Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/09/2016

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

Course du samedi 3 septembre 2016

Pinot se déguste frappé

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

Pinot très agressif après Marignan,
sous les yeux de Joël Linsolas

Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Katif, Marignan, Soler, Vic. Gauchers : Aliaga, Clarion, Méric, Naim. Tourneurs : Grando, Dunan, Estève.


La Section a mis du cœur à proposer une belle capelado illustrant les métiers pratiqués au village, la pêche aux étangs, les vendanges, les joutes, illustrés par Li Recantoun de Villeneuve, les Cabidoules du Cailar et la peña. Récompensée par l’affluence sur les gradins, la Section l’a aussi été par la bonne tenue des cocardiers choisis et l’implication des raseteurs (mention à Clarion, Katif). Et un Pinot magistral de domination à qui Katif offre son corps. Remise des prix de gala pour un Carmen général mérité.
Calyptus (La Galère).- Le long des planches, place quelques accélérations. Au fil des minutes, avec un peu moins mordant et un bon coup de teston, place un bel engagement après Clarion, prend de vitesse Marignon. Les hommes grattent consciencieusement les ficelles, une pour Vic, l’autre à Katif avec une bascule en contre-piste. 11 mintes, 3 Carmen et retour.
Caliste (Michel) enchaîne plein pot, le temps que ses rubans volent. Aux ficelles, positionné, sa vitesse oblige quelques raseteurs à dévier. Son attention ne se relâche pas ni sa volonté dans les séries. Reste performant pour sauver sa 2e ficelle face à un Clarion déterminé. 3 Carmen et retour.
Llorca (Saumade).- Promène et peut taper droit en finition. Repousse fermement les assauts, assidus dans les poursuites. Ecartement fermement Vic, tape après Méric, longueur avec Aliage, Naim. La première ficelle tient jusqu’à la 12e mais les nombreux tours découragent les hommes qui laissent la 2e. 4 Carmen et retour.
Jourdan (Nicollin).- A grandes foulées, il se libère la piste, prestement rendu surtout sur les droitiers. Aux ficelles, met les gas après Katif, Vic, Clarion pase juste, Katif allonge. A la 10e minute, il boîte et droit réintégrer. 3 Carmen et retour.
Bliss (Ricard).- Agressif et sauteur, il s’attaque à tout le monde, le tourneur Estève saute en catastrophe et se blesse, Dunan se fait chahuter au burladero. Le placement n’est pas sa qualité première, en revanche, il multiplie les explosions aux barrières (Naim, Vic, Méric) et rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Pinot (Les Baumelles).- Altier, froid, il surveille tout, démarre au quart de tour et pilonne aux planches. Dès les premières tentatives, il met les hommes à l’heure, la piste lui appartient, il tient la troupe en respect. Katif le cite de loin, la riposte est fulgurante. Rattrapé et bousculé, le raseteur se jette sous l’estribo. Marignan tente, le coup de barrière est énorme, envoie la corne après Soler. La tour de contrôle laisse juste sa cocarde à Soler sur une reprise et le gland à 150 € rentre sous l’ovation.
Ursin (Plo, hp).- L’excitation retombe quand Ursin, lui aussi, vide la piste. Se jettant au départ de l’action et pouvant conclure, les blancs sont sur leurs gardes. Vic se fait toucher sur un grand coup aux planches, Méric en danger, Katif s’investit, Ursin rentre une ficelle au terme de ses 10 belles minutes.3 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER


Trophée de l’Avenir : Marignan, 9 points ; Naim, 5 ; Soler, 4.


Trophée de la Vigne et des Etangs : meilleur cocardier du Trophée 3 M (sur la finale), Pinot des Baumelles ; meilleur animateur de la finale, Katif.
Meilleur raseteur de la saison, Souvenir Gérard Bouisson, Jérémy Aliaga. Meilleur cocardier de la saison, Gigolo de Michel (course du 11 juin). Prix aux bayles et Coup de cœur à Sylvain Mestre, président de la section et son épouse Claude.

