Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/08/2010

DE VOUS A MOI - 1 -

LES HEROS DE MONTFRIN

MONTFRIN.jpg

Quand on parle du Gland d’Or, ailleurs qu’à Montfrin, un petit sourire moqueur s’allume dans l’œil égrillard de votre interlocuteur. Eh oui, gland, glandeur, glander… ça vous émoustille le touriste.  Mais pas dans le triangle sacré des biou, pas sur les rives du Gardon.  Encore moins un jour de finale.
Là, encaqués comme des anchois, mémés, pépés, ados boutonneux ou jeune pubère, festejaires et gens de bouvine, l’œil aux aguets et  prompts à s’emballer, n’en perdent pas une miette.  Luc, au micro, n’oublie personne. Jean, Pierre ou Guillaume, chacun à sa petite pincée… Pas besoin de plus détail, tout le monde connaît… Gare à ceux qui parlent trop fort ! Pan sur le bec ! Le public se marre. Le DJ  s’emmêle les pinceaux, les pauvres petites Mireille des Cabidoules en perdent leurs pas de danse, elles sont follement applaudies. Le trompette « cague » une entrée en piste peuplée de tous les canards du Vaccarès, aussitôt la foule réagit. Il s’applique au taureau suivant, c’est l’ovation. Yvan se démultiplie en contre-piste, attisant ou calmant raseteurs et tourneurs. Ici,  le roi c’est le taureau… Pas question de jouer les cartes carreaux. Seuls, le raset dans les cornes, la témérité, le panache sont l’apanage des héros de Montfrin.  Tant pis ou tant mieux si le biou se garde, s’il ne tient pas la distance, le suivant affichera sa générosité, l’autre posera des problèmes, le dernier fera péter quelques coups aux planches… Dans la cocotte-minute montfrinoise, les gradins savent encore apprécier la belle trajectoire, le cite « couillu », l’enfermée sur un bel engagement.
Et quand on quitte Montfrin, restent en mémoire la ferveur des afeciouna, l’implication de la plupart des blancs, le bonheur de partager… et  les noms de cocardiers qui ont fait retentir Carmen.

Martine ALIAGA

MONTFRIN *Avenir *

Mardi 3 Aout 2010

FINALE DU 52ème GLAND D'OR

GUYON ET BRUTUS, MAIS GRAMMATICO ET PATTON AUSSI !

GUYON.jpg

Palmarés final

1 - Rémi GUYON
2 - Fabien GRAMMATICO
Meilleur animateur - Maxime FAVIER

Meilleur cocardier de la Finale - BRUTUS de Lautier
Meilleurs cocardiers de la compétition - VERAN de Allard et LAVANDIN du Rhône

 Gradins combles, ambiance de circonstance pour ce concours qui a surtout pris de la dimension avec les prestations de BRUTUS et de PATTON. Les hommes emmenés par le duo leader du Trophée des Raseteurs (Eh oui ! n'en déplaise à certains...): Guyon-Grammatico, ont travaillé sans relâche et salutairement pour les cocardiers. Favier souvent à la limite du hors-jeu à fait plaisir au public. Luc Allemand à la présidence n'a eu aucunes difficultés pour diriger les débats.

ARISTOTE de Chauvet, démarre fort ! avant la sonnerie d'attaque il s'envoie méchament sur Grammatico et le placarde contre le refuge ! ensuite ce sont sept belles minutes avec deux Carmen. Et soudain, il décide de jeter l'ancre devant le toril jusqu'à son retour au toril avec ses ficelles.
CABARET de Ribaud, il va avaler tous les cites pendant quinze minutes, mais à son rythme. Favier le tire à l'extrême et il passe le museau. Deux Carmen et une ficelle au toril.
RABINA de Guillierme, se chauffe au fil des nombreuses provocations et améliore ainsi ses finitions qui finissent par devenir trés dangereuses. Aucuns refus et une ficelle au retour avec quatre Carmen entendus.
RAIMU de Fabre-Mailhan, un grand classique qui prend toutes les attaques et les bonifie à son avantage. Des enchainements quatre fois récompensés pour treize minutes agréables.
PATTON du Joncas, handicap visuel oblige il est compliqué. Craint il se rend vite maître de la situation et dirige avec maestria les opérations. Anticipations, finitions, placement adéquat tout son registre est étalé dans quinze minutes plusieurs fois honorées.
BRUTUS de Lautier,(Photos) une course de cocardier supérieur pour ce biou qui devrait visiter le niveau supérieur trés rapidement car il domine le programme actuel assez facilement. Jamais en défaut il maîtrise cocardièrement et spectaculairement son devoir pour enfermer ses ficells et entendre des Carmen.
CATOULI de Blanc, hors-points, promène et pas trop raseté saute seul et parfois aprés lorsqu'il est sollicité. Rien de sensationnel dans quinze minutes. Musique.

Texte et Photos Luc PERO

 K0010.jpg

 

