Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/12/2016

FFCC

Vendredi 23 décembre 2016  - AG du 19 décembre 2016

Les statuts encore recalés

ffcc,vote,élections,course camarguaise

L'auditorium des 2-Rhônes de Fourques, lundi soir.

Déçue, certes... Mais également réconfortée. L’équipe dirigeante de la Fédération française de la course camarguaise était partagée à l’issue du vote des licenciés présents, lundi soir, à Fourques.
Sur un total de 620 votants dont 616 exprimés (1 blanc, 3 nuls), 382 licenciés (61,6 %) se déclaraient pour les nouveaux statuts proposés (en résumé, un fonctionnement en quatre collèges), 234 (37,7 %) les refusaient...soit un plébiscite pour l’équipe en place.
Oui mais... Il fallait, selon les statuts en vigueur, 2/3 des voix (soit 414) pour valider. Il en a donc manqué 32.

Un bilan positif

Etonnant au vu du bilan positif de l’équipe en place qui voit ainsi son travail largement approuvé mais qui rencontre l’opposition, notamment d’une partie des clubs taurins, se regroupant autour de l’ancien raseteur Nicolas Triol. Au motif, que les clubs taurins perdraient avec le nouveau fonctionnement proposé aux votes, leur influence sur les décisions fédérales. D’aucuns voudraient inventer et envenimer une sorte de bras de fer entre professionnels (raseteurs, manadiers) et bénévoles (clubs taurins) qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. Alors que chacun est indispensable et intrinséquement dépendant. La venue d’un huissier envoyé par quelques clubs taurins pour surveiller les votes ajoutait de la dramaturgie. Bref, on s’était un peu vite déshabitués de ces ambiances peu constructives. A tort, semble-t-il !

ffcc,vote,élections,course camarguaiseUne fois le dépouillement rondement mené et les chiffres dévoilés, le comité directeur, par la voix de son président Jacques Mailhan remerciait les licenciés présents et précisait qu’il présenterait une liste pour les élections du prochain comité directeur. Celles-ci se dérouleront le 17 février 2017.

D’ici là d’autres listes pourront se déclarer et les réunions d’information auront lieu, la trêve sera courte.

MARTINE ALIAGA

ELECTION 2017

Renouvellement du comité directeur de la FFCC

Votes lors de l’AG du vendredi 17 février 2017 (lieu et heure à déterminer). Les candidatures doivent être déposées au siège de la FFCC par voie postale ou remises en main propre au plus tard le mardi 17 janvier, 17 h.

Les listes seront composées de 35 candidats (elles peuvent être incomplètes) et doivent présenter un projet sportif.

Les candidatures et votes se feront avec les licences 2016.

Les documents nécessaires pour participer à l’élection seront transmis aux licenciés avec la convocation à l’assemblée générale.

22/12/2016

RECOMPENSES

Vendredi 23 décembre 2016 - A la Grande Abbaye

Les dernières récompenses 2016

IMG_9351.JPG

Soirée collégiale s’il en est, dernièrement à la Grande Abbaye, domaine de la manade Saumade. Le Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, la FFCC, et l’Association des grandes arènes, ensemble, pour remettre les dernières récompenses 2016... Voilà une occasion inédite permise par la prise de conscience des acteurs de la course camarguaise que la réunion des forces vaut bien mieux que le chacun pour soi. Certes, cela demande de la diplomatie, de nombreuses discussions et une vision pour l’avenir... Ainsi, vendredi soir, chacun des présents s’est félicité du déroulement de la saison 2016.

C’est tout d’abord le titre de Championne de France qui a été décerné à la manade Saumade par le président de la FFCC, Jacques Mailhan après un décompte des points gagnés au fil des trophées reçus durant la saison tel que l’a expliqué Christian Vallat. Et Magali Saumade de se réjouir de cette belle temporada et d’un titre qui valorise son élevage et plus largement le travail des manadiers.

Les arènes organisatrices des Grands Rendez-Vous du Trophée Taurin ayant provisionné au fil de ces courses une somme dédiée au meilleur des raseteurs (voir détail ci-dessous), un chèque conséquent était préparé pour le grand vainqueur Joachim Cadenas, malheureusement malade et donc absent. Ce qui n’empêchait pas Aimé Hugon, représentant le Trophée Taurin, et Thierry Ferrand pour les grandes pistes, de se féliciter de la bonne tenue de ces plateaux, véritable vitrine de la course camarguaise.

L’Association des grandes arènes profitait de ce bon moment pour contribuer au redressement financier de la FFCC en lui remettant un chèque de 1 500 €, gage de son soutien.

