Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/12/2012

FFCC : STATUTS MODIFIÉS

ffcc,statuts,congrès,course camarguaiseHier (jeudi) à Vauvert, la FFCC a enregistré une bonne mobilisation de ses adhérents pour voter pour ou contre les modifications de statuts. Toutes les modifications proposées ont donc été approuvées, le quorum de 969 voix largement atteint, puisque 1313 "oui" ont été comptabilisés pour les questions 1 et 2, 1289 pour la 3.

Le prochain rendez-vous fédéral sera pour les 9 et 10 mars, au congrès, à Villeneuve-les-Maguelone (Hérault).

04/12/2012

FFCC

Jeudi 29 novembre 2012

Il faudra revoter...

La FFCC s'est réunie en assemblée générale jeudi dernier à Vauvert. Une fois le compte rendu financier, présenté par Philippe Bayle, adopté et la proposition des modifications des statuts une nouvelle fois expliquée, le vote pouvait se dérouler. Malheureusement, il n'a manqué qu'un petit nombre de voix pour que le vote soit valable. Une trentaine de voix supplémentaires aurait suffi.
Il faudra donc une autre assemblée générale où là aucun quorum n'est requis pour adopter - ou pas - les nouvelles régles. Le vote sera validé au 2/3 des voix des présents et/ou de ceux qu'ils représentent.

Rendez-vous est donc fixé le jeudi 20 décembre, à 19h, salle Bizet à Vauvert.

*******************

08/07/2011

FFCC : les faits rien que les faits

Elu le 8 juillet : Cyril Daniel nouveau président

Petit rappel pour ne pas perdre le fil...

13 mars 2011 : Congrès aux Saintes-Maries de la Mer annulé suite aux revendications des raseteurs et au malaise général.

14 mars : réunion avec les raseteurs, comité directeur extraordinaire

Henri Itier annonce sa démission.

28 mars, comité directeur : Henri Itier démissionne de la présidence, André Turquay, Serge Evesque, Charles Mincarelli, Gilles, Roccia, etc. démissionnent de leur poste au bureau mais tous restent au comité directeur. Seul Vincent Bayol démissionne complètement. Neuf places sont libres au comité directeur.

4 avril : Jacques Mailhan assure une présidence intérimaire avec Benjamin Villard et Bruno Pécout. Jacky Maurin et Françoise Fayard entrent au bureau.

20 avril : comité directeur, élection d’un bureau intérimaire composé de Cyril Daniel, Françoise Fayard, Jacques Mailhan, Jacky Maurin, Bruno Pécout, Pierrick Vidal, Benjamin Villard. Domynique Azéma et Julie Zaoui y représentent le Trophée Taurin. Jean-Claude Vianes et Gérald Rado remplacent André Turquay et Maurice Mousset aux comités départementaux Hérault et Bd R.

D’abord annoncée le 30 mai puis déplacée au 6 juin, Assemblée générale aux Saintes pour élire les 9 membres manquants au CD et voter les comptes rendus moral, financier et médical.

Deux listes  se présentent. Liste 1 : Jacky Siméon, Nicolas Noguera, Sébastien Gonfond, Françoise Peytavin, Aimé Hugon, Florent Lupi, Hadrien Poujol, Philippe Gibert, Gérald Rado – Liste 2 : Bernard Calatayud, Joël Dijol, Ramon Muria, Laurent Hénin, Bernard Gimenez, Camille Bacculard, Jacques Gazon, Robert Nesti, Sébastien Bonnière.
Sont élus, tous les membres de la liste 2 (UCTI) et Jacky Siméon (liste 1).

Le quorum des licenciés n’étant pas atteint, le vote des comptes rendus est remis au 17 juin.

17 juin : vote des comptes rendus (par 3% seulement des lienciés).

27 juin : comité directeur, Pierrik Vidal est élu président. Quatorze personnes ont démissionné dont les représentants des associations de manadiers, les raseteurs, les gardians salariés, Jacky Siméon, Marc Moucadel, Jacky Maurin… Le nouveau bureau est composé de : Norbert Nesty, Philippe Bayle, Cyril Daniel, Serge Evesque, Thierry Ferrand, Jean-Claude Paponeau et Laurent Hénin.

29 juin : les rumeurs circulaient depuis le début de l'après-midi, le quotidien La Provence le confirme sur son site laprovence.com (à 16h29), élu lundi, Pierrik Vidal démissionne de son poste de président de la FFCC et du comité directeur. Le Beaucairois pensait pouvoir réconcilier les différentes composantes de la course camarguaise, il semblerait que cela n'a pas été possible. Lire sa déclaration sur ffcc.info.

8 juillet : communiqué FFCC : "Les membres du bureau fédéral, élus le 27 juin 2011 démocratiquement en application de l'article 15 des statuts de la fédération, ont convoqué un comité directeur après plusieurs jours de concertation afin de lui exposer les réflexions menant à sa composition ainsi faite : président : Cyril Daniel ; vice-présidents : Norbert Nesti et Joël Passemard ; secrétaire général : Laurent Henin ; trésorier : Philippe Bayle.
Sont présents également Thierry Ferrand, Jean-Claude Paponneau et Serge Evesque". Suite du communiqué sur ffcc.info.

MARTINE ALIAGA

28/05/2011

FFCC : les noms des prétendants à l'élection


Deux listes de neuf candidats sont en lice pour les élections des neuf membres manquants au comité directeur de la FFCC. Election qui se déroulera le 6 juin au Relais culturel des Saintes-Maries-de-la-Mer.

En voici la composition.
Liste A : Jacky Siméon, ancien raseteur ; Nicolas Noguera, président de l’association des raseteurs ; Sébastien Gonfond, président de l’ACTO ; Françoise Peytavin, présidente de l’AETCC ; Aimé Hugon, commission du Trophée Taurin ; Florent Lupi, manadier ; Hadrien Poujol, raseteur ; Philippe Gibert, président de course ; Gérald Rado, tourneur.

