Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/11/2016

SAINT-GILLES *NIVEAU AS* GLAND D'OR - TROPHEE SANTEN

Course du mardi 1er novembre 2016

Optimus, Four, Zekraoui
aux premières places

blogoptimusphmali.jpg

Dominateur au possible,
Optimus fait la planche après Bastien Four (photo Mali)

Optimus éclipse éclipse largement ses compagnons de toril; Four, adroit, prend la tête au finish (au nombre de cocardes levées) devant Zekraoui, omniprésent, et Cadenas pour pimenter les débats, voilà résumée cette dernière course réussie des arènes saint-gilloises. 

La première partie peine un peu à enflammer des gradins très bien garnis, mais le rythme s’intensifie petit à petit, le suspense pour la victoire entretenant la flamme. Et quelle course d’un Optimus alliant placement, méchanceté, coups aux planches pour imposer sa loi.
Bimbe (Cougourlier).- Attaqué bon train, se déplace le long du pourtour et pousse quelquefois. Ensuite, il affirme son placement et conclut à plusieurs reprises (Cadenas, Zekraoui, Favier). Mais les nombreux tours de ficelles n’incitent pas les hommes à l’assiduité. 3 Carmen et retour.
Desbana (Lautier).- Alterne les moments statiques et quelques méchantes ripostes pour 8 minutes les rubans (2 Carmen. Aux ficelles, les hommes butent sur son inconstance et, sur la fin, sur sa non coopération.
Serpatier (Blanc-Espelly).- Se fait rapidement chiper ses rubans sur ses déplacements. Trottine, se décale, rode, mais surveille les départs qu’il déjoue à plusieurs reprises (Cadenas, 2 fois, Zekraoui). Les deux hommes sont les plus réguliers à sa tête et Serpatier intercale les ripostes sérieuses quand il se place, ou les poursuites serrées quand il se centre. Et même s’il n’appuie pas en finition, ses 11 minutes restent intéressantes. 5 Carmen et retour.
Galopin (Blanc).- Il se livre bravement sur un rythme soutenu pour 2 minutes les rubans. Aux ficelles, il ne passe pas la vitesse supérieure, se laissant raseter, offrant de belles séries et se rebellant parfois en lançant la corne. Mais il subit le tempo trépidant et sans concession même s’il garde une ficelle. 6 Carmen et retour.
Optimus (Les Baumelles).- Sa méchanceté et son envie de combattre sont visibles d’entrée où il bacèle à tout va. L’enfermée et la finition sur Zekraoui annoncent la suite. Placement, vigueur, domination... pour une dizaine d’impacts d’envergure aux planches, et quelques chaudes anticipations. Le taureau ne se jette pas pour rien et même si la 2e ficelle fortement primée attise les convoitises, il y met de l’ordre et ne la laisse à Cadenas que sur la trompette. 12 Carmen et retour.
Cueilli à froid, Lebrau (Laurent) voit ses rubans s’envoler. Méchant et fantasque, il saute seul ou après l’homme souvent par surprise comme sur Khaled qu’il malmène en contre-piste (3e minute). Trois raseteurs sont à égalité, Four, Cadenas, Zekraoui et la bagarre fait rage. Four lève la 1re ficelle dans la pagaille (10e), Lebrau reste inconstant mais toujours dangereux et Zekraoui lève la 2e à 14’30.
Moka (le Rousty).- Four et Zekraoui, à égalité, vont se démener. Moka met du mordant dans ses poursuites pour quelques coups aux planches. Cadenas se mêle au jeu. Moka abdique en 6 minutes. 4]Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA

Bimbe appuie sa finition sur Maxime Favier (photo Michel Naval)

ST  GILLES  le 1  11  2016  Cland  D OR   (11).jpg

ST  GILLES  le 1  11  2016  Cland  D OR   (31).jpg

▲ Optimus rattrape Zekraoui (photo Michel Naval)

Remise des prix

ST  GILLES  le 1  11  2016  Cland  D OR   (50).jpg

Compétiteurs pendant la course, réunis à la remise des prix.
Image sympathique de Michel Naval


Gland d’Or à Bastien Four qui partagera le trophée avec Youssef Zekraoui, après avoir fini à égalité aux points mais départagés par les cocardes levées.
Prix François-Fabre à Optimus des Baumelles.

Mardi 1er novembre. Entrée : presque plein. Organisateur : Ass. des festivités. Président : D. Gaillard. Raseteurs droitiers : F. Martin, Cadenas, Belgourari, Auzolle, Moine. Gauchers : Zekraoui, M. Favier, Four, Poujol. Tourneurs : Jockin, Lopez, Khaled, Cuallado, Fouque.

