Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/02/2017

MARGUERITTES *SAISON 2017*

Mercredi 22 février 2017

La 89e saison de La Bouvina


MARGUERITTESCHANTALPHEM.jpgSamedi 18 février s’est déroulée la présentation de la temporada marguerittoise. Pas moins de quatorze courses en pointe viendront rythmer cette saison qui d’ores et déjà s’annonce prometteuse si chacun y joue son rôle.

Chantal Bourelly, la présidente, s'est adressé aux quelque deux cents personnes présentes en les remerciant de leur venue, dévoilant au passage les petits plus qui viendront ravir les supporters du Club Taurin comme les deux séjours en cours de saison.

MARGUERITTES20171.jpgPendant ce temps dans les coulisses, les éternelles petites mains s’activaient pour mettre en émoi les papilles de chacun avec le dressage d’un buffet digne des grandes réceptions, autour duquel  de chaleureuses retrouvailles firent tinter verres et éclats de rires. Ouverture des guichets le 26 mars avec un concours de manades. Qu’on se le dise !

Texte et photos
ERIC MARC

MARGUERITTES20172.jpg

MARGUERITTES SAISONPHEM.jpg

17/02/2017

SOMMIERES

Vendredi 17 février 2017

 Le club taurin sommiérois est né

sommières,course camarguaise

 A Sommières, une équipe de 12 membres motivés a décidé de créer un nouveau club taurin : le club taurin sommiérois et de son pays. Il a pour but de défendre et promouvoir toutes les traditions, d’apporter un œil objectif, de nouvelles idées et des projets. Le programme 2017 est bien avancé : le CT annonce des courses de nuit, une course de tau et une protection. Le bureau est le suivant : Gregory Boissier président, vice-président Jean-Pierre Sauvage, trésorier Sylvain Beker, vice-trésorier Yves Soutoul, secrétaire Leticia Boissier, vice-secrétaire Jacques Boissier.

 

10/02/2017

ASSOCIATION

Vendredi 10 février 2017
Association des présidents de course camarguaise

LES 10 ANS DE L'APCC

2017ACTO.jpg

Vérifier l’arrivée des taureaux au toril et des raseteurs au vestiaire, la présence de l’ambulance, du docteur, du délégué de course... Prendre en compte les desiderata de l’organisateur, lister les partenaires pour les enchères aux attributs... Chrono en main, savoir quel raseteur lève l’attribut, évaluer la force et la fragilité du cocardier en piste pour gérer chaque quart d’heure au mieux, lancer les Carmen... Avoir le verbe haut et audible et l’autorité bienveillante... Bref avoir l’œil partout et être responsable de - presque - tout... La charge de président de course est immense. C’est pour se soutenir, confronter les points de vue, se tenir à jour des réglements, et être force de proposition, que voilà 10 ans l’association des présidents de courses est née.

Le président Moucadel
prend du recul

cavallini,apcc,présidents de course,course camarguaiseC’est à la manade Cavallini, Mas de Pioch aux Saintes-Maries-de-la-Mer que Laurent et Laura (► photo) ont chaleureusement accueilli la soixantaine de convives réunie pour l’AG. Rapports moral de Nicolas Manchon et financier de Claude Chevalier, approuvés à l’unanimité, les discussions ont été largement ouvertes . Thèmes : le rôle et les responsabilités des présidents de course, les élections de la FFCC où l’association est représentée sur la liste d’Hadrien Poujol ; les propositions du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence ; l’idée « d’aider les jeunes taureaux à grandir » avec notamment le fait de ne les faire courir que 12 minutes...

En clôture d’assemblée, le président Marc Moucadel exprimait sa décision: « de passer la main vu mon activité professionnelle et mon engagement à la FFCC. Je reste membre, bien sûr... »

Et le nouveau ex-président d’insister : sur « l’évolution du rôle de président. Nous devons donc être regroupés, solidaires, intègres, même si on peut se tromper mais nous devons tendre vers le professionnalisme...»

Les discussions étaient loin d’être closes et se sont poursuivies, longuement, passionnément. Même ferveur à l’heure d’aller visiter les cocardiers, petits et grands ont embarqué sur la charrette.

