Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/09/2015

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Jeudi 17 septembre 2015 - 1re journée du Trophée de la Mer

Bastien Four fait la course en tête

le grau-du-roi,1re journée du trophée de la mer,bastien four,course camarguaise

La 2e ficelle de Sugar dans le crochet de Bastien Four

 

Elégant, efficace, Bastien Four met son empreinte sur la 1re journée de la Mer. Avec Jérémy Aliaga, peu payé de son travail, et Sabri Allouani, toujours là et bien là, le Saintois mène la course de la plus belle des manières. Une belle équipe de raseteurs où Cadenas et Katif sont un peu en dessous des attentes.

Côté cocardiers, Agassoun de Blanc est un premier qui ne se laisse pas manoeuvrer et, par deux poursuites serrées (Cadenas, Allouani), montre son caractère intempestif (11 minutes). Canio de Blatière-Bessac, attaqué tambour battant, réagit avec volonté et reste à l'affut de la moindre faute, comme cette dangereuse finition après Four. 6 minutes. Aïoros des Baumelles affiche sa difficulté. Tricote des cornes face à une équipe de crocheteurs motivés, et riposte cornes pointées. Guerrier bien affûté, il s'engouffre dans des séries soutenues. Allouani, par deux rasets bien "templés" fait soupirer d'aise les connaisseurs. Zekraoui chahuté dans le berceau des cornes. Les hommes ne le lâchent pas, lui fait le tri pour un très bon quart d'heure où il rentre ses ficelles.

Frédéric Bon reçoit un bouquet des mains de Vincent Ribera et du maire Gérard Crauste pour marquer la despedida de Clodomir. Le cocardier finissant sa carrière sur un très bon cite de Sabri honoré d'un non moins beau coup de barrière. Carmen !

A son habitude, Sugar de Nicollin raccompagne de ses longues cornes toutes les invites. Aliaga et I. Benafitou passent juste. Sugar répond consciencieusement et accélère, change de terrain. Anticipations sur Aliaga, Allouani, Four pour 13'30 agréables.

Bayle de Vinuesa sélectionne, répond cabré à quelques actions (I. Benafitou, Katif) et garde ses glands 10 minutes. Se retient parfois mais livre un beau combat sur la fin avec des finitions appuyées (Allounai, Cadenas, Katif) et garde ses ficelles.

Volontaire et vaillant, Chico de Lautier pousse les hommes à la confiance, il se livre sincèrement et sur un fort tempo. Mais gare, il voit tout et peut accélérer dangereusement. Ziko démarre à l'aventure, Chico lui fait traverser toute la piste plein gaz. Intelligemment, le cocardier se ménage quelques instants de récupération puis relance les duels pour lâcher sa 2e ficelle à 14'20. Bon taureau.

Dommage que les blancs laissent tomber Trancardel de Bon (hp). Pas assez incité, le taureau s'en tient à une prestation cocardière et finit ses actions au ras des planches. Un saut par surprise où un spectateur manquant de réaction, frôle la catastrophe et termine ses 12 minutes avec ses ficelles.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

09/09/2013

LE GRAU DU ROI *AS*

Dimanche 8 septembre 2013

BONNE ENTAME POUR LE TROPHEE DE LA MER

le grau-du-roi,1re journée du trophée de la mer,courses camarguaises

Entrée : Quasiment le plein.  Présidence : Jacques Valentin.  Raseteurs : M Belgourari , K Cartalade, R Gros, N Benafitou, A Benafitou,  I Benafitou, R  Bruschet, J Lafare, A Ayme, S Allouani.  Tourneurs : C Galibert, JL Ull, F Garrido, S Sanchez, F Lopez;

Pour cette première journée du Trophée de La Mer édition 2013, le public s’est retiré satisfait des arènes notamment par le sérieux de Sylverado, le fantasque de Chambao et Méthode sans oublier le rôle de premier de Loubard et Lebrau qui  a montré ce qu’il savait faire mais qui a souffert du manque de travail.