***********

Frayeur avec Lebrau
sautant en contre-piste sur Khaled.
Plus de peur que de mal, heureusement.

blogLEBRAUKHALEDPHMALI.jpg

Photo Mali

*****************

21/09/2015

LE GRAU-DU-ROI *TROPHEE DES AS*

Dimanche 20 septembre 2015 - Finale du Trophée de la Mer

Four et Jupiter prennent la Mer

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaise

Temps splendide, arènes pleines, capelado colorée et rythmée, course sérieuse... c’est une belle après-midi qui a clôturé cette troisième journée finale du Trophée de la Mer.

Bastien Four s’offre le Trophée, c’est mérité tant sa première course, jeudi, a été conquérante, et cette finale bien disputée. Sabri Allouani est deuxième aux points et gagne également le prix du meilleur animateur. C’est aussi mérité tant le raseteur, par sa présence, sa vista, sa main toujours sûre pour démarmailler les ficelles et sa prise de risque, a marqué les trois courses. L'ensemble des hommes a bien travaillé, Cadenas et Katif, un peu en dessous, I. Benafitou et Aliaga pas assez réguliers.

Le prix à Jupiter de Laurent, meilleur taureau des trois rendez-vous, me semble un peu rapide comme décision même s’il a emballé les gradins et très bien terminé le spectacle. Le jury aurait pu regarder un peu plus dans les cocardiers des trois courses (Aïoros, Chico, Mignon ou Cruchot). Mais bon, c’était la fête...

Une fête entamée de belle manière sous la baguette de Maître Patrice Blanc qui a lancé chevaux et gardians, Arlésiennes à la saladelle et Messieurs en habits pour mettre à l’honneur la tradition de la capelado. Du rythme, des couleurs, de la poésie avec une adorable marionnette... Bref, les raseteurs ont fait une entrée remarquée, appelés chacun par son nom.

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaisePhoto:
Loubard - Ziko Katif

Loubard (Cuillé) aime la bagarre. Toujours à l’affût le long des planches, en plus il tricote des cornes. Mais les blancs ne le lâchent pas. Lui se jette dans tous les rasets pour 7’30 les rubans. Moins remuant et mieux positionné pour son unique ficelle, il accélère après Chekade ou Aliaga. Et finalement, remet de l’ordre en piste et rentre son unique ficelle. 4 Carmen et retour.

Castor (Saumade).- Attaqué dans le désordre, la présidence rappelle les tourneurs à l’ordre. Castor fait front, prend même le pas sur Allouani. Bien placé, il raccompagne à vive allure jusqu’au ras des planches. Les tourneurs se le disputent jusqu’à ce que Khaled prenne pour tous les autres et reste sur la touche. Ça calme les esprits. Les séries reprennent, Castor réduit un peu sa charge mais, dans son style classique, il sauve une ficelle. 3 Carmen et retour.

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaisePhoto:
Cruchot - Aliaga

Cruchot (La Galère).- Vite fait les rubans et là c’est une autre histoire qui commence. Cruchot impose son style et sa loi: pas trop près les tourneurs et je vais au bout avec qui m’aime. Katif, Chekade, Cadenas... Droite-gauche, le taureau ne lâche rien, passe le mourre après Errik. Bastien Four ouvre la ficelle et c’est la ruée, Cruchot tient pied partout et renvoie Aliaga, Errik, Allouani, Chekade... Cadenas dans les cornes. Sous les assauts pour sa 2e ficelle, Cruchot choisit ses partenaires et se la garde. 10 Carmen et retour.

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaisePhoto:
Sylverado
- Ilias Benafitou

Sylverado (Nicollin).- Rigoureusement placé, ses longues cornes menaçant souvent les hommes. Il s’engouffre à la poursuite des blancs, trajectoires nettes mais manque un peu de détermination. Pousse encore après Aliaga, I. Benafitou et succombe sur la trompette. 4 Carmen et retour.

Ulmet (Blanc).- Attaqué plein pot, il se soulève à chaque fois, zébrant l’espace de ses cornes (Allouani 2, Cadenas, Four) pour 2’50 les rubans. Attentif, bien dans le rythme, il enchaîne les actions en rafale. Les hommes relâchent la pression et Ulmet récupère, puis se refroidit et se montre moins coopératif mais termine quand même par un gros coup sur Allouani. 7 Carmen et retour.

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaisePhoto:
Ratis - Aliaga

Ratis (Raynaud).- De suite posté pour quelques interventions autoritaires. Passe à travers les planches après Ilias Benafitou pour 5’50 les glands. Les blancs manquent de liant et se précipitent, Ratis ne saute aucune invite mais se lasse et s’en prend aux planches. Bien cité pousse après Aliaga, I. Benafitou. Se gaspille avec son jeu favori, le fracassage de planches, estribo comprise... Il fait le show, le public participe mais son jeu s’en ressent. Epuisé, il brille encore après Aliaga, puis reprend sa distraction favorite. C’est dommage pour sa course, mais moi, son côté facétieux et joueur me fait rire.. et puis il est beau. Garde ses ficelles. 5 Carmen et retour.

