Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/09/2018

ANNONCES - MANIFESTATIONS - COURSES - AFFICHES -

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 Vous pouvez m'envoyer vos affiches (en format JPEG)
et vos infos à martinealiaga34@gmail.com

Tél  07 81 48 50 88 (ou 06 89 10 36 97)

 
*************
 
  LE GRAU-DU-ROI
 

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 

**********

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

***********
MONTFRIN : LA SAISON

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 

************

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

******

BEAUCAIRE

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

*******

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

**********

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 
************

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

**********

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

*********
AIMARGUES
 
 Vendredi 28 septembre :
  - 17 h - course de ligue : Blatière/Bessac - Occitane - Cuillé - entrée 5 €

Samedi 29 septembre :
  9 h : Tour d'Anglas : tri des taureaux, déjeuner et ferrade en pays
  16 h, 9€, Souvenir Denis Servière - Espoirs manade Nicollin
             Afouga (382) - Benvengu (388) .Bélori (369) - David (304) - Dario (328) - Daudet (331) - Major (362)

    Raseteurs : P Laurier, T Castel, C Mirallès, M Sanchez, Y Martin, J Bakloul
    
Après la course soirée festive de clôture dans la salle Lucien Dumas en association avec l'Union Aimarguoise.
 
********
NACIOUN GARDIANO

La Nacioun Gardiano organise
le 18e Pèlerinage des Gardians à Notre Dame de Lourdes

Les 27 et 28 octobre 2018

Le voyage s'effectue en bus, l'hébergement dans des hôtels 3 et 4 étoiles à proximité de la Grotte.

Les départs sont assurés de : Baillargues, Mauguio, Vendargues, Pérols, Lunel, Lunel-Viel, Mudaison, Saint Geniés des Mourgues, Beaulieu, Gallargues, Saint Drézéry, Marsillargues, Aigues-Mortes, Bellegarde, Arles, Maillane, Mollèges

Pour tous  renseignements et contacts

04 67 87 03 67

**************

CLUB DES ANCIENS RAZETEURS

Le club des raseteurs informe que les inscriptions pour le pèlerinage des gardians des 27 et 28 octobre (bus et hôtel) sont ouvertes auprès de Roger Pascal, tél. 06 60 74 07 03 et Vincent Ferris, 06 19 73 37 28 et 06 09 58 05 29.
Départ le vendredi 26 octobre, à 13 h, de Nîmes, retour le lundi en fin d’après-midi.

********************

 rendez-vous,courses camarguaises

 

27/04/2018

SAINT-GILLES

Vendredi 27 avril 2018

Anniversaires à Saint-Gilles

80 ans des arènes et 50 ans de la manade Pierre Aubanel

SAINT-GILLES.jpg1938-2018 : 80 ans s’alignent pour marquer l’histoire des arènes qui portent le nom de leur manadier local Emile Bilhau. L’ancien raseteur et Saint-Gillois Joël Passemard connaît bien la longue tradition taurine de cette piste qu’il foula bien des fois : « Parmi quelques-uns des grands taureaux, on peut citer Segren de Guillierme, la Royale de Lafon avec Ventadour que nous avions raseté Gérard Barbeyrac et moi, la Royale de Blatière avec Gandar et Mécano, Jeannot de Bilhau et la Royale complète en 1952, raseté entre autres par Gérard Martin, des taureaux comme Petit Lancier d’Aubanel-Baroncelli, Paco de Cuillé, plus récemment Andalou d’Espelly-Blanc, Fournelet de Blanc, les Biòu d’Or Mathis et Ratis et il y a en bien d’autres. Et bien sûr, à chaque époque, les plus grands raseteurs ont tous été présents...».

En témoignage, des photos ont été collectées auprès de particuliers et d’anciens raseteurs et font l’objet d’une expo visible aux arènes samedi (à partir de 11 h) et dimanche. Autre anniversaire associé à ce week-end festif, les 50 ans de la manade que Pierre Aubanel a implantée au Mas du Petit Barjac. Le manadier étant décédé en février, ce sont ses fils Béranger et Réginald qui, samedi après-midi aux arènes, présenteront le spectacle « La Camargue de Pierre Aubanel ».

