Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/07/2017

14/07/17 - MAUGUIO - COURSE DE BLATIERE-BESSAC

Course du 14 Juillet

DES BLATIERE SANS FIORITURE

IMG_5878.JPG

Carmen en guise de Marseillaise, le Orange et le Vert au lieu du Bleu Blanc Rouge, c'est jour de fête camarguaise à MAUGUIO avec la complète des Iscles avec en front Omega et Muscat.
Chez les hommes, l'entente est parfaite, le travail correct bien qu'un tant soit peu retenu par moment.
MECANO - CHAHBOUNE.JPG
Mecano N° 713 : Bien que lourdaud s'engage puissamment et menace à l'arrivée avant de se caler et demander de l'approche. Action sur Belgourari, Soler. Sauve une ficelle. Carmen retour joué 3 fois.PRINTEMPS - SOLER.JPG
Printemps  N° 919 : 2 minutes de déplacements et place aux ficelles. Plus stable ses réactions sont alors irrégulières voir quasi absentes. Silence Radio.

OMEGA - SOLER.JPGOméga N° 915 : Puissance 3, il décuple son OMEGA - BELGOURARI.JPGénergie dans la bourre. Ses finitions sont fort engagées derrière Benafitou, Soler, Cano, Laurier, Belgourari, Zelphati et Errik avant de s'enchaîner à l'ultime instant. Les honneurs 7 fois plus rentrée, ficelles en place.
MUSCAT - CHAHBOUNE.JPG
Muscat N° 837 : Tout en bouléguant et fonçant sur tout, il répond. Concentré il s'engage vaillamment, pousse et plante les cornes à l'arrivée - Soler, Laurier- et se dresse derrière Chahboune. 2 Carmen plus rentrée. SAMBA- SOLER.JPG
Samba N°936 : Brouillon il vient pour dire de venir mais n'apporte guerre de suivi à ce qu'il entreprend sauf après Zelphati, Chahboune et Laurier. 1 Carmen non renouvelé.
BOSCO - SOLER.JPG
Bosco  N° 139 : Pas de vice, manque de métier et de maturité (5 sauts) mais des principes éclairs - enfermées après Soler qui bronche et un saut après Chahboune. 2 Carmen plus rentrée.
Courejau N°129 HP : Franc, les pompons COUREJAU - LAURIER.JPGrésistent 2’. Aux ficelles, il balade, prend les rasets et ralenti l'approche des planches sauf derrière Laurier où il les frôle de la corne. 1 Carmen plus rentrée ?

 

Entrée : 1/5e -  Organisateurs : Sve Culture, Tradition et Patrimoine - Présidence : Bruno Séguier - Raseteurs : Droitiers : J Soler, M Belgourari, G Cano, P Laurier -       Gauchers : C Zelphati,  R Errik, A Chahboune, A Benafitou -  Tourneurs : C Garcia, H Kerfouche

Texte et Photos Cyril Daniel

18/06/2016

CODOGNAN *AVENIR*

Samedi 18 juin 2016 - Complète de Blatière-Bessac

ORAGE…. OH DES ESPOIRS !

trophée de l'avenir,codognan,Blatière-Bessac,course camarguaise

 

Entrée : 1/2  Organisateur : Cté des Fêtes   Présidence : Alain Soubeiran. Raseteurs : V. Félix, J. Soler, J. Robert, M. Meric, T. Vacaresse, N. Benafitou, S. Benamar, Y. Martin. Tourneurs: JR Grando, F. Lopez, O. Menargues, B. Joseph

