Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/09/2017

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *AVENIR/ESPOIR*

Course du dimanche 3 septembre 2017

Beluguet – Clarion pour la finale

Le 22e Printemps des Royales
à la manade Lagarde et Rodrigue Ortiz

saint-laurent-d'aigouze,printemps des royales,course camarguaise

Beluguet à l'assaut après Christophe Clarion


Bonne entrée pour cette 22e finale du Printemps des Royales. En ouverture deux biòu de la manade Cuillé sont travaillés par les jeunes de l'école taurine locale. Agréable avant-course où bétail et hommes offrent un travail de qualité. Chez les aînés, Clarion se distingue par son travail de tous les instants. Véritable locomotive, il entraîne ses camarades, tous suivent le rythme. Chez les cocardiers, Beluguet, véritable petite bombe, obtient la faveur du jury, Galaad spectaculaire et Rubicon cocardier se distinguent dans cette bonne cuvée 2017.
Dingo (Blatière-Bessac, N.831).- Se donne avec vaillance en plaçant la corne à la planche. Doté d'un léger revers, il enchaîne, chasse les hommes, brise les planches. Malgré une grosse attaque en règle en fin de course, conserve ses ficelles. 4 Carmen.
Hélios (Saumade, N.970).- Ephémère pour cocarde et glands, il ne rechigne pas à la tâche pour la défense de ses ficelles. Vient fort sur les attaques sans pousser, se place aux bois, attentif, offre une belle longueur à Fouque et Clarion. Rend les armes à la 10e. 3 Carmen.
Felibre (Fabre-Mailhan, N.0106).- Avec un moral d'enfer, il se donne en venant placer dangereusement la corne au final. Bon partenaire, se dresse sur Fouque, pousse sur Clarion et Castell qui se met en danger. Meilleur dans les planches, il inquiète Pradier.  12 bonnes minutes. 6 Carmen.
Rubicon (Cuillé, N.963).- Sans doute le plus cocardier de l'aprés midi. Anticipe dans les séries, ne se laisse pas déborder, chasse les hommes, change de terrain. Quand il trouve sa place, se montre à son avantage. Cède ses premiers attributs à la 8e. Une préférence pour les gauchers mais le tout est agréable. En fin de quart d'heure dans la bourre, il trouve les ressources et ne cède son 2e gland qu'à la trompette. 6 Carmen.
Colbert (Laurent, N.031).- Brave sur le raset, peut venir se soulever aux planches. Avec un placement aléatoire, il prend les cites en force mais sort du raset. Un peu brouillon, il conserve une ficelle. 1 Carmen.
Galaad (Lagarde, N.120).- Grande carcasse aux cornes effilées. Rapide après l'homme, il s'envole sur Matéo, Clarion. Le travail diminue, il prend le centre. Castell dans la longueur avec les cornes contre les tubes. Encore de belles poursuites et rentre ses ficelles. 7 Carmen.
Beluguet (Nicollin, N.216).- Avec lui c'est brutal ! Prend une grosse série en venant taper violemment avec les cornes. De bons changements de terrain. Toutes les sollicitations finissent avec fracas contre les bois, de face, en travers,  tout est conclu avec force. Energique et avec un immense moral, il enchaîne les actions. Garde 1 ficelle. 10 Carmen et ovation.


VENTADOUR

GALAAD DE LA MANADE LAGARDE

Saint-Laurent-d'Aigouze,Printemps des Royales,course camarguaise

Gros coup de barrière de Galaad.


PHOTO VENTADOUR


Trophée de l'Avenir : Pradier, 14 points ; Castell, 6 ; Fouque, 6 ; Matéo, 1.
22e Printemps des Royales : sur la saison : manade Lagarde et Rodrigue Ortiz. A la finale, Christophe Clarion et Beluguet de Nicollin.
Course du dimanche 3 septembre.
Entrée : presque plein. Organisateur : CTPR Lou Bandot. Président : Thierry Cure. Raseteurs droitiers : Fouque, Castell, Vic, Pradier. Gauchers :  Matéo, J. Martin, Clarion ; Tourneurs : Arnel, Lebrun, Ruiz, Rado.

**************

LES PRIX

Saint-Laurent-d'Aigouze,Printemps des Royales,course camarguaise

PHOTO CHRISTIAN ITIER

04/09/2017

PALUDS DE NOVES *41ème FINALE DE LA SAINT ROCH*

Dimanche 03 Septembre 2017

LA CONSÉCRATION DE CAPÉLAN POUR LA MANADE LAUTIER..…

IMG_2547.jpg

Anticipation de Capélan (Lautier) sur le meilleur animateur Enzo Bernard

Entrée: Archi Plein. Organisateur: CT Les Paluds Présidence: F Ginoux Droitiers: Bressy, Bruschet, Guyon, Maurel, Michelier Gauchers: N Bénafitou, Bernard, Deslys Tourneurs: Dunan, Duran, Roux, Tourreau.

Joey Deslys remporte haut la main la 41ème finale de la Saint Roch talonné par Enzo Bernard meilleur animateur à qui il n'aura pas manqué grand chose pour revenir. Guyon et Maurel engrangent aussi. Tous travaillent en équipe mais mention à Bruschet pour ses prises des risque avec Capélan meilleur taureau de la finale. Époustouflant de rapidité, sa vitesse, ses accélérations font frissonner chaque départ soulevant les clameurs du public en haleine. Prix Francis Chaîne du meilleur taureau de la saison à Mistral de la manade Fournier pour sa course du 30 juillet. Un coup de cœur est décerné à Rémi Guyon pour son infatigable carrière et un bouquet pour le jeune retraité du club taurin Sébastien Gonfond. Présidence énergique, autoritaire et enjouée de Florian Ginoux qui mène les débats avec maîtrise.

LOU BARRI (La Galère n°322) répond au déluge de rasets sans refuser mais après trois minutes il lui reste une ficelle. Bernard s'illustre (coupe, cocarde, gland et ficelle). Bruchet et Bressy se font enfermer. Combatif à souhait il réussit l'exploit de conserver sa seconde ficelle en musique jouée cinq fois. Deux minutes et BEUCAIRE (Guillierme n°605) défend ses ficelles. Vaillant son placement décollé lui fait subir la pression et Guyon (2 ficelles) stoppe le chrono après huit minutes de bravoure. 1 Carmen. La vaillance de BOURBON (Langlade n°019) est mise à rude épreuve aux rubans. Il coopère en séries puis aux ficelles les rasets s'espacent et lui permettent de se rapprocher des planches. Avec un léger coup de revers il parvient à conserver sa seconde ficelle. Il termine agréablement la première partie mais éprouvé par son entame endiablée. 5 Carmen et retour.

Cocardier classique, CIGALON (Fabre-Mailhan n°675) se donne en série des deux côtés. Michelier lui sert un caviar et sent les cornes. Aux ficelles, il ne laisse rien sans réponse, inflige un pointe à la main de Michelier et crée le danger cornes en avant jusqu'au planches. Une ficelle au toril 4 Carmen et rentrée. L'éclair noir, CAPELAN (Lautier n°902) calme d'entrée l'ardeur en coinçant le pied de Maurel aux planches. Bernard puis Guyon font passer le frisson. La température monte avec Bruschet qui traverse la piste deux fois d'affilée dans les cornes. Les hommes font preuve de beaucoup de courage tant le taureau met la pression sur tous les départs. Il se propulse tel un félin et percute Deslys. Sur la sonnerie, Bernard lève la première ficelle sous les acclamations. Course exceptionnelle de ce petit taureau éblouissant qui rentre avec 14 Carmen et une standing-ovation. Difficile pour URSIN (Plo n°8105) de passer après un tel phénomène. Assailli, il réalise un saut impromptu derrière Deslys qui ne s'était pas accroché (ouf). Vite aux ficelles, il enclenche des poursuites rapides et des reprises appuyées jusqu'à sauter deux fois après Deslys et tamponner Bressy. Il résiste admirablement et rentre un bout de sa seconde ficelle. 8 Carmen et retour. Corpulent, CAROLIN (Ricard n°040) donne une dizaine de coups de boutoir ou sauts après les hommes en douze minutes. Tel un bulldozer, il va jusqu'à briser du bois après Deslys mais par rapport à Capelan qui a marqué les esprits on le croirai au ralenti. 2 Carmen dont rentrée.

paluds-de-noves,st-roch,course camarguaise

Lou Barri (La Galère) anticipe Enzo Bernard

paluds-de-noves,st-roch,course camarguaise

Raset de Yannick Michelier à Beucaire (Guillierme)

paluds-de-noves,st-roch,course camarguaise

Cornes menaçantes de Bourbon (Langlade) sur David Maurel

paluds-de-noves,st-roch,course camarguaise

paluds-de-noves,st-roch,course camarguaise

Chaude situation de Cigalon (Fabre-Mailhan) sur Yannick Michelier

IMG_2587.jpg

Le danger aux planches pour Joey Deslys poursuivi par Capélan (Lautier)

