Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/07/2018

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 01 Juillet 2018

AU BOUT DE L'ENNUI......

IMG_3483.jpg

Muiron (Le Ternen) s'engage fort après Geoffrey Robert 

Entrée: ¼ Organisateur: TAC Présidence: P Gibert Droitiers: Cadenas (sort au 6ème), Chekade (sort au 1er), Dunan (sort au 2nd), F Martin Gauchers: Allam, Bouhargane (sort au 5ème) J Martin, Robert (sort au 5ème) Tourneurs: Bensalah, Dunan, Fadli, Kerfouche, Jockin.

Les absents ont eu raison. Rapidement diminuée la troupe blanche s'est vue amputée au fil des taureaux pour finir à cinq cette troisième journée des maraîchers précédant la prestigieuse Cocarde d'Or. Seul le frère de Mignon Coquet tire son épingle avant la pause. A la reprise seules trois enfermées de Mouiron nous sortent de l'ennui. Chez les hommes Robert et Cadenas avant leur sortie tentent d'animer en vain.

Aux rubans, même décollé des planches CASTOR (Saumade) à du mal à faire barrage aux assauts incessants. Aux ficelles, la première cède rapidement face à la précision de Cadenas mais le manque de rythme lui permet de ramener la seconde en musique (généreuse) jouée trois fois. Mobile et distrait, OMÉGA (Blatière) n'engendre pas l'euphorie. Il sort du raset, saute seul mais aussi aux trousses de Cadenas qui ne s'était pas accroché et frôle l'accrochage. Aux ficelles, il ne se prête pas au jeu et se retrouve au régime sec de rasets. Silence au retour. Franc, COQUET (Cuillé) se livre sans retenu et à du mal à trouver le bon placement aux rubans. Cependant aux ficelles, le frère de Mignon cherche à plaire aux blancs notamment Cadenas enfermé sèchement (2). Il conserve brillamment ses ficelles pour l'unique satisfaction du jour. 4 Carmen et rentrée.

Surpris MUIRON (Le Ternen) perd ses rubans en seulement une minute trente mais percute Robert. Aux ficelles, il récidive sur Robert, quiche Cadenas (2) et donne un peu plus de volume avec les gauchers notamment Robert avec une enfermée monumentale. Ce dernier lève la seconde ficelle à une minute du terme mais bof pour l'ensemble. 5 Carmen et rentrée. Deux minutes corsées et MOKA (Le Rousty) défend ses ficelles. Il prend tout mais aussi le centre d'où les ficelles ne sont pas facile à travailler. Pourtant il explose après Allam mais revient au centre. Une série le déloge mais on reste sur notre faim avec plus que six raseteurs. 2 Carmen et retour. Décidé, NIMOIS (Fabre-Mailhan) ne trouve pas l'assiduité blanche qui se retrouve à cinq unités avec la sortie de Cadenas pas annoncée. Capable de coups de barrières il honore simplement quelques timides séries entrecoupées d'une action après le duo Ayme-Allam et un saut sur F Martin mais le manque de travail le dessert grandement. 3 Carmen dont retour. Rapide et vif, TYRION (Lautier) annihile les timides tentatives d'approche. Ça gronde sur les gradins. On s'ennui ferme depuis la reprise malgré un saut après F Martin. Dix minutes inutiles et bronca pour les hommes. Un spectateur s'exclame : "ça finit en eau de boudin". Au fait des canadiens étaient venus découvrir la course camarguaise on se demande ce qu'ils ont bien pu penser....

Chateaurenard 01 07 02.jpg

Joachim Cadenas à la tête de Castor (Saumade)

Chateaurenard 01 07 05.jpg

Faycel Allam entre les cornes d'Oméga (Blatière-Bessac)

Chateaurenard 01 07 08.jpg

Coquet (Cuillé) dangereux à l'arrivée derrière Joachim Cadenas

Chateaurenard 01 07 16.jpg

Enfermée de Muiron (Le Ternen) sur Joachim Cadenas 

et Geoffrey Robert ci-dessous

Chateaurenard 01 07 26.jpg

Chateaurenard 01 07 34.JPG

Grande percussion de Moka (Le Rousty) sur Faycel Allam

Chateaurenard 01 07 37.JPG

Nîmois (Fabre-Mailhan) à la poursuite de Errik Radouane

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée des As : Cadenas, Robert (19,5) Ayme (15) F Martin (12) Érrik (7,5) J Martin (6) Allam (3).

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *AS*

saint-georges-d'orques,course camarguaise

Course du dimanche 1er juillet 2018 - Trophée 3M

Courageux Youssef !

saint-georges-d'orques,course camarguaise

Catigo - Youssef Zekraoui, ça passe ou ça casse

Superbe ambiance joyeuse et conviviale autour du CT Le Trident et belle capelado signée Patrice Blanc pour cette étape du Trophée 3M : cavaliers moyenâgeux, gardians, Arlésiennes et démonstrations de horse ball, une des spécialités saint-Georgiennes où les minis sur leurs poneys se sont taillé une belle ovation. Au final, un envol de pigeons clôture la remise des prix. En piste, par contre, c’est un peu morne plaine. Heureusement, deux valeureux gauchers : Youssef Zekraoui qui malgré une grosse « pointe » au fessier par Artemis (1er) tient toute la course bien secondé par Julien Ouffe. A droite, peu de raisons de s’enthousiasmer. Côté noirs, se distinguent : Catigo de Sylvéréal, cocardier et finisseur, corse les débats ; Tamarin de Plo, vaillant et montant en degré portant la corne en finition ; Quintilien barricadier. Mais le jury du 3M a préféré le côté finisseur de Quintilien du Ternen et le raseteur Ziko Katif.

Artémis (Les Baumelles).- 1re minute, il se jette après Zekraoui lui infligeant un coup de corne à la fesse. A la reprise (9 minutes d’arrêt), le raseteur reprend courageusement son poste. Artémis, lui, se place, chasse, prend au passage sans finir mais gare aux avant-bras et à ne pas traîner à la planche (Charrade, 2 fois en musique). Rentre ses ficelles.

Lazare (Cyr).- Bien calé à la présidence où il revient toujours, il campe sur sa position. Quelques passes lui sont arrachées pour 11’ les rubans.

Vallescure (Saint-Pierre).- Il a la bougeotte, s’envoie après Katif, saute après Allouani. Ne finit pas toujours ce qu’il entreprend, il faut le forcer, alors il se concentre pour 8’30 les pompons. Balade les hommes et rentre ses ficelles.

Catigo (Sylvéréal).- Trouve tout de suite les bons postes pour des poursuites très serrées. C’est pas l’embouteillage à sa tête. Zekraoui est le plus régulier pour cocarde et deux glands. Rapide sur ses interventions, les hommes, eux, tirent des plans. 12e, super cite de Zekraoui et superbe conclusion de Catigo. Les primes montent, montent mais les ficelles rentreront. 2 Carmen et retour.

▼ Catigo - Zekraoui

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

 

Tamarin (Plo).- Il lui arrive de s’évader mais il se livre franchement et avec cœur. Les hommes s’y mettent pour de bonnes séries. Il se chauffe et envoie une corne hargneuse en finition sur les plus engagés (Zekraoui, Ouffe, Katif). 1re ficelle ouverte c’est la première ruée de l’après-midi, pour un rude enchaînement. L’autre rentre. 3 Carmen et retour.

▼ Tamarin

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

Quintilien (Le Ternen).- Baroule beaucoup, au petit trot, mais reste disponible pour frapper aux planches (Katif, Zekraoui, Ciacchini). Plus stable en fin de temps, il livre une rafale de 3 coups de barrière superbes pour la 1re ficelle à Ciacchini (8e). L’autre à Zekraoui (13e). 5 Carmen et retour.

▼  Quintillien

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

Saint-Loup (Vellas, hp, 10 mn).- Des sauts aller-retour, des coups aux planches, il est brillant et concluant sur les quelques actions qui lui sont proposées. Des Carmen.

MARTINE ALIAGA

Texte et photos

▼ Capelado de Patrice Blanc

"Par Saint-Georges"

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

saint-georges-d'orques,course camarguaise

▼ Le final

saint-georges-d'orques,course camarguaise

 

saint-georges-d'orques,course camarguaise

 

saint-georges-d'orques,course camarguaise

Course du dimanche 1er juillet. Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : CT Le Trident. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Allouani, Ciacchini, Katif, Vic, Charrade, Chig. Gauchers : Ouffe, Zekraoui. Tourneurs : Roux, Beaujard, Lopez, Estève.

Trophée des As : Zekraoui, 17 points ; Katif, 13 ; Ouffe, 9 ; Ciacchini, 8 ; Allouani, 5. Trophée Honneur : Vic, 2.