Dimanche, c’est le Souvenir Emile-Bilhau qui sera évoqué. Et le spectacle avant-course chorégraphié par Patrice-Blanc ne manquera pas de suggérer les grands personnages et événements saint-Gillois. A 16 h, la trompette retentira pour la sortie de Métis de Daumas suivi de Fétiche du Joncas, Pedro de Lautier, Quintilien du Ternen, Cettori d’Aubanel-Baroncelli, Moka du Rousty et Milhaudois de Lagarde travaillés par une bonne équipe de raseteurs (voir grille ci-contre). Plusieurs prix seront attribués aux raseteurs, celui de la Biche d’Or aux points, le Clavel Médical au meilleur animateur et le meilleur cocardier recevra le Souvenir Emile-Bilhau.

Expo, spectacles, abrivado, bandido, bodega et course camarguaise rythmeront donc le week-end où estrambord et fe di biòu devraient être les maîtres-mots.

Texte et photo
MARTINE ALIAGA

Au programme

Samedi 28 avril 

11 h, inauguration de l’exposition de photos « Les arènes de Saint-Gilles, 80 ans d’histoire » et apéritif aux arènes.

16 h, 5 €, spectacle équestre « La Camargue de Pierre Aubanel », et deux taureaux emboulés d’Aubanel pour l’école d’Arles. 19 h, abrivado bandido manade Aubanel. 20 h 30, 5 €, soirée bodega des arènes avec Gipsy Soy et Yannis Alonzo, salle polyvalente. Restauration sur place avec food truck.

Dimanche 29 avril

Souvenir Emile Bilhau. Journée animée par la peña L’Occitane. 9 h 30, dépôt de gerbe sur la tombe d’Emile-Bilhau (ancien cimetière). 11 h 30, festival d’abrivado 3 manades Rousty, Thibaud, Agnel. 15 h 30, spectacle d’avant-course « La fe di biòu aux arènes de Saint-Gilles » par Patrice Blanc. Capelado avec les anciens raseteurs. 16 h, 13 €, course niveau As, Trophée de la Biche d’Or, Clavel Médical et Souvenir Emile-Bilhau. 19 h, abrivado bandido, manade du Rousty.

Information et réservations au 06 42 49 97 75

06/03/2018

AIMARGUES *29e JOURNEE FANFONNE GUILLIERME*

Lundi 5 mars 2018

La ferveur toujours

Fanfonne Guillierme, Pierre Aubanel, Florence Clauzel
associés dans un même hommage

DSC_4396.JPG

Un peu moins de monde qu'à l'accoutumée, vu la pluie annoncée et la course de l'après-midi annulée mais la 29e journée en l'honneur de Fanfonne Guillierme a connu, dimanche, la même ferveur et le même bonheur des gens de bouvine à se rassembler.

Malgré la grisaille du ciel, un petit air guilleret dans les rues pavoisées d'azur et d'or... Aimargues est fière de son emblématique manadière, les Camarguais sont heureux de la fêter et de se retrouver au premier rendez-vous de la saison. Toutes générations confondues. En costume, à cheval ou a pied. La flamme est maintenue.

La matinée a déroulé son programme immuable, messe en provençal, bénédiction des chevaux devant la mairie, défilé jusqu'à la statue de la dame de Praviel pour l'acampado. Tous les discours des élus ou des personnalités ont associé à la mémoire de Fanfonne, les récents disparus Pierre Aubanel et Florence Clauzel. "Fanfonne, je vous imagine chevauchant Prince aux côtés de Pierre et Florence, sur les drailles immortelles", a évoqué Naïs Lesbros, Reine d'Arles, aux côtés de J.P. Franc, maire, les élus, Hadrien Poujol président FFCC, Guy Chaptal capitaine de la Nacioun Gardiano, Christian Espelly. Avant que ne s'élance l'abrivado magistrale ouverte comme il se doit, puis la roussataïo avec ses adorables poulains.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS CHRISTIAN ITIER ET CYRIL DANIEL

DSC_4288.JPG

▼ Les Espelly

DSC_4265.JPG

▼ La famille Aubanel

DSC_4269.JPG

▼ Antonin

représentant la manade Raynaud

DSC_4270.JPG

▼ Famille Félix

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

▼ Petite halte abreuvoir

DSC_4337.JPG

DSC_4303.JPG

▼ Le défilé

DSC_4346.JPG

▼ La Nacioun Gardiano
et les gens de métier

DSC_4359.JPG

▼ Les amazones

DSC_4372.JPG

▼ L'acampado

DSC_4386.JPG

▲ ▼ Nais Lesbros, Reine d'Arles

DSC_4411.JPG

DSC_4390.JPG

▼ L'abrivado

DSC_4439.JPG

▼ La roussataio

DSC_4447.JPG

DSC_4451.JPG

********************

 

 

 

 

03/03/2018

AIMARGUES *JOURNEE FANFONNE GUILLIERME*

Samedi 3 mars 2018 - Dimanche 4 mars 2018

Tous pour Fanfonne !

