Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/08/2017

EYRAGUES *AS*

Dimanche 20 Août 2017

DESLYS ET FÉLIX, LA JEUNESSE AU POUVOIR....

Le duo de jeunes raseteurs peut prétendre à la victoire finale....

IMG_2351.jpg

Gros engagement aux planches de Raphélois (Navarro) sur Joey Deslys

Entrée: Plein Organisateur: CT La Bourgine Présidence: P Pancin Droitiers: Ayme, Félix, Martin F, Villard. Gauchers: Deslys, Favier, Four, Martin J, Ouffe. Tourneurs: Cuallado, Fouque, Kerfouche, Pérez.

Joey Deslys (18 pts) et Vincent Félix (14) sont les bonnes surprises de cette première  journée de la corne d'or dont la finale s'annonce indécise. Une course sans taureau vedette mais homogène et plaisante dans son ensemble. Four (11) reste en embuscade et Jérôme Martin peu en réussite nous gratifie de rasets envoûtants.

Assailli aux rubans, CERF (St Pierre n°629) serre Deslys mais subit un assaut en règle. Coriace et expérimenté il ne se livre pas toujours avec vigueur et reste décollé des planches. Il conserve ses ficelles sans implication des blancs. 2 Carmen et rentrée contestée. Vaillant PILOU (Félix n°860) se livre généreusement. Coopératif aux ficelles, il termine tête au-dessus des barrières bénéficiant de rasets plus espacés pour se reprendre. Il gratifie Jérôme Martin (qui fait preuve d'un grand courage) de deux grandioses enfermées et conserve ses ficelles en musique jouée trois fois. Mobile, MONRO (Bon n°608) raseté en déplacements défend ses ficelles après cinq minutes sans aucun refus. Aux ficelles, mieux placé, il attend les rasets et les honore généreusement jusqu'au bout. Sobre mais efficace il termine agréablement la première partie. 3 Carmen et retour.

Attentif, RUDY (La Galère n°645) défend ses ficelles après trois minutes. Il effectue ensuite cinq coups de barrière après J Martin (2), Félix, Favier et Four entrecoupés de refus mais aussi de périodes ou la troupe blanche ne lui laisse guère de répit. Ouffe clôture sa course à la dernière minute. 5 Carmen et rentrée. BELEÙ (Lou Pantaï n°307) subit l'assaut en règle aux rubans (2'). Aux ficelles, il desserre l'étau et assure des poursuites limpides jusqu'aux planches tout en se déplaçant à bon escient. Il va crescendo et conserve une ficelle après une belle prestation. 7 Carmen et retour. Coureur, QUARANTE SOUS (St Antoine n°818) perd ses rubans en déplacement non sans percuter les gauchers Delys (2) et Favier. Aux ficelles, il manque de placement et s'il est intermittent après les droitiers, il reste incisif après les gauchers J Martin (2) et Deslys (2). S'incline sur la sonnerie avec 7 Carmen et rentrée. RAPHÉLOIS (Navarro n°829) Rapidement délesté des rubans (1'30) tant la bataille aux points fait rage, il bombarde après Deslys mais laisse déjà sa première ficelle à Four (2'45). Une action en bascule dans le pourtour après Deslys et une série en musique et il réintègre le toril après six minutes trente honnêtes. 3 Carmen et retour.

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As: Martin F (8) Ayme, Four, Villard (7) Favier (6) Ouffe (4) Martin J (2)

20:56 Publié dans TROPHEE DES AS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corne d'or

24/08/2014

EYRAGUES *AS*

Dimanche 24 août 2014

LA DIFFICULTÉ AVEC GREGAU....

 corne d'or

 Grégau (Gillet) anticipe le cite de Zico Katif

Entrée: Plein Organisateur: CT La Bourgine Présidence: P Pancin Droitiers: Ayme, Bruschet, (sort au 4ème), Katif, Mascarin, Rey, Villard Gauchers: N Bénafitou, Martin, Ouffe Tourneurs: Baccou, Garrido, Kerfouche, Sanchez, Ull.

