Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/08/2017

REDESSAN *AVENIR/ESPOIR*

Samedi 19 août - Devise d'Or 4e journée

Souchet et Baliste le duo du jour

redessan,devise d'or,course camarguaise

Un bel engagement de Souchet sur Vacaresse

 

Excellente première de la fête, 4e journée de la Devise d'Or, avec un bon lot de taureaux duquel Souchet et Baliste dominent et qui se termine sur une bonne note avec Hagetmau. Travail correct chez les raseteurs.

Amourié (Guillierme, N.152).- Une bonne série pour débuter avec 2 superbes actions en suivant. Quelques refus. Irrégulier, il se dégage en venant au bout. Et attention aux bras car il tricote. Monte le ton pour finir. 1 Carmen.

Vagary (Lagarde, N.056).- Pris au vire vire dans le désordre, on passe rapidement aux ficelles où il se soulève sur Deslys. Un coup de revers sur les droitiers. Calé devant le toril, il conserve 1 ficelle. 1 Carmen.

Souchet (Ricard, N.048).- Annonce la couleur par un envol sur Deslys en suivant sur Bernard. Continue son festival sur Bressy. Le cercle s'agrandit. Dans l'angle du toril, il s'éternise mais quand il en sort, il y a le feu. S'envole sur Vacaresse, termine en feu d'artifice avec ses ficelles. 8 Carmen et retour.

Baliste (Didelot-Langlade, N.049).- Raseté sur ses déplacements, il saute sur Deslys qui échappe à la corne de justesse. Continue avec un monumental coup de barrière sous la présidence sur Deslys. Une tendance à sauter tout seul au toril mais quand il s'engraine il faut s'accrocher. Vacaresse sur un raset kamikaze se fait accrocher et doit passer à l'infirmerie. Deslys passe de justesse. Un sacré client, 6 Carmen plus rentrée applaudie, avec ses ficelles.

Jason (Blatière-Bessac, N.824).- Quelques évasions tout seul, quand il est en piste, subit pour 3 minutes les rubans. Lâche le raset la plupart du temps, puis coup de barrière sur Chig. Termine en positivant sur 2 rasets après Bruschet. 3 Carmen et rentrée.

Sarigan (Lautier, N.154).- Cette petite maille avec beaucoup de gaz pointe sur Bernard et doit réintégrer le toril sur boiterie.

Hagetmau (La Galère, N.120, hp).- Beaucoup de jus, il s'engraine en pointant avec quelques sauts après l'homme. Puis, un énorme tampon sur Bernard. Termine l'après-midi sur une excellente note. 5 Carmen et retour.

 

REMY MARTIN
Photos GEORGES MARTIN

 

Trophée de l'Avenir : Deslys, 12 points ; Charrade, 10 ; Bernard, 10 ; Bressy, 4 ; Vacaresse, 3.

 

Course du vendredi 18 août - Entrée : 3/4 d'arène. Organisateur : CT Le Toril. Président : Aurélien Laget. Raseteurs droitiers : Bressy, Charrade, Vacaresse, Bruschet, Chig. Gauchers : Deslys, Bernard. Tourneurs : Roux, Toureau, Dunan et Fadli.

BALISTE - VACARESSE : DANGER !

redessan,devise d'or,course camarguaise

redessan,devise d'or,course camarguaise

redessan,devise d'or,course camarguaise

redessan,devise d'or,course camarguaise

*********************

 

19/08/2017

LANSARGUES *AVENIR*

Mardi 15 août 2017 - 16e Trophée Pierry-Gibert (1re journée, course du 13 août)

Belle ambiance festive

IMG_6305.JPG

▼ ▲ La relève lansarguoise
avec l'école de rasteurs

avec les éducateurs Martin, Guin et Valette

IMG_6304.JPG

En cette 1re journée du 16e Souvenir Pierry-Gibert, l’école de raseteurs lansarguoise est à l’honneur avec ses nombreux pratiquants grands et tout petits. Belle image de transmission. En piste, une majorité de jeunes cocardiers aux qualités certaines quoiqu’assez irréguliers face à une équipe au petit tempo. Le tout dans une bonne ambiance générale.
Noirlac (Michel, N.910).- Défend son terrain de prédilection au toril où il revient toujours, raccompagne avec force et envie. Reste concerné sur la 2e ficelle qu’il garde, avec des charges plus ou moins engagées.
Pyros (Grand Salan, N.514).- Placement flottant, ne laisse rien sans réponse. Quand les enchaînements lui sont demandés, il répond présent avec des accélérations bien placées et quelques conclusions droit sur le banet. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
Becassoun (Lafon, N.154).- Les rubans volent sur ses déplacements incessants. Puis, il gagne en stabilité, se montre vaillant et rapide dans les séries. Très franc, garde sa vitesse, son assiduité et ses ficelles. 5 Carmen et retour.
Rio Grande (La Galère, N.925).- Il demande du travail pour se concentrer et faire parler sa vitesse. Là il en manque et, parfois, il se désintéresse. Mais quand le rythme monte, il hausse le ton, enferme (Castell, Faure), oblige Montesinos à se coucher, jolie trajectoire avec Faure dans les cornes jusqu’au bout. Rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.
Jarrod (Les Termes, N.118).- Va vite et pousse fort, se dégage et repart se placer. S’escampe méchamment après Castell et semble marquer le coup. Mais retrouve du mordant en concluant après Jourdan, Robert. Le tempo baisse, Castell insiste et s’octroie la 1re ficelle. 4 Carmen et retour.

IMG_6490.JPG

(photo) Calabrun (Lou Pantai, N.202, 12 minutes).- Il a des envies d’évasions qu’il multiplie allègrement. Les hommes tentent de l’intéresser, Calabrun se tient mieux et s’envoie après Castell, Jourdan. Grosse série où il se livre agréablement. Très irrégulier, rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.
N.401 (Cyr, hp).- Le magnifique tau trépigne d’impatience et vide la piste. Prend quelques passes trop sévères pour qu’il se prenne au jeu. Saute les barrières et s’incruste en contre-piste. Garde ses glands.
Texte et photos
MARTINE ALIAGA
 
Trophée de l’Avenir : Robert, 11 points ; Castell, 10 ; Montesinos, 3 ; Y. Martin, 3.
Course du dimanche 13 août. Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : CT F. Durand. Président : Thierry Tosas. Raseteurs droitiers : Castell, Faure, Jourdan, Montesinos. Gauchers : Y. Martin, Robert, Sanchez. Tourneurs : Jockin, Lebrun.
 
ENTRACTE

IMG_6373.JPG

IMG_6380.JPG

IMG_6381.JPG

********************

18/08/2017

VAUVERT *VACHES COCARDIERES*

Vendredi 18 août 2017

Les demoiselles gardent leurs ficelles

Dans cette grande piste qui ne devait pas les avantager, les vaches ont dominé et conservé leurs ficelles, malgré les encouragements du président de course et des primes conséquentes.
Ninon (La Clapière, N.741).- Sans refus, elle cède sa cocarde. Décalée, elle prend un bon nombre de raset pour ses pompons avec quelques conclusions pour le 1er gland. Rentre le 2nd. 1Carmen.
Valentine (Chaballier, N.027).- Cul aux planches, elle change de terrain et se fait respecter. Se dresse après Chekade et Auzolle. Aux ficelles, elle n’est pas assaillie. Cocardière, elle reçoit 3 Carmen et retour.
Dakota (Les Baumelles, N.123).- Sort avec du gaz, passe plusieurs fois les barrières, s’envoie après Miralles. Aux ficelles, elle saute après Sanchez. Et il en restait encore sous les sabots.
Sarah (La Galère, N.917).- Très mobile pour ses rubans, elle accompagne Sanchez et Miralles jusqu’aux planches. Cède son 2e gland sur une belle série. Avec du métier, elle défend rageusement ses ficelles. 6 Carmen et rentrée.
Octopussy (Chapelle, N.855).- Décidée, il faut attendre 4 minutes pour voir une série. Elle s’engage sur tous les rasets et saute après Gougeon. Enchaîne avec tampons à l’arrivée. Dominatrice et vaillante, conserve tous ses attributs. Un Carmen par minute.
Théresa (Blatière-Bessac N.448).- Entreprise, ses rubans sont levés en 3 mn. Placée, elle tient les blancs à distance et bien consentie vient fort et se bat jusqu’au bout. 6 Carmen et retour.
Carmen (Raynaud, N.807).- Elle se livre, Chekhade lui prend tous ses rubans. Saute derrière Ferriol, effectue de belles séries avec vaillance. 4 Carmen et retour.
Allegria (Pagès, N.076).- Placée, vient sans rechigner et frappe en conclusion. Conserve ses rubans 7 minutes et aurait pu donner bien plus. 5 Carmen et retour.


SAINT-HILAIRE


Course du mercredi 16 août. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Com. des festivités. Président : J. Roumajon. Raseteurs droitiers : Auzolle, Caizergues (sort à la 3e pour ennui musculaire), Miralles, Chekade. Gauchers : Gougeon, Ferriol,Sanchez. Tourneurs : Sagnier, Arnel.

