Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/07/2008

ARLES 5-07 * Avenir *

LA COCARDE D'ARGENT
A
ROMAIN GROS
********************

76e7160a7cb40bc85119576a77d2b676.jpg
Les deux vainqueurs R. Gros et CONDOR de Lautier.
******************
LES RÉACTIONS D'APRÉS COURSE
9b26b2e44e6c10bb006909293fdc761a.jpgRomain GROS (1er) : «Je suis content de cette victoire pour ma première participation. La course a été une bonne petite bataille entre hommes comme je les aime et je suis évidemment ravi de l’avoir gagnée. Condor mérite amplement son prix car il n’a rien refusé». 87c397df669e89a56fe44addc2d2b936.jpgNicolas VIOLET (2ème) : «Je pouvais prétendre à la victoire finale car à la pause j’étais premier ex-æquo avec Romain. Je pense qu’il m’a manqué un peu de hargne et un peu de jus pour y arriver. Les taureaux n’étaient pas mal dans l’ensemble même si je pense qu’il a manqué un barricadier pour finir». 2f60c8fe31b76a012559c79ce7d783f1.jpgJulien REY (3ème) : «Je suis un peu déçu car après un bon départ j’ai beaucoup manqué d’attributs. Je me suis un peu découragé ce qui entraîne cette déception mais bon je suis sur le podium. Au niveau taureau il n’y a pas eu grand-chose d’exceptionnel mais condor mérite son prix». Gérald RADO (Organisateur) : «Cela fait quatre ans que je me bats et j’ai toujours le même souci. Aujourd’hui il y a encore trois courses à l’avenir et je me retrouve avec seulement huit raseteurs et des taureaux qui méritent du travail. Il faut que cette course soit unique pour être vraiment reconnue. J’ai beaucoup de regrets car j’ai le sentiment que l’on ne m’aide pas. J’ai envi de faire une fête pour les jeunes raseteurs, en quelque sorte un avant goût de la cocarde d’or. En piste ils étaient huit avec la grosse chaleur et c’était compliqué pour eux. On a vu une bagarre d’arlésiens avec Romain Gros, Nicolas Violet et Julien Rey. Ce sont des combattants et même si Romain est un caractériel, c’est un battant et cela fera un gros bagarreur dans les grandes compétitions». Loïc 806fc7af191709e89ad89e8a72dfd478.jpgAUZOLLE (Champion de France) : «Romain mérite sa victoire aujourd’hui car il s’est bien battu, sur tous les taureaux, sur tous les rubans et sur toutes les ficelles. Je ne sais pas si c’est à cause de la chaleur ou du manque de raseteurs mais la course a manqué de rythme. C’est dommage ces cassures à certains moments. Toutes mes félicitations à Romain car c’est une belle victoire. Le taureau Condor de Lautier a tenu sa place, c’est celui qui a été le plus raseté». d2949e7af5213bed5375cb0275dea65d.jpgCaroline SERRE (Reine d’Arles) : «J’ai trouvé certains passages de la course très intéressants qui mettent en valeur la future jeunesse montante de la course camarguaise et peut-être les futurs As de demain. Avec mes demoiselles d’honneur on est en apprentissage et il n’était pas prévu de remettre les prix en piste mais cela donne un avant goût de la cocarde d’or. Je pense que Condor mérite son prix avec une bonne course et de belles actions».
Propos recueillis par Eric AUPHAN
Photos Luc PERO
**************
LA COURSE
A la Capelado huit hommes et quatre tourneurs défilent ! C'est une évidence ce nombre est insuffisant ! D'ailleurs la course et le public s'en retrouvent pénalisés. Pourtant Gros, Violet, Rey, Lafare ne ménagent leur peine, mais Ayme, Four, Cartalade et Thierry sont trop passifs.
Pour les cocardiers passons rapidement sur FRACASSE de la Saliérène trop centriste, BOUNTY de Raynaud peu à son aise. TAUZIN de Cavallini quand à lui va fournir un quart d'heure trés sérieux et aurait mérité un contexte de travail beaucoup plus intense. Rentre une ficelle et trois Carmen. MORNES de Allard, des ripostes de çi de là, mais beaucoup de passages vides. Douze minutes et Carmen généreux à la rentrée. RAMIER de Siméon, à des qualités mais court beaucoup trop encore. Rentre une ficelle en musique. CONDOR de Lautier, avec aucuns refus et quelques actions aux planches il est récompensé du prix de la journée. Pourquoi pas ? sauf qu'il ne resiste que neuf minutes !!! RACANEL de Cuillé est celui qui va éffectuer la course la plus complète. Vaillance et brio aux barricades pour de nombreux Carmen et une ficelle au toril.
Texte et Photos Luc PERO
0c5a26b775d200398dcf01c3cd8a6e26.jpg
RACANEL de Cuillé sur Gros
5bbee3cc8fe2bf04d8979fadfe11fb8f.jpg
TAUZIN de Cavallini avec Gros