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaisePhoto:
Jupiter
Allouani

Jupiter (Laurent, hp).- Pas de round d’observation, il court, il court, se livre à fond et tamponne à tout va. Passe à travers, bascule, frappe, s’envoie... Plein de fougue et de violence, il attend les duels ou les provoque. Long raset de Sabri pour une magistrale envolée. Il peine dans les enchaînements mais se rattrape aux planches après Cadenas, Katif, Allouani, Errik. Plein de Carmen.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS MALI

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaise

▲ Castor - Cadenas

▼ Ratis, démolisseur...

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaise

Ratis offensif après Four

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaise

▼ Jupiter- Cadenas

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaise

▼ Festival des penas et bandas à l'entracte

le grau-du-roi,trophée de la mer,four,jupiter,allouani,greco,course camarguaise

Trophée des As: Four, 14; Chekade, 13; Katif, 12; Allouani, 8; Aliaga, 2.

Trophée de la Mer: 1er Bastien Four; 2. Sabri Allouani. Meilleur animateur: Sabri Allouani. Meilleur taureau du Trophée de la Mer, Jupiter de Laurent. Meilleur taureau de la saison: Greco de Saint-Antoine.

31/08/2015

SAINT-GILLES *AS*

Dimanche 30 août 2015

Four et Camaï séduisent la Biche

 saint-gilles,as,four,camai de la vidourlenque,course camarguaise

 ▲ Les lauréats en action

Hier. Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : Association des festivités. Président : Didier Gaillard. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, I. Benafitou, Bruschet, Moine. Gauchers : Aliaga, Four, J. Martin, Mebarek.Tourneurs : Khaled, C. Garcia, Fouque, F. Garrido, Daniel.
 
Il a la forme, le raset élégant et la main ferme, le Saintois ! Bastien Four revient sur le devant de la scène et, avec le volontaire Camaï de la Vidourlenque, séduit le jury de la Biche d’Or. C’est amplement mérité au vu d’une course intéressante où Roussillon (3e) impose sa difficulté et Moka (7e) fait un final en feu d’artifice. L’équipe blanche imprime un gros rythme mais flanche après Camaï et laisse le final à Bastien Four et Ilias Benafitou qui rivalisent pour faire briller Moka.
Germinal (Lautier).- Ne refuse rien quand les blancs enchaînent sur un gros rythme et avec ces crocheteurs confirmés ça va vite. Bruschet s’impose pour les deux ficelles.
Escamillo (Raynaud).- Tous ces blancs qui s’agitent ça l’énerve, il fonce dans le tas, et balance quelques planches au passage. Exerce une stricte sélection mais se gaspille encore avec les barrières. Se soulève après Allouani, force après J. Martin, gros engagement en musique sur Four (12e). Difficile à capter, garde ses ficelles.
Roussillon (Plo).- Aussi brouillon que les blancs aux rubans, il reste remuant mais riposte de bon cœur. De grosses enfermées sur Aliaga, Allouani. Repousse les tourneurs et se crée un large espace. Cité de loin, il prend le pas sur l’homme. Complique le jeu et use les blancs. Aliaga dans le berceau des cornes (2 fois) pour la 1re ficelle levée à la 13e, l’autre rentre. 3 Carmen et retour.

 

Camaï (La Vidourlenque).- Pas de round d’observation, il est de suite à température. Rigoureusement placé, sa vitesse fait mouche sur deux grosses enfermées (I. Benafitou, Bruschet). Vigilant au moindre départ, raccompagne fermement ses deux principaux adversaires Bruschet et Benafitou. Dans la grosse bourre pour sa 1re ficelle, il fait feu pour 2 minutes brûlantes. Et malgré ce, reste attentif et dispo pour quicher une fois de plus I. Benafitou et Aliaga. Rentre sa 2e ficelle de haute lutte. 6 Carmen et retour.
Serpatier (Espelly-Blanc).- Grosse fatigue ou crainte... les blancs restent en rade. Serpatier, lui, s’évade, cherche le combat. S’envoie méchamment sur Four, corne prête à frapper. Quelques sauts intempestifs dont un où il se blesse et doit réintégrer (12e).
Lucas (Cougourlier).- Se livre sincèrement et bacèle régulièrement. Gentiment au début, puis en rafale quand le rythme augmente. 7 minutes bien frappées. 5 Carmen et retour.
Moka (Le Rousty, hp).- Barricadier pétillant et fougueux, sans négliger le placement, il vient très fort aux planches. Four et Benafitou s’y mettent pour un gros final où les coups pleuvent (une bonne dizaine) accompagnés par la musique.
 