04/07/2010

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 4 juillet 2010

OCTAVE, LOU VERRI, BRISEURS DE BARRIERES

1.jpg
OCTAVE sur Estévan

Entrée: presque plein. Organisateur: CT "Lou Pougaou". Présidence: Luc Allemand. Raseteurs droitiers: Estevan, Grammatico, Guyon, Sanchis.
Raseteur gaucher: Rassir. Tourneurs : Lizon, Ménargues, P. Rado
.
Cinquième journée du Gland d’Or avec une première partie pimentée par la prestation d’Octave. Après la limonade, les hommes en nombre trop réduit, ne peuvent maintenir la cadence et l’ambiance tombe avant que Lou Verri ne réveille tout le monde.
Neron (Fabre-Mailhan).- Un bon premier de Mailhan pur jus qui donne le maximum sur les allonges de Rassir. 15 minutes pleines et 6 fois la musique.
Allossard (Lagarde).- Il n’a pas trop de placement mais se soumet volontiers au rythme des hommes sans donner de relief particulier à ses 14 minutes.
Octave (Joncas).- Dès les premiers cites, ce sont deux actions superbes avec planches brisées sur Sanchis, Guyon. Tonique, disponible, il récidive barricadièrement à plusieurs reprises pour un festival aux planches avec pour partenaire privilégié, Rémy Guyon. 10 Carmen et ses ficelles au toril.
Arenas (Daumas).- Pas très chauds, les hommes devant le banu<TH>! Puis attaqué, il n’étale pas les qualités qu’on lui connaît en se positionnant, se réservant trop devant le toril. Quelques actions, un Carmen en course et ses ficelles au toril.
Platelé (Allard).- De la vaillance et parfois des finitions pour ce bioù aux indéniables qualités. Avec bravoure, il assure 11 minutes pour 4 Carmen.
Cheyenne (Bon).- Un saut sur Guyon, des envolées sur Sanchis, Guyon. Des coups de barrière dans 15 minutes 5 fois honorées.
Lou Verri (Saint-Pierre).- Hors points. Briseur de planches hors pair, il termine ce concours de belle façon en explosant de nombreuses fois aux barricades. 15 minutes et des Carmen bien sûr.

Texte et Photos Luc PERO

2.jpg
LOU VERRI sur Grammatico

 


Trophée de l’Avenir : Sanchis, 15 points ; Rassir, 14.
Trophée des raseteurs : Guyon, 19 pts; Grammatico, 19.

03/05/2010

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 2 mai 2010 : 1re journée du Gland d'Or

UN FINAL EXPLOSIF...

Montfrin 02 05 108.jpg
LUÏAU sur Chig

Malgré le temps incertain, les gradins sont presque pleins pour la première journée du Gland d’Or. Il faut dire que l’affiche est alléchante côté taureaux et côté raseteurs. Avec cinq des six premiers du Trophée de l’Avenir et le leader du groupe des raseteurs on est en droit d’attendre un travail fourni et de qualité. Alors que croyez-vous qu’il advint. On s’est régalé bien sûr et le final a comblé les présents. Luc Allemand à la présidence décerne à juste titre un Carmen général sous les applaudissements nourris du public. En piste douze tenues blanches, quatre droitiers (Chig, Estevan, Fougère et Guyon), quatre gauchers (Aliaga, Errik, Ferriol et Marquis) aidés de quatre tourneurs (F Garrido, Grando, Lizon et G Rado). Ils ont eu fort à faire face à des taureaux combatifs et valeureux qui reçoivent tous Carmen à leur rentrée. La locomotive Guyon totalise, Aliaga retrouve son raset, Chig est généreux, Estevan est dans son jardin, Fougère s’implique, Errik et Ferriol sont aux avants postes et Marquis est plus discret.

BATELIER (Ribaud) qui n’est pas très rapide mais est concentré et passe la corne à plusieurs reprises aux planches. Il change intelligemment de terrain et conserve une ficelle. Plus réticent sur la fin, c’est quand même un premier sérieux. 4 Carmen et retour.

Rapide, OLIBRIUS (Plo) complique la tâche. Attentif, placé, il contrôle et s’engage énergiquement dans des poursuites terminées au ras des planches. Pas spectaculaire mais terriblement efficace il cède son second gland à Estevan à la treizième. Il enferme dangereusement Aliaga et conserve aisément ses ficelles. 4 Carmen.

Mobile, le petit FENOUILLET (Daumas) n’a pas un gros gabarit mais il est coriace et plein de volonté. Il tape souvent à l’arrivée et s’il s’incline à la dernière minute c’est avec les honneurs et après une lutte intense à la seconde ficelle. 4 Carmen.

Montfrin 02 05 087.jpgLAVANDIN (Le Rhône, ► photo) c’est du lourd. Trapu et costaud il à l’œil aux aguets. Collé aux planches, Aliaga lui sert des rasets arrêtés de toute beauté avec des enfermées frémissantes. Guyon n’est pas en reste et les ficelles seront intouchables. 4 Carmen.

D’entrée, LUIAU (Gillet) s’envole au burladéro sur Guyon. Le ton est donné et les coups de barrières sont puissants. Néanmoins à mi course, il devient réticent. Les tourneurs sont autorisés à tourner de la contre piste et lorsqu’il est surpris, le bioù reprend les commandes avec de belles accélérations à la sortie du raset. Lui aussi conserve ses ficelles. 5 Carmen.

Avec SIX-SOUS (St Pierre) débute le festival de coups de barrières. Une quinzaine d’actions grandioses dont une avec saut après Aliaga, une énorme sur Chig et une où il propulse Guyon et lui déchire le pantalon. A l'aise dans les séries il ne cède sa seconde ficelle qu'à la dernière minute dans le crochet du valeureux Guyon et possède un coeur énorme. 13 Carmen et rentrée.

Sur le même tempo, GASTABOI (Guillerme) effectue une course volcanique avec une vingtaine d’éruptions aux planches. Sur Estevan il bascule en contre piste, sur Guyon les planches cèdent, sur un autre puissant coup de butoir Rémi valdingue dans le burladéro l’arcade ouverte. Après Chig les secousses sont surpuissantes et font trépider les arènes. Un final époustouflant avec 13 Carmen et à son retour sous l’ovation d’un public conquis encore une fois.

Texte et Photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir : Aliaga (6 points), Errik et Ferriol (5), Chig et Fougère (3), Marquis (2)

Trophée des Raseteurs : Guyon (25), Estevan (7)


Gland d’Or : Guyon (25 pts), Aliaga (8), Estevan et Ferriol (7), Chig et Errik (5) Fougère (4), Marquis (2).

 

*******************

 

SIX-SOUS  et Guyon pour la grosse action du jour

 

Montfrin 02 05 168.jpg
Montfrin 02 05 169.jpg
Montfrin 02 05 170.jpg

27/11/2009

REUNION DES CLUBS TAURINS

Jeudi 26 novembre 2009

SI TOUS LES CLUBS SE DONNAIENT LA MAIN...

