Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/05/2011

PALAVAS-LES-FLOTS *AS* EXCELLENCE

Dimanche 8 mai 2011 - 2e journée du Trophée Albert-Dubout

ALESIEN - SPARAGUS - RODIN
LES ATOUTS DE L'EXCELLENCE

Ayme, Auzolle, Poujol meneurs d'une équipe à la hauteur

trophée des as,course excellence,palavas-les-flots,alésien,ayme,courses camarguaises

Alésien sur Hadrien Poujol

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : CT Fiesta y Toro. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Matray, Oufdil, Outarka, Rassir. Gauchers : A. Benafitou, Four, Ouffe, Poujol. Tourneurs : Rouveyrolles, Dunan, C. Garrido, Kerfouche, Benzegh.

Alésien marque de son emprise la 2e journée du Trophée Albert-Dubout et 1re course Excellence du Trophée Taurin, Sparagus assure et Rodin déroule le tapis rouge. Voilà le trio majeur de la matinée. Ayme affirme son talent, Auzolle sait s’appliquer et Poujol régale dans une équipe où chacun tour à tour a allié technique, compétition et émotion. La satisfaction s’affiche au final. Présidence à la hauteur d’une course sans problème.

Un peu à court de compétition  - c’est sa première course - Petit Lou de Chaballier assume avec expérience les premiers assauts des dix hommes décidés. Des enchaînements rythmés et quelques enfermées pour 8 minutes. 2 Carmen et retour.
trophée des as,course excellence,palavas-les-flots,alésien,ayme,courses camarguaises"Il est en forme" apprécie unspectateur à la sortie en boulet de canon d’Alésien. C’est en patron que le cocardier des Frères Briaux va mener son quart d’heure. Cocardièrement irréprochable, occupation optimum du terrain, anticipations haletantes et agressions aux planches. Un cocardier qui se fait respecter c’est superbe, des hommes qui le défient c’est magnifique ! Ayme, Oufdil (photo) (3 fois), Poujol (3), Auzolle, Rassir (3) s’y collent, Alésien caracole. Et si Auzolle fait la 1re ficelle à l’arrache, il se rattrape de belle manière au raset suivant. Alésien lui rentre sa 2e ficelle, ovationné. 7 Carmen et retour.
Sparagus (Janin) reconnaît la piste au grand galop. Entrepris, il se livre avec vivacité. Aux ficelles, trouve les angles et délimite son terrain. Four, son meilleur partenaire, lui sert de belles invites et Sparagus passe la corne. Poujol se fait emporter. Vigilant, véloce, Sparagus trouve encore Poujol qui allonge les trajectoires (3) et lève la 2e ficelle presque sur la limite. 3 Carmen et retour.
Mathis de Lautier est plus réservé qu’avant mais se rappelle sa grande époque par quelques agressions bien frappantes. Matray (3), Outarka, Poujol, Ayme se font bombarder. Une ficelle au retour avec 4 Carmen et retour.
Vient l’heure des délices avec Rodin des Baumelles. Placé, il déroule ses belles anticipations. Les blancs sortent le grand jeu et lui servent des caviars qu’il avale goulument. Une belle présence aux ficelles en 11 minutes (et autant de Carmen) que le public savoure.
Brave sur le raset, Canberra de Saint-Pierre n’est pas un ange à l’abord des planches. Outarka y laisse un morceau de T-shirt. Explosif sur les invites de bonne qualité, Canberra soutient le rythme 7 minutes. 5 Carmen et retour.
Satis (Margé, hp) participe de bon cœur (4 Carmen), s’envoie en l’air et visite le pourtour. Encore quelques séries et actions aux planches avant que ne résonne un Carmen général pour le bétail et le travail des hommes.

 
MARTINE ALIAGA
Photos LUC PERO


Trophée des As (+ Excellence) : Ayme, 16 points (+10) ; Auzolle, 15 (+9) ; Poujol, 11 (+ 8);  Four, 9 (+7); A. Benafitou, 7 (+ 6); Matray, 7 (+ 6) ; Ouffe, 5 (+5).