 

Texte et photo
MARTINE ALIAGA
 
Trophée des As : Four, 21 points ; Bruschet, 16 ; J. Martin, 10 ; Auzolle, 8;  Allouani, 2; I. Benafitou, 2 ; Aliaga, 2.
 
Trophée des Raseteurs : Moine, 8 points.

 

 

 

15/08/2010

MAUGUIO *AS*

Dimanche 15 août 2010

LE VERLAGUET DU COEUR A FIGARET

FIGARET.jpg

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : mairie. Président : Laurent Hénin. Raseteurs droitiers : Gleize, R. Mondy, Outarka, Rey, Villard, Marquier. Gauchers : Clarion, Four, T. Mondy. Tourneurs : Benzegh, Garrido, Zerti, Dunan, Mata.

Ex aequo avec Marcellin, c’est finalement Figaret (Photo) qui est choisi pour honorer son extraordinaire quart d’heure cocardier, le jour de sa despedida. Pour lui, le Verlaguet du cœur. A Bastien Four, le prix du meilleur raseteur ;  à Yves Janin celui du meilleur cocardier de la saison melgorienne, Sparagus. C’est mérité ! Honneur, enfin,  au Melgorien Léon Auduy dans un final à la hauteur où la jeunesse est associée sur l’air de La Melgorienne. Le Verlaguet 2010 est une bonne cuvée dont la seconde partie plus travaillée a réjoui les spectateurs.
Guadalix (Janin).- Des ripostes choisies et sévères (Carmen) sous la pression des blancs qui ne lui laissent pas le temps de se poser. Aux ficelles, il "envoie" quelquefois et sélectionne assez pour rentrer la seconde en musique.
Figaret (Le Ternen).- Pour se dernière, l’aîné de l’élevage s’est surpassé. A 14 ans, il a fait la pige aux As. Autoritaire, intelligemment positionné, vif, ses fusées destabilisent les blancs. Villard, Rey sont éconduits, les tourneurs écartés. D’un pas, il ferme la porte. Rey insiste pour les plus belles enfermées. C’est en patron que Figaret quitte la piste avec ses ficelles et les honneurs trois fois entendus.
Faru (L’Aurore).- Au début, en vadrouille, il se laisse leurrer. Mais quand il se place, les anticipations sont belles et les arrivées serrées (2 Carmen). Les blancs calent. Seul Rey essaie encore. Mais Faru rentre sa 2e ficelle en musique.
Marcellin (Rouquette).- Placement bien géré, aucun refus, de l’agressivité, Marcellin mène cocardièrement sa course avec des conclusions bien senties. Les séries s’enchaînent, il y met tout son cœur et se dresse aux planches. Rentre une ficelle chèrement défendue. 8 Carmen et retour.
Angélus (Lautier).- Maître de son espace, il faut vraiment y rentrer pour qu’il déclenche. Alors là il exprime violemment son humeur dans les enchaînements et aux planches. De gros engagements sur Four, Outarka, Rey, Villard, mais aussi des temps de repli. 6 Carmen et retour avec une ficelle à 700 €.
Césarion (Blatière-Bessac).- Bourlingue dans tous les sens mais se soulève à l’arrivée. Il prend tout et se jette après Marquier, Four, Rey. Secoué sur sa 2e ficelle, il livre un agréable combat de 12’30 avec 6 Carmen et retour.
Pour terminer, un p’tit jeune du Joncas, Bismarck (hp) vif et pétillant qui ne rechigne à rien et passe le mourre dès que possible. Les ficelles rentrent en musique.

Martine ALIAGA


Trophée des As : Four, 18 points ; Villard, 14 ; Outarka, 11 ; Gleize, 5 ; Rey, 5 ; Marquier, 1.
Trophée des Raseteurs : R. Mondy, 6 points ; T. Mondy, 4.

01/08/2010

SOMMIERES *AS*

Dimanche 1er août 2010

FINAL DE FEU AVEC PRIAM

PRIAM - Four.jpg 2.jpg
PRIAM - Four

Entrée : le plein. Organisateur: CT "Lou Carmen". Présidence: Marc Moucadel. Raseteurs droitiers: Fougère, Jourdan, Matray, Outarka. Raseteurs gauchers: N. Benafitou, Four, Poujol. Tourneurs: Benzegh, Bacou, Curtil, T. Garrido, Galibert.