 

MARTINE ALIAGA
Photos C. ITIER

Pascale Bini LA présidente

Seule femme présidente de course, Pascale Bini officie depuis 1983 en école de raseteurs, en Ligue et quelques Avenir, à Bouillargues et au Cailar : « Pour l’anecdote, à ma première course au micro, en 1983, j’étais enceinte de Benjamin (raseteur et aujourd’hui manadier). Plus sérieusement, je n’ai pas rencontré de difficultés particulières et je suis respectée des raseteurs et manadiers »

Femme ou homme au micro, il n’y a - a priori - pas de différence, sauf à s’émanciper d’une habitude et à afficher une grande rigueur et un bagage 100% afeciouna... Comme Pascale ! Avis aux amatrices.

*******

Les remerciements de l'APCC à la manade Cavallini

presidents de course ph mali Cavallini (13).JPG

************

VACHES COCARDIERES

Vendredi 10 février 2017

LES VACHES COCARDIERES
MAINTIENNENT LE CAP MALGRE TOUT !

2017VACHES.jpg

2017VACHES3PHCD.jpgCe dimanche 5 février, à Vauvert  se tenait l’assemblée générale du  Trophée des Vaches Cocardières. Dans cette intersaison, imprégnée par les primaires, le président Patrick Garcia afficha d’entrée de jeu le positionnement du Trophée qu’il préside. Amorce pouvait être faite sur le bilan d’une saison relativement chaotique et compliquée sur le point financier. Même si les membres du bureau ont dû mettre la main à la poche pour rétablir l’équilibre des comptes, certaines subventions promises publiquement demeurent toujours attendues ainsi que le souligna le Trésorier, Francis Vidal dans un compte rendu très détaillé faisant apparaître tout de même un compte de résultat positif avoisinant les 1000 €.

C’est en présence de bon nombre d’élus, de représentants de la bouvine (FFCC, Raço di Biou, AETCC, raseteurs), de quelques manadiers, de très peu de raseteurs et d’organisateurs que le secrétaire général, Roger Astrologi retraça les grandes lignes de la saison écoulée (composée de 16 courses) en mettant en exergue les différents lauréats, notamment ceux de la Finale qui a failli ne pas avoir lieu,  à cause d’une pression récurrente des raseteurs classés (à l’exception d’un) qui demandaient une invitation.

Nouvelle Réglementation Intérieure : pour pallier à cela,  il a été travaillé une réorganisation de la compétition pour 2017, ainsi que l’expliqua Jacques Roumajon… La comptabilisation des points sera faite sur l’année  et une remise des compteurs à zéro s’effectuera le matin de la finale, un peu à l’image de nos voisins landais. Il y aura récompenses pour les vainqueurs de l’année et pour les vainqueurs du jour. Obligation faite pour l’organisateur d’inviter un minimum de 5 raseteurs de son choix sur les 10 autorisés (au lieu de 12 actuellement). Le but est avant tout de mettre en valeur les cocardières…

Remerciements aux généreux donateurs (particuliers, associatifs, commerçants) pour la survie du Trophée, la parole finale allait être donnée aux représentants régionaux et départementaux qui n’ont pas manqué de saluer le parcours, l’intérêt, et la nécessité  pour les éleveurs de l’existence de ce trophée.

« C’est par votre militantisme, votre passion que les vaches font leur place en course camarguaise », dixit Jean Denat, Maire de Vauvert, dans son allocution axée surtout sur la préservation des zones humides, l’engagement et les difficultés de faire reconnaître la race Camargue dans ce qui est maintenant notre Grande Région et le retrait de la prime pour les prophylaxies versée aux manadiers. Quant à Léopold Rosso, président du syndicat mixte pour la protection de la Camargue gardoise et de Caroline Breschit, conseillère départementale du canton d’Aigues-Mortes ils n’étaient pas venus les mains vides, mais porteuses de subventions.

« Si sans Femme, il n’y aurait pas d’hommes, sans vaches, il n’y aurait pas de taureaux, alors vive le Trophée des Vaches Cocardières ! » ainsi seront les mots de conclusion par un membre de l’assemblée.