Ne restait plus à Magali Saumade qu’à conclure en souhaitant de bonnes fêtes à tous.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

 

65e TROPHEE TAURIN
MIDI LIBRE - LA PROVENCE

LES GRANDS RENDEZ-VOUS 2016

1er - 25 mars, Arles (hors trophée)

Marcias de Fabre-Mailhan - Baryton de Lautier

Banaru du Rhône - Mignon de Cuillé

Ratis de Raynaud - Greco de Saint-Antoine

Optimus des Baumelles

Meilleur raseteur : Sabri Allouani

 

2e - 12 mai, Nîmes

Loubard de Cuillé - Epervier de Cuillé

Sugar de Nicollin - Mignon de Cuillé

Cassius de Laurent - Lebrau de Laurent

Jupiter de Laurent

2 pts bonification à Cadenas, 1 à Ayme

1 à Bouhargane, 1 à Aliaga

1 à Katif, 1 à I. Benafitou, 1 à Rassir

Meilleur raseteur : Joachim Cadenas

 

3e - 15 mai, Grau-du-Roi

Laos de Cyr - Bayle de Vinuesa

Chico de Lautier - Biterrois de Rouquette

Cupidon de Paulin - Optimus des Baumelles

Ajax d’Occitane - Marengo de Vellas

1 point de bonification à M. Favier

2 à Katif, 1 à Aliaga, 2 à Rassir

Meilleur raseteur : Ziko Katif

 

4e - 16 mai, Lunel

Royale de Saumade

Belagio – Jacob – Trélus – Scipion – Baucis - Pourpier

1 point de bonification à Four, 2 à Aliaga, 4 à I. Benafitou

2 à Katif, 1 à Poujol, 1 à J. Martin

Meilleur raseteur : Ilias Benafitou

 

5e - 3 juillet, Châteaurenard

Germinal de Lautier - Ivanhoé de Blatière-Bessac

Sugar de Nicollin - Mignon de Cuillé

Scipion de Saumade - Optimus des Baumelles

2 points de bonification à Cadenas, 1 à Four

1 à Auzolle, 1 à Favier, 1 à Zekraoui

Meilleur raseteur : Joachim Cadenas

 

 

6e - 14 août, Les Saintes-Maries-de-la-Mer

Pharmacien de Cuillé - Ivanhoé de Blatière-Bessac

Camaï La Vidourlenque - Ratis de Raynaud

Optimus des Baumelles - Pourpier de Saumade

Eos de Saumade

5 points de bonification à Cadenas

2 à I. Benafitou, 1 à Zekraoui,

Meilleur raseteur : Joachim Cadenas

 

7e - 15 août, Le Grau-du-Roi

Boer d’Occitane - Sylverado de Nicollin

Cruchot de La Galère - Mignon de Cuillé

Biterrois de Rouquette - Jupiter de Laurent

Landié de Nicollin

4 points de bonification à Cadenas, 1 à Aliaga

1 à Four, 1 à Katif, 1 à Zekraoui

Meilleur raseteur : Joachim Cadenas

 

8e - 11 septembre, Châteaurenard

Colvert de Chauvet - Vincent d’Aubanel-Baroncelli

Cruchot de La Galère - Aïoros des Baumelles

Baucis de Saumade - Pourpier de Saumade

Jupiter de Laurent

4 points de bonification à Cadenas, 3 à Chekade

3 à F. Martin, 1 à J. Martin

Meilleur raseteur : Joachim Cadenas

 

 

16/12/2016

FFCC

Vendredi 16 décembre 2016 - Vote lundi 19 décembre à Fourques

Les nouveaux statuts
encore en question

ffcc,statuts,course camarguaiseBis repetita. Lundi 19 décembre, à partir de 18 h, la FFCC rappelle ses licenciés à Fourques pour soumettre encore à leur vote, de nouveaux statuts.

► Lundi, retour à l'auditorium des 2-Rhônes

Après que les adhérents ont accepté (en assemblée générale le 1er décembre) les modifications de prix de certaines licences, le fonctionnement par collège tel que proposé par l’équipe fédérale en place depuis 10 mois, semble, lui, plus difficile à obtenir. Notamment d’une partie des clubs taurins « ayant l’impression, explique Serge Sastre, président du club taurin La Bouvino de Vestric, et élu le 29 février 2015 dans la nouvelle équipe, d’être dépossédés de leur influence en comité directeur au profit des manadiers et raseteurs si le fonctionnement se faisait par collèges. Mais non, notre gestion depuis 10 mois prouve le contraire. La démocratie, c’est respecter l’expression et la représentativité de toutes les composantes ». Et l’élu d’appeler « à voter les nouveaux statuts »
Autre poil à gratter, l’impossibilité de voter lundi 19 décembre par procuration ainsi que le stipule l’article 26 du règlement général qui précise « les statuts ne peuvent être modifiés qu’à la majorité des deux tiers des membres présents...». Et c’est bien le terme «présent» qui empêche l’utilisation de procurations... ce qui oblige chaque licencié voulant porter sa voix à se déplacer lundi soir, à 18 h, à Fourques... Pas facile donc de motiver tout le monde.
Reste qu’il y a un an, l’institution gérant la course camarguaise traversait une crise sans précédent, que suite à la mobilisation de tous (organisateurs, manadiers, raseteurs, partenaires, afeciouna...), une équipe se mettait en place permettant le redressement financier, ouvrant des pistes pérennes pour l’avenir et permettant une saison 2016 de qualité... L’équilibre est encore précaire et demande davantage d’assise et de confiance partagée. C’est bien le sens du vote demandé.