▼ Sparagus et Hadrien Poujol

trophée des as,course excellence,palavas-les-flots,alésien,ayme,courses camarguaises

▼ Duo saintois : Anthony Ayme et Rodin des Baumelles

 

trophée des as,course excellence,palavas-les-flots,alésien,ayme,courses camarguaises

Une arène bien remplie et au final une course très satisfaisante
Rodin - Matray

trophée des as,course excellence,palavas-les-flots,alésien,ayme,courses camarguaises

***********************************

 



02/11/2010

SAINT - GILLES * GLAND D'OR *

Lundi 1er Novembre 2010

 

ANTHONY AYME REMPORTE LE GLAND D'OR
CARMEN FINAL MÉRITÉ POUR LES HOMMES ET LES TAUREAUX

ESTRELLOUN - Ayme.jpg
ESTRELLOUN et Ayme les vainqueurs du jour

arenes.jpgEnfin...! c'était limite, mais les Dieux de la Bouvine ont veillé pour que les conditions météorologiques ne viennent encore perturber ce rendez-vous, afin de récompenser les organisateurs de leur profonde Fé di biou. La piste qu'ils avaient soignée a pu ainsi permettre à cette compétition du Gland d'or - Souvenir François Fabre (Santen) de se dérouler dans des conditions convenables. Malgré le temps menaçant la capelado est lancée pour les dix raseteurs et cinq tourneurs présents. Chapeau à tous ces messieurs qui ont oeuvré dans le bon sens et donné ainsi une opposition de choix pour les excellents cocardiers de cette aprés-midi.  Tout juste libéré du Trophée de l'Avenir Anthony Ayme a montré toute l'étendue de son talent et s'adjuge haut la main la premiére place. Deuxième Hadrien Poujol esthétique comme il sait le faire. Troisiéme Loîc Auzolle décontracté et appliqué comme il sait lui aussi faire ! Avec eux Chig, Férriol généreux. Clarion inlassable travailleur. Alarcon, Moutet, Moine et le vétéran Khaled assurent de bonnes séquences. Bonne présidence de Didier Gaillard.
Les sept cocardiers ont fourni chacun dans leur registre de belles prestations, mais PATTON, AGASSOUN, BRUTUS et ESTRELOUN bien supérieurs méritent la citation. Le jury a octroyé le prix à ESTRELOUN de Caillan.

GREGAOU de Saumade, avec quatre Carmen et une ficelle au retour, il a assuré son rôle de premier. Quelques finitions, une série et contrat rempli.
FOREST.jpgFOREST de l'Argentière,► pour ses adieux (14 ans) le biou effectue un quart d'heure  intéressant. Des anticipations, de l'agressivité aux planches et toujours cette envie de jouer un vilain tour aux spectateurs de la contre-piste. Quatre Carmen et ficelles au toril.
LOU RAZIL de St Pierre, brave, il n'est pas trop épargné mais se bat avec du coeur. Il conclut ses dix minutes par une grosse action sur Chig. Trois Carmen.
PATTON du Joncas, un guerrier tonique qui se bat avec toutes ses armes: vista, vitesse, anticipations, coup de revers et percutions dangereuses au final. Il rentre évidemment ses ficelles et entend neuf fois la musique.
AGASSOUN de Blanc, fantasque, spectaculaire lorsqu'il s'envoie aux planches, il crée l'ambiance en se propulsant dans le pourtour sur des actions serrées. Respecté, il garde ses ficelles. Six récompenses musicales.
BRUTUS de Lautier, il ne quitte pas le terrain des planches et donne une réplique de qualité autant par son comportement cocardier que par ses aptitudes à finir dangereusement ses actions aux planches. Dix Carmen et ficelles sur la tête.
ESTRELOUN de Caillan, le final qu'il fallait avec ce pur barricadier. Le taureau donne, les hommes ajoute la manière et le public se régale ! Le prix du jour et dix fois les honneurs.
Il pouvait maintenant pleuvoir...!

Texte et Photos Luc PERO

PATTON - Alarcon.jpg
PATTON - Alarcon
AGASSOUN - Poujol.jpg
AGASSOUN - Poujol
BRUTUS - Auzol.jpg
BRUTUS - Auzolle


27/07/2010

MARGUERITTES *AVENIR*

Mardi 27 juillet:  Finale de la Marguerite d'Or

  AYME, RASSIR, GRAMMATICO LE PODIUM
MARCIAS LE MEILLEUR COCARDIER

RASSIR.jpg

 

 

Entrée : plein (gratuit). Organisateur : CT La Bouvina. Président : C. Privat. Raseteurs droitiers : Ayme, Fougère, Grammatico.
Gauchers : Aliaga, Errik, Rassir, Sanchez, Allam (rentre au 4e). Tourneurs : Bouchité, Curtil, Grando, Ménargues.