IMG_2598.jpg

 Chaude arrivée de Rémi Guyon poursuivi par l’excellent Capélan (Lautier)

 

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Bernard (15) Deslys (6) Michelier (4) Bressy (2)

Trophée des Raseteurs: Guyon (17) D Maurel (16)

FOURQUES - TROPHEE DES AS - 2EME TROPHEE DES LICES

Course du Dimanche 03 Septembre 17

 

CARMEN GENERAL
Au  duo Moka-Cadenas le 2ème Trophée des Lices

6-MOKA - CADENAS.JPG

Plaisant, Attrayant, Interessant,  tant de qualificatifs que l’on peut attribuer à ce concours de manades. Pourtant avec 9 raseteurs et 4 tourneurs rien ne semblait joué d’avance dans cette piste aux dimensions moyennes. Mais quand la bonne entente est là, tout va. Cadenas au geste sûr et précis vendanges. Les « vétérans »  sont bien présents et les plus jeunes ne sont pas en reste. Et  avec du rythme, les taureaux s’expriment et brillent, la preuve. A juste titre le Carmen final est attribué par la présidence.

fourques,trophée des as,course camarguaiseEn ouverture charmante  et innovantefourques,trophée des as,course camarguaise idée que de faire raseter 2 veaux par 12 « Mini-As »  dont certains déjà présentent du biais…

1-MUSCADIN - CADENAS.JPG

 

 

Muscadin (Fournier N.508) : Sans se laisser submerger et sans refus, défend ses principaux attributs en baissant la tête près de six minutes en se signalant derrière Cadenas (2) avant de sauter puis tamponner après Moutet.13'30 récompensées par les honneurs joués 4 fois.2-NECTAR - CADENAS.JPG
Nectar (F.Mailhan N.664) : En coopérant régulièrement, Cadenas le prive de cocarde et glands en 3 minutes. Puis il n'en fait qu'à sa tête en venant, en venant pas et en vagabondant. Une belle longueur après Cadenas dans 9 minutes récompensées par le disque.
3-CARUSO - FOUR.JPG
Caruso (Saumade N.717) : Calme, placé il sort francas au point de défendre ses ficelles dès la 2ème. Il fait légèrement le pas, monte sur le tourneur quand le raset tarde. Derrière Cadenas les trajectoires sont serrées, idem après Errik et Martin. 5 Carmen pour 14 minutes.
Pagnol (Fournier N.851) : 3 rasets et place aux ficelles. Sans quitter le terrain4-PAGNOL - MARQUIS.JPG des planches il répond avec une corne menaçante. A la 6ème, l'action derrière Cadenas, ficelle dans le fourques,trophée des as,course camarguaisecrochet soulève la foule. Récidive après Errik, Moutet. Le disque 6 fois dans 10 minutes.
Barcarin (F.Mailhan N.907) : D'un placement sans faille se montre vulnérable et ne peut résister que 8 minutes ou le disque a tourné 5 fois
6-MOKA - FOUR.JPG
Moka (Le Rousty N.708) : Corsé le petit. Plein gaz, il fonce sur tout. Il s’engouffre dans les provocations à vive allure. Les rasets pleine piste de Cadenas font frémir sans parler des envolées d'arrivée. A côté de cela une demie douzaine de puissantes actions derrière Four, Errik, Martin –dont une avec saut - et encore Cadenas. 14 minutes intenses, brillantes jusqu'aux étoiles, jusqu'à un étoile....
Lucas (Le Cougourlier N.316) : Pour sa despedida, même s’il le turbo fait défaut, présente encore d'excellentes dispositions aux planches 7-LUCAS - MOUTET.JPGavec une dizaine de passages de poitrail dont un d’où il sortira boiteux. 4 Carmen plus rentrée prématurée.

Entrée : Comble
Organisateur : CTPR
Présidence : Norbert Nesty
Raseteurs droitiers : L Auzolle, J Cadenas, L Faure, D Moutet, F Martin
Gauchers : B Four, J Ouffe, R Marquis, R Errik
Tourneurs : JL Fouque, B Khaled, R Solera, H Kerfouche

Texte et Photos Cyril Daniel

 

SOMMIERES *TROPHEE DES AS*

Course du dimanche 3 septembre 2017

Ou trop ou pas assez

sommières,course camarguaise

Monumental engagement de Jazz après Aliaga

Arènes presque pleines, météo agréable, affiche intéressante. La dernière course de la saison du CT Lou Carmen avait tout pour séduire mais au final, les spectateurs sont restés dans la retenue. En partie à cause des cocardiers, trop austères pour la plupart, trop braves pour quelques-uns face à une belle équipe de raseteurs (9 + 5) travailleuse mais qui s'est jetée dans la pagaille au moment des « bonbons » négligeant un peu de régaler le public. Et peut-être que Sauvage aurait été plus gai en 3e position et Laos plus à sa place 4e...  Heureusement, l'entente entre les blancs était au beau fixe permettant de beaux passages, la remise des prix d'envergure et le pot final très apprécié.

Vaccarès (Ricard).- Dynamique au début avec de bons changements de terrain et quelques réactions frappées, il s'enterre par la suite devant le toril où il se défend hargneusement. Les blancs essaient de le forcer pour quelques actions et beaucoup de refus. Garde ses ficelles. 3 Carmen.

Mecano (Blatière-Bessac).- Brouillon à l'entame, lui aussi, prend position au toril. Rasets courts (Zekraoui, Favier), chaloupés (Marignan), rentre-dedans (Benafitou)… rien. D'un coup, la colère lui vient après I. Benafitou pour un coup d'éclat. Brutal, méchant, entêté… les raseteurs lui arrachent deux trois séries frappées. Rentre une ficelle. 2 Carmen et retour (contesté).

Laos (Cyr).- Laos fait ce qu'il veut, quand il veut. En début de course, il promène au petit trot. Placé, ignore superbement les gauchers, à droite I. Benafitou s'investit pour des démarrages et anticipations émotionnants en musique. Maître en l'art de surveiller et d'occuper le terrain, de dissuader les tourneurs, Laos charge après Benafitou, Zekraoui à gauche déclenche de sèches et rapides réponses. Les deux raseteurs sont applaudis. Pas assez de pression pour ce taureau compliqué en ce jour. Garde ses ficelles. Lui accorder un Carmen de domination n'aurait pas été superflu.

Sauvage (Lautier). Branché sur courant alternatif, il prend une avoinée aux rubans. Aux ficelles, Aliaga lui sert des trajectoires plus longues qui lui plaisent. Il faut l'intéresser alors les poursuites prennent de l'intensité pour quelques conclusions. Les hommes grattent régulièrement les ficelles. Lui, placé, en laisse passer pas mal puis fuse quelquefois. Zekraoui, Marignan enflamment l'affaire, Sauvage se soulève, et rentrera ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Jazz (Hervas).- On voit qu'il manque de nerf et son mauvais placement engendre un maximum de pagaille. Pourtant bien emmené par Katif, il sert des répliques pétantes. Prend la bourre pour sa 1re ficelle ouverte et enchaîne de grosses conclusions (Favier, Poujo)l, et une dernière énormissime sur Aliaga. Les deux ficelles à Favier. 4 Carmen et retour.

Jacob (Saumade).- Assailli, il se défend avec fougue. Cocardier, il pousse fort ses répliques jusqu'au ras des planches. Et pas de refus. Avec Aliaga, Benafitou, il place des accélérations. Première ficelle ouverte c'est la ruée où Jacob réplique de son mieux. Combatif jusqu'au bout, ne laisse sa 2e ficelle qu'à la sonnerie. 6 Carmen et retour.

Artiste (Nicollin, hp).- Le bel étalon prend la foudre avec bravoure, vaillance et une belle vitalité au démarrage. Grosses séries où les reprises sont parfois dures, et malgré ce, il garde du jus pour sortir en force sur Marignan. 9 minutes, moult Carmen.

MARTINE ALIAGA

Course du dimanche 3 septembre. Entrée : pratiquement plein. Org. CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Katif, Villard, Marignan, Ciacchini. Gauchers : Aliaga, M. Favier, Poujol, Zekraoui. Tourneurs : Lopez, Garcia, Bensalah, Cuallado, Estève.

Trophée des As : M. Favier, 18 points ; I. Benanfitou, 9 ; Zekraoui, 9 ; Marignan, 8 ; Ciacchini, 6 ; Katif, 5 ; Aliaga, 2 ; Poujol, 2 ; Villard, 2

Prix de la saison : meilleur raseteur animateur, Maxime Favier.

Meilleur cocardier, Trophée Michel Lucarotti, Coquillon de Lautier.

Coup de coeur à Hadrien Poujol et à Benjamin Villard pour leur dernière course aux As à Sommières.