MARTINE ALIAGA


Samedi 17 décembre, la FFCC organise une réunion d’information "suite à une désinformation grandissante sur les intentions de la Fédération concernant la proposition au vote des nouveaux statuts, le comité directeur de la FFCC invite tous les licenciés à une réunion d’informations et d’échanges samedi  17 décembre à 10h à Méjanes. Il sera ainsi possible de dissiper les doutes qui peuvent subsister, et répondre à vos interrogations légitimes".


Lundi 19 décembre, à Fourques, 18 h, auditorium des 2-Rhônes, vote des licenciés.

05/12/2016

FFCC *AG*

Jeudi 1er décembre 2016

Les statuts seront
à nouveau soumis au vote des licenciés

2016FFCC1DECB.jpg

Les travaux de la FFCC expliqués aux licenciés

Photo FFCC

Près de 300 personnes étaient présentes jeudi soir à l’auditorium de Fourques à l’appel de l’équipe dirigeante de la Fédération française de la course camarguaise. Objectifs : poursuivre les réformes engagées en 2016 en proposant au vote une réforme des statuts et des modifications dans les cotisations de certains licenciés.
Malgré la présence d’un public nombreux, diversifié et impliqué, le quorum n’était pas atteint pour valider la réforme des statuts, pierre angulaire du dispositif de réformes souhaité par l’équipe fédérale. Conformément aux statuts actuels, cette réforme sera proposée de nouveau aux licenciés le 19 décembre prochain. Et cette fois-ci, sauf surprise, et sans l’exigence d’un quorum de 75%, la réforme devrait recevoir l’assentiment des licenciés.
L’autre vote concernait des modifications de tarifs de certaines cotisations (licences gardians, cotisations des associations agrées, cotisation course de taureaux jeunes et finale du trophée des raseteurs). Sur ces 4 points, le vote a été nettement favorable aux propositions de l’équipe fédérale et sera donc mis en œuvre dès 2017.
Rendez vous donc le lundi 19 décembre à Fourques, 18h, à l’auditorium des 2-Rhônes pour finaliser le processus de 2016 qui confortera un travail colossal de remise à flot de la Fédération.

GAEL

Résultat des votes concernant les tarifs des licences :
nombre de votants 503 (source FFCC)

Licence gardian : pour 79%, contre 10%, abstention 11%
Licence association : pour 85%,  contre 5%, abstention 10%
Contribution taureaux jeunes : pour 76%, contre 17%, abstention 6%
Contribution finale groupe 2 : pour 82%, contre 6%, abstention, 12%

2016FFCC1DEC.jpg

Photo FFCC

 

**********

18:47 Publié dans FFCC | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ffcc, vote, course camarguaise

30/11/2016

FFCC

Mercredi 30 novembre 2016

Jacques Mailhan: 
«Voter pour pérenniser la fédé»

IMG_0296.JPG

Jacques Mailhan, président,
et Florence Clauzel (commission des finances).


Le président de la Fédération française de course camarguaise détaille
les nouveaux statuts proposés aux adhérents.


Il y a un an, la Fédération française de la course camarguaise traversait une crise historique où la menace d’une cessation de paiement et la perte de confiance totale de ses licenciés, collectivités territoriales et autres partenaires, faisait craindre le pire quant à son devenir. Une nouvelle équipe était élue le 29 février 2016 avec, pour objectifs, de remettre à flot les finances, de restructurer et pérenniser le fonctionnement. Alors qu’obligation est faite aux fédérations sportives de tenir des élections dans les six mois après les Jeux Olympiques (février 2017 pour la FFCC), l’équipe en place soumet au vote de ses adhérents un changement des statuts. Le président Mailhan s’en explique.
Pourquoi demander un changement des statuts ?
Depuis des années, la FFCC est sujette à des crises menant à des blocages, nous voulons la stabiliser pour cela il faut que chaque catégorie soit équitablement représentée. C’est tout simplement la démocratie. De plus, les élus et représentants des collectivités territoriales qui nous ont aidés depuis un an demandent des gages de stabilité, de rigueur et de transparence et le ministère des Sports préconise une mise en adéquation avec le code du sport dans le cadre du renouvellement de l’agrément. L’équipe en place fonctionne avec une représentation équitable des différents acteurs de la course camarguaise. Nous avons la preuve que cela marche.
Quel fonctionnement proposez-vous et quelles garanties d’équité entre les adhérents ?
Rien ne changera au niveau des assemblées générales qui restent souveraines et où les clubs taurins représentent 65 % du corps électoral. C’est important de le souligner ! Ce qui change, c’est au niveau du comité directeur avec un fonctionnement par 4 collèges de 8 membres : manadiers, gardians pro. ; raseteurs, éducateurs ; clubs taurins, organisateur. Le 4e collège ayant 9 sièges réservés aux représentants des Trophée Taurin, Trident d’Or, Vaches cocardières, organisateur privé, école de raseteurs, président de course, délégué, 2 sièges libres. On peut constater que les clubs taurins profiteront des 8 membres de leur collège, plus des représentants dans le collège 4 (Trident d’Or, vaches cocardières et délégué).
Où en est la demande d’agrément ?
Nous avons élaboré un dossier ambitieux qui fédère tous les acteurs et sympathisants FFCC. Nous le défendrons en décembre devant le Ministère des Sports.
Comment va se dérouler l’AG du jeudi 1er décembre, à Fourques ?
Les adhérents devront émarger entre 18h et 19h, licence et pièce d’identité requises. 19 h, nous présenterons notre bilan et répondrons aux questions. Puis les votes seront dépouillés. En conclusion, je voudrais réaffirmer que nous sommes tous d’une même famille autour des chevaux et des taureaux.


