Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/08/2011

PEROLS * AS *

Jeudi 11 Aout 2011 - 2ème Journée de la "Ficelle d'Argent"

ADIL BENAFITOU PREND LES COMMANDES
MEPHISTO SPECTACULAIRE

TETE.jpg
MEPHISTO et Moutet pour le spectacle

Une bonne demi-entrée côté ombre, J. Valentin au micro, en piste Villard, Moutet, Marquier, Chekade, Gros à droite. A gauche Adil et Nabil Benafitou, Clarion et Poujol jusqu'au 4è. Bensegh, Molins, Lebrun, G. Rado, Baccou comme tourneurs.


Un concours ni bon-ni mauvais qui donne l'occasion à Adil Benafitou de s'emparer de la première place... (provisoirement avant la Finale de Dimanche). Le classement avant l'ultime course: A. Benafitou 30 Pts, Moutet et Villard 17 Pts.

 

FONFON.jpg
FONFON de Blatière-Bessac, malgré les ans il tient son poste. 4 Carmen

CATHARE.jpg
CATHARE de Bon, à 15 ans il fait front sérieusement et spectaculairement. 4 Carmen

RABINA.jpg
RABINA de Guillierme, malgré la pression il rend avantageusement la monnaie. 5 Carmen

FANFAROUN.jpg
FANFAROUN de Nicollin, bien brave mais pas au niveau des As. 2 Carmen

COLVERT.jpg
COLVERT de Cuillé, trop tendre pour ce genre de confrontation ( 7 Mn ). 3 Carmen

MEPHISTO.jpg
MEPHISTO de Saumade, le meilleur et le plus spectaculaire du jour... mais de là à entendre plus de dix fois la musique... On s'est égaré à la Présidence !

HADES.jpg
HADES de Fabre-Mailhan, jeune et plein de sang il lui faut encore apprendre. 5 Carmen

Texte et Photos Luc PERO

Classement Trophée des AS
Villard 8,5 - Poujol 6,5 - A. Benafitou 6 - Marquier 6 - N. Benafitou 3 - Clarion 2 - Moutet 2 - Gros 0,5




07/08/2011

PEROLS *AS*

Dimanche 7 août : 1re journée de la Ficelle d'Argent

COCARDIERS ET BLANCS A LA HAUTEUR

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

Jérémy Lafare, un outsider
qui a emballé le public (photo avec Auroch, bon premier)

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Régie des festivités. Président : Jacques Valentin.  Raseteurs droitiers : Gleize (claquage au 3e), Gros, Miralles, Moutet. Gauchers : A. Benafitou, N. Benafitou, Clarion, Lafare, Four. Tourneurs : Benzegh, Beker, Lebrun, Baccou, Dumas.

La Ficelle d’Argent prend un bon départ avec un lot de taureaux cocardièrement intéressants et, chez les blancs, un raseteur qui s’épanouit, Jérémy Lafare qui tient tête de belle manière aux Benafitou, Four, Clarion ou encore Moutet avec qui, il termine, cette 1re journée ex aequo (13 points).
Auroch (Guillierme). Elit domicile devant le toril d’où il fuse pour quelques ponctuations. Aux ficelles, change de terrain opportunément et oblige les hommes à l’effort. Des séries et quelques tampons violents pour 10 minutes d’un bon premier. 6 Carmen et retour.
Inca (Paulin).- Ses ripostes sont inégales, plus ou moins soutenues mais avec quelques anticipations ou enfermées de choc (Lafare, Clarion), plus des poursuites sèchement abouties, il se fait respecter et rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Mirabeau (Saint-Pierre).- Montre de la vaillance mais, curieusement, raseté au compte-goutte, il manque de pression pour bien s’exprimer. Pourtant, il montre de l’envie sur les longues trajectoires de Lafare ou Moutet. Les ficelles rentrent avec 2 Carmen et retour.
Sugar (Saint-Gabriel).- Le long des planches, Sugar se livre à ceux qui rentrent dans son terrain. Bien travaillé, il ponctue les séries aux planches (Clarion, Lafare), ne laissant rien au hasard. 10’30 d’une prestation très cocardière. 5 Carmen et retour.
Espadon (Saumade).- Un caviar qui s’offre à ceux qui ont le cran de l’allonger pour exploser aux planches. Les courbes prennent de l’ampleur (N. Benafitou, Four, Moutet, Gros) pour de grosses conclusions (5) en 9 minutes pétantes. 6 Carmen et retour.
pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises◄ Mathis (Lautier).- Quelques signes de sa légendaire agressivité, un bon placement et l’œil toujours aux aguets. Le vieux combattant montre moins de vélocité et de mordant. Mais les hommes temporisent et Mathis laisse un peu passer jusqu’à cette 1re ficelle démarmaillée... mais c’est trop tard ! Pour sa carrière, la peña lui offre un Carmen d’honneur et le public l’ovation !
Villazon (Blatière-Bessac, hp, compte pour la Ficelle d'Argent).- Peu attaqué, il roule les mécaniques mais quand c’est l’assaut, il bombarde à tout va jusqu’à briser les planches. 7 gros coups pour 9’30 explosives.