01/07/2018

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Course du samedi 30 juin 2018

Briscard et Florentin Garcia
sous le soleil

villeneuve-les-maguelone,briscard,rambier,course camarguaise

Cocardier et finisseur Briscard
sur Y. Martin

 

Sous un soleil de plomb, hommes et cocardiers ont offert au public une excellente partition pour cette 3e journée du Trophée de la Vigne et des Etangs, Souvenir E.-Vallier et J.-Vidal. Briscard pour son côté cocardier et redoutable finisseur, associé à Florentin Garcia récoltent les faveurs du jury. Felibre partenaire au grand coeur séduit dans un autre registre. Bravo à tous les acteurs qui ont subi la chaleur et l'heure inhabituelle (11h).

Saladin (Saumade, N.517 ).- Il la joue au métier, promène les hommes, prend les rasets consentis en venant frapper aux bois. Se dresse sur Oudjit, se décale des planches et gère sa course. Les ficelles au toril. 1 Carmen.

Bossard (Les Baumelles, N.011).- En présence de ses parrains, les jumeaux vauverdois, il excelle dans les séries, en donnant de la corne pour les premiers attributs. Aux ficelles, se place, se montre intermittent dans ses réactions, le tout est agréable. Incisif sur les gauchers, Y. Martin dans les cornes. Finira avec conviction, cède l’ultime ficelle à la trompette. 7 Carmen plus retour.

Gaudi (Chaballier, N.144 ).- Brave pour cocarde et glands, se donne dans de longues séries aux ficelles. Avec un moral d’enfer, il fait front. Le soleil fait son œuvre, le travail diminue. Méric le fait briller. 2e ficelle levée en fin de course. 4 Carmen.

Nabucco (La Galère, N.050).- Droite, gauche, se donne volontiers dans les assauts. Son handicap visuel le rend attentif à tout. Décalé, il pose problème. De rageuses fusées sur Garcia, pas facile de trouver la bonne trajectoire. Les ficelles au toril. 2 Carmen

Felibre (Vitou, N.217).- Petit gabarit qui se tourne à merveille sur toutes les invites. Après Méric, Garcia, Allouani, c’est rapide jusqu'au ras des planches. Petite bombe, il enchaîne les séries avec volonté, et de belles anticipations. 11 bonnes minutes, 6 Carmen et retour.

Briscard (Rambier, N.152).- Grand bannu, il emboîte les attaques pour taper violemment, Martin, Vic, Oudjit. ça cogne avec le poitrail, promène les hommes, le travail diminue. Bien placé, il en impose. Avec de bons chagements de terrain, il finit en dominant. Rentre ses ficelles. 6 carmen plus retour.

Artaban (Cavallini, N.254, hp, 12 minutes). Rapide, leste dans les enchaînements, ses finitions sont finies ras des bois. Après Allouani, Oudjit, Garcia, les cornes vont contre les planches. Le travail diminue mais les belles séries sont menées avec conviction. A la 9e, se blesse à l'oeil aux barrières. Rentre ses ficelles. 5 Carmen. A revoir.

VENTADOUR
PHOTO C. ITIER

Course du samedi 30 juin. Entrée : 200 personnes. Org. : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Allouani, F. Garcia, Vic, Oudjit. Gauchers : Clarion, Y. Martin, Méric . Tourneurs : Arnel, Ull, Daniel, Ruiz.

Faits marquants : Ull, Clarion sortent sur ennui musculaire. Aliaga blessé la veille, est absent.

Trophée de l'Avenir : F. Garcia, 13 ; Méric, 6 ; Y. Martin, 4.

Trophée Honneur : Clarion, 13 ; Oudjit, 8 ; Vic, 5

LUNEL-VIEL *AS*

Course du vendredi 29 juin 2018 - Arènes rénovées

Agassin, Four
pour la 1re course

lunel-viel,agassin,course camarguaise

Grosse conclusion d'Agassin sur Katif

Ils ont les yeux qui pétillent les Lunel-Viellois des CT réunis devant leurs arènes complètement rénovées. Propres, fonctionnelles, aux normes, la nouvelle enceinte toujours ombragée, répond à tous leurs vœux. Pour cette première course, le seul bémol est la piste meuble et pleine de trous qui a gêné les raseteurs. Elle sera refaite cet hiver. Après l’ouverture avec peña, Arlésiennes de La Belle Mireille et gardians de la manade Chaballier, les débats pépères n’ont pas enflammé les gradins. Les hommes ont sûrement la tête à la Cocarde d’Or et l’état de la piste a fait le reste. Dommage car quelques taureaux auraient été bonifiés par plus de travail. Katif et Four sont les plus présents, le Saintois prend le prix avec Agassin des Baumelles qui se montre le plus réactif.
Petrus (Occitane, N.615).- Utilise tout l’espace, s’engage opportunément (Clarion, Four, 2 Carmen). Il met ses cornes en opposition pour retarder l’échéance pour le 2e gland à la 12e. Les ficelles restent.
Dexter (Rambier, N.992).- Trouve les bons placements et, bien cité, honore tout avec franchise. Jolies ripostes sur Ayme, Four, Aliaga et 3 conclusions sur Four. Plaisant, rentre 1 ficelle. 3 Carmen et retour.
Picpoul (Michel, N.919).- Vite en place, mène une grosse série finie hissé après Aliaga. Pas assez entrepris, pourtant quand on le défie, il sait conclure. Il faudra attendre la dernière minute pour un grand coup de barrière sur Four. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
Queyras (Paulin, N.632).- Grand bannu qui chasse le long des planches. Puis se poste, gros tampon sur Four pour 7 minutes les rubans. De bons engagements (Ayme, Four) et un puissant coup après Aliaga où il lui coince la cheville (13e). Action sur Katif et rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.
Agassin (Les Baumelles, N.706).- Bien cantonné au toril, peu s’aventurent à sa tête. Lui aussi manquera de travail, pourtant les actions qui lui sont servies finissent bien frappées et on aurait aimé en voir plus. 5 minutes pour les rubans. Coups aux planches sur Four (2), Katif (4), Marignan. 5 Carmen et retour avec une ficelle.
Coti Chiavari (Chaballier, N.904).- Bien campé sur ses bases, il attend longtemps. Le temps passe. Four prend les choses en main pour cocarde et glands, Coti Chiavari passe le mourre facilement à l’arrivée. Enferme Marignan après qui, il se jette aux planches. Four et Katif pour les meilleurs moments et les ficelles qui rentrent. 1 Carmen.
Jappeloup (La Galère, N.837, hp pour 10’).- Offensif dans ses attaques, coup de barrière avec bascule sur Clarion qui reste seul à gauche, Marignan et Katif pour les derniers essais. Rentre ses ficelles, 2 Carmen et retour.
 
MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER
 
Course du vendredi 29 juin. Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : CTPR réunis. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Ayme, Katif, Marignan. Gauchers : Aliaga (sort au 4e), Clarion, Four (sort au 6e). Tourneurs : Estève, Ull, Fouque, Moulin, Arnel.
Trophée des As : Four, 12 points ; Katif, 6 ; Ayme, 4,5 ; Marignan, 2 ; Aliaga, 1.

29/06/2018

AIGUES-VIVES *AS*

Vendredi 29 juin 2018 - Course du jeudi 28 juin

 
Camaï réussi ses adieux à Aigues-Vives

AIGUESVIVESCAMAIPHCI.jpg

Camaï - Bruschet : le bon duo

Le cocardier de La Vidourlenque honore encoer sa devise;
C'est sa dernière saison.

 
Dès son entrée en piste Jérémy Serrano fait l’historique de la brillante carrière du cocardier Camaï à l’occasion de ses adieux à la piste aigue-vivoise. De ses débuts en ligue en 2008, jusqu’à ce jour dans toutes les arènes de Provence et Languedoc. Le taureau reçoit l’ovation du public. De cette course, outre Brennus intouchable, Bimbe premier et Igor 3e, de par leur placement ont posé beaucoup de problèmes. Camaï et ses beaux restes débloque la course où Bechet se montre très coopératif, Esquiro qualitatif et Dardaillon concluant avec méchanceté. 
Les 8 plus 4 raseteurs, pas à la fête du tout avec qui vous savez, ont été plus entreprenants après l’’entracte. 
Bimbe (Cougourlier, N.664).- Avec une tenue de piste irréprochable après avoir reconnu la piste, il contrôle tout. Pas facile de lui toucher la tête. La musique récompense sur une série, il sélectionne de plus en plus et rentre se deux ficelles. 
Brennus (Occitane, N.944).- La difficulté majeure. Lui aussi de suite placé, on le regarde plus qu’on le rasète. Non attaqué, chasse les hommes. Reçoit le premier raset à sa tête de Katif à la 8e. Enfin une série de 4 rasets où il envoie sa corne menaçante sur Katif et Clarion. Rentre sa cocarde primée à 300€, 1 Carmen plus rentrée pour sa domination.
Igor (Nicollin, N.978).- Sur le premier raset, Bruschet évite la corne de justesse. Dans un petit périmètre se livre dans une jolie série. Défend ses attributs 4 minutes. En durcissant son placement dans le terrain des barrières, vient enfermer Charrade. Cède sa 1re ficelle à la 10e, enferme Katif et rentre sa 2e avec 3 Carmen  plus rentrée. 
Camaï (La Vidourlenque, N.304).- Du haut de ses 15 ans, dévoile encore ses réelles qualités de cocardier. Son placement le préserve et les attaques tardent à venir. Sur une jolie série, Naïm coupe la cocarde à la 3e minute. Sur la 2e, Jérôme Martin fait cocarde et premier gland à la 6e. Bruschet qui le sollicite le mieux, l’amène dans de longues et belles poursuites. Parvient à conserver ses ficelles. 4 Carmen et rentrée plus l’ovation. 
Bechet (Saumade, N.720).- Brave et disponible, les blancs s’en donnent à cœur joie. Sa bravoure lui est fatale,  il offre ses attributs et sa 1re ficelle en 4 minute. Pousse fort derrière Charrade, le malchanceux, pour 1 Carmen. C’est la bagarre pour la 2e ficelle qui part dans le crochet de Ouffe, à la 7e. Pourquoi pas Carmen ?
Esquiro (Saint-Pierre, N.917).- Très disponible lui aussi, se livre dans une longue série. Défend ses pompons 5 minutes. Aux ficelles, la pression retombée, il se place, enferme Fougère, les deux pattes sur l’estribo. Se signale mieux derrière les droitiers, encore Fougère, Katif, coup de barrière sur Charrade. Conserve ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Dardaillon (Cuillé, N.008, hp pour 10 minutes).- Il démontre sa méchanceté qui l’emporte en contrepiste où il s’éternise. 2 coups de barrière sur Clarion et Ouffe pour conclure. 
 