**************

Ilias Benafitou le plus investi des droitiers avec Laos

sommières,course camarguaise

à gauche Zekraoui est le seul à le séduire

sommières,course camarguaise

***************

03/09/2017

LE CAILAR - Fête de La Saladelle - Vaches Cocardières

Course du 2 Septembre 2017

4 BLANCS POUR 8 NOIRES

Un déséquilibre qui a nui tout au long

de l’après-midi

 IMG_0884.JPG

Entrée : Une centaine de personnes     Organisateur : CT Lou Senglié

Présidence : Jacques Roumajon      Raseteurs : Droitier : T. Douville    Gauchers : M Gougeon, JL Ricci, M Sanchez -   Tourneur : S Fargier

IMG_0882.JPGDégringolade des températures, un vent à décorner les biou laissant sur son passage de gros nuages noirs, peu de monde sur les gradins, Les arènes de « La Glacière » comme on les appelle, ont bien fait honneur à leur nom.

En piste, face aux cocardières des manades Raynaud, La Galère, Ricard et Nicollin, seulement 4 raseteurs aidés par 1 seul tourneur, et en plus en déséquilibre total (1 droitier pour 3 gauchers). Pourquoi ? Alors que la grille officielle en contenait 5 et que le règlement fédéral en impose minimum 6 ? Autant vous dire, que la gente féminine, est allée bien au-delà de l’égalité de la gente masculine en ce jour de la fête de La Saladelle organisée par le Club Taurin « Lou Senglié ».

Domination donc logique des cocardières face à un travail maximum des hommes dans cette piste aux dimensions moyenne et une hauteur des planches handicapantes….. Dans ce contexte,  il ne faut pas trop en demander et surtout ne pas être trop exigeant en encore moins siffler les hommes.

IMG_0889  - GAVOTTE (Raynaud) et T DOUVILLE.JPGPour la Manade Raynaud : En 1ère  position, en habituée à ce poste, Gavotte (n°701) surveille tout le monde sans avoir à forcer et démarre au simple geste. De près ou de loin, elle vient et pousse derrière T. Douville et M. Sanchez au point que ce sont les planches qui vont l’arrêter. Ne cède que sa cocarde et un gland. Un Carmen plus retour. En 6ème, Carmen (n°207) a de bons principes. Rapide, elle vient avec la corne et stoppe ses interventions à la limite. Manquant considérablement de travail, elle visite la contrepiste 4 fois. En possession de tous ses attributs, elle retourne au toril avec les honneurs joués une fois pendant.

Pour la Manade La Galère : Pauline (n°912) en seconde gère bien sa course. IMG_0909 - PAULINe (La Galère) - M SANCHEZ.JPGFranchement elle s’engage dans les rasets, maitrise la situation, pas trop compliquée tout de même. Elle cède ses principaux attributs et conserve ses ficelles. 2 Carmen plus rentrée. Puis ce  fut le tour de Sarah (n°917) en cinquième qui malgré ses dix ans boulègue dans tous les sens en acceptant les invites…. Elle tape derrière T Douville, M Sanchez et reste maître de ses ficelles. 3 Carmen plus retour.

IMG_0968 - REINETTE (Ricard) sur T DOUVILLE.JPGPour la Manade Ricard : Que dire d’Upsa (n°550). Tout en beuglant, avec un placement essentiellement centra, elle ne pourra guère se libérer de son effervescence, surtout qu’elle se montre rapidement à l’aise aux planches qu’elle franchit après T. Douville. Pas trop bousculée pour ne pas dire pas du tout, elle conserve la totalité de ses attributs. Carmen au retour entendu une fois. En dernière Reinette (n°217). Loin d’être ridée comme on pourrait le croire mais au contraire, très leste et extrêmement rapide dans ses déplacement, elle n’inspire guère les hommes qui lui laissent la totalité de ses attributs. Des enchaînements de 3 cites, une action derrière T. Douville pour le disque une fois plus retour.

Pour la Manade Nicollin : Epineuse par sa mobilité, Rascasse (4ème – n°264) IMG_0925 - RASCASSE (Nicollin) GOUGEON.JPGse montre coopérante et en une franchise au point de céder cocarde et glands. Par contre, les ficelles restent en place après une action après M. Gougeon. 3 Carmen plus rentrée. Par contre, c’est une autre paire de manche avec Diva (n°361), sortie avant dernière qui très classiquement et au caractère bien trempée elle se jette dans les rasets à vive allure et en coupant légèrement les trajectoires comme cette enfermée sur T. Douville ou ce fut chaud. Des Carmen (6) ainsi qu’à son retour avec……. ses ficelles.  

IMG_0948 - DIVA (Nicollin) et T DOUVILLE.JPG

Texte et Photos Cyril Daniel

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR/ESPOIR*

Course du samedi 2 septembre 2017

Des biòu remuants

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

Brusc - I. Benafitou, les lauréats du 3M

Les membres, adhérents et amis de la Section taurine ont mis tout leur cœur pour ouvrir leur 12e finale du Trophée de la Vigne et des Etangs de belle manière : les jolies images du temps passé de prendre vie et ainsi de se transmettre. Côté piste, en revanche, le nombreux public est resté sur sa faim dans une course où, à 5 ans, Balaire de Guillierme (1er) montre de réelles qualités dans un ensemble de jeunes cocardiers (entre 5 et 8 ans) remuants et un peu brouillons. Les hommes, dont 3 As, malgré leur bonne volonté, sont restés eux aussi, dans le manque de cohésion.
Balaire (Guillierme, N.204).- Chasse en roundinant, poursuit à grande vitesse et ne néglige pas la finition. Surveille tout, repousse les hommes obligés de rentrer les reins face à la charge. Embarqué par Aliaga, Méric, Clarion, il se jette méchamment aux planches. Placé ou pas, c’est lui qui décide, dominateur jusqu’au bout, rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Madras (Cyr, N.910). - Sans trop se tenir, montre sa vaillance et sa franchise. Sur un bon mouvement serre Benafitou, Clarion pour 7 minutes. 1 Carmen et retour.
Tobias (Saumade, N.972).- Beau taureau bien armé qui exploite les angles, et se montre puissant dans ses ripostes. Pas facile à manier, il faut rentrer dans son terrain. Entre retenue et agressivité, garde ses ficelles. 2 Carmen et retour.
Picpoul (Michel).- Décalé des bois, la première longue trajectoire avec Méric est prometteuse.Mais au fil des minutes, se montre lourd à remuer. Bien cité, s’éclate aux planches après I. Benafitou, qui sur le raset suivant, mal engagé, se met en danger. Régulier mais manquant de conviction pour 14’30. 5 Carmen et retour.
Tutu (Les Baumelles, N.060).- Attaqué de manière brouillonne, montre une belle pointe de vitesse. Sans jamais se poser vraiment, conclut droit devant sur Méric (Carmen).Remuant rentre un gland.
Brusc (Ricard, N.908).- Le premier impact dès la 1re minute sur I. Benafitou, n’inspire pas les blancs. Brusc promène, saute, lâche les rasets ou ponctue. Le travail est décousu jusqu’aux dernières minutes où entrepris, le grand bannu se démultiplie aux planches sur 7 belles actions. 6 Carmen et retour.
Arbois (Plo, N.021, hp, 10 minutes).- Bravet, les rubans volent vite. Esseulé, saute seul ou après l’homme.Y.Martin s’investit pour les rubans. Arbois se montre pressant quand les blancs enchaînent et rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA

Photos CHRISTIAN ITIER ET MALI


Trophée de l’Avenir : Méric, 3 points ; Y.Martin, 1.
12e Trophée de la Vigne et des Etangs, Souvenir Bouisson : sur la saison à Christophe Clarion et Bayard de Nicollin (course du 15 juillet).
Prix Trophée 3 M : I. Benafitou et Brusc de Ricard.
Course du samedi 2 septembre. Entrée : 3/4 d’arène. Org. : Section taurine. Président : B. Séguier. Raseteurs droitiers : Vic, Katif, I. Benafitou. Gauchers : Aliaga, Y. Martin, Méric, Clarion. Tourneurs : Daniel, Arnel, Estève.

BALAIRE (Guillierme, 1er) fait le pas sur Jérémy Aliaga

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

Avant course

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

villeneuve,12e trophée de la vigne et des etangs,course camarguaise

*********************

 

02/09/2017

JONQUIERES-SAINT-VINCENT *AVENIR/HONNEUR

Vendredi 1er septembre 2017

Félix et Templier les lauréats du jour

jonquières,course camarguaise

Grosse action de Templier sur Joey Deslys

La course est rasetée sur un rythme d'enfer par moments, pas toujours à l'avantage des bious. Chez les blancs, Félix et Robert ont joué les locomotives.

Colombo (fabre-Mailhan, N.934).- Une petite série à gauche où il vaut mieux s'accrocher. Ignore les droitiers. Les plus grosses actions seront toutes pour les gauchers où il y a le feu chaque fois. Un énorme coup de barrière sur Robert qui le fait briller à la dernière minute. Une ficelle à la maison. 3 Carmen plus rentrée.

Prieur (Bon, N.822).- Quelques carreaux pour débuter, et ça continue avec une grosse débandade qui mécontente le pulbic. Puis, calé au toril, enclenche une belle série. Quand les ficelles s'ouvrent, la pagaille s'installe à nouveau. Un gros tampon sur Deslys et un monumental sur Fouque. Termine par 2 grosses envolées sur Robert et Guyon. 11 minutes, 3 Carmen et retour.