Texte et photos
CYRIL DANIEL

2017VACHESPHCD.jpg

********************

                                        

CLUBS TAURINS ORGANISATEURS

Vendredi 10 février 2017

L'ACTO propose...

acto ph MALI (5).JPG

Serge Colombo a ouvert la séance en présentant le Centre du Scamandre

L’association des clubs taurins organisateurs avait choisi, samedi dernier, le centre du Scamandre pour tenir sa 6e assemblée générale face à ses 24 clubs taurins à jour de leurs cotisations. Site magique s’il en est, où la nature réservait aux arrivants un magistral soleil qui réveillait les habitants de la zone humide pour un concert de pépiements de bienvenue.

Serge Colombo expliquait la gestion du lieu par le Syndicat mixte de la Camargue gardoise tandis qu’Alain Laget président, Arnaud Chabanon vice secrétaire et Ludovic Estevan vice trésorier préparaient leurs comptes rendus (adoptés par la suite à l’unanimité).

Au fil des dossiers : le bureau s’est félicité de l’arrêt de l’obligation d’avoir deux raseteurs confirmés en Ligue, ce qui a généré une économie de 50 000 € pour les organisateurs. Il a été constaté en 2016 une fréquentation à la hausse au Trophée des As, une baisse à l’Avenir...Question élections fédérales, l’ACTO est présente sur la liste d’Hadrien Poujol, et « salue le travail accompli en 2016 par une équipe sérieuse et capable ». Les clubs taurins organisateurs ont également noté que « beaucoup de jeunes s’impliquent dans la FFCC, les CT, la presse... Il faut les encourager »

Parmi les propositions qui seront faites au nouveau comité directeur après l’élection du 17 février : baisser d’un tourneur dans les très petites pistes ; voir pour l’entrée gratuite des anciens raseteurs (demander au moins 5 ans de piste) ; classement des As, prendre les 25 meilleurs courses de chaque raseteur ; 12 minutes en piste pour les taureaux de 6 ans ; les aides fédérales pour les courses de jeunes taureaux en promotion, etc.

Il était temps de passer aux récompenses : un coup de cœur à l’arenero Aziz, gravement blessé à Jonquières en août dernier. Présent à l’AG, Aziz poursuit sa longue et pénible convalescence avec le soutien des afeciouna, indispensable à sa guérison, tout autant que son caractère bien trempé.

Le 1er Trophée de l’ACTO étant attribué à Nîmois de Fabre-Mailhan pour sa course exceptionnelle du 19 juin à Redessan. Conversations, négociations, points de vue divergents, bons mots et agapes... Travail et plaisir partagé soit le lot des membres des clubs taurins organisateurs et plus largement de tous les bénévoles de la bouvine.

 

Textes et photos
MARTINE ALIAGA

LES RECOMPENSES DE L'ACTO

Coup de Coeur à Aziz
remis par Ludovic Estevan

acto,clubs taurins organisateurs,course camarguaise

1er TROPHEE DE L'ACTO
remis à Pascal Mailhan
pour Nîmois
remis par Arnaud Chabanon

acto,clubs taurins organisateurs,course camarguaise

**********************

 

MANADIERS

Vendredi 10 février 2017

L'AETCC au Musée de la Camargue

FRANCOISEPEYTAVIN.jpgQuelques pas seulement entre le siège de l’association des éleveurs de taureaux de course camarguaise, au Mas de Rousty, et le Musée de la Camargue, ont permis la tenue de l’assemblée générale en ce lieu, sous les poutres de l’ancienne bergerie. Une belle occasion en cette mi-janvier de découvrir les installations aux côtés de la conservatrice Estelle Rouquette.

La présidente de l'AETCC, Françoise Peytavin

En début d’après-midi, Rogé Andreo avait présidé l’Ag de l’AETCC Languedoc Roussillon qui promeut « Les jeunes pousses ». Cette compétition se continuera cette année sous l’égide du CT Joujou du Crès. Appel est fait aux manadiers pour s’inscrire rapidement auprès de François Peytavin ou Henri Gibert. Rogé André, démissionnaire du poste de président est remplacé, pour l’instant, par Bernard Gorlier, le bureau se réunira pour recadrer l’organigramme. Les comptes rendus moraux et financiers ont été approuvés à l’unanimité.

La présidente Françoise Peytavin a ensuite repris les rênes pour l’AETCC, après avoir fait approuver le PV de l’AG 2016 à l’unanimité, tout comme le bilan financier. Un point sanitaire a ensuite été présenté portant sur la différence de la gestion de l’IBR entre le Gard, l’Hérault et les Bouches-du-Rhône.Le but des éleveurs étant de faire uniformiser les régles. Pour la région Occitanie, l’arrêté devrait arriver avant le printemps.