 
MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER


Trophée des As : A. Benafitou, Moutet, 11 points ; Gros, 9 ; N. Benafitou, 7 ; Clarion, 5; Gleize, 3 ; Four, 2.
Trophée des Raseteurs : Lafare, 14 points ; Miralles, 8.
Ficelle d’Argent : 1er ex aequo, Lafare et Moutet, 13 points ; A. Benafitou, 11.

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

▲ Moutet - Auroch
▼Lafare - Inca

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

▼ Adil Benafitou - Sugar

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

▼ Nabil Benafitou - Espadon

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

▼ Gros - Villazon

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

***********************

 

08/08/2010

PEROLS *AS*

Dimanche 8 août 2010

ROMAIN GROS VAINQUEUR DE COEUR

GROS 2.jpg

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Régie taurine. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Gleize, Gros, Marquier, Mascarin, Moutet, Rey. Gauches : A. Benafitou, Clarion, Ferriol. Tourneurs : Dunan, Lebrun, Molins, Ull, Zerti.


De cette 36e finale de la Ficelle d’argent, je ne vous parlerai que du meilleur : les 50 ans des arènes fêtés d’un envol de colombes ;  le décorum soigné avec La Gardounenque, le Velout pescalune, les cavaliers de la manade Robert Michel ;  le public debout pour ovationner Didier Abellan ;  les dédicaces de Jacques Valentin à la mémoire de Bruno Bourrier, frère de Michel (Le Fri) décédé accidentellement... Et surtout  le panache d’un jeune raseteur de l’Avenir, Romain Gros (3e dans les prix) qui a enflammé le cœur des spectateurs ainsi que le quart d’heure magistral de Gavot du Pantaï, meilleur taureau des trois courses. Sans oublier, les rasets émotionnants de Mascarin.
Et si la Ficelle va à Adil Benafitou,  49 points ; 2e Marquier, 32, c’est sans efforts particuliers à signaler.

Générous (Nicollin).- Davantage disponible sur les droitiers, il gère tranquille les débats avec quelques accélérations (Carmen).13 minutes.
Catalan (Daumas).- 4 Carmen. Après huit minutes de la meilleur veine (placement, corne dangereusement passée et conclusions sévères, notamment sur Gros), il se fait réticent. Rentre ses ficelles.
Vazel (Chauvet).- 3 Carmen et retour. Lui a envie, mais inexpliquablement les blancs calent devant sa franche générosité. Gros trace les plus belles trajectoires et l’embarque aux planches. Les ficelles rentrent.
Gavot (Lou Pantaï). - 8 Carmen et retour.Avec son placement sans faille, et sa corne dangereuse, Gavot demande de l’engagement, de la technique, voire de la témérité. Et là Romain Gros s’investit, les enfermées se succèdent (6), l’émotion au bout, pour les plus belles actions. Mascarin pour quelques rasets courts, Benafitou sévèrement raccompagné pour un quart d’heure de domination et les ficelles à la maison.
Banaru (Fabre-Mailhan).- 2 carmen et retour.Volontaire, c’est dans le registre classique que Banaru mène ses 13 minutes. Avec une "poussette" sur Mascarin qui traîne et un cabrage sur Gros. Agréable.
Gastaboï (Guillierme).- Avec toute son énergie et son envie, il se fait surprendre aux pompons. Peu d’élégance chez les blancs, qui ne lui laisse le temps de briller qu’en très peu d’occasions. Mais Gastaboï se révolte sur Rey, s’engouffre après Mascarin, tape sur Gros, et Rey pour 8 minutes et 5 Carmen.
Notaire (Cuillé, hp).- Superbe taureau de 5 ans, au placement rigoureux  et que sa fougue emporte après les hommes jusqu’à ce qu’il se blesse et réintègre prématurément le toril. Carmen au retour.


Martine ALIAGA
Voir autres photos sur Benjibiou


Trophée des As : A. Benafitou, 17 points ; Gleize, 9 ; Mascarin, 8 ; Rey, 6 ; Moutet, 3 ; Marquier, 2.