Côté tenues blanches, si Romain Gros a été omniprésent avant la  pause, il a partagé sa place en seconde partie avec I. Benafitou. S. Allouani a fait jouer l’expérience alors que le jeune M. Belgourari, très attendu, a été malchanceux aux attributs malgré son investissement.

Loubard  (Cullé) :  Après  avoir  défendu  ses  principaux  attributs  en  perpétuels  mouvements,  c’est aux ficelles qu’il va donner le meilleur de lui-même en appuyant davantage ses répliques derrière  Gros,  Lafare  jusqu’à  la  limite.  S’aidant  d’un  coup  de  tête  il  rentre  en  musique  (entendue  déjà  3  fois)  sa  première  ficelle  à  500  €. 

Mesrine  (Vinuesa)  en  second   ne  parviendra pas durant son quart d’heure à trouver un terrain à sa guise, ce qui ne facilitera pas  les beaux rasets. Trois actions aux planches derrière Allouani et Gros (2) viennent agrémenter  se  course  au terme  de laquelle il  rentre  en  silence sa 1rer ficelle.

 le grau-du-roi,1re journée du trophée de la mer,courses camarguaises

Photo avec Belgourari. Pour conclure la 1  partie, Lebrau  (Cyr)  a  ralenti  l’ardeur  des  hommes  qui  par  moment  l’ont  délaissé  surtout  quand il  se  plaçait   contre les  planches.  Sérieux, anticipateur  et  rapide,  ses  enfermées  sont serrées  (Allouani,  Gros, Lafare) et se terminent in-extremis quand il ne tape pas comme ce fut le cas derrière Gros et Lafare. Dans ses conditions il rentre en musique (entendue trois fois)  sa 1re ficelle  à  700  euros.

La  place  de  4 était réservée à Sylverado (Saint-Gabriel) qui accommodera  à merveille.  Bien  présent  sur  chaque  cite,  ses  poursuites  sont  bien  appuyées  derrière Allouani (2), Gros, Belgourari (2), I Benafitou, pour autant de Carmen. Une première  ficelle  balourde  (qu’il  cédera  à  850  euros)  lui  fait  réaliser  une  fin  de  course  pétillante.  La  seconde rentre à 1000 euros avec les honneurs et de forts applaudissements.

Chicco (Lautier) affiche  vaillance,  volontarisme.  Ses  échanges  sont  brillants  et  ramenés  jusqu’aux  planches derrière Allouani, Cartalade, Bruschet,  I Benafitou  et Belgourari. Soumis  à  rude  épreuve, il  s’incline  avant  son  terme  et  entend  Carmen  pour  la  sixième  fois. 

 le grau-du-roi,1re journée du trophée de la mer,courses camarguaises

Photo Chambao avec Allouani. Avant  dernier  et  en  remplacement  de  Clodomir  (Bon), Chambao  du  même  élevage    s’est  avéré  spectaculaire  à  souhait  avec  de  nombreux  sauts  et  coups  de  barrières  aux trousses  de Belgourari,  Allouani  (4),  Gros,  Cartalade,  N  Benafitou.  C’est  fort  éprouvé  qu’il  réintègre  le  toril  porteur  de  sa  seconde ficelle. 

 le grau-du-roi,1re journée du trophée de la mer,courses camarguaises

Photo Méthode sur Ayme. Pour conclure rien de tel que la brute Méthode (Blatière-Bessac). D’entrée passe à travers le panneau de planches  derrière le tourneur Garrido, et ce ne sera qu’un début.  Au  terme  de  chaque  raset  le  pensionnaire  des  Iscles  vient  s’écraser  sans  retenue  dans  les planches. On a pu dénombrer  une bonne quinzaine d’actions  (pour les plus puissantes) aux  trousses des trois Benafitou (6) Belgourari (5), Gros (2) et Ayme (3). Travaillé sans relâche,  malgré  son  statut de Hors Points pour le Trophée Taurin et le Trophée de La Mer, il  rentre  sous un tonnerre d’applaudissements et en musique (jouée en quasi-continu) ses ficelles.

Texte et photos
CYRIL DANIEL