Propos recueillis
par MARTINE ALIAGA
Photos MALI


Jeudi 1er décembre : à partir de 18 h, AG extraordinaire à Fourques, auditorium des 2-Rhône. 18h-19h, émargements ; 19h, explications ; dépouillement des votes.

************

La FFCC a chargé de mission Marie Piles
pour élaborer le dossier d'agrément sport

ffcc,course camarguaiseL'obtention de l'agrément par le ministère des Sports et donc d'avoir délégation de service public, impose à la Fédération de "faire ses preuves", après les événements de l'année derniere. Soit de répondre aux obligations légales du code des sports (agrément, statuts, organisation); de mettre en place un projet fédéral pour le développement des valeurs et pratiques sortives ; de mettre en place un plan de féminisation et un plan citoyen du sport. En contrepartie l'agrément apporte des droits : appui technique pour la pratique sportive, formation, lutte contre le dopage et possibilité d'avoir un DTN; obtention de subventions (promotion, équipements sportifs, formation, etc... ) ainsi qu'un taux de charges et régime fiscal avantageux pour l'organisation des courses. 

Tout ceci tendant à mettre en place une FFCC structurée, pérenne, transparente et participative ainsi que de consolider les liens créés en 2016 avec les élus, les collectivités territoriales et le Ministère des Sports. 

Un dossier complet a donc été élaboré portant sur la présentation de la Fédération française de course camarguaise avec ses missions et activités ; la gestion administrative et financière ; les partenariats, communication et promotion ; statistiques ; projet fédéral 2016/2017 ; annexes.

Une large mise en lumière du rayonnement de la course camarguaise et du potentiel qu'aurait une FFCC moderne pour accompagner ses différents acteurs, sans en oublier un seul. De la belle ouvrage et du pain sur la planche de l'avenir que les représentants de la FFCC iront défendre en décembre au Ministère des Sports.

************

00:16 Publié dans FFCC | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ffcc, course camarguaise

