Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/04/2013

VENDARGUES *AVENIR*

Dimanche 14 avril 2013 - Main d’Or (3e journée)

AGRÉABLE...

vendargues,3e journée de la main d'or,les cuillé,courses camarguaisesDe ces 7 taureaux de Cuillé, (6, 7, 8 ans) au comportement peu ou prou égal, Erasme, dans le même registre mais plus expérimenté, ressort pour la difficulté qu’il apporte. Moins fou-fou que ce à quoi nous avait habitués leurs prédécesseurs, les jeunes Cuillé se montrent tous attentifs, décidés à se battre dès qu’attaqués, rapides sur l’homme, finissant au ras des planches.

Katif diminué (plâtre à la main gauche), Rassir assure le tempo ◄ photo avec Erasme. Et si I. Benafitou, Charnelet, Cartalade sont capables de belles passes par moments, le rythme fait défaut, surtout en 2e partie. Donc, belle course mais un peu frustrante.

Sorbier (N.637).- Offensif dans les séries, se soulève en finition. Généreux sur les rasets allongés de Rassir. 11 minutes très agréables. 5 Carmen et retour.

Poulidet (N.632). - Chaque action finit au fil de la barrière où il envoie la corne. Se dépense sans compter, remuant, se soulève après Charnelet. Tire la langue, mais combattif et rageur, il conclut méchamment notamment sur Rassir. Rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.

Mandarin (N.519).- Navigue et se livre dans les séries. Accélère sur Ilias Benafitou qui allonge la trajectoire. Rassir trace de belles courbes. Mandarin sort en force sur Charnelet. Après un début facile, le taureau corse l’affaire et s’affirme. Rentre une ficelle avec 5 Carmen et retour.

 vendargues,3e journée de la main d'or,les cuillé,courses camarguaises

Photo avec Guin - Erasme (N.508).- D’entrée se prête au jeu mais une fois placé, les blancs se grattent la tête. Attentif, chasseur, il coupe le terrain pour de belles enfermées (Rassir). Pas stressé par le nombre de rasets, il domine aisément les débats. Malheureusement, se blesse au sabot et quitte la piste à la 14e avec ses ficelles. 2 Carmen et retour.

Passereau (N.638). - Lui non plus ne sera pas étouffé, malgré une longue série pour les pompons. Mais quand les blancs s’en donnent la peine, il répond présent. Enferme Rassir, se dédouble sur Ilias (2) ou Katif. Quand le rythme monte, Passereau gagne en brillance. Bon partenaire pour 9 minutes de sincérité. 3 Carmen et retour.

 

vendargues,3e journée de la main d'or,les cuillé,courses camarguaises

Photo avec Ilias Benafitou - Coquet (N.706).- Se prête au jeu le long des planches. Mais sait se ménager un large terrain où il ne veut voir personne. Titillé, il fait montre de rapidité, aussi les blancs tempèrent devant la difficulté. Entrepris sur la fin, il propose de fortes anticipations, des séries soutenues, et termine très fort. Intéressant. Rentre ses ficelles, 7 Carmen et retour.

Mustang (hp mais compte pour la Main d’Or - N.726).- Des évasions, mais de la présence dans les enchaînements. Un peu brouillon mais de grosses intentions. 2 grosses sorties sur Katif pour terminer avec un gland. 3 Carmen et retour.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Rassir, 22 points ; I. Benafitou, Charnelet, 11 ; Katif, 1.

Trophée des Raseteurs : Guin, 8 points ; Cartalade, 3.

MAIN D’OR

Rassir, 52 points ; Katif, 26 ; Guin, 14 ; I. Benafitou, 9.