Pèlerin (Blanc, N.066).- Pas le temps de respirer, une rafale de rasets pour une minute et on passe aux ficelles. Baisse le ton après une mauvaise réception en contre-piste. Puis se ressaisit avec un gros tampon sur Guyon, passe la corne sur Fouque. Enorme bagarre pour la 1re ficelle levée par Maurel. 12 minutes, 4 Carmen et rentrée.

Bizet (Laurent, N.621).- Commence par un envol sur Robert, puis sur Benafitou, 2 minutes pour les rubans. 1 énorme avalanche et on passe à la 2e ficelle où il fuse par moments. Grosse percussion sur Robert, 7 minutes, 3 Carmen et rentrée.

Laos (Lautier, N.881).- Pas de cadeau à la sortie, surpris, les rubans volent en une minute. Raseté à 100 à l'heure, laisse sa 1re ficelle à Robert. Véritable monument de vaillance, il répond à tout. Pointe sur Deslys et s'envole sur Guyon qui sent la corne. Termine a mas. 7 Carmen et rentrée.

Templier (Ricard, N.881).- Vrai démolisseur, il tamponne et s'envole en bramant. Coup de barrière sur Deslys après lequel il récidive 2 fois. Après Félix, c'est l'envolée jusqu'aux tubes. Termine par une grosse action sur Fouque. Blessé, au sabot, réintègre à la 11e. 6 Carmen et rentrée.

Montmartre (Paulin, N.231, hp).- Un tau de 5 ans qui s'envole et fracasse sur chaque raset. Il se reçoit mal et met le frein pour terminer.

REMY MARTIN
Photo GEORGES MARTIN

Trophée de l'Avenir : Robert, 19 points ; Félix,13 ; Deslys, 13 ; Bernard, 4.

Trophée Honneur : Maurel, 13 points ; Guyon, 4 ; N. Benafitou, 2.

 

Course du jeudi 31 août.Entrée : plein. Organisateur : CT L'Aficion. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Guyon, Félix, Fouque, Maurel. Gauchers : N. Benafitou, Robert, Bernard, Deslys. Tourneurs : Perez, Dunan, Toureau et Jockin.

01/09/2017

TROPHEE TAURIN MIDI LIBRE - LA PROVENCE

Vendredi 1er septembre 2017 - Cocardiers des finales 2017

La commission du Trophée a choisi...

As, Avenir, Honneur. Pages blanches au tableau pour les trois finales du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence. Les membres de la commission autour. C’est l’heure des choix, il faut sélectionner les 7 (fois 3) cocardiers qui, par catégorie, se sont le mieux illustrés dans cette saison 2017. Et il y en a énormément. Tenir compte des âges, des pistes, de l’ordre de sortie... Alors ils se sont lancés. Chacun a donné sa liste dans une ambiance studieuse parfois excitée par l’enjeu. Echanges vifs, arguments pour départager plusieurs candidats au même poste, comparaisons, exemples... Et l’idée de donner les noms des meilleurs sans tenir compte des rumeurs (viendra, viendra pas...), ou d’autres considérations, juste le fruit de la réflexion après le très grand nombre de courses vues par chacun.

A l’issue de la réunion, les organisateurs d’Arles, Saintes-Maries-de-la-Mer et Paluds-de-Noves ont été informés des choix. A eux, aujourd’hui, de contacter les manadiers pour régler détails techniques et financiers.

A suivre donc.

MARTINE ALIAGA

Trophée Honneur, samedi 30 septembre, aux Paluds-de-Noves :

Dardaillon de Lafon. Muscadin de Fournier. Coutard de Fabre-Mailhan. Chicharito de Caillan. Triton de Plo. Saint-Eloi de La Galère. Galantoun de Lautier.

Trophée de l’Avenir, dimanche 1er octobre, aux Saintes-Maries de la Mer :

Toscan de Raynaud. Mousquioun de Nicollin. Campéon de Pagès. Muiron du Ternen. Coquillon de Lautier. Pino des Baumelles. Nîmois de Fabre-Mailhan.

Trophée des As, dimanche 8 octobre, en Arles :

Boer d’Occitane. Aïoros des Baumelles. Trancardel de Bon. Mignon de Cuillé. Cupidon de Paulin. Pourpier de Saumade.Jupiter de Laurent.

************

Les Saintes-Maries de la Mer : finale du Trophée de l’Avenir, location ouverte dès lundi au tél. 04 90 47 78 56.

Arles : finale du Trophée des As, location sur internet, www.arenes-arles.com. tél. 0 891 70 03 70. Au guichet : lundi au vendredi 9 h 30-12 h 30, 13 h 30-17 h 30, samedi : 9 h 30-12 h 30.

************

30/08/2017

29.08- BEAUVOISIN - Trophée de l'AVenir - Espoirs de la Manade Nicollin

Course du 27 Août 2017

SABRAN et FELIX EN LEADERS

IMG_9051.JPG

En clôture de la fête, c'est une course des espoirs de la devise rouge et verte qui était présentée. Après une première partie manquant de mordant,  la seconde a été plus prenante avec Rostand et surtout Sabran qui a tout pour...Les hommes pourtant pas avantagés par une piste sablonneuse, ont tous ont mis la main à la patte pour faire le maximum. Et parmi eux, il en est un qui a mis les bouché doubles, V. Félix en glanant les attributs les uns après les autres.
IMG_9059 - QUEYRAN sur V FELIX.JPGQueyran (N 203) : Sans trouver sa place, répond dans la IMG_9064 - TIBERE sur H POUJOL.JPGplus grande irrégularité en cherchant les fautes des hommes qui doivent s’en méfier. Finition après Oudjit et Félix pour 2 Carmen plus rentrée.
Tibere (N.169) : Bien que brouillon il se bat en se montrant à l'aise dans la pression. Retour à la 9ème sur blessure.
Jourdan (N.965) : Délesté de ses principaux attributs en trois IMG_9093 - JOURDAN sur V FELIX.JPGminutes et consenti statique, signe de jolies trajectoires rondement menées jusqu'à la limite. Au fil du temps demande un  plus d'engagement des hommes. 3 Carmen plus rentréeIMG_9110 - BRANTOME sur M GOUGEON.JPG.
Brantome (N.159) : Plus posé et en toute franchise, ingurgite les rasets. Ses poursuites sont tenues et serrées - Félix, Oudjit, Poujol - Le IMG_9134 - ROSTAND sur V FELIX.JPGdisque 4 fois au retour pour 11 minutes.
Rostand (N.846) : Bouillonnant, trépignant il démarre et saute sur tout ce qui se présente. Rapide il se jette dans les rasets pour conclure aux planches derrière Oudjit, Ameraoui et Félix (2). Dépouillé avant le terme,  le disque joué 4 fois le raccompagne. IMG_9147 - SABRAN  sur V FELIX.JPG
Sabran (N. 226) : Placement, rapidité et vista, voilà un potentiel non négligeable pour ce jeune biou qui se fait respecter. Raseté par conséquent au compte-goutte il s'impose et exprime sa méchanceté sur des menaces aux bois avec la corne ou des engagements après Félix (2) et Oudjit.3 Carmen IMG_9162 - FIER sur GOUGEON.JPGplus rentrée.
Fier (N.351) : Véloce et leste s'envole d'entrée puis affiche vaillance dans ses réactions vivement menées avec fougue et la corne qui traine à la planche. Carmen.


Entrée : Plein -  Organisateur : Cte d'animation
Présidence : Bruno Pascal
Raseteur Droitiers: Ameraoui, Félix, Oudjit - Gauchers : Gougeon, Poujol, Brunel (sort au 3eme) - Tourneurs : Fargier, Perez, Ull