25/11/2016

FFCC *Communiqué*

COMMUNIQUE

Nîmes, le 23 novembre 2016


2016FFCC.jpgLe bureau de la FFCC, toujours dans une volonté de transparence, souhaite expliciter davantage aux licenciés la démarche dans laquelle l’équipe fédérale actuelle de la FFCC s’est engagée depuis maintenant plus d’un an avec chacun des licenciés.
Pour rappel, l’équipe actuelle de la FFCC a été élue suite à une profonde crise financière et politique de la FFCC, créant une rupture avec l’histoire fédérale.
- Crise financière, tout d’abord, avec un endettement à hauteur de 180 000€, la crainte
d’une cessation de paiement, des contrats informatiques qui plombent la trésorerie, des malversations financières, des défraiements injustifiés pour certains membres du bureau, etc….
- Crise politique, car une partie des acteurs de la course camarguaise ne sentent pas représentés ou écoutés, une gestion au jour le jour de la fédération sans vision à long terme. Cette cacophonie n’inspire guère les collectivités territoriales et autres partenaires de la FFCC à continuer ou à engager de nouveaux projets avec une
institution au bord du gouffre.
Dès lors, nous avons dû prendre un virage qui nous a conduit à mettre en place de nouvelles méthodes de collaboration et de travail, plus efficaces pour conduire le profond changement indispensable pour pérenniser l’activité et surtout les valeurs portées par la FFCC. Depuis le mois de février, et comme évoqué durant les mois précédents l’élection, mais également dans les newsletters, nos deux priorités ont été :
- La remise à flot des finances fédérales
- La révision des statuts afin d’éviter les impasses des années précédentes.
En même temps, 824 courses camarguaises ont pu se dérouler en toute quiétude durant la saison 2016. 71% des courses ont été organisées par les clubs taurins, 15% par les comités des fêtes, 7% par les grandes arènes, et 7% par les mairies et autres collectivités. Ces chiffres montrent la dynamique autour de notre sport.
Le dynamisme et l’importance des clubs taurins ne sont plus à démontrer. Conscient de cela, et soucieux de leur avenir, la FFCC a souhaité leur faire réaliser des économies sur les courses de ligue en retirant l’obligation d’engager deux raseteurs expérimentés. Cela permet une économie non négligeable pour les clubs taurins organisant plusieurs courses de ligue durant la saison, et facilite ainsi l’éclosion de jeunes taureaux et raseteurs.
Au cours de cette année un travail colossal, et bénévole, a été réalisé par les membres de la fédération. Ce bénévolat qui est en perte de vitesse un peu partout, mais qui a su remettre une fédération à la dérive, sur de vrais rails.
Nous avons expérimenté le fonctionnement que nous avons présenté aux licenciés lors de notre élection. Ce fonctionnement a permis de nouer un dialogue porteur, représentatif et
équitable.
Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que la FFCC est saine financièrement et se remet en projet.
Nous sommes convaincus, pour l’avoir fait, que l’avenir de la FFCC repose sur la mise en place de projet grâce à la confiance retrouvée de partenaires institutionnels, près d’une centaine de politique (maires, conseillers généraux, conseillers régionaux, communautés de communes) nous ont soutenu, mais aussi sur la recherche de solutions basées sur un dialogue équitable avec l’ensemble des acteurs de la FFCC.
Le travail conduit avec le Ministère des Sports sur la refonte des statuts dans le cadre de la demande de renouvellement d’agrément a consisté à proposer des statuts conformes au code du sport, qui permettent de formaliser le fonctionnement fédéral sur lequel l’ensemble de l’équipe fédérale s’est appuyée sur cette année de pleine mobilisation.
Cette refonte permet de pérenniser le dialogue au sein de la FFCC pour une vision plus globale. Le pouvoir de décision est partagé entre les différentes parties prenantes. Les clubs
taurins qui représentent la pierre angulaire de cet édifice sont au centre de cette refonte puisqu’ils constituent 65% du corps électoral lors des assemblées générales. C’est au cours de ces dernières que sont votées les modifications tarifaires. Il ne vous aura donc pas échappé qu’au cours de ces dernières les clubs taurins détiennent la majorité absolue du pouvoir de décision.
Le projet prévoit une organisation différente du comité directeur. La répartition par collège d’acteurs, a pour but de rassembler en son sein les personnes directement concernées, ce qui fut rarement le cas ces dernières années.
Dans cette réorganisation le collège club taurin possède 8 représentants, tout comme les manadiers et les raseteurs dans leur collège respectif. Le collège 4 rassemble un représentant
du trophée des vaches cocardières (issu d’un club taurin), du Trident d’Or (compétition organisée à 100% par des clubs taurins), un représentant des délégués, forcément issu d’un club taurin. Au bas mot ce sont donc 11 personnes issues de clubs taurins qui participeraient au dialogue, aux échanges et aux prises de décisions lors des futurs comités directeurs, si ces statuts sont acceptés.
Les statuts représentent un outil de travail qui règlemente le fonctionnement des fédérations sportives et notamment de la FFCC. Ils veillent à mettre en œuvre un fonctionnement
démocratique, conforme aux valeurs du sport. Dans ce sens, nous pensons que les statuts devront évoluer au regard des besoins et des évolutions du fonctionnement fédéral. Et ce, en préservant les fondamentaux de la course camarguaise.
Enfin, les statuts ne remplaceront jamais le travail d’échange et de lien indispensable entre chaque acteur de la course camarguaise.
La course camarguaise, dans notre âme et notre cœur à tous, est bien sur pleine d’atouts. Elle fait notre identité et celle de notre territoire, développe une grande économie.
Cependant, même si la FFCC se remet en projet, avec une situation financière désormais saine, nous ne pouvons nier que l’avenir de FFCC nécessite plus que jamais l’appui et la coopération de tous ces acteurs, réunis au sein de la fédération. Le fonctionnement de la fédération doit être au reflet et évoluer avec ses besoins. N’ayons pas peur d’avancer, notre passion reste intacte et nos valeurs sacrées.


Le bureau FFCC

*JEUDI 1er DECEMBRE, à Fourques, les licenciés FFCC sont conviés à une assemblée générale pour voter les nouveaux statuts. Rendez-vous 18h, à l'auditorium les 2 Rhône *

10/10/2016

FINALE LIGUE PACA *PELISSANNE*

 

Samedi 08 Octobre 2016

L'AVENIR DEVANT EUX…..

Finale Ligue PACA Pélissanne 061.JPG

Grande action aux planches du n° 169 (La Galère) sur Romain Fouque

Bonne entrée pour la finale de ligue PACA qui sans révéler de futur leader à permis de passer un agréable après-midi. Les taureaux en apprentissage se sont montrés volontaires et si certains ont peiné physiquement sur la fin, ils ont de l'avenir devant eux notamment le n° 169 de La Galère vainqueur du jour. Chez les stagiaires pas de meneur mais des rasets propres avec Jaubert en dessous de ce qu'il a démontré toute la saison. Castell et Fouque s'impliquent assidûment et El Mhaboub à du potentiel. Chebaiki et Brunel complètent l'équipe.