Liste B : Bernard Calatayud, CT Le Sanglier de Baillargues ; Joël Dijon, CT Lou Mamaï de Vallabrègues ; Ramon Muria, CT Le Bastidon d’Alleins ; Laurent Hénin, CT Le Trident de Mauguio ; Bernard Gimenez, CT Le Trident de Manduel ; Camille Bacculard, CT Les Farfadets d’Eyguières ; Jacques Gazon, TC d’Istres ; Robert Nesti, CT Lou Chin Cheï de Fourques ; Sébastien Bonnière, Comité des fêtes de Mudaison.

 

15/03/2011

LE PRESIDENT FFCC ITIER DEMISSIONNERAIT...

ffcc,démission d'henri itier,courses camarguaisesLes téléphones portable ont chauffé hier soir, pendant et après le comité directeur de la FFCC qui réunissait (lundi 14 mars) à Nîmes, élus fédéraux, une délégation de raseteurs et les directrices du Trophée Taurin.
La teneur des messages : Henri Itier démissionne.... Henri Itier démissionnerait fin mars...
Ce matin sur le site de la FFCC on pouvait lire : Henri Itier en comité directeur a présenté sa démission de la présidence.
A suivre...

08/02/2009

FFCC : PROPOSITIONS 2009

A Codognan, jeudi 5, et La Grande-Motte, vendredi 6 février

HENRI ITIER A LISTÉ
LES PROPOSITIONS FEDERALES POUR 2009

ITIER.jpg

 

Ce ne sont que des propositions - et le président Itier l'a rappelé à maintes reprises lors des deux réunions des organismes départementaux de course camarguaise - qui seront soumises au vote des licenciés. (NDLR : Quand ? Comment ? Au congrès ? Par courrier, dépouillement le jour du congrès ? Je me renseigne et vous en informe).

Propositions et sujets abordés dans l'ordre où ils ont été présentés à La Grande-Motte :

- les taureaux des courses de Ligue seront âgés entre 3 et 6 ans (au lieu de 3 à 5 ans, plus un de 6 ans).
- Les périodes A et B qui fixaient le nombre des raseteurs invités par les organisateurs disparaissent.
En 2009, aux As, sept ou huit invités +  respectivement 3 ou 2 entrants/total 10 raseteurs ; très grandes pistes - Arles, Nîmes, Châto, Lunel, Istres, Béziers -  8 ou 9 invités, 4 ou 3 entrants/total 12.
A l'Avenir, cinq ou six invités + trois ou deux entrants/total 8 ; très grandes pistes, 7 ou 8 invités, 3 ou 2 entrants/total10.  Grandes pistes - Beaucaire, Le Grau-du-Roi, Les Saintes, Alès, Palavas, Vauvert - 6 ou 7 invites, 3 ou 2 entrants/total 9. Le nombre de raseteurs en piste au total restant le même qu'auparavant.
- Création d'une licence tourneur uniquement de Ligue.
- L'âge requis pour être tourneur passe à 35 ans dans l'année.
- Début des compétitions : pour éviter la pression de début de saison sur les taureaux, les As démarreraient le 1er avril ; l'Avenir le 1er juin.
- Le 2e gland serait primé séparément pour laisser un temps supplémentaire au taureau.
- Réflexion sur un retour à l'ancienne ficelle, la jaune ne donnant pas toutes les satisfactions.
- Les jeunes du groupe détection (4) raséteront les taureaux jeunes et les taureaux neufs.
- Réflexion sur l'interdiction de toute manifestation taurine de novembre à fin février.
- Utilisation des subventions promises par l'Agglo de Montpellier (30 000 euros pour, entre autres, une billetterie offerte aux nouveaux arrivants et aux écoles) et par la Région Languedoc-Roussillon (100 000 euros pour une Coupe Languedoc-Roussillon, sans création d'une course supplémentaire...).
Sujets divers évoqués :
- les vaccins contre la "langue bleue" sont disponibles.
- projet de loi en cours sur le port du casque pour les cavaliers.
- mise en place de la bonification de points aux raseteurs prenant en compte l'art, le courage...

Ces deux soirées ont déplacé un grand nombre d'afeciouna, organisateurs, manadiers, raseteurs. Certaines questions ont soulevé le débat... reste à voter...

Martine ALIAGA

LES COMITÉS DÉPARTEMENTAUX

Codognan et La Grande-Motte ont mis tout leur savoir faire et leur expérience pour recevoir de belle manière les participants (collations, décoration des salles, présence des élus, mots de bienvenue).

Composition du comité du Gard : président Cyril Daniel, vice-président Luc Allemand ; trésorier Vincent Bayol, adjoint Jacky Maurin ; secrétaire Marie-Josée Enjolras, adjoint Jérémy Serrano ; représentant les manadiers Christian Saint-Pierre ; représentant les raseteurs Stéphane Fargier.

Composition du comité de l'Hérault : président André Turquay, vice-président Jean-Claude Vianès ; trésorier Vincent Bayol ; secrétaire Sébastien Bonnière ; représentants des manadiers Anne Janin et Rogé Andréo : représentant des raseteurs Julien Ouffe.

* La dernière des trois réunions départementales sera celle du comité des Bouches-du-Rhône, le vendredi 13 février, à 21h, à Saint-Martin-de-Crau.