PRIAM - Matray.jpg Priam termine on ne peut mieux ce concours, Périclès et Cathare méritent aussi la citation. Four, omniprésent sur la course, Matray, Outarka et Nabil Benafitou sont les meneurs chez les blancs.
Dilun (Fabre-Mailhan).- Un petit coup de revers bien géré par les hommes, mais surtout une volonté débordante. Sur Matray en particulier, mais sur Four, Outarka, N. Benafitou, les poursuites sont chaudes. Des séries et 5 fois les honneurs dans 11 minutes.
Bambou (Chauvet).- Placé devant le toril, il accepte les échanges et pousse fort ses actions dans un premier temps. Puis il durcit énormément son combat. Dangereux sur quelques actions, il enferme facilement ses ficelles. 1 Carmen en course.
Cathare (Bon).- Agé de 14 ans, il effectue ses adieux à la piste sommiéroise. Avec une bonne tenue, et des finitions spectaculaires, il se fait respecter et garde 7 minutes ses pompons. Aux ficelles, toujours sérieux, il maîtrise et les rentre. 5 Carmen.
Périclès (Nicollin).- Compliqué par sa façon de se positionner, et de baisser la tête à la rencontre, il n’est pas étouffé. Enfin attaqué, il se donne avec envie dans de bons échanges. Une fin tonique avec des arrivées spectaculaires pour 7 Carmen et ses ficelles au toril.
Tsar (Ribaud).- Rapidement délesté des pompons, il manque de pression. Par la suite, enfin "bourré", il donne le répondant attendu dans des séries dangereusement conclues. Rentre une ficelle et 4 Carmen.
Marquis (Les Baumelles).- Il se livre franchement sur toutes les sollicitations et parfois vient conclure au terme. 12 minutes très agréables à suivre récompensées de 4 Carmen.
◄ Priam ▲ (Le Ternen).- Hors points. Le barricadier de Candillargues a étalé toutes ses qualités. Cocardièrement positionné, il brille de mille feux aux planches. Des coups de butoir, des bascules, des séries dans un feu d’artifice final pour une vidourlade de Carmen.

Texte et photos
Luc PERO


Trophée des As : Four, 21 points ; Outarka, 10 pts ; N. Benafitou, 10 pts ; Matray, 7 pts ; Poujol, 5.

DSC_9617.JPG
BAMBOU - Matray

29/07/2010

MARSILLARGUES *AS*

Jeudi 29 Juillet 2010

DUBONNET ET EVA DE RICARD
DANS UNE " COURSINETTE "

AUZO - DUBONNET.jpg
SALLOU.jpg 2.jpgGradins pleins pour ce concours de manades,dominé par les pensionnaires de Ricard. JAMES bon premier, DUBONNET spectaculaire à souhait et EVA maîtresse cocardière. Des hommes retenons les prestations de Auzolle qui totalise et de Four pour ses rasets qui ont amené les plus belles actions de l'aprés-midi. A la capelado, Allouani qui reçoit un souvenir des organisateurs est entouré de Auzolle, Jourdan, Gleize, Garcia, Fougère, Errik, N.Benafitou, Clarion et Four. Michel Bourrier officiait au micro.
JAMES de Ricard, trois gros coups de barrière sur Four, ses ficelles au toril et trois fois la musique.
PALUNIE de Nicollin, débute par une grosse anticipation sur Auzolle, mais finalement va se rendre au bout de 7mn30 avec trois Carmen entendus.
TZIGANE de St Gabriel, bien tendre à ce niveau, une série, musique pour 6mn.
FLAMANT de Nicollin, 10mn plaisantes avec des séries et quelques timides conclusions. Carmen deux fois.
GASTOUNET de Saint-Pierre, l'heure de la retraite bien méritée a sonné pour le puissant barricadier. Il a largement donné dans sa carrière pour demander le repos dans prés.
DUBONNET de Ricard, le fantasque biou de Méjanes a fait "péter" bon nombre d'actions qui le mènent au delà des barricades principalement sur Four. Ficelles au toril et des Carmen.
EVA de Ricard, en supplément pour dix minutes et hors-points. Intouchable, sauf pour Bastien Four qui s'acoquine fort bien avec la demoiselle pour des étreintes explosives au terme. Ses glands à la maison et les honneurs plusieurs fois.
Texte et Photos Luc PERO
SALLOU.jpg
Sabri Allouani que pour le geste...
FOUR - DUBONNET.jpg
Bastien Four avec DUBONNET▲ et JAMES▼
JAMES.jpg

18/07/2010

LUNEL *AS*

Samedi 17 juillet 2010 - Finale du Trophée du Muscat

SPARAGUS LE FRISSON DU MUSCAT

Sparagus 1.jpg
SPARAGUS et Four

 

Entrée : 1/3 d’arène. Organisateur : Lunel Toro. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle, Jockin, Jourdan. Gauchers : A. Benafitou (sort au 5e), N. Benafitou (entre au 3e), Clarion, Four, Ouffe. Tourneurs : Kerfouche, T. Dengerma, T. Garrido, Sanchez, Bensalah (exclu au 1er taureau).
Fait marquant : l’attribution du second gland levé mais non primé, lors d’une série pose encore problème.