S'il pêche dans le placement, le n° 039 (Gillet) est volontaire avec même une certaine vélocité dans les séries. Il se trouve mieux sur la fin mais il manque la petite étincelle. 3 Carmen et retour porteur d'une ficelle en silence. Calé illico cul aux planches, n° 042 (Lautier) domine. Les premiers essais passent juste. Arrêté, il pointe les cornes et sa vitesse gêne mais les reprises c'est pas son truc. Ficelles intactes avec 4 Carmen et rentrée. Volontaire le n° 0165 (Plo) baisse la tête, pointe les cornes et termine presque tous les rasets tête au-dessus des planches. Il a un cœur énorme et prend toutes les sollicitations avec vigueur. Il est excellent et combatif. 6 Carmen et retour. Le corpulent n° 117 (Blanc) manque d'engagement à la sortie du raset aux rubans mais aux ficelles, il chasse les hommes et sort fort à droite. Il devient plus dangereux avec un coup de barrière après Castell et El Mahboub. Il conserve ses ficelles en musique jouée cinq fois.

Agressif, le n° 169 (La Galère) effectue un festival d'actions spectaculaires dont certaines en bascule. Plus d'une douzaine et un comportement vaillant à souhait qui lui permet de recevoir le prix du jour avec 8 Carmen et rentrée. Sorti avec du pétard, le n° 128 (Fabre-Mailhan) bascule après Lévy, enferme Fouque et décolle au burladéro après Castell qu'il manque de décrocher. Il saute après Jaubert et paye ses efforts. Il devient plus abordable et même s'il peine physiquement les deux dernières minutes, il est intéressant. 2 Carmen et retour. Avec ses cornes effilées, le n° 116 (Allard) s'explose après les tourneurs. Une fois concentré il est vif sur le raset et à de la ressource dans les séries mais n'oppose pas de grande difficultés pendant neuf minutes rythmées. 3 Carmen et rentrée. Doté de longues cornes, le n° 126 (Thibaud) impressionne et percute Castell et El Mahboub. Les hommes s'enhardissent et le bioù se révèle spectaculaire avec notamment une émotionnante enfermée ponctuée d'un grand coup de barrière après Castell. Un bon final avec 6 Carmen dont retour. Ne restait plus qu'à honorer tous les participants en piste avant l'autre finale côté Languedoc.....

 Finale Ligue PACA Pélissanne 002.JPG

 Arrivée du n° 039 (Gillet) derrière Tristan Castell

Finale Ligue PACA Pélissanne 006.JPG

Anticipation du n° 042 (Manade Lautier) sur Romain Fouque

Finale Ligue PACA Pélissanne 009.JPG

Le n° 0165 (Manade Plo) serre dangereusement Florent Jaubert

 Finale Ligue PACA Pélissanne 025.JPG

Arrivée fracassante du n° 117 (Manade Blanc) sur Romain Fouque

 Finale Ligue PACA Pélissanne 045.jpg

Engagement agressif du n° 169 (Manade La Galère) sur Hedi Chebaiki

Finale Ligue PACA Pélissanne 064.jpg

mais aussi après Alexis Brunel

Finale Ligue PACA Pélissanne 073.jpg

 Belle attitude du n° 128 (Manade Fabre-Mailhan) avec Romain Fouque

Finale Ligue PACA Pélissanne 088.jpg

Le n° 116 (Manade allard) en duo avec Tristan Castell

Finale Ligue PACA Pélissanne 096.jpg

Coup de barrière du n° 126 (Manade Thibaud) sur Florent Jaubert

Texte et photos Éric AUPHAN

*********************************************************

Finale Ligue PACA Pélissanne 078.JPG

Finale Ligue PACA Pélissanne 079.JPG

Finale Ligue PACA Pélissanne 080.JPG

Finale Ligue PACA Pélissanne 081.JPG

Finale Ligue PACA Pélissanne 083.JPG

Finale Ligue PACA Pélissanne 083.JPG

Finale Ligue PACA Pélissanne 084.JPG

Envolée spectaculaire du n° 128 (Fabre-Mailhan) qui cherche à ramener Tristan Castell

**********************************************************

21:20 Publié dans FFCC | Lien permanent | Commentaires (0)

