Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/07/2017

VERGEZE - VACHES COCARDIERES

Course du vendredi 28 Juillet

A L’IMPOSSIBLE NUL N’EST TENU

Les Blancs ont mouillé le maillot mais bon ……

IMG_6504.JPG

Pour son 3ème jour de fête locale, la plaza vergezoise accueillait la gente féminine avec un concours de manades Blatiere-Bessac, Chaballier et Chapelle qui autant le dire d'entrée a été faussé par le manque non pas de travail, lais tout simplement d'hommes. En effet, ce sont seulement 5 tenues blanches qui sont venues se présenter au Maestro de cérémonie et qui ont fait le maximum, le maximum pour donner du rythme, le maximum pour que les Cocardières se mettent en valeur. Mais ça ne marche pas toujours. A un moment, il faut que tout monde se remette en question. 5 hommes (sur 6 invités)  dans cette grande piste ô combien compliquée (piste spacieuse, barrières hautes, contre piste large), c’est nettement insuffisant.

Pour la Manade Blatière-Béssac : Elisa et Sarah initialement prévues sont IMG_6515 - CORA - SANCHEZ.JPGremplacées par Cora (n° 547) qui  a bien joué son rôle de première. Entre placements, déplacements, sauts (2) et séries elle meuble ses 10 minutes en IMG_6629.JPGrépondant en faisant légèrement les pas. 2 Carmen plus retour avec ses glands. Seconde remplaçante, Orphée (annoncée n°407 mais marquée 947 – 7ème  a démontré un potentiel fort intéressant. En se déplaçant constamment, elle répond avec beaucoup de vivacité jusqu’au fil planches bien que ces dernières soient trop éloignées du départ du raset…Bien que souffrant de la grandeur de la piste, sa course demeure fort positive IMG_6576 NOELLE - CHARNELET.JPGet tournée vers l’avenir. Pour finir chez le trio Orange et vert, Noëlle (n°407- 4ème) du haut de ses 13 ans, va s’imposer.  Tantôt positionner dans les planches, tantôt légèrement éloignée, ses répliques se font tête basse, et un sec coup de tête vient augmenter la difficulté pour les hommes méfiants. 1 coup de barrière derrière Charnelet, le retour se sait en musique (joué 3 fois) avec ses glands.

Pour la Manade Chaballier : Sarah (n° 701 – 2sde) manque IMG_6550 - SARAH - GOUGEON.JPGde pétard. Néanmoins, elle accepte tout, pousse aux planches après Sanchez ou elle sa se lever 2 fois. Vulnérable elle cède 1 ficelle. 3 Carmen plus rentrée. Argentina (annoncée n°231 mais marquée 339) est IMG_6594 - ARGENTINA - CAIZERGUES.JPGbrouillonne. Elle accepte tout, mais manque de concentration et de suivi. Elle aussi semble se perdre dans l’espace qui lui est proposé. Rentre 1 ficelle en silence. Pour conclure IMG_6620 - MAMILLE - GOUGEON.JPGchez les Sang, Blanc et Or, Mamille (n°915 – 6ème), la plus expérimenté va se placer et malgré quelques tentatives des hommes ne pourra pas se montrer son savoir. Cède que sa cocarde. Carmen au retour.

 Pour la Manade Chapelle : Damisello (n° 927 – 2ème) sort toute pétaradante. IMG_6564 DAMISELLO - CHARNELET.JPGLes hommes jouent le jeu, est toute pétillante elle se jette dans les rasets sans retenue. Les planches de la retiennent guère. Pour preuve, ses 3 sauts derrière Sanchez et Gougeon (2) qui vont faire tourner le disque, comme ses séries. Carmen la raccompagne  avec ses ficelles. En conclusion de la course, IMG_6653 - CANOPEE - RICCI.JPGCanopée (n°214) dès la sonnerie s’en prend aux planches, qu’elle vient buter quand un homme est dans son champ de vision dans le couloir. Sur les rasets, plein gaz et en faisant légèrement le pas elle s’engage pour ne jamais lâcher prise. Les hommes en prennent la mesure et l’emportent dans de jolis échanges. 5 Carmen plus rentrée.  

 Entrée : 1/3 - Organisateurs : Commission des Festivités - Présidence : Jacques Valentin

Raseteurs Droitier : M Charlenet, A Caizergues -  Raseteurs Gauchers : M. Gougeon, JL Ricci, M Sanchez                                   

Tourneurs : JR Grando, S Fargier                  Texte et Photos Cyril Daniel

BEAUCAIRE *AS - FINALE DE LA PALME D'OR*

Samedi 29 Juillet 2017

"Costaud mais pas mauvais"

Daniel Siméon a su adapter son casting pour arbitrer
les 4 prétendants à la Palme d'Or

IMG_5787.JPG

"Oui, les taureaux sont costauds pour cette finale de la Palme d’Or, assume Daniel Siméon, responsable des arènes beaucairoises, costauds mais pas mauvais dans le sens que ce sont des cocardiers qui ont besoin de charge mais qui ne refuse pas pour autant ». Il est vrai qu’avec deux premiers ex æquo (22 pts) Cadenas et Zekraoui ; 3e, I. Benafitou (18 pts) et 4e, Katif (16 pts), la Palme ne manque pas de prétendants. « La pression a été forte dès la première journée, analyse Daniel Siméon, avec quatre premiers possibles ; pour la 2e, la volonté de Cadenas à passer premier devant Zekraoui, a rajouté de l’intensité ».

A l’inverse d’une Cocarde d’Or qui se gagne sur une seule course et avec les taureaux adéquats, ou le Trophée des As qui se joue sur une saison, là, la compétition est resserrée sur trois journées et « se doit de présenter les meilleurs taureaux du moment. Et même si l’effet spectaculaire est passé en second plan les deux premières journées, l’émotion s’est transmise différemment au public, sensible à l’intensité des échanges. L’affiche de cette finale est le plus équilibrée possible compte tenu de son contexte ». Dans l’ordre de sortie, se présenteront donc Cohiba (Fabre-Mailhan), Vincent (Aubanel-Baroncelli), Aïoros (Les Baumelles), Laos (Cyr), Attila (Lautier), Margasse (Rambier). Le 7e choisi pour son côté fantasque et spectaculaire sortira hors points Trophée Taurin et hors Palme d’Or, histoire de conclure un peu plus légèrement.

Pour commencer l’après-midi, rendez-vous à 16 h 30 pour se régaler des évolutions toujours captivantes de la manade Renaud Vinuesa, accompagnée de la Pichoto Camargo.

Texte et photo
MARTINE ALIAGA

Trophée des As, 17 h, 12€.

Raseteurs invités : Allam, bouhargane, Cadenas, Chekade, Errik, Katif, F. Martin, Poujol, Zekraoui.

28/07/2017

HOMMAGE A JEAN LAFONT

LE CAILAR SAMEDI 5 AOUT 2017

JOURNEE HOMMAGE A JEAN LAFONT

10h30, dépôt de gerbe aux Hourtès en mémoire du manadier Jean Lafont. 11h30, animation avec la fanfare du garage sur le portalet. 12h, abrivado manades Agnel, Aubanel, 7 taureaux. Après l'abrivado, sur le portalet, interprétations lyriques par l'ensemble Archemia. 12h30, apéritif dans les jardins de la maison Vidal, bd Gambetta, animé par l'ensemble Archemia et la Fanfare du garage.

13h30, repas dans la cour de la mairie et sur la place de la République Réservations en mairie au 04 66 88 01 05 et restaurant Le Tamaris, 04 66 88 07 91. 20€.

16h, aux arènes, capelado avec le groupe traditionnel Li Cabidoulo et les gardians des manades Jean Lafont et Nicollin. Interprétations lyriques par l'ensemble Archemia. 16h30, 9 €, course de 4 tau et 3 vaches de la manade Nicollin.

Bandido de 7 taureaux après la course.

