Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/01/2018

EDITION 2017 - 2018

PASSION COCARDIERE
La rétrospective 2017
 
"Passion Cocardière", annuel et intemporel, il est la rétrospective de la saison taurine. Retrouvez les grandes courses, les finales, le Biòu d'Or, Biòu de l'Avenir, les 25 ans de la manade Lou Pantaï, une recette de cuisine. Des reportages au cœur des manades de taureaux et de chevaux, et des statistiques pour 100 pages de passion. 15 €.
 
Le calendrier mural du Biou d'Or et des vainqueurs de l'année à 6 €
 
Dans les points presses
et boutique en ligne : www.coursecamarguaise.com

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

***************
EDITIONS SANSOUIRE
Les calendriers 2018
 
▼Calendrier camarguais
Format Poste (A4) -12 pages intérieur + Couverture
Magnifiques Photos couleurs -Prix : 6 €

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

▼  Calendrier de la Reine d'Arles
Format : 34 x 40 cm -12 pages intérieur + Couverture
Photographie : J.Y. Brossard -Prix : 25 € 

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

Calendrier Rigolo

Format Poste (A4) -12 pages intérieur + Couverture
La camargue en dessins humoristiques originaux d'Eddie Pons
Prix : 8 €
rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises
En vente sur Nîmes et Arles
dans les librairies et quelques presses
et les presses en général dans les villages.


*************
"CAMARGUE ET CAMARGUAIS"

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

Le photographe Jean-Louis Aubert publie "Camargue et Camarguais"  (Ed. La Fenestrelle), préfacé par Frédérique Hébrard et nous fait balader dans le plat pays à la rencontre des manadiers Renaud Vinuesa, Alexandre Clauzel, Laurent Cavallini et la famille Raynaud. Côté ganaderos, Louis Tardieu et le regretté Hubert Yonnet​. Egalement les  riziculteurs Jacques Rozière et Barnard Poujol, etc. Il y bien sûr une évocation de la course camarguaise en photos, ainsi que tout ce qui fait la vie de la Camargue.

21/12/2017

EDITION

Jeudi 21 décembre 2017

Alors que les arènes de Lunel sont en plein reconstruction, Thibault Casanova propose de se replonger dans l'histoire de cet édifice, temple de la course camarguaise, âgé de 150 ans avec le livre (bilingue provençal - français)

La grande histoire des arènes de Lunel

les arènes de lunel,thibaud casanova,éditions,course camarguaise

Des origines à aujourd’hui, Thibault Casanova nous fait revivre avec passion et nostalgie les moments d’émotion et d’anthologie des arènes de Lunel à travers un ouvrage richement illustré.
Ce travail de recherche approfondi trouve ses sources dans les archives communales, départementales, et surtout dans les rencontres avec les gardiens de ce patrimoine.
Ces documents et échanges montrent l’importance de l’attachement des méridionaux au taureau qui les rassemble et les lie, depuis toujours.
Ainsi la construction initiale de 1861 est justifiée par l’effet rassembleur et apaisant des manifestations taurines qui, loin de semer le trouble, maintiennent la paix sociale.
Les travaux de 1910, puis ceux de 1981 confortent l’édifice comme lieu public de sociabilité.
Les plus grands cocardiers, les plus célèbres raseteurs ont couru sur cette piste. De nombreux autres spectacles et manifestations s’y sont déroulés.

 


Ouvrage imprimé en petite Camargue. 21 x 21 cm. 120 pages. 19€.
Avant-propos de Gérard Christol, avocat

Préface d’Estelle Rouquette, conservateur du musée de la Camargue
Contact : thibaultcasanova@netc.lu