Auzolle.jpgLa finale du Muscat est loin d’avoir rempli les gradins. Loïc Auzolle fait la course en tête et remporte justement le prix avec 47 points (2e Adil Benafitou, 35). Meilleur taureau des trois courses : Guépard de Cuillé.
Cet après-midi, trois taureaux ont corsé les débats, Périclès, Athor et surtout Sparagus. Impérial le jeunot des Janin... Ah cette enfermée sur le raset impeccable de Bastien Four ! Chez les blancs, Auzolle fait l’effort, A. Benafitou lâche le morceau trop tôt, Four régale.
Dilun (Fabre-Mailhan).- Généreux premier qui passe d’un raset à l’autre sans sourciller, quelques amorces d’anticipation et des séries, 10 minutes, 2 Carmen et retour.
Chouan (Lafon).- Attaqué plein piston, il se bat comme un beau diable dans des enchaînements soutenus. Les tourneurs le rendent chèvre, mais il gratifie Four (3), A. Benafitou de belles conclusions. 10 minutes. 2 Carmen et retour.
Périclès (Nicollin).- Volontiers chasseur, les hommes se méfient de ses grandes cornes et de ses longues enjambées. Placé, il "ferme la porte" et sort en force. Auzolle lève le 2nd gland à la 12e. Attentif, Périclès gère et ramène ses ficelles intactes en musique.
Athor (Daumas).- Cornes pointées, à grande vitesse, il se cabre sur Jourdan. Si la cocarde- et la coupe - se font sur ses déplacement, une fois arrêté ça se corse. Poinçonne les planches derrière Auzolle. Mais la polémique pour l’attribution du second gland levé pas primé casse sa course. A la reprise, Four, Auzolle sont aux manettes. Sur une série, met la corne et ne lâche rien. Encore trois actions et Athor rentre facilement ses ficelles. 2 Carmen et retour.
Igor (L’Argentière).- Prend les enchaînements de bon cœur et son comportement itinérant ne facilile pas les beaux gestes. Mieux placé, il livre quelques belles séries et garde sa 2e ficelle.
Sparagus (Janin).- 2 Carmen et retour. Sûr ce n’est pas un 6e mais quel cocardier ! Chaud bouillant dès sa sortie, il fait le ménage. Pas de tourneurs dans son périmètre. Les premiers essais avortent. Sparagus se place. Ça tarde ? Il repart et fait du large. Se replace. Four le cite à merveille, le taureau s’engouffre pour le frisson du Muscat. Anticipations et enfermées à couper le souffle sur Four et Auzolle obligés de rompre. Et son 2e gland à 300€ rentre au Grand Valat en musique.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO



Trophée des As : Auzolle, 6 points ; Four et Clarion, 4,5 ; A. Benafitou et Jourdan, 3,5 ; Ouffe, 2 ; N. Benafitou, 1,5.

 

Chouan.jpg
CHOUAN - Four

Auzolle.jpg 2.jpg
PERICLES - Auzolle

Pericles.jpg
PERICLES - Auzolle
Athor.jpg
ATHOR - Auzolle

11/04/2010

BEAUCAIRE : 1re JOURNÉE DU MUGUET D'OR

Dimanche 11 avril 2010

VILLARD PREND LES COMMANDES DU MUGUET...

Beaucaire 11 04 014.jpg
Villard en tête aprés la 1ère journèe.

Entrée : ½ arène. Organisateur : Affaires Taurines. Présidence : R. Arnaud. Raseteurs droitiers : Beaujard,   Jourdan, Marquier, Miralles, Moutet, Villard, Violet. Gauchers : Cartalade, Four, Khaled. Tourneurs  : Beker, C Garrido, Lebrun, Mata, Zerti.

Dans la vaste piste beaucairoise ce fut souvent la vague blanche aux attributs et le calme plat à presque toutes les ficelles. Néanmoins, Villard prend les commandes à distance devant Four tandis que Marquier et Jourdan se placent. Grévin termine bien la première partie. Co Blanco et Véran sont costauds et Espadon termine brillamment.

