Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/10/2013

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *ANAPI*

ANAPIBLOGPRIX.jpg

Samedi 26 octobre 2013

Fidélité et solidarité

ANAPIBLOGVIVANOPORTRAIT.jpgCette course de solidarité en faveur de l'ANAPI (Adapei 30) fête ses 20 ans d'existence et ramène 1500€ à l'association. Tous bénévoles - manadiers, raseteurs, organisateurs, ambulance, docteur, etc. - pour une après-midi tranquille.
Et si Jean-Henry Oudjit et le cocardier de Saint-Gabriel, Vivano, (◄ photo) récoltent les honneurs, la palme revient aux organisateurs, représentés par Thierry Félix, qui prouvent année après année que la bouvine a du coeur.

Un petit compte rendu où il ne s'agit pas de "juger" les taureaux et les hommes mais juste de raconter ce qu'il s'est passé. L'essentiel de cette course étant de montrer sa solidarité avec les personnes dans le besoin.
Après trois taureaux emboulés de la manade Félix, rasetés par des élèves raseteurs, Laos de Cyr se présente en piste. Toujours dans les planches, attentif, sur les vrais rasets, il se livre cornes pointées. Le travail décousu n'est pas à son avantage. Bien emmené, se soulève après A. Benafitou. Carmen au retour avec ses glands.

Fanfaroun (Rousseau).- Placé, se prête au jeu avec bonne volonté dans des séries jusqu'au ras des planches. Aux ficelles qu'il garde, il faudrait un peu plus de "rentrer". 2 Carmen et retour.

Intrépide (Nicollin).- Emboîte le pas aux hommes avec vivacité pour de longues séries où sa vaillance s'impose. De la franchise, du coeur en presque 15 minutes agréables. 3 Carmen et retour.

Cheyenne (Layalle).- Pas trop attaqué, il se livre pourtant bien sur le peu qui lui est demandé. Pas toujours placé à son avantage pour 7 minutes les premiers attributs. Se dresse après Nabil Benafitou. Titillé, quelles belles réactions. Rentre ses ficelles en musique.

Akhenaton (Saliérène). Des séries de qualité dans lesquelles il met beaucoup de jus. Plus il est sollicité, plus ça enchaîne, plus il va vite. Mais il manque trop de travail. Rentre ses ficelles, 2 Carmen et retour.

Vivano (Saint-Gabriel).- Le magnifique étalon est longtemps regardé de loin. Le long des planches, attentif, il n'attend pourtant que l'appel des hommes pour participer. Alors les enchaînements sont remarquablement servis et il peut conclure comme ce gros coup sur Charnelet. Franc et agréable, il rentre son seconde gland. 5 CVarmen et retour.

Le jeune tau de 3 ans de Renaud Vinuesa n'aura droit qu'à quelques cites. Leste et sauteur, il est bravet sur le raset. Il aura d'autres occasions de se montrer. Musique.

MARTINE ALIAGA

L'ANAPI, après fusion avec d'autres associations, se nomme maintenant Adapei 30. Association loi 1901, son siège est à Nîmes, elle accompagne les personnes handicapées mentales et leurs familles.

17/11/2007

MARSILLARGUES : COURSE DE BIENFAISANCE

Samedi 17 novembre

 

POUR LA BONNE CAUSE

2630498045dfa44d63caac5668052b5f.jpg
Belle poursuite de CASANOVA sur D.Moutet

 

Entrée : 200 personnes environ. Organisateur : CT La Sounaïa. Présidence : Thierry Daniel. Raseteurs droitiers : Daniel, Moutet, Fougère, Villard. Gauchers : Santiago, Ruiz. Tourneurs : Grando, Lebrun, T. Garrido.

Il fallait une  brave fe pour tenir jusqu'au 7e taureau avec la température ambiante, les cocardiers ne sortant – heureusement – que dix minutes. Pourtant, tout le monde a tenu le coup car c'était pour la bonne cause et 1 360 euros ont été remis au président de l'ANAPI (association qui s'occupe d'adultes handicapés). Dans ce contexte où manadiers, raseteurs, tourneurs et organisateurs se sont mobilisés bénévolement, il n'est pas question ici d'analyser les courses de chaque taureau mais seulement  de rendre compte d'une manière générale de leur comportement sachant qu'ils ont tous rentré leurs ficelles. Pour le reste, il faudra les revoir vraiment rasetés. Les raseteurs ont joué le jeu dans une bonne ambiance, et, cela va sans dire, devant un public acquis.

Rigau (Saint-Pierre) occupe les angles et en sort volontiers pour quelles bonnes poussées. Bravet et de bonne composition. Musique au retour.

Pélican de Thibaud se balade au petit trot. Il peut s'engager vivement ou ignorer superbement surtout à gauche. A l'invite de Villard, Fougère ou Moutet, il signe quelques beaux engagements.

Tango d'Hervas est un impulsif qui, bien consenti notamment par le trio Fougère, Villard, Moutet tape aux planches. Mais il gagne parfois le centre et se réserve. Pourtant, il garde un dernier coup dans sa musette pour s'envoyer derrière Moutet. Musique.

Après une petite pause, Sultan de l'Occitane ne permettra pas de se réchauffer en tapant des mains. Il ne s'intéresse pas à grand-chose et saute à la moindre occasion. Les raseteurs essaient de l'intéresser, en vain.

Très promeneur, Ségur de Félix a de l'énergie mais qui demande à être canalisée. Attiré par la contre piste, brouillon, il faut vraiment le capter pour qu'il poursuive l'homme. Villard et Fougère le citent pour un bout de route mais pas bien long.

Cabanié de Nicollin donne du jeu. Brave, il permet des échanges enchaînés droite gauche. Thierry Garrido, tourneur, entre dans la danse pour quelques rasets où il se fait serrer de près, Fougère idem. Carmen.

Pour finir l'après-midi, Casanova (Saliérène) met du jus dans ses poursuites. Raseté sur ses déplacements, il montre des qualités dans ses vives réponses et sa volonté pour répondre aux séries. Moutet fait une traversée de piste émotionnante, Casanova plein pot aux fesses. Pareil pour Santiago, histoire de terminer en musique.

A la remise des prix, Dimitri Fougère, Hervas pour Tango (y'avait aussi Casanova), Thierry Félix qui a organisé la journée, reçoivent les bouquets et  M. Pianietti, président de la Sounaïa, la médaille.

MALI

15c76476bafd5265017a7f66026c86b7.jpg
a8bf9cdb356eaec3b44d7b105ead7fb7.jpg
467ba25fb9fa23b2f35d070011df91b3.jpg
ddea128c223c75b40fb7978a9a60f8e2.jpg

 

Photos Luc PERO