Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/06/2014

NIMES *AS* 3e GRAND RENDEZ-VOUS

Mercredi 4 juin 2014

Contrat rempli

Entrée : 2500 personnes environ. Organisateur : Simon Casas Prod. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Ayme, Bruschet, Chekade, Faure. Gauchers : Aliaga, Errik, Four, Martin, Ouffe, Rassir. Tourneurs : Bensalah, Daniel, Fouque, Kerfouche, Ull.

La course camarguaise prend place dans l’ouverture de la feria avec une belle affiche pour le 3e Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin. Difficile date, un mercredi, difficile horaire, 18 h, difficile météo, l’orage tourne. Malgré ce environ 2500 personnes sont sur les gradins en encouragement à poursuivre. L’arrêt d’Horacio (pluie) à la 7e minute, la blessure d’Icare à la 10e et celle de Méthode dès la 1re amputent la course, mais il y eut de très bons passages et de beaux duels. Les raseteurs mouillent le maillot, Ayme et Four les plus assidus.

Quasimodo (Blatière-Bessac).- Reste souvent stoïque sous les sollicitations des blancs, quelques éclats sur Chekade (Carmen), Four, Ayme pour une rude entrée en matière. 

Escamillo (Raynaud).- Le taureau en veut, et les actions bien concluent s’enchaînent au rythme de ses déplacements. Les planches volent. Incisif, Escamillo explose sur Four (4), Ayme (2), Aliaga (2), belles trajectoires avec Four. Malgré l’agitation autour de lui, il sort son épingle du jeu en profitant de la grande piste. 11 minutes pétillantes. 2 Carmen et retour.

Horacio (Cuillé). - Le long des planches, il tient les blancs en respect et il faut aller le chercher au plus près. Son partenaire de duel, Bruschet fait monter la température par des tête-à-tête serrés superbes (2 Carmen). Malheureusement le nuage menaçant crève au-dessus des arènes, à la 7e minute. La course s’arrête pour un quart d’heure, Horacio ne ressortira pas et gardera ses ficelles. 

Mignon (Cuillé).- Il s’approprie vite la piste et, toujours dans les planches, balade les hommes. Qui pour le 1er raset ? Pour Aliaga à la 4e. Dans la foulée, Bruschet est écarté et Martin coupe la cocarde. Mignon accorde 2-3 rasets et repart se positionner de l’autre côté pour 8’30 les premiers attributs. La 1re ficelle dont les primes montent jusqu’à 1000€ attise les convoitises. Le rythme s’accélère. Four, Bruschet, Chekade sont gratifiés d’actions poussées où le cocardier va jusqu’à se cabrer. Malgré un pilonnage en règle, Mignon en reste maître jusqu’au bout. 5 Carmen et retour.

Mesrine (Vinuesa).- D’entrée, il passe à travers les planches sur Chekade. Enchaîne à vive allure et ne se laisse pas enfermer. Lui aussi profite de l’espace. Une fois calé, prend un raset et repart tête haute. Le cite engagé d’Allouani trouve une magnifique riposte d’envergure. Mais les hommes ne sont plus aussi fringants qu’au début. Du coup Mesrine se frise les cornes. Jusqu’à la 11e où Allouani le capte pour une explosion de toute beauté. Et Mesrine de rentrer aisément ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Icare (Paulin).- Tout en mouvement, le premier impact est pour Chekade, haut et violent. Valeureux, Icare se livre corps et âme malgré un manque d’égard des blancs pour sa générosité. A chaque sollicitation le barricadier déclenche de violentes salves. Malgré le rythme et une entaille à la patte avant gauche, il ne se réserve pas et les coups pleuvent. A la 9e, se jette violemment après Four. Eprouvé et blessé, Icare rentre à la 10e avec ses ficelles. Sage décision. 7 Carmen et retour.

Méthode (Blatière-Bessac, hp).- Au premier violent coup de barrière sur Four, il tape sur le pilier. Aussitôt son attitude indique qu’il ne peut continuer et doit rentrer. 

MARTINE ALIAGA

Trophée des As (Grand Rendez-Vous) : Four, 13,5 points ; Ayme, 12 ; Chekade, 12 ; Bruschet, 9 ; Martin, 7,5 ; Errik, 6 ; Allouani, 6 ; Aliaga, 3 ; Faure, 3 ; Ouffe, 1,5