01/12/2017

EVENEMENT *28e Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc

Vendredi 1er décembre 2017

Des Gazelles camarguaises

gazelles3.jpg

Christian Chomel et Barraïé à l’arrière ; trois biòu, un cheval, la croix gardiane sur le flanc gauche ; deux biòu et un cheval de plus, une cabane de gardian sur le côté droit... Au détour des dunes du Sud Maroc, la Camargue jaillira bientôt du sable... Une Camargue peinte par Jean Marignan sur la carrosserie du 4X4 HDJ 80, conduit par Karine Esperandieu et Cendrine Jouannet pour le 28e Rallye Aïcha des Gazelles.
Les deux Gardoises, fans de sports mécaniques, vont plonger du 16 au 31 mars 2018 dans le seul rallye-raid au féminin qui, depuis 28 ans, lance ses équipages dans le désert marocain sans chronomètre ni GPS mais avec carte et boussole. Le moins possible de kilomètres à réaliser à l’aide d’une navigation à l’ancienne pour rallier des balises à valider. Le but, arriver à terme sur la plage d’Essaouira. Mais pas seulement. L’épopée sportive est doublée via l’association Cœur de Gazelles, d’un engagement d’aide médicale à la population des régions reculées du Maroc.
De quoi réjouir les deux participantes qui, expérimentées en pilotages auto et moto, tant sur circuit que sur route et même désert marocain, peuvent ici employer leur générosité et empathie naturelles. Sensibilisées aux problèmes ophtalmiques - Cendrine souffre d’un glaucome malin - leur association Gazzz’elles 30 fera don de paires de lunettes de vue (contrôlées par l’Institut Emmanuel d’Alzon) et de lunettes de soleil via l’Association Cœur de Gazelles pour les villageois habitants les terres les plus lointaines.
Les filles partagent également « le goût pour la nature et les choses simples de la vie » et affichent toutes les deux un tempérament intrépide voire téméraire, la même ténacité et détermination. Elles en auront bien besoin pour affronter la compétition, les bivouacs, et déjouer les dangers du sable.
Pour ce faire, leur dromadaire du désert a tout pour les servir. L’expérience en plus. Souvenez-vous ! Le Toyota arborait déjà ses couleurs camarguaises en 2008 quand Jacky Maurin, afeciouna et membre du Trophée Taurin, l’avait préparé pour un « Dakar » malheureusement annulé par des attentats en Mauritanie. C’est aujourd’hui au féminin que cette bête des sables gonflée du moteur aux amortisseurs, va conjuguer ses qualités.
Les deux filles motivées comme jamais, en sont - entre deux entraînements - à boucler leur budget. Et inutile de préciser que les sponsors sont les bienvenus. Pour que leur rêve devienne réalité et que la Camargue défile de l’Atlas marocain à la plage d’Essaouira.

gazelles2.jpg


MARTINE ALIAGA
PHOTOS Gazzz'Elles 30

BON A SAVOIR

Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc du 16 au 31 mars 2018. Départ de Nice, bateau jusqu’à Tanger, départ et arrivée de la compétition à Essaouira.
Contact : Association Les Gazzz’Elles 30.
Mail : gazzzelles30@outlook.fr
Page Facebook : Les GazzzElles30.
Cendrine, tél. 06 38 65 28 17.
Karine, tél. 06 72 25 52 17.