 

REPORTAGE PHOTO DE BENJI

 

PEROLS5.jpg
▲ Romain Gros fait la pige aux As en prenant
des risques avec Gavot
▼ Adil Benafitou avec toute la classe et la facilité qui le caractérisent
tel qu'on aimerait le voir plus souvent.
Ici avec Gavot
PEROLS4.jpg
Romain Mascarin dans un raset court dont il a le secret
malgré un physique pour le moins alourdi
embarque Banaru (5e)
PEROLS2.jpg
Gros continue son festival
avec Gastaboï (6e)
PEROLS3.jpg

L'émotion au rendez-vous pour un hommage
à Didier Abellan

Les arènes debout pour ovationner

l''ancien raseteur

 

PEROLS1.jpg

Hubert Manau félicité pour le prix à Gavot (manade du Pantaï)
par Christian Valette, maire de Pérols.

Celui-ci n'a pas été oublié
avec une dédicace spéciale à la remise des prix

pour son implication dans la course camarguaise

 

PEROLS6.jpg

**************************

06/08/2010

PEROLS *AS* (1)

Jeudi 5 Aout 2010  -  2ème journée de La Ficelle d'Argent

RASETEURS ET COCARDIERS UNIS DANS LA MEDIOCRITE

VILLARD.jpg
GROS.jpgUne demi arène pour ce concours traditionnel de la fête présidé par J. Valentin. En piste A et N Benafitou, Poujol, Clarion, Moutet, Gros, Marquier et les deux leaders du Trophée des As Loïc Auzolle, Benjamin Villard non invités...? Cinq tourneurs les assistent. Leur activité est pour le moins assez décousue et sans fioritures. Même constat pour les cocardiers présentés.
GITAN du Soleil, n'a rien à faire à ce niveau.
RIO de Bon, ne danse plus la Samba, sans rythme il se bouge un peu aux ficelles. Deux Carmen en course c'était déjà trop à la rentrée on y pensait même pas !
LOUBARD de Cuillé, il donne d'abord dans la vaillance, puis s'oppose avec un coup de revers. Délaissé aux ficelles il entend quatre Carmen.
INSOLENT de Nicollin, des bons passages avec des finitions mais des oublis aussi. Un Carmen en course.
JASON de Saumade, des coups de barrières sur Gros 2 (Photo), A Benafitou 2, Poujol, des séries mollement menées par le biou qui est peu craint. Sept Carmen dont plus de la moitié sont superflus.
DAUDET de Fabre-Mailhan, il saute seul mais aussi aprés les hommes. Vaillant sur les enchaînements il manque de travail aux ficelles. Quelques actions museau au dessus et 4 Carmen.
SIFFLET de Blatière-Bessac, deux actions aux planches et une blessure au niveau de l'oeil... il reintègre le toril à la septième minute.
Texte et Photos Luc PERO

PEROLS *AS* (2)

Jeudi 5 Aout 2010

CHAUDES JOURNEES POUR LOÏC AUZOLLE...

Hier à Castries avec AIGLON de l'Occitane dans une énormissime action, aujourd'hui à Pérols avec DAUDET de Fabre-Mailhan qui le met en difficulté même en haut du portail, les aprés-midi sont chargées d'émotions pour Loïc...

1.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg
Photos Luc PERO

01/08/2010

PEROLS *AS*

Dimanche 1er août 2010 : 1re journée de la Ficelle d'Argent

MANO A MANO MARQUIER - BENAFITOU

ADIL.jpg 2.jpg

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : régie taurine.  Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Bruschet, Gros,  Marquier, Savajano. Gauchers : A. Benafitou, Cartalade, Clarion, Ricci. Tourneurs : Beker, Bensalah, Molins, Ull.
Faits marquants : Gros prend une pointe  au bras de Cabosse (2e) et part se faire soigner. Ricci sort à l’entracte.