PANI
Photo C. ITIER
 
Course du jeudi 28 juin. Entrée : 3/4 d’arène. Org. : comité d’animation. Président : Didier Gaillard. Raseteurs droitiers : Bruschet, Charrade, Fougère, Katif. Gauchers : Ouffe, J. Martin, Clarion, Naïm. Tourneurs : Estève, Benafitou, Arnel, Galibert.
Trophée des As : Ouffe, 6 points ; Katif, 5 ; J. Martin, 4 ; Naïm, 2,5 ; Bruschet, 1.

27/06/2018

COCARDIER

Mercredi 27 juin 2018

Camaï, un guerrier
qui n'a jamais failli

camaï,la vidourlenque,aigues-vives,course camarguaise

Lunel, Les Saintes-Maries, Châteaurenard, Le Grau-du-Roi, Saint-Gilles, et j’en passe...Le N.304 de la manade La Vidourlenque a été de tous les grands combats. A chaque fois, son placement, ses accélérations, ses anticipations et sa vaillance sans limite ont été salués. Camaï à la 3e place, 4e, voire 5e ou 6e, celui que Thierry Teyssier son pelot avait vite repéré en courses de protection, n’a jamais failli. « C’est un sacré combattant, explique le manadier, il ne lâche jamais, se bat jusqu’au bout du quart d’heure. Il a gagné maints trophées et dans de grandes compétitions, il a aussi reçu le titre de meilleur taureau de la finale des Raseteurs à Alès en 2016. J’aime les taureaux qui se battent. Et lui c’est un exemple, en plus de sa rapidité, il est la régularité même, il n’a jamais raté une course. »

Dimanche, Camaï courra donc à Aigues-Vives, piste qui l’a mis par le passé à l’affiche à l’Avenir, tout comme Remoulins ou Montfrin. Ce sera la dernière fois dans ce village. Puisque, après les courses de cette saison 2018 puis ses adieux en 2019, le cocardier envisagera une mise au vert définitive. A 15 ans, repos du guerrier ! « Oh oui, il est guerrier. Quand il rentre au toril, après sa course, il faut faire attention aux simbeù qu’il serait capable d’attaquer. En pays, il est brave et calme mais il se fait respecter des autres taureaux et s’il est agréable à manier, il faut surtout faire attention quand on l’encocarde... ».

Dimanche, Thierry et Isabé, sa fille - qui l’a baptisé Camaï - n’auront d’yeux que pour lui qui leur a donné tant de bonheur. Et quand il rentrera au toril, certainement bouche fermée comme la plupart du temps, c’est sous le sceau de la bravoure et du devoir accompli que les Teyssier ramèneront Camaï au bercail.

MARTINE ALIAGA
Texte et photo

Aigues-Vives, jeudi 28 juin, Trophée des As, 16 h 30, 10 €.

Cougourlier : BIMBE - Occitane : BRENNUS - Nicollin : IGOR - La Vidourlenque : CAMAï - Saumade : BECHET - Saint-Pierre : ESQUIROL - Cuillé : DARDAILLON (hp)

Raseteurs : Bruschet, Katif, F. Martin, Naïm, Robert, Ouffe, J. Martin (Aliaga et Marquis, blessés, ont été remplacés).

Rappel : aujourd’hui, Ligue, 17 h, 5 €. Vendredi, Ligue, 16 h 30, gratuit. Samedi, 16 h 30, gratuit, étalons neufs. Dimanche, 16 h 30, 9 €, finale du Sarment d’Or Avenir.

26/06/2018

GDE MOTTE - 24/06/18 - TROPHEE DES PYRAMIDES, M. SEVERAC

Course du 24.06.18 - AVENIR

QUESACO (Sauvan) et MERIC SUR LE PODIUM

IMG_3734.JPG

Pour ce trophée des Pyramides et M. Severac, si Caprice relève la première partie, ce seront Odin coiffé sur le poteau par Quesaco qui feront réagir les spectateurs et apporteront un peu de fraicheur a cette après-midi, récompensant au mérite M Meric devant Y Martin.
IMG_3564 - ARIEJO - MARTIN.JPG
Ariejo (Gd Salan 308) : Un soupçon plus coopératif à gauche qu'à droite sa course est basée sur la raideur.IMG_3576 - VALLOIS - AUZOLLE.JPG
Valois (Ternen 075) : Surpris en deux minutes place aux ficelles. Entre répliques irrégulières, une série déclenché le disque.
IMG_3586 - CAPRICE - MOINE.JPG
Caprice (Cavallini 159) : Reçois et répond à une avalanche de rasets dont les plus étirés sont raccompagnés jusqu'à la limite. Se dresse derrière Auzolle. Le disque au retour entendu 5 fois avec une ficelle.
Laos (Lautier 881) : Volontaire et franc il défend IMG_3621 - LAOS - MARTIN.JPGdès la 4eme sa seconde ficelle. Se retourne vite dans les séries, ferme la porte à Auzolle et Miralles dans 8 minutes récompensées par le disque entendu 6 fois.
IMG_3652 - CALDEIRAS - MERIC.JPG
Caldeiras (Brestalou 201) : Consenti sans répit répond au coup par coup sans forcer la cadence. Positionné se défend sans céder de terrain et pousse jusqu'à la limite après Miralles et Auzolle. Classique, ce tau bicolore rentre en musique une ficelle.
IMG_3684 - ODIN - MERIC.JPG
Odin (Vitou 205) : Petite maille certes mais quelle vitalité. S'engage et raccompagne vivement, enchaîne se lève après Moine, Miralles en conclusion de séries. Au grand cœur il ne baisse pas d'un cran et rentre une ficelle en musique entendue 7 fois.IMG_3714 QUESACO - MARTIN.JPG
Quesaco (Sauvan 227) : Calme et disposé il répond bien et se montre brillant dans les échanges d'où il se dégage aisément et dans ses arrivées ou il cogne les planches après Moine et Martin (5) avant de les franchir après Méric. 5 Carmen plus retour ficelles en place.

Trophée Avenir : Méric 14, Martin 13,

Trophée Honneur : Moine 9, Jourdan 5, Bénafitou 5, Oudjit 4

Entrée : ¼ -  Organisateur : CTPR Lou Gregau - Présidence : J. Valentin
Raseteur Droitiers : Miralles, Auzolle, Oudjit, Jourdan, Moine Gauchers : Benafitou, Meric, Martin
Tourneurs : Daniel, Savajano, Dumont ---

Texte et Photos Cyril Daniel

25/06/2018

TORIL TV

TORIL TV
La première en plateau


Mardi soir, première émission présentée par Romain Bofi et Loïc Auzolle, sur le plateau de Toril TV, la web télé.
Rendez-vous à 20 h 30 pour 30 minutes de bouvine. 

Au menu : clip de début de saison, l’actu course camarguaise du week-end passé et analyse. Rencontre avec Mickaël Pignolo, boxeur, pour un comparatif entre les deux sports et les affiches du week-end prochain. Invité : Benjamin Bini, ancien raseteur aujourd’hui manadier.

PEROLS *AS*

pérols,pourpier,cadenas,charrade,course camarguaise

Lundi 25 juin 2018 - Course du dimanche 24 juin

Pourpier, Cadenas, Charrade
et Bouhargane

pérols,pourpier,cadenas,charrade,course camarguaise

Pourpier menace Cadenas

 

pérols,pourpier,cadenas,charrade,course camarguaiseBelle capelado pour cette course du 3 M où sont honorés de la médaille de la ville de Pérols des mains du maire, Thierry Dengerma et Houari Kerfouche.