Texte et Photos Cyril Daniel

29/08/2017

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AVENIR/HONNEUR

Course du dimanche 27 août 2017

Pescaïre et Katif
pour le Trophée des Jeunes

IMG_7700.JPG

Pescaïre - Chahboune, haut et fort

Si Uzès de la manade Vitou (course du 20 août) et Marvin Méric s’adjugent les prix de la saison du CT Le Trident, Katif et Pescaïre de Rambier, eux ressortent pour la finale. Fougueux des Termes effectue, dans un registre cocardier, une belle prestation. Les taureaux les plus jeunes étant desservis par la multiplication de rasets peu d’habiles sur les attributs, mais pour d’autres, la pression a servi.
Lou Linge (Guillierme, N.804).- Bourlingue, chasse les blancs. Au fil des minutes, face à des gestes plus coordonnés, se plie aux enchaînements et garde du pétard pour quicher Faure (Carmen). 9’30.
Apache (Raynaud, N.060).- Prend tout sur un rythme soutenu, jouant parfois des cornes. Prend du placement et ne lâche qu’au ras des planches. Subit sur sa 1re ficelle ouverte mais conclut rageusement. Un dernier tour multiplie les passages et même s’il réduit sa charge avec la fatigue, sa méchanceté le fait tenir, serrer Vic et encore Chahboune pour rentrer sa 2e ficelle. 4 Carmen et retour.
Fougueux (Les Termes, N.717).- Rapide, vite tourné dans les reprises, faisant le pas sur le premier raset d’attaque, il enchaîne à vive allure, tient ses rubans 4’30. Bien campé sur sa position, garde du mordant au démarrage et enclenche de nombreuses séries. 1 ficelle à la maison. 5 Carmen et retour.
Igor (Nicollin, N.978).- Ne vient pas franchement mais s’enfile nerveusement les séries. Katif plonge dans ses cornes pour une réponse musclée, idem Méric. En laisse passer puis libère son énergie au raset suivant. Irrégulier, rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
Achille (Occitane, N.809).- Cavale partout, se cabre après Vic, conclut sur Chahboune. De grandes enjambées, placement flottant et rasets brouillons lui font tenir 5 minutes ses rubans. Avec lui, il faut allonger la trajectoire, il vient alors conclure (Chahboune, 2 fois, 2 Carmen). Epuisé, il a du mal à tenir la distance.
Sultan (Vellas, N.907).- Rapide, franc, sans refus, il prend un nombre incalculable de rasets qui le saoûle. Avec un peu plus d’espace aux ficelles, il se reprend pour appuyer ses poursuites ou mettre la corne à l’arrivée après Vic ou N. Benafitou. Termine éprouvé avec ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Pescaïre (Rambier, N.988, hp).- Il faut un peu de temps pour que noir et blancs se mettent au diapason. Mais quand la machine se met en route, Pescaïre renvoie, à chaque action, les hommes sur les tubes. Une douzaine de coups aux planches où Chahboune, en particulier, se fait hisser haut. Un final qui a égayé l’après-midi. Des Carmen.


MARTINE ALIAGA
Texte et photos


Trophée de l’Avenir : Y. Martin, 10 ; Méric, 9 ; Chahboune, 4.
Trophée Honneur : Vic, 7 ; N. Benafitou, 5 ; Jourdan, 5
Course du dimanche 27 août. Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : CT Le Trident. Président : Aurélien Laget. Raseteurs droitiers : Faure, Fougère (sort au 4e), Katif, Jourdan, Vic. Gauchers : N. Benafitou, Chahboune, Y. Martin, Méric. Tourneurs : Daniel, Estève.

*************

Fougueux (manade Les Termes)
fait le pas sur l'invite de Yannick Martin

st-geniès-des-mourgues,course camarguaise

*************************

 

28/08/2017

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *AVENIR/ESPOIR

Course du samedi 26 août 2017

Sympathique Revivre

Saint-Georges-d'Orques,course camarguaise

Les vainqueurs du Trophée des Artisans et commerçants
Jonathan Vic et Umeau de Plo

Le dynamique président Serge Denis et son équipe du CT Le Trident organisent toujours de belles courses telle celle de ce Revivre. Si Umeau gagne le Trophée des Artisans et Commerçants, Roymai pouvait y prétendre. Malgré l’absence de Jérémy Aliaga (blessé), les blancs se sont investis. Benammar totalise et Vic, prophète en son pays, remporte le prix au meilleur raseteur.
Darak (Michel, N.1012).- Il se place d’entrée, laisse passer mais lorsqu’il vient met la corne en conclusion. Conserve son 2e gland. 9 minutes un peu stoïque. 3 Carmen et rentrée.
Sibrané (Le Ternen, N.192).- Met du temps à trouver ses marques. Il faut insister pour qu’il vienne. Cède son 2e gland à la 10e avec parfois de bonnes réactions. Conserve ses ficelles.
Roymai (Mermoux, N.257).- Décidé, il surveille les départs, vient fort cornes menaçantes jusqu’aux planches. Pour son 2e gland qu’il rentre, saute après Ouffe et le défend jusqu’à la fin. 6 Carmen et retour.
Umeau (Plo, N.895).- Aprés des passages en contre-piste, il serre Benammar (2 fois) pour son 2e gland à la 5e. Aux ficelles, vient fort toujours après Benammar et se dresse sur Brunel. Navigue mais plus on le sollicite plus il redouble d’activité. Conserve ses ficelles. 5 Carmen et retour.
Gaudi (Chaballier, N.144).- Il cède rapidement ses rubans. Enchaîne les séries avec bravoure et cède la 1re ficelle à la 5e la 2e à la 9e. 2 Carmen et retour.
Vannier (Saint-Pierre, N.129, 12 minutes).- 3 minutes pour arriver aux ficelles. Entrepris, il ne refuse rien. S’engraine et décoche un puissant coup de barrière après Benammar. Rageur, il conserve sa 2e ficelle. 5 Carmen et rentrée.
Castelet (Ricard, N.133).- Avec un bon placement, il répond à des séries pour sa cocarde. Quelques évasions et cède ses rubans sur une belle série. Tient sa 1re ficelle jusqu’à la dernière minute où Vic prend les derniers tours sous l’ovation. 4 Carmen et retour.


SAINT HILAIRE
PHOTOS MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Benammar, 14 points ; Ameraoui, 8 ; Brunel, 4.
Course du samedi 26 août. Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : CT Le Trident. Président : T.Tosas. Raseteurs droitiers : Vic, Ameraoui, Charnelet. Gauchers : Brunel, Benammar, Ouffe. Tourneurs : Grando, Ull.

Le coup de barrière du jour
Vannier de Saint-Pierre sur Benammar

Saint-Georges-d'Orques,course camarguaise

*********

Umeau met Benammar en difficulté

Saint-Georges-d'Orques,course camarguaise

Saint-Georges-d'Orques,course camarguaise

*************

Roymai, un cocardier exigeant et dominateur

saint-georges-d'orques,course camarguaise

*************************

SAINT-GILLES *TROPHEE DES AS*

Course du dimanche 27 août 2017

Ça biche pour Errik !

STGILLESCERBEREPHEM.jpg

Cerbère aux planches à la poursuite de Bastien Four

 

STGILLESERRIKPHEM.jpgUne finale de la Biche d'Or qui voit briller Lou Barri et Vincent dans le premier acte. La seconde partie est animée haut la main par Cerbère qui, malgré la tourmente menée par les hommes qui éveille les grondements du public et l’autorité de la présidence, s’impose avec fermeté et se révèle un compétiteur de premier ordre. Il s’octroie ainsi le prix avec Errik comme partenaire. Le reste des invités du second acte côté toril, se montrera également participatif. Tous sauf le premier, tiennent le quart d’heure.
Pirate (Lou Pantaï, N.630) semble perdu, prend rapidement le centre de la piste et en trois minutes les premiers attributs sont dissous. Totalement absent du jeu malgré les efforts de la troupe pour lui donner une chance qu’il ne saisit pas. Il fait un retour anticipé au toril. 12 minutes.
Lou Barri (La Galère, N.322) se jette d’entrée dans de grosses séries avec générosité. D’un bon placement, il s’engage avec anticipation, joue de la tête derrière les hommes et pousse au train avec fougue. 7 Carmen et retour.
Vincent (Aubanel-Baroncelli, N.5108) C’est avec vaillance qu’il se cale à la planche, s’implique avec sérieux, Benafitou pose la main au frontal et le tire au maximum, le ton est donné. Vincent reste joueur et suit avec intérêt ceux qui vont le chercher. 6 Carmen et retour
Galopin (Blanc, N.870, 15’) s’acharne dans des répliques pour défendre ses attributs qui s’évanouissent rapidement. Aux ficelles, Aliaga s’engage et se fait raccompagner avec fermeté, la bataille est engagée sur le premier lien qui fait hausser le ton dans les tribunes, suite à quoi Galopin se durcira sur la fin de course. 5 Carmen et retour
Cerbère (Lautier, N.746) se défend dans la débâcle semée par la tornade blanche. Il faut passer aux pelotes pour voir des gestes plus posés et académiques. Cerbère s’affranchit avec beaucoup de sérieux dans une prestation qu’il offre avec panache. 7 Carmen et retour
Léo (Raynaud, N.832) s’engage avec force et audace mais en 2’30, la seconde ficelle est déjà primée. Généreux à souhait, il se chauffe rapidement et presse les hommes à la planche, mais à trop cogner Léo finit par prendre du recul. 4 Carmen et retour.
Lucky (Joncas, N.854) joue avec les grands et en cinquante secondes il paye sa bonté en laissant filer ruban et pompons. Toujours actif, il s’élance sur Four avec une fougue terrible. Pour la suite il n’aura de cesse de prendre de l’envergure. 5 Carmen et retour.


Texte et photos
ERIC MARC

Trophée des As : M. Favier, 15 points ; F. Martin, 14 ; I. Benafitou, 12 ; Four, 10 ; Errik, 10 ; Aliaga, 3 ; Marquis, 2 ; Auzolle, 1.
Course du dimanche 27 août. Entrée : 1/3 d’arène. Org. : Ass. Des Festivités. Président : D. Gaillard. Raseteurs droitiers : Auzolle, I. Benafitou, F. Martin, Soler. Gauchers : Aliaga, Errik,. Favier, Four, Marquis. Tourneurs : Cuallado, Bensalah, Kerfouche, Garcia, Fouque. Fait marquant : Aliaga sort sur blessure à la 7e de Léo (mauvaise réception).