MAUGUIO * TROPHEE DES AS *

Vendredi 18 août 2017

Rex honore Sparagus

 

Comme un clin d’œil à l’histoire de la manade Janin, alors que Sparagus fera son dernier tour de piste  après l’entracte, son congénère Rex prendra le prix mérité du meilleur taureau de la course. Et dans un style cocardier souvent comparable à son aîné (vitesse, placement, vaillance) à qui nous souhaitons une bonne retraite dans ses prés du Grand Vallat.

A l’inverse, les autres biòu souvent brouillons ou manquant de carburant, n’ont pas brillé. Côté raseteurs, l’équipe  a été régulière au début pour finir dispersée.
Katif s’octroie le Trophée Louis-Rouquette aux points ; Ciacchini, Allam, pour les plus assidus.
Fouquet (Laurent).- Distrait, il promène, prend les rasets de passage.Les hommes l’obligent pour quelques ripostes (Four, Katif, Allam, 1 Carmen). Récalcitrant, rentre ses ficelles.
Ivanhoé (Blatière-Bessac).- Randonne longuement, change de trajectoire...Il faut lui tomber dessus, comme en  fin de son temps pour qu’il s’enflamme dans des répliques cohérentes où il étale sa brutalité aux planches. Rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Rex (Janin).- Il a du gaz, prend tout avec volonté. Accélère sur une série cadencée. Décolé ou placé, il est toujours partant, enchaîne et pousse jusqu’au bout. Disponible et concentré, peut conclure droit devant. Termine cette prestation sérieuse par une grosse série où Katif lève la 1re ficelle, l’autre rentre. 3 Carmen et retour.
Coubertin (Cuillé).- Puissant mais aux réactions diverses. Le long des planches, plus ou moins concerné, prend un raset et part. Dur à déclencher à gauche, lourd à droite, n’accepte que de rares tête-à-tête. Quelques sursauts, les dernières minutes, dans la bagarre pour sa 2e ficelle qu’il perd.
Cigalon (Fabre-Mailhan).- Droite-gauche, il enchaîne à fond, tout le temps. Petit répit avant d’attaquer les ficelles. Puis tel un métronome, en donnant la tête, se rebelle en se cabrant après Four, Ciacchini, Auzolle. Les séries reprennent, rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.
Médoc (Saumade).- Difficile à fixer, fantasque avec un placement aléatoire. Four le capte pour deux belles ripostes, plus tard coup de barrière sur Ouffe. Bouge sans arrêt et après les rubans, les hommes laissent tomber.  3 Carmen et retour.
Grasilho (Rouquette, hp).- Le jeune étalon trouve rapidement ses repères et fait preuve de vaillance. Enchaîne de bon cœur et se bat jusqu’au terme de ses 10 minutes. 4 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA


Trophée des As : Katif, 13 points ; Ciacchini, 12 ; Allam, 9 ; Four, 7 ; Marignan, 7 ; Ouffe, 5 ; Auzolle, 4.
Course du jeudi 17 août. Entrée : 1/2 arène.Organisateur : CT Lou Biòu. Président : Jacques Roumajon. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Ciacchini, Katif, F.Martin, Marignan. Gauchers : Allam, Four, Ouffe. Tourneurs : Estève, Beaujard, Kerfouche, Moulin, Fouque.

CLASSEMENT DES RASETEURS

logo TT2.jpg

Parution du vendredi 18 août
dans Midi Libre et La Provence


TROPHEE DES AS - GR 1
1. MARIGNAN Vincent (D) * 490
2. ZEKRAOUI Youssef (G) *  448,5
3. KATIF Ziko (D) * 409,5
4. CADENAS Joachim (D) 409
5. BENAFITOU Iliass (D)    291
6. CIACCHINI Jérémy (D) 276
7. ERRIK Radouane (G)    245,5
8. FOUR Bastien (G) 206
9. ALIAGA Jérémy (G) 197
10. FAVIER Maxime (G)    192,5
11. CHEKADE Amine (D) 142,5
12. MARTIN Jérôme (G)    136
13. OUFFE Julien (G) 111,5
14. AYME Anthony (D) 95
15. ALLAM Fayssal (G) 93,5
16. MARTIN François (D) 84,5
17. BOUHARGANE Jamel (G) 82,5
18. POUJOL Hadrien (G) 73,5
19. DUNAN Stephane (D) 70
20. RASSIR Sofiane (G)    69
21. BELGOURARI Mehdi (D) 61
22. ALLOUANI Sabri (D)     56
23. AUZOLLE Loïc (D) 43
24. FAURE Lucas (D) 36
25. GROS Romain (D) 34
26. SOLER Jeremy (D) 33,5
27. MARQUIS Rudy (G)    26
28. BRUSCHET Romain (D) 17
29. VILLARD Benjamin (D) 16


TROPHEE DE L’AVENIR - GR3
1. FELIX Vincent (D) 728
2. DESLYS Joey (G) 523
3. ROBERT Geoffrey (G)    521
4. GAILLARDET Joan (G) 455
5. ZBIRI Smaïn (G) 435
6. BERNARD Enzo (G) 422
7. MERIC Marvin (G) 416
8. PRADIER Yoan (D) 369
9. BRESSY Ludovic (D)    301
10. NAIM Yassin (G) 284
11. AMERAOUI Loïc (D)    277
12. CHARRADE Antoine (D) 268
13. MARTIN Yannick (G) 265
14. VACARESSE Tom (D) 254
15. JAUBERT Florent (D) 249
16. MICHELIER Yannick (D) 248
17. MATEO Ludovic (G)    224
18. EL MAHBOUB Youssef (G) 197
19. BENAMMAR Sofian (G) 137
20. FOUQUE Romain (D) 137
21. BRUNEL Alexis (G) 110
22. ORTIZ Rodrigue (D)    106
23. LOPEZ Florian (G) 83
24. ZELPHATI Charlie (G) 77
25. CASTELL Tristan (D)    60
26. CHAHBOUNE Abder. (G) 47
27. FAVIER Nicolas (G) 43
28. LAURIER Pascal (D)    38
28. MONTESINOS Gabriel (D) 35


TROPHEE HONNEUR - GR 2
1. MAUREL David (D) 275
2. OUDJIT Jean-Henri (D) 218
3. GUYON Rémi (D) 182
4. MARQUIER Mathieu (D) 131
5. MOUTET Damien (D)    130
6. FERRIOL Joffrey (G) 103
7. FOUGERE Dimitri (D)    92
8. VIC Jonathan (D) 68
9. CLARION Christophe (G) 68
10. JOURDAN Victor (D) 57
11. MOINE David (D) 54
12. BENAFITOU Nabbil (G) 49
13. GAUTIER Anthony (D) 47
14. MARTINEZ Damien (D) 40
15. SANCHIS Boris (D) 34
16. MARTIN COCHER D. (G) 31
17. PINTER Jéremy (G) 29
18. SANCHEZ Marc(G) 28
19. ALARCON Loïc (G) 19
20. CANO Guillaume (D) 16
20. CAIZERGUES Kévin (D) 16
22. AROCA Samuel (D)    14
22. CHIG Mohamed (D)    14
24.  GOUGEON Mickaël (G) 13
25. RODRIGUEZ Vivien (G) 11
25. GARCIA Ludovic (G)    11
27. ALIAOUI Farid (G) 9
27. RICCI Jean-Louis (G) 9
29. LOPEZ Mickael (G) 7
30. MEBAREK Sidi (D) 6
31. LAFARE Jérémy (G)    5
32. MIRALLES Cédric (D) 4
33. SABOT Benjamin (D) 2
33. ROIG Thomas (D) 2
33. DOUVILLE Thibaud (D) 2
36. CHARNELET Mickaël (D) 2


TROPHEE DES AS

Conformément au règlement adopté pour cette saison, nous sommes rentrés depuis le week-end dernier dans le régime dit des « 30 meilleures courses » pour le Trophée des As. Un astérisque dans le classement ci-dessus désigne les raseteurs à plus de 30, soit Marignan, Katif, Zekraoui. A partir des 30, les plus mauvaises courses en terme de points (et à coefficient égal) sortent des comptes.

17/08/2017

MAUGUIO *AS*

Jeudi 17 août 2017 - 15e Souvenir Manu et José (course du 15 août)

L'excellence de Mignon
et du grand Jérôme Martin

Le CT le Melgueil soigne le decorum en préambule avec la manade Lafon, les Arlésiennes et enfants de Mauguio puis casse sa tirelire pour le 15e Souvenir Manu et José. Les enchères chauffent pour accompagner l'excellence de Mignon et récompenser l'assiduité de Jérôme Martin, grand en ce jour, avec cocarde et les deux glands du Biou d'Or en titre. Après une première partie où Dardaillon (Lafon, 2e), met les hommes au garde à vous, où Chico (Lautier, 3e) enclenche à mi-parcours, c'est Mignon qui enflamme l'arène, frais comme un jeunot, intelligent et dominateur. Les hommes y laissent beaucoup d'influx et les taureaux suivants manqueront de travail.

