Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/10/2017

VAUVERT - JUBILE DE POUJOL

IMG_9526.JPG

Course du dimanche 15 octobre 2017

Merci Hadrien !

POUJOL1FAMILLEPHEM.jpg

Remplir les arènes de Vauvert, c’est fait ! Réunir les tauromachies, c’est fait ! Partager tes émotions, c’est fait ! Pour ce bel après-midi plein d’aficion et d’amitié, merci Hadrien !

Hier les arènes de Vauvert ont vibré pour le jubilé d’Hadrien Poujol, désormais ex-raseteur et désormais président de la FFCC à part entière. Quitter la tenue blanche après 20 ans de piste, ce ne doit pas être facile... Mais terminer, entouré de tous les siens et transmettre sa passion des taureaux (et toros) dans cette ambiance festive pleine d’aficion, de sympathie et de partage, c’est un point d’orgue à sa carrière qui restera à jamais gravé dans la mémoire du Vauverdois.

IMG_9530.JPG

IMG_9523.JPG

IMG_9532.JPGSous la baguette du maître en la matière, Patrice Blanc, pas une seule fausse note n’a contrarié la partition. Les gradins bondés et la contre-piste bien garnie accueillaient, après le ballet des chevaux de Renaud Vinuesa, une ribambelle d’Arlésiennes, des générations de raseteurs, d’anciennes Reines d’Arles et demoiselles d’honneur, pour applaudir follement le héros du jour ému aux larmes aux côtés de Naïs Lesbros, reine d’Arles.

Dans un brindis envoyé au grand-père formateur de son aficion (Pierre Poujol, disparu), Hadrien Poujol survolait ses combats avec les cocardiers, sa passion des tauromachies, le soutien de sa famille... Terminant par « Papi, je te serai éternellement reconnaissant ». Emouvant ! Rejoint par les siens, épouse, enfants, et ses tourneurs (Eric Jourdan, Thierry Dengerma, Gérald Rado, Denis Labrousse), le charismatique gaucher lançait ensuite le début d’un spectacle qui s’avérait réglé comme du papier à musique, sous l’impulsion d’acteurs impliqués, élégants, transmettant au public. Les (plus ou moins anciens) raseteurs attaquaient par une Cocarde d’Or où les deux biòu (de Daumas et Félix) se sont frayés comme ils ont pu un chemin entre des vagues blanches que Bruno Séguier au micro a dû temporiser. Batistes Bordes face à un toro puissant de Robert Margé, a donné une démonstration magistrale de six écarts impressionnants. Les deux frères Guillaume et Nicolas Vergonzeanne, eux, stars de la course landaise, ont, par des sauts incroyables, fait trembler les gradins.

Jean-Luc Herleman prenait la présidence le temps de la tienta d’un macho de la ganaderia San Sebastian pour les maestros Sébastien Castella, figure majeure du toreo, Mehdi Savali et Jérémy Banti. Instants intenses et fascinants. Après l’entracte, place à la course camarguaise de quatre cocardiers rasetés par différents acteurs en alternance (lire ci-dessous). Du très bon travail, rythmé, propre avec des taureaux très participatif. Bayard de Nicollin, Courejau de Blatière-Bessac, Scipion de Saumade et un Artalet de Laurent explosif en diable pour le dernier raset d’Hadrien qui soulevait les arènes.

« Les taureaux m’ont tout donné, à mon tour de les protéger au mieux » disait en préambule à cette superbe après-midi, Hadrien. De la piste à la Fédération de la course camarguaise, voilà le prochain combat du jeune président Poujol.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS MALI ET ERIC MARC

d'autres photos demain

Le dernier raset avec Artalet

POUJOLARTALETPHEM.jpg

Avec un Bayard de Nicollin très participatif et offensif. Un Courejau de Blatière-Bessac, remuant et brutal aux planches, s’explosant aux trousses des hommes. Le pétard à revendre de Scipion de Saumade, cocardier vaillant au possible dont les séries étaient accompagnées au saxo, imposant le silence aux hommes de la piste avant de finir en trombe au cul d’Hadrien et de serrer dangereusement Favier. Ficelles au toril. Quant à Artalet de Laurent, qui pouvait mieux que lui accompagner en feu d’artifice les derniers rasets du champion. Pétillant et bacéleur à tout va, le fauve multiplie les actions d’envergure. Les hommes régalent, le public est accroché et profite joyeusement. Les coups de barrière s’additionnent et s’amplifient jusqu’à la dernière envolée après Hadrien qui embrasait les gradins. Magnifique !