 

15/12/2008

DES CADEAUX POUR NOEL

CALENDRIER - DVD - VINS

CALENDRIER.JPGLes Editions Arnaud
LE calendrier camarguais 2009, pour effeuiller l'année aux couleurs de la Camargue et de ses traditions (6 euros).
CUVEE.jpgLes coffrets des Cuvées Camarina, Coyote, Raynausie aux saveurs des vins de la cave coopérative de Saint-Christol.
Le DVD de la saison 2008 :
revivre en images et conserver les meilleurs moments de l'année, entre autres le 8e titre de Sabri Allouani et les troisième Biou d'Or de Camarina (20 euros).
Renseignements :
Gilles ARNAUD, port. : 06 60 83 04 83 - Fax : 04 66 80 15 79 - g.arnaud@worldonline.fr

Aqueduc Vidéo
Jean Roumajon a préparé : les DVD de la finale du Trophée des Maraîchers de Chateaurenard, la finale du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence à Nîmes, Le pèlerinage à Lourdes, plus un large choix de DVD sur tous les grands moments de la course camarguaise au passé et au présent.
Renseignements : 04 67 16 23 26 et 06 08 35 01 72

FFCC
FFCC.JPGDisponible à la FFCC, un coffret cadeau collector des 4 DVD parus avec la Fe di biou en 2008, (images de François de Lucas), 15 euros : les finales du Trophée des As 2006, 2007, la  Cocarde d'Or 2008, la finale du Trophée des Raseteurs, de l'Avenir plus des bonus.
En vente à la FFCC auprès de Karine, 485 rue Aimé Orand à Nîmes, 04 66 27 99 28, roux.karine@gmail.com

27/10/2008

MEJANES : STARS DE DEMAIN, LA PISTE AUX ETOILES

Samedi 25 octobre

UNE 5e EDITION GENERATRICE DE SATISFACTIONS
GRACE A L'ENGOUEMENT DE LA JEUNESSE ET DU PUBLIC

 

Stars de demain 026.jpg

Stars de demain 020.jpgDepuis cinq ans une bonne étoile veille sur Méjanes rendez-vous de fin de saison pour 250 élèves des 14 écoles taurines de la Camargue réunis conjointement par Henri Itier, président de la FFCC, et Dominique Peyron, président de l’Union des clubs taurins Paul Ricard. Le public de connaisseurs, les familles, les amis viennent découvrir les stars de demain, futures étoiles de la piste qui livrent leurs premières gammes d’un parcours taurin qui ne fait que débuter. Hélas, tous ne seront pas des champions mais l’important est de fédérer la jeunesse à nos traditions. Henri Itier en est conscient : «L’objectif de sensibilisation est atteint. Tous ces jeunes ne feront peut être pas carrière mais si tous s’investissent dans le milieu c’est parfait. Depuis 3-4 ans, il y a plus de jeunesse et on le doit peut-être aux écoles taurines. Je suis satisfait de la cuvée 2008 et le plus important c’est l’esprit. Contrairement à ce que pensent certains, ils reçoivent une bonne éducation. Il faut mieux les encadrer pour tirer vers le haut. De plus, Méjanes pour ce final est une structure magnifique». Dominique Peyron enchaîne : «Depuis 5 ans c’est un succès. Ce regroupement de fin de saison est devenu incontournable pour les écoles taurines, c’est un peu leur finale. Ils entraînent avec eux parents, amis, copains dans une journée complète et pleine de convivialité. Avec Henri Itier on a gagné notre pari et il faut pérenniser ce partenariat».
Hubert.jpgLa journée a commencé tôt avec les vaches opposées aux plus jeunes sans crochet avant l’abrivado de la manade Albert Chapelle dont un taureau fit une courtoise visite au stand de devises de Patricia Pradier, suivie de l’apéritif et la paëlla avant d’assister à la course de l’après-midi. Vingt et un élèves se sont frottés avec assiduité aux cocardiers. Jérôme Martin de Bouillargues remporte le 1er prix et Hubert Espelly le prix du meilleur taureau (Photos ci-dessous). Meilleur lot de vaches celui de St Antoine et enfin Lucas Vives de Vendargues reçoit le prix des chroniqueurs de demain. Satisfait, le DTN Gérard Barbeyrac affirme : «A voir le monde c’est une réussite. Même si les écoles taurines ne plaisent pas à tout le monde, elles ont le mérite d’exister et de permettre aux manadiers d’essayer leur bétail. Ensuite il est évident qu’il faut un filtre entre les écoles et les courses de ligue mais l’important est de tirer les spectacles vers le haut».
A Méjanes, les météorites blanches et noires ont laissé sur le sable une traînée lumineuse d’espoir.


Texte et Photos Eric AUPHAN

Stars de demain 010.jpg
Stars de demain 007.jpg

 

20/02/2008

LA FFCC FETE SON CHAMPION

Vendredi 15 Février

LE CHAMPION 2007 CHICHEMENT FÊTÉ
AU SIÈGE DE LA FÉDÉRATION

7efc759652dfd19c6c26e542400228c2.jpg
Peu de monde ( la pléthore de manifestations ce vendredi en est peut-être la cause ?) devant le buffet de Didier Penant, Monsieur 51 de la Bouvine, pour trinquer à la victoire de Loïc AUZOLLE. Bien dommage pour celui qui s'est battu en champion pour obtenir cette récompense. Le Président Henri Itier après l'avoir félicité, lui a remis le maillot de la consécration. Un film retraçant les meilleurs moments de la finale du Trophée des As, a permis à la petite assistance de faire et refaire la saison passée.
Pour Loïc c'est un nouveau challenge qui l'attend en 2008, il compte bien le jouer à fond, avec les qualités qui sont les siennes et qui lui ont apporté le titre en 2007.
Bravo et Bonne chance Loïc !
Texte et photo Luc PERO

30/01/2008

GARDIANS NON SALARIES

Samedi 26 janvier, à Baillargues

DES BENEVOLES GERENT DES BENEVOLES

eb9d7e6a133b798b09ff9e10ceaf4c7e.jpgC'est une belle démonstration de bénévolat qu'ont donnée les gestionnaires de l'Association des gardians non salariés dans le cadre de leur assemblée générale. Chapeau à Jean-Marie Domenech trésorier, Serge Evesque président, Guilhem Pommier, secrétaire ! A la tête de 781 cavaliers et 37 gardians à pied - pour seulement une trentaine de présents à la réunion - l'AGNS fait preuve d'une bonne dose d'altruisme et de dévouement. Le président, sans se départir de sa simplicité et d'un ton affable, a expliqué tout le travail que représente la gestion des licences, des assurances et des risques liés à la pratique de la monte dans les taureaux ainsi que la préparation des deux journées phares de l'association (concours de ferrades). Rappelons que la licence (124 €) couvre les risques pour le gardian et un à cinq chevaux. Pour cela, le bureau se réunit une fois par mois et tient des permanences à la Fédé les lundis et vendredis. Ce sont beaucoup d'heures de travail. Et si le bureau se dévoue sans compter, il aimerait bien préparer la e9d94c5ec6311d0602de0d72356e88e1.jpgrelève. Pour cela, l'association est largement ouverte "surtout aux jeunes pour de nouvelles idées". D'ailleurs, la main d'Isabelle Mugnier, cavalière à la manade de l'Aurore, se lève... elle est chaleureusement accueillie au sein de l'assoc.