Penà La Gardounenque, les Tambourinaïres de l’Estang de l’Or, le groupe de tradition Li Pantaï di Camarguo, tout y est, il ne manque rien lorsque les 12 tenues blanches (8 + 4) sont invitées à  venir se présenter.  Seul le soleil fait défaut et même la pluie est venue s’inviter après le 4e pensionnaire de  la devise Orange et Verte qui présentait en ce jour une course complète qui a surtout reposé sur la prestation des deux derniers auxquels Muscat peut être ajouté pour sa 2de partie de course.  Attention, je n’ai pas dit que le reste n’a pas été bon ! Je dirai que ça a manqué d’éclats et a des moments d’artifices propres à la race des Iscles. Les hommes, très en forme, entraînés par le quatuor J. Robert, V. Félix, J. Soler et T. Vacaresse n’ont pas ménagé leurs efforts tout en rasetant dans l’esprit.

trophée de l'avenir,codognan,Blatière-Bessac,course camarguaiseVallespir (n°831) : Pas mal de retenue mais également de brutales finitions derrière V. Félix (2), N. Benafitou (3) et S. Benamar. 3 Carmen plus rentrée, seconde ficelle intacte pour ce rude premier. 3 Carmen plus rentrée.

Dingo (n°831) : 6 minutes en totale instabilité en s’engageant sur tout sans apporter la moindre finition.

Canio (n°519) : Sa volonté lui permet de réaliser de beaux échanges et des arrivées serrées où il va même venir menacer J. Robert (2), T. Vacaresse, Y. Martin, S. Benamar ou encore V. Félix. 5 Carmen plus rentrée pour 10 minutes. trophée de l'avenir,codognan,Blatière-Bessac,course camarguaise

 

Muscat (n°837) : N’acceptant que rarement les reprises sa prestation sera brouillonne. Au fil du temps, les hommes apportent davantage d’application et le biou saisit les occasions pour appuyer davantage des réparties ou la corne passe en conclusion. En fin de course saute derrière Benamar et se dresse derrière Robert alors que la pluie redouble d’intensité interrompant la course une dizaine de minutes. 3 Carmen plus rentrée dépouillé.

trophée de l'avenir,codognan,Blatière-Bessac,course camarguaise

Passage du tracteur, essuyage avec les moyens du bord des barrières et marche pied  et  la course pouvait redémarrer .

Napo (n°909) : Consenti sans relâche tout au long de ses déplacements, 2 minutes et on passe aux ficelles dont la 1re sera pour N. Benafitou 3 minutes plus tard et la 2de à la 8e.

trophée de l'avenir,codognan,Blatière-Bessac,course camarguaiseJason (n°824) : Volontaire et bien disposé, sa prestation sera agréable à suivre. Faisant légèrement le pas, il prend à gauche comme à droite tout en étant capable de stopper ses réactions à un mètre des planches, de venir y buter dedans (V. Félix 4 – J. Soler, T. Vacaresse 2) ou même de les franchir (J. Soler)….. Carmen, joué 6 fois pendant le raccompagne au toril avec sa 2de ficelle.

Napaca (n°910 - Hors Points) : Craint de par une réputation naissante, il a fait honneur à sa devise. Bien que remuant, son placement est un de ses points forts… Mais, ce n’est pas le seul. Fidèle à sa réputation, ses finitions en font un redoutable adversaire. Il tape puissamment derrière J. Robert (3), V. Félix (2),) avant de basculer derrière J. Robert (2) et s’envoler en heurtant T. Vacaresse. 6 Carmen plus rentrée. 

trophée de l'avenir,codognan,Blatière-Bessac,course camarguaise

                                                      Texte et photos
CYRIL DANIEL

15/05/2016

CASTRIES - COURSE DE LA MANADE BLATIERE-BESSAC - AVENIR

Dimanche 15 mai 2016

PIRATE HISSE LES VOILES
 NAPACA FAIT FEU !

Castries,Blatière-Bessac

 Pirate raccompagne sévèrement Yassin Naim

 

En cette Fête du Printemps castriote, la manade Blatière-Bessac alignait 7 de ses pensionnaires. Si le ressenti final reste mitigé, Muscat et surtout Pirate et Napo ressortent face à une équipe entraînée par A. Charrade à droite, N. Benafitou à gauche, rejoints par F. Martin en 2d partie. Naïm et Vic ont de bon passage.