SAVOIR

Dimanche 15 octobre. Arènes pleines. Organisateur : CT des supporters d’Hadrien Poujol. Présidents de course en alternance : Bruno Pascal, Bruno Séguier, Marc Moucadel, Didier Goytes (Landais), Jean-Luc Herlemann (tienta), Joris Alvarez, Aurélien Laget. Raseteurs : (en alternance) pendant les 4cocardiers, Robert, Sanchez, Jourdan, Poujol, Errik, Félix, Ciacchini, Ayme, Favier, Auzolle, Bruschet, A. Benafitou, Clarion, etc. Tourneurs : Khaled, C. Garcia, Fouque, A.Perez, Jockin, etc.

▼ La classe du petit Prince Sébastien Castella

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

Photo ERIC MARC

▼ Les Landais à l'aise

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

PH ERIC MARC

▼ Pour la tienta de macho
Medhi Savalli, Jérémy Banti, Sébastien Castella
tout de blanc vêtus

à cheval Olivier Marger

PHOTOS MALI

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Pour la Cocarde d'Or des anciens
Mehdi Savalli maestro et raseteur

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Pour la Cocarde d'Or des ancienss
sauteur et raseteur, Nicolas Vergonzeanne

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Brindis

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Sauteurs

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Ecarteur

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Raseteur un jour raseteur toujours...

Hadrien Poujol et Artalet

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

************************

 

 

10/09/2017

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 10 Septembre 2017

UN FOUR A POINT NOMMÉ DE LA FINALE DES MARAÎCHERS….

IMG_2706.jpg

Grosse action aux planches de Lebraù (Manade Laurent) sur Maxime Favier

Entrée: 3/4 Organisateur: TAC Présidence: P Gibert Droitiers: Auzolle, Cadenas, Chekade, F Martin Gauchers: Favier, Four, R Marquis, J Martin, Ouffe, Poujol Tourneurs: Cuallado Fadli, Fouque, Khaled Kherfouche.

Auréolée d'un décorum imposant de cavaliers, arlésiennes, charrettes et les peñas de Saint Etienne du Grès et la Gardounenque, la 52ème finale des Maraîchers couronne Bastien Four très travailleur. Il dépasse Joachim Cadenas pas sous son meilleur jour. Maxime Favier le guerrier de service ne ménage pas sa peine tandis qu'Amine Chekade revient à son meilleur niveau. Les rasets de Jérôme Martin nous aimantent tandis que ceux de François manquent de réussite. Pourpier est désigné meilleur taureau de la saison tandis que Lebraù remporte logiquement celui de la finale.

Tout en vaillance, COHIBA (Fabre-Mailhan n°570) se jette dans le combat avec des accélérations toniques. Il se déplace et use d'un coup de revers pour se dégager de la pression. Cadenas stoppe le chrono de ce bon premier aux ficelles doublées à la 14ème. 2 Carmen et rentrée. Attentif, CHICO (Lautier n°557) enferme sévèrement les gauchers mais c'est Auzolle qui traverse la largeur et doit mettre le turbo. Four (coupe et cocarde) et J Martin (2 glands) nous régalent. Aux ficelles, il y a des temps morts mais la première ouverte offre un final avec une grosse série et déclenche le disque. Excellent il rentre ses ficelles en musique jouée cinq fois. MESRINE (Vinuesa n°590) débute par un grand coup de barrière après Auzolle et récidive après Chekade puis il anticipe Cadenas. Dominateur il percute à nouveau Chekade. Un peu lourd sur le raset, il compense par son placement et de l'agressivité et manque de travail aux ficelles pour s'exprimer pleinement. 5 Carmen et retour. Quatre rasets et on passe aux ficelles de LEBRAU (Laurent n°820) qui délaissé saute seul mais Favier lance les hostilités et le bioù s'envoie avec lui deux fois au-delà des planches. Placé, il calme les ardeurs et tamponne Cadenas deux fois et saute après J Martin. Il fait preuve de beaucoup combativité et sa fin de course est remarquable. Il laisse sa première ficelle à Chekade mais quel moral. 9 Carmen dont rentrée. Sans trouver sa place, CUPIDON (Paulin n°707) est soumis aux rasets intensifs mais percute Four, Favier et Cadenas. Il se soulève souvent à l'arrivée et aux ficelles continue d'être agressif aux planches dans neuf minutes intenses où les hommes ne le laissent pas respirer. 5 Carmen et retour. Deux minutes et SCIPION (Saumade n°525) pas dans un grand jour défend déjà ses ficelles. A mi-course. Cadenas traverse la piste et déclenche le premier Carmen. Le bioù retrouve son placement et son agressivité percutant Poujol mais aussi les tourneurs. Il termine mieux jusqu'à conserver sa seconde ficelle malgré la lutte intense. 6 Carmen et rentrée. MILHAUDOIS (Lagarde) cède ses rubans en une minute sur les déplacements. Aux ficelles il améliore sa défense. Mieux fixé, après avoir tamponné Four il décolle littéralement après Favier. Généreux dans l'effort, il fait voler les planches et continu sa débauche d'énergie aux planches s'inclinant sur la sonnerie. 6 Carmen et retour.….