Mais le grand souci porte sur les spectacles de rues qui génèrent beaucoup d'accidents, la Charte des abrivadeurs n'étant - semble-t-il - pas assez respectée. Serge Evesque connaît bien son sujet, il ne stigmatise aucun des acteurs mais démontre un ensemble de pratiques : des manadiers "obligés" d'accepter des parcours plus ou moins sécurisés ; des cavaliers en recherche d'adrénaline ; des jeunes en fête pas assez responsabilisés ou mal encadrés par les municipalités. "Pour faire rigoler quelques-uns, on envoie des gens à l'hôpital. Il faut mettre le frein à certains excès pour maintenir les traditions et pour que nous puissions vivre notre passion". Pour étayer ses propos, il s'appuie sur le résultat 2007 des accidents où la d4d381869d5441a8b355f1175ba34c8e.jpgligne des indemnités journalières suit une courbe croissante vertigineuse. A la proposition d'André Turquay, vice-président de la FFCC, de sensibiliser aux risques les nouveaux adhérents par une journée de prévention, l'AGNS préfèrerait pour l'instant une action de la Fédé auprès des municipalités. Henri Itier abonde dans le même sens : "Les élus ont un rôle prépondérant dans les spectacles de rue, il faut faire des efforts pour sensibiliser aux risques, la Charte des abrivadeurs fait pourtant référence dans les procés, un courrier sera envoyé à tous les élus pour rappeler les régles de sécurité...". Le maire de Baillargues qui "reçoit avec plaisir tous les gens de bouvine" fait part de son expérience : "Nous sommes très vigilants à ce que les manadiers d'abrivado soient munis de la licence fédérale, nous réunissons plusieurs fois les jeunes avant la fête, les encadrons et restons vigilants sur la sécurité". c3cf81f3bcda36448b9783f4722e8290.jpgJean-Luc Meissonnier en profite pour parler des innovations baillarguoises pour 2008 : "Après les barrières en polyéthylène, nous mettons en place des cameras pour filmer les courses. Les images seront disponibles à l'entracte au quartier VIP des arènes, cela nous servira aussi d'archives et permettra aux jeunes des écoles taurines de se voir en situation et de corriger éventuellement leurs défauts".

Voilà, en substance, la teneur des propos de cette assemblée, propos cohérents et explicites tenus par des gens responsables qui mettent leurs compétences et leur temps au service du plus grand nombre pour que vive la bouvine.

Martine ALIAGA

 

SURPRISE...  SURPRISE...

d189b1e8a5cbcb04f074026f338c12c1.jpgHenri Itier et André Turquay avaient bien gardé le secret. A la fin de l'assemblée générale,  Serge Evesque, président de l'AGNS, tout surpris, a reçu le diplôme fédéral des mains du président de la Fédé.

 

 

FFCC : COMITE DEPARTEMENTAL DE l'HERAULT

Vendredi 25 janvier

CALME PLAT

 

e5663336f96d5b61da3cbc7aa5bd34bd.jpgEnviron deux cents personnes asssistaient à la dernière des trois réunions proposées par la FFCC où, après les comptes rendus moral et financier du comité de l'Hérault, le renouvellement du bureau est passé comme une lettre à la poste.
A la tribune, le représentant du club taurin local Le Dardailloun ; le maire de Saint-Just Hervé Dieulefès ; Claude Barral pour le Conseil général de l'Hérault ; André Turquay et Vincent Bayol, respectivement vice-président et trésorier de la Fédé et élus du comité héraultais ; Henri Itier, président de la FFCC ; Nicolas Noguéra, président des raseteurs ; Nicolas Triol responsable de la commission sportive de la Fédé et Robert Michel pour les manadiers.

Par rapport aux propositions de la FFCC pour la saison 2008, rien de plus qu'aux deux autres assemblées (voir le compte rendu d'Eric Auphan à Saint-Martin-de-Crau) si ce n'est que l'idée d'une cocarde qui tomberait dès que coupée a été abandonnée en cours de route. Apparemment la concertation en amont entre manadiers, raseteurs, Fédé a fonctionné.

a6df52b27f3ddcfb06a5e8802aca46ab.jpgDans l'ensemble, Henri Itier maintient les grandes lignes ébauchées au cours des exercices précédents. Quelques exemples : éduquer les jeunes raseteurs (en s'appuyant sur les Ligues comme centres de formation subventionnés) ; affirmer la course camarguaise en tant que sport (cela passe par un renfort des contrôles... des crochets ou antidopages et le respect du réglement) ; accroître la sécurité (moins de courses pour les stagiaires raseteurs ; laisser les burladeros libres pour les raseteurs, tourneurs ou juges de piste ; demander la licence fédérale - gage d'assurance fiable et de carte verte - aux manadiers et cavaliers lors des spectacles de rue...).

Une soirée tranquille pour les représentants de la FFCC qui ont évacué rapidement les quelques questions posées. De quoi rester dubitatif connaissant ce milieu taurin toujours prompt à ergoter et à s'enflammer. Ce calme plat va-t-il se prolonger ? Auquel cas la FFCC pourrait se prévaloir d'un beau plébiscite.

Quoi qu'il en soit les licenciés voteront lors du Congrès le dimanche 2 mars, à Aigues-Vives.