 

ACTO.jpg

Une cinquantaine de clubs taurins étaient représentés.

Ça part d'un bon principe : réunir les clubs taurins des quatre départements organisateurs de courses camarguaises en totale indépendance de la FFCC, du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, de l'Union des clubs taurins Paul-Ricard pour parler d'une même voix et être une force de proposition. Les objectifs couvrent de nombreux domaines: mettre en commun les problèmes, les expériences pour organiser au mieux en mettant en sourdine les rivalités ; avoir une communication commune envers tous les médias ; gérer au mieux le calendrier ; discuter avec les associations de manadiers, de raseteurs ; être unis et solidaires ; améliorer le spectacle ; être une charnière entre toutes les parties prenantes, etc.  Et la liste n'est pas exhaustive.

Les jeunes s'investissent... cette idée est la leur. A la tribune, pour réceptionner la cinquantaine de clubs taurins (sur 130) qui ont répondu à l'invitation jeudi soir à Montfrin, Sébastien Gonfond (président du CT de Paluds-de-Noves), Aurélien Laget (vice-président du CT de Redessan), Loïc Estevan (vice-président du CT L'aficion de Jonquières) et le jeune vice-président du CT Le Bajan de Marsillargues, vite rejoints par Audibert (CT de Montfrin), Rodolphe Bantzé (Aigues-Vives) et Christian Garrido (Sommières). Une première réunion pour prendre contact, sonder les présents et prévoir une assemblée générale qui proposera des statuts pour la nouvelle association et élira un bureau composé de "gens indépendants et neutres".

L'heure est donc à l'indépendance (par rapport aux institutions), au dialogue et au rassemblement. Certes, il y a du pain sur la planche et les intervenants n'ont pas manqué de rappeler "la difficulté de trouver des points communs alors que nous sommes tous en concurrence" mais "en étant calmes et ordonnés, les choses peuvent être améliorées".

Les jeunes s'investissent... Ils font et le font savoir. Leur envie et leur dynamisme méritent l'intérêt.
Avis à la population du sang nouveau est arrivé. Affaire à suivre.

Martine ALIAGA
Photos Eric AUPHAN

* En attendant de se structurer, les initiateurs de la réunion mettent un mail à disposition :  sebastiengonfond@aol.com

 

ACTO2.jpg

Les jeunes à la tribune,
dans la salle les représentants des clubs taurins attentifs

08/08/2009

L'ACTION DE LA SEMAINE

CHAUD, TRÉS CHAUD POUR SCHULLER...

Mardi 4 Aout c'était la finale du Gland d'Or à Montfrin, Mathieu Schuller trés en verve (c'est fréquent) s'engage dans un raset osé sur VASEL de Chauvet... Les photos  d'Eric AUPHAN se passent de commentaires !

1.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg
5.jpg
6.jpg
7.jpg

05/08/2009

MONTFRIN 51e GLAND D'OR

Mardi 4 Aout 2009

AYME, SCHULLER POUR LES BLANCS
VASEL, BRUTUS POUR LES NOIRS

A.jpg
Une finale de médiocre qualité

Les gradins sont combles pour cette finale quand Luc Allemand le président de course reçoit les raseteurs de la capelado. Ayme vainqueur avec 102 pts devance Schuller 71 pts qui empoche aussi le prix du meilleur animateur. VAZEL de Chauvet s'adjuge le Souvenir Pierre Vignon, BRUTUS le prix du meilleur cocardier et OUNDO celui du meilleur barricadier. Présents aussi en piste Aliaga, Cartalade, Sanchez, Errik, C.Chanat, Guyon et Estevan.

RIQUET de Ribaud est un premier de choc, pas trés chic avec les hommes surtout les droitiers qu'il snobe et conserve ainsi un gland.
CABALLERO de Guillierme plus retors qu'à son habitude il délivre cependant quelques bonnes actions. 10 mn.
DIAMOND de Lautier collé aux barrières il ne vient pas à tous les coups et envoie de la corne au passage. Enferme une ficelle.
MAZARIN du Joncas les pompons levés c'est coup sur coup deux grosses actions. Un saut sur Aliaga et un puissant coup de butoir sur Guyon. Puis bravement se livre mais sans panache. 11 mn. Musique trois fois.
VAZEL de Chauvet deux grandes enfermées sur Schuller, dont une où le raseteur est accroché à la ceinture du pantalon au moment du saut. Ensuite du bon et du moins bon. Ficelles au toril plusieurs fois la musique et le prix du jour.
BRECHU de Cuillé quatre minutes de course...
PALUNIE de Fabre-Mailhan (hp) beaucoup trop de déchets dans une course par moments spectaculaire, mais c'était loin du final attendu. Musique.

Texte et Photos Luc PERO

A1.jpg
Anthony AYME le vainqueur
A2.jpg
Mathieu SCHULLER un superbe animateur.

02/08/2009

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 2 août 2009

QUATRE HOMMES AU CHARBON

St OMER.jpg
Mathieu Schuller et ST OMER ont tout donné...
Entrée : plein. Organisateur : CT Lou Pougaou. Président : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : Ayme, Schuller, Dumas, Estevan (se retire au 5e, choc à la face contre les gradins).  Gauchers : Aliaga, M. Sanchez (sort au 4e ennui musculaire). Tourneurs : Causse, Rouveyrolles, Sanchez.