CLASSEMENT DES RASETEURS

LOGOTT.jpg

CLASSEMENT DES RASETEURS

Parution dans Midi Libre et La Provence
du vendredi 28 juillet 2017

TROPHEE DES AS - GR 1

1. MARIGNAN Vincent (D) 389

2. KATIF Ziko (D) 335

3. ZEKRAOUI Youssef (G) 330

4. CADENAS Joachim (D) 301

5. CIACCHINI Jérémy (D) 244

6. BENAFITOU Iliass (D) 225,5

7. FAVIER Maxime (G) 186,5

8. ERRIK Radouane (G) 182,5

9. ALIAGA Jérémy (G) 169

10. FOUR Bastien (G) 152,5

11. MARTIN Jérôme (G) 101

12. OUFFE Julien (G) 92,5

13. CHEKADE Amine (D) 89

13. AYME Anthony (D) 89

15. ALLAM Fayssal (G) 87,5

16. BOUHARGANE Jamel (G) 71,5

17. DUNAN Stephane (D) 70

18. RASSIR Sofiane (G) 49

19. BELGOURARI Mehdi (D) 47

20. POUJOL Hadrien (G) 42,5

21. GROS Romain (D) 32

22. FAURE Lucas (D) 30

23. SOLER Jeremy (D) 28,5

24. MARQUIS Rudy (G) 26

25. MARTIN François (D) 17

26. VILLARD Benjamin (D) 14

27. ALLOUANI Sabri (D) 12

28. BRUSCHET Romain (D) 11

29. AUZOLLE Loïc (D) 10

30. BENAFITOU Adil (G) 5

TROPHEE DE L’AVENIR - GR 3

1. FELIX Vincent (D) 534

2. ROBERT Geoffrey (G) 459

3. DESLYS Joey (G) 358

4. GAILLARDET Joan (G) 354

5. ZBIRI Smaïn (G) 337

6. MERIC Marvin (G) 313

7. BERNARD Enzo (G) 307

8. PRADIER Yoan (D) 294

9. JAUBERT Florent (D) 249

10. BRESSY Ludovic (D) 247

11. NAIM Yassin (G) 244

12. MARTIN Yannick (G) 206

13. MICHELIER Yannick (D) 205

14. CHARRADE Antoine (D) 203

15. AMERAOUI Loïc (D) 201

16. MATEO Ludovic (G) 173

17. VACARESSE Tom (D) 170

18. EL MAHBOUB Youssef (G) 142

19. BEN AMMAR Sofian (G) 130

20. FOUQUE Romain (D) 103

21. ORTIZ Rodrigue (D) 89

22. BRUNEL Alexis (G) 81

23. LOPEZ Florian (G) 57

24. CASTELL Tristan (D) 45

25. FAVIER Nicolas (G) 43

26. ZELPHATI Charlie (G) 23

27. CHAHBOUNE A. (G) 21

28. LAURIER Pascal (D) 12

29. MONTESINOS Gabriel (D) 7

TROPHEE HONNEUR - GR 2

1. MAUREL David (D) 215

2. GUYON Rémi (D) 173

3. OUDJIT Jean-Henri (D) 145

4. MOUTET Damien (D) 109

5. FOUGERE Dimitri (D) 92

6. FERRIOL Joffrey (G) 69

7. VIC Jonathan (D) 68

7. CLARION Christophe (G) 68

9. MARQUIER Mathieu (D) 62

10. MOINE David (D) 54

11. BENAFITOU Nabbil (G) 44

12. JOURDAN Victor (D) 41

13. GAUTIER Anthony (D) 31

14. MARTINEZ Damien (D) 30

15. SANCHIS Boris (D) 28

15. SANCHEZ Marc(G) 28

17. PINTER Jéremy (G) 24

18. MARTIN COCHER D. (G) 23

19. ALARCON Loïc (G) 19

20. CANO Guillaume (D) 16

20. CAIZERGUES Kévin (D) 16

22. AROCA Samuel (D) 14

23. GOUGEON Mickaël (G) 13

24. CHIG Mohamed (D) 12

25. RODRIGUEZ Vivien (G) 11

25. GARCIA Ludovic (G) 11

27. ALIAOUI Farid (G) 9

27. RICCI Jean-Louis (G) 9

29. LOPEZ Mickael (G) 7

30. MEBAREK Sidi (D) 6

31. MIRALLES Cédric (D) 4

31. LAFARE Jérémy (G) 4

33. SABOT Benjamin (D) 2

33. ROIG Thomas (D) 2

33. DOUVILLE Thibaud (D) 2

33. CHARNELET Mickaël (D) 2

27/07/2017

TROPHEE TAURIN MIDI LIBRE - LA PROVENCE

 

trophee taurin,taureaux classés,course camarguaise

TAUREAUX CLASSES 2017

 

Manade Allard : Ventadis

Aubanel-Baroncelli : Vincent

(Les) Baumelles : Aïoros, Artemis, Athos, Cortex, Optimus, Regain, Santen + Boudet (28/07)

Blanc : Bartaveu, Galopin, Ourazy, Ulmet, Verdoun

Blatière-Bessac : Canio, Ivanhoé, Mécano, Omega, Sisley, Vallespir

Bon : Escobar, Folco, Monro, Trancardel

(Le) Brestalou : Ramier, Renard, Zeus

Caillan : Chicharito, Ruscassier, Tastaïre

Cavallini : Artiste, Cupidon

(Les) Chanoines : Gamin, Noï

Chapelle-Brugeas : Méphisto

Chauvet : Arlésien, Colvert, Jupiter, Prince, Raplau, Toscan

Cougourlier : Bimbe

Cuillé : Coquet, Dalloz, Epervier, Loubard, Mandarin, Massena, Mignon, Mustang, Notaire, Pharmacien, Ventoux

Cyr : Laos, Lazare, Lebrau

Espelly-Blanc : Miro, Peu Se, Raspau, Serpatier

Fabre-Mailhan : Bigarra, Castellas, Cigalon, Cohiba, Faro, Marcias, Nectar

Félix : Vincent

Fournier : Mouret, Muscadin, Pagnol

(La) Galère : Cruchot, Lou Barri, Lou Guechou, Rudy, Toronto, Tyrosse, Saint-Eloi

Gillet : Argentin, Cerf, Cilaos, Gregau, Mari Peu

(Le) Grand Salan : Pérille

Guillierme : Aroujo, Beu Caire, Bessoun Estepous, Gravilhous, Ventareu

Hervas : Mouflet

Janin : Sparagus, Rex

(Le) Joncas : Banache, Fétiche, Lucky, Talleyrand

Lagarde : Papagaï, Ouranos, Rouffian

Lafon : Dardaillon

Laurent : Aragon, Artalet, Fouquet, Lebrau, Roméo

Lautier : Attila, Becassié, Cardinal, Cerbère, Chico, Montesquieu, Pedro, Rameau, Sauvage

Layalle : Cheyenne, Ibis, Lou Pastre, Mimosa, Pivert

Navarro : Guichou

Nicollin : Camarié, Juvénal, Mousquioun, Paniou, Pélican, Platon, Rostand, Sugar, Sultan, Sylverado, Tzigane

Occitane : Bel Ami, Boer, Brennus, Patou, Petrus

Pagès : Campeon

(Lou) Pantaï : Beleu, Pirate, Teston

Paulin : Camerone, Colbert, Cupidon, Maquisard, Queyras, Ubaye

Plo : Ramier, Roussillon, Sérapis, Scampi, Tamarin, Triton

Raynaud : Andreloun, Léo, Tailleur

Ricard : Absolut, Bendor, Braconnier, Frisé, Marquis, Milouin, Perroquet, Vaccares

(Le) Rhône : Banaru, Quintus, Padilla

Ribaud : Gaura, Riquet, Verdaou

Richebois : Canaille, Laurier, Vercors

Rouquette : Apparicio, Biterrois, Melgueil, Ulysse

(Le) Rousty : Moka

Rousseau : Albator

Saint-Antoine : Aramis, Greco, Orion, Quarante Sous, Saint-Vincent

Saint-Pierre : Blanquet, Calendau, Cerf + Merlan (28/7)

Saumade : Baucis, D'Arbaud, Caruso, Castor, Clovis, Eos, Jacob, Médoc, Pourpier, Scipion, Trélus

(Les) Termes : Fougueux, Helios

Vidourlenque : Camaï

Vinuesa : Bayle, Mesrine

 

Les taureaux difficiles sont en rouge gras souligné

 

 