Martine ALIAGA

 

24/01/2008

FFCC COMITE DEPARTEMENTAUX

Mercredi 17 janvier

SECONDE REUNION A CODOGNAN ( GARD )

dbb8e995c935be269c4f8cf317bf23a7.jpg

Hormis les kilomètres qui séparent St Martin de ab2c73d965bd46bec26017a96a4c3c71.jpgCrau à Codognan, rien de nouveau n'a bouleversé ce second monologue du Président Itier. Seules deux ou trois questions un peu gênantes que le Président a éludé avec le talent qu'on lui connaît. En attendant la réunion de St Just (Hérault) le compte-rendu de la séance de St Martin sert de base de références.

 

Luc PERO

19/01/2008

FFCC COMITE DEPARTEMENTAUX

Mercredi 16 janvier

PREMIERE DES TROIS REUNIONS A SAINT-MARTIN-DE-CRAU

e307471445f6b8d9e8abb21f6fb55cf0.jpg
C’est dans la salle A Qui Sian Ben à l’initiative de la FFCC que sont retrouvés gardians, manadiers, raseteurs, organisateurs, présidents de courses et tous ceux qui gravitent dans le petit monde de la bouvine pour la présentation des propositions 2008. Après le discours de bienvenue de Jérôme Dumas président du CTPR de Saint-Martin, le premier adjoint de la ville s’est félicité de la construction des nouvelles arènes saint-martinoises même s’il n’occulte pas les menaces sanitaires qui pèsent sur la course camarguaise. Il rappelle qu’il faut rester vigilant. Après les vœux du président fédéral Henri Itier, Maurice Mousset et Denis Rocarpin - remplaçant Vincent Stéfanelli excusé - ont entériné la saison 2007 et renouvelé à l’unanimité le bureau pour 2008 pour les commissions départementales 13 et 84. A la tribune : Françoise Peytavin présidente de L’AETCC, Sophie Chapelle-Brugeas présidente de l’association des manadiers d’abrivado, Jacques Mailhan président de l’association des manadiers, Nicolas Noguera président de l’association des raseteurs et des représentants de la FFCC. Devant une assistance attentive et nombreuse, Henri Itier annonce que le forfait licence des organisateurs passe de 10 à 12 membres mais les grands points évoqués lors des 3 commissions avec les parties prenantes sont :
Entérination de 2 courses As Elite par dimanche et 3 s’il s’agit de pistes moyennes ce qui en 2007 aurait eu un effet dopant pour les entrées.
Encocardement expérimental en 2008. Suppression de la coupe du frontal et mise en place d’une cocarde coulissante à tous les niveaux pour diminuer le nombre de blessures. Une polémique s’engage sur la cocarde et donne lieu à des discussions engagées. Il faut essayer, pas essayer, Gleize, Ferrand montent au créneau et cette pratique ne se fera peut être que lors des courses d’école taurine et de ligue (ex-protection). Jacques Mailhan explique que cette mesure vise à protéger le taureau et n’a pas pour but de nuire au raseteur. Si on n’essaie pas on ne peut pas juger de son opportunité. Il propose d’effectuer un test six mois sachant que rien n’est irréversible.
Transformation des courses de protection en courses de ligue. Exemple des centres de formation dans les autres disciplines. 24 heures de repos seront obligatoires entre deux courses pour les stagiaires. La finale des courses de ligue sera précédée de deux demi-finales. Traçage d’une bande située à 3 ou 4 mètres des planches pour les écoles taurines et certaines courses de ligue pour habituer à partir de la planche.

Ce sont les points majeurs mais à trop vouloir chaque année règlementer ne vas t’on pas vers une accumulation de points de contrôle ?, vers une complication des règles ? Certes ces décisions semblent prises pour le bien de la course camarguaise mais ensuite il faut arriver à les faire appliquer. Henri Itier rappelle que les présidents de course ont des pouvoirs mais qu’il ne faut pas qu’ils soient frileux pour les utiliser.

Les autres annonces se font dans la continuité mais rien de révolutionnaire si ce n’est la création d’une Coupe de France dont la finale aura lieu le 27 octobre à Beaucaire. 10 à 15 courses devraient servir de base pour le décompte des points des raseteurs avec des bonus de 5 points attribuables par un jury. La finale se déroulerait avec les 4 meilleurs droitiers, les 4 meilleurs gauchers et 2 entrants.

Le président demande aux animateurs de course d’informer le public de la sortie d’un raseteur avant la fin de la course (avec si possible les raisons de son retrait).

Le quota de raseteurs à inviter dans chaque piste est épineux pour certaines, avec en plus les périodes A et B plus le nombre de raseteurs aux As qui risque d’être en diminution pour cette année. Comment trouver le nombre suffisant dans la catégorie. Nicolas Noguéra est clair. Il y a de la difficulté à trouver des raseteurs au groupe élite mais aucune concession n’est envisageable sur le nombre d’invités. De grosses concessions ont déjà été faites par le passé.

La Fédération augmente le nombre de stagiaires dans les pistes de Noves, Barbentane, Aigues-Vives et Saint-Mathieu-de-Tréviers pour les courses de Ligue. Leur nombre passe de 6 à 8.

Le 7e taureau doit être instauré dans un esprit de découverte avec si possible un taureau brillant pour une durée de 10 minutes. Huit taureaux c’est soit disant interdit comme fait remarquer le président à Bruno Pécout faisant référence au trophée des Maraîchers espoirs. Réponse du berger à la bergère, qu’en est-il pour la finale du Trophée de l’Avenir ?

Un point important à gérer par les organisateurs c’est la gestion des refuges en contre piste (burladéro). En 2007 deux tourneurs ont subi de graves blessures pour ne pas avoir pu se mettre en sécurité (Patrick Siméon et Max).  Il faut s’assurer que ces emplacements puissent être disponibles pour les tourneurs, gardians, raseteurs et juges de piste).

Et enfin pour les spectacles de rue les organisateurs doivent s’assurer que les manadiers qu’ils choisissent sont bien détenteurs de leur licence garantissant leur affiliation à la Fédération ce qui implique la carte verte et l’assurance.

Enfin le président donne rendez-vous pour les Camarguaises le 2 mars dans les arènes d’Aigues Vives. Il est 23 heures 20. La séance est levée mais les discussions vont encore bon train.