D'Arbaud (Saumade).- Solide et difficile à convaincre, Marignan (Carmen), J. Martin, Errik pour quelques trajectoires. Les ficelles rentrent en silence.

Dardaillon (Lafon).- A 7 ans, il a tout compris du manège. Vite retourné, cornes à l'affût, J. Martin prend la foudre au premier raset. Les hommes se font prudents. Gère son espace vital comme il l'entend, repousse les tourneurs, attentif à tout, et fermant la porte aux importuns. Les primes montent, la coupe cocarde à 9'20, le 2e gland à 14'30 sur les belles tentatives de Marignan, J. Martin, Errik. A gauche, le danger plane, à droite il va très vite. Du coup , rentre aisément ses ficelles. 4 Carmen et retour.

Chico (Lautier).- Il met du temps à se mettre à température, mais mis dans de bonnes conditions, fait preuve de vitesse jusqu'au bout. Après Ouffe, J. Martin, il se chauffe et enchaîne de belle manière. Conclut droit devant après J. Martin. ( 5 Carmen et retour).

Mignon (Cuillé).- Pour qui le premier raset ? Les blancs se motivent et François Martin se fait prestement écarter. Mignon, gaillard comme en son printemps, fait le ménage, et lance des anticipations féroces (F. Martin, Ciacchini, Marignan, Errik). Les primes s'enflamment et électrise les hommes. Mignon se sort de l'emprise, et s'engouffre sur les beaux cites de Jérôme Martin dont la cagnotte explose sous les applaudissements. Mignon lui poursuit sa conquête, les cornes frôlent les planches après Marignan, F. Martin, J. Martin s'empare du 2e gland à 1750€, à 13'30. Quelques pas dominateurs de plus et Mignon rentre ses ficelles sous l'ovation. 6 Carmen et retour.

Chicharito (Caillan).- Difficile de passer après Mignon, les hommes, une fois les rubans levés, ne lui offrent pas d'occasion de briller. Pourtant, le taureau a la vista pour déjouer les départs, la vitesse pour se retourner. Le passer arrêté, cela reste à faire. Jérôme Martin tente encore mais le moment de grâce est passé. A revoir. Carmen au retour.

Absolut (Ricad).- Placement flottant mais capacités spectaculaires indéniables. Le tempo des blancs n'est plus le bon, Absolut se disperse, passe les barrières. François Martin s'investit pour tous les rubans. Encore un grop sur Errik et sa 1re ficelle primée 1000€ rentre. 3 Carmen et retour.

Biterrois (Rouquette, hp).- Lui aussi attend les invites mais, les hommes jettent leurs dernières forces et et bien emmené, Biterrois sonnent quelques coups de canon bien frappés (Marignan, Errik, 2). De quoi finir en musique.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : J. Martin, 17 points ; Marignan, 8 ; F. Martin, 7 ; Errik, Ouffe, 4 ; Ayme, Bouhargane, 2.

Course du mardi 15 août. Entrée : 2/3 d'arène. Président : P. Gibert. Raseteurs droitiers : Ayme, Ciacchini, Marignan, F. Martin, Soler. Gauchers : Bouhargane, Errik, J. Martin, Ouffe. Tourneurs : Ull, Kerfouche, Moulin, Beaujard.

14/08/2017

UCHAUD *VACHES COCARDIERES*

Lundi 14 août 2017

Le top avec une 2e partie de feu

 

Exellente course qui s'est enflammée après l'entracte avec un quatuor de haute volée qui a compliqué le choix du jury pour les prix. Finalement, c'est la plus jeune vache du lot, Bereta de Nicollin qui gagne associée à Christophe Clarion. Et un Carmen général est décerné à l'issue.

Cora (Blatiere-Besac, N.547).- Après un tour de chauffe, elle se place dans l'angle du toril où elle positive avec de superbes réactions. Excellente première. 5 Carmen et retour.

Noisette (Saint-Pierre, N.520).- A croquer sans modération. Elle bombarde les planches en règle et il vaut mieux s'accorocher. 8 Carmen et retour pour une pluie de coups de barrière.

Darinka (Pagès, N.941).- Démarre avec une fusée et s'envole sur Clarion. Testège sur les rasets engagés, s'encagne et termine a mas. 6 Carmen et retour.

Vénus (Raynaud, N.142).- Sort comme un fusée mais après un choc, certainement dans le toril, réintègre.

Damisello (Chapelle, N.927).- Elle aussi ne fait pas dans la dentelle avec un envol après Clarion. Récidive plusieurs fois des deux côtés, pour un nombre incalculable de tampons de plus en plus hauts. 8 Carmen et rentrée ovationnée.

Valsière (Chaballier, N.605).- Avec la triple Cocardière d'Or , il ne faut pas s'oublier à la barrière. Elle forme un beau duo avec Clarion après qui elle tamponne et qui la fait briller.. Expérimentée, elle termine sous une pluie de Carmen, et toujours derrière Clarion.

Bereta (Nicollin, N.150).- La plus jeune du jour montre beaucoup de qualités avec notamment un placement sévère qui pose problème. Elle fracasse après Ferriol. Clarion s'arrime et la fait briller . Vacaresse enchaîne, Carmen en boucle et l'ovation.

Agathe (La Galére, N.945).- Elle attaque par une rafale dans les barriéres. Ensuite, elle sélectionne avec plusieurs actions au planches et un gros tampon sur Gougeon pour terminer cette exellente après-midi. 9 Carmen et retour.

REMY MARTIN

Course du dimanche 13 août. Entrée: le plein. Président : JacquesRoumajon. Raseteurs droitiers : Vacaresse. Gauchers : Gougeon, Clarion, Ferriol, Ricci. Tourneurs : Arnel, Joseph, Sagnier.

 

 

 

 

MAUGUIO - 30 ANS DU C.T. LE TRIDENT - Trophée des AS

Course du 13 Août 17

I BENAFITOU ET QUITILLIEN SOUFFLENT LES BOUGIES

 DU CLUB TAURIN « LE TRIDENT »

IMG_7799.JPG

 

IMG_7782.JPGOn n’a pas tous les jours trente ans… Et pour l’occasion le CT local avait mis les petits plats dans les grands. Un spectacle équestre de Marie Barcelo  d’avant course enflammant les gradins, une capelado digne de l’évènement. Le Groupe de Tradition La Pitchote Camargue, la pena de Poussan, les gardians de la manade de l’Aurore. Mais hélas cela ne suffitIMG_7766.JPG pas. Pourtant les hommes (sans exception) ont su donner du rythme, même si ce dernier a été atténué aux ficelles, surtout dans la difficulté et sans harmonie entre eux. Chez les biou,  nous retiendrons Talleyrand en  premier et Quintillien en dernier. Les autres faisant ce qu’ils ont pu en fonction de leur envie ou de ce qui leur a été proposé.

TALLEYRAND - I BENAFITOU.JPGTalleyrand (Joncas N.629) : Un excellent premier qui avec vaillance se défend en jouant d'un coup de tête. Quiché, il puise dans ses réserves et raccompagne Ouffe et Benafitou (3). Rentre une ficelle avec le disque joué 5 fois.VINCENT - KATIF.JPG
Vincent (Félix N.525) : Pas dans le coup, les hommes saisissent l'occasion pour le dépouiller comme ils peuvent des principaux attributs. Les glands encore en place, une ficelle explose. Un petit peu mieux par la suite, l’unique ficelle part à la 8ème. LAOS - KATIF.JPG

Laos (Cyr N.802) : Placé, il attend. Si à gauche il s’hypnotise sur le tourneur, à droite il en va tout autrement avec des départs devancés et une coupe du terrain indéniable. Benafitou et Katif l’entrainent avec eux dans de jolies trajectoires. Peu inquiété et maître de ses ficelles (pourtant doublées) son retour se fait en silence (?).
QUEYRAS - KATIF.JPGQueyras (Paulin N.632) : Son placement comme ses réactions est irrégulier. Sur ses meilleures réactions il n’est pas bon  traîner à l'arrivée où les cornes menacent en se plantant dans les planches ou en les frôlant. Avec un travail plus soutenu en fin de course tamponne après Katif (2) et Benafitou (2). Rentre en musique jouée 2 fois,  ficelles en place.OPTIMUS - KATIF.JPG
Optimus (Les Baumelles N.605) : Raseté tranquille, il répond pareillement en poussant de temps en temps jusqu'aux planches sans pour autant conclure hormis derrière Katif, Ciacchini et Ouffe.  Derrière Bénafitou la trajectoire est serrée. 2 Carmen QUINTILLIEN - SOLER.JPGplus rentrée avec ses ficelles.
Quintillien (Le Ternen N.956) : C'est le dernier, les hommes accusent la fatigue Tout en errant il prend les rasets et pousse sur les longueurs jusqu'aux bois où il cogne en puissance après Katif, Benafitou (2) et Soler où la contre piste s'ouvre. Les enchères montent démesurément ce qui motive un peu plus les hommes qui haussent le rythme et entraînent le biou dans des séries. La 1ère ficelle à 550 euros est pour Errik. La Sde reste en place. 8 Carmen plus rentrée.