IMG_2712.jpg

Encore Lebraù (Manade Laurent) avec Maxime Favier

IMG_2715.jpg

Envol de Lebraù (Manade Laurent) avec Jérôme Martin

IMG_2722.jpg

Coup de barrière de Lebraù (Manade Laurent) sur Joachim Cadenas

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée des As: Chekade (24) Four (22,5) Favier (21,5) Cadenas (15,5) J Martin (6) F Martin (6) Ouffe (4,5) Auzolle (3)

Palmarès 52ème Trophée des Maraîchers :

Meilleur taureau de la saison : Pourpier (Manade Saumade)

Meilleur taureau de la finale : Lebraù (Manade Laurent)

Raseteurs : 1er Four (55) 2nd Cadenas (48) 3ème Favier (37)

Coup de cœur pour sa dernière course à Chateaurenard à Hadrien Poujol

26/07/2017

BEAUCAIRE *TROPHEE CAMARINA*

Mercredi 26 juillet 2017

L'association Camarina de Beaucaire a élu le vainqueur de son Trophée Camarina, choisit comme meilleur taureau de la 1re journée de la Palme d'Or. L'association communique : 

GRECO DE LA MANADE ST ANTOINE
REMPORTE POUR LA 3e FOIS
LE TROPHEE CAMARINA


IMG_5490.JPG"Le 23e Trophée Camarina a été enlevé sans discussion par GRECO de la manade Saint Antoine, vainqueur pour la 3e fois, à l’issue d’une course où le résultat d’ensemble s’est révélé bien inférieur à l’année passée, taureaux flats, manquant de jus, la chaleur actuelle jouant sans aucun doute son rôle.

La famille Clauzel était soulagée, car après un arrêt d’un an pour grave blessure, le doute était permis concernant la santé de GRECO, sa récupération et son état psychologique face au combat surtout dans une piste comme Beaucaire et dans un contexte de Palme d’Or.

La réponse est venue, nette, grâce à son fond de noblesse, de race, le taureau se chauffant pour finir « à mas » sur des bases très solides, bien aidé par un Zekraoui énorme tout l’après midi et un Katif retrouvé. Mais que dire des tourneurs ? Leur manque de respect vis-à-vis de tous les taureaux nous fait dire que l’heure de l’exclusion temporaire est venue.

Impossible de passer sous silence la course de JUPITER en final. Patrick Laurent exploite le taureau comme il faut, en fonction de ce qu’il est, extraordinaire de bravoure, de noblesse, se donnant avec tellement de cœur dans le combat, mais en contre partie souffrant à l’extrême à chacun de ses coups de barrière hyper violents, ou dans les séries de reprises. Patrick le fait sortir hors points, hors Trophée Taurin, hors Palme d’Or. Il annonce la couleur avant la course. Son honnêteté est à saluer. Et ces prestations données dans un cadre de quasi« festival » nous permettront de le suivre avec grand intérêt en 2017 et 2018.

Le 23e Trophée Camarina sera remis à la famille CLAUZEL le vendredi 17 novembre 2017 au Casino de Beaucaire au cours d’une 23e soirée qui s’annonce somptueuse".

 

30/06/2017

SAINT-GEORGES-D'ORQUES

Samedi 1er juillet 2017

Le Trident programme les As

STGEORGESPHMALI.jpg

L’an dernier pour ses 65 ans, le CT Le Trident avait tapé un grand coup avec une belle course comptant pour le Trophée des As, le succès avait été à la clé. Du coup, les Saint-Georgiens remettent ça ! Veille de Cocarde d’Or, pas de course à ce niveau de ce côté-ci du Rhône, la date est bonne à prendre. « Il y a des taureaux à raseter et si les hommes veulent s’y mettre, ça devrait le faire, il y a une bonne équipe et ils s’entendent bien », estime Serge Denis, le président du Trident et ancien raseteur. Côté noir, c’est solide et pour certains potentiellement finisseur.

