Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/07/2014

BEAUCAIRE *AS*

Jeudi 24 juillet 2014 - 2e journée de la Palme d'Or

Vincent porte-drapeau de la race  baroncellienne

Cuillé, Laurent, Rouquette, Aubanel-Baroncelli... La 2e journée de la Palme d'Or hisse les couleurs de la race baroncellienne, et le cocardier du Marquis, Vincent (2e), en est le porte-drapeau. Apparicio (3e) confirme ses qualités dans cette piste difficile pour les taureaux. Les hommes, motivés, se laissent impressionner par Mignon (4e) et Cassius (6e) est définitivement inclassable.

Les raseteurs se disputent la Palme, Auzolle et Chekade surtout (1er et 2e), mais Ayme, Four et Favier défendent leurs chances. Rey (3e) en embuscade.

Loubard (Cuillé).- Une rafale le cueille à sa sortie. Mais avec un bon placement et des coups de tête  dissuasifs à la rencontre, le Cuillé défend âprement ses ficelles que Chekade s'octroie dans des tête-à-tête très serrés. 13 minutes d'un bon premier. 1 Carmen et retour.

Vincent (Aubanel-Baroncelli).- Fait du large à grandes foulées le long des planches. Raccompagne avec vigueur au ras des barricades. C'est chaud à plusieurs reprises pour Chekade. Le cocardier a beaucoup de jus et tient tête aux blancs dont les esprits s'échauffent jusqu'à la remontrance du président de course. Côté toril, Vincent se bat dans un petit périmètre, plus tranchant avec les droitiers. Beaux cites de Chekade de très près. Au terme, Vincent, éprouvé mais vainqueur, garde une ficelle. 3 Carmen et retour.

Apparicio (Rouquette).- Généreux dans ses ripostes, Apparicio profite de l'espace pour se donner de l'air. Il sait aussi prendre les bonnes positions d'où il sort avec beaucoup de "pétard". Chekade sur une belle longueur, anticipation pleine piste de Sanchis pour une arrivée émotionnante en fanfare aux planches. 12 minutes convaincantes pour ce jeune  élément de 7 ans. 3 Carmen et retour.

Mignon (Cuillé).- Fier, Mignon impressionne. D'entrée écarte les attaques et montre du caractère. Cul aux planches, il toise les blancs qui hésitent. Les rasets sont calculés, sort en force après Chekade. Un raset et repart se placer, il roule les mécaniques... Se laisse prendre devant le toril dans une paire de série, une jolie sortie sur Favier. Et sur la 2e ficelle ouverte, quand la pagaille se déclenche, les hommes ont le dessus. 13 minutes. 2 Carmen et retour.

Modiano (Cuillé).- Comment raseter dans les règles un taureau qui ne s'arrête pas ? Les blancs font comme ils peuvent, c'est pas élégant mais... Brouillon, Modiano se livre avec quelques éclats aux planches. Mais poursuit ses itinérances et les hommes leurs rasets de raccro. U n joli coup de barrière sur Chekade et 7 minutes suffisent.

Cassius (Laurent).-Fier comme Artaban, Cassius promène, saute, revient, surveille la contre-piste, nettoie les bouteilles et les serviettes sur le rebord... Curieux de tout... bref, il n'en fait qu'à sa tête. Avec lui tout peut se passer... ou pas. Prend un raset dont la fin ne l'intéresse pas mais s'engage violemment après Favier qu'il essaie méchamment de déloger des tubes. S'envoie dans l'élan après Auzolle, Four, Errik. Tape après Favier, Errik... S'évade et se trouve bien en contre-piste, manque sauter sur son gardian... Mais garde ses ficelles après une belle série devant le toril. 4 Carmen et retour. Un cocardier inclassable... Les raseteurs s'en méfient, les spectateurs en contre-piste ne sont jamais à l'abri, le public est partagé, pour ou contre, Cassius fait parler... Tiens, tiens ça vous rappelle pas un autre taureau de Laurent ?

MARTINE ALIAGA

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : régie municipale. Président : Raymond Arnaud. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Chekade, Katif, Rey, Sanchis. Gauchers : Allam, Errik, Favier,  Four, Poujol. Tourneurs : Cuallado, Sanchez, Bensalah, Fouque, Garcia.

Trophée des As : Chekade, 20 points ; Ayme, 15 ; Auzolle, 12 ; Favier, 8 ; Four, 8 ; Rey, 7 ; Errik, 3 ; Allam, 1.

Palme d'Or : Auzolle, 40 ; Chekade, 32 ; Rey, 25 ; Ayme, 20 ; Favier 16 ; Four, 12.

22/07/2013

BEAUCAIRE *AS*

Dimanche 21 juillet 2013 - 2e journée de la Palme d'Or

Loïc Auzolle en tête

Reportage photo de Christian Itier

 

BALIAGABANARU.jpg

▲ Jérémy Aliaga (nez cassé protégé) avec Banaru (2e) de Fabre-Mailhan

BALLOUVALMONT3E.jpg

▲ Allouani et  Valmont Lautier (3e)

BALIAGAATHOR4E.jpg

▲ Aliaga - Athor (Daumas, 4e)

 

BALLAMPELICAN5E.jpg

▲ Allam - Pélican  de Nicollin (5e)

BAUZOLLEPOURPIER6E.jpg

▲ Auzolle - Pourpier de Saumade (6e)

BPOURPIERMARTIN6E.jpg

▲ Jérôme Martin et Pourpier de Saumade (6e)
Le tourneur Duran en danger

DSC_2824.JPG

▲ Radouane Errik et Pourpier (Saumade, 6e)

Classement de la Palme d'Or à l'issue de cette 2e journée

Loïc Auzolle, 30 points ; Allouani, 16 ; Aliaga et Chekade, 15 ; Villard, 14 ; Martin, 10 ; Martin, 10.

******************


 



.