Mise à jour le 28 juillet 2017

REMOULINS * AVENIR/ESPOIR*

Jeudi 27 juillet 2017

La Cerise d'Or à Coquillon et Ameraoui

Tourtoulen, Mangin et Dantes enchantent la 2e partie

REMOULINSMANGIN3PHVENTADOUR.jpg

Mangin du Joncas met Bouhargane en difficulté

La première partie de cette finale de la Cerise d’Or a été dure avec de costauds coardiers, et surtout des hommes avec peu d’envie, ce que le public n’a pas apprécié. En 2e, changement de décor avec du beau travail et des taureaux au diapason. Les trois taureaux du titre n’ont pas chatouillé le jury mais le feu d’artifice a duré 45 minutes.
Mistifio (Fabre-Mailhan, N.904).- Il fait le ménage dés sa sortie, puis il se cale. Il déroule sur les gauchers ignorant ici et là les droitiers. Sa 2e ficelle retourne en musique. 3 Carmen.
Tailleur (Raynaud, N.943).- Pas commode le bougre ! En se décalant, il pose problème. Il a de la vitalité après Naim, puis Bouhargane. Grâce à une série qui le met en valeur, il déclenche 3 fois le disque. Rentre ses deux ficelles sur sa tête avec Carmen.
Ramier (Brestalou, N.943).- Dans le désordre, il ne refuse rien. Beaucoup de détermination dans ses actions Enfin de course, il durcit le jeu. Les efforts du président étant vains, les hommes lèvent le pied. Il garde ses deux ficelles dans la confusion (sono en panne). 3 Carmen.
Aroujo (Guillerme, N.765 ).- Enfin des actions puissantes. Il fait souffrir les planches, passe la tête, sabot sur l’estribo. Sur le qui vive, il donne le meilleur dans ses terminaisons. Applaudi, il rentre sa 2e ficelle en musique après 7 Carmen en course.
Tourtoulen (Saumade, N.9106).- Il fait dans le classique et c’est aux ficelles que son combat va a mas, il montre une autre facette en s’engageant à fond. Un peu de pagaille mais il s’en sort à merveille. Il cède sa 2e ficelle à l’ultime minute. 7 Carmen.
Mangin (Le Joncas, N.920).- D’entrée il fait un festival de coups de barrière. Bouhargane se fait malmener en contre-piste (pas de mal). Extraordinaire après Naim, une grosse enfermée sur Castell. Il change de terrain pour mieux recevoir les passages. Avec lui le bonheur était en piste. 9 Carmen. (Castell sort et doit être évacué).
Dantes (Fournier, N.102, hp).- Une autre machine à faire des coups de barrière qui va mettre en transe le public. Du bonheur encore pour finir cette succulente 2e partie. Des Carmen et encore des Carmen !
Carmen général pour cette 2e partie très enlevée


GUY MARTINELLI
Photo : VENTADOUR

Trophée de l’Avenir : Y. Martin, 16 pts ; Améraoui, 15 ; Naim, 8 ; Bernard, 5.
Course du mardi 25 juillet. Entrée : le plein. Président : D. Gaillard. Org. : Union Taurine. Raseteurs droitiers : Castell, Améraoui, Guyon. Gauchers : Naim, Y. Martin, Bernard, Bouhargane. Tourneurs : Jockin, Lebrun ,Toureau, Durand.

Cerise d'Or, Souvenir P.-Mayor : à Ameraoui et Coquillon de Lautier (course du 9 juillet)

26/07/2017

BEAUCAIRE *TROPHEE CAMARINA*

Mercredi 26 juillet 2017

L'association Camarina de Beaucaire a élu le vainqueur de son Trophée Camarina, choisit comme meilleur taureau de la 1re journée de la Palme d'Or. L'association communique : 

GRECO DE LA MANADE ST ANTOINE
REMPORTE POUR LA 3e FOIS
LE TROPHEE CAMARINA


IMG_5490.JPG"Le 23e Trophée Camarina a été enlevé sans discussion par GRECO de la manade Saint Antoine, vainqueur pour la 3e fois, à l’issue d’une course où le résultat d’ensemble s’est révélé bien inférieur à l’année passée, taureaux flats, manquant de jus, la chaleur actuelle jouant sans aucun doute son rôle.

La famille Clauzel était soulagée, car après un arrêt d’un an pour grave blessure, le doute était permis concernant la santé de GRECO, sa récupération et son état psychologique face au combat surtout dans une piste comme Beaucaire et dans un contexte de Palme d’Or.

La réponse est venue, nette, grâce à son fond de noblesse, de race, le taureau se chauffant pour finir « à mas » sur des bases très solides, bien aidé par un Zekraoui énorme tout l’après midi et un Katif retrouvé. Mais que dire des tourneurs ? Leur manque de respect vis-à-vis de tous les taureaux nous fait dire que l’heure de l’exclusion temporaire est venue.

Impossible de passer sous silence la course de JUPITER en final. Patrick Laurent exploite le taureau comme il faut, en fonction de ce qu’il est, extraordinaire de bravoure, de noblesse, se donnant avec tellement de cœur dans le combat, mais en contre partie souffrant à l’extrême à chacun de ses coups de barrière hyper violents, ou dans les séries de reprises. Patrick le fait sortir hors points, hors Trophée Taurin, hors Palme d’Or. Il annonce la couleur avant la course. Son honnêteté est à saluer. Et ces prestations données dans un cadre de quasi« festival » nous permettront de le suivre avec grand intérêt en 2017 et 2018.

Le 23e Trophée Camarina sera remis à la famille CLAUZEL le vendredi 17 novembre 2017 au Casino de Beaucaire au cours d’une 23e soirée qui s’annonce somptueuse".

 

25/07/2017

FRONTIGNAN *AVENIR/ESPOIR*

Lundi 24 juillet 2017

Du bon spectacle au pays du Muscat

FRONTIGNANQUINTILIENNAIMPHLS.jpg

Quintilien à l'assaut, Naim s'envole

 

Une bonne demi-entrée pour ce plaisant concours de manades où Icare qui fait sa despedide, montre qu'il en avait encore sous les sabots. Quintilien remporte le prix du meilleur cocardier, mais Joyco des Termes ou Pyros du Grand Salan aurait aussi pu y prétendre. Chez les blancs, Joey Deslys remporte le 1re prix suivi de Zbiri et Naim.  

Sphynx (Chapelle).- Un très bon premier qui même s'il perd rapidement ses principaux attributs, s'améliore aux ficelles. A gauche, il anticipe (après Aliaga) et finit bien à à la planche. Conserve ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Alguazil (Guillierme).- Un peu vert, se montre brouillon. Il se sert de son imposante armure au contact et il est alors difficile aux hommes de poser la main. De ce fait, conserve son 2e gland.

Joyco (Les Termes).- Classique, il montre une grande vaillance. Il se donne dans des séries endiablées et finit ras la planche. Ne faiblit pas aux ficelles où il démontre une brillance hors norme pour un entier. Rentre une ficelle, bouche fermée avec moult récompenses et très applaudi.

Icare de Paulin est présenté pour sa despedida (et hors compétition). Il reçoit quelques rasets qu'il termine tous très fort à la planche. Naim, Deslys et Zbiri se régalent. Bonne retraite Icare ! 

Pyros (Le Grand Salan).- Sérieux, toujours bien placé, souvent au toril, il répond à tout en finissant aux bois avec une préférence gauchère. Il se durcit un peu en fin de temps mais vient bien sur les rasets engagés. Rentre son unique ficelle. 3 Carmen et retour.

Quintilien (Le Ternen).- Après ses tours de piste habituels, le taureau se place vite et sur le premier raset de Deslys envoie un gros coup et bascule. Bien en place, il attend, dominateur, mais il a envie alors c'est lui qui va aux hommes. Se signale par une bonne dizaine d'énormes actions sur Deslys, Naim, Vic, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Rentre une ficelle sous l'ovation et la musique déjà entendue 5 fois.

Montmartre (Paulin).- Ce superbe étalon se montre vaillant dans les séries mais, sur une grosse action sur Naim (4e minute), il fracasse planches et piliers. On en reste là.

Texte et photo
LAURENT SONZOGNI

Trophée de l'Avenir : Deslys, 14 points ; Zbiri, 9 ; Naim, 7 

Course du dimanche 23 juillet 2017. Entrée : demi-arène. Org. CT Le Senglié. Président : Michel Cassagne. Raseteurs droitiers : Charnelet, Vic, Bruschet. Gauchers : Zbiri, Deslys, Aliaga (sort au 1er taureau), Naim. Tourneurs : Dunan, Lieballe, Garcia.

24/07/2017

PLAN D'ORGON *AVENIR*

Dimanche 23 Juillet 2017

TIMOKO LE TGV NOIR …..