 

Trophée des As : Errik 15, Katif 12, I Benafitou 9, Ciacchini 7, Soler 5, Belgourari 2, Allam 2, Ouffe 1

IMG_7948.JPGEntrée : 3/4IMG_7943.JPG

Organisateur : CT Le Trident

Présidence : Didier Gaillard

Raseteurs Droitiers : Soler, Belgourari, I Benafitou, Katif

                    Gauchers : Ciacchini, Errik, Ouffe, Allam

Tourneurs : Garcia, Beaujard, Esteve, Ull

    Texte et Photos Cyril Daniel                                                                                                                               

 

13/08/2017

MOUSSAC *TROPHEE AVENIR/ESPOIR*

Dimanche 13 août 2017

Venturi le plus du jour

moussac,venturi,charrade,course camarguaise

Jolie accélération de Venturi sur Charrade

 

Un bon ensemble où il a manqué de pression aux biòu pour s'exprimer pleinement. Le jeune Venturi de Raynaud exprime de belles qualités naissantes. Guyon et Charrade ont tiré la course vers le haut.

Robin (Leron, N.713).- Quand on rentre dans son terrain, il vient au bout sur Guyon, bombarde sur Ricci, et en suivant sur Charrade. Du métier et de la hargne, pour un bon quart d'heure, une ficelle à la maison. 4 Carmen et retour.

Rigodon (Raynaud, N.352).- Quand on le bouscule, il vient au bout en pointant, avec une préférence droitière mais la pression a manqué. Il s'évade de nombreuses fois. 1 Carmen.

Auroch (Leron, N.0229).- Pris au vire-vire, il enchaîne les belles finitions à la barrière. Sans refus, dans les séries, puis le tempo baisse sur la fin. Garde ses ficelles. 2 Carmen plus rentrée.

Venturi (Raynaud, N.261).- Joli bébé, brave et sans vice, qui subit l'armée blanche au début et on passe rapidement aux ficelles. Puis enclenche avec un coup de barrière sur Charrade qui le fait briller. Idem sur Benafitou. Enorme envolée sur Guyon frôlé par la corne. Termine sur Fougère, avec une ficelle, 7 Carmen et rentrée.

Igor (Leron, N.738).- Attaque par une belle série en musique en baissant la tête. Tamponne sur Guyon, se cabre sur Fougère, sans refus quand on rentre dans son terrain. Les ficelles à la maison. 3 Carmen et rentrée.

Galon (Raynaud, N.353).- Le plus jeune du jour avec une grosse pointe de vitesse mais le rythme baisse rapidement. Il vient par à coups en « daillant », termine en roue libre avec ses 2 ficelles. 1 Carmen

REMY MARTIN
PHOTO BRUNO DUSSERE

Trophée de l'Avenir : Charrade, 20 points.

Course du samedi 12 août. Entrée : un petit plein. Org. CT Lou Gardoun. Président : D. Couderc. Raseteurs droitiers : Charrade, Fougère, Guyon. Gauchers : N. Benafitou, Ricci. Tourneurs : Abbal, Duran.

12/08/2017

CASTRIES - TROPHEE DE L'AVENIR-ESPOIR

Course du 11 Août 17

MANQUE D’ENGOUEMENT

 

IMG_7347.JPG

En clôture des hostilités de la fête, ce concours de manades n’a réellement jamais décollé… Irrégularité dans le travail des hommes – surtout aux ficelles -  aspérité chez les taureaux ont fait que ….. La fatigue aoûtienne semble se faire ressentir.  V Félix, G Robert en crocheteurs avisés et A Chahboune en « cascadeur » font l’essentiel. Certains cocardiers démontrent leur savoir notamment Valois, Poète et à IMG_7359 - SARPEDON (Lautier) sur Y. CHAHBOUNE.JPGun degré moindre Bataclan s’il se canalise.
Sarpedon (Lautier N.742) : Que c'est compliqué. Dans les angles qu'il ne quitte guère l'approche n'est pas simple. 3 éclats après Chahboune (enfermée et finitions  puis plus rien. Il se tient et les hommes abandonnent. 3 Carmen.IMG_7380 - VALOIS sur L AMERAOUI.JPG

Valois (Ternen N.075) : Une vaillance entrecoupée de récupération et de poursuites appuyées ou la corne frôle la planche à l'arrivée il tient pied durant 14'30. 7 Carmen plus rentrée.
IMG_7390 - ESQUIROL sur G ROBERT.JPGEsquirol (St-Pierre N 915) : Un taureau qui excelle dans la bourre en enchaînant les sites. Malgré une relâche des hommes, sa vaillance lui est fatale à la 12ème. Carmen joué 4 fois le raccompagne.
IMG_7419 - VIDOCQ - FELIX.JPGVidocq (Blanc-Espelly N.914) : La plupart du temps centriste, il démarre à la vue des blancs mais l'ensemble manque de conviction et les hommes n'affichent guère de motivation. Une timide série en fin de course -Carmen- et ficelles intactes,  le disque le raccompagne. IMG_7436 - BATACLAN (Occitane) sur S. ROBERT.JPG
Bataclan (Occitane N.941) : Véloce quand il a un homme dans le collimateur il ne le lâcher guère. Enferme et tamponne Chahboune, cogne après Robert et Ouffe. Dommage qu’il se gaspille par une douzaine de sauts pour rien. 3 Carmen.
IMG_7466 - PELICO (Ricard) sur V FELIX.JPGPelico (Ricard N 906) : Au rythme des hommes il répond aux provocations -pas nombreuses- avant de s'évader. Saute derrière A Benafitou, tape derrière Chahboune. 2 Carmen.

IMG_7480 - POETE (Nicollin) sur Y. CHAHBOUNE.JPGPoète (Nicollin N.028 - HP) : Il en a sous les sabots le jeunot. Raseté sans relâche, il donne à tête à tout ce qui se présente. Il se chauffe et pousse ses poursuites jusqu’aux planches où il n’hésite pas à taper – Chahboune (2), Ameraoui (2), N Benafitou (2) et Ouffe. Les honneurs à 5 reprises réitérées à sa rentrée.

Entrée : 1/3 - Organisateur : CT Le Trident - Présidence : Jacques Valentin

Raseteurs Droitiers : L Ameraoui, V Félix, J Vic -              Gauchers : A Benafitou, N Benafitou, G Robert (sort au 6ème), A Chahboune, J Ouffe

Tourneurs : F Jockin, K Kerfouche, A Perez

Texte et Photos Cyril Daniel

10/08/2017

CASTRIES *AS*

castries,aroujo,zekraoui,katif,course camarguaise

Jeudi 10 août 2017

Aroujo et Zekraoui assurément

castries,aroujo,zekraoui,katif,course camarguaise

Aroujo sur Aliaga

Le temps est à l'orage, quelques gouttes ça et là et la température est en baisse. Les arènes sont pleines pour ce 21e Grand Prix de la ville qui au final sacre, sans conteste, Aroujo de la manade Guillierme et Youssef Zekraoui, plus Ziko Katif. Une course brouillonne, sans grand moment d'émotion où Papagai fait une bonne entame et Aroujo exerce une belle domination. Zekraoui et Katif sont les plus assidus.

Papagai (Lagarde).- Assailli dans un premier temps, il repousse comme il peut. Gagne du placement aux ficelles et, utilisant ses grandes cornes dissuasives, il ordonne les duels. Se soulève après Aliaga, Katif. Sous un rythme plus tranquille, il laisse sa 1re ficelle à Ouffe à la 14e. 3 Carmen et retour.

Miro (Espelly-Blanc).- Bien positionné, répond sous un fort tempo. Se fait plus difficile à convaincre, parfois, mais défend cocardièrement son terrain. Chasse et rejoint toujours son camp devant le toril. Tape droit après Katif qu'il serre de près au raset suivant. Brille sur sa 1re ficelle balourde qu'il cède à Zekraoui. 3 Carmen et retour.

Maquisard (Paulin).- Promène et prend au hasard des assauts désordonnés. Sans difficulté majeure, les ficelles sont travaillées à la hussarde. Maquisard se place, pousse après Aliaga et rentre sa 2e ficelle. 1 Carmen et retour.

Tzigane (Nicollin).- Dans une pagaille totale, les rubans volent. Aux ficelles, il n'a que sa vaillance à opposer. Enchaîne sans répit pour la1re à la 7e minute. Sa mobilité le sauve un peu, Youssef, régulièrement, gratte, les autres s'y mettent aussi. Finalement Tzigane tient ses 14'30. Un peu léger pour un 4e à ce niveau. 3 Carmen.

Omega (Blatière-Bessac).- Saute, tape au hasard, vadrouille. 2 coups aux planches dans un long ¼ d'heure. Rentre ses ficelles avec un petit Carmen contesté.