DSC04009.jpg 2.jpgFélicitations aux raseteurs qui ont travaillé ce concours avec un esprit de compétition bénéfique à une finale. Le podium de la Marguerite d’Or s’établit : 1er. Ayme, 52 points ; 2e. Rassir, 45 ; 3. Grammatico, 40.
Campardin (Blanc).- Sévère premier qui défend ses ficelles en gardant les angles. Il en perd une, rentre l’autre en musique déjà entendue sur une enfermée après Rassir.
Roquetier (Guillierme).- Compliqué, il désarçonne les hommes par son coup de revers et ses incessants déplacements. Aucun refus, des séries et parfois des finitions dans quinze minutes cinq fois honorées. Une ficelle au toril.
Cancarel (Raynaud).- Cornes arrondies, on comprend il tape fort dans les planches au terme. Brave sur le raset, mais doté d’un coup de tête, et d’une ficelle récalcitrante, le biòu prend une rouste. Rassir lève cet ultime tour sur la sonnerie. 4 Carmen.
Maï (Les Baumelles).- Il ne trouve pas sa place et erre beaucoup. A la 8e minute, il prend les angles et l’affaire se corse. Plus dur, mais irrégulier, il rentre ses ficelles en musique déjà deux fois jouée.
GRADINS.jpgMarcias (Fabre-Mailhan).-(Photo en haut) Peu craint à sa sortie, il est attaqué avec entrain et répond coup pour coup aux assaillants. Puis, il devient plus sérieux et donne des répliques de qualité. Des coups de barrière, deux sauts sur Rassir et ses ficelles à la maison pour 5 Carmen et le prix du jour.
Pluvier (Nicollin).- N’est pas étouffé et garde le terrain près des planches. Une grosse enfermée sur Rassir. Il change bien de terrain et protège sa seconde ficelle qu’il rentre. 4 Carmen.
Poker (Plo, hp).- Il compte pour la Marguerite d’Or. 48 pour Ayme, 47 pour Rassir, les deux glands pour Ayme et la Marguerite est fleurie pour Anthony. 15 minutes. Musique.

 

Texte et Photos Luc PERO


Trophée de l’Avenir : Rassir, 12 points ; Errik, 12 ; Ayme, 9 ; Fougère, 8 ; Sanchez, 4 ; Aliaga, 1.

 

GRAMMA.jpg
Grammatico et MAÏ ▲ - Ayme et POKER ▼
AYME.jpg

17/07/2010

BEZIERS *AVENIR*

Vendredi 16 juillet 2010

AYME, FOUGERE - SATIX

REMISE.jpg

Vendredi. Entrée : 600 environ. Organisateur : Fédération des CT du Biterrois. Présidence : Jacques Roumajon.
Raseteurs droitiers : Ayme, Fougère, Martinez, Roux, Caizergues. Raseteurs gauchers : Sanchez, Martin, Ferriol, Cartalade. Tourneurs : Duran, Euzeby, Curtil.
Anthony Ayme aux points, Dimitri Fougère animateur du jour et Satix de Margé sont récompensés au final de ce concours bien agréable à suivre dans son ensemble.
La Nacioun gardiano et le groupe folklorique "l’Etoile de l’Avenir" assuraient le décorum.
SATIX.jpgCapitaine (Margé).- Il fallait un premier, il en fut un ! Pas toujours dans le tempo, il rentre tout de même une ficelle en musique.
Perignan (Grand Salan).- Il entend plusieurs fois la musique pour sa disponibilité dans les séries et sa bravoure sur le raset. Une ficelle au toril.
Satix (Margé).► Très craint, il saute sur Fougère (2 fois). Puis peu raseté, se promène. Termine son quart d’heure par un coup de barrière sur Caizergues, un sur Ayme et un saut sur Roux. Il ne concède que sa cocarde et un gland et écoute plusieurs fois la musique.
Emir (Margé).- Au premier cite, il s’envole sur Sanchez(photo en bas). Ensuite, un coup de barrière sur Caizergues, un sur Roux et un saut sur Roux. La fin est moins spectaculaire, mais il écoute toutefois 2 Carmen.
Barri (Grand Salan).- Deux grosses enfermées sur Fougère et sur l’une d’elles, le raseteur est bousculé à la barrière. Toujours disponible, il se lance dans de bons enchaînements. Plusieurs fois récompensé par Carmen.
Caïman (Margé).- Une promenade de santé pour ce chevronné qui, malgré tout, réalise plusieurs grosses finitions. Et entend bien entendu, plusieurs fois la musique.

