a fini de leur chavirer le cœur. En dix minutes de folie, SARCELLE (manade Ricard, Cocardière d'Or 2001, 2002, 2004, 2005) pour sa dernière course, les a levés des gradins, recevant la gratitude et la reconnaissance des aficionados (et des raseteurs) émus d'une telle combativité. C'est beau une arène debout, c'est beau des raseteurs qui applaudissent, c'est beau la course camarguaise.
 
5ad6020d38cf1a627b8646f36c6b8263.jpgIl faut dire que les organisateurs – et c'est maintenant la spécificité du Grau-du-Roi et la "patte" de Daniel Siméon – innovent à chaque fois ne serait-ce que dans des capelado originales et, pour cette course, chaque vache présentée "en direct live" par son manadier. Le public ne s'y trompe pas et vient en nombre (environ 3000 personnes pour les vaches, c'est du jamais vu). La présidence (Jacques Valentin et Régis Fesquet) mène les débats de main de maître, et n'hésite pas à mouiller le maillot pour chauffer l'ambiance, entracte comprise, où le festival des peñas chauffe un public qui n'attend que ça. Le Trophée des Vaches cocardières a trouvé "son" arène, "sa" date (en pleine fête votive du Grau). Ce rendez-vous devient incontournable.
 
La course en elle-même est allée "a mas", manquant parfois de travail plus engagé malgré Sabde et Ouffe qui ne lésinent pas sur leur motivation. Si BIMBINETTE (Les Baumelles), SALADELLE (Ribaud) et MIGNON (Blatière-Bessac) font une entame honnête, à partir d'EVA (Ricard), dominatrice, les débats vont crescendo. Avec MARICO (Les Baumelles, Cocardière d'Argent 2006 et 2008, Cocardière d'Or 2007), SABRINA (La Galère), la jeune GAZETTE (Chapelle, 5 ans,  sortie des présélections), RAYNAUSIE (Chaballier, Cocardière d'Or 2003, 2008) et SARCELLE
(Ricard).

Martine ALIAGA

LES PRIX

Cocardière d'Or : RAYNAUSIE de Chaballier

Cocardière d'Argent : MARICO des Baumelles

Meilleur vache de la finale : EVA de Ricard

Meilleure vache des présélections : GAZETTE de Chapelle

Prix aux bayles des manades Chaballier, Ricard, Chapelle

Coup de cœur à Jacques Roumajon

Raseteurs : 1. Jean-François Moulin ; 2. Julien Malige ; 3. Thomas Dumont ;
4. Jérôme Deslys ; 5. Jean-Louis Ricci

Prix aux frères Guyot de la manade Ricard.

f3b330df15aef80c6519147c03b0bb62.jpg
▲ BIMBINETTE des Baumelles, bonne première
45fc6b563b3a0347a5392b2be8efc799.jpg
▲ SALADELLE de Ribaud, pas facile du tout...
9d2e33b26ce68aaa27395cba522dd632.jpg
▲ MIGNON de Blatière-Bessac connaît son métier
b58d992767bac6e1db56c4c48d22340c.jpg
3a5bf0d6cfdbc3e9bd5d87ac8294575d.jpg
78c7371803138832d99189da120e25ec.jpg
c8d41c4d6e824c560aa2c32f3619373f.jpg
0b4b55b0bb2ad9715dad10b3fc8e5223.jpg
▲ EVA de Ricard, spectaculaire, dangereuse, elle rentre sa cocarde
c95a77a1f3f0abd2aff8996e86f7ec70.jpg
▲MARICO des Baumelles, sérieuse et volontaire
d063f34e511e9767e5cdd39a71de3676.jpg
e43efe34e47db5d93005497ff5fe1617.jpg
▲ JUSTINE de La Galère, pétillante à souhait
4e751457a1263a71fab206f2593d86d0.jpg
▲ GAZETTE de Chapelle, passage réussi au grand niveau
6b2a9a929792eee4ec6143305781121e.jpg
135ddc1c3433f6827c3a0535086d142f.jpg
c7de1260e30895debe4a553c1290db1f.jpg
▲ RAYNAUSIE de Chaballier, une belle prestation de la Reine 2008
3fda78213a3f591268e3314f2ddb84ec.jpg
d2d88e37e5f5e8fc8b805bb698fddfa4.jpg
20f818ebd026b1190337f32b5d705097.jpg
4d0657fc13eda0324bafed6c88b3b554.jpg
▲SARCELLE de Ricard, quel départ à la retraite ! époustouflante !