27/08/2017

27.06.17 - SAINT CHAPTES - VACHES COCARDIERES

Course su 26.08.17

CARNAVALESQUE !

Toscane, Sirène et surtout Mamille et Damisello

20 minutes de retard, le manque d'entrain, de suivi et d'erreurs répétitives des officiels – Carmen enclenché en continu, confusion des raseteurs – au point que le public se prêtait au jeu tout en manifestant -  Rien n’a été fait pour que cette course prenne son rythme de croisière, malgré l’investissement des hommes à dose adaptée à chaque vache. Toscane et surtout Mamille et Damisello sont la pointure au-dessus. Sirène démontre un petit quelque chose.  R Guyon à droite, M Gougeon à gauche font l’essentiel. Les autres participent sans forcer la cadence, ce qui sera bénéfique à certaines vaches et néfaste à d’autres…

Bref hormis l’animation de la course, si l’on s’en tient aux principaux protagonistes, l’après-midi en pays de Régordane fut sympa.

IMG_8927 - CORA (Blatière Béssac) sur T DOUVILLE.JPGCora (Blatiere-Bessac – n°545) : En déplacements les hommes la consentent. 2 arrivées brutales après Guyon et Douville et un sec coup de tête en défense. Carmen au retour.IMG_8947 - VIOLETTA (Ribansol) sur M SANCHEZ.JPG

Violetta (Ribansol – n°806) : Pas de refus, fait légèrement le pas et tête basse se défend tout en manquant de finition et en se mettant au rythme de l'homme. 3 Carmen  plus IMG_8962  - JUNON (Fabre-Mailhan) sur R MARQUIS.JPGrentrée.
Junon (F.Mailhan – n°252) : Part sur tout. Consentie en continuité elle brille dans les enchaînements poussés jusqu’à la limite. Le disque deux fois plus retourIMG_8974 - TOSCANE (La Clapière) sur R GUYON.JPG

Toscane (La Clapiere – n°644) : Vive et déterminée elle affiche vaillance et agressions aux planches ou elle tape des cornes. 6 fois le disque retour inclu.

IMG_8992 - MAMILLE (Chaballier) sur M SANCHEZ.JPGMamille (Chaballier – n°915) : Un avion à réaction. Tous les rasets sont magistralement conclus aux planches ou elle tamponne dangereusement ou bascule une demie douzaine de fois après Guyon, Douville, Sanchez et Gougeon. 3 fois les honneurs plus rentrée. Hirondelle (Les Montilles – n°102) : Perdue elle vient, ne vient pas, lâche, saute.... Pire est le Carmen final sous les rires du public….. IMG_9017 - SIRENE (Leron) sur T DOUVILLE.JPG
Sirène (Leron – n°210) : Impressionne d'entrée malgré sa jeunesse qui lui sera fatale dans la pression. Rasetée tranquille se met en valeur par ses arrivées engagées notamment derrière Guyon (3), Gougeon (3) et Douville.  4 Carmen plus retour.

IMG_9049 - DAMISELLO (Chapelle) sur M SANCHEZ.JPGDamisello (Chapelle – n°927) : Vaillance et Festival d'actions, une douzaine pour conclure explosivement. Tour à tour, Gougeon (2) Guyon (2), Marquis (3) et Sanchez pour les plus engagés la feront briller de mille feux. Moult Carmen et applaudissements à son retour. Il fallait bien ça pour oublier tout le reste….
Entrée : 1/3 - Organisateur : Cté des Fêtes
Présidence : Guy Chaneac
Raseteurs droitiers : T Douville, R  Guyon, R  Bruchet Raseteurs Gauchers : M Gougeon, M  Sanchez, R  Marquis
Tourneurs : S Fargier,A  Duran, H  Fadli -- Texte et Photos Cyril Daniel

PELISSANNE *Avenir/Honneur*

Samedi 26 Août 2017

LE ROMAN COCARDIER D'ARAGON…..

IMG_2409.jpg

Poursuite d'Aragon (Fournier) sur Antoine Charrade

Entrée: ½ Organisateur: Sté Taurine Paul Ricard Présidence: J Perrin Droitiers: Charrade, Fouque, Michelier Gauchers: Bernard, El Mahboub (sort 5ème), Ricci Zelphati Tourneurs: Abbal, Tourreau.

Course homogène avant la finale avec Aragon cocardier. Mesclun termine en fracas blessant musculairement Charrade puis Zelphati. L'équipe est travailleuse avec Charrade en chef de file mais El Mahboub doit se retirer au 5ème et Bernard est sur une jambe après la pause.

Décidé, CARIGNAN (Fabre-Mailhan n°910) honore tout avec vaillance. Premier volontaire, il prend les séries et pousse quelque fois au bout. Quatorze minutes agréables qu'il améliorerai avec du placement. 4 Carmen et rentrée. Lourd, PRINTEMPS (Blatière-Bessac n°919) perd ses rubans en moins de deux minutes. Sans reins, une fois lancé il cloue les cornes aux bois avec brutalité. Aux ficelles, il contrôle mieux les départs devant le toril mais en fin de course il salue plus qu'il ne vient. Rentre un tour de sa première ficelle en musique jouée deux fois. Calé, DOLLAR (Ricard n° 862) attend et donne le change au dessus des bois après Bernard. Il paie cash aux planches avec une demi-douzaine de sauts ou coups de barrière  après les hommes. Combatif, il perd cocarde et second gland dans les deux dernières minutes. 3 Carmen et retour.

Rapide, ARAGON (Fournier n°118) contrôle cul aux planches. Sans poésie il enferme dangereusement les blancs. Son roman cocardier mène la vie dure aux hommes. Fouque avec les 2 glands se fait remarquer. Incisif dans les séries, il conserve brillamment une ficelle. 3 Carmen et retour. Mobile, CILAOS (Gillet n°866) défend ses ficelles dans la minute. On croit que cela va aller vite mais il se reprend, tape aux planches, enferme Charrade, saute, s'envoie après les tourneurs et brille dans les séries jusqu'à rentrer une ficelle. 4 Carmen et rentrée. Le petit DOCKER (Ribaud n°858) saute d'un raset à l'autre mais aussi après Charrade qui totalise (coupe, cocarde un gland et les deux ficelles) dans six minutes vaillantes. 3 Carmen et rentrée. Jeune pousse de 5 ans, MESCLUN (Bon n°217) impressionne et s'envole aux tubes après Charrade qui doit sortir. Il récidive sur Zelphati pantalon déchiré qui doit lui aussi quitter la piste. Il saute après Bernard et se dresse après Fouque pour un final hautement spectaculaire. A revoir. 2 Carmen et retour.

IMG_2361.jpg

Arrivée serrée de Carignan (Fabre-Mailhan) sur Enzo Bernard

IMG_2373.jpg

Arrivée menaçante de Printemps (Blatière-Bessac) sur Romain Fouque

IMG_2383.jpg

Engagement au dessus des planches de Dollar (Ricard) sur Enzo Bernard

IMG_2413.jpg

Aragon (Fournier) sur Charly Zelphati

IMG_2417.jpg

Geste précis de Romain Fouque à la tête de Cilaos (Gillet)

IMG_2422.jpg

Docker (Ribaud) sur Antoine Charrade

IMG_2444.jpg

Coup de barrière de Mesclun (Bon) sur Enzo Bernard

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l'Avenir: Charrade (20) Fouque (10) Bernard (9) El Mahboub, Zelphati (4)

Trophée des raseteurs Honneur: Michelier (7) Ricci (6)

   ******************************************************************************

IMG_2431.jpg

IMG_2432.jpg

Spectaculaire final de Mesclun (Bon) ci-dessus sur Antoine Charrade et 

sur Charly Zelphati ci-dessous

IMG_2435.jpg

IMG_2436.jpg

IMG_2437.jpg

IMG_2438.jpg

IMG_2439.jpg

IMG_2440.jpg

IMG_2441.jpg

*****************************************************************************

 

26/08/2017

MANDUEL *AVENIR/ESPOIR*

Vendredi 25 août 2017

A Maurel et Pacheco, le trophée

Ce trophée souvenir de la famille Thibaud revient au raseteur David Maurel et à Pacheco de la manade Saliérène. Les 8 raseteurs (plus 4) ont imprimé un rythme soutenu et les 6 cocardiers ont tiré leurs épingle du jeu.

Criquet (Blanc-Espelly, N.792).- Un bon premier qui se montre à son avantage dans les séries menées tambour battant. Il parvient à sauver sa deuxième ficelle. 5 Carmen pendant plus rentrée.

Cerf (Gillet, N.812).- Remplace Berlioz initialement prévu. Le rythme ne baisse pas. Bernard nous gratifie de magnifiques rasets récompensés par Carmen. Parvient à tenir jusqu’à la dernière seconde.