IMG_2120.jpg

Timoko (Lautier) explosif après le local Ludovic Matéo

Entrée: ½ Organisateur: CTPR Lou Rami Présidence: A Noël Droitiers: Maurel, Michelier, Montésinos, Pradier (sort au 6°) Gauchers: Gaillardet, Matéo, Martin-Cocher Tourneurs: Dumas, Lévy, P Rado, Ruiz.

La 2ème journée de la Saint Louis et 40ème anniversaire du club taurin Lou Rami vaut par la belle prestation de Timoko, le sérieux de Bossard et la vaillance de Séverin. Maurel, Pradier et Gaillardet sont actifs mais c'est le local Matéo infatigable qui mène le combat sans relâche. Martin Cocher amène par moments son expérience tandis que Michelier et Montésinos complètent l'équipe.

Réceptif, COCOGNON (Raynaud n° 737) se livre des deux côtés. Expérimenté et solide, aux ficelles il ne néglige pas les séries et contrôle les hommes parvenant à en rentrer une. 3 Carmen et rentrée. Vif et les cornes acérées, BOSSARD (Les Baumelles n° 011) crée le danger aux bois. Excessivement méchant il s'envoie après Maurel. Aux ficelles, il ne lâche pas un pouce de terrain et continu ses virulentes arrivées même s'il a du mal à finir la dernière minute. Excellent, il garde ses ficelles. 5 Carmen et retour. Gros engagement sur Maurel aux rubans et SEVERIN (Cavallini n°628) laisse passer l'orage. Aux ficelles, il coopère et distribue quelques percussions tonitruantes dont une fois en bascule dans le couloir après Matéo dans douze minutes fort agréables. 6 Carmen et rentrée.

Mobile, FUGUEUR (Coulet n°558) s'il se jette bien au départ a des envies d'escapade à la sortie du raset. Il ne finit pas toujours ses poursuites. Un quart d'heure au petit trot. 3 Carmen et retour généreux. Instable, JONAS (Gillet n°039) lâche tous ses attributs à Maurel. Mieux placé aux ficelles, il est rapide, leste dans les séries et enferme Martin Cocher mais le rythme est décousu. Malgré cela 4 Carmen et ficelles au toril en musique. Bien placé, calme TIMOKO (Lautier n°025) distribue ses premières actions après Maurel. Rapide comme l'éclair le TGV noir enferme Montésinos et le percute. Plein d'envie, il surveille, se jette sur tout ce qui bouge et impose des rasets arrêtés. Il termine par une envolée après Matéo. 5 Carmen et rentrée. Rapide, GENDARME (Agu n°122) jette le trouble sur la maréchaussée blanche et fait la police aux planches après Matéo à trois reprises. Il cloue les cornes, fait voler les planches, affiche sa méchanceté et ne sera pas assez travaillé. 2 Carmen et retour.

IMG_2028.jpg

Cocognon (Raynaud) serre Joan Gaillardet

IMG_2035.jpg

Agressif Bossard (Les Baumelles) dangereux après Yohan Pradier

IMG_2067.jpg

Grand coup de barrière de Séverin (Cavallini) sur Ludovic Matéo

Plan d''Orgon 23 07 028.jpg

Poursuite de Fugueur (Coulet) sur Gabriel Montésinos

Plan d''Orgon 23 07 031.jpg

Danger pour Damien Martin Cocher enfermé par Jonas (Gillet)

Plan d''Orgon 23 07 035.jpg

Engagement aux planches de Timoko (Lautier) sur David Maurel

Plan d''Orgon 23 07 037.jpg

Rapide, Timoko (Lautier) met en péril Gabriel Montésinos 

Plan d''Orgon 23 07 055.JPG

Poursuite aboutie de Gendarme (Agu) sur Damien Martin Cocher 

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Matéo (12) Gaillardet (9) Pradier, Michelier (5) Montésinos (1).

Trophée des Raseteurs: Maurel D (14) Martin Cocher (6).

BEAUCAIRE *AS* 2e journée Palme d'Or - 6e GRV du Trophée

Lundi 24 juillet 2017

Palme d'Or :
Cadenas – Zekraoui à égalité avant la finale

beaucaire,palme d'or,grv,course camarguaise

Cadenas (ici avec Sylverado) a refait son retard sur Zekraoui

 

Si la 1re journée de la Palme d'Or a établi l'avantage à Youssef Zekraoui par son implication, sa prise de risque, la 2e a vu Joachim Cadenas retrouver l'efficacité et ces longs rasets qui transmettent l'émotion. Les deux hommes sont à égalité avant la finale, 22 points. Ilias Benafitou ne concrétise pas ses belles dispositions du 1er tour mais reste candidat à la Palme (18 pts). Ziko Katif témoigne de son envie revenue et talonne le podium (16 points). Vincent Marignan s'insère dans les plus en vue de cette journée.
Le président de course Joris Alvarez tient bien la course, gérant au mieux l'appétit des raseteurs et tourneurs.

Côté taureaux : Aramis de Saint-Antoine, costaud, reçoit l'assaut et arbitre en parfait escrimeur surtout à gauche. Rentre une ficelle.

Chico de Lautier préfère les gauchers (Zekraoui main au frontal) mais les longueurs avec les droitiers (Cadenas, Katif, Marignan) s'éternisent joliment jusqu'à l'extrême limite et il garde une ficelle.

Sylverado de Nicollin gère avec expérience dans une petite entame mais au fur et à mesure prend du poil de la bête et ses longues cornes frôlent les blancs. 10'30 crescendo.

Mignon de Cuillé fait un début en fanfare avec beaucoup de pétard, maîtrise l'espace et balade son monde. Les assauts des crocheteurs sont brouillons engendrant des ripostes du Biou d'Or moins claires et tranchantes qu'à son habitude. Mais Mignon a de la race et défend ses ficelles ardemment par de belles ripostes poussées (Marignan, Zekraoui, prend le pas sur Cadenas). Chacun tente sa chance aux ficelles mais le vainqueur de la Palme 2016 saura les protéger et les garder.

Cupidon de Paulin la joue aujourd'hui classique avec, au début de grandes foulées, où les crochets piquent les rubans au passage. Se place un temps, change de terrain, les hommes ne désarment pas, Cupidon envoie quelques charges (Bouhargane, Cadenas, Zekraoui). Il prend la foudre à la 2 ficelle que Cadenas s'octroie à la 9e. 9' sans démériter.

Marquis de Ricard aime l'espace et la grande piste lui est un terrain de jeu. Le marathonien passe aisément les barrières mais quand il s'arrête, les blancs sont au point mort. Dommage car il est très rasetable. Cadenas est le plus présent sur le coup mais les ficelles rentrent.

Artalet de Laurent, hors points Trophée et Palme, ne bénéficie pas d'assez d'envie des hommes pour tirer le feu d'artifice final. Malgré tout, Marignan, Martin, Cadenas, Katif l'embarquent dans de beaux éclats pour 5'30.

MARTINE ALIAGA
Photos à suivre

Trophée des As : Cadenas, 30 points (dont 2 de bonification) ; Marignan, 14 ; Katif, 13, 5 ; I. Benafitou, 12 ; Zekraoui, 9,5 (dont 2 bonif) ; Errik, 9 ; Allam, Bouhargane, 6 ; F. Martin, 4 (dont 1 bonif).

Palme d'Or : Cadenas, Zekraoui, 22 points. I. Benafitou, 18. Katif, 16.

Vainqueur du 6e GRV du Trophée Taurin : Joachim Cadenas.

Course du 23 juillet 2017 : entrée : 3/4 d'arène. Organisation : régie municipale. Présidence : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Cadenas, Marignan, Katif, I. Benafitou, F. Martin, Chekade. Raseteurs gauchers : Allam, Errik, Zekraoui, Bouhargane. Tourneurs : Lopez, Beaujard, Khaled, Estève, Kerfouche.

Mignon - Zekraoui
un duo émotionnant
Photo Georges Martin

beaucaire,palme d'or,grv,course camarguaise

21/07/2017

BEAUCAIRE *6e GRV*

Course du dimanche 23 juillet 2017

Grand Rendez-Vous
pour la Palme d'Or

beaucaire,palme d'or,course camarguaise

Il ne pouvait en être autrement ! Les arènes de Beaucaire et le Trophée Taurin Midi Libre - La Provence se devaient de s’allier pour faire de cette 2e journée de la Palme d’Or, un véritable événement. Et si accorder la municipalité, l’organisateur, les clubs taurins beaucairois, la commission du Trophée et les quotidiens Midi Libre et La Provence, a demandé des efforts particuliers, chacun y a mis du sien au service de la course camarguaise et du public. Bravo !