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaiseImperturbable, la statue de Fanfonne Guillierme attend sur la place l’hommage annuel du peuple de bouvine. Ce dimanche, de grand matin, avec une immuable ferveur, les Camarguais de tous horizons prendront la route et convergeront à Aimargues. Comment expliquer cet engouement qui, année après année, réunit des milliers de personne ? Certainement l’envie de partager des valeurs communes. D’afficher la vivacité des traditions par de beaux défilés. De glorifier la lengo nostro lors de la messe et de l’acampado. De montrer la beauté des costumes. D’apprécier la roussataio. De vibrer à l’abrivado ouverte. de partager et de transmettre aux nombreux péquelets présents la fe di biòu. De revendiquer cette culture portée par la Dame de Praviel tout au long de sa vie.

Les cocardiers resteront au pré

En revanche, l’après-midi les cocardiers de la devise azur et or, habituellement associés à la fête, resteront dans leurs prés. Sage décision après les épisodes météorologiques de la semaine, la neige tombant drue mercredi, puis la pluie laissant les prés détrempés et les roubines débordantes.

En plus du programme – inscrit dans le marbre (lire ci-contre), la journée s’enrichit d’une expo photo sur le thème « Mademoiselle Fanfonne, toujours présente ». Et à jamais dans les cœurs.

MARTINE ALIAGA
PHOTO CHRISTIAN ITIER

Samedi 3 mars, vernissage de l’expo et conférence « Autour de Mademoiselle Fanfonne » par Robert Faure, Michel Falguières et Maurice Vial.

 

 

AU PROGRAMME DU DIMANCHE 4 MARS 2018

8 h 30 : défilé dans les rues du village des groupes folkloriques provençaux, des manadiers et gardians, calèches et musiciens. 9 h 30, messe des gardians en provençal, église Saint-Saturnin.

10 h 30, bénédiction de chevaux, place de l’hôtel de ville

10 h 45, acampado sur le maintien des traditions place du Château.

11 h 30, abrivado de la manade Aubanel et roussataïo (aller et retour) de la manade Fourmaud (avenue des anciens combattants aux arènes).

12 h, apéritif dans la cour de l’école Fanfonne-Guillierme (à côté des arènes) ; 13 h, repas traditionnel, salle Lucien-Dumas.

Suite aux intempéries du début de semaine, la course des taureaux de la manade Guillierme prévue l’après-midi est annulée.

10-13 h et 16 h-18h, au temple, expo photos « Mademoiselle Fanfonne, toujours présente », entrée gratuite.