Pour cette première journée de la Ficelle d’Argent, Adil Benafitou et Mathieu Marquier se livrent un mano a mano de gentlemen aux points (25 à 21 points). Clarion, malchanceux aux attributs, mériterait un prix pour l’animation. Reste que tout ça a quand même manqué de nerf et certains taureaux auraient mérité plus d’assiduité, notamment Marcellin.
Luciano (Blatière-Bessac).- Un placement de cerbère. Il faut plonger dans les cornes pour qu’il déclenche. Des à coups, des absences et quelques engagements plein de méchanceté. Rentre ses ficelles.
Cabosse (Saint-Pierre).- Sort avec une belle envie, de l’allant sur les gauchers et quelques "tricotages" des cornes notamment sur les droitiers, Gros en fait les frais. A. Benafitou lève tous les rubans. Bien positionné, Cabosse  donne de bonnes répliques, se soulève après Marquier et garde la seconde ficelle sans forcer.
Marcellin (Rouquette).- C’est du toril qu’il mène sa course. Rapide dans ses interventions et capable de se dresser aux planches (Marquier). Des séries en rythme mais il lui en faudrait bien plus pour qu’il cède sa seconde ficelle. 3 Carmen et retour.
Ven Larg (Guillierme).- De longues minutes avant de l’attaquer (?) Et c’est Clarion qui s’y colle. Suit une série où Ven Larg participe benoîtement sans trop se décarcasser. Aux ficelles, Clarion fait l’effort. En récompense, la première ficelle est pour lui. La seconde à la maison.
Belori (Nicollin).- Centriste, itinérant, mais agressif aux planches. Brave partenaire dans les enchaïnements, Marquier et Benafitou allongent, Belori tape après Clarion, Benafitou. Et dans un dernier coup aux planches, Clarion lève la 2e ficelle, à la 13e. 3 Carmen et retour.
Gaillardet (Saumade).- Adopte un bon positionnement au toril d’où il s’engage pour des ripostes quelquefois poussées. Termine droit sur l’estribo après Marquier et s’engouffre violemment après Bruschet (musique). Conserve une ficelle en musique.
Lou Verri (Saint-Pierre).- Hors points pour le Trophée mais compte pour la Ficelle. Idéal pour bien finir une course par son caractère franc et barricadier. Multiplie les coups après Clarion, Benafitou, Cartalade. Les ficelles au Mas des Aubes avec 7 Carmen.


Martine ALIAGA
Photo L.Pero


Trophée des As : A. Benafitou, 23 points ; Marquier, 21 ; Clarion, 8 ; Cartalade, 3.
Trophée des Raseteurs : Savajano, 6.

 

14/07/2010

PEROLS *AVENIR*

Mercredi 14 juillet 2010

SUGAR LA DIFFICULTE

 Entrée : 1/4 d’arène. Organisateur : Régie taurine. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Caizergues, D. Maurel.
Gauchers : Aliaga, Guin, M. Sanchez, Mebarek. Tourneurs : Euzéby, Grando, Lieballe.

Ambiance de fête pour ce concours de manades offert par la mairie qui se bonifie en 2e partie. Mais Dieu que la première a été ennuyeuse par manque de nerf des noirs et des blancs. L'ensemble a tout de même manqué d'énergie.
Aquilou (Lou Pantaï).- Beaucoup de déplacements inutiles, pour quelques ripostes rageuses, une série, mais trop de déchets. Aliaga fait le second gland sur la sonnerie.
Chardon (Rambier).- Pas toujours bien placé, un peu naïf, aux ficelles donne quelques poursuites appuyées Sanchez (2, 1 Carmen). Mais face à des blancs timorés, c’est un long quart d’heure.
Skipi (Layalle).- Bien armé, se montre brave sur le raset et ne refuse rien. Pas assez titillé, il va faire un tour en contre-piste. Enfin une série à la 10e pour la 1re ficelle, un enchaînement pour la 2e mais celle-là il se la garde !
Virgile (Félix).- Il se prête bravement au jeu. Aux ficelles, la cadence s’accélère et Virgile plonge dans de belles séries. 9 minutes cadencées et 4 Carmen.
Sugar (Saint-Gabriel).- Dangereusement embané en avant, il n’inspire guère les blancs qui le contemplent de longues minutes. En plus il va vite et même sur les rasets à blanc, il pousse jusqu’aux planches où il envoie la corne. Aliaga est le seul à faire l’effort pour des enfermées émotionnantes. La coupe cocarde le récompense. Ça s’anime enfin à la dernière minute et Guin fait la cocarde. 5 Carmen et retour.
Dilun (Vinuesa).- Beau cocardier qui se livre généreusement jusqu’aux planches. Avec franchise et un bon placement, il anticipe Caizergues, serre Maurel après qui il se dresse, allonge sur de longs cites de Caizergues qui s'applique. Rentre ses ficelles au terme d’un bon quart-d’heure. 7 Carmen et retour.
Gal-Galin (Guillierme, hp).- Drôle de banu au grand cœur qui s’envoie sur qui sait l’embarquer. Termine par un énorme engagement sur Sanchez. 6 Carmen et retour.

Martine ALIAGA


Trophée de l’Avenir : D. Maurel, 15 points ; Aliaga, 12 ; Caizergues, 11 ; Guin, 8.