LES METIERS

LA PECHE DES ETANGS - LES VENDANGES
LES ATTELAGES   - LES JOUTEURS 

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

*************************

 

10/07/2016

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 9 juillet 2016 - Souvenir Jeannot-Vidal et Elise Vallier

Mafre, un espoir récompensé

Le cagnard anesthésie les spectateurs mais en piste, les raseteurs multiplient les rasets. L'équipe est travailleuse et quand les "jeunes" marquent un peu le pas, les aînés continuent jusqu'à raseter Mistigri, 7e, et, comme Katif, risquer la blessure. Chapeau les blancs ! Marignan, Soler, Y. Martin, Méric... pour de très belles passes ; Clarion, Vic... sérieux ; Aliaga, Katif omniprésents. Côtés taureaux, des specimens au physique irréprochable, notons-le. Vermont irrégulier, Cenote et ses accélérations, la générosité d'Insolent, les actions poussées de Maquisard,  la volonté de Mafre, Fakir pas assez titillé et l'étonnant Mistigri auteur de l'envolée du jour. Les prix récompensent Katif et Mafre.

Vermont (Le Ternen).- Branché sur courant alternatif, soit il se livre et s'emporte (Aliaga) soit il se décale et se fait réticent. Une poussée après Soler. 2 Carmen en course.

Cenote (L'Aurore).- Se laisse prendre au vire vire au début, mais une fois bien placé, se fait intéressant avec ce petit coup de rein dans le raset. Ziko l'emmène, Cenote accélère, tape et bascule. Sa franchise l'honore pour 9 minutes de qualité. 2 Carmen et retour.

Insolent (Michel).- A six ans, sa générosité lui fait tout prendre et il se livre dans de longues séries avec une vaillance notoire. Un grand coeur qui multiplie les enchaînements pour 10 minutes rythmées. 3 Carmen et retour.

Maquisard (Les Termes).- A son discrédit, il baroule beaucoup et parfois se centre. A son actif, quand il se place, ses actions sont poussées jusqu'au ras des planches. Avec Soler, Katif, il passe les cornes pour un presque quart d'heure en dent de scie. 3 Carmen et retour.

Mafre (Paulin).- Stéphane Marignan, en contre-piste : "Qu'il est beau, c'est une peinture !", parole de peintre et ancien raseteur. En plus, ce jeune élément se montre leste et rapide. Au début, il se fait cueillir sur des enchaînements soutenus. Cherche sa place, veut tout prendre, gâche un peu la conclusion. Mais avec un travail assidu, il monte en température et affiche sa grande volonté. Il ne lâche rien et rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Fakir (Nicollin).- Ses incessants déplacements épuisent les hommes. Katif, Aliaga et Soler se relaient, ils insistent et Fakir se dresse aux planches. Mais il demande trop d'investissement et s'il reste un peu plus fringant sur les rasets droitiers, à gauche, il se retient. 2 Carmen et retour.

L'équipe blanche est réduite pour tester l'agressivité de Mistrigri (Cyr, hp, 10 minutes). Lui, fringant et querelleur, tape sur tout ce qui bouge. Katif l'invite, la réponse est fulgurante, méchante et frappante haut sur les tubes, écrasant les jambes du raseteur. La plus spectaculaire action du jour. Rentre son 2e gland. 1 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

 

03/07/2016

Villeneuve-Les-Maguelone *Trophée de l'Avenir*

Samedi 2 juillet 2016

FARO A L’ASSAUT
DE LA VIGNE ET DES ETANGS

Villeneuve-les-Maguelone,trophée de l'avenir,course camarguaise

                                  ⇑   Faro (F. Mailhan) anticipe M. Méric  ⇑

Entrée : 1/2 - Organisateurs : Section Taurine. Présidence : Bruno Séguier

Raseteurs : Droitiers : V Marignan, S Dunan, J Soler (sort au 5), L Bressy.    Gauchers : Y Martin, Y Naim, M Meric, J Aliaga, C Clarion. Tourneurs : M Arnel, D Dunan, JR Grande, M Bensalah

Si à Villeneuve, il n’y a qu’un pas à faire pour passer de la vigne à l’étang, pour venir des marais Des Bernacles à Villeneuve, il faut en faire davantage. Venu en remplacement de dernière minute, Faro avait bien l’intention d’étaler tout savoir-faire. Pari gagné ! A ses côtés, l’air marin, bien qu’il y soit habitué semble propice à Attila et fait pousser des ailes à Pescaïre. Chez les blancs, le trio Aliaga, Marignan, Méric fait l’essentiel, secondé par Soler, jusqu’à son retrait.