Pacheco (Saliérène).- 5 Carmen. D'entrée anticipe Castell qu'il enferme sur le raset suivant. Défend son 2e gland jusqu’à la 5e minute. Aux ficelles, le rythme diminue et il brille dans plusieurs enfermées sur Bernard 2, Bressy, Matéo qui lève la 1re ficelle à la dernière seconde.

Nabucco (La Galère, N.050).- Assailli, ne résiste pas plus de 1'30 pour les attributs avec une enfermée sur Castell. Cloue les planches derrière Bernard, enferme plusieurs fois Maurel et Bernard encore. 9 minutes intenses, 3 Carmen (non accordé à sa rentrée?).

Salomon (Navarro, N.967).- De sa position centrale, il se montre irrégulier dans de vives poursuites ou des refus. Matéo est son principale adversaire (5 points). Maurel frôle le pire au saut de la barrière, revient, et lève la 1re ficelle. Rentre dépouillé à la 7e minute.

Manduellois (Briaux, N.037).- Les hommes semblent le craindre. Décollé des planches, il vient fort, saute seul. Se livre avec vigueur dans une série. Conserve sa 2e ficelle.

PANI

Trophée de l'Avenir: Bernard, 13 points ; Matéo, 10 ; Castell, 10 ; Bressy, 6.

Course du jeudi 24 août. Entrée : demi-arène. Organisateurs : CT le Trident. Présidence : Christian Privat. Raseteurs droitiers : Bressy, Castell, Maurel, Marquier, Michelier. Raseteurs gauchers : Bernard, Matéo, Ferriol. Tourneurs : Lebrun, Ruiz, Roux, Khaled.

 

LATTES *AVENIR/ESPOIR*

Samedi 26 août 2017

Lou Capitou, Maori les jeunots régalent

Les arènes Claude-Bellas sont bien pleines pour ce concours de manades où les jeunes Lou Capitou et Maori présentent de belles qualités face au travail des blancs correct en cette fin août.

Saladin (Saumade, N.517).- Bien présent et performant en tête à tête (Méric, Chahboune, Brunel), il demande au fil des minutes plus d’investissement et rentre sa 2e ficelle. 4 Carmen et retour.

Métis (Daumas, N.870).- Tient bien sa position et fonce tête basse. Fait le ménage le long des planches, les hommes ne mettent pas assez de rythme alors qu’il ne refuse aucune invite. Rentre ses ficelles.

Lou Capitou (Chaballier, N.246).- Le jeunot répond avec fougue, ne rechigne pas au travail en coupant un peu le terrain (Chahboune, I. Benafitou). Se chauffe dans les enchaînements et se cabre après Robert qui l’allonge, au raset suivant, pour une jolie conclusion. Idem après I. Benafitou. Série conclue avec coup de barrière et bascule. 1 ficelle à la maison, 8 Carmen et retour.

Félibre (Lou Pantaï, N.625).- Appliqué autant dans ses ripostes que dans son placement, il s’offre aux blancs. Véritable métronome pour 7 minutes d’école. 2 Carmen et retour.

Maori (Saumade, N.143).- Changement de musique, les hommes se rangent droite et gauche. Maori fait le ménage, puissant, rapide et cornes pointées méchamment en finition. Pas commode, il oblige à l’application et gare à l’arrivée où la banne fouette l’espace. Rentre un gland. 5 Carmen et retour.

Othello (Michel, N.277 pour 12 minutes).- Les premières passes sont brouillonnes pour ce jeune biòu qui ne se tient pas. Si l’homme allonge, il fait la planche, joli coup après Méric, fait le pas à quelques reprises. Sans se poser jamais, sans rien refuser, sa vaillance l’épuise et les hommes profitent de sa franchise. 10’30. 5 Carmen et retour.

Texte et photo
MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Robert, 18 points ; Méric, 7 ; Chahboune, 7 ; Montesinos, 4.

Course du vendredi 25 août. Entrée : plein. Organisateur : mairie. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Faure, Montesinos. Gauchers : Brunel, Chahboune, Méric, Robert. Tourneurs : Jockin, Daniel, Garcia.

25/08/2017

LATTES *AVENIR/ESPOIR*

Vendredi 25 août 2017

Les prix pour Jougaire et Robert

Lattes,course camarguaise

Jougaire et Robert

Le Trophée Paul-Andrieu revient au taureau Jougaire (Fabre-Mailhan) et au raseteur Robert. Rémi Guyon anime cette course, meilleure en 2e partie.

Chicolo (Chaballier, N.016).- 2 minutes pour les rubans. Placé, Chicolo serre Montesinos et Guyon, se dresse après Ameraoui. Cul aux planches, il conserve ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Mitifio (Fabre-Mailhan, N.904).- 2 mn sans refus pour arriver aux ficelles. Placé, il enchaîne les séries pour sa 1re ficelle. Raseté, par intermittence, il la défend jusqu'à la fin. 1 Carmen.

Roucau (Lafon, N.1005, remplace Fangassier).- Après 2 passages en contre- piste, il effectue des séries sans résultat pour sa cocarde. Il s'évade plusieurs fois encore, Rémi Guyon tente en vain pour ses ficelles qui rentrent.

Occitan (Vellas, N.215).- Il se livre et cède ses rubans à la 3e minute. Placé, prend tout et va au bout. Résiste bien sous un bon nombre de rasets, saute après Robert à la dernière minute. Ficelles au toril. 6 Carmen et retour.

Jougaire (Fabre-Mailhan, N.105).- Moins d'une minute aux rubans pour Robert. Se livre sans retenue et avec bravoure pour sa 1re ficelle qu'il cède à la 5e. Enchaîne sur le même tempo pour sa 2e ficelle, sans rien refuser jusqu'à la 12e. 6 Carmen et rentrée.

Panadero (Michel, N. 266, 12 minutes). - 2 mn pour les pompons où il passe les barrières plusieurs fois. A Robert, la 1re ficelle, à la 8e. Un peu tendre mais avec de bons principes, rentre dépourvu à la 10e. 2 Carmen et rentrée.

SAINT HILAIRE
PHOTO GEORGES MARTIN

Trophée de l'Avenir : Robert, 25 points, Méric, 5 ; Brunel, 3 ; Montesinos, 3 ; Ameraoui, 1.

Course du jeudi 24 août.

Entrée : ¾ d'arène. Organisateur : mairie. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Montésinos, Ameraoui, Guyon. Gauchers : Robert, Méric, A. Benafitou, Brunel. Tourneurs : Jockin, Duran, Daniel.

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AS*

Vendredi 25 août 2017

Comme une fin août

STGENIESRENARDALIAGAPHVENTADOUR.JPG

Aliaga - Renard, ça passe ou ça casse ?


Des gradins pleins , un public bon enfant qui peut siffler ou s'enflammer selon le travail des hommes et la cadence des Carmen. Chaleur, accumulation des courses, le travail n'a pas toujours été au goût des spectateurs face à des biou qui eux aussi marquent le pas. Aliaga travailleur infatigable totalise, Ciacchini un peu dans l'ombre mais toujours présent, Ouffe inusable font les points. Bravo au CTPR Le Trident pour son travail.

BEL AMI (Occitane, N.422).- Tranquille prends les rasets au passage. Proméne les hommes pour cocarde et glands. Aux ficelle, saute aprés Faure, s'enhardit pour de bonnes séquences, alterne les placements. Benafitou, Katif  le bonifient. Manque de travail, conserve 1 ficelle. 3 Carmen.
SIROCCO  (VellasN.808).- On la vu plus  percutant . Peut venir finir avec le poitrail. Tape sur Katif. Meilleur dans les planches, il déclenche le disque sur de colérique finitions. Plus de travail lui aurait été bénéfique. Garde 1 ficelle. 6 Carmen.
RENARD (Brestalou, N.604).- Attentif à tout il vient fort en anticipant, se tourne pour les reprises. C'est classique et agréable. Ferme la porte à Aliaga. Le travail se fait au compte goutte. On craint ses anticipations qui allument le disque. Marignan, Faure, Katif, sa coupe le terrain. Bonne prestation, 5 carmen et les deux ficelles.
COQUET (Cuillé, N.706).- Cocarde et glands avec un léger revers. Aux ficelles de bonnes longueurs sur Marignan et Aliaga avec saut. Le biou aime la bourre mais hélas le travail sera intermittent. Rentre 1 ficelle, 4 Carmen.
ANDRELOUN  (Raynaud, N. 958).- Saute d'entrée et indique le scénario . Sa méchanceté le rend brouillon, veut tout prendre et se perd dans son travail. Les hommes se font spectateurs et le public siffle. Se dresse sur Ciacchini. Conserve 1 ficelle avec 1 carmen.
AROUJO (Guillierme, N.765).- Pour lui aussi ça sent la fin de saison. Le travail sera en dents de scie, ses coups de tampon lui donne 6 carmen, notamment sur Ciacchini et Aliaga. 12 minutes de course en demi teinte.
QUINTILIEN (Le Ternen, N.950, hp).- Avec ses gros coup de boutoir sur Benafitou et Marignan, le biou sort son épingle du jeux, chasse les tourneurs en percutant, proméne les hommes . Il a fait le boulot pour un final qui réveille le public jusque là amorphe.