L’unicorne SANTOS (Chauvet) court fuse et se dégage comme il peut aux rubans. Il se soulève aux ficelles sur Villard mais réintègre le toril à la septième sur blessure à l’œil. 1 Carmen. 
Beaucaire 11 04 043.jpgCABOSSE (St Pierre) subit un assaut en règle aux pompons puis desserre l’étreinte aux ficelles grâce à un meilleur placement et des poursuites cornes pointées sur Violet et Moutet. Sa fin de course manque de pression blanche et il rentre une ficelle en musique jouée deux fois.
Deux minutes intenses puis GREVIN (Baumelles) promène les blancs et les attend. Classique, aller à la tête est plus difficile que d’en sortir. Bousculé sur la fin il offre un joli final mais conserve ses ficelles. 1 Carmen et rentrée.
Rapide, CO BLANCO (Lautier) annonce d’entrée la couleur aux planches. Barricadier, il fait l’effort une dizaine de fois sur Four (4), Villard (2), Jourdan, Miralles, Khaled et Cartalade. Dangereux, il accuse un peu le coup sur la fin mais conserve ses ficelles. 5 Carmen et rentrée. Coureur, VERAN (Allard) n’y voit que du blanc aux attributs puis aux ficelles il chasse, contrôle et serre Villard de très près. Généreux, il tape sur Violet (2) et Villard. Il passe son examen de passage grande piste avec mention et rentre se première ficelle fortement primée. 3 Carmen et retour.
Trapu, NEVERS (Blatière) est assailli mais c’est un cogneur. Il fonce tête baissée dans les planches sur Villard (2) et Jourdan, les brise sur Moutet et les démonte après Four. Lourdaud, il saute et crée la frayeur après Zerti. Il décourage les hommes et conserve lui aussi ses ficelles. 1 Carmen et rentrée.
Pétillant aux planches, ESPADON (Saumade) offre douze minutes étincelantes avec une dizaine de grandes actions aux bois. Il est vif, rapide et accélère à la sortie du raset mais sait aussi se mettre en valeur sur es séries. Un espadon frétillant qui termine sur une bonne note avec 6 Carmen et retour.

Texte et Photos Eric AUPHAN

Trophée des As : Four (13), Villard (11), Marquier (8), Jourdan (6), Cartalade (3), Moutet (2), Violet (1).

Trophée des Raseteurs : Beaujard (4).

 

Classement Muguet d’or : Villard (17), Four (13), Marquier (11), Jourdan (8), Cartalade et Violet (3), Beaujard et Moutet (2).

 

Beaucaire 11 04 071.jpg
ESPADON et Violet
Beaucaire 11 04 033.jpg
CO-BLANCO et Jourdan

19/05/2009

CHATEAURENARD : TROPHEE DES MARAICHERS *AS*

Dimanche 17 mai 2009

GLEIZE ET FOUR AUX COMMANDES...

1.jpg
MARTEGAU sur Bastien Four

 

2.jpgAlexandre et Bastien prennent la tête des Maraîchers avec respectivement 21 et 16 points devant des gradins remplis au tiers. Les Maraîchers démarrent plein gaz chez les tenues blanches et les taureaux subissent. A fond aux attributs, un petit répit et de nouveau à fond quand les ficelles sont ouvertes. Dans ces conditions, Jeannot ► tire son épingle, Fosséen calme les ardeurs, Campardin fait de la résistance, Fonfon joue son rôle et Martégaù est spectaculaire. Deux raseteurs s’illustrent. Gleize à la pointe du combat totalise et Four plein de classe en met plein la vue. Ils sont bien secondés par Auzolle avec parfois le duo Villard-Guyon tandis que Martinez privilégie l’esthétique. Poujol travaille par à-coups, Martin-Cocher reprend et Clarion, Khaled et Sabatier sont discrets. Ils sont accompagnés des tourneurs Dengerma, Dunan, Fouque, Kherfouche, Garrido.


FONFON (Blatière-Bessac) subit la tornade blanche aux attributs puis se défend bec et cornes aux ficelles avec un coup de tête et quelques accélérations (1 Carmen). Un premier qui tient le choc et rentre une ficelle en silence ? Que dire des pompons de CAMPARDIN (Blanc) levés en vingt six secondes ? Peut être un record mais le bioù rectifie immédiatement le tir aux ficelles avec un placement adéquat. De la vivacité et de la volonté jusqu’à rentrer un dernier bout de ficelle lui aussi en silence (?). 2 Carmen). Tous les attributs de FOSSEEN (Cavallini) sont pour Gleize mais aux ficelles la pression disparait et c’est dommage car le bioù répond présent avec de l’agressivité aux barrières comme après Martinez. Il est victime de l’inertie des raseteurs et les conserve. 2 Carmen plus retour.