Six à la capelado, quatre au final, et ce ne sont que des éloges que nous adressons aux tenues blanches. Pour le Gland d’Or, Ayme assure, avant la finale, sa première place et Schuller se positionne en second. Côté cocardiers, ils ont tous assuré avec leurs qualités respectives.
Bison (Fabre-Mailhan).- D’entrée enferme sérieusement Sanchez. Schuller l’entreprend et lui ravit ses principaux attributs. Il donne de bonnes répliques bien conclues avec un saut sur Estevan. Schuller encore lève la 1re ficelle. 11 minutes et 4 Carmen.
Montfrin.jpgOurasi (La Galère).- Toujours en mouvement, il longe les barricades et lorsque les hommes arrivent à le coincer, il se livre dans des "droites-gauches" intéressants. Quelques évasions inutiles. 4 Carmen en course en 14 minutes.
Beaucairois (Chauvet).- Un petit gabarit qui se défend par son placement et sa rapidité. Les hommes cogitent car Beaucairois anticipe. Il faut attendre la 10e minute pour que ses ficelles soient primées. Dominateur, il les conserve et rentre en musique déjà entendue.
Brutus (Lautier).- Il change souvent de terrain mais se replace chaque fois au bon endroit. Ses finitions sont dangereuses, spectaculaires et ses anticipations dérangent. En bref, il domine outrageusement. Seul Schuller, Aliaga se donnent les moyens de l’affronter. 4 Carmen et ficelles au toril.
Saint-Omer (Guillierme).- Quel cœur, alors que ça tombe sur lui, il se bat avec beaucoup de brio et multiplie enchaînements et finitions. Sans aucun refus, avec une formidable énergie, le biòu éclabousse les gradins par sa brillante prestation. Rentre une ficelle. Une multitude de Carmen.
Papagaï (Lagarde).- D’un sang généreux dès les premiers cites, il s’envoie sur Dumas, puis explose sur Schuller, Ayme. Aux ficelles, le travail manque (4 hommes) et Papagaï patronne. Un énorme coup sur Aliaga et ses ficelles rentrent. Des Carmen.
Richelieu (Bon, hp).- A montré des dispositions barricadières (Dumas, Aliaga, Schuller). Musique.

Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Schuller, 23 points ; Ayme, 17 ; Aliaga, 8.
Trophée des Raseteurs : Estevan, 6 ; Dumas, 1.
PAPAGAI.jpg
Jerôme Dumas s'est beaucoup investi comme içi avec PAPAGAI
***********************
CLASSEMENT DU GLAND D'OR
AVANT LA FINALE (Mardi 4 Aout)
A. AYME 94 Pts
M. SCHULLER 53 Pts
F. SABDE 38 Pts
N. VIOLET 24 Pts

27/06/2009

MONTFRIN * AVENIR *

Samedi 27 juin 2009

OUNDO - GASTABOÏ, SHULLER - AYME
LE QUATUOR MAJEUR

1.jpg
OUNDO sur Ayme
Deux taureaux, deux hommes pour un final éblouissant ! Pour le reste, même avec les efforts de Luc Allemand au micro ce ne fut pas transcendant. A la capelado Cartalade, C.Chanat, Estevan, Chig, Sabde, Ferriol, Ayme, Schuller et Rouveyrolles, F.Garrido comme tourneurs.
LUCIANO de Blatière.Bessac est un premier de chez premier avec quelques jolies poursuites à son actif. Des Carmen souvent généreux.
PEDRO de Nicolln certes vaillant mais peu compliqué ne tient pas la distance. Musique.
CAMPOUCEU de Allard vif et anticipateur, Schuller en fait un partenaire de choix pour treize minutes plusieurs fois honorées.
TAMARIN de Ribaud est passé à côté de son rendez-vous...
GALIPAN de Lautier de la volonté dans les séries pour neuf minutes. Musique.
GASTABOÏ de Guillierme a pris beaucoup de maturité ! toujours barricadier mais nettement plus cocardier il réalise un quart d'heure complet plusieurs fois récompensé.
OUNDOde Plo, hors points, mais pas hors spectacle ! une vingtaine d'actions aux barrières, dont certaines trés puissantes avec un engagement total du poitrail au dessus des planches. Des Carmen...
Texte et Photos Luc PERO
DSC05204.jpg a.jpg
LUCIANO - Ayme
DSC05237.jpg a.jpg
GASTABOÏ - Shuller
DSC05248.jpg a.jpg
OUNDO - Schuller
DSC05256.jpg a.jpg
OUNDO - Estevan
Trophée de l' Avenir: Schuller 25, Ayme 21, Cartalade 10, Chig 9, Ferriol 2, Sabde 1

22/02/2009

MONTFRIN - COURSE DE BIENFAISANCE

Samedi 21 février 2009

CENT POUR CENT REUSSI
POUR " SANG POUR SANG "

UN.jpg

ZERTI.jpgGrâce au bon travail des raseteurs et du coopératif bétail de la manade du Rhône, ce festival taurin orchestré par Ludo ZERTI  pour aider la recherche contre la mucoviscidose a connu un franc succés. Merci donc au manadier et aux nombreux raseteurs qui dans un élan de solidarité ont tous oeuvré avec une amitié qui faisait plaisir à voir... Le public aussi, avait répondu présent pour apporter son soutien à cette noble cause.

Photos Luc PERO

Les "anciens" ont de bons restes...
J.-L. Fouque et L. Zerti en démonstration !

Anciens.jpg
Anciens 2.jpg

Que du beau raset !

Estevan.jpg
Allou.jpg

 

08/08/2008

MONTFRIN 5-08 *Avenir*

FINALE DU 50è GLAND D'OR

ROMAIN GROS SUR UN PIED...

e9ce5d2057017dae632feeb0e6661c1d.jpg
AGASSOUN et R. Gros victorieux

En effet c'est avec une blessure (Marguerite d'Or) au talon handicapant ses courses et sauts, que Romain Gros s'adjuge le 50è Gland d'or dont voici le palmarés final:

1er- R. Gros 74 points
2è- B. Four70 pts
Meilleur animateur de la Finale- J. Rey
Meilleur taureau sur la compétition- PASTEURde Fabre-Maihan
Meilleur taureau de la Finale- AGASSOUN de Blanc

A la capelado sous les ordres de Luc Allemand, Président de course, Grammatico, Estevan, Violet, Gros, Ayme, N. Benafitou, Ricci et Bruschet (sort à la pause, Mascarin le remplace) pour les raseteurs et Ranc, Rouveyrolles, V. Dengerma, Cuallado pour les tourneurs défilent au milieu de La Gardounenque, des Arlésiennes, des gardians de la manade Martini.