Ce dimanche, l’affiche est particulièrement relevée. Côté cocardiers, c’est Aramis de Saint-Antoine qui ouvrira les débats suivi de Chico de Lautier et Sylverado de Nicollin. Suivront Mignon de Cuillé, Cupidon de Paulin, Marquis de Ricard et Artalet de Laurent. En blanc, les droitiers Cadenas, Chekade, Katif et F.Martin ; à gauche, Allam, Bouhargane, Errik et Zekraoui. Sachant que Zekraoui est en tête, suivi de Benafitou, Katif et Cadenas, la lutte pour se placer avant la finale va sûrement être rude et l’implication des hommes totale.

Un jury composé de trois personnes du Trophée Taurin octroiera des points de bonification (sur les 7 cocardiers) comptant pour l’attribution du prix de ce 7e Grand Rendez-Vous au raseteur. Comme pour la 1re journée de la Palme, un jury composée de 7 personnes (membres des CT Camarina, Le Trident, CTbeaucairois, Union taurine, d’anciens raseteurs et présidé par Jacky Siméon) attribuera des points de bonification pour l’attribution du prix du Raset d’Or à l’issue des trois courses.

Seront également comptabilisés les points pour la Palme d’Or (sur les 6 premiers taureaux, ficelles à 3 points) et les points pour le Trophée des As (sur les 6 premiers taureaux, ficelles à 4 points et points de bonification TT)... Cela va être passionnant à suivre.

Pour animer l’avant-course (16 h 30), Renaud Vinuesa et son équipe ont été requis ainsi que les groupes beaucairois Soie et velours d’Argence et Escolo et Tradicioun de Beaucaire.

C’est une grande après-midi qui se prépare aux arènes Paul-Laurent.

 

MARTINE ALIAGA

Réservations : mairie de Beaucaire, tél.04 66 59 10 06 et le jour même au guichet des arènes (10h-12h et à partir de 14h).

Dimanche, page spéciale Palme d’Or de Beaucaire.

CLASSEMENT DES RASETEURS

LOGOTT.jpg

Parution Midi Libre et La Provence
du vendredi 21 juillet 2017

TROPHEE DES AS - GR 1

1. MARIGNAN Vincent (D) 375

2. KATIF Ziko (D) 321,5

3. ZEKRAOUI Youssef (G) 320,5

4. CADENAS Joachim (D) 271

5. CIACCHINI Jérémy (D) 244

6. BENAFITOU Iliass (D) 213,5

7. FAVIER Maxime (G) 186,5

8. ERRIK Radouane (G) 173,5

9. ALIAGA Jérémy (G) 169

10. FOUR Bastien (G) 152,5

11. MARTIN Jérôme (G) 101

12. OUFFE Julien (G) 92,5

13. CHEKADE Amine (D) 89

13. AYME Anthony (D) 89

15. ALLAM Fayssal (G) 81,5

16. DUNAN Stephane (D) 70

17. BOUHARGANE Jamel (G) 65,5

18. RASSIR Sofiane (G) 49

19. BELGOURARI Mehdi (D) 47

20. POUJOL Hadrien (G) 42,5

21. GROS Romain (D) 32

22. FAURE Lucas (D) 30

23. SOLER Jeremy (D) 28,5

24. MARQUIS Rudy (G) 26

25. VILLARD Benjamin (D) 14

26. MARTIN François (D) 13

27. ALLOUANI Sabri (D) 12

28. BRUSCHET Romain (D) 11

29. AUZOLLE Loïc (D) 10

TROPHEE DE L’AVENIR - GR 3

1. FELIX Vincent (D) 463

2. ROBERT Geoffrey (G) 454

3. DESLYS Joey (G) 330

4. GAILLARDET Joan (G) 323

5. ZBIRI Smaïn (G) 294

6. MERIC Marvin (G) 273

7. PRADIER Yoan (D) 250

8. JAUBERT Florent (D) 249

8. BERNARD Enzo (G) 249

10. BRESSY Ludovic (D) 241

11. NAIM Yassin (G) 221

12. MICHELIER Yannick (D) 193

13. AMERAOUI Loïc (D) 190

14. CHARRADE Antoine (D) 176

15. MARTIN Yannick (G) 165

16. MATEO Ludovic (G) 157

17. VACARESSE Tom (D) 154

18. EL MAHBOUB Youssef (G) 142

19. BEN AMMAR Sofian (G) 130

20. FOUQUE Romain (D) 85

21. BRUNEL Alexis (G) 81

22. ORTIZ Rodrigue (D) 74

23. LOPEZ Florian (G) 57

24. FAVIER Nicolas (G) 41

25. CASTELL Tristan (D) 39

26. ZELPHATI Charlie (G) 23

27. CHAHBOUNE A. (G) 21

28. LAURIER Pascal (D)12

29. MONTESINOS Gabriel (D) 6

TROPHEE HONNEUR - GR 2

1. MAUREL David (D) 201

2. GUYON Rémi (D) 169

3. OUDJIT Jean-Henri (D) 145

4. MOUTET Damien (D) 109

5. FOUGERE Dimitri (D) 83

6. FERRIOL Joffrey (G) 69

7. VIC Jonathan (D) 68

8. CLARION Christophe (G) 68

9. MARQUIER Mathieu (D) 62

10. BENAFITOU Nabbil (G) 44

11. JOURDAN Victor (D) 41

12. MOINE David (D) 40

13. GAUTIER Anthony (D) 31

14. MARTINEZ Damien (D) 30

15. SANCHEZ Marc (G) 28

16. SANCHIS Boris (D) 26

17. PINTER Jéremy (G) 24

18. ALARCON Loïc (G) 19

19. CANO Guillaume (D) 16

19. CAIZERGUES Kévin (D) 16

21. AROCA Samuel (D) 14

22. MARTIN COCHER D. (G) 13

22. GOUGEON Mickaël (G) 13

24. CHIG Mohamed (D) 12

25. RODRIGUEZ Vivien (G) 11

25. GARCIA Ludovic (G) 11

27. ALIAOUI Farid (G) 9

27. RICCI Jean-Louis (G) 9

29. LOPEZ Mickael (G) 7

30. MEBAREK Sidi (D) 6

31. MIRALLES Cédric (D) 4

31. LAFARE Jérémy (G) 4

33. SABOT Benjamin (D) 2

33. ROIG Thomas (D) 2

33. DOUVILLE Thibaud (D) 2

33. CHARNELET Mickaël (D) 2

19/07/2017

PORTIRAGNES *AVENIR/HONNEUR*

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise

Course du dimanche 16 juillet 2017

Oudjit et Zelphati
mènent le jeu

pORTIRAGNESOUDJITTRAQUETPHVENTADOUR.jpg

Le Trophée Manu Pero offre un spectacle plaisant
et récompense (photo ci-dessus)
le local Jean-Henri Oudjit et Traquet de Félix

Une arène atypique, un CT Lou Camarguen plein de dynamisme, le décor est planté pour le trophée Manu Péro. Néophytes ou afeciouna, chacun a pu trouver satisfaction, le spectacle fut plaisant. Oudjit le local, totalise et s’impose, Zelphati dernière recrue à l’Avenir affirme son style travailleur infatigable. Traquet reçois les lauriers, mais Eon et Capitou pouvaient y prétendre. A noter qu’au 5e biòu il ne reste que Vic à droite après la sortie de Oudjit, Aroca (ennuis musculaires) et Moutet (pointe à l’avant-bras).
Eon (Lopez , N.475). - Pour sa « despedida», il gratifie d’une excellente course, se chauffe, inquiète Moutet qui s’oublie aux planches, enferme Oudjit. Pas ménagé, répond du tac au tac avec autorité. Une belle lutte pour 9 minutes intenses. 5 Carmen.

▼ Eon met Moutet en difficulté

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise


Traquet (Félix, N.846).- De la hargne sur les attaques, les hommes se montrent maladroits. Le biòu en tire bénéfice et brille sur les séries, se dégage de l’emprise, anticipe pour de belles conclusions (Matéo, Oudjit). Bonne défense pour l’ultime ficelle où Moutet se distingue. 13 bonnes minutes. 8 Carmen.
Kenavo  (Grand Salan, N.628).- Course en deux séquences. Rapide, vient tricoter au fil des bois, attentif surveille les départs, brille dans les séries, change de terrain. Emboîte Moutet dans la longueur. Aux ficelles, le travail diminue, le biòu se décale, sa prestation se fait plus intermittente. Il faut le charger dans sa tête. Gère sa fin de course, garde ces ficelles. 6 Carmen.