C’est dans la bourre que JEANNOT (Grand Salan) donne le meilleur. En cocardier intelligent pour sa première de la saison il se place, sélectionne et se déplace à bon escient. Excellent, il conserve une ficelle. 5 Carmen et retour. Fantasque MARTEGAU (Chauvet) a du pétard mais loin des planches il est soumis au régime intensif. Il s’évertue à tout honorer avec en plus quelques actions fracassantes dont il a le secret. 7 Carmen dont retour porteur d’une ficelle. Mobile et vif, CONDOR (Lautier) prend une volée de rasets pendant 6 minutes intenses ponctuées de séries rythmées. 2 Carmen. CANBERRA (Saint-Pierre) offre cinq minutes et quelques coups de barrières prononcés mais les crocheteurs profitent de sa bravoure. 3 Carmen et rentrée.

Texte et Photos Eric AUPHAN

Trophée des As : Gleize, 21 points ; Four, 11 ; Auzolle, 8 ; Guyon, 7 ; Villard, 5 ; Poujol, 4 ; Martin-Cocher, 2 ; G. Martinez, 1.

Trophée des Maraîchers : Gleize, 21 ; Four, 16 ; Auzolle et Villard, 10 ; Guyon, 7 ; Poujol, 4, Martin-Cocher, 2, ; Martinez, 1.

 

3.jpg
FOSSEEN - Poujol

4.jpg
CANBERRA - Sabatier
5.jpg
MARTEGAU - Four

20/04/2009

BEAUCAIRE 19-04 - 1re journée du MUGUET D'OR

ORAGES ! Ô RAGE...

YVAN.jpg
YVAN le Terrible...

Entrée : 3/4 d’arène.
Organisateur : Affaires taurines.
Présidence : R. Arnaud.
Raseteurs droitiers : Auzolle, Villard, Mascarin, Moutet, Marquier.
Gauchers : Khaled, Four, Martin-Cocher, G. Martinez.
Tourneurs : Fouque, Mata, T. Garrido, Lebrun, V. Dengema

...Ô désespoir pour les nombreux afeciouna venus assister au retour officiel de la marque à la grasilho. Mais Madame la Météo en a décidé autrement, et à la sortie du 6e taureau, stop ! Il faut dire aussi que tout avait bien commencé et le concours était on ne peut plus intéressant avec un Yvan impérial, Leventi excellent, Verdaou à la hauteur et Petit Lou très bon premier. Les raseteurs dans leur ensemble ont travaillé avec correction tout en donnant un rythme soutenu au débat.
Petit-Loup (Chaballier).- Voilà un excellent premier qui change opportunément de terrain tout en étant très assidu lors des échanges. A son aise, sur les longs cites des droitiers, il se signale dans de belles enfermées sur Villard, Marquier, Moutet. Onze minutes récompensées et fortement applaudies.
Corail (Paulin-Niquet).- Le grand banu, malgré ses bons déplacements et sa bonne volonté, ne peut effectuer plus de sept minutes. Agréable.
Leventi (Plo).- Avec vigueur il se livre dès les premiers cites en abandonnant rapidement ses rubans. Aux ficelles, une longue série fait retentir le disque. Puis, des belles enfermées sur Martinez, Villard, Moutet, Four, Martin-Cocher font à nouveau retentir le disque. Toujours dans le tempo, il n’a de cesse de répliquer en frappant bas au terme de ses actions. Treize minutes de bonne facture.
Yvan (Le Pantaï).- D’entrée "il met les hommes à l’heure" en les obligeant dès les premiers cites à rompre. Sérieux, avec de dangereuses anticipations, il n’est pas étouffé et se retrouve rapidement maître du jeu. Au fur et à mesure, ses réactions se font de plus en plus brillantes, et beaucoup plus dangereuses. Posant d’énormes problèmes, il réintègre facilement ses ficelles au toril après avoir écouté de nombreux Carmen.
Verdaou (Allard).- Après deux minutes de course, interruption à cause de la pluie. Il ressort quelques minutes plus tard, et s’impose par un bon placement et de belles finitions barricadières qui sont d’ailleurs récompensées de nombreuses fois. Il rentre ses ficelles après un quart d’heure sérieux.
Mirabeau (Saint-Pierre).- Il pénètre en piste mais rentre aussitôt, l’orage refaisant des siennes.


Trophée des As : Villard, 12 Points; Four, 10; Marquier, 7; Auzolle, 6 ; Mascarin, 6; Martin-Cocher, 5; Khaled, 2; G. Martinez, 2; Moutet, 1.

Texte et Photos Luc PERO

 

DSC02878.JPG
Danger sur Moutet avec PETIT LOU
DSC02880.JPG
CORAIL - Auzolle
DSC02888.JPG
LEVENTI - M. Cocher
LEVENTI.jpg
LEVENTI - Villard
LEVENTI 2.jpg
LEVENTI - Marquier
YVAN.jpg
YVAN du Pantaï
YVAN 1.jpg
YVAN - Martin-Cocher
YVAN 2.jpg
YVAN - Auzolle

DSC02902.jpg
VERDAOU - Mascarin