18/06/2016

FFCC *Premier bilan*

Samedi 16 juin 2016 - FFCC premier bilan


Donner confiance et asseoir l’avenir

ffcc,premier bilan,course camarguaise


L’élection n’a pas changé leur façon de penser. Le nouveau comité directeur met en place ce qu’il avait promis de faire... collégialement, sérieusement... Après trois mois de gestion, où en est la FFCC ? C’est ce que Jacques Mailhan et ses collaborateurs ont expliqué à la presse taurine.
Parole au président : « L’équipe fédérale marche bien même s’il nous faut encore du temps pour nous connaître. Le bureau, le comité directeur, les commissions travaillent avec toutes les parties prenantes dans l’intérêt général. Une de nos priorités était de redonner confiance afin de recevoir de l’aide notamment des élus dont nous sommes allés à la rencontre »..
En toute équité et transparence
Ceci posé, la question cruciale de ressurgir... Et les finances ? Florence Clauzel est en charge du dossier : « La situation est bien meilleure. Nous avions obligation de résultat à court terme sur le fonctionnement puis le souci de la dette. Aujourd’hui, avec le non remplacement de Gérard Barbeyrac et les augmentations de licences, au 31 mai, l’équilibre est de retour. La trésorerie permet de payer les charges jusqu’à la fin de l’année. D’autre part, le gros travail des élus durant ces trois mois et même avant pour juguler la dette (180 000 €) a payé... 100 000 € sont déjà rentrés. Nous continuons ».
Assainir les finances, voilà qui est en bonne voie, mais l’ambition de l’équipe est aussi de construire un avenir serein. Pour cela une commission d’éthique et de surveillance est en cours d’installation sous la vigilance de Jean-Marc Soulas. Des personnalités indépendantes de la Fédé (conciliateurs de justice, experts-comptables, juristes, etc.) chargées d’accompagner, de veiller, de contrôler et d’alerter. Côté commission de discipline, la commission d’appel est aussi sur les rails composée de professionnels.
Et si la réorganisation administrative est lancée avec une redistribution du rôle des secrétaires, des financements devront être trouvés pour créer un poste de directeur administratif. Afin que les élus se concentrent sur leur spécialité, le fonctionnement de la course camarguaise, et que la gestion, le montage des dossiers, les demandes de subvention, etc. incombent à un professionnel.
La nouvelle FFCC est donc en marche et le président tient à souligner : « Nous travaillons pour l’intérêt général, toutes les parties prenantes sont représentées et je tiens à ce que le Trophée Taurin aussi soit présent. Je salue l’investissement de tous et particulièrement le travail des raseteurs... On est là aussi pour les clubs taurins, ils sont les chevilles ouvrières de la course camarguaise. Il y a du travail pour tous ».
Jacques Mailhan souligne aussi l’aide précieuse de Sébastien Attias, de Me Gilles, du vétérinaire Jérôme Clavel ou encore du docteur Pellenc. Le message est clair : « Exploiter les connaissances de chacun pour le bien de tous, mettre le pied à l’étrier aux jeunes car le but c’est de transmettre. »


Texte et photo
MARTINE ALIAGA


FFCC : ouverture du lundi au vendredi 9 h 30-12 h ; sur rendez-vous l’après-midi

La FFCC à la rencontre des licenciés : le 23 juin, 18 h 30, salle Simone-Signoret à Lansargues ; le 29 juin, 18 h 30, salle des Expositions à Noves.


EXTRAITS DES TRAVAUX DES COMMISSIONS


Commission finances : Florence Clauzel a exprimé ses remerciements : « aux mairies, conseils généraux, régionaux, agglomérations, communautés de communes, les différentes associations de course camarguaise, les donateurs privés (même les plus modestes). Petit bonus à l’Union des jeunes de Provence et du Languedoc qui, les premiers, ont lancé la récolte de dons sur les réseaux sociaux... ». La commission finances se réunit régulièrement et a mis en place des tableaux de gestion pour suivre au plus près la trésorerie. Elle suit également le dossier compliqué du “matériel informatique”.
Commission sportive : Le président Mailhan a souligné l’excellent travail des raseteurs (Allouani, Poujol, Auzolle) notamment auprès des plus jeunes, ainsi que l’implication d’Icham Fadli. Serge Sastre : « Il y a un nombre important de stagiaires, ce qui permet dans la mesure du possible de ne pas avoir besoin de raseteurs confirmés en Ligue.... La commission a rencontré les stagiaires et prochainement le crochet le T-shirt leur seront fournis. Les écoles de raseteurs sont suivies au plus près. Les finales des Ligues 2016 ont été attribuées à Pélissanne (8 octobre) et Sommières (15 octobre) ».
Commission administrative et des règlements : présidée par Marc Moucadel, la commission planche, entre autres, sur les statuts « C’est un gros chantier, il y a beaucoup d’incohérences dans les articles » et les règlements, notamment en prévision des élections prochaines, avec l’aide du ministère des Sports.
Commission communication : « Notre premier travail a été l’élaboration du fascicule de la FFCC, explique Corentin Carpentier, puis la remise en route de la page face book de la FFCC ; la création d’une newsletter pour les licenciés, une fois par mois. Et pour donner une visibilité nouvelle, des flyers explicatifs seront déposés dans les offices de tourisme. Il faut remettre la FFCC en lien avec les professionnels du tourisme ».