Démonstration
équestre
avec Marie Barcelo

A Pourpier le prix du meilleur taureau, les six autres ont fait de belles prestations et n'ont cédé qu'une seule ficelle chacun d'ailleurs fortement primées. Tous les raseteurs se sont investis avec une mention pour Charrade, présent à tous les taureaux autant méritant que Cadenas. Sur le podium du 3 M : 1er Cadenas, 2e Bouhargane, 3e Charrade et Magali Saumade pour Pourpier.

Doriano (N.067, Michel).- Pour sa cocarde, il se dresse après Cadenas. Conserve ses rubans, 2 minutes. Il enferme Dunan et Charrade. Se place des deux côtés de la piste, sélectionne et serre Cadenas, saute après Ayme. Conserve ses ficelles. 5 Carmen et rentrée.

Jacob (N.724, Saumade).- 2 minutes 50 les pompons. Il coince Dunan au toril (sans mal). Pour la 1re ficelle, il frappe après Charrade, il répond à des séries avec rage jusqu'à la 8e minute. Durcit sa fin de course et rentre sa 2e ficelle. 3 Carmen et retour.

Vegas (N.043, Allard).- Pris dans la tourmente, il cède rapidement ses rubans. Pour la 1re ficelle, il traverse la piste après Charrade, deux fois. Il se dresse sur Cadenas, prend des séries et la cède à la 7e minute. Pour sa 2e ficelle, il s'évade deux fois, il se dresse après Ayme, Cadenas, Dunan, Bouhargane et la conserve. 6 Carmen et rentrée.

Argentin (N.949, Gillet).- Il se livre et cède ses rubans en deux minutes. Pour les ficelles, il vient fort après Naïm et Bouhargane. Ne se laisse pas étouffer, donne de la corne au passage. La 1re ficelle a Naïm à la dernière minute. 2 Carmen et rentrée.

Cupidon (N.707, Paulin).- Pour sa cocarde, il serre Cadenas et on arrive aux ficelles à la 2e minute. Pour la 1re, Cadenas dans les cornes est serré de près tout comme Charrade et Naïm. Cupidon se dégage, se place et perd sa 1re ficelle à la dernière minute. 5 Carmen et rentrée.

Pourpier (N.514, Saumade).- 3 minutes intenses avec des coups de barrière après Charrade, Cadenas, Dunan pour ses rubans. A la 1re ficelle, il s'envole après Charrade, vient fort sur Cadenas et Dunan, termine par un énorme coup de barrière sur Cadenas et conserve sa 2e ficelle. 7 Carmen et rentrée.

▼ Pourpier et Charrade

pérols,pourpier,cadenas,charrade,course camarguaise

Galentoun (N.882, Lautier, hp).- Entrepris, il cède ses rubans en 2 minutes. Pour sa 1re ficelle, il se dresse haut après Bouhargane, Naïm. Insconstant laisse passer quelquefois et rentre ses ficelles. 2 Carmen et retour.

SAINT-HILAIRE
photos CHRISTIAN ITIER

Course du dimanche 24 juin. Entrée : 2/3 d'arène. Organisateur : Mairie. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : F. Martin, Dunan, Ayme, Cadenas, Charrade. Gauchers : Naïm, Bouhargane, Aliaoui, Errik. Tourneurs : Fadli, A. Benafitou, Dunan, Kerfouche.

Trophée des As : Cadenas, 14 points ; F. Martin, 11 ; Charrade, 10 ; Dunan, 6 ; Naïm, 6 ; Ayme, 4 ; Errik, 2 ; Bouhargane, 2.

Trophée Honneur : Aliaoui, 10.

Trophée 3M : meilleur cocardier, Pourpier de Saumade. Raseteurs : 1er Cadenas, 2e Bouhargane, 3e Charrade.

 

 

SOMMIERES *AS*

Lundi 25 juin 2018 - Course du dimanche 24 juin

Pino étincelle avec Robert

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

La course anniversaire du CT Lou Carmen se débride totalement avec la rencontre de Pino des Baumelles et de Geoffrey Robert pour des actions terribles. Le prix des 20 ans leur est bien sûr octroyé. Avec ces deux vedettes, D’Arbaud de Saumade atteste de son sens cocardier et Pirate fait pétiller le final. Côté blancs, avec Robert, Chekade tire la course, Marignan et Katif bien présents, l’ensemble travaille bien mais avec parfois trop de précipitation.

Loubard (Cuillé).- Très mobile au début, se défend en tricotant des cornes. Surveille et fait traverser toute la piste à Ciacchini, Aliaga (1 Carmen). Mais les hommes en ont raison en 8 minutes.

Valat (Blanc).- Rafales désordonnées aux rubans. Aux ficelles, trouve du placement et de là distribue équitablement droite-gauche pour de bonnes réponses dont certaines bien poussées, notamment à droite (Chekade, Katif). 11 minutes. 2 Carmen et retour.

Aragon (Fournier).- D’entrée, Marignan le sent dans son dos.Mais trop pressé, Aragon perd pied. En revanche, son positionnement et ses ripostes vives lui permettent de tenir Dès la 6e minute, se tanque à la présidence et demande de l’investissement. Les hommes ne trouvent pas la clé. D’un coup fuse sur Robert mis en danger. Compliqué, Le 2e gland part à la trompette. 2 Carmen en cours.

▼ D'Arbaud dangereux sur Katif

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaisePhoto D'Arbaud
- Chekade

D’Arbaud (Saumade).- Rigoureusement placé et bien réactif, il rétablit la discipline. Chekade et Robert se font serrer de près. Les deux hommes vont d’ailleurs s’entendre pour, tour à tour, délivrer de belles passes. Sélectionne un peu plus au fil des minutes obligeant les blancs à partir de près pour de superbes rasets.Marignan, Robert, Chekade régalent. 14’30 très cocardières. 3 Carmen et retour.

▼ Napaca - Marignan

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

Napaca (Blatière-Bessac).- Pas de grâce aux rubans, ça part dans tous les sens. Napaca le long des planches exprime son agressivité, les menuisiers au travail. Mais s’incruste devant le toril et ignore superbement les appels. D’un coup, s’envoie après Ciacchini, Marignan.Rentre une ficelle.

Pino (Les Baumelles).- Sort avec du gaz et se livre sur des enchaînements bien rythmées pour 3’20 les rubans. Grosse action sur le beau cite de Robert, tampons sur Marignan. Robert dans le berceau pour un coup de barrière énorme avec bascule, où le raseteur est accroché (sans mal). De là, le patron c’est le taureau. Les candidats sont plus rares. Alors, Marignan tente mais c’est Robert qui le défie le mieux pour de vibrantes et étincelantes actions (4). Ficelles à 500 € à la maison sous l’ovation. 9 Carmen et retour.

Pirate (Blatière-Bessac, hp pour 10 minutes).- Il a du placement et de puissants engagements aux planches. Notamment sur Chekade, Marignan et Robert pour un final pétaradant. 5 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

▼ L'action du jour

Pino et Geoffrey Robert

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

 

Course du dimanche 24 juin. Entrée : 3/4 d’arène. Org. : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Chekade, Ciacchini, Katif, Marignan. Gauchers : Aliaga (se retire au 4e sur blessure), Ouffe, Robert, Allam. Tourneurs : Jockin, Beaujard, Ull, Khaled, Estève.

Prix du 20e anniversaire du CT Lou Carmen : Pino des Baumelles et Geoffrey Robert. Coup de cœur à Michel Arnaud des services techniques pour son aide.

Trophée des As : Chekade, 21 points ; Marignan, 20 ; Ouffe, 10 ; Robert, 10 ; Katif, 9 ; Ciacchini, 2 ; Allam, 2.

 

24/06/2018

CODOGNAN 23/06 - COMPLETE MANADE BLATIERE BESSAC

Course du 23 Juin 18

BIEN LES BLATIERE-BESSAC !

GULLIVER d’un côté et T. VACARESSE de l’autre

en CHEFS DE FILE

IMG_3320.JPG

La fête votive  continue dans ce village gardois connu et reconnu pour être le fief de la devise Orange et Verte de la manade Blatière-Béssac. Après la course complète de Vaches Cocardières hier qui  a laissé le public sur faim,  et veille de la course complète de taureaux Neufs de dimanche, c’était en ce samedi le tour des porteurs d’espoirs dans une course concourant pour le Trophée de l’Avenir.

En prélude, pour le 50ème Anniversaire des Arènes, furent honorés les Maires ou leurs Représentants ayant contribués depuis 1968 au maintien des arènes dans la Commune, le tout en présence de la pena La Gardounenque, de Régine Pascal et de la Soléïado de Margarido.