 

08/11/2009

PEROLS

Dimanche 8 novembre

LA CHALEUR DES CUILLÉ

DSC09958.JPG
RENOIR - M. Marquier

DSC09938.JPGEntrée :1/2 entrée. Organisateur : Régie taurine. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Chig, Jourdan, Marquier. Gauchers : Adil Benafitou, Nabil Benafitou, Poujol (sort à la pause). Tourneurs : Bensalah, Benzegh, Beker, T. Dengerma, Max.

Une course de fin de saison dans un esprit de camaraderie sous le soleil c’est déjà bien ! Mais quand les cocardiers sont chauds, les raseteurs comme Allouani, les frères Benafitou, Marquier, Jourdan ont eux aussi leurs bouffées de chaleur,   ce n’est que mieux. Parmi les six cocardiers de Cuillé, signalons l’excellent retour à son meilleur niveau de Renoir. Ses cinq congénères ont tous tenu leur poste avec panache.
Fanal.- Un solide premier qui ne craint pas le travail et l’honore avec sérieux en y apportant une pointe de brio au terme des plus belles poursuites. Sa vaillance et ses finitions lui permettent d’écouter quatre fois la musique.
Merlin.- Il est coriace et n’enchante pas toujours les blancs ! Le dernier pompon n’est levé qu’à la 7e minute. Calé aux barrières, il profite des beaux cites d’Allouani, des frères Benafitou, Marquier, Jourdan pour s’illustrer. 2 fois la musique et ses ficelles au retour.
TASSOU.2.jpgTitouan.- Quel tempérament ! Dès sa sortie il se jette sur tout et n’importe quoi créant ainsi de l’animation. Par la suite, c’est Nabil Benafitou qui s’en accommode le mieux en levant cocarde et glands sur de beaux rasets. Puis le biòu devient quelque peu retors mais se soulève toutefois sur Allouani, N. Benafitou, Marquier, A. Benafitou. Deux Carmen et ses ficelles rentrent.
Molière.- Ce jeune élément a du sang, du bon sang de barricadier. Il n’en est pas moins cocardier avec un bon placement et des belles poussées surtout à droite. Des coups de barrière, des sauts après l’homme et trois fois les honneurs résonnent.
Renoir.- Après une saison quelque peu perturbée et tronquée par les blessures, le biòu vedette a retrouvé sa hargne et de son envie d’exploser aux barrières. Agressif, sérieux et surtout très spectaculaire, il régale le public de nombreux coups de boutoir pour un concert de Carmen. Ficelles et ovation au retour.
Tassou.- Sort avec la "rougne" et ne prend son premier raset qu’à la 3e minute. Violent lorsqu’il se propulse aux barrières, il est craint aussi pour sa grande vélocité. Placé, il attend souvent les provocations. Des coups aux planches et une envolée sur A. Benafitou pour clôturer avant son retour avec ses ficelles. Des Carmen.

Texte et photos
Luc PERO

TASSOU.jpg
TASSOU -A. Benafitou

07/08/2009

PEROLS *AS* 2e JOURNÉE DE LA FICELLE D'ARGENT

Jeudi 6 Aout 2009

ANTENOR SCULPTE SA COURSE

ANTHENOR.jpg
ANTENOR catapulte Alexandre Gleize
DSC06829.JPGAllouani qui se détache au classement de la Ficelle d'Argent, Gleize toujours sur la brèche, Villard combatif, les cousins Jourdan et Poujol qui oeuvre dans la qualité, Four opportuniste, Marquier élégant, N.Benafitou, Moutet et Sabatier sont les acteurs du jour. De leurs opposants retenons les prestations de MERLOT, FONFON mais surtout celle d'ANTENOR vaillante et spectaculaire sous le regard attentif de Miss Pérols 2009.
FONFON de Blatière-Bessac est un bon premier qui se plaît dans la bagarre en répondant coup pour coup. Des conclusions et Carmen trois fois dans dix minutes.
MERLOT de Cuillé comme un bon vin il se bonifie avec l'âge. Pourtant trés vite dépossédé de ses pompons, la "bourre" continuant aux ficelles le bioù se livre et brille sur les beaux cites de Gleize et Jourdan. Il conserve une ficelle et entend quatre Carmen.
PALUDIÉ de Margé une minute trente pour la cocarde et les glands puis sa presation manque de sel, il faut dire que les hommes ne font guère d'efforts pour relever la sauce. Languissant, ses ficelles au toril et un Carmen sur un bel engagement aprés Poujol.
MARI-PEU de Guillierme donne beaucoup trop de saluts pour que ses onze minutes soient captivantes.
GREGAOU de Saumade peu ficelé il répond mais ne tient pas la distance. Quatre minutes.
Alex.jpgANTENOR de Nicollin on craint le pire avec trente secondes pour lui ravir les principaux attributs. Mais aux ficelles la bravoure de la race s'exprime au meilleur niveau dans des séries et des conclusions spectaculaires sur N.Benafitou, Four, Allouani, Poujol et deux monumentales sur Gleize. Dix minutes intenses plusieurs fois récompensées.
CATOULI de Blanc, hors points donne un aperçu de ses aptitudes barricadières sur Moutet (2), Jourdan pour des Carmen en récompense.
Texte et Photos Luc PERO
ANTENOR.jpg a.jpg
ANTENOR - Four
ANTENOR.jpg
ANTENOR - N.Benafitou

