Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/10/2010

LES COCARDIERS DE LA FINALE DU TROPHEE DES AS

A NIMES DIMANCHE

LE BIOU D'OR ET SES DAUPHINS

GUEPARD BIOU DOR2.jpgAu Panthéon de la bouvine trônent les Biòu d’Or. Depuis la Royale de Bilhau en 1954, 44 cocardiers ont reçu la distinction. Fleuron de son élevage, le Biòu d’Or fait la fierté de son manadier et enflamme les afeciouna.
Dimanche à Nîmes, l’élu de l’année Guépard étrennera son titre tout neuf. Le vert et blanc de sa devise auréolés d’or. Quel beau taureau ! 9 Ans et tous les atouts dans son jeu. Un cocardier finisseur doté du fort caractère des produits de l’élevage Cuillé. Bon sang ne saurait mentir. La lignée baroncellienne dans toute sa splendeur.
Autre taureau majeur dans l’amphithéâtre nîmois, Pasteur de la manade Fabre-Mailhan. L’élu 2009 ! Un autre registre, plus rigoureux, plus sélectif, un maître du placement et des anticipations dangereuses pour les hommes.
Troisième Biòu d’Or de l’après-midi, Mathis, distingué en 2006. Méchant et pur barricadier à ses débuts, le taureau de la manade Lautier, à 12 ans, a pris de l’expérience mais n’a pas perdu sa rage. Simplement, plus réfléchi, il fait le tri dans ses ripostes.
Avec ces trois royaux personnages, quatre dauphins. Rodin des Baumelles, dans la course au titre suprême depuis deux ans -  c’est dire ses qualités - est un magnifique partenaire pour les raseteurs. Ne refusant jamais le combat et se livrant de tout son cœur.
Yvan du Pantaï mène une carrière au plus haut niveau  depuis 2006, il participe pour la troisième fois à la finale.  Géricault de Chauvet, à la même place que l’an dernier,  valorise ce poste redouté de premier. En 2009, après un combat de grande classe, il remportait le prix du meilleur taureau de la finale. Reste Embrun de Nicollin qui, par la noblesse de ses origines, est toujours à même de donner du fil à retordre.
Sept cocardiers et beaucoup d’espoir.


SEPT COCARDIERS DE VALEUR

GERICAULT manade Chauvet (N.013).- A 10 ans, il est en pleine maturité Avec un tempérament belliqueux doublé d’une gestion stricte de son espace, il agresse les hommes et fait le ménage. En 2009, vainqueur de la Palme d’Or et meilleur taureau de la finale des As, il a cette saison dominé ses sujets.
Sorties : 21/03 Méjanes 1er, 13/06 Le Grau-du-Roi 2e, 4/07 Châteaurenard 2e, 26/07 Beaucaire 3e, 29/08 Fontvieille 4e.
EMBRUN manade Nicollin (N.061, 10 ans).- Un taureau a priori brave et généreux qui, quand il prend la mouche, peut dangereusement enfermer et conclure. Plus enclin à gauche, il tricote souvent des cornes en défense. Brillant, il soutient avec cœur de nombreuses séries.
Sorties : 18/04 Beaucaire Muguet d’Or 4e, 27/05 Marsillargues 4e, 20/06 Sommières 4e, 18/07 Beaucaire 2e journée de la Palme d’Or 4e, 22/08 Vauver
t 3e.
PASTEUR manade Fabre-Mailhan.- N.128, 9 ans). Cocardier dans l’âme, le Biòu d’Or 2009 a conforté cette saison une réputation de sévérité. Sélectionnant rigoureusement ses partenaires blancs, il surveille tout et sanctionne avec autorité ceux qui entrent dans son terrain. Respecté et craint, c’est un dominateur dans l’âme.
Sorties : 5/04 Lunel 4e, 25/04 Châteaurenard 4e, 16/05 Nîmes 4e, 20/06 Lansargues 4e, 22/07 Beaucaire 4e, 14/08 Les Saintes-Maries 4e, 12/09 Châteaurenard, 5e.
GUEPARD manade Cuillé (N.134, 9 ans). – Biòu d’Or en titre. Il aime la castagne et se montre un redoutable adversaire. Rapide, vigilant, il se laisse parfois manœuvrer en tout début de course, mais une fois chaud, c’est lui le patron, dangereux et intraitable !
Ssorties : 28/03 Lunel, 4e, 2/05 Palavas 4e, 6/06 Le Grau-du-Roi, 4e, 15/07 Lunel 4e, 15/08 Le Grau 6e, 5/09 Nîmes 6e.
YVAN manade Lou Pantaï N.020, 10 ans.- Avec lui c’est anticipation, course effrénée, percussion. Combien de pieds, jambes n’a-t-il pas coincés aux planches ? Quand il se cale, il complique le jeu à loisir par sa vitesse d’exécution. Baisse de régime et blessure en fin de saison, mais, dans sa déjà longue carrière, Yvan est une valeur sûre.
Sorties : 28/03 Arles 5e, 16/05 Nîmes 5e, 18/06 Châteaurenard 5e, 18/07 Beaucaire Palme d’Or 6e, 15/08 Le Grau-du-Roi, 4e, 5/09 Nîmes 5e.
RODIN manade Les Baumelles (N.911, 11 ans).- C’est un magnifique cocardier, avec du panache et une folle anticipation. Un taureau noble et généreux qui se livre sur les rasets loyaux et avec qui les raseteurs peuvent totalement exprimer leur art.
Sorties : 25/04 Vauvert 5e, 16/05 Nîmes 6e, 18/06 Châteaurenard 6e, 11/07 Beaucaire Palme d’Or 5e, 15/08 Le Grau-du-Roi 5e, 12/09 Châteaurenard, 6e.
MATHIS manade Lautier (N.812, 12 ans). Certes, le Biòu d’Or 2006 s’est un peu calmé et se jette moins aux planches pour un oui ou un non. Ma
MATHIS.jpgis sa méchanceté est intacte. Quand il prend un blanc en point de mire, sa détermination et sa vitesse sont redoutables, l’arrivée aux planches périlleuse. Davantage maître de son terrain, lever ses ficelles est souvent une opération délicate.
Sorties : 11/04 Le Grau-du-Roi 4e, 13/05 Vauvert 6e, 6/06 Sommières 5e, 11/07 Beaucaire Palme d’Or 6e, 14/08, Les Saintes-Maries 6e, 5/09 Nîmes
7e

Martine ALIAGA