Texte et photo
VENTADOUR

Course du jeudi 24 août. Entrée : plein. Organisateur : CT Le Trident. Président : Aurélien Laget. Raseteurs droitiers : Marignan, Katif, Faure, I. Benafitou, Ciacchini. Gauchers : Bouhargane (sort au 3e), Aliaga, Ouffe, Allam. Tourneurs : Estève, Garcia, Bensalah.

Trophée des As : Aliaga, 21 points ; Ciacchini, 14 ; Ouffe, 10 ; Marignan, 8 ; Katif, 5 ; I. Benafitou, 4 ; Allam, 3.

CLASSEMENT DES RASETEURS

LOGOTT.jpg

Parution dans Midi Libre et La Provence

du vendredi 25 août

TROPHEE DES AS - GROUPE 1

1. ZEKRAOUI Youssef (G)* 514

2. MARIGNAN Vincent (D)* 504

3. KATIF Ziko (D)* 422,5

4. CADENAS Joachim (D) 409

5. BENAFITOU Iliass (D)* 335

6. CIACCHINI Jérémy (D) 305

7. ERRIK Radouane (G) 245,5

8. ALIAGA Jérémy (G) 237

9. FOUR Bastien (G) 222

10. FAVIER Maxime (G) 212,5

11. CHEKADE Amine (D) 150,5

12. MARTIN Jérôme (G) 141

13. OUFFE Julien (G) 134,5

14. ALLAM Fayssal (G) 120,5

15. AYME Anthony (D) 106

16. MARTIN François (D) 94,5

17. BOUHARGANE Jamel (G) 90,5

18. POUJOL Hadrien (G) 79,5

19. DUNAN Stephane (D) 70

20. RASSIR Sofiane (G) 69

21. BELGOURARI Mehdi (D) 61

22. ALLOUANI Sabri (D) 58

23. AUZOLLE Loïc (D) 50

24. FAURE Lucas (D) 42

25. GROS Romain (D) 34

26. SOLER Jeremy (D) 33,5

27. MARQUIS Rudy (G) 30

28. VILLARD Benjamin (D) 27

29. BRUSCHET Romain (D) 17

TROPHEE DE L’AVENIR – GR. 3

1. FELIX Vincent (D) 789

2. DESLYS Joey (G) 565

3. ROBERT Geoffrey (G) 555

4. GAILLARDET Joan (G) 472

5. BERNARD Enzo (G) 458

6. ZBIRI Smaïn (G) 448

7. MERIC Marvin (G) 441

8. PRADIER Yoan (D) 403

9. CHARRADE Antoine (D) 330

10. BRESSY Ludovic (D) 328

11. AMERAOUI Loïc (D) 300

12. MARTIN Yannick (G) 291

13. MICHELIER Yannick (D) 287

14. NAIM Yassin (G) 284

15. VACARESSE Tom (D) 266

16. JAUBERT Florent (D) 249

17. MATEO Ludovic (G) 243

18. EL MAHBOUB Youssef (G) 207

19. BEN AMMAR Sofian (G) 201

20. FOUQUE Romain (D) 146

21. ORTIZ Rodrigue (D) 113

22. BRUNEL Alexis (G) 112

23. LOPEZ Florian (G) 92

24. ZELPHATI Charlie (G) 84

25. CASTELL Tristan (D) 69

26. CHAHBOUNE A. (G) 49

27. FAVIER Nicolas (G) 43

27. MONTESINOS Gabriel (D) 43

29. LAURIER Pascal (D) 40

TROPHEE HONNEUR - GR. 2

1. MAUREL David (D) 297

2. OUDJIT Jean-Henri (D) 230

3. GUYON Rémi (D) 210

4. MARQUIER Mathieu (D) 142

4. MOUTET Damien (D) 142

6. FERRIOL Joffrey (G) 121

7. VIC Jonathan (D) 103

8. FOUGERE Dimitri (D) 92

9. CLARION Christophe (G) 68

10. JOURDAN Victor (D) 57

11. MOINE David (D) 54

12. BENAFITOU Nabil (G) 53

13. MARTIN COCHER D. (G) 48

14. GAUTIER Anthony (D) 47

15. MARTINEZ Damien (D) 41

16. PINTER Jéremy (G) 36

17. SANCHIS Boris (D) 34

18. SANCHEZ Marc(G) 30

19. CANO Guillaume (D) 26

20. ALARCON Loïc (G) 19

21. CHIG Mohamed (D) 18

22. CAIZERGUES Kévin (D) 16

23. AROCA Samuel (D) 14

24. GOUGEON Mickaël (G) 13

25. RODRIGUEZ Vivien (G) 11

25. GARCIA Ludovic (G) 11

27. ALIAOUI Farid (G) 9

27. RICCI Jean-Louis (G) 9

29. LOPEZ Mickael (G) 7

30. MEBAREK Sidi (D) 6

31. LAFARE Jérémy (G) 5

32. MIRALLES Cédric (D) 4

33. SABOT Benjamin (D) 2

33. ROIG Thomas (D) 2

33. DOUVILLE Thibaud (D) 2

33. CHARNELET Mickaël (D) 2

 

* Dans le classement du Trophée des As, les astérisques indiquent les raseteurs qui sont passés dans la phase « plus de 30 courses courues ».

* Les classements As, Avenir, Honneur ne tiennent pas compte des courses d’hier jeudi 24 août.

23/08/2017

LE CRES *TROPHEE DES AS*

Mercredi 23 août 2017

Aliaga, I. Benafitou et Camerone
pour le 3 M et la Garrigue

Jérémy Aliaga mène la course avec assiduité et un travail sérieux. Il trouve récompense par le prix de la 7e journée du Trophée 3 M avec le cocardier Camerone de la manade Paulin qui fait tonner le canon. Ilias Benafitou, lui, s’octroie le 45e Trophée de la Garrigue aux points. Une course plaisante où Malibu de la manade Thibaud, 7 ans, se fait remarquer à ce niveau des As devant 11 raseteurs qui, certes sur un rythme aoûtien, pèsent quand même sur les débats. L’ouverture par les cavaliers de Gallus et Régine Pascal est charmante avec un joli décorum. Un coup de cœur est remis à Guy Vergnes, ancien président, par la nouvelle équipe du Joujou
Boudet (Les Baumelles).- Chasse le long des planches, se pose un temps ou se décale et tricote parfois en direction des avant-bras. Repousse les importuns, retient sa charge mais, secoué, serre Marignan de près. Rentre ses ficelles. 1 Carmen.
Malibu (Thibaud).- D’entrée montre son agressivité en se jetant aux planches après Marignan, Vic. Bien campé, aux ficelles, envoie de méchants coups de semonce en finition. M.Favier prend une pointe qui ouvre une ancienne blessure et doit sortir. Les hommes marquent le coup. Malibu, s’il ne vient pas à chaque invite, reste concentré, attentif à tous les départs et finit par un gros engagement sur Aliaga. Très intéressant. 6 Carmen et retour.
Pedro (Lautier).- Coupe volontiers la route aux hommes, sans se placer vraiment, mais toujours prêt à collaborer. Leste sur les reprises et pouvant taper droit devant. Quelques anticipations et longueurs dont une très serrée sur Benafitou et garde ses ficelles. 7 Carmen et retour.
Vauban (Paulin).- Pas trop concerné aux rubans, bien embarqué par Aliaga, I. Benafitou, Katif, il fait la planche. Mais prend les invites à contrecœur. S’anime sur un tempo plus rythmé (à la 1re ficelle ouverte) et s’envoie à plusieurs reprises. Mais sans convaincre. Rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.
Ramier (Brestalou).- Droite-gauche à fond. Sa vitesse corse le jeu, son manque de placement le dessert mais il reste bon partenaire. De multiples séries, se rebelle et envoie les cornes après Oudjit pour 8’30 rythmées. 5 Carmen et retour.
Camerone (Paulin).- Expérimenté, c’est lui qui règle la musique. Sans se poser vraiment, il choisit ses cibles après qui il explose lourdement aux planches. Une dizaine d’impacts (pour autant de Carmen) méchamment frappés et rentre ses ficelles en musique.


MARTINE ALIAGA

Trophée des As : I. Benafitou, 18 points ; Aliaga, 9 ; Ouffe, 4 ; Favier, 3 ; Marignan, 2 ; Ciacchini, 2.
Trophée Honneur : Oudjit, 12 points ; Vic, 10.
Course du mardi 22 août. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT Joujou. Président : T. Tosas. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Katif, Marignan, Vic, Oudjit, Ciacchini. Gauchers : Aliaga, M. Favier (sort au 2e), Y. Martin, Méric. Tourneurs : Garcia, Bensalah, Daniel, Estève.