Eric AUPHAN
f330655452bc5b08b13e068a8ceeb16c.jpg

 

14/12/2007

PRESIDENTS DE COURSE

APRES LEUR A. G. A LA MANADE SAINT-PIERRE

MARC MOUCADEL, PRESIDENT DES PRESIDENTS
FAIT LE POINT

QUESTIONS-REPONSES

9b973718b3c5e8e6d69e262fcc5e8364.jpgAprès une saison d’existence, où en l’association ?
104 présidents de course sont licenciés à la FFCC, 30% d’entre eux n’exercent pas et sur la trentaine qui officient régulièrement, dix-huit sont membres de l’association. Nous invitons donc un maximum de présidents à nous rejoindre en 2008.

Quels sont vos interlocuteurs privilégiés ?
Tous les acteurs de la course camarguaise. Nous avons pris des contacts avec la FFCC pour avoir des représentants au comité directeur notamment dans les commissions "Statuts et règlement" et "Sécurité". Nous rencontrerons les associations de manadiers et celle des raseteurs. Des conversations intéressantes ont eu lieu avec des membres du Trophée Taurin.
Pour quelles propositions ?
Par exemple: nous voulons être concertés et participer à la future école des présidents de course de la FFCC ; nous demandons aux raseteurs d’équilibrer les capelado et de venir se présenter jusqu’à la présidence; nous insistons sur les gestes traditionnels pour la levée des attributs à faire uniquement par le raseteur concerné (pas par le tourneur); nous demandons une remise à jour plus claire du règlement du président de course, etc.
Quelques points rédhibitoires ?
Nous refusons le terme d’arbitre. Nous sommes des  présidents de courses, notre fonction, notre rôle est d’arbitrer. Nous sommes aussi hostiles à la rumeur de la nomination des présidents par la FFCC.
Des avancées ?
Nous avons constaté moins de litiges graves, cette saison. La FFCC a fait un effort sur la discipline et nous nous sentons davantage soutenus.
Un mot sur cette journée ?
Nous avons été agréablement reçus par le manadier Christian Saint-Pierre au domaine de la Mourade et après une  séance de travail de qualité -  en présence notamment d’Henri Itier, président de la FFCC, Frédéric Raynaud représentant les manadiers, Patrick Bonton, conseiller général Rhony-Vidourle -  et un bistournage, les conversations se sont poursuivies autour d’une bonne table.

Propos recueillis par
Martine ALIAGA

25/11/2007

SOIRÉE DES PRESTIGES 2007 - FFCC

SOIREE DES PRESTIGES DE LA FFCC

LONGUET MAIS SYMPATHIQUE

2c59ccafbbebc3cfbfdaabc22b19e196.jpg

Pourquoi va t'on à la soirée des Prestiges ? Pour rencontrer tous (à peu près) les acteurs de la course camarguaise. Parce que c'est devenu au fil du temps un rendez-vous agréable sinon incontournable. Pour papoter et… un peu critiquer. Et malgré quelques temps morts, mine de rien, la soirée nous a menés vers les 2 heures du matin sans nous en rendre compte. C'est bon signe.

Les "EmPrestigés"

Ecole de raseteurs : Salin de Giraud.
Culture, catégorie photo : Christian Itier.
Tourneur : Claude Marmugi.
Taureau finale des protections : N.306 Lagarde.
Délégué : Henri Otalora.
Ancien manadier : Alain Lebret.
Gardian salarié : René Jalabert (remis précédemment).
Cocardière d'Or : Manade Les Baumelles, pour Marico.
Raseteur du Trophée de la Cocardière d'Or : Jean-François Moulin.
Trident d'Or : manade Ribaud.
Club taurin : Rognonas, René Vignaud.
Gardian amateur : Jean-Louis Vaquette.
Culture et média : Salvador Llaurado.
Manadier d'abrivado : Yves Janin.
Trophée des Raseteurs : Nicolas Noguéra.
Taureau du Trophée des Raseteur/Elite 2 : Romain de Mermoux.
Trophée de l'Avenir/Espoirs : Christophe Clarion.
Taureau Avenir/Espoirs : Rodin des Baumelles.
Prix TV Miroir : Benjamin Villard élu par les auditeurs.
Bioù d'Or : Camarina de Chauvet.
Podium des manades pour le Championnat de France :
1. Lautier ; 2. Chauvet ; 3. Lagarde.
Podium du Championnat de France Elite/Trophée des As
:
1. Auzolle ; 2. Allouani ; 3. Benafitou.

Quelques bons mots et moments forts

Yves Janin : "L'abrivado et la course camarguaise sont nées le même jour. Je demande à toute la profession, l'union. Qu'il n'y ait pas de nuages entre nous et nous irons droit vers la victoire".

Maryse Chauvet : "Camarina a  beaucoup apporté à la course camarguaise".

6e victoire pour la manade Lautier championne de France

Intervention de Denis Loré, matador : saluant l'invitation de la Fédé à la tauromachie espagnole et landaise.

Bande annonce du film de François de Luca sur Sabri Allouani : ça donne envie de voir la suite... 

Dominique Perron, président de l'UCTPR :  "Il faut fédérer les trois tauromachies".

Loic Auzolle : "J'ai gagné parce que j'en avais envie... je remercie les 13 000 personnes de la finale et toutes celles qui me suivent tous les dimanches. On doit arriver à faire le spectacle comme en tauromachie espagnole".

Sabri Allouani : "Cette saison a été bonne malgré tout et je donne rendez-vous pour l'année prochaine".

Les bons points : une sono en sourdine entre les remises de "Prestige" a permis de discuter. Le chanteur Patric a su jouer sa partition sans acharnement. Un beau décor et mise en scène : conteur, enfants, vannier, peintre... Les intervenants ont limité leur temps de parole.

Organiser une soirée de ce type n'est pas chose facile, l'idée est bonne et la mise en place ardue.. Et même si les conseilleurs ne sont pas les payeurs, quelques points semblent pourtant à travailler : l'apéritif et l'accueil ;  le repas un peu "juste" ; limiter les "private jokes" et la tchatche de l'animateur de la soirée pour mettre un peu plus en valeur les récipiendaires peut-être en distribuant moins de récompenses... Je chipote un peu... mais comme tout le monde je serai certainement là l'an prochain.