Vergezois : 3 petits éclats derrière N Benafitou et 2 sur Charrade dont un engagement dans pas mal de retenue. 3 Carmen pendant. Rentre 1 gland.

Castries,Blatière-BessacFrançois Martin très à l'aise à la tête de Ségur
Segur : Sans se fixer certes, il s’engage bien mais ne prends que rarement la sortie du raset. Bien que se calant pas la suite, ses réactions n’en demeurent pas plus percutantes.

Dingo : Assailli, cocarde et glands partent en moins de 2 minutes. De belles allonges derrière Charrade (5), N Benafitou, F Martin et finitions du Vic, F Martin sont venues meubler ses 13 minutes. 3 Carmen pendant plus rentrée.

Muscat : Appliqué et toujours dans le terrain des planches, ses ripostes sont régulières. La corne effleure la planche à plusieurs reprises (F Martin 5 – Naim) ce qui lui vaut 5 Carmen plus rentrée avec une ficelle.

Napo : Remuant, il honore les cites  avec entrain pour venir taper derrière Naim, Charrade, passer le corneCastries,Blatière-Bessac en menace sur N Benafitou avant de se disperser en contrepiste. 3 Carmen.
► Antoine Charrade et Napo dans une belle trajectoire

Pirate : Vif et rapide, cède ses principaux attributs en 4 minutes. Tout en tenant en respect les hommes il saisit chaque occasion pour se signaler aux  planches qu’il franchit derrière N Benafitou, Vic et Naim (2), qu’il tamponne sur Charrade, Naim (2) et Martin ou qu’il brise aux trousses de N Benafitou. Rentre en musique ses ficelles, joué 4 fois pendant.

Napaca (Hors Points). Le barricadier de service assume pleinement sa tâche. Ses envolées (N Benafitou, JM Laurent, F Martin) et ses coups de butoir (N Benafitou 2, Martin, Naim, Charrade) ont illuminé cette fin de course.

Castries,Blatière-Bessac

Napaca tape derrière Nabil Benafitou

                                                                                                                                             Texte et photo
CYRIL DANIEL

Entrée : ¾ (Gratuit). Organisateurs : Cercle Taurin Le Trident. Présidence : Nicolas MANCHON. Raseteurs droitiers :  A Charrade, R Bruschet (soir après le 1 er), F Martin, J Vic, JM Laurent.       Gauchers : A Benafitou, N Benafitou, Y Naim. Tourneurs : F Jockin, R Tourki

 

11/04/2016

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *AVENIR*

Dimanche 10 avril 2016 - PRINTEMPS DES ROYALES

Le crescendo des Blatière-Bessac

saint-laurent-d'aigouze,blatière-bessac,course camarguaise

Final en fanfare avec Napaca
qui écrase la cheville d'Ortiz

Dimanche. Entrée : 4/5e d’arène. Org. : CT Le Bandot. Président : Thierry Cure. Raseteurs droitiers : Félix, Montesinos, Ortiz, Soler. Gauchers : Bernard, Clarion, R. Marquis, Robert. Tourneurs : Arnel, Roux.

La complète de Blatière-Bessac pour la 2e journée du Printemps des Royales joue à armes égales avec la majorité de jeunes raseteurs présents en piste et l’emporte même dans une seconde partie crescendo. 


Vallespir.- Violent dès les premières minutes, quand il se tanque au toril, oblige les blancs à s’engager. Enchaîne et tabasse aux planches (2 Carmen). Aux ficelles qu’il rentre, demande encore plus d’implication ce qui n’arrange pas les raseteurs.
Ségur.- Mobile, il passe d’un raset à l’autre. Un peu distrait, il a la volonté de tout prendre mais sans s’impliquer vraiment. Rentre une ficelle.
Napo.- Remuant et offensif aux planches. Aux ficelles, garde sa franchise et sa mobilité, se plie au rythme des hommes pour 12 minutes volontaires. 1 Carmen et retour.
saint-laurent-d'aigouze,blatière-bessac,course camarguaiseFélix à la tête
de Muscat
Muscat.-
Arpente la piste et tape droit. Se livre dans les enchaînements mais appuie ses finitions laissant traîner la corne. Trois beaux rasets de Soler de très près, brise les planches après Bernard. Pour 12’30 de qualité.
5 Carmen et retour.