Le cérémonial  terminé, ce sont 8 Raseteurs et 2 tourneurs qui sont venus se présenter. Nombre réduit à 7 après l’entracte après le retrait de S. Rassir, à 6 après la démission (non expliquée) de R. Bruschet et à 5 au dernier suite à la blessure (pointe dans la main) d’A. Brunel.  Chez ceux ayant fait la course de A à Z, T. Vacaresse est sans discussion possible l’homme de la journée, bien secondé par le vétéran C.Miralles et J Soler. M. Gougeon et N. Benafitou surent donner répliques à gauche.

Face à cette équipe, pourtant entreprenante, les biou des Iscles auraient mérités, surtout le quatrième et les deux derniers, à être davantage secoués pour s’exprimer au mieux. Mais, dans l’ensemble, rien à redire, ce fut plaisant, notamment avec Gulliver, Samba, Muscat et Tibère qui mériterait d’être revu dans les points. Quant au  premier Dingo, il a bien plus que joué son rôle.

IMG_3332 - DINGO- GOUGEON.JPGDingo (N°831) : Agé de 10 ans, il donne réplique à tout le temps des pompons (5 minutes). Aux ficelles, placé correctement, il sort bien et pousse jusqu’à la limite où il se lève derrière Rassir (2), Miralles et Bruschet. Rentre ses Ficelles. 4 Carmen plus retour.IMG_3366 - JONKER - MIRALLES.JPG

Jonker (N°184) : Bien présent le temps de cocarde et glands (7’), il n’hésite pas à sauter dans l’élan plusieurs fois. Par la suite, bien que demandant davantage d’engagement de la part des hommes, il réalise de bonnes choses… Finition  après Vacaresse (2), Rassir (2), Miralles pour 4 Carmen plus retour.IMG_3405 - GULLIVER - SOLER.JPG

Gullivert (N°107) : Volontaire, les rasets s’enchaînent et trouvent réponse. Dans les séries, il s’échauffe  et serre de plus en plus ses arrivées pour finirIMG_3396 - GULLIVER - BENAFITOU.JPG en passant la corne et encore se soulever derrière Gougeon et Miralles et Soler. Se battant sans faiblir, Miralles le privera de sa 1ère ficelle sur la trompette finale. 4 Carmen plus rentrée.

IMG_3465 - MUSCAT - SOLER.JPGMuscat (N°837) : Agé comme le 1er de 10 ans, et porteur de la devise, il a la bougeotte, tout en répondant. Dès la 4ème (ficelles), il se cale un peu plus et fait front avec bravoure et pousse de plus en plus ses poursuites jusqu’à la limite ou il va même venir se dresser  aux trousses de Miralles et en fin de course derrière Soler. Le disque, qui avait résonné  7 fois pendant, le raccompagne porteur de sa seconde ficelle.

Samba (N°930) : Pas d’échauffement,  et les coups IMG_3501 - SAMBA - BENAFITOU.JPGs’enchainent, quand ce ne sont pas les cornes qui viennent effleurer ou cogner les planches. S’envole derrière Miralles, tamponne derrière Brunel, Vacaresse (2). Se défend avec métier, les hommes commencent à lever le pied. Re-tampons après Vacaresse, Miralles et Benafitou….. Retour en musique, jouée 5 fois.

IMG_3523 - JASON  - VACARESSE.JPGJason (N°837) : Froid dans comportement  et positionné à deux mètres de planches devant le toril, il va falloir attendre la 4ème minute pour voir le premier raset. Ignorant l’appel des tourneurs, il à l’ œil sur les raseteurs et à tendance à monter sur eux, les empêchant de toute amorce de raset. Sur les provocations, il peut venir naïvement comme se montrer incisif. Tamponne derrière Vacaresse avant d’y sauter après. Il faut le secouer, mais les hommes en plus d’être réduits arrivent à bout de force.  Le disque qui avait tourné 4 fois le raccompagne.IMG_3543 TIBERE - MIRALLES.JPG

Tibère (N°023) HP – 10’ : Le benjamin  de l’équipe en a sous le capot. Il parcourt la piste, beugle, et provoque les hommes qui ne savent que  faire. Miralles, s’engage et l’amène avec lui au-dessus des planches… Chaque réponse est vive et sèchement raccompagnée…. Mais ça manque de travail….. Dommage. 2 Carmen plus retour.

Entrée : 2/3 - Organisateur : Cté des Fêtes

Présidence : A. Soubeiran

Raseteurs Droitiers : T Vacaresse, C Miralles, A. Brunel, R Bruschet, J. Soler Raseteurs Gauchers : M Gougeon, N Benafitou, S. Rassir

Tourneurs : S. Fargier, B. Joseph            Texte et Photos Cyril Daniel

LA GRANDE-MOTTE *AS*

Samedi 23 juin 2018

Sugar et Julien Ouffe
pour le Souvenir Jo Ballester

la grande-motte,grammatico,sugar,ouffe,course camarguaise

Julien Ouffe face aux grandes cornes de Sugar

Ce trophée Jo Ballester organisé par le CTPR Lou Gregaou fut mené tambour battant avec des hommes qui en veulent du début a la fin. Face à eux des biòu vaillants chacun dans leur style. Aucune ficelle ne rentre au toril pour un spectacle de qualité. Bravo à tous les acteurs, notre ami Jo se serait « bardé ».
Sugar qui fait étalage de son métier, calme, classe, vision, et le toujours jeune Julien Ouffe travailleur infatigable, voilà deux lauréats ovationnés par le public.
Chicolo (Chaballier, N.016).- Pris dans la tourmente à sa sortie, fait front avec autorité. Tape du poitrail sur Ayme, paraît un peu lourd mais ses poursuites sont bien finies à la planche. Avec de bons changements de terrain, il montre sa préférence des droitiers Auzolle, Katif. Grosse bourre pour la seconde ficelle, il capitule a la 11e avec panache. 6 Carmen plus retour, bon premier.
Caliste (Michel, N.823).- Lui aussi assailli laisse filer les premiers attributs. Distribue de bons enchaînements aux ficelles, bouche fermée, fait front aux attaques, mais tous les coups de crochet portent. Sa bravoure offre 7 minutes de lutte avec 1 Carmen.
Ubaye (Paulin, N.724).- Son handicap visuel le rend attentif à toutes sollicitations. Passé cocarde et glands, il se montre rapide sur les attaques. Aliaga dans le berceau, fait rompre Auzolle. Placé mi-piste, il retarde l’échéance par de belles enfermées Four, Aliaga. 12 minutes agréables. 3 fois la musique et retour.
la grande-motte,grammatico,sugar,ouffe,course camarguaiseSugar (Nicollin. N.526).- Armure imposante, calme, il anticipe en venant frapper aux planches. Doté d’un léger revers, il tient les hommes en respect. Placé, il accélère et menace à l’arrivée Ciacchini, Aliaga, Katif. Les longueurs sont pleines d’émotions, le métier parle. 13 minutes. 3 Carmen plus retour.
Mangin (Le Joncas, N.920).- Quelques bonnes finitions pour les premiers attributs. Aux ficelles accepte les échanges dans de belles séries finies avec le poitrail. Leste dans ses réparties, tape sur Four et Aliaga. 7 minutes positives. 5 Carmen.
Cerbère (Lautier, N.746).- Gauche, droite vaillant à la sortie. Aux ficelles, continue sa débauche d’énergie, Four dans les cornes, se dédouble après l’homme pour venir finir au ras des bois. Après Ouffe, Auzolle, c’est chaud ! Belles séries en musique pour 8 minutes et 6 Carmen.
Urubu (Plo, N.894, hp).- Aux ficelles, énorme série en musique, surveille les départs et vient finir avec autorité sur Katif. Ouffe sort le grand jeu pour le plaisir du public. Un final plein de pétillant. 8 bonnes minutes avec 5 Carmen et les bravos.
 
VENTADOUR
PHOTOS VENTADOUR et CHRISTIAN ITIER
 
Course du 23 juin. Entrée : 1/2 d’arène. Org. : CTPR Lou Gregaou.
Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Marignan, Katif, Ciacchini, Ayme, Michelier, Auzolle. Gauchers : Aliaga, Four, Ouffe. Tourneurs : Estève, Beaujard, Ull, Dumont, Fouque.
Fait marquant : Fabien Grammatico de la manade du Joncas reçoit un coup de corne au-dessous de l’œil en emboulant un taureau pour l’école taurine. Il a été aussitôt emporté vers l’hôpital à Montpellier.
Ce matin (dimanche), Fabien donnait de ses nouvelles via facebook : " Je souffre d une fracture du plancher orbital, la corne a glissé sur l'œil avec une plaie superficielle... Il me faudra subir une intervention chirurgicale dans la semaine pour que je puisse retrouver une vue normale. Merci à tous d'avoir pris de mes nouvelles, je m en sors d une belle ça aurait pu être beaucoup plus grave que ça..."
Trophée des As : Katif, 8,5 points ; Ouffe, 8,5 ; Aliaga, 8 ; Four, 8 ; Marignan, 5 ; Auzolle, 4 ; Ciacchini, 2 ; Michelier, 1.