Martine ALIAGA 

e98347ddc8f212787b9d7f3a9d576555.jpg
Le Président Henri ITIER ouvre la cérémonie.
aea6ffed6dff11984d52097af2e14d4a.jpg
Le chanteur Occitan PATRIC
ca96aea76aff82e8ba559bc1116eccda.jpg
Christian ITIER
bfbb8b9bbe877319549a2cc1595d11e0.jpg
Jean-François MOULIN
7ea045c92b40b9e9ccd7e66b0586a6d3.jpg
Joel LINSOLAS pour la Cocardière d'Or " MARICO "
3de67014b4b482ee28b89da1b293f1e2.jpg
Yves JANIN
8965360e2a24f15fb74a439da5c1d7c9.jpg
Jean-Marie MERMOUX
ac2082cbdff4158770b59b5dfb870ddd.jpg
Nicolas NOGUERA
bdacdafb31673eb117b76dbb04a6579d.jpg
Joel LINSOLAS pour " RODIN " BIOU de l'AVENIR
201ab0810a3a5b92baa322ed91826d4d.jpg
Christophe CLARION
4d3c6d36b2081ab9679a87cc129d9ab4.jpg
Denis LORÉ
6310dcb0171f17c95cca50ddd0404f14.jpg
Manade LAUTIER Championne de France
0b3ca5d51ed319d5b4b9f1ac6aec285e.jpg
Benjamin VILLARD
38f032fc2431a60f05138fdf64dcd269.jpg
Maryse CHAUVET pour " CAMARINA " BIOU D'OR
66b4939a715f0a87e4335e929f9b7521.jpg
Loïc AUZOLLE
1ae7333303e0526a012fa20ed89b350c.jpg
Sabri ALLOUANI
509ea3f12835515ee673cd3fb5f899e0.jpg
Photos Luc PERO

16/11/2007

LIGUES REGIONALES DE LA FFCC

ENTRETIEN AVEC NICOLAS TRIOL PRESIDENT DE LA LIGUE L.-R.
"RENOUVELER LES GENERATIONS D'AFICIONADOS"
Président de la Commission sportive et de la Ligue Languedoc-Roussillon, Nicolas Triol, ancien raseteur, fait le point sur les actions de la FFCC pour les jeunes.

Henri Itier avaitd8ef628d18882c2296386fef295b7954.jpg
annoncé au congrès de Mauguio, début mars, la création des Ligues régionales, qu’en est-il ?
Nicolas Triol : Les Ligues régionales fonctionnent depuis quelques mois, je préside celle du Languedoc-Roussillon (NDLR : Christophe Zuchelli, celle de PACA). Ces Ligues ont pour but de faciliter le fonctionnement des écoles de raseteurs et leur développement, accompagner au mieux les stagiaires pour former les raseteurs de demain mais surtout renouveler les générations d’aficionados.
Il faut susciter l’intérêt des jeunes  et animer leur aficion naissante afin de leur donner l’envie plus tard de jouer un rôle au sein de la course camarguaise, raseteurs, bénévoles dans les clubs taurins, présidents de courses, aficionados, etc... Cela passe par un soutien à l’esprit local des écoles ainsi qu’un travail avec les éducateurs au travers du diplôme délivré par la FFCC. Une réunion est prévue en janvier avec les éducateurs et un entraîneur de haut niveau pour une journée placée sous le signe de l’encadrement des jeunes raseteurs. Les Ligues ont également pour objectif d’aider les manades à faire courir les taureaux jeunes.
Concrètement, si un ado s’intéresse aux taureaux, quelles démarches peut-il entreprendre ?
N. T. : Il peut se rapprocher d’une des écoles taurines en fonctionnement, il y a en actuellement 17. Et pour répondre à toutes ses questions, l’Espace jeune a été créé sur le site Internet de la FFCC (ffcc.info). Il y trouvera entre autres les coordonnées de Gérard Barbeyrac directeur technique, une présentation de chaque école  ainsi que des vidéos, les événements, un forum où échanger des questions réponses, etc. Dernièrement, des "chats" ont été proposés. L’occasion de discuter "in live" avec les raseteurs Villard, Auzolle, le président Itier. Cela a très bien marché pour un début. En quatre mois, 230 jeunes se sont affiliés au site.
Une vingtaine de protectionnaires vont passer une semaine au Centre national d’entraînement en altitude de Font-Romeu. Quel est le contenu de ce stage ?
N. T.:  C’est une première qui a été rendue possible par la création des Ligues et les subventions des régions. Au programme: un bilan de santé individuel, des séances de préparation physique, un éclairage diététique, une approche anti-dopage, tout cela par des sportifs de haut niveau toutes disciplines sportives confondues et dans un lieu emblématique le Centre national d’entraînement en altitude de Font-Romeu.
En retour, qu’espérez-vous de ce stage ?
N. T. : Il y a un objectif pédagogique : comment se préparer au mieux avant la saison, adapter son alimentation, avoir des repères, limiter les blessures physiques, etc. Mais la Fédération attend aussi des stagiaires qu’ils développent un état d’esprit, une régularité, un respect vis-à-vis des différents acteurs de la course camarguaise.
Ne craigniez-vous pas que les écoles formatent trop les raseteurs de demain ?
N. T. : Non, car nous sommes très attentifs à ce que chacun garde son style. La diversité des styles est une richesse pour la piste, dans la mesure où la performance, la qualité et la régularité sont au rendez-vous.
Au niveau de la Commission sportive, où en est le groupe Détection, créé en début de saison 2007 ?
N. T. : Le groupe détection a deux objectifs : améliorer la qualité des courses de taureaux jeunes et neufs qui avaient tendance à péricliter ; donner une étape intermédiaire à certains protectionnaires pas assez aguerris pour passer à l’Avenir. Il faut aussi penser à leur sécurité et ne pas oublier le danger devant les taureaux. Chig et Paparone sont les premiers à bénéficier de ce groupe puisque, après une année en détection, ils passent l’an prochain à l’Avenir.
Propos recueillis par
Martine ALIAGA
* Renseignements : FFCC, tél.04 66 26 05 35 et ffcc.info Espace jeune.
LA COMMISSION SPORTIVE DE LA FFCC
Elle est composée de Luc Allemand, Alain Alteirac, René Ayme, Gérard Barbeyrac, Cyril Daniel, Jacky Faure, Roland Guerrero, Henri Itier, Eric Jourdan, Bernard Lagarde, Henri Laurent, Daniel Martinez, André Mouillor, Jean-François Moulin, Jean-Claude Paponneau, Gilles Roccia, Vincent Stefanelli, Alain Travalgini, Nicolas Triol, Jean-Marie Valat, Alain Zerti. Elle a donné dernièrement les noms des raseteurs de la  catégorie détection, ceux qui passent à l’Avenir et les nouveaux protectionnaires.
Catégorie Détection 2008 : Laroussi, Canales, Decker, Galibert, J.-L. Maurel, Pinot, Corbalan, Quesada, Charnelet, Guin, D. Martinez.
Montent au Trophée de l'Avenir : Gros, Bruschet, Ayme, Schuller, Chig, Paparone.
Passent en protection : Alarcon, Aliaga, Boudouin, Carcanague, Chekade, Dayre, Favier, Gautier, Imbert, Lazar, Maloche, Marquis, Orange, Oujdit, Rubio, A. Ruiz, Sanchis, Sylvain.