saint-laurent-d'aigouze,blatière-bessac,course camarguaisePhoto : Omega et Geoffrey Robert
Omega.-
Chasse, rode et affirme ses conclusions. Bernard le capte au mieux et Omega explose et bascule. Promène les hommes d’un point à un autre, et étale sa préférence avec les gauchers. Rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Jason.- Valeureux dans les enchaînements, sa vitesse fait mouche après Clarion, Bernard et ses finitions sont pétaradantes. Posté aux ficelles, l’œil aux aguets, il ne laisse rien passer et s’envoie après Ortiz, explose après Bernard, enchaîne, anticipe Félix pour un très bon quart d’heure, ficelles sur les cornes. 6 Carmen et retour applaudi.
Napaca (hp).- Il a fière allure avec sa devise qui flotte au vent. Bagarreur, il s’envoie en force après Bernard, écrase Robert haut sur les tubes, bascule, frappe. Violent après Ortiz, Félix. Fait calculer les hommes et termine au mieux cette bonne après-midi d’aficion. Rentre ses glands. Des Carmen et des applaudissements.


Texte et photos
MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Félix, 12 points ; Ortiz, 11 ; Robert, 11 ; Bernard, 9 ; R. Marquis, 3 ; Soler, 1

▼ OMEGA ET ENZO BERNARD

saint-laurent-d'aigouze,blatière-bessac,course camarguaise

▼ ORTIZ et JASON

saint-laurent-d'aigouze,blatière-bessac,course camarguaise

*********************

06/04/2014

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *AVENIR*

STLOBLAT.jpg

Dimanche 6 avril 2014 - Printemps des Royales
 
DES BLATIERE SEDUISANTS

STLOVERGEZOISPHCD.jpg

Vergézois

Pour cette 4e Journée du Printemps des Royales, la devise locale "orange et verte" était en lice avec sept  pensionnaires qui sont parvenus à séduire de par leur sens inné du combat, leur caractère imprévisible et leur comportement, les gradins qui sans afficher complet étaient emplis au trois quart.
Si Vergézois, Sourire, Gallo, Vallespir se mettent en valeur par leurs atouts cocardiers, Mecano le sera par sa bravoure. Oradour sera un premier honorable et l’étalon Nadir terminera agréablement cette course rasetée quasiment sans  relâche par les huit tenues blanches (plus quatre tourneurs) entraînées par Christophe Clarion, Youssef Zekraoui, Rémy Ibarra, Joaquim Cadenas (Avant son retrait au 6e) sans oublier pour le côté sensation, Rodrigue Ortiz. Mickael Gougeon et Victor Jourdan ont aussi bien contribué. Seul Damien Martinez fut très en retrait.....
Au micro, Thierry Cure aura eu la tâche facile parvenant à s’imposer quand il fallait et surtout comme il fallait. 
Bref, si le proverbe dit « que nul n’est prophète en son pays », les Blatière ont bel et bien prouvé le contraire.
Oradour (n°608) : Handicapé visuellement (il n’a pas d’œil gauche), son début de course où il a tendance à lâcher le raset va être brouillon. Aux ficelles il se place davantage et apporte plus d’application dans ses ripostes qu’il termine en tapant le frontal dans les planches sur Ibarra, Ortiz, Zekraoui ou encore Cadenas derrière qui il sautera en fin de course avant de réintégrer le toril  en musique, joué  5 fois et porteur de sa 2de ficelle. 