CODOGNAN 22/06 - *VACHES COCARDIERES*

 Course du 22 Juin 18

ETRE FILLE DES ISCLES – PAS EVIDENT

IMG_3165.JPG

Pour ce 3ème jour de fête, l'équipe féminine Orange et verte dominée par Theresa, Helena et Noëlle laisse un goût d'inachevé, surtout si l’on se remémore le temps jadis.  Chez les blancs (seulement cinq et deux tourneurs), malgré la contribution de tous, Vacaresse et Gougeon IMG_3172 - CORA (Blatière Béssac).JPGtalonnés par Charnelet arrivent en tête.
Cora N°547 : Pas trop d'avant chez cette première qui testeje au contact des crochets pour défendre ses ficelles.IMG_3189 - SYLVA (Blatière Béssac).JPG
Silva N°242 : Mobile et sans vice, répond au coup par coup. Arrivée serrée derrière Miralles dans 7'.
IMG_3203 - NOELLE (Blatière Béssac).JPGNoëlle N°407 : Trépignante, surveille et démarre vivement au moindre geste. IMG_3205 - NOELLE (Blatière Béssac).JPGSaute après le tourneur Ruiz (Carmen ?) puis après Charnelet (Carmen). Conserve un gland et sa cocarde coupée. Carmen.
Hélèna N°745 : Placée aux bois, réagit aux sollicitations. Les plus serrées de Charnelet (3), Gougeon (2), Vacaresse (2) IMG_3217 - HELENA (Blatière Béssac).JPGet Benafitou seront concluent d'un engagement aux planches. Rentre un gland avec le disque entendu 6 fois.
Theresa N°448 : Cocardière par son placement,IMG_3236 - THERESA (Blatière Béssac).JPG judicieuse par ses déplacements et maline par ses réactions anticipées elle justifie son titre en Or. Ses arrivées en biais engagées aux planches après Gougeon (3), Miralles, Vacaresse et Charnelet sont puissantes et parfois enchainées. 5 Carmen plus retour avec ses ficelles.IMG_3247 - THERESA (Blatière Béssac).JPG
Fielouse N°914 : Fuyarde et bacelaïre une blessure (corne endommagée) à la 3ème stoppera sa course. IMG_3272 - ANTOINETTE (Blatière Béssac).JPG
Antoinette N°468 : Jeunette et à la robe golden,  son attirance pour le IMG_3280 - CAPORALE (Blatière Béssac).JPGcouloir primera(9).
Caporale N°211 : Quelques franches répliques noyées dans des sauts inutiles (12).

        Texte et Photos Cyril Daniel

 

Entrée : 2/3 (Gratuit) - Organisateur : Cte des Fêtes  - Présidence : A. Soubeiran
Raseteur Droitiers : Miralles, Vacaresse, Charnelet   Gauchers : Benafitou, Gougeon - Tourneurs : Joseph, Ruiz

22/06/2018

TAUREAUX CLASSES 2018

TAUREAUX CLASSES 2018

La commission du Trophée Taurin Midi Libre-La Provence a retenu les taureaux suivants pour la saison des As 2018. Rappelons qu’il faut quatre taureaux classés pour que la course compte au Trophée des As.

Manade Allard : Ventadis

Aubanel-Baroncelli : Vincent

(Les) Baumelles : Aioros, Boudet, Optimus, Pino, Regain

Blanc : Fustié, Galopin, Ourazy, Ulmet, Valat

Blatière-Bessac : Canio, Hélias, Muscat, Napaca, Omega

Bon : Escobar, Folco, Monro, Trancardel, Vieto

(Le) Brestalou : Renard

Caillan : Chicharito, Rollier, Ruscassier

Cavallini : Artiste, Cupidon

Chaballier : Cotichiavari, Papalino + Chicuelo (20/06)

(Les) Chanoines : Gamin

Chapelle : Primadié

Chauvet : Arlésien, Caraque, Centurion, Jupiter, Muscadet

Cougourlier : Bimbe

Cuillé : Apache, Coquet, Coubertin, Epervier, Loubard, Marapan, Massena, Rubicon

Cyr : Laos, Lazare

Espelly-Blanc : Miro, Raspail, Serpatier

Fabre-Mailhan : Barcarin, Bigarra, Cigalon, Cohiba, Colombaud, Coutard, Marcias, Nîmois

Félix : Traquet

Fournier : Muscadin, Pagnol

(La) Galère : Cruchot, El Paso, Jappeloup, Lou Guechou, Rudy, Saint-Eloi, Toronto

Gillet : Amadeus, Argentin, Berlioz, Maripeu

(Le) Grand Salan : Quenavo

Guillierme : Araire,  Aroujo, Bessoun, Gravihous, Lou Taï

Hervas : Jazz, Mouflet

Janin : Rex

(Le) Joncas : Fétiche, Lucky, Talleyrand

Lagarde : Ouranos, Rouffian, Valento

Lafon : Dardaillon

Laurent : Lebrau, Artalet, Roméo, Jupiter, Aragon, Ourazi

Lautier : Attila, Becassié, Cabochard, Capelan, Cardinal (20/6), Cerbère, Chico, Coquillon, Galantoun, Montesquieu, Pedro, Sauvage, Sultan

Layalle : Ibis, Pivert

Robert Michel : Doriano, Noirlac, Picpoul

Nicollin : Bayard, Camarié, Igor, Homère, Landié, Mousquioun, Paniou, Pélican, Sugar, Sylverado

Occitane : Ajax, Bel Ami, Boer, Brennus, Craponne, Pétrus

Pagès : Campeon

(Lou) Pantaï : Beleu, Santen, Teston

Paulin : Attila, Colbert, Cupidon, Maquisard, Queyras, Ubaye (20/06)

Plo : Tamarin, Targueur, Triton, Ullin, Ursin

Raynaud : Andreloun, Leo, Tailleur

Ricard : Absolut, Baigneur, Braconnier, Brusc, Frisé, Gaou, Marquis, Perroquet, Vaccares

(Le) Rhône : Banaru , Brindis

Ribaud : Tanguero, Riquet

Richebois : Laurier

Rouquette : Aparicio, Biterrois, Grasilho, Melgueil

(Le) Rousty : Moka

Saint-Antoine : Aramis, Greco, Quarante-Sous, Saint-Vincent

Saint-Pierre : Blanquet, Cerf, Pouchiche

Saumade : Baucis, Caruso, Castor, D’Arbaud, Eos, Jacob, Liber, Médoc, Pourpier, Rigau, Scipion, Tourtoulen (20/06), Trélus

Sylvéréal : Catigo

(Les) Termes : Fougueux

(Le) Ternen : Muiron, Quintilien

Vellas : Sultan

Vidourlenque : Camaï

Vinuesa : Bayle, Izarrak, Mesrine

Mis à jour le 20 juin 2018

Taureaux difficiles : Les Baumelles : Aïoros, Boudet, Regain. Chauvet : Muscadet. Cuillé : Loubard. Cyr : Laos. Fabre-Mailhan : Cohiba. Gillet : Berlioz. Lagarde : Rouffian. Lafon : Dardaillon. Occitane : Brennus, Pétrus. Richebois : Laurier. Saint-Antoine : Aramis

18/06/2018

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Dimanche 17 juin 2017

Capelado de la Saint-Pierre

IMG_2724.JPG

IMG_2728.JPG

grau-du-roi,laurent,jupiter,marlou,course camarguaise

Royale de la manade Laurent

▼ Cadenas - Roméo (2e)

IMG_2772.JPG

▼ Lebrau (4e) - Bouhargane

IMG_2804.JPG

▼ Lebrau - Chekade

IMG_2815.JPG

Artalet - Katif 

IMG_2860.JPG

▼ Jupiter (6e) - Cadenas

Le départ...

IMG_2884.JPG

... l'arrivée

IMG_2889.JPG

▼ Jupiter - Rassir

IMG_2892.JPG

▼ Jupiter - Chekade

IMG_2903.JPG

▼ Marlou (7e hp)
Cocarde à 1 000 €

Trois rasets et Rassir la coupe 

Ovation !