JASMIN de Ribaud, prend des séries, se chauffe, accroche Violet par l'elastique du protège-tibia au saut des planches. Se place bien et donne une réplique dangereuse en terminaisons. Bon premier et musique plusieurs fois.

b119168968b5bea8f9d07b0ebb105c79.jpg
3d5b48adf5749e6a2806e3769da4908c.jpg
ENZO de Chauvet, court beaucoup et ne réponds que lorsqu'il sent l'homme à sa portée. Irrégulier, mais manque de travail soutenu. Quatre Carmen pour plusieurs belles finitions, dont une bascule sur Gros.
1a11a6f93f5b21b85df0243e9ff75090.jpg 
COURLIS de La Galère, lui aussi court beaucoup et Rey se régale en l'embarquant dans des longueurs. Glands et cocarde en poche Rey continue son festival, rendant trés intéressante la fin de course du taureau. Des Carmen.
4079152b9afacab479a77fe5d41100df.jpg

BANARU de F.Mailhan, un pur des Bernacles, qui effectue tant qu'on lui en demande des séries et encore des séries. Il peut aussi terminer aux barricades ou au delà et la musique plusieurs fois le récompense.

d1adf30b4f34ee19e921591d600162c6.jpg
VARADERO de Guillierme, il affiche tout d'abord un coeur énorme dans des enchaînements successifs, puis petit à petit ajoute de la difficulté en prenant un coup de revers. Finisseur aussi il récolte plusieurs Carmen.
adbfe61a90497a8529d16650fe37e107.jpg

AGASSOUN de Blanc, attendu par le public le fantasque cocardier n'a pas déçu ses supporters. Des sauts sur tout ce qui bouge, des envolées sur les rasets les plus audacieux, il a assuré le spectacle. Musique et Prix du jour.

5124ab25f91a8e9a5f6baaadc08ad401.jpg
b81ee97f8278f41940e0b19a174debae.jpg
99c5987eec228eea862b3f28beb1f5a3.jpg
7699feae25d345355ef123fdc21224ac.jpg

VALMONT de Lautier, a clôturé avec quelques actions percutantes aux barrières pour plusieurs Carmen.

39219a4dc3100580c69641616332db5c.jpg

Texte et Photos Luc  PERO

05/08/2008

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 3 août - Gland d'Or

 NICOLAS PEUT ENCORE Y CROIRE
3070edd8ae0cfa4ba5e361da463d066e.jpg
TAMARIN et N. Violet
Gradins pleins pour l’avant dernier acte du Gland d’Or qui sans soulever des merveilles a eu de bons côtés notamment celui de savoir si Nicolas Violet déjà vainqueur de l’épreuve peut accrocher encore une fois ce trophée à son palmarès. Four et Gros absents, (70 et 64 points) lorsqu’il pénètre en piste, Nicolas a 27 points mais à l’issue de la course il en compte 46. Alors au vu de sa prestation et son envie allez savoir…. Il a le potentiel pour aller chercher la victoire finale. Ayme est aussi sur la brèche dans le sillage de Nicolas tandis que Grammatico est bien malheureux dans la cueillette d’attributs tout comme Bournel qui insiste et se trouve récompensé sur la fin. Estevan, dans son jardin, essaie de se donner mais en vain. Bruschet n’est pas dans le coup et les gauchers Benafitou et Ricci sont très effacés. Luc Allemand prime généreusement pour motiver les troupes mais seuls les deux premiers nommés s’investissent vraiment sans oublier le loyal Bournel. La pena du Languedoc assure l’ambiance qui commence à monter avec le spectaculaire bétail emboulé de la manade La Galère raseté par la non moins excellente école taurine de Bouillargues.
2391953f7b83a68275d797c504c6e827.jpgDécidé, TARNAGAS (Guillerme) est plus incisif à gauche mais la majorité des assauts viennent de la droite. Douze minutes où il se livre sans difficulté. 2 Carmen et retour.
De la vaillance pour PABLO (Fabre-Maihan) qui peut aussi sauter dans l’action mais parfois à côté et s’éterniser en contre piste. Dommage. 2 Carmen.
Le plus compliqué c’est VERDAOU (Allard). Un coriace àqui toucher la tête dans les premiers rasets est difficile. Un grand coup de barrière sur Ayme, des cornes menaçantes à l’arrivée et Benafitou ou Violet obligés de rompre. Dominateur aux ficelles il les rentre intactes en musique jouée deux fois.
Coureur,  MIRABEAU (Saint-Pierre) est rapide sur le raset et frappe sur Violet et Benafitou. Il se place idéalement près des planches et offre une partition sérieuse même si sur la fin il accuse sa débauche d’énergie mais conserve ses ficelles. 2 Carmen et retour.
71e40da26dc82dda5360bdf7debe7311.jpgCinq grosses actions dont deux où il brise les planches mais pour le reste MITRHA (Vidourlenque)(photo de gauche) adopte un placement décollé des planches et ne vient pas toujours même si on ne le force pas trop. Sur la fin une série déclenche le disque mais cela manque de régularité. 6 Carmen et rentrée.
TAMARIN (Ribaud) ne se laisse pas manœuvrer facilement lui aussi car ses longues cornes se profilent à l’arrivée. Des percussions toniques sur Estevan (3), Ayme (3) et Violet (2) pour un final très brillant et un placement qui laisse présager une belle carrière. 8 Carmen dont rentrée.
Avec MOLIERE (Cuillé)(photo ci-contre), Ayme joue le bourgeois gentilhomme dans la plupart des coups de barrière et une envolée explosive. Le bestiau se donne à cornes perdues dans la bataille avec des arrivées rageuses jusqu’au ras des planches. La première ficelle sur la sonnerie pour Ayme évidemment. 5 Carmen et rentrée A suivre tout comme le parcours du petit Nicolas pour la finale, ce mardi. Allez avoir…
Texte et Photos Eric AUPHAN