Aroujo (Guillierme).- Rapide, presse les blancs qui attaquent en tous sens. Premier impact sur Belgourari. Passe sa rage sur les planches qui volent. Coup de barrière sur Aliaga. Remuant, affine ses conclusions (Belgourari). Les hommes désunis multiplient les cites bâclés. Aroujo perd pied un instant puis se reprend après I. Benafitou qu'il expulse puissamment du pourtour. Série maîtrisée et gros emportements après Katif, I. Benafitou. Dominateur malgré un placement aléatoire, il rentre une ficelle. 6 Carmen et retour.

castries,aroujo,zekraoui,katif,course camarguaisePapalino (Chaballier, hp, pour 11 minutes).- Chasse, montre du jus, il reste presque plus de tourneurs en piste que de raseteurs, Zekraoui et Katif, toujours là eux, honorent leur invitation (avec Poujol et Errik). Papalino, s'il sort parfois du raset, bien emmené, conclut puissamment après les derniers présents. 4 Carmen et retour avec ses pompons.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS ERIC MARC

Trophée des As : Belgourari, 12 points ; Zekraoui, 11 ; Katif, 10 ; I. Benafitou, 8 ; Ouffe, 8 ; Errik, 7 ; Allam, 4 ; Poujol, 3 ; Aliaga, 2.

Course du mercredi 9 août. Entrée : plein. Organisateur : Cercle taurin Le Trident. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : F. Martin, Katif, Belgourari, I. Benafitou. Gauchers : Allam, Aliaga, Poujol, Errik, Ouffe. Tourneurs : Kerfouche, Garcia, Bensalah, Estève, Jockin.

MONTFRIN *AVENIR/HONNEUR*

montfrin,gland d'or,triton,guyon,course camarguaise

Jeudi 10 août 2017

Sous une pluie de Carmen

Triton de la manade Plo marque la finale
dans une excellente 2e partie.
Rémi Guyon rafle la mise

montfrin,gland d'or,triton,guyon,course camarguaise

Triton épingle Fouque

Si les jeux étaient faits avec 22 points d’avance pour Guyon, l’émotion vient de cette rapidité surprenante d’exécution et cette corne meurtrière de Triton qui fait mouche à trois reprises et met le feu au chaudron Montfrinois. Trois fois la corne s’est glissée le long de la cuisse heureusement sans mal ! Le spectacle avait déjà bien commencé, Triton l’a élevé mais Laos, Barcarin et Templier ont fini en fanfare sous une pluie de Carmen !

Lou Barry (N.322, La Galère).- 7 Carmen et retour. Très vite les honneurs pour ses réponses gauche/ droite où sans difficulté il permet aux raseteurs de poser la main. Un premier généreux avec lequel Fouque et Bouhargane se régalent. A 14 ans Lou Barry gère sa course et laisse in extremis sa première ficelle à Deslys.

Diamond (Chauvet, N.901).- 8 Carmen et retour. S’il n’est pas raseté à son avantage le temps des attributs, Diamond se reprend et enferme Bernard sous l’air de Bizet qui a chaud à l’arrivée. Ensuite Fouque finit dans les cornes pendant que Deslys pose la main. Fouque encore joue serré et s’engage pleinement. Quelques erreurs de placement mais Diamond riposte vivement et garde une ficelle.

Aramis (Nicollin, N.036).- 4 Carmen plus retour. Sans trouver une place de prédilection Aramis reste surprenant pouvant faire mouche. Comme ses actions après Moutet (2) mais aussi Fouque et enfin saute après Deslys pour 10’.

Triton (Plo, N.7118).- 7 Carmen et retour. A 2'30, s’envole après Bernard qui fait le gland. Sa force c’est de beaucoup se déplacer et être rapide dans l’action où il glisse sa corne et fait mouche à trois reprises. D’abord avec Moutet, la corne lui épingle le pantalon en plein vol. Frappe après Deslys et les blancs hésitent. A 9'30 enferment dangereusement Deslys qui a chaud et là encore Triton lui vole après et déchire le pantalon. A la 12’, Fouque fait le pas Triton lui part aux trousses comme un éclair et sa corne glisse sur la cuisse du raseteur qui s’en sort pantalon déchiré. Rentre ses ficelles en musique et très applaudi.

Laos (Lautier, N.881).- 10 Carmen et retour. S’il laisse vite voler cocarde et glands, Laos répète et les séries s’enchaînent en musique. Bouhargane trouve le pas, Fouque pose la main. Bouhargane déséquilibré bronche à l’arrivée, Moutet pareil sous le toril et la corne frôle les jambes. A la 10’ Laos corrige les fautes des blancs et se décuple à la force du combat s’exécutant avec une rapidité qui donne chaud à Guyon à l’arrivée. 11’.

Barcarin (Fabre-Mailhan, N.907).- 10 Carmen et retour. Très vite enferme Guyon et serre Fouque à l’arrivée. Saute après Fouque. A la 4e surprend Guyon qu’il percute haut. A la 7e, saute après Deslys et à la 11e frappe fort après Fouque et brise la planche. Une série éclate, Bizet enchaine, saute après Fouque et rentre une ficelle en musique.

Templier (Ricard, N.742, hp).- 5 Carmen et retour. Un poids lourd qui ne s’en laisse pas compter. Il percute et se donne en spectacle comme sur Bouhargane, Moutet, Guyon et surprend même le tourneur Duran.

CAMARON

Trophée de l'Avenir : Deslys, 17 points ; Gaillardet, Fouque, Bouhargane, 6 ; Bernard, 4.

Trophée Honneur : Moutet, 15 ; Guyon, 9.

59 ème FINALE DU GLAND D'OR

1er Guyon, 79 points ; 2e Deslys, 60.
Meilleur animateur Fouque.
Meilleur taureau de la finale Triton de Plo.
Meilleur de l’année, Jappeloup de La Galère.

Course du mardi 8 août.
Entrée : comble. Organisateur : CT Lou Pougaou. Présidence : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : Guyon, Moutet, Fouque. Gauchers : Bouhargane, Deslys, Bernard, Gaillaret. Tourneurs : Levy, Dunan, Duran, Solera.

07/08/2017

CASTRIES *VACHES COCARDIERES*

Lundi 7 août 2017

La canicule s'emballe
les vaches régalent

Ce 10e Trophée Michel Volle (récompensant Héléna de Blatière-Bessac et Mickael Gougeon, coup de cœur à Rodrigue Ortiz), reçoit, à l'issue, un Carmen général pour le bétail et le travail des raseteurs. Malgré une chaleur accablante et l'assiduité des hommes, ces demoiselles n'ont cédé aucune ficelle.

Palunette (Ricard, N.934).- Elle se place, répond à des séries, capable de finir méchamment ou de sauter après l'homme. Ne cède que sa cocarde. 4 Carmen et retour.

Sarha (Chaballier, N.701).- Se livre dans les séries. Cède ses rubans en 4 minutes. Aux ficelles, vaillante, enchaîne sans refus. 3 Carmen et retour.

Orphée (Blatière-Bessac, N.968).- Véloce, saute de nombreuses fois. Les hommes tentent de l'intéresser en vain. Ne perd que sa cocarde.

Cigale (Ricard, N.679).- Placée, elle tient les blancs à distance. Saute après Gougeon. Attentive, elle se fait respecter et vient fort à chaque raset. 2 Carmen et retour.

Noëlle (Blatière-Bessac, N.407).- Se positionne d'entrée. Vigilante, surveille les départs. Saue après Ortiz. Dominatrice, garde tous ses attributs.

Helena (N.745 (Blatière-Bessac).- Honore les séries et frappe en conclusion. Gougeon prend tous ses rubans. Termine en apothéose par une série de coups de barrière. 6 Carmen et retour.

Azalaïs (Ricard, N.676).- Décidée, elle s'envoie après Chekade, saute sur Ouffe. Gougeon. Monte jusqu'aux tubes après Ortiz qui lève la cocarde à la dernière minute. 5 Carmen et rentrée.

Gaïa (Chaballier).- Sort avec de l'envie, enchaîne et passe le mourre à chaque fois. Défend vaillamment son 2e gland qu'elle cède à la dernière minute. 7 Carmen et retour.

SAINT-HILAIRE

Course du samedi 5 août. Entrée : 200 personnes. Org. CT Le Trident. Président : N. Manchon. Raseteurs droitiers : Ortiz, Chekade, Miralles. Gauchers : Gougeon, Errik, Ouffe. Tourneur : Grando.

 

PEROLS *AS*

Lundi 7 août 2017

La 43e Ficelle d'Argent
à Mathieu Marquier

pérols,ficelle d'argent,course camarguaise

La chaleur pèse sur le comportement des taureaux qui manquent pratiquement tous de tonus. Canio et Ourazy sont les plus « frais », Gigolo fait le job et Artalet livre un bon final. Mathieu Marquier imprime son expérience et sa dextérité sur la course, il lève haut la main la 43e Ficelle d’Argent. Avec lui, Bouhargane et Félix sont les plus réguliers pour un ensemble au rythme peu élevé.
Canio (Blatière-Bessac).- Roule les mécaniques, fait voler les planches, bien en place, à l’affût de tous ceux qui traînent aux barrières. Solide sans être austère, au contraire, il émaille ses 12’30, de forts engagements (Bouhargane 3, Robert, Marquier) jusqu’à propulser J. Martin haut sur les tubes. 6 Carmen et retour.