GRAUMARLOUPHMALI.jpg

********************

 

17/06/2018

CODOGNAN * TROPHEE DES VACHES COCARDIERES, 1re j.*

Dimanche 17 juin 2017 - Course du samedi 16 juin

2e Souvenir Jean-Louis Daniel
 
Octopussy la guerrière

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

 
codognan,octopussy,damiselo,course camarguaiseAlbert Chapelle soulève le bouquet du 2e Souvenir Jean-Louis Daniel pour ses deux vaches Damiselo (7e) et Octopussy (4e), celle-ci montrant sa supériorité et ses qualités guerrières.  On peut  rajouter Agathe pour le trio du jour. Loïc Auzolle, lui, prend le trophée du meilleur animateur ; avec Vacaresse, ils ont été les locomotives de cette course plaisante de bout en bout.
Australienne (Saint-Pierre, N.316).- Vivacité, placement et volonté pour 2’30 les rubans. Alternant le chaud pour des conclusions brillantes (4) et le froid en perdant un peu de hargne. 2e ficelle à Auzolle au terme. 6 Carmen et retour.
Toscane (La Clapière, N.744).- Leste, elle suit les blancs à «toute berzingue» avec assiduité. Pas un refus dans 4 minutes aux rubans. Aux ficelles, muscle son jeu, «daille» après Vacaresse, serre Vacaresse, Miralles. Sérieuse jusqu’au bout, rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.
Noria (Cyr,  N.004).- Ne se laisse pas manœuvrer et à grande foulées écarte ses adversaires. Avec du placement, vient fort et tape droit, et peut inquiéter aux planches. Défend ses rubans 9 minutes. Conclut et bascule après Vacaresse.Pas facile, rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.
codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise► Vacaresse
à la tête
d'Octopussy
Octopussy (La Galère, N.855).- L’âme guerrière, elle déclenche avec du gaz et écarte toutes les tentatives. Bien positionné, elle «mange» du terrain à chaque raset et personne ne touche sa tête hormis Auzolle pour tous les rubans. S’approprie tout le terrain et domine avec Auzolle et Vacaresse pour meilleurs adversaires, entre enfermées et collé-serrés. Vacaresse lève la 1re ficelle à la limite du temps. 7 Carmen et retour.
▼ Octopussy avec Loïc Auzolle,
deux tempéraments s'affrontent

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

Agathe (La galère).- Elle aussi a de la présence et de la vitesse en réserve. Avec une bonne occupation de l’espace, elle envoie un «pain» énorme à Ricci. Les séries sont menées au ras des planches et plus si affinité comme l’énorme coup sur Auzolle où, d’ailleurs, elle se blesse. Retour à la 8e avec ses ficelles, 5 Carmen et les honneurs à la rentrée.
Vénus (Raynaud, d, N?142).- Belle comme un astre, et joueuse comme une gamine pour sauter les barrières dans les 2 sens. Les hommes s’entendent pour un bel enchaînement mais elle se plaît à faire l’école buissonnière et rentre ses glands.
codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise Tom Vacaresse
et Damiselo
Damiselo
(Chapelle, N.927).- Surveille tout, démarre au quart de tour, bascule après Ricci. Entreprise, elle fait feu de tout bois sur Gougeon (2), Vacaresse (2), Ricci, Auzolle, Lafare. Le 2e gland part à la 11e et les ficelles rentrent. Un gros potentiel à revoir plus raseté. 8 Carmen et retour.
Texte et photos
MARTINE ALIAGA
 
▼ L'action du jour
Le "pain" d'Agathe
aux trousses de Jean-Louis Ricci

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

▼ Damiselo en action
avec Auzolle

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

▼ 31 Remise du 2e Souvenir Jean-Louis Daniel

à Loïc Auzolle meilleur animateur
et Albert Chapelle pour Octopussy et Damiselo

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

 
Course du samedi 16 juin.
Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : CT Les Enganes. Président : Cyril Daniel. Raseteurs droitiers : Auzolle, Miralles, Vacaresse. Gauchers : Lafare, Gougeon, Ricci. Tourneurs : Dumont, Joseph, Thierry, Fargier.
A SAVOIR : les points des raseteurs sont uniquement comptabilisés pour le Trophée des Vaches cocardières dont c’était la 1re course.

 

15/06/2018

CLASSEMENT DES RASETEURS

Parution Midi Libre et La Provence
du vendredi 15 juin 2918

TROPHEE DES AS
1. CIACCHINI Jérémy (D) 42 points
2. CHARRADE Antoine (D) 39
2. CHEKADE Amine (D) 39
4. ROBERT Geoffrey (G) 34
5. CADENAS Joachim (D) 32,50
6. RASSIR Soufiane (G) 26
7. KATIF Ziko (D) 25
8. FOUR Bastien (D) 24
9. AUZOLLE Loic (D) 16,50
10. DUNAN Stéphane (D) 14
11. BRUSCHET Romain (D) 13
12. MARTIN Jérôme (G) 11
13. MARQUIS Rudy (G) 10,50
14. AYME Anthony (D) 10
1’. ERRIK Radouane (G) 10
16. ALIAGA Jérémy (G) 9
17. ALLAM Fayssal (G) 8
18. OUFFE Julien (G) 7
19. ZEKRAOUI Youssef (G) 6
19. MARIGNAN Vincent (D) 6
21. NAIM Yassin (G) 3
21. ALLOUANI Sabri (D) 3
23. BOUHARGUANE Jamel (G) 2

TROPHEE AVENIR
1. BERNARD Enzo (G) 33
2. BRESSY Ludovic (D) 28
3. MARTIN Yannick (G) 21
4. GARCIA Florentin (D) 20
5. ZELPHATI Charly (G) 16
5. AMERAOUI Loïc (D) 16
7. FOUQUE Romain (D) 15
7. LAURENT Vincent (D)15
9. MERIC Marvin (G) 14
9. CASTELL Tristan (D) 14
11. ZBIRI Smaïn (G) 10
12. BAKLOUL Jawad (G) 8
12. BRUNEL Alexis (G) 8
12. EL MAHBOUB Youssef (G) 8
15. BENAMMAR Sofian (G) 7
15. CHEBAIKI Hedi (G) 7
17. LOPEZ Florian (G) 2
18. JAUBERT Florent (D)1


TROPHEE HONNEUR
1. GAILLARDET Joan (G) 41
2. MOUTET Damien (D) 31
3. FOUGERE Dimitri (D) 27
4. MONTESINOS Gabriel (D) 26
5. MATEO Ludovic 22 (G)
5. VIC Jonathan (D) 22
7. PRADIER Yoan (D) 21
7. ALIAOUI Farid (G) 21
9. CLARION Christophe (G) 19
10. VACARESSE Tom (D) 15
11. MARTIN COCHER Damien (G) 14
12. FAURE Lucas (D) 12
12. MOINE David (D) 12
14. CHIG Mohamed (D) 11
14. OUDJIT Jean-Henri (D) 11
16. GARCIA Ludovic (G) 10
17. GOUGEON Mickaël (G) 9
18. LAFARE Jérémy (G) 9
19. MARQUIER Mathieu (D) 9
20. GAUTIER Anthony (D) 8
21. ORTIZ Rodrigue 6
21. MIRALLES Cédric (D) 6
23. JOURDAN Victor (D) 5
23. SANCHIS Boris (D) 5
25. PINTER Jéremy (G) 4
25. MARTINEZ Damien (D) 4
27. REY Julien (D) 2
27. RODRIGUEZ Vivien (G) 2
27. FERRIOL Joffrey (G) 2

TROPHEE DES VACHES COCARDIERES - Finale des Courses de Sélection 2018

IMG_20180120_0001.jpg

        BIEN BONNE FINALE DES COURSES DE SELECTION

IMG_2774  N361 NICOLLIN.JPGAprés les tumultes entre autre de la météo, de différentes défaillances au cours de ces mois de mai et juin, c'est le mercredi 13 juin dans les arènes de Vestric-et-Candiac, que le Trophée Philippe Thiers, Trophée des Vaches Cocardières a pu tenir sa finale 18 des courses de sélection.IMG_2806 N214 CHAPELLE.JPG

 

 

 

A l"issue de celle-ci, voyant à l'affiche les jeunes vaches des manades Pla (n°310), Jullian (N°117), Brestalou (n°412), Ternen (n°464), Nicollin (n°361), Chapelle (n°214), Raynaud (n°468) et Chaballier (n°347) face aux stagiaires de la FFCC (Andrieu, Lassere, Izard, Guerrero, Barbié, Laforest) aidés des tourneurs Dumont et Joseph, le verdict est tombée.

IMG_2799.JPGLe prix de la Meilleure Vache de la Journée, est revenu, à égalité des voix, aux Vaches n°361 de la  Manade Nicollin et n°214 de la Manade ChapelleIMG_2823.JPG

 

 

 

Ces deux vaches sont donc inscrites d'office à l'affiche de la finale du Trophée des Vaches Cocardières qui se tiendra le samedi 8 septembre aux Stes Maries de la Mer

      Texte et Photos Cyril Daniel

12/06/2018

MONTFRIN *AVENIR*

Lundi 11 juin 2018 - Course du dimanche 10 juin

Un Timoko de feu
dans une course trépidante

montfrin,timoko,course camarguaise

Un festival d'actions
ici sur Gaillardet

Dans le chaudron montfrinois, on ne regarde pas une course, non ! On vit la course ! On s’exprime, on apprécie, on commente et on le fait savoir, et quand c’est bon, alors les clameurs s’élèvent et les sourires s’affichent.

Pour cette 2e journée du Gland d’Or, l’osmose est totale, chaque taureau voit ses qualités exploitées par des hommes zélés et inspirés et qui, l’ambiance montant crescendo, s’impliquent au maximum. Bravo à Gaillardet, Moutet et les six autres tous méritants. En noir, Timoko fait parler la foudre mais du 1er au dernier, chacun a fait briller sa manade.