Dans l’ordre de sortie Braconnier de Ricard, Canio de Blatière-Bessac, Pérille du Grand Salan, Muiron du Ternen, Estepous de Guillierme, Catigo de Sylvéréal et Sultan de Vellas. L’avant-course est aussi attrayante, dans le cadre du Trophée 3M, préparée comme l’an dernier par Patrice Blanc. Serge Denis en dévoile quelques bribes : le tambourin, les danses sevillanes ; côté équestre Marie Barcelo et Julien Perrin.

Et pour se mettre dans de bonnes conditions avant la course, un repas est organisé en-dessous des arènes, sous les platanes (sur réservation).

L’occasion est bonne, ce dimanche, d’assister, de ce côté-ci de Montpellier à une course de haut niveau - il n’y en a pas tant - présentée dans l’écrin coloré et festif des traditions. Le temps de côtoyer quelques-unes des vedettes qui brillent au ciel de la course camarguaise comme Katif, Aliaga, Rassir, Zekraoui, Bouhargane, Ciacchini et, le local, Vic.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA.

Dimanche 2 juillet, Trophée des As, Trophée 3 M, Souvenir Michel-Laurens, 16h30, 12€, capelado de Patrice Blanc, puis course (17 h). 
Réservations : 06 48 21 95 46 et 07 87 05 85 55.

STGEORGES2.jpg

04/06/2017

MARGUERITTES *LIGUE*

Vendredi 2 juin 2017

Bonne Ligue pour un jeune président

Marguerittes,Ligue,Charles Chanat,course camarguaise

Bien encadré par les membres de son CT La Bouvina
le jeune président  de course  Charles Chanat
fait ses premières armes au micro



Une ligue de premier ordre.. Beaucoup d'avenir et un gros Carmen à tous. Des taureaux au poil, une jeunesse active et pleine d'ardeur soutenue par des tourneurs pédagogues. Et les premières armes d'une tout jeune président de course, Charles Chanat. De la piste au micro, l'ancien raseteur s'implique pour sa passion des taureaux.

Un coup d'oeil sur les jeunes cocardiers : le N.248 de Plo se pique au jeu et devient intéressé au fil des minutes. Le 2034 de Blanc joue davantage dans le spectaculaire... A suivre. Le 2017 de Caillan plutôt cocardier, il annonce de bonnes prouesses. Le 118 de Plo, sérieux cocardier, anticipe, enferme le jeune Roux, quelle frayeur mais la jeune tenue blanche réitère avec vaillance avec ce sujet extraordinaire. Le N.244 de Blanc laisse entrevoir un bel avenir. Il fait le pas, anticipe bien, il ne lui manque pas grand chose pour finir ses actions en beauté. Le N.317 de Caillan, tout jeune mais vivace, doit apprendre à canaliser sa méchanceté. Le N.268 de Plo a du jus, fait le pas et affiche un caractère reboussié, sans doute le plus difficile à canaliser. Quelle volonté le 232 de Blanc! Petit biou prometteur qui ramène avec finesse  les petits blancs. De belles finitions.

Texte et photo
ERIC MARC


Course de Ligue - Organisateur .: CT La Bouvina. Président: Charles Chanat. Entrée: 1/5.
Raseteurs: Roux, Lasserre, Garcia, Okili, Bakloul, Cugniere.
Tourneurs: Ruiz, Khaled

20/05/2017

CLUBS TAURINS D'ICI ET D'AILLEURS

Samedi 20 mai 2017

Le CTPR Lyonnais

ctpr lyonnais,ct le cosaque,beauvoisin,course camarguaise

La passion tauromachique ne connaît pas les frontières qu'elles soient régionales ou nationales. Et l'UCTPR fédère bien des afecionados expatriés ou tout simplement tombés en amour pour les taureaux et los toros. Tel ce club taurin, créé en décembre 2015 sur la région de Lyon et du Beaujolais par Jean-François Angosto et autres passionnés.
Le CTPR Lyonnais assure la promotion des deux tauromachies (course camarguaise et corrida), sous la bienveillante vice-présidence de Morenito de Nîmes.