Texte et Photos Luc PERO



Trophée de l’Avenir : Ayme, 6,5 points ; Ferriol, 6 ; Fougère, 4,5 ; Caizergues, 2 ; Martin, 1,5 ; Martinez, 0,5 ; Sanchez, 0,5.

EMIR.jpg

05/08/2009

MONTFRIN 51e GLAND D'OR

Mardi 4 Aout 2009

AYME, SCHULLER POUR LES BLANCS
VASEL, BRUTUS POUR LES NOIRS

A.jpg
Une finale de médiocre qualité

Les gradins sont combles pour cette finale quand Luc Allemand le président de course reçoit les raseteurs de la capelado. Ayme vainqueur avec 102 pts devance Schuller 71 pts qui empoche aussi le prix du meilleur animateur. VAZEL de Chauvet s'adjuge le Souvenir Pierre Vignon, BRUTUS le prix du meilleur cocardier et OUNDO celui du meilleur barricadier. Présents aussi en piste Aliaga, Cartalade, Sanchez, Errik, C.Chanat, Guyon et Estevan.

RIQUET de Ribaud est un premier de choc, pas trés chic avec les hommes surtout les droitiers qu'il snobe et conserve ainsi un gland.
CABALLERO de Guillierme plus retors qu'à son habitude il délivre cependant quelques bonnes actions. 10 mn.
DIAMOND de Lautier collé aux barrières il ne vient pas à tous les coups et envoie de la corne au passage. Enferme une ficelle.
MAZARIN du Joncas les pompons levés c'est coup sur coup deux grosses actions. Un saut sur Aliaga et un puissant coup de butoir sur Guyon. Puis bravement se livre mais sans panache. 11 mn. Musique trois fois.
VAZEL de Chauvet deux grandes enfermées sur Schuller, dont une où le raseteur est accroché à la ceinture du pantalon au moment du saut. Ensuite du bon et du moins bon. Ficelles au toril plusieurs fois la musique et le prix du jour.
BRECHU de Cuillé quatre minutes de course...
PALUNIE de Fabre-Mailhan (hp) beaucoup trop de déchets dans une course par moments spectaculaire, mais c'était loin du final attendu. Musique.

Texte et Photos Luc PERO

A1.jpg
Anthony AYME le vainqueur
A2.jpg
Mathieu SCHULLER un superbe animateur.

02/08/2009

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 2 août 2009

QUATRE HOMMES AU CHARBON

St OMER.jpg
Mathieu Schuller et ST OMER ont tout donné...
Entrée : plein. Organisateur : CT Lou Pougaou. Président : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : Ayme, Schuller, Dumas, Estevan (se retire au 5e, choc à la face contre les gradins).  Gauchers : Aliaga, M. Sanchez (sort au 4e ennui musculaire). Tourneurs : Causse, Rouveyrolles, Sanchez.

Six à la capelado, quatre au final, et ce ne sont que des éloges que nous adressons aux tenues blanches. Pour le Gland d’Or, Ayme assure, avant la finale, sa première place et Schuller se positionne en second. Côté cocardiers, ils ont tous assuré avec leurs qualités respectives.
Bison (Fabre-Mailhan).- D’entrée enferme sérieusement Sanchez. Schuller l’entreprend et lui ravit ses principaux attributs. Il donne de bonnes répliques bien conclues avec un saut sur Estevan. Schuller encore lève la 1re ficelle. 11 minutes et 4 Carmen.
Montfrin.jpgOurasi (La Galère).- Toujours en mouvement, il longe les barricades et lorsque les hommes arrivent à le coincer, il se livre dans des "droites-gauches" intéressants. Quelques évasions inutiles. 4 Carmen en course en 14 minutes.
Beaucairois (Chauvet).- Un petit gabarit qui se défend par son placement et sa rapidité. Les hommes cogitent car Beaucairois anticipe. Il faut attendre la 10e minute pour que ses ficelles soient primées. Dominateur, il les conserve et rentre en musique déjà entendue.
Brutus (Lautier).- Il change souvent de terrain mais se replace chaque fois au bon endroit. Ses finitions sont dangereuses, spectaculaires et ses anticipations dérangent. En bref, il domine outrageusement. Seul Schuller, Aliaga se donnent les moyens de l’affronter. 4 Carmen et ficelles au toril.
Saint-Omer (Guillierme).- Quel cœur, alors que ça tombe sur lui, il se bat avec beaucoup de brio et multiplie enchaînements et finitions. Sans aucun refus, avec une formidable énergie, le biòu éclabousse les gradins par sa brillante prestation. Rentre une ficelle. Une multitude de Carmen.
Papagaï (Lagarde).- D’un sang généreux dès les premiers cites, il s’envoie sur Dumas, puis explose sur Schuller, Ayme. Aux ficelles, le travail manque (4 hommes) et Papagaï patronne. Un énorme coup sur Aliaga et ses ficelles rentrent. Des Carmen.
Richelieu (Bon, hp).- A montré des dispositions barricadières (Dumas, Aliaga, Schuller). Musique.

Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Schuller, 23 points ; Ayme, 17 ; Aliaga, 8.
Trophée des Raseteurs : Estevan, 6 ; Dumas, 1.
PAPAGAI.jpg
Jerôme Dumas s'est beaucoup investi comme içi avec PAPAGAI
***********************
CLASSEMENT DU GLAND D'OR
AVANT LA FINALE (Mardi 4 Aout)
A. AYME 94 Pts
M. SCHULLER 53 Pts
F. SABDE 38 Pts
N. VIOLET 24 Pts

29/07/2009

MARGUERITTES *Avenir*

Mardi 28 juillet 2009

LA MARGUERITE D'OR POUR A. AYME
LE TROPHEE RAMI - M. MAILAN A ELIODOR (Lautier)

 

AYME 1.jpg
Anthony a géré sa première place sans forcer son talent.

 

 Des arènes archi-combles (gratuit) pour cette 47e finale de la Marguerite d'or, une présidence peu avare en euros, même trop sur le petit dernier PHARAON hors points, peu avare aussi sur les Carmen qu'elle distribue comme on jette les gadgets lors du passage de la caravane du Tour de France. A la capelado Violet, Bruschet, Ayme, Mebarek, Sanchez, Errik, C.Chanat et quatre tourneurs Ranc, Euzeby, Ranc et F.Garrido. On ne les félicitera pas pour leur régularité au labeur. Le palmarès final récompense A. Ayme devant C.Chanat et S.Mebarek. A la surprise générale ELIODOR de Lautier remporte le trophée RAMI qui se jouait sur trois courses.

22/07/2009

REMOULINS - 21e CERISE D'OR *Avenir*

Mardi 21 juillet 2009

CANBERRA, MILOU POUR LES COCARDIERS
GRAMMATICO, AYME, GROS POUR LES RASETEURS

CANBERRA 1.jpg
CANBERRA sur Violet
21e Cerise d'Or pour CANBERRA de St Pierre, Souvenir P. Mayor MILOU de Lagarde car à Remoulins comme l'a bien spécifié le président de course Gérard Valentin ce sont les taureaux qui sont avant tout récompensés. Ensuite les raseteurs F. Grammatico meilleur aux points sur les quatre courses. A. Ayme arrive second et le coup de coeur pour R. Gros.
Cette finale a permis à d'autres cocardiers et d'autres raseteurs de faire valoir leurs qualités, mais... seul le jury est maître des décisions. MOURVEDRE, MITHRA, RAIMANA pour les taureaux avaient aussi les atouts pour les récompenses, de même que N. Violet, C. Clarion, Errik chez les blancs pouvaient prétendre sans orgueil mal placé au coup de coeur.
Texte et Photo Luc PERO