17/11/2017

EDITION * FOLCO DE BARONCELLI 1883 - 1923

Vendredi 17 novembre 2017

Baroncelli par Migoule

baroncelli,serge migoule,course camarguaiseCinq après avoir collecté quelques milliers de documents sur la vie du Marquis de Baroncelli-Javon, Serge Migoule présentait, en 2012, une exposition de photos aux légendes précises permettant de suivre pas à pas le célèbre « inventeur » de la Camargue moderne. Ce trésor ne pouvait rester cantonné à quelques sorties par an.
Ainsi le Clarensacois a repris son long et minutieux travail d’archiviste pour rassembler dans un livre, les meilleures images décrivant le parcours atypique de cet homme, gentilhomme idéaliste, écrivain, poète et manadier.
Dans les pas du Marquès, le lecteur trouvera d’abord la famille, issue de nobles Florentins installés à Avignon depuis le Moyen âge. Un des descendants Raymond Baroncelli épousera Henriette de Chazelles-Lussac (Bouillarguaise) en 1868, ce sont les parents de Folco (né en 1883), aîné de 13 enfants.
Aix-en-Provence, Avignon, Bouillargues, Nîmes, les Saintes-Maries-de-la-Mer, autant de routes qui mèneront le Marquis de Baroncelli, 8e du nom, à s’imprégner de la Camargue et de la Provence, pour les transcender. Grâce et avec de multiples rencontres et de solides amitiés : les intellectuels Joseph Roumanille, Frédéric Mistral, Jeanne de Flandresy ; les pittoresques Buffalo Bill, les Indiens de la nation Sioux, Joe Hamman (réalisateur de films)...pour quelques-uns des plus connus. Tout en tenant sa manade et côtoyant la bourgeoisie locale, les intellectuels tout autant que les gardians et les manadiers de l’époque. Au fil des pages, une galerie de portraits se profile alors qu’en toile de fond, les paysages se dessinent : particulièrement saintois mais aussi au Cailar, à Mouriès, Aimargues, Beauvoisin, Avignon... Tandis que les usages de l’époque - ferrades, gases, fêtes au pré, défilés, arrivées, garde des troupeaux à bâton planté - rythment la lecture.
Les chemins du Marquès se parcourent, ici, en noir et blanc ou sepia, une promenade entre réalité et romantisme dans la fin du XIXe siècle et début du XXe... en attendant la suite.


MARTINE ALIAGA

 

Où trouver
 Folco de Baroncelli Lou Marquès 1883 - 1923 ?

baroncelli,serge migoule,course camarguaiseSerge Migoule sera présent sur le marchés de Noël, les 25 et 26 novembre à Calvisson ; les 2 et 3 décembre à Clarensac ; les 9 et 10 décembre à Vergèze. Le samedi 16 décembre à Arles pour une dédicace au Salon du livre Arles, Provence, Camargue, (Taureaux y toros), organisé du 14 au 17 décembre, salle Jean et Pons Dedieu, rue du 4-septembre.
Contact : Serge Migoule, tél. 06 50 11 31 91.

*************

Arles : 7e Salon du livre
Taureaux et toros
Arles Provence Camargue

baroncelli,serge migoule,course camarguaiseDu 14 au 17 décembre, l’association « l’Auberge des Passionnés » célèbre la richesse et la diversité de la culture liée au territoire et organise son 7e Salon du livre Taureaux et toros, Arles, Provence, Camargue. Au programme : les trois jours exposition-vente de livres et DVD, dédicaces, tables rondes. Côté Camargue, samedi 16 décembre, 15 h, les auteurs Jacky Siméon, Ludovic Estevan, Robert Faure, Cyril Girard, Pierre Mainguy, Lili-Claude Niedzielski, Serge Migoule dédicacent leurs ouvrages. 18 h, table ronde « Le taureau vénéré hier et aujourd’hui », avec Hadrien Poujol, Jacky Siméon, Ludovic Estevan, la manade Cuillé, animé par Annelyse Chevalier.
Arles, salle Jean-et-Pons-Dedieu, rue du 4-Septembre.

11/09/2017

CULTURE - PEINTURE

Lundi 11 septembre 2017

Patrick Siméon expose à Nîmes

PATRICKSIMEON1.png

Vernissage mercredi 13 septembre, à 19h
Galerie boutique "Autrement Audrey", 4 place d'Assas
30000, Nîmes

Expo du 13 au 30 septembre

PATRICKSIMEON3.jpg

PATRICKSIMEON4.jpg

*******************

 

 

01/06/2017

EXPO A EYGUIERES

Patrick Siméon expose

simeon1A.jpgDe raseteur à artiste, Patrick Siméon a pris le temps. Mais, aujourd'hui, il présente la première série de ses toiles sur la course camarguaise à la galerie Ateliers Agora à Eyguières. Intitulée "Des taureaux parmi les hommes", l'expo conjugue les talents de plusieurs peintres et sculpteurs Marc Bernard, Guy Liebeaux, Pages du Pilou, Laurence, Jacqueline Reynier, Georges Ruault, Sami, Patrice Sebben, Sou, Jean-Luc Savail, Patrick Siméon, Germaine Tarrou.