Jean-François Angosto explique : "Nous avons organisé en autre en 2016 un week-end camarguais à Montmerle-sur-Saône (toro-piscine, abrivado, bandido, jeux de gardians) qui fût un énorme succès dans la région. En  2017 nous organisons une exposition de photographie et de peintures sur les cultures  taurines à Montmerle-sur-Saône. Un jumelage avec le club taurin Lou Cosaque de Beauvoisin est prévu le dimanche 11 juin. Une journée qui se déroulera en pays manade Martini (gase, ferrade, festival de bandido),  puis en octobre une tienta chez la ganaderia François André vache tientée par Morenito de Nîmes".

Souhaitons au CTPR Lyonnais une belle temporada.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CTPR Lyonnais

ctpr lyonnais,ct le cosaque,beauvoisin,course camarguaise

L'abrivado lors du week-end Camarguais à Montmerle-sur-Saône

********************


 

22/02/2017

MARGUERITTES *SAISON 2017*

Mercredi 22 février 2017

La 89e saison de La Bouvina


MARGUERITTESCHANTALPHEM.jpgSamedi 18 février s’est déroulée la présentation de la temporada marguerittoise. Pas moins de quatorze courses en pointe viendront rythmer cette saison qui d’ores et déjà s’annonce prometteuse si chacun y joue son rôle.

Chantal Bourelly, la présidente, s'est adressé aux quelque deux cents personnes présentes en les remerciant de leur venue, dévoilant au passage les petits plus qui viendront ravir les supporters du Club Taurin comme les deux séjours en cours de saison.

MARGUERITTES20171.jpgPendant ce temps dans les coulisses, les éternelles petites mains s’activaient pour mettre en émoi les papilles de chacun avec le dressage d’un buffet digne des grandes réceptions, autour duquel  de chaleureuses retrouvailles firent tinter verres et éclats de rires. Ouverture des guichets le 26 mars avec un concours de manades. Qu’on se le dise !

Texte et photos
ERIC MARC

MARGUERITTES20172.jpg

MARGUERITTES SAISONPHEM.jpg

17/02/2017

SOMMIERES

Vendredi 17 février 2017

 Le club taurin sommiérois est né

sommières,course camarguaise

 A Sommières, une équipe de 12 membres motivés a décidé de créer un nouveau club taurin : le club taurin sommiérois et de son pays. Il a pour but de défendre et promouvoir toutes les traditions, d’apporter un œil objectif, de nouvelles idées et des projets. Le programme 2017 est bien avancé : le CT annonce des courses de nuit, une course de tau et une protection. Le bureau est le suivant : Gregory Boissier président, vice-président Jean-Pierre Sauvage, trésorier Sylvain Beker, vice-trésorier Yves Soutoul, secrétaire Leticia Boissier, vice-secrétaire Jacques Boissier.

 

10/02/2017

ASSOCIATION

Vendredi 10 février 2017
Association des présidents de course camarguaise

LES 10 ANS DE L'APCC

2017ACTO.jpg

Vérifier l’arrivée des taureaux au toril et des raseteurs au vestiaire, la présence de l’ambulance, du docteur, du délégué de course... Prendre en compte les desiderata de l’organisateur, lister les partenaires pour les enchères aux attributs... Chrono en main, savoir quel raseteur lève l’attribut, évaluer la force et la fragilité du cocardier en piste pour gérer chaque quart d’heure au mieux, lancer les Carmen... Avoir le verbe haut et audible et l’autorité bienveillante... Bref avoir l’œil partout et être responsable de - presque - tout... La charge de président de course est immense. C’est pour se soutenir, confronter les points de vue, se tenir à jour des réglements, et être force de proposition, que voilà 10 ans l’association des présidents de courses est née.

Le président Moucadel
prend du recul

cavallini,apcc,présidents de course,course camarguaiseC’est à la manade Cavallini, Mas de Pioch aux Saintes-Maries-de-la-Mer que Laurent et Laura (► photo) ont chaleureusement accueilli la soixantaine de convives réunie pour l’AG. Rapports moral de Nicolas Manchon et financier de Claude Chevalier, approuvés à l’unanimité, les discussions ont été largement ouvertes . Thèmes : le rôle et les responsabilités des présidents de course, les élections de la FFCC où l’association est représentée sur la liste d’Hadrien Poujol ; les propositions du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence ; l’idée « d’aider les jeunes taureaux à grandir » avec notamment le fait de ne les faire courir que 12 minutes...

En clôture d’assemblée, le président Marc Moucadel exprimait sa décision: « de passer la main vu mon activité professionnelle et mon engagement à la FFCC. Je reste membre, bien sûr... »

Et le nouveau ex-président d’insister : sur « l’évolution du rôle de président. Nous devons donc être regroupés, solidaires, intègres, même si on peut se tromper mais nous devons tendre vers le professionnalisme...»