▼ Kenavo à l'attaque

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise


Zeus (Le Brestalou, N.505).- Une prestation de métier. Anticipe, vient fort en attendant la reprise, se distingue dans les séries, ferme la porte sur Mateo. Redoutable escrimeur au contact, Moutet en fait les frais avant-bras). Légèrement décollé des bois, Zeus joue la sécurité, manque un peu de jus dans les poursuites. Conserve ses ficelles. 5 Carmen.

▼ Zeus

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise


Dandin (Occitane, N.116).- Vient fort sur les attaques en sortant du raset, alterne le plus et le moins. Frappe du poitrail sur Oudjit mais le tout manque de conviction. Lunatique mais encore jeune, il peut progresser. Rentre une ficelle. 6 Carmen.
Capitou (Chaballier, N.246).- Plein de vigueur vient méchamment sur les invites en tapant du poitrail. Zelphati le bonifie et régale le public. Les yeux partout, Capitou veut tout prendre. S’en suit une multitude de percussions. Bon  final ! 10 Carmen.

▼ Capitou - Oudjit

portiragnes,oudjit,manu pero,course camarguaise


Texte et photos
VENTADOUR

Trophée Avenir : Matéo, 14 points ; Zelphati, 11.
Trophée Honneur : Oudjit, 22 ; Pinter, 11 ; Moutet, 3 ; Rodriguez, 2.
Course du dimanche 16 juillet. Entrée : demi-arène. Organisateur : CT Lou Camarguen. Président : J. Roumajon. Raseteurs droitiers : Vic, Oudjit, Moutet, Aroca. Gauchers : Matéo, Pinter, Zelphati, Rodriguez. Touneurs : Lebrun, Ruiz, Dumas.

18/07/2017

FONTVIELLE *LIGUE*

Samedi 15 Juillet 2017

LE JOLI DUO GARCIA- ROUX

IMG_1980.jpg

Le numéro 254 (Manade La Galère) enferme Florentin Garcia

Deuxième course consécutive dans les arènes Fontvieilloises mais cette fois avec une course de ligue des manades du Rhône, Gillet et La Galère. Les jeunes bioùs ont étalé les qualités et les défauts liés à leur jeune âge mais un peu plus de travail de la part des jeunes raseteurs aurait permis de les valoriser encore plus. La satisfaction vient du duo Florentin Garcia et Thomas Roux. Les deux droitiers sont très actifs durant toute la course et s'impliquent avec brio. Florentin a déjà de l'assurance et dessine des courbes très esthétiques tandis de Thomas à déjà du caractère et n'a pas peur d'affronter les taureaux dans leur terrain. Tous deux font preuve d'efficacité. Il faut également citer le valeureux gaucher Réda Okili bien seul à gauche et Belkacem Benhammou en deçà de son potentiel habituel. Alioui Magid est plus en retrait. Sébastien Roustain et Aimé Mulot sont très en retrait. Anthony Gautier amène son expérience du niveau supérieur par moments. Ils sont assistés des tourneurs Fouque et Dunan. Au micro Philippe Bayle dirige efficacement.

Pour la manade du Rhône, le numéro 111 (1er 1 Carmen et rentrée) est corpulent mais borgne. Il s'en accommode bien. Sérieux, il s'engage des deux côtés pouvant passer la tête au dessus des planches. Le numéro 205 (4ème 1 Carmen et retour) se place bien, s'avère coopératif mais sans trop pousser ses poursuites se mettant au rythme des tenues blanches peu entreprenantes. Le numéro 343 (8ème 1 Carmen et rentrée) est impressionnant de maîtrise. Rapide, vif, ses cornes effilées sont menaçantes sur pratiquement chaque arrivée aux planches. Doté d'un placement et d'une vista inouïe et à seulement quatre ans, il s'avère très prometteur.

Pour la manade Gillet, le numéro 223 (3ème 2 Carmen et rentrée) parait sérieux. Rapide et impliqué dans quelques séries, il n'est guère inquiété et termine dominateur. A revoir plus travaillé. Le numéro 233 (6ème Carmen au retour) leste saute sur tout ce qui bouge y compris les tourneurs. Chaque raset est ponctué d'un saut dont Roustain mal accroché failli faire les frais mais il se récupéré avec brio. A revoir assagi.

Pour la manade La Galère, le numéro 242 (2nd Carmen au retour) est vaillant. Brave il est travaillé sans relâche et s'il s'avère brouillon au départ, il s'améliore au final. Le numéro 254 (5ème 6 Carmen et rentrée) est mobile mais agressif aux planches et ne néglige pas les reprises. Il enferme Garcia et termine bien sa prestation. Le numéro 276 (7ème 3 Carmen et retour) est volontaire. Il accepte tous les cites et se chauffe jusqu'à enfermer Benhammou avec une belle conclusion aux planches. il est à revoir.

IMG_1939.jpg

Réda Okili à la tête du numéro 111 (Manade du Rhône)

IMG_1945.jpg

Esthétique raset de Florentin Garcia avec le numéro 242 (Manade La Galère)

IMG_1954.jpg

Raset de Thomas Roux avec le numéro 223 (Manade Gillet)

IMG_1964.jpg

Réda Okili attentif à la tête du numéro 205 (Manade du Rhône)

IMG_1975.jpg

Tête au dessus des planches du numéro 254 (Manade La Galère)

IMG_2001.jpg

Saut du numéro 233 (Manade Gillet) sur Florentin Garcia

IMG_2007.jpg

Poursuite du numéro 276 (Manade La Galère) sur Belkacem Benhammou

IMG_2017.jpg

Cornes en avant du numéro 343 (Manade Le Rhône) sur Belkacem Benhammou

***********************************************************

IMG_1990.jpg

IMG_1991.jpg

IMG_1993.jpg

IMG_1996.jpg

Sébastien Roustain en délicate position avec le numéro 233 (Manade Gillet)

IMG_2010.jpg

IMG_2011.jpg

IMG_2012.jpg

IMG_2013.jpg

IMG_2014.jpg

Chaud le duo du numéro 276 (Manade La Galère) avec Belkacem Benhammou

************************************************************

Texte et photos Eric AUPHAN

17/07/2017

GENERAC - Trophée des Commerçants et Artisans

Course du 16/07/17

MAORI (Saumade) et VACARESSE SUR LE PODIUMIMG_6035.JPG

Faste traditionnel  avec la Pena Los Sombreros, les Groupe de tradition Les Farandoleurs Cheminots Nîmois, pour ce concours de Manades venant en clôture de la Fête Locale, lequel concours de manades servait de support au Trophée des commerçants et artisans.

Bien rythmé par les 6 raseteurs invités, l’après-midi fut agréable à suivre même si certains cocardiers ne parvinrent pas à tenir la distance…. Mais bon ne vaut-il pas mieux voir des quarts d’heures amputés mais plaisants que des quarts d’heures qui semblent durer une éternité.

Tom Vacaresse (surtout en première partie)  et Johan Gaillardet (surtout en seconde partie) sont glaneurs d'attributs. Les autres, à leur rythme et à leur manière contribuent…..

Chez les cocardiers,  aucun d’entre eux n’a réellement ne démérité.  Gaudi par son brio avant la pause, Maori en seconde par sa maitrise sans faille, se mettent en valeur.
Castelet (N 133, Ricard) - 3 actions derrière Gaillardet et Ferriol mais aussi 19 sauts.
ANTIFIO - T VACARESSE.JPG
Antifio (N 917, F.Mailhan) - 7'30 tout en vaillance en faisant légèrement le pas sur les reprises. Le disque 3 fois plus retour.GAUDI - EL MAHBOUB 1.JPG

Gaudi (N 144, Chaballier) - De son placement aléatoire il démarre sans réfléchir pour stopper au fil des planches où il va se lever après Ferriol (2), Gaillardet et EL Mahboub (3 dont 1 avec Saut). 11’ récompensées par les honneurs joués 5 fois.
PICPOUL - MIRALLES.JPG
Picpoul (N 919, Michel) - Le métier parle. Sans se laisser submerger tout en coopérant il honore chaque site. La tête passe plusieurs fois en conclusion ainsi que le poitrail après Vacaresse. Conserve une ficelle en musique joue et 5 fois.
Tariquet (N 036, Cavallini) - Raseté en continu il TARIQUET - VACARESSE.JPGenchaine et s'affirme en menaçant de la corne à l'arrivée. Mais trop franc, il abdique à la 8eme. 3 Carmen plus retour.