Sourire (n°806) n’a rien d’un rigolo. Placé idéalement, il sort bien de son terrain pour conclure au fil des planches derrière Ibarra, Gougeon et Ortiz qui frôlera l’accrochage. Pour lui aussi la 2de ficelle reste sur les cornes et le retour se fait en musique, jouée 3 fois en course.
Juste avant la pause, Gallo (n°724) semble être un tendre en cédant cocarde et glands en 1’30. Mais, aux ficelles son changement de comportement ne permet pas n’importe quoi avec comme point fort, outre son placement, ses réactions imprévisibles comme derrière Ortiz, Ibarra et surtout derrière Cadenas qui, au moment du saut se fera accrocher par le pantalon au niveau du mollet... Avec un 5ème Carmen et porteur de sa  2de ficelle il regagne le toril...
Avec Vergezois (n°708), il faut de méfier de l’eau qui dort. Avec gaz, il peut aussi bien lâcher le raset comme s’y montrer incisif en y accélérant. Elargissant le cercle blanc, il parvient à se mettre en valeur en venant se dresser sur Ortiz par deux fois, en enfermant Zekraoui et en sautant derrière Ibarra. Sa 1ère ficelle primée à 200€ retourne au toril avec le disque pour la cinquième fois.
STLOMECANOJOURDANPHCD.jpgMecano (n°713) va compenser son manque de rigueur par une volonté à toute épreuve. Se laissant enfermer dans un périmètre restreint, chaque raset est honoré et il s’avère parfaitement à l’aise dans les séries. Il percute derrière Zekraoui, Gougeon avant de venir traverser les planches à nouveau derrière Zekraoui et sauter derrière Jourdan .... Il défend sa 2e ficelle jusqu’au bout sans faiblir et entend a sa rentrée son  6e Carmen.
STLOVALLESPIRPHCD.jpg◄ Avant dernier, Vallespir (n°813) de par son placement sans faute, va ralentir le travail des hommes qui ne vont pas pour autant le délaisser. Vif dans ses réactions (plus appuyées à gauche qu’à droite), Ortiz (3 fois), Zekraoui (3), Clarion (2), Jourdan (2) seront sévèrement raccompagnés au dessus des bois. Le disque, joué 8 fois en piste le raccompagne au toril porteur de sa deuxième ficelle primée à 200€.
STLONADIRPHCD.jpgPour conclure, et je serais tenté de dire pour le fun, Nadir (929) a fait une course de taü qu’il est. D’un comportement plutôt calme que brutal, tantôt il vient profiler les cornes dans les planches à l’arrivée, tantôt il les franchit volontairement (3 fois). Même s’il n’a pas fait d’envolées propres aux taü et qui ne servent à rien, il conclut agréablement l’après-midi saint-laurentais en musique et porteur de sa 2e ficelle.
 
CYRIL DANIEL
 

15/07/2009

MAUGUIO *Avenir*

Mauguio 14 juillet 2009

 NIZAM POUR LE FEU D'ARTIFICE

NIZAM.jpg
Entrée : 1/4 d’arène. Présidence : Laurent Hénin. Organisateur : mairie. Raseteurs droitiers : Gros, Jockin, R. Mondy. Gauchers : T. Mondy, Ricci. Tourneurs : Cuallado, Lizon, P. Rado.