Les discussions étaient loin d’être closes et se sont poursuivies, longuement, passionnément. Même ferveur à l’heure d’aller visiter les cocardiers, petits et grands ont embarqué sur la charrette.

 

MARTINE ALIAGA
Photos C. ITIER

Pascale Bini LA présidente

Seule femme présidente de course, Pascale Bini officie depuis 1983 en école de raseteurs, en Ligue et quelques Avenir, à Bouillargues et au Cailar : « Pour l’anecdote, à ma première course au micro, en 1983, j’étais enceinte de Benjamin (raseteur et aujourd’hui manadier). Plus sérieusement, je n’ai pas rencontré de difficultés particulières et je suis respectée des raseteurs et manadiers »

Femme ou homme au micro, il n’y a - a priori - pas de différence, sauf à s’émanciper d’une habitude et à afficher une grande rigueur et un bagage 100% afeciouna... Comme Pascale ! Avis aux amatrices.

*******

Les remerciements de l'APCC à la manade Cavallini

presidents de course ph mali Cavallini (13).JPG

************

VACHES COCARDIERES

Vendredi 10 février 2017

LES VACHES COCARDIERES
MAINTIENNENT LE CAP MALGRE TOUT !

2017VACHES.jpg

2017VACHES3PHCD.jpgCe dimanche 5 février, à Vauvert  se tenait l’assemblée générale du  Trophée des Vaches Cocardières. Dans cette intersaison, imprégnée par les primaires, le président Patrick Garcia afficha d’entrée de jeu le positionnement du Trophée qu’il préside. Amorce pouvait être faite sur le bilan d’une saison relativement chaotique et compliquée sur le point financier. Même si les membres du bureau ont dû mettre la main à la poche pour rétablir l’équilibre des comptes, certaines subventions promises publiquement demeurent toujours attendues ainsi que le souligna le Trésorier, Francis Vidal dans un compte rendu très détaillé faisant apparaître tout de même un compte de résultat positif avoisinant les 1000 €.

C’est en présence de bon nombre d’élus, de représentants de la bouvine (FFCC, Raço di Biou, AETCC, raseteurs), de quelques manadiers, de très peu de raseteurs et d’organisateurs que le secrétaire général, Roger Astrologi retraça les grandes lignes de la saison écoulée (composée de 16 courses) en mettant en exergue les différents lauréats, notamment ceux de la Finale qui a failli ne pas avoir lieu,  à cause d’une pression récurrente des raseteurs classés (à l’exception d’un) qui demandaient une invitation.

Nouvelle Réglementation Intérieure : pour pallier à cela,  il a été travaillé une réorganisation de la compétition pour 2017, ainsi que l’expliqua Jacques Roumajon… La comptabilisation des points sera faite sur l’année  et une remise des compteurs à zéro s’effectuera le matin de la finale, un peu à l’image de nos voisins landais. Il y aura récompenses pour les vainqueurs de l’année et pour les vainqueurs du jour. Obligation faite pour l’organisateur d’inviter un minimum de 5 raseteurs de son choix sur les 10 autorisés (au lieu de 12 actuellement). Le but est avant tout de mettre en valeur les cocardières…

Remerciements aux généreux donateurs (particuliers, associatifs, commerçants) pour la survie du Trophée, la parole finale allait être donnée aux représentants régionaux et départementaux qui n’ont pas manqué de saluer le parcours, l’intérêt, et la nécessité  pour les éleveurs de l’existence de ce trophée.

« C’est par votre militantisme, votre passion que les vaches font leur place en course camarguaise », dixit Jean Denat, Maire de Vauvert, dans son allocution axée surtout sur la préservation des zones humides, l’engagement et les difficultés de faire reconnaître la race Camargue dans ce qui est maintenant notre Grande Région et le retrait de la prime pour les prophylaxies versée aux manadiers. Quant à Léopold Rosso, président du syndicat mixte pour la protection de la Camargue gardoise et de Caroline Breschit, conseillère départementale du canton d’Aigues-Mortes ils n’étaient pas venus les mains vides, mais porteuses de subventions.

« Si sans Femme, il n’y aurait pas d’hommes, sans vaches, il n’y aurait pas de taureaux, alors vive le Trophée des Vaches Cocardières ! » ainsi seront les mots de conclusion par un membre de l’assemblée.

Texte et photos
CYRIL DANIEL

2017VACHESPHCD.jpg

********************