11/08/2008

PEROLS *AS* FINALE DE LA FICELLE D'ARGENT

Dimanche 10 août

 ALLOUANI PREND LA FICELLE
ET RETROUVE DU PANACHE

ff9aa3cbdeda26221e69551c9df7d9c7.jpgAprès deux courses, Allouani a déjà dix points d'avance sur A. Benafitou. Malgré le résultat pratiquement acquis, tous les raseteurs (les deux déjà cités plus Poujol,  Moutet, Marquier, Martin-Cocher, Jourdan et quatre tourneurs Lebrun, T. Dengerma, Benzegh, Abbal) ont joué le jeu. Un plus pour Damien Moutet qui prend des risques au plus près des cornes et Hadrien Poujol qui déroule de bien belles courbes. Cathare (5e, Bon) s'impose et Aurochs (1er, Guillierme) est un très bon premier.
La Régie taurine, nouvelle promotion, est dans la bonne voie en proposant trois courses sérieuses agrémentées de jolies capelado auxquelles le public a répondu présent notamment à la finale (3/4 d'arène).

Aurochs (Guillierme).- Un strict placement oblige les hommes à le provoquer de très près, alors il riposte méchamment par de superbes enfermées (Jourdan, Marquier, Moutet, Allouani).  Il sait aussi s'octroyer quelques pauses dans 14 minutes. 5 Carmen. Pavias (J.-C. Blanc).- Il se fait cueillir aux pompons en prenant tous les rasets. Aux ficelles, bien allongé par Moutet, Benafitou, Poujol, il se fait bon partenaire par ses accélérations. Une ficelle au toril. 3 Carmen. Azérac (Paulin-Niquet) fait un rapide passage (2 minutes) pour blessure au train arrière. Le public se sent lésé... c'est le manadier qui décide.

ef8e6760616aec57e77e1486f70e71e1.jpgLes barrières basses de Pérols sont un jeu pour Primadié (Siméon) qui les franchit inlassablement. Pourtant, il a des qualités - vitesse, agressivité - mais sa course est trop décousue. Le meilleur du jour c'est Cathare (Bon). Des cornes impressionnantes, du placement,  le cocardier est attentif et envoie ses cornes à la planche comme une faux. Ses conclusions, surtout sur les droitiers, font passer le frisson. Sérieux, il se fait respecter et rentre un ficelle. 5 Carmen. Difficile à cerner, Jason (Saumade) avec un placement flottant et des charges pas très incisives. Pourtant, bousculé aux ficelles, il se chauffe pour se soulever après Allouani (3) et un énorme coup aux planches sur Moutet. Allouani met un point d'honneur et du panache à bien terminer la course en levant la cocarde (plus la coupe), un gland et une ficelle.

Martine ALIAGA

be65f6244a0e5739ebe220f3644d32d5.jpgPALMARES DE LA FICELLE D'ARGENT 2008

1. Allouani, 56 points
2. A. Benafitou, 34
3. Victor Jourdan, 22

Meilleur taureau des trois courses
MARIPEU  (Guillierme)
pour sa course du dimanche 3 août