Il a fallu attendre les dernières minutes du dernier taureau pour que le feu d’artifice tiré par Nizam illumine les gradins melgoriens. Jusque-là malgré la "très" bonne volonté des hommes présents (5) le public était sur sa faim même si les cocardiers de cette complète de Blatière-Bessac ne déméritent pas.
Othello.- Frappe sur Ricci, Jockin et répond aux sollicitations dans un comportement de premier. Rentre ses ficelles.
Diego.- Souvent distrait, intéressé par les planches et l’intérieur du pourtour, sa course est décousue. Quelques sporadiques réactions et un gland au toril.
Baccarat.- Un chevronné qu’il faut aller chercher dans son terrain et les répliques sont alors de qualité. Aux ficelles, le travail et la pression lui faisant défaut, il les rentre.
Panturle.- Dès sa sortie, il se soulève après Jockin (3 fois), Gros et utilise intelligemment la totalité de la piste. Le manque de travail suivi ne l’avantage guère, c’est dommage car les qualités sont présentes. Rentre ses ficelles et entend 2 Carmen en course, pas à la rentrée ?
Quasimodo.- Sur la première attaque, saute sur Gros. Il frappe sur Jockin et semble avoir un potentiel intéressant. Mais les occasions de l’étaler sont beaucoup trop rares. Peu ficelé, il cède sa seconde ficelle, à la 13e. 2 Carmen.
Césarion.- Porteur de la devise, il fait de suite honneur à ses couleurs en se soulevant au contact des bois au terme de bons enchaînements. Toujours prêt à donner la réplique, il excelle quand on le charbonne. 14 minutes et 6 fois le disque.
Nizam (hp pour dix minutes).- L’espoir barricadier des Iscles débute en frappant sur Jockin (3 fois), R. Mondy (2), Gros. Mais par la suite, l’opposition n’est suffisante. Finalement, c’est sur les dernières minutes effectuées tambour battant avec plusieurs gros coups de barrière que le biòu se hisse à son niveau. Des Carmen et sa cocarde au toril.
Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Gros, 9 points.
Trophée des Raseteurs : Jockin, 17 points ; T. Mondy, 11 ; R. Mondy, 8 ; Ricci, 5.
NIZAM 2.jpg
NIZAM toujours avec Frédéric Jockin

20/06/2009

A CODOGNAN LA DER...

Samedi 20 Juin 2009

... DE " KABYLE ".

KABYLE.jpg
Aujourd'hui agè de 14 ans, il avait effectué sa première course en taureau jeune dans ces arènes, il referme donc içi son livre de cocardier. Généreux barricadier, sa brutalité forçait le respect et l'admiration. Désormais dans la quiétude des pâturages des Iscles, il va enfin savourer le repos... du guerrier qu'il était.
Photos Luc PERO
K 1.jpg
K 2.jpg
K 3.jpg


 

09/05/2009

LE GRAU DU ROI - AS - 8 MAI

TERRUEL BON PREMIER
DRAGON BON BLATIERE

 

A2.jpg

Terruel - Bastien Four

Une bonne entrée quand J. Valentin président de course appelle les neuf raseteurs plus cinq tourneurs à participer à la capelado. Allouani omniprésent, Gleize entreprenant, Auzolle travailleur et les gauchers A. Benafitou et Four sont les plus en vue. Jourdan toujours en "colère", Noguéra, Mebarek, Fadli sont plus résérvés. Dans l'ensemble la course royale de Blatière-Bessac à quelque peu déçue.

TERRUEL, a fourni une course d'excellent premier. Agressif aux barrières quand il le voulait, il su faire courir les blancs pour ne jamais se laisser dominer. Coriace, parfois trés têtu mais toujours à l'affût de la moindre erreur son quart-d'heure trés méritoire valait bien les trois Carmen qu'il a entendu.
AARON, son coup de tête prononcé l'aide à conserver ses ficelles. Bof...
LANZA, coureur invétéré il est brave comme du bon pain, et se fait "bouffer"...
ROSTAND, peu combatif il lache souvent le raset et saute pour se réfugier en contre-piste.
SIFFLET, bien tendre devant l'adversité, il subit et reçoit un Carmen pour sa bonté.
A1.jpgDRAGON, un Blatière pur sang, méchant il démolit, il brise les planches mais s'intéresse aussi aux hommes et effectue quelques actions violentes en ripostes sur Allouani (photo ci-contre à gauche), Jourdan, Four, Auzolle, Mebarek, A. Benafitou. Musique
NEVERS, attendu comme le sauveur, le cocardier a servi une course remplie de vaillance et de bonne volonté. Cependant moins spectaculaire que pévu, il nous a paru surtout en manque de compétition ce qui explique sûrement son agressivité amoindrie. A revoir car les qualités sont là ! Musique.

