Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/12/2007

PRESIDENTS DE COURSE

APRES LEUR A. G. A LA MANADE SAINT-PIERRE

MARC MOUCADEL, PRESIDENT DES PRESIDENTS
FAIT LE POINT

QUESTIONS-REPONSES

9b973718b3c5e8e6d69e262fcc5e8364.jpgAprès une saison d’existence, où en l’association ?
104 présidents de course sont licenciés à la FFCC, 30% d’entre eux n’exercent pas et sur la trentaine qui officient régulièrement, dix-huit sont membres de l’association. Nous invitons donc un maximum de présidents à nous rejoindre en 2008.

Quels sont vos interlocuteurs privilégiés ?
Tous les acteurs de la course camarguaise. Nous avons pris des contacts avec la FFCC pour avoir des représentants au comité directeur notamment dans les commissions "Statuts et règlement" et "Sécurité". Nous rencontrerons les associations de manadiers et celle des raseteurs. Des conversations intéressantes ont eu lieu avec des membres du Trophée Taurin.
Pour quelles propositions ?
Par exemple: nous voulons être concertés et participer à la future école des présidents de course de la FFCC ; nous demandons aux raseteurs d’équilibrer les capelado et de venir se présenter jusqu’à la présidence; nous insistons sur les gestes traditionnels pour la levée des attributs à faire uniquement par le raseteur concerné (pas par le tourneur); nous demandons une remise à jour plus claire du règlement du président de course, etc.
Quelques points rédhibitoires ?
Nous refusons le terme d’arbitre. Nous sommes des  présidents de courses, notre fonction, notre rôle est d’arbitrer. Nous sommes aussi hostiles à la rumeur de la nomination des présidents par la FFCC.
Des avancées ?
Nous avons constaté moins de litiges graves, cette saison. La FFCC a fait un effort sur la discipline et nous nous sentons davantage soutenus.
Un mot sur cette journée ?
Nous avons été agréablement reçus par le manadier Christian Saint-Pierre au domaine de la Mourade et après une  séance de travail de qualité -  en présence notamment d’Henri Itier, président de la FFCC, Frédéric Raynaud représentant les manadiers, Patrick Bonton, conseiller général Rhony-Vidourle -  et un bistournage, les conversations se sont poursuivies autour d’une bonne table.

Propos recueillis par
Martine ALIAGA

08/10/2007

CHATEAURENARD le 7-10 *Avenir*

FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR

Christophe CLARION VAINQUEUR
RODIN des Baumelles BIOU de l'AVENIR,
GAVOT du Pantaï pour l'avenir...