14/10/2007

NOVES FINALE DES PROTECTIONS le 13 10

PLO-DIDELOT-LAGARDE-RICARD
ASSURENT LE SPECTACLE...
medium_Noves_035.jpg


Entrée: plein. Organisateur: FFCC.  Présidence: Cyril Daniel. Raseteurs droitiers: Ayme, Bruschet, Gros, Schuller. Gauchers: Guin, Quésada, Sanchez. Tourneurs : Fouque, D Martinez.

Le plein et une belle capelado rehaussée par la présencemedium_Noves_036_4x6.jpg de l’incontournable Gardounenque, les Arlésiennes, les chevaux de la confrérie de Saint Eloi et des gardians en tenue impeccable. Au paséo sept raseteurs au lieu de six et deux tourneurs. La piste est grande et on aurait même pu autoriser huit stagiaires. Aujourd’hui, ils ont été un peu en dessous mais on a apprécié l’engagement de Gros combattif et volontaire. Bruschet fait un super départ mais ne tient pas la distance même s‘il repart sur la fin, Schuller s’active mais par à-coups, Ayme a de la technique mais n’est pas assez régulier, Sanchez a du potentiel mais doit plus s’investir. Guin et Quésada sont trop en retrait.
Dans l’ordre de sortie le 258 La Galère se donne sur tout avec une petite anticipation notamment sur les beaux rasets de Bruschet. Il finit de belles séries et s’avère agréable. Quatre fois les honneurs et rentrée.
medium_Noves_003_8x8.2.jpg◄Le 298 Plo est rapide, méchant, pointe les cornes à l’arrivée et fait réfléchir. Placé aux planches, il oblige à calculer. Il rentre ses ficelles et s’avère très sérieux. Peut être un peu trop. 6 Carmen et rentrée.
▼Le 214 Didelot est mobile dans un premier temps mais quand il se cale quelle débauche d’énergie aux planches.medium_Noves_006_8x8.jpg Il saute après Schuller, frappe sur Ayme, encore sur Schuller, brise les planches sur Ayme, le percute à nouveau avant de sauter après Bruschet. Son final est éblouissant de combativité avec quatre actions après Schuller, Ayme, Gros et Bruschet. Huit Carmen et retour porteur d’une ficelle.
Le 258 Nicollin est mobile mais prend tout au petit trot. Il est distrait mais se reprend sur la fin sans pour cela convaincre. Deux récompenses et retour. Peut-être son séjour prolongé dans l’eau lui a coupé les pattes ?
Le 210 Chauvet avec son petit physique n’est pas raseté à son avantage néanmoins il s’échauffe et répond des deux côtés avec une enfermée et un coup de barrière a près Gros. Vaillant il finit bien après avoir un peu trop couru au départ. Quatre fois les honneurs et rentrée.
Le 209 Guillerme vagabonde et n’est pas dans le coup. Il rate sa sortie mais à sa décharge il a semblé avoir l’envie mais pas le physique au niveau des pattes avant. Un Carmen.
medium_Noves_014_8x8.jpg◄Le plus jeune le 306 Lagarde est décidé. Cocardier frémissant dès le moindre mouvement, il est rapide mais surtout menaçant à la planche. Chaque engagement est gratifié d’un pétard ou un saut. Gros lève la cocarde mais le coup est si puissant que les planches cèdent. Le prix de la journée pour ce pétillant quatren qui reçoit huit Carmen et retour.
Pour terminer le fantasque 240 Ricard est consommé avec modération. Déjà connu pour ses folles envolées dans cette même piste, on ne se bouscule pas. Le bioù visite souvent la contre piste seul puis s’invite au dessus du burladéro faisant du large à l’intérieur. Schuller passe au large mais ils arrivent ensemble jusqu’aux tubes pliés de douleur. Certaines spectatrices quittent les lieux peu rassurées. Ayme essaye et même envolée. Sanchez et Gros sont aussi raccompagnés au delà des bois tout comme Bruschet mais c’est le dernier raset. Cocarde intacte au toril au terme d’une course animée avec seulement cinq rasets. 3 Carmen et rentrée.

Texte et Photos Eric AUPHAN 

*****************

" LE SHOW " du n° 240 de Ricard

medium_Noves_016a.jpg
medium_Noves_017a.jpg
medium_Noves_018a.jpg
Ici, sur les trois clichés, avec M.Schuller
medium_Noves_019a.jpg
Là avec Bruschet
medium_Noves_022a.jpg
Et là avec Ayme.