Les élections fédérales ont été soumises au débat et vote à main levée : sont partants sur la liste d’Hadrien Poujol, Françoise Peytavin, Bruno Quet et Thierry Trazic.

Le tiers sortant du bureau à renouveler - Guillaume Agu, J.-P. Chazot et Sandrine Salmeron - se représentait et a été réélu. Après l’option prise à la Vidourlenque pour le concours de ferrade en novembre, la séance était levée.

 

02/02/2017

UCTPR *ASSEMBLEE GENERALE*

Vendredi 3 février 2017

362 CT Paul-Ricard représentés

méjanes,uctpr,course camarguaise"Le nombre de manifestations, de clubs taurins affiliés (369 en 2016) et d’adhérents (15 699) est en augmentation, s’est réjoui en préambule Dominique Perron, président de l’UCTPR lors de la grande journée de rassemblement à Méjanes des clubs taurins Paul-Ricard, attestant de la bonne santé de la plus grande association d’Europe." Une assemblée générale menée tambour battant, en images, musiques, bons mots et sérieux des intervenants. Le rythme est trépidant et les renvois de balles dynamiques. Sont intervenus : Arnaud Fesquet, secrétaire général ; Patrice Mayer, trésorier ; Bernard Langlade, Paul Hermé, Jérémy Serrano et Gérard Suberchicot en rapporteur des commissions respectivement des corridas Sud-Ouest, corridas Sud-Est, course camarguaise et course landaise. Saluons l’arrivée en tant que nouvel administrateur d’Arnaud Frade (à droite de la photo).
Face à la scène, la salle est comble - 362 CT sont représentés -, les élus nombreux, et Mandy Graillon, Reine d’Arles, partage l’émotion de ses derniers mois de règne.
Le public, lui, passionnément aficionado applaudit aux exploits filmés et à la présence des matadors, ganaderos, sauteurs, écarteurs, raseteurs ou manadiers. Pour la course camarguaise, Joachim Cadenas, Damien Moutet, Vincent Marignan et Henri Laurent ont reçu honneurs et applaudissements. La médaille d’honneur des CT Paul-Ricard étant décernée à André Viard.


MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER

* En bref : naissance de la page facebook UCTPR *

LES RECOMPENSES

Course landaise

méjanes,uctpr,course camarguaise

Maxime Gourgues, champion jeunes écarteurs 2016
Kevin Ribeiro, champion des jeunes sauteurs 2016
Fabien Napias, champion de France sauteurs 2016
Loïc Lapoudge, champion de France des écarteurs 2016
Ganaderia Deyris

Course camarguaise

méjanes,uctpr,course camarguaise

Vincent Marignan, raseteur Avenir 2016
Manade Laurent
Damien Moutet, coup de coeur
Joachim Cadenas, raseteurs As 2016

Corrida Sud-Est

méjanes,uctpr,course camarguaise

Ganaderia Jalabert, novillada SP 2016
Ganaderia Cuillé, novillada 2016
Thomas Joubert, coup de coeur 2016
Juan Bautista, matador sud-est 2016

Corrida Sud-Ouest

méjanes,uctpr,course camarguaise

Baptiste Cissé, novillera SP 2016
Ganaderia José Cruz, novillada SP 2016
Emilio de Justo, Révélation 2016


********

André Viard, coup de coeur
médaille d'honneur des CT Paul-Ricard

méjanes,uctpr,course camarguaise

*********************

LANSARGUES *ECOLE DE RASETEURS*

Paru sur le blog Lansargues Info de Fred
(http://lansargues-info.blogs.midilibre.com/).

INFO EXPRESS: RÉOUVERTURE PROCHAINE DE L'ECOLE TAURINE DE LANSARGUES ! 

A l' initiative de Michel Martin, accompagné d'anciens raseteurs et tourneurs lansarguois, a été décidé la ré-ouverture de l'école taurine de Lansargues.

C'est une nouvelle d'autant plus réjouissante que Lansargues a toujours eu une représentation importante au sein de la course camarguaise, notamment au sein des raseteurs, de Roger César à Tristan Castell, en passant par Michel Martin, Eric et Victor Jourdan,  ou plus près de nous Benji  Valette, Nicolas Noguera, Folco Plaza...