Quant à Patrick Siméon, la galerie Autrement Audrey à Nîmes expose ses oeuvres sur la tauromachie espagnole et l'artiste prépare plusieurs autres événements sur la course camarguaise avec, entre autres, des toiles géantes de 3 x 3 mètres. A suivre donc.

M. A.

Eyguières : expo jusqu'au 17 juin, 2 place Thiers. Entrée libre, ouvert du mardi au samedi 10h-12h et 15h-19h, renseignements : 04 90 57 81 46.

06/12/2016

EDITION

Mardi 6 décembre 2016

TINOU ET LE BLANQUET DE CAMARGUE

GAELHEMERY1.jpg"Certains soirs dans le delta du Rhône lorsque le Mistral souffle très fort, la légende  dit que l'on peut voir passer dans le ciel un cheval merveilleux. Que fait-il ? Où va t-il ?  Y a t-il quelque chose ou quelqu'un sur son dos ? Tinou, enfant de Camargue, passionné de pêche et de nature, le découvrira une une nuit. Et cela changera sa vie..."

Livre pour enfant
Texte Gaël Hemery
Illustration : Florence May
Format 19 x 16 cm
32 pages, 12 €
Edition Sansouire
tél. 04 66 84 76 63
www.editionsansouire.fr

24/11/2016

EDITION *A PARAÎTRE*

Vendredi 25 novembre 2016

La saga des Guillierme

Après la biographie de Fanfonne, Robert Faure, dépositaire du fonds photographique de Pravaile, propose une découverte de ses proches.

SAGA.jpgPeintre, photographe, écrivain, passionné de bouvine et du patrimoine régional, Robert Faure poursuit son œuvre en livrant, prochainement, son travail sur la famille Guillierme. Déjà auteur de “En Camargue avec Fanfonne Guillierme” et profondément attaché à la grande dame de Camargue qu’il a connue, le Pescalune de naissance, a hérité de tout le fonds photographique de Praviel, le mas emblématique de la famille, à Aimargues. « Mireille Seignobosc m’a transmis plus de 800 plaques de verre qui remontent jusqu’aux années 1880, j’y ai découvert la vie des Larnac, des Guillierme, leur parentèle, leurs amis... ».
Des documents inédits, un trésor qu’il a patiemment listé, ordonné en remontant les générations, et défini par thèmes. « J’y ai travaillé pendant environ 4 ans, pour un résultat très informatif, documentaire, balayant l’histoire de la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Au début du livre, ce sont des portraits, entre autres ceux des aînés Larnac (côté Alice, mère de Fanfonne) et Guillierme (côté Frédéric, le père), puis j’ai choisi des thèmes : la famille à Praviel, à Paris, les amis reçus, les vendanges... ».

Fanfonne sur Prince, Jeanne de Flandrézy sur Lapin--1910-(col. Palais du Roure).jpgLe foisonnement des liens et amitiés familiales avec des photographes, des écrivains, des poètes, des industriels, artistes et gens de grandes et diverses cultures, font se côtoyer sur les clichés Jeanne de Flandrézy, Bernard de Montaut Manse, Joseph d’Arbaud, Marguerite, Jean Hugo ou la famille Baroncelli dont la grande amie de Fanfonne, Nerte... ou encore le fiancé André Hecht et tant d’autres.

▲ Photo : Fanfonne et Jeanne de Flandrezy.

Bien sûr, des images de Camargue, de chevaux et taureaux mais pas que... « Il y a aussi des clichés sur la vie courante, les baptêmes, mariages, fêtes, dans le Midi, à Paris et ailleurs. J’ai également découvert une famille de photographes, dessinateurs, intellectuels... que j’ai réunis dans une postface ».
Au long des 272 pages, Robert Faure invite à un voyage à remonter le temps aux côtés de sa chère Fanfonne. Quelques mois à attendre et les lecteurs pourront eux aussi en suivre l’itinéraire.