27/06/2009

MONTFRIN * AVENIR *

Samedi 27 juin 2009

OUNDO - GASTABOÏ, SHULLER - AYME
LE QUATUOR MAJEUR

1.jpg
OUNDO sur Ayme
Deux taureaux, deux hommes pour un final éblouissant ! Pour le reste, même avec les efforts de Luc Allemand au micro ce ne fut pas transcendant. A la capelado Cartalade, C.Chanat, Estevan, Chig, Sabde, Ferriol, Ayme, Schuller et Rouveyrolles, F.Garrido comme tourneurs.
LUCIANO de Blatière.Bessac est un premier de chez premier avec quelques jolies poursuites à son actif. Des Carmen souvent généreux.
PEDRO de Nicolln certes vaillant mais peu compliqué ne tient pas la distance. Musique.
CAMPOUCEU de Allard vif et anticipateur, Schuller en fait un partenaire de choix pour treize minutes plusieurs fois honorées.
TAMARIN de Ribaud est passé à côté de son rendez-vous...
GALIPAN de Lautier de la volonté dans les séries pour neuf minutes. Musique.
GASTABOÏ de Guillierme a pris beaucoup de maturité ! toujours barricadier mais nettement plus cocardier il réalise un quart d'heure complet plusieurs fois récompensé.
OUNDOde Plo, hors points, mais pas hors spectacle ! une vingtaine d'actions aux barrières, dont certaines trés puissantes avec un engagement total du poitrail au dessus des planches. Des Carmen...
Texte et Photos Luc PERO
DSC05204.jpg a.jpg
LUCIANO - Ayme
DSC05237.jpg a.jpg
GASTABOÏ - Shuller
DSC05248.jpg a.jpg
OUNDO - Schuller
DSC05256.jpg a.jpg
OUNDO - Estevan
Trophée de l' Avenir: Schuller 25, Ayme 21, Cartalade 10, Chig 9, Ferriol 2, Sabde 1

25/05/2009

BARBENTANE *AVENIR*

Dimanche 24 mai 2009

 

COURAGEUX ANTHONY AYME

Barbentane 24 05 013.jpg
Ayme grand animateur jusqu'à sa sortie...

12x8.jpgPetite entrée à l’ombre pour le CT L’Aficion pour le 7e souvenir Camille-Lambert rehaussé en piste par la présence de la péna Les Anonymes de St Gilles qui gagne à être connue, le groupe folklorique l’Escolo de la Tarasco et les gardians de la manade Colombier qui mènent de main de maître une jolie roussataïo. Sous la présidence de Jean-Paul Marteau défilent Ayme, Bovero, Moine, Ruiz, Soléra, Tortel et les trois tourneurs Martinez, Ménargues et Rouveyrolles. Au final le résultat est logique mais la course a souffert d’un manque cruel de travail. Néanmoins le leader du Trophée de l’Avenir Anthony Ayme courageux jusqu’à sa sortie y met la manière et le cœur. Il chute lourdement en contre piste mais revient immédiatement, sort juste avant la pause, revient après les rafraîchissements sur une jambe et demi pour affronter seul Lavandin puis doit se résigner à sortir au sixième sur ennui musculaire. Chapeau l’artiste. Il est bien secondé par Moine et le moins discret des gauchers Ruiz. Lavandin difficilement manœuvrable s’impose sans contestation.
Sans jouer au chat et à la souris, MISTIGRI (Gillet) se donne au jeu treize minutes sans pousser ses actions sauf une fois après Ruiz.
Sérieux et bien placé, le joli MARCAMAU (Raynaud)  tient les hommes en respect. Il se jette avec vigueur et baisse la tête ce qui lui permet de conserver ses glands en musique.
Le ton monte avec VARADERO (Guillerme) qui met plein gaz aux planches. Plus percutant après les gauchers, il montre de l’envie et perd son second gland sur le fil. 4 Carmen et rentrée.
Sans être un bastion, BASTIDON (Cavallini) assure des poursuites bien terminées jusqu’aux planches. S’il sauve une ficelle, la première ne cède que sur la sonnerie. 2 Carmen et retour.
L’anticipation de LAVANDIN (Le Rhône) fait merveille avec Anthony qui ravit tous les attributs. Il est pratiquement son seul adversaire tant l’adversité est rude. Le prix du jour à la clé et en musique joué une fois.
Royal, MARQUIS (Les Baumelles) laisse sa cocarde à Ayme qui sort. Il n’a plus que Moine à se mettre sous les cornes et l’emboîte à quatre reprises au delà des planches. Trop peu pour sa détermination. Carmen au retour avec ses glands.
Potentiellement spectaculaire, L’OUSTALET (La Galère) n’aura pas les rasets nécessaires pour exprimer sa méchanceté. Seul Moine fait l’effort mais c’est trop peu. 1 Carmen et retour après avoir percuté le valeureux bayle Mickaël lors de l’attente au fer….

Texte et Photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir : Ayme, 17 points. Trophée des Raseteurs : Ruiz, 8 ; Moine, 7 ; Soléra, 5 ; Tortel, 3

Barbentane 24 05 032.jpg
VARADERO esur Tortel