Un seul petit point (l'élastique de (Cusco) sépare Katif (21) de Ayme (20) et la 37ème finale de la Corne d'Or s'annonce indécise. La course s'avère attractive. Pavoun termine bien la première partie et la seconde s'avère difficile avec Grégaù très dangereux qui malmène Bruschet tandis que Cusco, Orion et Courlis font dans le spectaculaire. Bruschet menait la course avant de sortir. Ayme et Katif se disputent la gagne suivis par Ouffe, Rey et Martin travailleurs. Mascarin et Villard sont moins impliqués mais apportent aussi leur concours.

Aux rubans, BUTOR (Félix) n'appuie pas ses poursuites. Aux ficelles, il en conclut quelques unes cornes clouées aux bois sans effectuer de coup d'éclat. Il rentre une ficelle (grâce à son coup de tête) avec Carmen. Taureau à réactions aléatoires, CALENDAU (St Pierre) est récalcitrant avec les gauchers. Il effectue des sauts agressifs après Mascarin (2), Rey, Katif et des actions après Bruschet (2) et Katif mais au gauche c'est non. Il rentre une ficelle entre actions puissantes, poursuites ou refus. 2 Carmen et rentrée. Bien placé, PAVOUN (Vinuesa) s'avantage surtout qu'il sort rapidement à la rencontre des hommes. Après six minutes intenses, il défend ses ficelles brillamment avec des poursuites serrées mais il les perd de façon peu orthodoxe à Ayme peu élégant sur le coup. Douze minutes trente brillantes ponctuées de 4 Carmen et retour.

Rapide, dès l'entame GREGAU (Gillet) surprend Bruschet pleine piste. Il le rattrape avant la barrière, le soulève, le malmène longuement pour heureusement plus de peur que de mal. Ses poursuites font frissonner. Concentré, coopératif, il est menaçant avec ses anticipations et ses cornes en avant. Excellent et dominateur, il rentre ses ficelles. 2 Carmen et rentrée. L'empereur CUSCO (Lagarde) est un cogneur qui tape souvent tête baissée faisant sauter nombre de planches jusqu'à sauter après Bénafitou. Son combat est valeureux et face aux hommes affûtés, il réalise 13 minutes agressives. 5 Carmen et retour. Moins de deux minutes et ORION (St Antoine) défend ses ficelles. Ses réponses sont franches parfois empreintes de percussion aux planches. Une bonne demi-douzaine dont une en bascule après Villard mais un peu moins de dix minutes suffisent. 2 Carmen et rentrée. Spectaculaire, COURLIS (Layalle) termine agréablement avec onze minutes trente agrémentées d'engagements puissants aux planches et des séries rythmées. 6 Carmen dont retour.

 corne d'or

 Anthony Ayme à la tête de Butor (Félix)

corne d'or

Grande action de Calendau (St Pierre) sur Romain Mascarin

corne d'or

 Pavou (Vinuesa) serre Jérome Martin

 corne d'or

Grégau (Gillet) termine après Julien Rey

corne d'or

Conclusion frappante de Cusco (Lagarde) sur Nabil Bénafitou

 corne d'or

Orion (St Antoine) se soulève après Benjamin Villard

 corne d'or

 Grande action de Courlis (Layalle) sur Zico Katif

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As : Ayme (18) Katif (16) Ouffe (9) Rey (8) Bruschet (7) Martin Mascarin (6) Villard (2).

Classement 37ème Corne d'Or : Katif (21) Ayme (20) Ouffe (13) Rey (10) Bruschet Martin (7) Mascarin (6) Villard (4).

*************************************************

L'accrochage de Romain Bruschet rattrapé en pleine piste par Grégau de Gillet et malméné devant les barrières de longues secondes. Heureusement que des contusions et une grosse frayeur....

corne d'or

corne d'or

corne d'or

corne d'or

corne d'or

corne d'or

corne d'or

 corne d'or

corne d'or

corne d'or

 corne d'or

corne d'or

 corne d'or

 

 **********************************************

 

21:08 Publié dans TROPHEE DES AS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corne d'or