MARTINE ALIAGA


Gallargues-le-Montueux (28, Grand-Rue) : le 10 décembre, 15 h-19 h, Salon du livre avec les auteurs Nathalie Dimeglio, Michel Falguières, Robert Faure, Alain Laborieux, Olivier Prince.

SOUSCRIPTION

L’éditeur Papillon Rouge propose une souscription avant publication de l’ouvrage de Robert Faure, à un prix préférentiel. 

Les personnes intéressées peuvent imprimer le bulletin (page facebook de Robert Faure) et l’envoyer à l’éditeur Papillon Rouge, 27 rue du Général-de-Gaulle, 34560 Villeveyrac ou se renseigner au tél. 04 67 78 81 68.
La saga des Guillierme, une famille célèbre en Camargue, format 21 x 30 CM, 400 photos, 272 pages, 25 €.

SAGA2.jpg

03/03/2016

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES

Les 26 - 27 et 28 février 2016

FESTIVAL DU FILM TAURIN ET CAMARGUAIS

Au bonheur des afeciouna

DSC_3848.JPG

L'affiche de la dernière Cocarde d'Or pour Youssef Zekraoui
aux côtés des organisateurs d'Arles (Gérald Rado, Luc Jalabert)
et le manadier Hubert Manaud

DSC_3704.JPGLa météo capricieuse est venue perturber les animations extérieures, malgré ce, cette 19e édition du Festival du film taurin et Camarguais fut couronnée d’un succès retentissant.

► Joël et Sylvie Linsolas invités à évoquer la belle histoire de Garlan

Le travail de Robert Féline, François De Luca et leur équipe a été encore une fois salué avec enthousiasme par le public. Ils ont su redonner avec mérite à ce petit village de la Gardonnenque ses lettres de noblesse dans la bouvine. De tout temps, les nobles Seigneurs cornus de Camargue furent accueillis dans les petites arènes qui autrefois bordaient l’Esquielle.
DSC_3813.JPG Jean-Pierre
et Florence Clauzel,
très ému
après le fim sur Greco

Dimanche, l’après-midi de clôture affichait salle comble pour la projection de “15 minutes de bonheur” dans laquelle Gréco de Saint-Antoine faisait monter une émotion palpable chez ses manadiers et les spectateurs. Le film “Orthèse” d’Henri Vigne récompensé par la première place de la compétition, laisse entrevoir un avenir prolongé aux barricadiers par la pose de protections aux membres antérieurs. Et enfin, “Duel sur le sable” film retraçant la Cocarde d’Or avec les talentueux Zekraoui et Cadenas, redonnait, comme pendant cette course extraordinaire, le frisson à toute l’assistance. “Fleur de Rocaille” de Fred Rippert se classe second, alors que “La passion l’emporte” de J.-P Hucheda s’offre la 3e place. Sans omettre tous les courts métrages présentés et pleins d’intérêt qui permettent à leurs réalisateurs de donner une âme à ce festival.

Confortée par ce nouveau succès, l’équipe annonce déjà une programmation extraordinaire pour fêter les 20 ans du Festival... en 2017.


ERIC MARC
PHOTOS E. M. ET C. I.

Les incontournables et indispensables

DSC_3683.JPG

DSC_3597.JPG

DSC_3672.JPG

DSC_3795.JPG

DSC_3853.JPG

DSC_3759.JPG

************************

24/11/2015

ARTISANAT

Les fers de Camargue

les fers de camargue,artisanat,bouvine,course camarguaiseIl transporte avec lui toutes ses créations. Il a du savoir faire et de l'imagination. Julien Ceaglio crée une multitude d'objets reprenant les thèmes chers aux afeciouna. Des lampes, bougeoirs, des dessous de plats, boucles de ceinture, dérouleur de papier ménager, porte-clefs... L'intérêt c'est qu'il peut les personnaliser aux marques des manades, à vos initiales... 

Vous pouvez le retrouver sur les marchés et foires de la région ou à son magasin à Plan d'Orgon (63, route de Saint-Rémy-de-Provence).
Tél. 06 17 80 01 50 - lesfersdecamargue@outlook.fr -

les fers de camargue,artisanat,bouvine,course camarguaise