La capelado est dédiée à Joey Deslys (blessé samedi à Alleins) sous les applaudissements.

montfrin,timoko,course camarguaiseCarignan (Fabre-Mailhan).-
Répond assidûment avec quelques accélérations bien placées. Appliqué et sérieux, les enfermées sont chaudes sur Balkoul. Moutet prend tous les attributs (sauf 1er gland). 14 minutes de qualité. 6 Carmen et retour.

Caberne (Raynaud).- Il n’est pas de ceux qu’on mène par le bout du nez. Fonce droit devant, dédaigne ou se cabre. Il faut le capter comme Gaillardet pour une réponse frappée. 2 Carmen. Il complique le jeu en baissant la tête et rentre ses pompons.

montfrin,timoko,course camarguaise◄ Joyko - Michelier

Joyko (Les Termes).- L’étalon est déterminé et peut se soulever en finition. Franc et vaillant, se montre performant dans les enchaînements. Démarre plein pot après Garcia pour une trajectoire haletante. Les hommes grattent régulièrement les ficelles, Joyko au diapason, en garde une au terme d’un quart d’heure rythmé.
7 Carmen et retour.

Lucky (Le Joncas).- Il manque de concentration, saute, arpente la piste longuement. Il met du temps à se chauffer mais, après, il se livre pour des enchaînements rapides avec finition (Moutet 2, Michelier 2 fois, Bakloul 2). Les ficelle rentrent. 8 Carmen et retour.

Vaujany (Martini).- Il a du gaz et affiche son envie de combattre coursant les hommes jusqu’aux planches dans des enchaînements trépidants. Bien en place, inquiète Moutet, Roig, garde son tonus de braise, se soulève après Moutet, envoie la corne au ras. Même épuisé, il reste combatif et garde une ficelle. 9 Carmen et retour.

montfrin,timoko,course camarguaise◄ Timoko - Gaillardet
Timoko
(Lautier).- Armé d’aiguilles, trouve vite les bons endroits, se montre véloce et bagarreur. Il tient les blancs à l’œil, enchaîne à fond, et s’envoie haut et fort en conclusion. F. Garcia embarqué dès le départ, traverse la piste, y’a le feu ! Plein gaz après Gaillardet qui se pique au jeu et le défie. La réponse est énorme, Yoan se fait expulser du pourtour dans un énorme impact. Idem Moutet carrément éjecté sur les gradins. Les hommes font ce qu’ils peuvent face à ce démon. Les primes montent, le public exulte. Les ficelles rentrent, 7 Carmen et retour sous l’ovation.

Mesclun (Bon, hp pour 10 minutes).- Avec son impressionnant physique, il calme un peu les ardeurs. Mais Gaillardet le cite et se fait carrément exploser en haut des tubes. Les courageux s’y mettent tous ensemble pour une paire de séries mais c’est Bakloul qui se taille les derniers honneurs, en levant 1er et 2e gland dans 2 barouds fracassants. Des Carmen, des applaudissements. On s'est régalé !

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

▼ Caberne et El Mahboub

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Joyko et Gaillardet

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Lucky avec Bakloul

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Vaujany et Gaillardet

montfrin,timoko,course camarguaise

et Florentin Garcia

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Timoko

enferme Moutet

montfrin,timoko,course camarguaise

frappe sur Michelier

montfrin,timoko,course camarguaise

sur Moutet

montfrin,timoko,course camarguaise

 

 ▼ L'action de Mesclun sur Gaillardet

montfrin,timoko,course camarguaise

montfrin,timoko,course camarguaise

Trophée de l'Avenir : F. Garcia, 4 points ; El Mahboub, 3.

Trophée Honneur : Moutet, 20 ; Gaillardet, 13 ; Vic, 4.

Gland d'Or : Moutet, 31 points ; Fouque, 16 ; Gaillardet, 15 ; Deslys, 11 ; Vic, 9.

Course du dimanche 10 juin. Entrée : ¾ d'arène. Org. : CT Le Pougaou. Président ; L. Allemand. Raseteurs droitiers : F. Garcia, Michelier, Moutet, Vic, Roig. Gauchers : El Mahboub, Gaillardet, Bakloul. Tourneurs : Solera, Roux, Lévy.

Les à côtés

▼ Clin d'oeil : les Arlésiennes
sont rentrées de Grenade
et ont retrouvé leur place au premier rang
la course peut commencer

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Ici on ne fait pas "monter" les taureaux
rappelle Yvan Villard encourageant les raseteurs
à valoriser les cocardiers
avant que ne commence la capelado
dédiée à Joey Deslys

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ attente au fer :
le simbeu venu chercher Vaujany
ne fait pas son travail correctement
le gardian le rappelle à l'ordre

sous les applaudissements

montfrin,timoko,course camarguaise

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Le face à face prudent de Solera et Timoko

montfrin,timoko,course camarguaise

****************************

 

 

CAVAILLON *AVENIR*

Dimanche 10 Juin 2018

LOUPIO IN EXTREMIS….

IMG_3426.jpg

Loupio (Layalle) barricadier après Yoan Pradier

Entrée: 1/10ème Organisateur: CT Cavaillonnais Présidence: D Rocarpin Droitiers: Jaubert, Moine, Pradier, Sanchis Gauchers: Alioui, Lafare, Zbiri, Pinter Tourneurs: Lieballe, P Rado.

Finale peu enjouée par manque d'implication des hommes aux ficelles. Le Carmen général final est surprenant. Malgré cela Pradier tire la droite et mérite son prix tandis qu'à gauche Aliaoui opportuniste et Lafare ont de bons passages. Loupio spectaculaire amène un zeste d'émotion que l'on n'espérait plus.

Dans son jardin à la place de premier, ÉDEN (Caillan n°110) se livre franchement gauche-droite. Aux ficelles, il se place mais n'est pas assez bousculé pour donner sa pleine mesure et les rentre. 1 Carmen et rentrée. Avec ses grandes cornes, REMPART (Sylveréal n°120) est une fortification infranchissable pour les gauchers. Pourtant sur les quelques séries la muraille s'avère abordable mais peu raseté, il s'évade et conserve lui aussi ses bobines en musique. Vaillant, PEILLARDO (Saint Pierre n° 131) défend vite ses ficelles. Il termine rarement mais Lafare le tire plusieurs fois aux bois. La 1ère ficelle ouverte anime sa fin de course plus généreuse. Il la cède à Pradier sur la sonnerie. 1 Carmen et retour.

Vif, DIEGO (Lautier n°174) se libère seul de ses deux glands en contrepiste. Concentré, il ne rechigne pas dans les séries. Rapide, il chasse les blancs et les tient à distance. Ficelles intactes au toril et manque de travail. 3 Carmen et rentrée. Entame salée pour SAUNIER (Ribaud n° 204) délesté de ses rubans en 30 secondes. Brave, il enchaine les séries et donne confiance aux hommes qui malgré tout laissent une ficelle sur les cornes. 5 Carmen et retour. D'entrée le sauvage BRONCO (Gillet n° 234) saute  après Zbiri. Il se jette et coupe le terrain jusqu'aux planches. Aux ficelles, le travail cesse et le bioù termine par un saut après Aliaoui montrant qu'il en avait sous les sabots. 2 Carmen dont rentrée. Agressif, LOUPIO (Layalle n° 175) tape après Zbiri, saute sur Pradier puis c'est le vide sidéral jusqu'aux deux dernières minutes de ses douze de présence ou il affiche ses qualités barricadières. 3 Carmen et retour.

IMG_3354.jpg

Eden (Caillan) avec Farid Aliaoui

IMG_3360.jpg

Arrivée de Rempart (Sylveréal) aux trousses de Smaïn Zbiri

IMG_3366.jpg

Geste précis de Jérémy Lafare avec Peillardo (Saint Pierre)

IMG_3380.jpg

Diego (Lautier) se jette à la poursuite de Yoan Pradier

IMG_3389.jpg

Arrivée serrée de Saunier (Ribaud) sur Jérémy Lafare

IMG_3407.jpg

 Bronco (Gillet) termine après Farid Aliaoui

IMG_3430.jpg

Heureusement Loupio (Layalle) réveilla l'assistance ici avec Jérémy Lafare 

IMG_3433.jpg

Coup de barrière de Loupio (Layalle) avec David Moine

IMG_3437.jpg

Envolée de Loupio (Layalle) sur un Jérémy Lafare très actif

 

Texte et photo Éric AUPHAN

Trophée de L'Avenir : Zbiri (5)

Trophée Honneur : Aliaoui, Pradier (11) Lafare (9) Pinter (4) Moine (2).

Trophée Li Doulaou : Meilleur taureau Zalduendo (La Galère) course du 12/05 (73pts). Second Diégo (Lautier) finale (70,5pts). Meilleur raseteur Yoan Pradier.