▼ Canio explosif après Bouhargane

pérols,ficelle d'argent,course camarguaise


Monro (Bon).- A grande foulées, prend de jolies séries.Placé, il n’est pas submergé et s’acquitte honnêtement des sollicitations. Quelques sauts, une bascule après Gros et rentre ses ficelles.
Mustang (Cuillé).- Il court, il court, passe d’un raset à l’autre, quitte la trajectoire. Quand les hommes l’intéressent, surtout à gauche (Martin, 1 Carmen), il collabore mais reste brouillon. Ficelles à la maison.
Biterrois (Rouquette).- Garde un placement flottant, reste franc sur les cites qu’il accompagne de beaux engagements aux planches (Bouhargane, Gros, Robert). Sans difficulté majeure, tient 12’20. 4 Carmen et retour.
Gigolo (Michel).- Reste remuant tout le long de son temps, se montre plus mou que d’habitude et les hommes ne mettent pas toujours le bon tempo. Malgré ce, ses actions aux planches sont d’envergure (au moins 6) et même s’il tire la langue, il reste performant et rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.


Ourazy (Blanc).- Véloce, il honore toutes les demandes avec envie. Les rubans partent vite mais Ourazy trouve son placement, pour aguerrir ses finitions poitrail passé. Des poursuites serrées et des actions bien terminées au fil des planches dont trois poussées sur la fin. A Marquier la 1re ficelle sur la trompette. 5 Carmen et retour.
Artalet (Laurent, hp, 12 minutes).- Lui non plus n’a pas sa vivacité habituelle pourtant, avec la complicité des hommes, il fait un joli final illustré de belles embardées aux planches (Félix 3, Bouhargane 3, Faure 2, Jourdan). Des Carmen et une ficelle qui rentre.

▼ Un boulet de canon d'Artalet sur Victor Jourdan

pérols,ficelle d'argent,course camarguaise

 

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER


Trophée des As : Faure, 6 points ; Bouhargane, 6 ; J.Martin, 2 ; Gros, 2.
Trophée Honneur : Marquier, 44 points ; Jourdan, 16.
Course du dimanche 6 août. Entrée : 1/2 arène.Organisateur : mairie. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Faure, Félix, Marquier, Jourdan,Gros. Gauchers : Bouhargane, J.Martin, Robert. Tourneurs : Lebrun, Jockin, Perez.
43e Ficelle d’Argent à Mathieu Marquier. Meilleur taureau : Artalet de Laurent.

06/08/2017

MARSILLARGUES - 90 ANS DU C.T LA SOUNAIA et de M. RAYNAUD

Course du Samedi 05 Août

JOUR DE FETE CHEZ LES BAJANS

On n’a pas tous les jours 90 ans

IMG_6982.JPG

 

IMG_7065.JPG1927 : Alors qu’à Marsillargues naissait le Club Taurin La Sounaia, Le Cailar saluait la venue du petit Marcel, fils de Casimir Raynaud. Et aujourd'hui les voilà tous deux réunis pour fêter ensemble leurs 90 ans. A cette occasion la devise Rouge et Bleue présentait une complète composée de bestiaux et d’espoirs plus confirmés.

A la capelado, en présence de la Pena Du Paty, le président du Club Taurin Hugues Daumas, après avoir retracé un bref historique de ce regroupement de personnes toutes empreintes de passion et d’aficion, a honoré Marcel Raynaud en lui remettant, et oui, rien de plus logique, Une Sounaia et un tableau de Marignan représentant Marcel et ses 2 biou d’Or.  Maguy quant à elle, allait recevoir un bouquet de fleurs.

Malgrés la chaleur  écrasante, avant que le temps ne devienne lourd, les hommes font au mieux. V Félix sera le meilleur animateur de course, les autres se tenant dans un mouchoir de poche…. Toscan et surtout Andreloun sont la pointure GRISOU - FELIX.JPGau-dessus tandis que Fragonard laisse entrevoir un petit quelque chose.
Grisou (N 246) : En bestiau il gère entre présence et fuite (6 sauts). Raccompagne Félix et Aroca. 1 Carmen.GUEURZY - SANCHEZ.JPG
Gueurzy (N 245) : Des sauts aussi (5) mais placé, il sort avec vaillance et pousse quand l'homme est engagé - Montesinos - Ficelles en place il rentre à la 12ème. 1 Carmen
TOSCAN - MARTIN.JPGToscan (N 162) : Irréprochable dans son placement, ses réactions sont certes irrégulières mais quand il démarre, la plupart sont conclues aux planches où il vient se dresser après Montesinos (3), Félix et Martin (5). Les honneurs 6 fois plus retour glands en place.
Andreloun (N 958) : Une dizaine de rasets en 2 ANDRELOUN - MARC SANCHEZ.JPGminutes puis il va falloir patienter 5 minutes pour que l'activité reprenne. Consécutivement cogne derrière Sanchez et Félix, serre Félix et Martin et s'engage après Montesinos. C’est la pointure au-dessus. La musique 5 fois plus rentrée avec ses APACHE - AROCA.JPGglands.
Apache (N 060) : Petit coup de tête il acquiesce les sites jusqu'à en perdre cocarde et glands. Aux ficelles il affiche une envie moins pressante avec tout même quelques éclats avec des poursuites intenses et des arrivées sérrées. Mais dans l’ensemble ça manque de régularité, ce qui le privera des Honneurs….FRAGONARD - FELIX.JPG
Fragonard (N 244) : Vert, tendre, il se cherche au premier tiers de course. Puis sa position est plus appliquée et certaines réactions appuyées – Félix se fait légèrement couper terrain – Les hommes lèvent un tant soit peu le pied
VENTURY - FELIX.JPGVentury (N 261) : Déjà du métier et de vives réactions comme sur Felix ou il accélère sur la trajectoire avant de se désunir et peiner pour fairemarsillargues,trophée de l'avenir,course camarguaise front. 2 Carmen.
Entrée : Environ 220

 

Organisateur : CT La Sounaia

Présidence : Th Thosas

Raseteurs Droitiers : V Félix, G Montesinos, S Aroca, G Cano

Raseteurs Gauchers : J Martin, M Sanchez,

Tourneurs : A Perez, C Garcia, L Esteve

 Texte et Photos Cyril Daniel

04/08/2017

CLASSEMENT DES RASETEURS

LOGOTT.jpg

Parution Midi Libre et La Provence du vendredi 4 août

TROPHEE DES AS - GR 1


1. MARIGNAN Vincent (D) 435
2. KATIF Ziko (D) 369,5
3. ZEKRAOUI Youssef (G) 347
4. CADENAS Joachim (D) 320,5
5. CIACCHINI Jérémy (D) 261
6. BENAFITOU Iliass (D) 258
7. ERRIK Radouane (G) 202,5
8. FAVIER Maxime (G) 186,5
9. ALIAGA Jérémy (G) 183
10. FOUR Bastien (G) 158,5
11. MARTIN Jérôme (G) 115
12. CHEKADE Amine (D) 112,5
13. OUFFE Julien (G) 96,5
14. AYME Anthony (D) 92
15. ALLAM Fayssal (G) 87,5
16. BOUHARGANE Jamel (G) 74,5
17. DUNAN Stephane (D) 70
18. RASSIR Sofiane (G) 56
19. BELGOURARI Mehdi (D) 47
20. POUJOL Hadrien (G) 43,5
21. GROS Romain (D) 32
22. FAURE Lucas (D) 30
23. SOLER Jeremy (D) 28,5
24. ALLOUANI Sabri (D) 28
25. MARQUIS Rudy (G) 26
26. AUZOLLE Loïc (D) 25
27. MARTIN François (D) 23
28. VILLARD Benjamin (D) 14
29. BRUSCHET Romain (D) 11


TROPHEE DE L’AVENIR - GR 3
1. FELIX Vincent (D) 599
2. ROBERT Geoffrey (G) 459
3. DESLYS Joey (G) 387
4. GAILLARDET Joan (G) 379
5. ZBIRI Smaïn (G) 367
6. BERNARD Enzo (G) 356
7. MERIC Marvin (G) 344
8. PRADIER Yoan (D) 318
9. NAIM Yassin (G) 284
10. BRESSY Ludovic (D) 263
11. JAUBERT Florent (D) 249
12. AMERAOUI Loïc (D) 238
13. MARTIN Yannick (G) 232
14. MICHELIER Yannick (D) 209
15. CHARRADE Antoine (D) 203
16. VACARESSE Tom (D) 196
17. MATEO Ludovic (G) 174
18. EL MAHBOUB Youssef (G) 158
19. BEN AMMAR Sofian (G) 130
20. FOUQUE Romain (D) 105
21. BRUNEL Alexis (G) 99
22. ORTIZ Rodrigue (D) 95
23. LOPEZ Florian (G) 75
24. CASTELL Tristan (D) 45
25. FAVIER Nicolas (G) 43
26. ZELPHATI Charlie (G) 42
27. CHAHBOUNE Abder. (G) 21
28. LAURIER Pascal (D) 21
29. MONTESINOS Gabriel (D) 18