10/08/2008

PEROLS 7-08 *AS*

SABRI ALLOUANI DEMARMAILLE LA FICELLE D' ARGENT
*******************

25e2245960eae1e7c8317971a54f8761.jpg
LE CARROUSEL DE L'ECOLE DE "FANGOUSE"
Deuxième journèe de la Ficelle d'Argent
 Jacques Roumajon au micro, Allouani, A. Benafitou, Jourdan, Poujol, Martin-Cocher, Mascarin, Maquier, Moutet, Mebarek et les tourneurs Abbal, Bensalah, Bensegh, T. Denderma et Lebrun en piste. Le travail irrégulier n'a pas avantagé certains cocardiers. Sabri Allouani à l'aise et entreprenant prend une sérieuse option avant la Finale de Dimanche. Le classement à l'issue de cette 2ème course: Allouani 37 points, A. Benafitou 27 points, Jourdan 13 points.
4c6a5035f195b8066e049c8fd29431c6.jpg
AARON, Blatière-Bessac, bon et sérieux premier
0cb2e71463ab6e93f9eecbfdec31436c.jpg
FANAL, Cuillé, vaillant et spectaculaire le meilleur du jour
d2a863307b2cdaa5774fd7754dd52f9c.jpg
BASCO, Lautier, termine bien mieux son temps de course
3d52349f8ef5f31905b45fa33fb84260.jpg
VANNIER, Fabre-Mailhan, s'exprime tout en vaillance
8d5be558a2a284eae9c1a37bd2db72de.jpg
SYLVIO, Siméon, quelques finitions spectaculaires
dac101bd4391bbcb3ed44c166b76bd4d.jpg
ARNAUD, Nicollin, distrait et parfois barricadier
Texte et Photos Luc PERO

17/07/2008

PEROLS 14-07 *Avenir*

QUAND LES NOIRS DOMINENT...
LES BLANCS FONT GRISE MINE !

f8e60feaa31fb14ae93dbbbe10603c0d.jpg

Course gratuite traditionnelle du 14 juillet à Pérols, peu de monde pourtant sur les gradins. Bruno Pascal au micro et six hommes plus deux tourneurs en piste. Miralles travailleur est le seul à se faire remarquer, car Bonhomme, Toureau sont irréguliers et N.Benafitou, Artal et Th.Mondy sont transparents. Dans ces conditions, les cocardiers ont effectué une promenade de santé. 3 cocardes, 4 glands, 11 ficelles rentrent au toril....
SERRURIER de Paulin-Niquet est un excellent premier et reçoit cinq Carmen. LEBRAOU de Cavallini, passe en neuf minutes avec bravoure et une grosse enfermée sur Miralles. Trois Carmen. Avec CATALAN de Saumade tout se complique et sa cocarde rentre. On continue avec GITAN du Soleil qui concède un gland mais rentre sa cocarde. GEAI BLEU de Siméon, saute beaucoup trop. MIRABEAU de St Pierre lui aussi perd un gland mais conserve sa cocarde. MISTRAL le Lautier de rigueur, hors points, est à revoir. En définitive les pétards étaient mouillés pour ce 14 juillet.

Texte et Photos Luc PERO 

▼ LEBRAOU de Cavallini met Miralles en danger.

4b44020ba833c10ccb576fe965d74422.jpg
da4c8bdd0f6c4d4e7234c952d9dce4e8.jpg

07330262d92c024549bd1cf622c0814c.jpg

09/06/2008

PEROLS 8-06 *AS*

VIDOURLEN DE MERMOUX DEVIENT UN "INCONTOURNABLE"
POUR COMPOSER UNE GRANDE AFFICHE

a274a61c9a3bf629cb9280df9d8bbb4e.jpg
VIDOURLEN, sur Gleize▼ou Poujol▲, s'affirme comme un des grands cocardier de la saison
5708a9440213d1af1c2aed5f673a74ba.jpgDevenue course unique aprés l'annulation de Vendargues (les points n'étant pas comptabilisés), on était inquiet sur la teneur des débats. Contre toute attente et il faut les féliciter, les hommes emmenés par un  Poujol dynamique, donnent le rythme nécessaire au concours. Gleize, Khaled, C.Garcia, Jourdan, Allouani emboitent le pas d'Hadrien, Benjamin Valette se hisse au niveau des grands (quand il veut...!).Mebarek et Toureau restent timides et A.Benafitou se retire au troisième. Les cinq tourneurs Abbal, Bensalah, T.Dengerma, Mata, Molins sont exempts de reproches. A la présidence, le duo J. Roumajon, B. Pascal assure avec sérénité.

ROUCASSIÉ de Nicollin passe en six minutes. Carmen. NEMO de Fabre-Mailhan se distingue dans la bourre mais ne résiste que huit minutes trente. Carmen. VIDOURLEN de Mermoux va garder son deuxième gland jusqu'à la septième minute en effectuant des enfermées dangereuses avec une corne toujours menaçante à l'arrivée aux planches. Volontaire dans le combat c'est tout de même lui qui impose les règles. Finisseur il sait aussi l'être mais ce n'est jamais sans danger et surtout pas gratuit. Aux ficelles, le combat est sévère mais le cocardier rentre ses deux attributs au toril. Des Carmen et des bravos bien mérités. ANDALOU d'Espelly-Blanc, bien compliqué, il prend querencia à droite du toril et n'accepte les attaques que de ce poste de garde. De là il va alterner les répliques tonitruantes qu'on lui connait, mais aussi des passages avec une certaine retenue dans ses engagements. c'est du solide et  des Carmen  lui sont octroyés. Rentre ses ficelles. FOURNELET de J.-C. Blanc, bien sûr il excelle sur les longs cites de Poujol et Khaled, mais sélectionne très durement lorsque les attaques viennent de la droite. Des Carmen et ses ficelles au toril. KABYLE de Blatière-Bessac, hormis trois actions aux barrières, rien d'important n'est à signaler. GASTOUNET de Saint-Pierre clôture avec le brio qui le caractérise pour le plaisir des amateurs du genre. Des Carmen.