01/12/2017

EVENEMENT *28e Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc

Vendredi 1er décembre 2017

Des Gazelles camarguaises

gazelles3.jpg

Christian Chomel et Barraïé à l’arrière ; trois biòu, un cheval, la croix gardiane sur le flanc gauche ; deux biòu et un cheval de plus, une cabane de gardian sur le côté droit... Au détour des dunes du Sud Maroc, la Camargue jaillira bientôt du sable... Une Camargue peinte par Jean Marignan sur la carrosserie du 4X4 HDJ 80, conduit par Karine Esperandieu et Cendrine Jouannet pour le 28e Rallye Aïcha des Gazelles.
Les deux Gardoises, fans de sports mécaniques, vont plonger du 16 au 31 mars 2018 dans le seul rallye-raid au féminin qui, depuis 28 ans, lance ses équipages dans le désert marocain sans chronomètre ni GPS mais avec carte et boussole. Le moins possible de kilomètres à réaliser à l’aide d’une navigation à l’ancienne pour rallier des balises à valider. Le but, arriver à terme sur la plage d’Essaouira. Mais pas seulement. L’épopée sportive est doublée via l’association Cœur de Gazelles, d’un engagement d’aide médicale à la population des régions reculées du Maroc.
De quoi réjouir les deux participantes qui, expérimentées en pilotages auto et moto, tant sur circuit que sur route et même désert marocain, peuvent ici employer leur générosité et empathie naturelles. Sensibilisées aux problèmes ophtalmiques - Cendrine souffre d’un glaucome malin - leur association Gazzz’elles 30 fera don de paires de lunettes de vue (contrôlées par l’Institut Emmanuel d’Alzon) et de lunettes de soleil via l’Association Cœur de Gazelles pour les villageois habitants les terres les plus lointaines.
Les filles partagent également « le goût pour la nature et les choses simples de la vie » et affichent toutes les deux un tempérament intrépide voire téméraire, la même ténacité et détermination. Elles en auront bien besoin pour affronter la compétition, les bivouacs, et déjouer les dangers du sable.
Pour ce faire, leur dromadaire du désert a tout pour les servir. L’expérience en plus. Souvenez-vous ! Le Toyota arborait déjà ses couleurs camarguaises en 2008 quand Jacky Maurin, afeciouna et membre du Trophée Taurin, l’avait préparé pour un « Dakar » malheureusement annulé par des attentats en Mauritanie. C’est aujourd’hui au féminin que cette bête des sables gonflée du moteur aux amortisseurs, va conjuguer ses qualités.
Les deux filles motivées comme jamais, en sont - entre deux entraînements - à boucler leur budget. Et inutile de préciser que les sponsors sont les bienvenus. Pour que leur rêve devienne réalité et que la Camargue défile de l’Atlas marocain à la plage d’Essaouira.

gazelles2.jpg


MARTINE ALIAGA
PHOTOS Gazzz'Elles 30

BON A SAVOIR

Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc du 16 au 31 mars 2018. Départ de Nice, bateau jusqu’à Tanger, départ et arrivée de la compétition à Essaouira.
Contact : Association Les Gazzz’Elles 30.
Mail : gazzzelles30@outlook.fr
Page Facebook : Les GazzzElles30.
Cendrine, tél. 06 38 65 28 17.
Karine, tél. 06 72 25 52 17.

30/11/2017

L'ACTU DES ASSOCIATIONS

Club des anciens razeteurs

raseteursblog.jpg

De l’avis général ce fut une très belle journée. Dimanche dernier (26 novembre 2017) , le club des Anciens razeteurs du président Roger Pascal se déplaçait à la manade Albert Chapelle. Rien n’a manqué aux près de 180 participants, visite des taureaux, apéritif en terrasse, et délicieux repas où Bébert a poussé la chansonnette. En présence du maire de Saint-Martin-de-Crau, Dominique Teixier, deux anciens raseteurs du cru ont été honorés Emile Dumas et Alain Imbert dans une ambiance chaleureuse où bien sûr, le taureau a été le centre de toutes les conversations.

M.A.
Photo Michel MARTEL

CT L'Aficion de Bellegarde

Fin de saison pour le CT L'AFICION le samedi 25 novembre lors de la remise des trophées du club en présence d'une assemblée nombreuse, des Arlésiennes et des Mireille, au Bar le Mistral, siège de l'association.

Yucca de la manade Daumas a reçu le Trophée Henri-Aubanel des mains du président Philippe Lacombe et de Pierre Aubanel, récompensant ainsi le meilleur cocardier de la saison 2017 à Bellegarde.

Ruffier de Didelot-Langlade a, lui, reçu le Trophée Jean-Marie-Biesse récompensant le meilleur cocardier de la course du club.

Au raseteur David Maurel, le Trophée Laurent Guérin pour l'ensemble de ses prestations de la saison dans les arènes de Bellegarde.

Enfin, le diplôme fédéral a été remis à Maurice Ambert, afeciouna, des mains du secrétaire de la FFCC Christian Vallat.

Le président Philippe Lacombe a rappelé également la suite des réjouissances : les manifestations hivernales dans les arènes en janvier-février, déjeuner fin février à la manade Didelot, inter-village en juillet, concours de manade en octobre  et remise des trophées fin novembre.

Le CT La Cocarde de Lunel
à la manade Blatière-Bessac

COCARDE5.jpgMalgré une petite brume et un temps frisquet,  les membres du CT La Cocarde ‌ont pris place sur les deux  remorques mises à leur disposition, direction le clos de tri où les amateurs de la devise "orange et vert" ont offert une démonstration de travail en pays. Le tout avec les explications de Jacques Blatière. Chacun y allant de sa question,  le Pélot s'est fait un plaisir de répondre avec une sympathie appréciée de tous !