MAORI - GAILLARDET.JPG

Maori (N 143, Saumade) - Collé aux planches et jouant aux 4 angles, il ne se laisse pas manœuvrer facilement et encore moins couillonner. Ses ripostes sont sèches, vives, cornes pointées et sont menées à terme. Cocarde seulement coupée Carmen, joué une fois le raccompagne.CRESUS derrière J GAILLARDET.JPG
Cresus (N 934, Daumas - HP) - D'aspect sérieux, les hommes tardent. Pourtant il sort bien de son terrain et réalise de jolies allonges conclues de plus en plus intentionnées. Des Carmen (4) pendant ainsi qu’à sa rentrée.IMG_6191.JPG

 Entrée : 3/4  - Gratuit
Organisateur : Mairie
Présidence : Bruno Pascal
Raseteur droitiers : Caizergues, Miralles, Vacaresse. Gauchers : EL Mahboub, Ferriol, Gaillardet.
Tourneurs : Joseph, Lévy, Sagnier

 

Texte et Photos Cyril Daniel

 

15/07/2017

FONTVIEILLE *AVENIR*

Vendredi 14 Juillet 2017

LES ESPOIRS AU RENDEZ-VOUS.....

Fontvieille 14 07 026.jpg

Caraque (Manade Chauvet) à la poursuite de Benjamin Villard

Entrée: 1/4 Organisateur: CT Fontvieillois. Présidence: P Bayle. Droitiers: Bressy, Jaubert (sort fin 4ème) Pradier, Villard Gauchers: Gaillardet, Lopez Tourneurs: Lévy, P Rado, Roux.

La royale espoirs de la manade Chauvet s'avère très intéressante avec Caraque en chef de file. L'ensemble est solide du début à la fin. Les tenues blanches sont toutes à féliciter avec un plus pour Gaillardet et Pradier efficaces. Présidence généreuse en primes malgré l'affluence.

Brillant, RUBIS (1er n°802) est un petit joyau noir, sans placement certes mais il joue des cornes à la rencontre et accroche Lopez par le teeshirt et le pantalon au saut. Ouf plus de peur que de mal. Aux ficelles il honore plusieurs séries et en conserve une. 4 Carmen et rentrée. Le tribun noir CENTURION (2nd n°914) promène la légion blanche et défend sèchement ses rubans. Son coup de revers au saut crée le danger d'autant qu'il se soulève après les droitiers parfois de façon criminelle. Il se chauffe et ne perd qu'une ficelle sur la sonnerie. 7 Carmen et retour. Difficile à aborder, PLATON (3ème n°918) ne laisse pas les hommes penseurs. Incisif, il défend ses rubans jusqu'à mi-course allant même briser la planche après un magnifique raset de Pradier. Sérieux, concentré et changeant opportunément de terrain il conserve ses ficelles. 3 Carmen et rentrée.

Cocardier, CARAQUE (4ème n°917) utilise parfaitement l'angle du toril. L'espoir réalise un festival d'arrivées tête au dessus des bois avec une pléiade de Carmen. Les hommes galvanisés le rasètent sans relâche et le taureau ne faiblit pas. À la dernière minute, il placarde Jaubert aux planches qui bascule genou luxé. Le taureau réintègre le toril et ne ressortira pas. 11 Carmen dont rentrée. Vaillant, HUSSARD (5ème n°052) affiche des qualités de bravoure face à la cavalerie légère blanche. Vif, il anticipe cornes en avant. Des séries toniques pour un final enjoué et ficelles au toril. 6 Carmen et retour. Moins de deux minutes pour les rubans d'ANGÉLUS (6ème n°144). Un peu vert, aux ficelles on croit que la messe est dite mais il tinte une demi-douzaine de fois aux planches après s'être cabré derrière Gaillardet faisant résonner les Carmen dans quatorze minutes très prometteuses. 7 Carmen et rentrée... Un Carmen général mérité pouvait résonner dans le ciel Fontvieillois.

Fontvieille 14 07 003.jpg

Rubis (Manade Chauvet) anticipe Ludovic Bressy

Fontvieille 14 07 008.jpg

Criminelle finition de Centurion (Manade Chauvet) sur Florent Jaubert

Fontvieille 14 07 022.jpg

Platon (Manade Chauvet) va briser la planche derrière Yoan Pradier

Fontvieille 14 07 038.jpg

 Danger pour Florent Jaubert face à Caraque (Manade Chauvet)

Fontvieille 14 07 052.jpg

Geste précis de Joan Gaillardet à la tête d'Hussard (Manade Chauvet)

Fontvieille 14 07 070.jpg

Percussion d'Angélus (Manade Chauvet) sur Florian Lopez

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de L’Avenir : Gaillardet (20) Pradier (12) Bressy (8) Lopez (7) Jaubert (2).

****************************************************************************

Fontvieille 14 07 061.jpg

Fontvieille 14 07 062.jpg

Fontvieille 14 07 063.jpg

Fontvieille 14 07 064.jpg

Fontvieille 14 07 065.jpg

Toute la violence d'Angélus (Manade Chauvet) derrière Joan Gaillardet

**********************************************************************

 

VENDARGUES *FETE LOCALE*

Du 15 au 21 juillet

VENDARGUES15.jpg

Pour le confort des spectateurs, des voiles d'ombrage
ont été installés aux arènes.

Et vous pourrez admirer les nouvelles fresques
peintes sur les murs

vendargues,fête,course camarguaise

vendargues,fête,course camarguaise

*************************

 

14/07/17 - MAUGUIO - COURSE DE BLATIERE-BESSAC

Course du 14 Juillet

DES BLATIERE SANS FIORITURE

IMG_5878.JPG

Carmen en guise de Marseillaise, le Orange et le Vert au lieu du Bleu Blanc Rouge, c'est jour de fête camarguaise à MAUGUIO avec la complète des Iscles avec en front Omega et Muscat.
Chez les hommes, l'entente est parfaite, le travail correct bien qu'un tant soit peu retenu par moment.
MECANO - CHAHBOUNE.JPG
Mecano N° 713 : Bien que lourdaud s'engage puissamment et menace à l'arrivée avant de se caler et demander de l'approche. Action sur Belgourari, Soler. Sauve une ficelle. Carmen retour joué 3 fois.PRINTEMPS - SOLER.JPG
Printemps  N° 919 : 2 minutes de déplacements et place aux ficelles. Plus stable ses réactions sont alors irrégulières voir quasi absentes. Silence Radio.

OMEGA - SOLER.JPGOméga N° 915 : Puissance 3, il décuple son OMEGA - BELGOURARI.JPGénergie dans la bourre. Ses finitions sont fort engagées derrière Benafitou, Soler, Cano, Laurier, Belgourari, Zelphati et Errik avant de s'enchaîner à l'ultime instant. Les honneurs 7 fois plus rentrée, ficelles en place.
MUSCAT - CHAHBOUNE.JPG
Muscat N° 837 : Tout en bouléguant et fonçant sur tout, il répond. Concentré il s'engage vaillamment, pousse et plante les cornes à l'arrivée - Soler, Laurier- et se dresse derrière Chahboune. 2 Carmen plus rentrée. SAMBA- SOLER.JPG
Samba N°936 : Brouillon il vient pour dire de venir mais n'apporte guerre de suivi à ce qu'il entreprend sauf après Zelphati, Chahboune et Laurier. 1 Carmen non renouvelé.
BOSCO - SOLER.JPG
Bosco  N° 139 : Pas de vice, manque de métier et de maturité (5 sauts) mais des principes éclairs - enfermées après Soler qui bronche et un saut après Chahboune. 2 Carmen plus rentrée.
Courejau N°129 HP : Franc, les pompons COUREJAU - LAURIER.JPGrésistent 2’. Aux ficelles, il balade, prend les rasets et ralenti l'approche des planches sauf derrière Laurier où il les frôle de la corne. 1 Carmen plus rentrée ?