Texte et Photos Luc PERO

5a307b90e704e26092ae2afd33b52b8d.jpg
GASTOUNET et Benjamin Valette pour le FUN !

15/08/2007

PEROLS le 9-08 *Hors Trophée*

ARNAUD ET FIER ASSURENT L'INTERIM...
******************

medium_DSC_5927_btete.2.jpg
Pour cette 2ème journèe de la Ficelle d'Argent le concours initialement prévu, a été remplaçé comme hier à Castries par une complète de la manade Nicollin. De ce lot composé d'anciens et d'espoirs, ce sont les jeunes pousses de St Anne qui ont fait la pige aux cadors. ARNAUD et FIER ont été les deux meilleurs éléments de cette course. Chez les hommes, Moutet, C. Garcia, Sabatier, Martin-Cocher, N. Benafitou et Ferriol se mettent en avant.
VIDOURLE
medium_FIER.jpg
FIER sur C. Garcia
medium_DSC_5948_b.jpg
medium_DSC_5949_b.jpg
ARNAUD sur D. Moutet

Photos L.Pero


06/08/2007

PEROLS le 5-08 *AS*

UN PETIT BRIN
DE FICELLE
 
medium_leventi_1.jpg
Puissant Leventi derrière Benafitou 
 
Tranquille première course pour la Ficelle d'Argent. Sept hommes en piste (Allouani, C. Garcia, Fougere,  Jockin à droite ; à gauche Nabil Benafitou et Deslys ; Benzegh, Bensalah et Cano tournent), quelques bons passages et des temps morts (2 ficelles levées). C'est le lot des courses du mois d'août. Allouani en meneur, le plus appliqué est C. Garcia ; les deux jeunes N. Benafitou et Fougère s'en sortent bien à ce niveau. Lanza (3e, Blatière-Bessac) et Leventi (5e, Plo) ont été les plus intéressants, Carmen au retour pour eux deux ainsi que pour Mistral (Languedoc, 7e). Présidence sans souci.
Cabrian (1er, Saumade), intermittent, il a, bien cité, quelques réactions violentes, une sur un superbe raset de N. Benafitou et une action conclue sur Garcia. Pas très chaud, Blaise,  le taù de Fabre-Mailhan (2e), mais pour lui les hommes se mettent à l'unisson pour lui tirer de belles finitions où il s'envoie aux planches. Lanza (Blatière-Bessac, 3e) est un promeneur dans son début de course mais il se chauffe et percute volontiers sur les droitiers, notamment C. Garcia qui exploite au mieux ses qualités. A gauche, N. Benafitou n'arrivera pas à le consentir. Lanza termine par une puissante action à la planche qu'il casse après Fougère.
Avec expérience (14 ans) et un beau reste de vitesse, Jonas de Lautier gère les débats. Craint pour sa rapidité d'intervention puis souvent réticent, il est délaissé. Leventi (5e, Plo), un gros gabarit volontaire en diable et franc comme l'or. Quelques chaudes anticipations et de beaux enchaînements où tous les hommes s'impliquent.  En revanche, Sylvio (6e, Siméon) n'a pas très envie. Malgré les bonnes premières minutes, il se perd en déplacements incessants qui ne facilitent pas les bons rasets. Allouani et Benafitou le citent de loin, mais ses engagements ne sont pas convainquants.
Reste le 7e, hors points, Mistral (du Languedoc). Dommage, car peu raseté, il a quand même affiché de sérieuses qualités. Hargneux, placé, et des envies d'en découdre jusqu'à la conclusion. Ce Mistral-là sera à revoir.
Martine ALIAGA 
Photos Christian ITIER 
medium_cabrian2.jpg
 Une des deux belles actions de Cabrian
 
medium_BLAISE1.jpg
 S'il n'a pas levé, Fougère a bien travaillé.
Blaise se soulève volontiers après lui.
 
medium_lanza_1.jpg
Lanza fait un bon troisième. Allouani prend la cocarde, un gland et coupe le frontal. 
 
medium_Mistral_1.jpg
Un taureau à revoir, c'est Mistral (7e hors points).
Deslys passait par là.