Gland d’or : Four, 70 pts ; Gros, 64 ; Violet, 46 ; Ayme, 37 ; Bruschet, 18.

effe7b1b3905ec494c071b5bb49082f5.jpg
TARNAGAS sur Estévan

03/07/2008

MONTFRIN 1-07 * Course de soutien à la Manade de La Galère *

241f33c108cb3cdc6bfcad1f10c29d97.jpg
René LAMBERT trés ému et Yvan VILLARD l'organisateur
535a847e50cebb817a89a7b324a3b661.jpgBeaucoup d'afeciona avaient répondu présents pour cette course de solidarité en faveur de la Manade de La Galère qui traverse une mauvaise période ( le bout du tunnel semblerait pointer à l'horizon, heureusement...). Pour l'occasion sept manadiers ( Gillet, Guillerme, Jc Blanc, Les Baumelles, Chauvet, Lautier, Ricard ) avaient gracieusement mis à disposition des cocardiers qui se sont tous avérés intéressants. 7b7e18eeff4b8953c33e9a854f905443.jpgLes raseteurs n'ont pas été en reste pour se mobiliser, et ont rasetés en alternance: Four, Rey, Gros, Ayme, Thierry, Villard, Ibanez, Dumont, Auzolle, Martin-Cocher bien aidés par l'unique tourneur Didier Dunan. De l'émotion, du spectacle, des beaux gestes il y en a eu tout au long de ce sympathique rendez-vous.
Texte et Photos Luc PERO
410769d5f79b4274beabeddb3c33a487.jpg
40791ad08cb90868549ebef2f6c3b18b.jpg
b07d0dec15d5e0d83a8f292b4c89ff5e.jpg
03f6e933d2b77fba892af928586ca4ae.jpg
faeb9025330cd7b600420a3b9c83809e.jpg

01/07/2008

MONTFRIN 29-06 *Avenir*

Dimanche 29 juin

GAVOT SERIEUSEMENT, CANBERRA SPECTACULAIREMENT
ET QUIHOUS PAR MOMENTS
*************

c3253e9dc3740983bc2607260a6e5751.jpg
Bruschet ne touchera pas la tête de GAVOT sur cette action...
7dc614e6baa2193668245b1f2673bfe3.jpgArène pleine, capelado et folklore de toute beauté, le concours pouvait débuter. Hélas il ne fut pas à la hauteur des espérances ! Cependant tout ne fut pas négatif loin s'en faut. GAVOT magistral, CANBERRA spectaculaire à souhait et QUIHOUS coriace ont assuré leurs prestations. Gros, Bruschet, Violet, Four ont pour les hommes fait le max, Ayme, Ricci, Brohan, Ibanez moins en vue n'ont quand même pas flemmardé. Cuallado, Ranc, Rouveyrolles sont parfaits dans leur rôle.
FARFADET de F.Mailhan, beaucoup de bravoure mais une fin difficile. Une ficelle au retour et des Carmen. ARISTOTE de Chauvet, mis à part un gros coup sur Four le reste... . QUIHOUS de Guillerme, trés retors à droite, à gauche il est criminel. son parcours aujourd'hui n'est pas son meilleur mais la difficulté avec lui est toujours présente. Ses ficelles au toril et des Carmen. GAVOT du Pantaï, c'est le cocardier par excellence. Placement, anticipations, finitions meurtrières à la barrière, c'est tout bon. Il rentre ses ficelles et reçoit de nombreux et mérités Carmen. ARAGON de Ribaud, brouillon et peu en verve, sa course manque de liant et de tonus. Quelques actions et la musique au retour avec une ficelle. JASON de Saumade, huit gros coups aux planches pour le fun, le reste est moins convaincant. Des Camen. CANBERRA de St Pierre, termine par un festival de coups de barrière. Coince Bruschet à la planche. Du panache pour un concert de Carmen.
Texte et Photos Luc PERO
2f49523d5594879f5bcad9b5ae234f13.jpg
GAVOT
cbdad11b753095a4276f77b12c2bc49a.jpg
QUIHOUS
bb7ad76c8750cee0f6c97cacc97260af.jpg
CANBERRA

30/06/2008

MANADE LA GALERE

 

SOLIDARITE

 

La manade La Galère traverse une période difficile. Touchée par les mesures d'éradication de la tuberculose, elle a choisi l'assainissement plutôt que l'abattage. On sait les difficultés qu'entraîne ce choix, la première étant l'impossibilité de sortir en course. Aussi, pour soutenir - moralement et financièrement -cet élevage, le CT Lou Pougaou de Montfrin organise une course de solidarité

8b63165c425df67824537ab6bc1846b5.jpg

le MARDI 1er JUILLET, à 17 h, 10 euros

 

avec LOU GUERLE de Guillierme – BOHEMIEN des Baumelles – BATISTOU de Blanc – VICTOR de Ricard – GALIPAN de Lautier – un taureau de Chauvet – un taureau de Gillet

Raseteurs : Auzolle, Ayme, Bournel, Bruschet, C. Chanat, Dumont, Four, Gros, Ibanez, Martin-Cocher, Rey, Thierry, Villard

 