Photos Luc PERO



 

29/08/2008

GRAU DU ROI - 13-09 - FINALE DES VACHES COCARDIÈRES

12954d1dbc3fc79440bb6226a368cc45.jpg

28/08/2008

PORTIRAGNES 27-08 "Vaches Cocardières"

CONCOURS DE MANADES A 21 H

BRILLANTES DEMOISELLES DE NUIT
**************

e09231a00e69773ac9a55a3b1c30307c.jpg
Spectaculaire, agressive les cocardières ont brillé.
a20d7a5ff66a4b9fbcce4b8cd1352a9a.jpgOrganisée par le Club Taurin " Lou Camarguen ", dans une ambiance de fête champêtre, sous la houlette de son truculent président Séguier, cette course nocturne de vaches cocardières a été d'une totale réussite.
Au micro Jacques Roumajon dirige les débats en toute connaissance de cause donnant l'impulsion nécessaire au bon moment.
En piste, ils sont six aidés de deux tourneurs Dunan et Duran. Trois hommes assurent l'essentiel du travail et du spectacle, J. Ferriol, J. Malige et O. Ruiz. Jf. Moulin et Th. Dumont assurent, Deslys était là.
DANS L'ORDRE DE SORTIE
*********
5a0cef790000cc0e8df32a67511d74e8.jpg
VANILLE de Félix
16d5d0474201dee5683daaf5f158dccc.jpg
MOUETTE de St Pierre
41572d2d55a8999a6067ce28c592a144.jpg
EVITA de Chaballier
ebeefc9a1518e6de11f2de4f24c04f42.jpg
JUSTINE de La Galère
fe4f01f3b03a8e0f5a885de5358d6124.jpg
AGASSO de Félix
4c22a1a9c980ad6e9410b543adffffe7.jpg
JEANNE de Chaballier
9a1d5b5cf82064b06246a44b08930091.jpg
LAVANDIERE de St Pierre
6bfc873819fbd4bdf320a58343d1f0cf.jpg
NOISETTE de La Galère
Texte et Photos Luc PERO


11/08/2008

VACHES COCARDIERES : CLASSEMENT RASETEURS

Après la course de Castries

9276ae6070c63345ee0063a1d70970a1.jpg1. Jean-François Moulin, 87 points
2.  Julien Malige, 69
3. Jérôme Deslys, 49
4. Julien Ouffe, 25
5. Nicolas Borrego, 24
6. Freddy Sabde, Christophe Artal, 23
8. Salinesi, 21
9. Jean-Louis Ricci, 18
10. Jean Chanat, 16
11. Guillaume Deville, 15

 

26/07/2008

VACHES COCARDIERES : CLASSEMENT DES RASETEURS

Après la course de Lattes

 
1er. J.-F. Moulin 50 points - 2e. J. Deslys  37 -  3e. Malige, 35 - 4e. S. Salinési, 15 - 5e. N. Borego, 14 - 6e. Galibert, 13 - 7e. Ferriol, 12 - 8e. J. Chanat, 8 - 9e. Segurel, 7 - 10e. F. Bory, C. Artal, B. Joseph, Tortel, Santiago, 6 - 15e. Fargier, 5 - 16e. O. Ruiz et J.-L. Ricci, 4 - 18e. B. Fulcran, 2