 

Entrée : 1/5e -  Organisateurs : Sve Culture, Tradition et Patrimoine - Présidence : Bruno Séguier - Raseteurs : Droitiers : J Soler, M Belgourari, G Cano, P Laurier -       Gauchers : C Zelphati,  R Errik, A Chahboune, A Benafitou -  Tourneurs : C Garcia, H Kerfouche

Texte et Photos Cyril Daniel

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Vendredi 14 juillet 2017

L'agressivité de Pourpier

grau-du-roi,pourpier,saint-eloi,i. benafitou,katif,marignan,cadenas,course camarguaise

La corne meurtrière, Pourpier frappe haut et fort
après Ilias Benafitou

 
Cette course très spectaculaire commence ambiance rock’n’roll, style cabaret, couleurs bleu, blanc, rouge, puis a connu plusieurs rebondissements. Colbert inflige une mauvaise blessure à Rassir (cheville ou tibia touchés), Saint-Eloi bouscule Cadenas (qui se fait soigner jusqu’au 6e taureau) et un spectateur fait un malaise dans un burladero... A  chaque fois, la course est arrêtée.
Les taureaux ont tenu leur rôle plutôt barricadier, Saint-Eloi y rajoute sa touche cocardière et Pourpier ressort par sa terrible agressivité. Ilias Benafitou à la pointe de l’attaque, avec Katif, Zekraoui, Marignan et Cadenas.
Monro (Bon, N.608).- En mouvement, certes, mais une fois capté, finit poitrail passé. Pas de difficulté majeure mais volontaire droite et gauche, pour des longueurs et coups aux planches. Agréable. Rentre une ficelle. 6 Carmen et retour.
Colbert (Paulin, N.714).- Bouge pas mal mais se livre bien sur les rasets. Aux ficelles, ses conclusions prennent de l’ampleur, et s’il riposte assidûment, il envoie aussi la corne en finition. Rassir en fait les frais, pied coincé à la planche. 2e ficelle à Katif sur le gong. 5 Carmen et retour.
Raspail (Espelly-Blanc, N.853).- Cherche ses repères, boulègue beaucoup. Se décolle parfois, chasse, grosses conclusions sur Cadenas (2), longueurs avec Katif. Calé pour la seconde ficelle, met de l’énergie dans la bourre, et Marignan stoppe le chrono à 10’. 1 Carmen et retour.
Saint-Eloi (La Galère, N.654).- Un placement impeccable, raccompagne illico presto et s’engage à presque tous les coups. Vient en toute franchise mais conclut avec punch (au moins 6 impacts) et sur le dernier, il se dédouble pour aller chercher loin Cadenas qu’il bouscule. 9 minutes, 5 Carmen et retour.
▼ Saint-Eloi dans un formidable engagement
après Joachim Cadenas

grau-du-roi,pourpier,saint-eloi,i. benafitou,katif,marignan,cadenas,course camarguaise

Absolut (Ricard, N.507).- Promène, s’’évade, se centre, difficile de le capter. Les hommes essaient de loin pour des actions frappées dont une énorme sur Zekraoui et des planches qui cèdent après Aliaga. Garde ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Pourpier (Saumade, N.514).- Décidé, attentif, placé, un fauve ! Cadenas revient en piste après les soins, fait un faux départ et ne doit son salut qu’au quite de Khaled. Une longueur émotionnante de Cadenas, des séries et des actions qui se durcissent méchamment. Magnifique sur I. Benafitou qu’il cherche haut vers les tubes. Ses intentions sont meurtrières, les hommes calculent, les ficelles montent, et les éclats se multiplient. Marignan lève la 1re ficelle au terme. Au moins 8 Carmen et retour.
Artiste (Nicollin, N.031, hp pour 10 minutes).- Le double Tau d’Or de Saint-Rémy-de-Provence trouve vite sa place, montre sa rapidité et enchaîne vaillamment, lâche parfois, quelques petites anticipations et une bascule après Four. Des Carmen et retour.
 
Texte et photos
MARTINE ALIAGA
 
Trophée des As : I. Benafitou, Marignan, Zekraoui, 24 points ; Katif, 18 ; Four, 9 ; Cadenas, 7,5.
Course du 14 juillet
Entrée : 1/2 arène. Organisation : SAS Ribera. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Cadenas, Katif, Marignan. Gauchers : Aliaga, Four, Rassir (blessé par Colvert), Zekraoui. Tourneurs : Khaled, Bensalah, Estève, Moulin, Lopez.
 
**************
Avant course

grau-du-roi,pourpier,saint-eloi,i. benafitou,katif,marignan,cadenas,course camarguaise

 
Le groupe Lolly Pop colore la piste d'un french cancan de circonstance en ce 14 juillet, la note traditionnelle aux Arlésiennes du Velout pescalune et les flonflons à La Gardounenque. Une minute d'applaudissements à la mémoire de Louis Nicollin.
La 23e Reine d'Arles Naïs Lesbros et la demoiselle d'honneur du 21e règne, Laura Cavallini font honneur de leur présence.

grau-du-roi,pourpier,saint-eloi,i. benafitou,katif,marignan,cadenas,course camarguaise

 
**************

10/07/2017

AIMARGUES - AVENIR/ESPOIR - TROPHEE H. AUBANEL

Course du 10 Juillet 17

RASCAILLAN (Saumade) et V FELIX  EN MAILLOT JAUNE

IMG_5663.JPG

Entrée : Le Plein (Gratuit)

Organisateur : Cté des Fêtes

Présidence : Thiery Cure

Raseteurs : Droitiers : V Félix, R Fouque, Y Michelier, G Montesinos, T Vacaresse

                      Gauchers : C Clarion, A Brunel, M sanchez

Tourneurs : M Arnel, A Perez, B Joseph      

1ère Journée du Trophée Henri Aubanel. V Félix, présent du premier au dernier, est justement récompensé de ses efforts. T Vacaresse et C Clarion sont tout aussi présents, mais ont moins la main productrice. Le reste du peloton se donne aussi.  Rascaillan sera incontestablement celui qui en tirera le plus profit. Les autres, même les plus indisciplinés (avec des sauts) affichant des principes certains,  ne laissent pas indifférents.

GEPETTO - FELIX.JPGGepetto (Lagarde – n° 813) : Principaux attributs partis se place et demande de l'engagement. Après Fouque, Michelier, Vacaresse et Félix l'arrivée est serrée. Asphyxié pour une ficelle balourde sa fin de course est plus raide. Le disque 3 fois plus retour.GRAVILOUS - FELIX.JPG

Gravilhous (Guillierme -  n°809) : Sans accélération répond présent à tout. Piqué par la mouche il s'active derrière Vacaresse, Félix (3) Brunel et Michelier pour finir poitrail engagé. 5 Carmen plus rentrée pour 10'30.

DOUANIER - FOUQUE.JPGDouanier (Occitane – n° 103) : Des qualités non négligeables dans son placement et ses finitions (Fouque, Felix) dissoutes dans une douzaine d'évasions. 2 fois le disque, retour en silence.ANDRELOUN - BRUNEL.JPG

Andreloun (Raynaud – n° 958) : Positionné, part sur les sites lointains et saute sans intérêt en fin. Le premier crochet touche la tête à la 6ème. A la 8ème s'envoie après Montesinos avant de remettre ça derrière Clarion. Totalise tout de même 10 évasions, qui le privent du disque à  son retour, joué deux fois pendant,  avec ses glands.
RASCAILLAN - FOUQUE.JPG
Rascaillan (Saumade – n° 987) : Moins d’une minute et on passe aux ficelle où sa gestion de la piste devient sans reproche. Il se place, se dégage, accélère et pousse sur le raset avant de frapper à l'arrivée sur Félix (4), Vacaresse et Fouque. 13 minutes pour 9 Carmen retour inclu.AGRINAS - VACARESSE.JPG
Agrinas (St Pierre- n° 105) : De son placement aléatoire il répond tête basse. Peu bousculé il prend de la graine, fuse sur les tourneurs et se retourne vite. 12 minutes réglementaires, tronquées par le POETE - VACARESSE.JPGmanque d'entrain des hommes. Retour en silence.
Poète (Nicollin n°028 -  HP) : Barricadier de fin course, il  assure son rôle avec une dizaine d'engagements derrière Vacaresse (6) Clarion (2) et Montesinos avant de rejoindre Sachez dans le couloir, le tout dans la vaillance. 8 Carmen plus rentrée.

Trophée de l’Avenir : V Félix 20, R Fouque 4, Y Michelier 4, A Brunel 4 T Vacaresse 2

Texte et Photos Cyril Daniel