08/04/2016

FFCC

Vendredi 8 avril 2016

Nacioun et Confrérie
soutiennent la FFCC

ffcc,nacioun gardiano,confrérie des gardians,course camarguaise

Guy Chaptal et Frédéric Lescot se sont déplacés dernièrement au siège fédéral à Nîmes pour attester de l’appui de la Nacioun Gardiano et de la Confrérie des gardians, à la FFCC, après les problèmes financiers de l’hiver dernier. « En tant que représentants de la culture et de la tradition nous avons tenu à défendre la course camarguaise dans cette période difficile. La Fédération doit continuer », dira le Capitaine de la Nacioun. Un soutien moral et financier avec la remise de deux chèques de 1 500 € chacun par les trésoriers des deux associations, au président Jacques Mailhan.
Après la participation des collectivités territoriales et des initiatives privées (NDLR nous y reviendrons prochainement), le geste des deux institutions du monde camarguais atteste du bel élan de solidarité et de la mobilisation autour de l’organe fédéral.
Florence Clauzel, responsable de la trésorerie au sein du comité directeur, a précisé : «C’est un acte de confiance envers la FFCC, nous sommes très touchés par ce geste».

MARTINE ALIAGA
PHOTO GEORGES MARIN

18/03/2016

FFCC *CONGRES SUITE*

Vendredi 18 mars 2016

Des challenges à relever

Nouveau comité directeur, nouveau bureau, nouveau fonctionnement... Le président Jacques Mailhan a, dimanche dernier, devant les licenciés posé les fondations de sa nouvelle gouvernance : « Nous avons une année pour remettre de l’ordre dans notre institution ». Et de lancer dans le bain ses deux jeunes vice-présidents, Hadrien Poujol et Aurélien Laget, ainsi que Florence Clauzel en charge des finances et Serge Sastre, le secrétaire.
La commission sportive
gérée par les raseteurs
Les raseteurs, autour d’Hadrien Poujol et Icham Fadli, président de leur association, ont relevé le défi du projet sportif. Au sein de la commission sportive présidée par Sabri Allouani, ils prennent en charge les écoles de raseteurs et les courses de Ligue, des “montées” dans les différentes catégories et la gestion des problèmes de la saison. « Nous avons 39 stagiaires en Ligue, nous voulons leur donner envie de faire carrière même si tous n’y arriveront pas. Nous prendrons nos responsabilités, certains seront écartés... », a annoncé le Vauverdois. Les raseteurs ont aussi travaillé sur un service d’urgence en cas de coup de cornes par des pôles spécialisés à Nîmes, Avignon et Montpellier.
Des finances surveillées
de près
FLORENCE.jpgLe nerf de la guerre c’est l’argent. Et Florence Clauzel a pris le problème à bras le corps. Avec Christian Begout, expert comptable, la manadière a établi un budget 2016 de fonctionnement basé sur la maîtrise des charges : « c’est un prévisionnel d’austérité ». Tandis que « l’endettement n’est pas réglé. Certes de nombreuses communes et collectivités territoriales ont ou vont voter des aides exceptionnelles mais la majeure partie de ces sommes ne sont, pour l’instant, pas encore créditées ». Les nombreuses visites aux élus, depuis fin 2015, par les membres du comité directeur ont porté leurs fruits et permettent l’optimisme même si les délais administratifs sont un peu longs.
Le dialogue, le bon sens, la volonté de travailler collégialement et de préparer un avenir pérenne pour la FFCC... Voilà les pistes dessinées pour 2016. « Il y a beaucoup de travail à faire et de temps à donner », a rappelé Jacques Mailhan.
Dimanche dernier à Saint-Martin-de-Crau, le dynamisme de la nouvelle équipe faisait plaisir à voir.


M. A.

LES COMMISSIONS

Commission calendrier présidée par Christian Vallat.
Délégués : Frédéric Miguet.
Finances : Florence Clauzel.
Sécurité : Julien Malige.
Licences : Sophie Chapelle-Brugeas.
Abrivado : Bérenger Aubanel.
Sanitaire : Jacques Mailhan et Sébastien Attias.
Communication : Aurélien Laget.
Administrative et juridique : Marc Moucadel et Maître Jean-Pierre Gilles.

Le diplôme fédéral à Lahcène

lahcene.jpgA 40 ans, Lahcène Outarka tourne la page et reçoit le diplôme fédéral. Hadrien Poujol retrace sa carrière : « Après avoir débuté à l’école taurine de Mauguio, un an en protection, deux à l’Avenir, ton audace déjà te fait sortir des rangs. Dès 1999 aux As, tu imposes ton courage et ton sens du raset devant les plus grands taureaux. Pendant 20 ans, tu as fait briller les cocardiers, Tristan, Romain, Danton, Virat, Mathis, Jeannot, Fournelet, Blaise, ou encore ces rasets de folie à Garlan à Lunel... Tu as formé équipe pendant 8 ans avec Denis Labrousse et partagé avec lui émotions et amitié. Une dizaine de coups de corne et de nombreuses roustes ne t’ont jamais fait reculer. La FFCC et l’Association des raseteurs te rendent un hommage bien mérité. A toi, petit par la taille et grand par le talent».