On a remarqué et apprécié la magnifique présentation du bétail, c'est à souligner...

Texte et photos Luc PERO

 

A3.jpg
Nevers - Mebarek
▼Dragon - Gleize

A5.jpg

 

*************************************

 

22/03/2008

VERGEZE : ROYALE DE BLATIERE-BESSAC

Samedi 22 mars

 

TIBERE, LANZA, ELZEAR

7ca9f92ba8689d3f7c67d8e88ad30433.jpg

Elzear - Cyril Garcia 

Sept Blatière, cela peut paraître indigeste à certains, pourtant la race a changé. Certes, ces cocardiers là ne se livrent pas sans sollicitation engagée mais sur l'ensemble de la course d'aujourd'hui, les blancs qui ont fait l'effort de rentrer dans leur terrain ont été le plus souvent honorés de ripostes, même si l'ensemble a manqué de percussion et d'émotion.  A l'appel du président de course Raymond Arnaud, devant une moitié d'arène, dix raseteurs (Garcia, Villard, Gleize, Perez, Guyon, Marquier, Moutet, Martin-Cocher, Martinez et Clarion) et cinq tourneurs (Lebrun,  T. Dengerma, Abbal, Dunan et T. Garrido) défilent à la capelado. Sur le nombre, les plus intéressants à suivre ont été C. Garcia, Marquier, Moutet, Guyon et par moments Martin-Cocher et Villard (à sa décharge, il a subi un gros tampon de Fonfon). La piste de belle taille de Vergèze que les taureaux ont occupée – à bon escient - dans toute sa dimension, leur a bénéficié pour se sortir de l'emprise des hommes.

La réserve est de mise avec Terruel qui choisit ses ripostes et au besoin ignore. Plus sollicité à la fin, il termine fort sur Guyon et Garcia (2 fois). 2 Carmen et retour. Fonfon rentre une ficelle (en silence)  au terme d'un quart d'heure où, raseté sur un bon rythme, ses réponses sont honnêtes mais il ne se chauffe pas vraiment. Dommage, c'est là où il est le meilleur. Hormis un coup de nerf sur Villard qu'il catapulte en contrepiste. Ivoire se donne, tout en mouvement, dans des séries volontaires. Une fois calé, ses conclusions sont plus incisives : Villard, Guyon,  Clarion se font serrer de près aux planches, plus une belle anticipation sur Martin-Cocher. Une ficelle au toril en musique (+ 2 Carmen pendant).

79096b74fcd1e75cadbed50a0036aba2.jpgAvec expérience, Tibère (photo à gauche avec Mathieu Marquier) met du rythme dans ses poursuites et prend du temps pour récupérer. Il oblige Villard à lâcher prise, surveille les départs, fait de la place dans son terrain et tient tête de cocardière manière. Ainsi il rentre ses ficelles en musique. Dans son premier temps de course, Lanza bourlingue et lâche les rasets en cours mais il peut aussi conclure fermement (Guyon, Villard, Garcia). Dans un 2e temps, moins itinérant, ce sont Garcia et Guyon qui écopent de ses plus belles actions aux barrières. L'unique ficelle restera en place. Carmen au retour (+ 6).
Le barricadier attendu, Kabyle n'a pas convaincu. Facile sur le raset, il faut vraiment "s'embroncher" devant lui pour qu'il vienne taper (Martinez, Carmen), mais aujourd'hui, c'est seulement sa grosse carrure qui impressionne, le reste…

Elzear (hors-points) a mis de l'animation. Un peu brouillon mais offensif et volontiers finisseur, il s'est fait un festival avec Garcia (3), Gleize, Martinez, Moutet. Sept fois le disque joue et il rentre une ficelle en musique.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

0cd1ff3f8d9448f25de54db74d3ef9b1.jpg

Lanza - Rémy Guyon 

 

*******************************