COCARDE3.jpgAprès le bistournage de 3 magnifiques ternen, direction le site du Scamandre où Jacques Blatière, Laurent et Pierre Bessac ont été remerciés pour leur accueil. La suite était à la hauteur avec les deux cuistots du jour auteurs d'un succulent repas. Après cette journée orchestrée par Georges Anthouar, grand supporter des "orange et vert", les membres se sont donné rendez-vous début décembre pour la traditionnelle expo des santons (du 2 au 24 décembre, Espace Louis-Feuillade).

Texte et photo
VENTADOUR

Mis à jour le jeudi 30 novembre 2017

 

24/11/2017

LUNEL : JOURNEES PEDAGOGIQUES

Vendredi 24 novembre 2016

La fe di biòu transmise

LUNELELEVES2.jpg

600 élèves de CM2 de Lunel et alentours sensibiliés aux pratiques camarguaises

C’est un acte de foi entrepris par le Trophée Pescalune, en partenariat avec la mairie de Lunel depuis maintenant 10 ans. La foi dans la richesse de son terroir et des pratiques qui y sont attachées. La foi dans sa jeunesse sensibilisée à connaître les particularités de son environnement, des traditions et des métiers. La foi dans les taureaux - la fe di biòu - emblèmes du cru et au centre de tout ce bouillonnant mélange qui ancre l’identité de la Petite Camargue.

Pour ce faire, les bénévoles - épaulés par les institutions, élus, professeurs des écoles - ont pris leur bâton de pèlerin et mobilisé les énergies, pour offrir à 600 élèves de CM2 de Lunel et des communes environnantes, une semaine d’immersion en bouvine.

LUNELELEVESMANADIER.jpgDans la salle Georges-Brassens parée des grands tableaux faits par les élèves et d’oiseaux naturalisés, les écoliers ont pu visiter de multiples ateliers où toutes les facettes des traditions et des professions ont été patiemment présentées. Les crochets de raseteurs expliqués par Mario, le costume d’Arlésienne par Mme Delon du Velout Pescalune, la lengo nostro par l’Escolo dou Vidourle, le travail de manadier et gardian par, à tour de rôle, les pelots des élevages (photo ci-dessus, manades Lafon, Chaballier, Sylvéréal), etc. Egalement expliqués le travail d’un sellier-bourrelier, l’art du raset avec l’école de raseteurs de Lunel, la gestion de l’eau et des étangs avec le Symbo (syndicat mixte du bassin de l’Or)...

Tout ce petit monde se retrouvera au mois de mai pour parfaire sur le terrain ses connaissances et goûter à la bouvine en pays. Ce sera alors le grand rendez-vous à la manade Iris et Jean Lafon, au cœur de la Petite Camargue.

Qu’ils soient nés à Lunel ou ailleurs, qu’ils y restent ou qu’ils en partent, tous ces enfants auront en commun ces moments partagés, ces paysages et leurs occupants, bêtes et gens, et ces traditions originales. La graine est plantée au nom de la fe.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS MAIRIE DE LUNEL

17/11/2017

MANIFESTATIONS

Vendredi 17 novembre 2017

Taureaux au plan

PLAN2CODOPHLS.jpg

Exemple à Codognan

BELLEGARDE9PHGM.jpgTaureaux paille, taureaux ballots, encierros d’hiver, taureaux au plan... Les organisateurs ne manquent pas d’idée pour animer les dimanches d’automne. Version hivernale du taureau piscine estival, ces pratiques ludiques avec des taureaux (ici emboulés) ont traversé les âges. (Photo à Bellegarde)

Des jeux du cirque antique via les amusements dans les cours des fermes, puis la course libre jusqu’à la course camarguaise actuelle, mesurer son courage face à l’animal cornu a toujours fait vibrer la jeunesse méditerranéenne même si à Rome les participants l’étaient à l’insu de leur plein gré.
Bref, de nos jours, nombre de ces manifestations rencontrent un vif succès. Au menu de ce dimanche : à Aigues-Vives, sous la houlette du CT Lou Ferri, taureaux ballots et encierro, manades Occitane, Nicollin, Saint-Pierre. 11 h, 3 taureaux ; 14 h 30, 8 taureaux et tau (entrée 4 €). Buvette et restauration sur place.