TROPHEE HONNEUR - GR2
1. MAUREL David (D) 249
2. GUYON Rémi (D) 173
3. OUDJIT Jean-Henri (D) 169
4. MOUTET Damien (D) 115
5. FOUGERE Dimitri (D) 92
6. FERRIOL Joffrey (G) 80
7. VIC Jonathan (D) 68
7. CLARION Christophe (G) 68
9. MARQUIER Mathieu (D) 63
10. MOINE David (D) 54
11. BENAFITOU Nabbil (G) 44
12. JOURDAN Victor (D) 41
13. GAUTIER Anthony (D) 31
14. MARTINEZ Damien (D) 30
15. SANCHIS Boris (D) 28
16. ANCHEZ Marc(G) 28
17. PINTER Jéremy (G) 24
18. MARTIN COCHER D. (G) 23
19. ALARCON Loïc (G) 19
20. CANO Guillaume (D) 16
20. CAIZERGUES Kévin (D) 16
22. AROCA Samuel (D) 14
23. GOUGEON Mickaël (G) 13
24. CHIG Mohamed (D) 12
25. RODRIGUEZ Vivien (G) 11
25. GARCIA Ludovic (G) 11
27. ALIAOUI Farid (G) 9
27. RICCI Jean-Louis (G) 9
29. LOPEZ Mickael (G) 7
30. MEBAREK Sidi (D) 6
31. MIRALLES Cédric (D) 4
31. LAFARE Jérémy (G) 4
33. SABOT Benjamin (D) 2
33. ROIG Thomas (D) 2
33. DOUVILLE Thibaud (D) 2
33. CHARNELET Mickaël (D) 2

01/08/2017

BEAUCAIRE *TROPHEE DES AS*

beaucaire,palme d'or,cadenas,zekraoui,katif,attila,lautier,course camarguaise

Une jolie entrée en matière de la manade Vinuesa

Mardi 1er août 2017

En or, Cadenas prend la Palme
Zekraoui le Raset

Le public s'est passionné pour cette édition 2017

beaucaire,palme d'or,cadenas,zekraoui,katif,attila,lautier,course camarguaise

Joachim Cadenas à la tête de Vincent

Bouillonnante, virile, enflammée, passionnante.... La Palme d'Or 2017 a mobilisé le public. La queue aux guichets ou devant les arènes pour l'ouverture des portes - plus de billets à 16h - témoigne de l'engouement. La course camarguaise quand elle répond aux attentes, mobilise toujours. Et la Palme tient son rang. En témoigne le nombre de spectateurs, certes, mais aussi de raseteurs - anciens ou espoirs - qui garnissaient les deux contre-pistes, et les gradins débordants. Les habitués, glacières et sièges en main, s'installaient déjà dès 14h30 dans une ambiance bon enfant tandis que l'ambiance montait peu à peu.

Les rasibles du jour, bien remontés par l'enjeu de la compétition, se sont investis, parfois dans l'empressement et l'affrontement - logique pour la Palme - mais sans franchir la ligne rouge. Et les afeciouna ont vibré. Les cocardiers, bien choisis, ont arbitré avec autorité. Cohiba, Vincent, Aioros, Laos, Attila ont fait monter les enchères et se sont bien accommodés d'une forte pression que Margasse (6e), lui, a subi. Dur pour l'étalon asphyxié par la marée blanche. Quant à Frisé (7e), ses quelques éclats ont clôturé convenablement mais la messe était dite avant qu'il ne sorte.

En blanc, Cadenas bien dans le coup construit point par point sa victoire, Zekraoui époustoufle par ses rasets engagés, sa prise de risque, Katif, lui aussi, se donne jusqu'à la limite, les deux payent de leur personne (avec Attila et Margasse). Marignan joue sobrement mais efficacement. Benafitou et Chekade s'insèrent dans le jeu des cadors.

Bref, une belle après-midi sous un 35 degrés à l'ombre.


MARTINE ALIAGA

Photos MALI
 Christian ITIER


Trophée des As : Cadenas, 19,5 points ; Katif, 19,5 ; Marignan, 14; Chekade, 13,5 ; I. Benafitou, 12,5 ; Zekraoui, 9 ; Errik, 6 ; Ciacchini, 3 ; Bouhargane, 3. 

*********

La Palme d'Or à Joachim Cadenas 
Le Raset d'Or à Youssef Zekraoui.
3e Ziko Katif.
Meilleur cocardier de la finale : Attila de Lautier.

Cohiba (Fabre-Mailhan). - Il fallait un dur à cuire pour attaquer. Le Mailhan a tenu le choc, entre stratégie des hommes aux ficelles et bonne occupation de la piste. Ses ficelles rentrent.

Vincent (Aubanel-Baroncelli).- Alterne les placements, vif, pousse, se dégage avec à propos. Prend la bourre sans se laisser complètement submerger pour 11 minutes trépidantes. 3 Carmen et retour.

Aïoros (Les Baumelles).- Rode, chasse, droite-gauche cornes pointées dangereusement. Bien placé, sort en force sur Benafitou et dans la pagaille pour la 1re ficelle ouverte, il distribue les avertissements. Superbes longueurs avec Marignan, F. Martin, conclues au ras des planches. Zekraoui fait frémir dans le berceau des cornes, finition sur Cadenas. Zekraoui encore, magnifique  ! Bravo le taureau, bravo les hommes. 1 ficelle rentre. 6 Carmen et retour.

▼ Marignan amortit
la charge agressive de l'excellent Aïoros

beaucaire,palme d'or,cadenas,zekraoui,katif,attila,lautier,course camarguaise

Laos (Cyr).- L'oeil à tout, il s'approprie la grande piste. Se cabre sur un cite engagé de Cadenas, réponse serrée. Met les gaz après Cadenas. Peu réceptif aux invites des gauchers, c'est sur Cadenas, Benafitou, Martin qu'il s'engage. Rude adversaire que Zekraoui finit par séduire dans des rasets courts de toute beauté. Dans la bourre, pointe Errik, qui frôle la blessure, au ras de la planche. Une ficelle rentre. 1 Carmen et retour.

▼ François Martin et Laos

beaucaire,palme d'or,cadenas,zekraoui,katif,attila,lautier,course camarguaise

▼ Laos s'emporte méchamment après Errik

beaucaire,palme d'or,cadenas,zekraoui,katif,attila,lautier,course camarguaise

Attila (Lautier).- File comme le vent pour les rubans. Aux ficelles, cul au toril, les blancs peaufinent leur stratégie. Zekraoui attaque, Attila sort comme une bombe. Anticipe Zekraoui obligé de se coucher. Katif, Martin et Zekraoui, avec sang-froid, attaquent les bobines. Attila maîtrise son placement jusqu'à ce que ficelle ouverte, il affronte la troupe. Garde sa 2e ficelle. 6 Carmen et retour.

▼ Attila met en danger Youssef Zekraoui

beaucaire,palme d'or,cadenas,zekraoui,katif,attila,lautier,course camarguaise

 

Margasse (Rambier).- Le bel étalon attaque avec fougue et rapidité. Malheureusement, les hommes ne le craignent pas et il se fait remuer répondant à tout, dans la longueur. Malgré des arrivées au fil des planches (Cadenas en musique), il est asphyxié. En tête à tête, il reprend du poil de la bête mais dans la bourre revenue, il perd pied même si un volte-face surprend Katif placardé aux planches. Puis, il se retranche et ne veut plus rien voir.

Frisé (Ricard, hors points Palme et Trophée).- Court partout, mesure... facile sur le raset, ce sont ses conclusions que craignent les blancs. Quelques obus bien frappés, un peu de spectacle en contre-piste, la musique et voilà la Palme 2017 est terminée.

*************

Sa majesté la Reine d'Arles
Nais Lesbros
et ses demoiselles d'honneur

beaucaire,palme d'or,cadenas,zekraoui,katif,attila,lautier,course camarguaise

 

▼ Laos et Joachim Cadenas

beaucaire,palme d'or,cadenas,zekraoui,katif,attila,lautier,course camarguaise

Photos Georges Martin

**************

 

31/07/2017

VERGEZE - Trophée de l'Avenir

Course du Samedi 29 Juillet

LA COURSE PREND SON ENVOL

AVEC OURANOS et CARABIN

IMG_6757.JPG

IMG_6777.JPGC'est le trophée de l'avenir en ce samedi qui est proposé avec un concours de 7 manades. A la capelado, ils seront 7 à défiler (plus 3 tourneurs) et avec le coeur a l'oeuvre, ils vont faire au mieux surtout en première partie, une première partie qui ne restera pas dans les mémoires. D'ailleurs sur les gradins, ça goutte, ça regarde passer les canadairs, ça papote. Par contre ça roumègue pour certains rasets. Mais, certains taureaux de par leur comportement se prêtaient-ils à autre chose ?  Heureusement la seconde sera plus  captivantes avec Ouranos, Carabin et à un degré moindre Sylvio.  Chez les hommes, aucun ne se détache vraiment.

Vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaiseChicolo (Chaballier – n°916) : Peu intéressé par les gauchers si ce n'est quand il est en mouvement, à droite il n'en demeure pas moins irrégulier. 2 engagements après Vacaresse et Belgourari, quelques passages de tête pour 2 Carmen.IMG_6802- CONSCRIT (St Pierre) sur R GUYON.JPG
Conscrit (St-Pierre – n°117) : Après un première partie de course ou il fuit les hommes par des déplacements, il va davantage s'en intéresser en les accompagnants jusqu'aux planches pour 2 Carmen contestés.
Adonis (Raynaud – n°175) Vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaise: Sans envie et avec un léger coup de tête il limite ses répliques au maximum et ne peut résister plus de 10 minutes.

Ouranos (Lagarde – n°819) : ll a envie. Ses Vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaiserépliques sont sèches, vives, et les arrivées menaçantes. Vacaresse et Sanchez seront gratifiés d’un engagement. Cédant rapidement ses glands, il défend avec vaillance sa cocarde. Derrière Belgourari il brise les planches. La première ficelle part à l’ultime minute, la seconde reste en place. Fort applaudi, les honneurs joués 4 fois le raccompagnent. IMG_6883 - SYLVIO (Félix) sur M BELGOURARI.JPG

Sylvio (Félix – n°010) : Tout en vaillance, cocarde et glands partent en 3 mouvements. Au fil du temps, la colère monte. Serre Belgourari pour une arrivée 50/50, enchaine les rasets. Mais, trop franc il ne peut tenir la distance… Une dizaine de minutes récompensées par le disque joué 5 fois.

IMG_6917 - CARABIN (Saumade) sur C ZELPHATI.JPGCarabin (Saumade – n°982) : Quel moral !! Personne ne pourra dire le contraire. Au même rythme, sans fléchir les rasets sont honorés. Tandis que Bengourari de fera coincer la cheville au saut, il tape derrière Vacaresse… Très à l’aise dans la bourre, dans les séries,  il s’en dégage pour se replacer à l’opposer et repartir de plus belle. Des Carmen, 6 ou 7 pendant renouvelés à sa rentrée fortement applaudi

Napaca (Blatière-Béssac – n°910) : Une course plus que « lacunaire ». UnIMG_6938 - NAPACA (Blatière) sur C ZELPHATI.JPG coup de ci de là (Bruschet, Gougeon, Zelphati) mais aussi beaucoup de défensive... Retour en Silence.

------------------------------------------------------------

Entrée : 2/3 (Gratuit) -  Organisateur : Commission des Festivités - Présidence : Jacques Valentin

Raseteurs : T Vacaresse, R Bruschet, C Zelphati, M Sanchez, M Belgourari, M Gougeon, R Guyon -  Tourneurs : S Fargier, B Joseph, A Duran

Texte et Photos Cyril Daniel

SOMMIERES *AS*

Lundi 31 juillet 2017

Intense et animé

sommières,trophée emile bros,course camarguaise

Belle prestation de Lou Guechou,
tout comme celle de François Martin

Les gradins sont pleins, l’ambiance excellente, les cocardiers tous d’un très bon niveau pour cette 1re journée du Trophée Emile-Bros de qualité où François Martin retrouve son élégance avec application. Dommage que, parfois et pour certains blancs, le ton monte trop haut. Cela coupe le rythme de la course et des taureaux et gâche le plaisir des spectateurs.
Epervier (Cuillé).- Excellent premier qui gère l’espace et raccompagne méchamment, corne à l’affût. C’est chaud après F. Martin, Katif, Benafitou. Il donne du fil à retordre, anticipe, coupe le terrain ou peut se cabrer en finition. Malheureusement, se blesse patte avant gauche et rentre à la 13e avec ses ficelles. 7 Carmen et retour.
Santen (Les Baumelles).- Met du temps à trouver le bon rythme mais quand les hommes accélèrent, il fait le ménage. Performant dans la bourre, il appuie les poursuites et se soulève de nombreuses fois. Sauve sa 2e ficelle. 7 Carmen et retour.
Pedro (Lautier).- Brouillon au début, aux ficelles, étale ses qualités. Leste et rapide, vite tourné, il presse les hommes, anticipe. Gère l’espace et la pression, raccompagne prestement et même prend le pas sur le raseteur. Laisse sa 1re ficelle sur le gong. 5 Carmen et retour.
Lou Guechou (La Galère).- Entame brouillonne mais après, c’est lui qui gère. Il pousse à fond, très belles longueurs avec F.Martin, au bout après Rassir. Avec Lou Guechou, il faut trouver la bonne distance, d’autant qu’il peut se réserver ou anticiper à tous moments. Belles trajectoires après Rassir, Aliaga et rentre ses ficelles en patron. 4 Carmen et retour.
Jacob (Saumade).- Il pâtit de la mauvaise humeur qui s’est installée, vite fait les rubans sans aucun ménagement. Le public gronde. Pourtant il a du gaz et se montre bon partenaire sur les trajectoires allongées (F. Martin). Quand il se place et que les rasets sont plus académiques, il brille. Très sollicité, 1 minute de respiration lui est acordée. Mais 2e ficelle ouverte, la bourre repart et dans le désordre, Katif passe sous les pattes (sans mal). 12’30, Allouani éteint le chrono. 5 Carmen et retour.
Montesquieu (Lautier).- Très rapide, ça lui tombe dessus pour 2 minutes aux rubans. Aux ficelles, avec un peu plus de place, raccompagne avec panache au fil des planches. Le calme revient et les ficelles sont grattées en rythme. Sans se perdre le taureau maîtrise et la 2e ficelle à Benafitou à 13’40. 3 Carmen et retour.
Gaou (Ricard, hp pour 10 minutes).- Il a du placement et ce grain de folie qui le fait s’emporter comme une bombe aux trousses des blancs. Méchant, il brise les planches après Aliaga, Katif, explose tout après Katif et conclut superbement sur F.Martin. Les ficelles rentrent, 4 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA
Photo Laurent Sonzogni


Trophée des As : Benafitou, 20 pts ; Allouani, 12 ; Katif, 10 ; F. Martin, 6 ; Rassir, 5 ; Errik, 4 ; J. Martin, 4 ; Aliaga, 4.
Course du dimanche 30 juillet.
Entrée : grand plein. Org. : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Allouani, I. Benafitou, Katif, F. Martin. Gauchers : Aliaga, Errik, Poujol, Rassir, J. Martin. Tourneurs : Estève, Garcia, Kerfouche, Bensalah (exclu au 6e + 7e taureau), Ull (exclu au 4e + 5e).

29/07/2017

BEAUCAIRE *AS - FINALE DE LA PALME D'OR*

Samedi 29 Juillet 2017

"Costaud mais pas mauvais"

Daniel Siméon a su adapter son casting pour arbitrer
les 4 prétendants à la Palme d'Or

IMG_5787.JPG

"Oui, les taureaux sont costauds pour cette finale de la Palme d’Or, assume Daniel Siméon, responsable des arènes beaucairoises, costauds mais pas mauvais dans le sens que ce sont des cocardiers qui ont besoin de charge mais qui ne refuse pas pour autant ». Il est vrai qu’avec deux premiers ex æquo (22 pts) Cadenas et Zekraoui ; 3e, I. Benafitou (18 pts) et 4e, Katif (16 pts), la Palme ne manque pas de prétendants. « La pression a été forte dès la première journée, analyse Daniel Siméon, avec quatre premiers possibles ; pour la 2e, la volonté de Cadenas à passer premier devant Zekraoui, a rajouté de l’intensité ».

A l’inverse d’une Cocarde d’Or qui se gagne sur une seule course et avec les taureaux adéquats, ou le Trophée des As qui se joue sur une saison, là, la compétition est resserrée sur trois journées et « se doit de présenter les meilleurs taureaux du moment. Et même si l’effet spectaculaire est passé en second plan les deux premières journées, l’émotion s’est transmise différemment au public, sensible à l’intensité des échanges. L’affiche de cette finale est le plus équilibrée possible compte tenu de son contexte ». Dans l’ordre de sortie, se présenteront donc Cohiba (Fabre-Mailhan), Vincent (Aubanel-Baroncelli), Aïoros (Les Baumelles), Laos (Cyr), Attila (Lautier), Margasse (Rambier). Le 7e choisi pour son côté fantasque et spectaculaire sortira hors points Trophée Taurin et hors Palme d’Or, histoire de conclure un peu plus légèrement.

Pour commencer l’après-midi, rendez-vous à 16 h 30 pour se régaler des évolutions toujours captivantes de la manade Renaud Vinuesa, accompagnée de la Pichoto Camargo.

Texte et photo
MARTINE ALIAGA

Trophée des As, 17 h, 12€.

Raseteurs invités : Allam, bouhargane, Cadenas, Chekade, Errik, Katif, F. Martin, Poujol, Zekraoui.