24/06/2008

MONTFRIN 22-06 *Avenir*

PASTEUR C'EST DU COSTAUD
MAIS RIO C'EST PAS DU GATEAU

404d284e26d47a62cc00cc4c543d789a.jpg
PASTEUR ferme la porte à Romain Gros
Les gradins des arènes sont largement garnis bien avant la sortie du premier taureau. Luc Allemand au micro invite raseteurs et tourneurs à défiler. Gros, Bruschet, C.Chanat, Four, Dumont, Ayme, le malheureux Jacques Estévan et les tourneurs Dumas, Rouveyrolles, Cuallado effectuent la capelado. Un bon travail d'ensemble est à souligner.
MISTIGRI de Gillet malgré ses nombreux tours de ficelles passe en neuf minutes, avec quelques bonnes actions sur Gros en particulier. Trois Carmen. MAZARIN du Joncas, méchant, spectaculaire, il rentre une ficelle au terme d'un quart d'heure intéressant. Des Carmen. PALUDIE de Margé, va alterner les refus aux passages brillants. Carmen en course contesté à son retour. PASTEUR de Fabre-Mailhan, le client de service va s'imposer par son placement, ses anticipations mais aussi par des finitions au ras des barrières. Plus retors sur la fin, s'ennuierait-il à ce niveau ? Un passage à l'échelon supérieur ne s'imposerait-il pas ? Des Carmen et ses ficelles au toril. RIO de Bon, deux minutes de course, Estevan se fait enfermer et arrive tanque-tanque à la barrière. RIO se propulse aux planches pour cueillir le raseteur encore en l'air dans la contre piste et tente de le ramener en piste. Coup de corne dans la fesse, Jacques Estevan est emmené à l'infirmerie. Course arrêtée. Le raseteur part à l'hôpital, la course reprend. RIO ressort pour treize minutes, toujours aussi dangereux à la planche Gros frôle lui aussi la cornada. Le biou maîtrise, brille sur plusieurs gros engagements et ne perd qu'un gland. Sa cocarde fortement primée reste sa propriété. Des Carmen. PEQUELET de Allard, va jouer le registre de la bravoure avec quelques belles actions aux planches. Des Carmen. DRAGON de Blatière-Bessac, hors-points, à revoir !
Texte et Photos Luc PERO
e492ed7ee481fd679289b6da4072cf48.jpg
PALUDIE sur Four
c3950ba2d41c1cd7db2caaadbabe8955.jpg
PEQUELET sur Bruschet
024767a0dfba635dd28a6d7d6b532f3d.jpg
RIO sur Gros

23/06/2008

" RIO " DE J. BON BLESSE J. ESTEVAN

 MONTFRIN 22-06
AVENIR

2e JOURNÉE DU GLAND D'OR

4a77f1b0652e283749766d12f9a0a4be.jpg
20d9f942799d20d4580f0b1148bc7798.jpg
ed1609feed284595f4fb6b4ad3e86a5f.jpg

Accroché par le cocardier RIO de Jacques BON, alors qu'il avait franchi la barrière, Jacques ESTEVAN a failli être ramené en piste par le taureau.

Photos Luc PERO


08/05/2008

MONTFRIN 7-05 Trophée Ph. THIERS

COURSE DE PRESELECTION
DE VACHES COCARDIERES

LES CHABALLIETTES FONT LEUR SHOW
****************

64dc0705efb9eadf7a912ab1d6a3bb83.jpg
La N° 309 de Claude Chaballier sur Boudoin
Une jolie petite entrée pour ce concours de vaches, J. Roumajon au micro et dix raseteurs (en deux équipes: Maurel, Moulin, Deslys, Orange, Sanchis, Aliaoui, Santelli, Deker, Alarcon, Boudouin) à la capelado plus deux tourneurs (Dunan, Martinez).
Les manades en concours, Groul, Saliérène, Alpilles, Didelot, Leron, Caillan et Chaballier.
Au final et sans contestation possible ce sont les deux pensionnaires de Claude Chaballier (N° 309 et 403) qui remportent tous les suffrages. Cocardière et barricadière elles ont survolé les débats.
Texte et Photos  Luc PERO
25965e4542bcaeafeb8f2e39d5c91bb0.jpg
ac1fad367ddd37e7facf1a73cd7ab21a.jpg

05/05/2008

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 4 mai

LE GLAND D'OR BIEN PARTI
71150a2fca3549e10becbcc57575814c.jpg
MILOU de Lagarde sur C. Chanat

7ef5b87656985ba3cf1bd03d36f9a181.jpgEntrée: presque plein. Organisateur: CT Lou Pougaou. Présidence: Luc Allemand.
Raseteurs droitiers: Ayme, Bruschet, Dumont, Estevan, Gros. Gauchers: C. Chanat, Four. Tourneurs : Cuallado, C. Dumas, Labrousse, Rouveyrolles.

On sort rarement déçu du chaudron Montfrinois. Pour la reprise du Gland d’Or il y en eut pour tous les goûts: du vaillant, du sérieux, du classique, du spectaculaire et les gens en ont eu pour leur argent. Marcellin est criminel, Milou est un bagarreur et Beaucairois un petit taureau noir avec trois poumons qui soulève l’admiration. Chez les tenues blanches, Four prend les commandes, suivi du jeune Ayme qui se fait remarquer bien épaulé par Bruschet et Gros. Chanat prend des risques pour le public et Estevan le chouchou des Montfrinois victime d’une grosse chute en contre piste au premier n’est pas en réussite. Dumont après un bon début s’est éteint au fil de la course.