Le Crès, avec le CT Joujou, ce 19 novembre, au Parc Robert, 11 h, mise en jambe. 14 h, 8 à 10 taureaux de L’Aurore et Vellas.petite restauration sur place. 4 €. Samedi 25 novembre, même programme avec des taureaux de la manade Alain.
Le CT Lou Cleda donne rendez-vous à Gallargues-le-Montueux, tous les dimanches jusqu’au 7 janvier (14 h 30, 4 €). Première après-midi, le 26 novembre, avec les manades Nicollin, Occitane.


MARTINE ALIAGA

PHOTOS LAURENT SONZOGNI
ET GEORGES MARTIN

10/11/2017

GALLARGUES-LE-MONTUEUX

Vendredi 10 novembre 2017

La Saint-Martin en clôture

gallargues2016PHMALI.jpg

Depuis mercredi, la fête de la Saint-Martin déroule ses animations dans le village haut perché. La municipalité et le comité des fêtes aux commandes ont dressé un programme copieux, rejoints par la Class 99, le Café de la Renaissance, la bodega Alain-Crouzet et Aie bodega, les associations du Patrimoine, Jeunesse et Loisirs et Gard’et La Cadence. Les taureaux bien sûr au centre de ces journées de liesse. Et il faut en profiter car, cornes nues, ce seront les derniers biòu de la saison 2017.

A déguster sans modération dans la petite piste pentue gallarguoise où les courses préparées et présentées sérieusement, se dégustent sans se prendre au sérieux. Le comité des fêtes invite les spectateurs (les entrées sont gratuites), les raseteurs jouent le jeu et les taureaux brillent souvent. Que ce soit de leur propre nature, ou emportés dans l’élan de la pente vers le toril finissant la tête dans les refuges des gardians. Pour le plus grand plaisir des habitués qui, pour rien au monde, ne finiraient leur saison ailleurs qu’à Gallargues. Quitte à se jucher sur les chars dans la rue, droits sur les grilles d’enceinte ou esquichés comme on peut sur les étagères.

Et quand la course se termine, la rue noire de tant monde agglutiné, se prépare pour la bandido. Spectaculaire pour les badauds et héroïque pour les gardians que cette longue descente à tombeau ouvert jusqu’au bas du village ! Emotions garanties.

Pour ce dernier week-end de course, le comité des fêtes propose : vendredi, concours Cuillé, Raynaud, Aubanel-Baroncelli ; samedi, complète de Guillierme ; dimanche, concours La Galère, Blatière-Bessac, Saint-Pierre. Après, on ferme !

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

PROGRAMME

AUJOURD’HUI : journée à l’ancienne. 9 h, déjeuner aux Emprunts, 5 €. 10 h, ferrade manade Teissier. 11 h 50, abrivado Aubanel. 12 h 30, vache pour la jeunesse. 14 h 45, gratuit, course concours de manades. 17 h, bandido.

SAMEDI 11 NOVEMBRE : thème bleu, blanc, rouge. 9 h, déjeuner aux Emprunts, 5 €. 9 h 30, ferrade Aubanel-Baroncelli. 11 h 50, abrivado Aubanel et Clément. 12 h 30, vache pour la jeunesse. 14 h 45, gratuit, course des Espoirs de Guillierme. 17 h, bandido Aubanel et Clément. 19 h, soirée musicale à la maison du Peuple. 21 h, bal à papa.

DIMANCHE 12 NOVEMBRE : journée déguisée. 9 h, déjeuner aux emprunts, 5 €. 9 h 30, ferrade Aubanel-Baroncelli. 11 h 50, abrivado Aubanel, Rambier, Lescot. 12 h 30, vache pour la jeunesse. 14 h 45, gratuit, Course 9e Souvenir Alain-Crouzet, concours de manades. 17 h, bandido Aubanel, Rambier, Lescot. 18 h, remise des prix, Maison du Peuple. Tous les jours, soirée au bar de la Renaissance.

05/11/2017

MANADE VITOU DE FONTMARIE

7e PRIX DE L'HERAULT

28 et 29 octobre 2017

vitouferradejpcamargue.jpg

Photos JP Camargue

Les podiums

Tri de bétail : manade Les Montilles

Meilleur coup de fer : manade Kreninger

Prix de l'Hérault : Les Baumelles

vitou de fontmarie,ferrades,course camarguaise