Cette excellentissime nouvelle ne pourra que conforter la devise de notre village : "Tan que viouren, de biouau auouren".

Les inscriptions se font auprès de
Michel MARTIN, tél. 06.11.66.11.58
ou Nicolas NOGUERA, tél.06.15.19.57.17

09/12/2016

LUNEL-VIEL *LES CLUBS TAURINS REUNIS*

Vendredi 9 décembre 2016

Tous pour un !

BLOGLUNELVIEL2.jpg
Les trois clubs taurins Lou Simbeù, Lou Biou, Lou Raset ont fusionné

Il y a le temps des discordes, puis vient celui de la réflexion qui, menée avec bon sens, aboutit à la bonne entente. Rassembler ses forces était primordial pour continuer la belle et longue histoire des courses de cocardiers dans le village, alors les trois clubs taurins Lou Simbeù, Lou Raset et Lou Biòu ont fusionné pour tripler leurs bonnes volontés, leurs adhérents et leurs potentiels spectateurs. Vendredi soir à Lunel-Viel, ce n’était pas un enterrement mais un joyeux baptême porteur d’espoir autour des Clubs taurins réunis Paul-Ricard de Lunel-Viel, nouvelle appellation.
Et pour gâter le nouveau-né, la mairie, par son premier édile Jean Charpentier, portait sur les fonts baptismaux la reconstruction des arènes (lire Midi Libre du 29 juin). Fermé par décision préfectorale en 2016 puisque non conformes (tubes endommagés), le site profitera de l’édification de 3 rangs de gradins, de vestiaires, de sanitaires et d’une nouvelle sonorisation, pour un budget global (déconstruction et reconstruction) d’environ 500 000 €.
Les représentants des 3 anciens clubs taurins - Jacky Baffali pour Lou Raset, Mathieu Angelini pour Lou Simbeù et Florent Tedeschi pour Lou Biòu - joignaient leurs voix pour placer tous leurs espoirs dans un travail commun au sein de belles arènes.
2017 sera une année de rodage, sans course, avec des sorties en manades, les lotos, des courses au plan et la participation à la fête d’été. Le bureau sera prochainement élu parmi les 20 personnes du conseil d'administration, et il se présentera aux adhérents lors de la soirée de renouvellement des cartes en février. Florent Tedeschi d’expliquer: «Deux des clubs taurins ont été dissous, on va changer les statuts et déposer le nouveau nom... Et pour que personne ne se sente lésé, nous aurons un nouveau siège, la mairie mettant une salle à notre disposition».
Dans le public qui s’était déplacé en force, les signes d’approbation se multipliaient ainsi que chez les nombreux manadiers présents, tout comme pour Arnaud Frades, représentant l’UCTPR qui se disait: «Heureux de cette réunification sous l’identité Paul-Ricard. On va partager encore de bons moments, tous ensemble !».
Il était alors temps de passer au premier verre de l’amitié de ce nouveau club taurin.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

08/12/2016

BELLEGARDE *CT L'AFICION*

Jeudi 8 décembre 2016

Galantoun, Teston et Allam
récompensés par le CT L'Aficion

bellegardephoto.jpg

Le samedi 26 novembre, le club taurin l’Aficion a remis ses trophées annuels pour la saison 2016 des courses camarguaises aux arènes de Bellegarde, au cours de la cérémonie traditionnelle se déroulant à son siège "Bar le Mistral".
Devant une assemblée nombreuse et avec une ambiance très fraternelle, les récompenses ont été remises à :

Galantoun de la manade Lautier, meilleur cocardier de la totalité des courses de Bellegarde, qui reçoit le Trophée Henri-Aubanel, remis par le président du club Philippe Lacombe et la charmante Arlésienne Dominique Trinquier ;

à Teston de la manade du Pantaï, le Trophée Jean-Marie-Biesse, prix du meilleur cocardier de la course du club, remis par la fille de Jean-Marie, Karine Abela ;

à Fayssal Allam, le Trophée Antoine-Ginies, prix du raseteur le plus méritant de ces courses, remis par notre président et Dominique Trinquier.

Communiqué
du CT L'Aficion de Bellegarde