Décidé, BELEU (Guillerme) se soulève de nombreuses fois au contact et fait preuve d’un moral intéressant pendant sept minutes toniques. 3 Carmen et retour.
Largué, TACA (St Pierre) se livre sans appuyer ses poursuites. De la bravoure à revendre mais il subit la pression pendant huit minutes. 1 Carmen.
Rapide, MARCELLIN (Joncas) chasse et fait le ménage en piste. Il n’est pas submergé de rasets car il se tourne comme un félin et veut en découdre méchamment. Bruschet s’illustre par des rasets engagés mais c’est derrière Estevan qu’il se dresse. Il maîtrise le combat en débordant d’agressivité qu’il décuple lorsqu’il s’envole jusqu’en haut du boudin à la poursuite de Rouveyrolles qui échappe de peu aux cornes dans une action monumentale. Dominateur il rentre ses ficelles en musique entendue à 5 reprises.
043a378c368db3fc3a19f31dbe7f891d.jpgMILOU (Lagarde) concède ses attributs en une minute trente mais c’est un bagarreur. Il ne faut pas traîner aux planches comme Chanat qui l’emmène jusqu’au burladéro. Il va a mas dans un combat percutant aux planches. Une défense bec et cornes qu’il termine par un grand coup de barrière aux trousses de Ayme qui cueille la seconde ficelle sur la sonnerie. 7 Carmen et retour.
Méchant, VIENNOIS (Cuillé) est calme, se place et défend ses attributs jusqu’à la huitième puis il accuse la fatigue par ses nombreux sauts après les hommes un peu à retardement. Il conserve ses ficelles en musique jouée deux fois.
Brave et encore bestiau, RACANEL (Bon) gomme sa franchise par une paire d’actions ou d’envolées dont une au burladéro sur Bruschet. Dommage que sa course soit décousue mais s’il sauve une ficelle grâce à son côté spectaculaire, il termine éprouvé. 3 Carmen et rentrée.
Petit et trapu, BEAUCAIROIS (Chauvet, hp) détone par son physique mais aussi son envie de combattre. Il se jette à cornes perdues dans la bataille mais quelle débauche d’énergie. Anticipation, parfois finitions et un moral d’acier qui lui permet d’enflammer les arènes sans faiblir grâce à la complicité des hommes. Douze Carmen et ovation lorsqu’il réintègre le toril bouche fermé porteur de ses ficelles.

 

 

 Texte et Photos Eric AUPHAN

1f67bcb6ac43ed49bbb7bb1281bc8378.jpg
87cc288706eb50d4d8bbe240f5f5d4e6.jpg
BEAUCAIROIS de Chauvet avec R. Gros

28/10/2007

MONTFRIN : SAMEDI 27 OCTOBRE

COURSE DE PROTECTION

LE N.368 POUR DE BON...

cb02a81845b3c8e36daa8431d57450a1.jpg
Entrée: 250 spectateurs. Organisateur: CT Lou Pougaou. Présidence: P. Gibert. Raseteurs droitiers: Chig, Gros, Oufdil, Pérez. Gauchers: Azzaoui, Gougeon (sort avant la pause). Tourneurs : Ranc, Rouveyrolles.

Une bonne course de protection qui a décollé à partir du troisième taureau pour finir avec un sacré numéro 368 de la manade Bon qui marque les esprits et meurtri Gros et Chig ses seuls adversaires. Un taureau qui devrait faire parler de lui dans un proche avenir. Côté raseteurs Gros et Chig (non prévus au départ) assument le maximum toujours dans cornes et générateurs des meilleures actions de la journée. Oufdil a de la technique et de gros moyens physiques mais fait le minimum. Azzaoui, Gougeon et Pérez sont plus que discrets.
Pour la manade Blatière les n° 222 (1er), 209 (3e), 216 (5e) et 321 (7e) ont de l’agressivité et s’en prennent souvent aux planches. Ils sont méchants et leur jeunesse les emporte parfois en contre piste. Le 222 serait mieux à gauche mais n’a pas les rasets. Il est moins volontaire à droite. Le 209 est combattif, saute sur Chig et frappe sur Gros. Vaillant, il s’améliore sur la fin. 1 Carmen et retour. Le 216 effectue huit minutes trente plaisantes et s’échauffe dans les séries (4 Carmen et retour). Calme, le 321 répond à tout et se soulève au contact et s’il ne finit pas toujours il faudra le revoir (1 Carmen et rentrée).
ab6415d2d5b1a7a3a1a584a3e3547585.jpgPour la manade Bon les n° 370 (2e), 248 (4e), 259 (6e) et 378 (8e) ont du pétard aux barrières. Le 370 peu raseté saute puis s’éternise en contre piste. Ne peut être jugé. Barricadier, le 248 vif et rapide se frotte facilement aux planches. Il effectue une douzaine de grosses actions la plupart sur Gros dont une dernière envolée superbe (6 Carmen et rentrée). Idem pour le 259 qui passe allègrement au-delà des planches à la poursuite des blancs (toujours les mêmes) et frappe les planches au terme d’un combat intéressant (6 Carmen et retour). Le 368 investi la piste de façon déterminée. Cela se sent. Il a envie et les rasets se font à blanc. Calme, placé et rapide il en impose pour son âge. Gros essuie le premier assaut aux planches et repart à la tête pour une arrivée monumentale dans le 3341c6811c17865413aa9616d372ef87.jpgburladéro où Romain effectue un vol plané spectaculaire la hanche et le tibia endoloris. On rentre le taureau alors qu’il reste 6 minutes 30. Il ressort surexcité et ne recevra qu’un seul raset de Chig qui se terminera contre le mur où le taureau le décroche. Chig retombe sur le bioù qui à terre ne peut réagir alors que Chig se réfugie en piste où il s’écroule. On tremble, on transporte le valeureux raseteur à l’infirmerie et on arrête la course avec heureusement des nouvelles très rassurantes des deux courageux gladiateurs qui ont animé l’après-midi. C’est bien là l’essentiel..

Texte et Photos Eric AUPHAN 

a2a9600135ae111df766cdef1b52df35.jpg
acae38456b4f3fc9130bbd100baa9613.jpg
f65f48ce47ba1d4a0e2a52a1165d6817.jpg
9bfb23df5da84a52300993b9bc0b44cd.jpg
1b5edeeaf01fe056b520d71db7313745.jpg
5a9384d23aae5e3c36f32996383933bf.jpg
43666128a577e84e9d45a9f5dce6e771.jpg