medium_CARIRODI.jpg
LES LAUREATS 2007
Du beau temps, des gradins bien remplis, de l'ambiance dans les tribunes et Philippe Gibert le président de course peut inviter les raseteurs à participer à la capelado. Autant dire de suite que cette finale ne restera pas gravée dans les mémoires. Les raseteurs qui ont pourtant travaillé n'ont jamais donné cet enthousiasme passionnel pour emballer la course. B. Four est l'homme du jour bien accompagné par C. Clarion et M. Marquier. M.Bournel, R.Guyon, N.Benafitou, N.Violet ont eu de trés bons passages. D.Moine, D.Maurel, J.Rey ont fait dans la discrétion. Marquier a bien essayé de remonter son handicap et totalise le plus, mais Clarion n'a pas lâché facilement le morceau et garde une petite avance au final. Du côté des prétendants au titre de Bioù de l'Avenir, le résultat des votes du jury de la commission du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence donne aussi un aperçu du concours. La bataille s'est joué entre deux taureaux et c'est RODIN des Baumelles qui l'emporte avec 13 voix face GAVOT du Pantaï, 11 voix. GAVOT, 5 ans n'a peut être pas gagné mais les portes de l' Avenir s'ouvrent devant lui...
medium_HUGO.3.jpgHUGO du Joncas, n'a jamais su ou pu trouver ses marques et de ce fait s'est beaucoup promené inutilement. Certes il termine par deux beaux coups de barrière dans une bonne série, mais il nous l'avions vu plus combatif. Deux Carmen.
DIEGO de Blatière-Bessac, trop peu ficelé il ne parvient pas à résister plus de sept medium_DIEGO.2.jpgminutes. C'est bien dommage car son passage a été trés intéressant. Du placement, des finitions cornes dans les planches qu'il fait voler de rage et un saut dans l'action. Trois Carmen.
medium_COUTARD.3.jpgCOUTARD de Fabre-Mailhan,
promeneur au début il se ressaisit aux ficelles et offre de bonnes répliques. Volontaire dans les enchainements avec quelques pics derrière Guyon, Bournel, Four et Marquier. Il rentre une ficelle et entend trois Carmen.
GAVOT du Pantaï, quel cocardier ! il connaît la partition du bout des cornes aux sabots.medium_GAVOT_1.jpg Dans son registre: placement et contrôle minutieux des positions de ses adversaires pour anticiper sur la moindre attaque, promptitude pour se lancer avec rapidité à la poursuite des hommes, vivacité pour se retourner et conclusions criminelles. Aussi bon à gauche qu'à droite seuls les techniciens pourront toucher sa tête. Marquier, Clarion, Four, Benafitou, Bournel et Violet seront gratifiés d'enfermées époustouflantes. Il réintègre le toril sous l'ovation du public conquis avec les honneurs de Bizet qu'il avait déjà de nombreuses fois entendus.
RODIN des Baumelles, deuxième morceau de choix qui fournit une bonne course bien aidé medium_RODIN_2.jpgpar des raseteurs beaucoup trop frileux à son égard. N' ayant jamais passé la vitesse supérieure le taureau en a intelligemment profité pour les conduire à sa guise aux quatre coins de l'arène et de ces points stratégiques, il maîtrise. Mais en fin de quart d'heure les hommes s'enhardissent et le cocardier montre alors ses limites dans toutefois de très bonnes bonnes réparties. Aujourd'hui à Châto il a été rusé comme un renard et il empoche le titre. Ficelles au toril et des Carmen.
GUINGUE de Caillan,
débute par un gros coup aux planches sur Violet et récidive sur Four. medium_GUINGUE.2.jpgMoins incisif quà son habitude il se donne quand même dans de bons enchaînements et bascule après Clarion. Une dernière envolée sur Guyon, terminée contre le burladero et quatre fois les honneurs retentissent.
medium_PICASSO.jpgPICASSO de Chauvet, attaqué tambour battant il laisse rapidement partir ses pompons en brillant quelques fois aux barricades. Puis petit à petit il s'éteint n'arrivant pas à suivre la cadence. Il termine sur deux belles actions et enferme une ficelle. Des Carmen.
GUEPARD de Cuillé, mobile, vif dans la riposte mais parfois fuyard, il va exploser aux medium_GUEPARD.JPGbarrières sur Bournel, Four, Guyon. Les hommes fatigués ne le "quiche" pas assez pour qu'il puisse peut-être mieux s'exprimer. Des Carmen.
Texte et Photos L.PERO

LANSARGUES le 6-10 *Raseteurs*

FINALE DU TROPHEE DES RASETEURS

ET DE TROIS POUR NICO,
LA CONSECRATION POUR
ROMAIN.

medium_ROMAIN-TOTO.jpg
ROMAIN de Mermoux sur N. NOGUERA
 Les coquettes arènes héraultaises ont fait le plein pour fêter le héros local, Nicolas NOGUERA. Le président de course autre local de l'étape invite les dix raseteurs à défiler au milieu des groupes folkloriques et gardians. N. Noguéra le triple vainqueur du trophée, A. Bonhomme le meilleur animateur de la journée, Deville, Roux, Savajano, Brohan, Mascarin, R.Mondy, Tortel, Ricci, qui seront rejoints par la suite des tourneurs, Rouveyrolles, Duran, Cuallado et Fernandez. Deux cocardiers ont survolés cette finale CHANEAC de Chaballier et bien sûr ROMAIN de Mermoux.
Texte et Photos L.PERO
medium_ELLIOT-Bon.jpg
ELIOT de Boch sur A.Bonhomme
medium_CHANEAC-Mondy.jpg
CHANEAC de Chaballier et R.Mondy
medium_CHANEAC-BO.jpg
CHANEAC et A.Bonhomme
medium_CHANEAC-Sava.jpg
CHANEAC et C.Savajano
medium_CHANEAC-Bonho.jpg
CHANEAC et A.Bonhomme
medium_VINCENT-Marcassin.jpg
VINCENT d'Aubanel et R.Mascarin
medium_FARU-Brohan.jpg
FARÚ de l'Aurore sur G.Brohan
medium_FARU-Deville.jpg
FARÚ et G.Deville
**********
LE BIOÚ DE LA JOURNÈE
medium_ROMAIB-Brohan.jpg
ROMAIN de Mermoux sur G. Brohan