Calisson (F. Mailhan) : Prompt à donner réplique il s’engage volontiers avec un petit coup de tête. Saute derrière Aliaga et conclut derrière Marignan et Naim (2) et Clarion. 4 Carmen retour inclus pour 10 minutes.

Attila (Les Baumelles) : Il boulègue dans tous les sens pendant villeneuve-les-maguelone,trophée de l'avenir,course camarguaise1/3 de course avant de se tenir davantage et dès lors se concentrer sur ses réactions qui prennent de la régularité. Secoué, il tient tête aux hommes qui lui laisseront ses ficelles. 2 Carmen plus rentrée

                                 Face à Face Attila et J. Soler

Carthagène (Guillierme) : Raseté sur ses déplacements, les pompons partent rapidement. Aux ficelles (3eme) il court moins mais ses réparties manquent de mordant, se stoppant rapidement.

Faro (F. Mailhan) : Pris au vire-vire, cocarde et glands partent et on passe aux ficelles et la course monte en intensité. Sans quitter les planches, ses réponses sont régulières, limpides, serrées, légèrement anticipées et raccompagnées. Sans se laisser enfermer il  impose progressivement sa cadence face à des hommes qui se grattent la tête pour y toucher la sienne.  2sde ficelle intacte, le retour se fait avec le disque joué seulement 1 fois pendant.

Pegase (Les Baumelles) : Lourdaud et puissant il se jette dans le raset sans poser de difficulté. Aux ficelles, avec un placement plus approprié, il va apporter en conclusion de ses échanges la conclusion derrière les gauchers (Aliaga 4, Meric 2). Ficelles sur la tête, le retour se fait en musique joué 5 fois en course.

villeneuve-les-maguelone,trophée de l'avenir,course camarguaiseMoustache (Guillierme) : Déboussolé, on arrive vite aux ficelles au bout de 2 minutes de course. Les hommes lèvent alors le pied, sans pour autant le délaissé. Se reprenant un peu, Aliaga, Marignan et Bressy seront sévèrement raccompagnés dans 11 minutes récompensées par les honneurs joués 3 fois.

⇐  Moustache raccompagne V. Marignan

Pescaïre (Rambier) : Hors Points.villeneuve-les-maguelone,trophée de l'avenir,course camarguaise
D’un premier abord facile, le danger arrive une fois la tête passée. A chaque occasion qui lui en est donnée, il se jette, cornes en avant, au-dessus des planches. Naïm, Aliaga (4) se feront rejoindre contre le mur d’enceinte. 6 Carmen  retour inclus pour ¼ d’heure de course, 2sd gland en place.

               Pescaïre conclut haut
et fort derrière J Aliaga
  ▲

 

                          Texte et photos Cyril Daniel

 

                                                                                     

 

 

19/10/2015

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *FINALE DES LIGUES LR*

 villeneuve-les-maguelone,ligues,umsp,course camarguaise

Samedi 17 octobre 2015

Le Paulin et le Martini supérieurs

Un bon millésime d'élèves raseteurs pour une journée de qualité

 villeneuve-les-maguelone,ligues,umsp,course camarguaise

 Le N.058 de la manade Paulin affiche sa belle détermination après Naïm

Dans la nombreuse troupe villeneuvoise de la Section taurine, la qualité est toujours recherchée et la convivialité de mise. De l’entame à la remise des prix, la bonne ambiance a donc primé pour cette journée de finale des Ligues Languedoc-Roussillon. Et même le soleil était de la partie pour, dans les arènes pratiquement pleines accueillir la peña Manu et Cie, les Cabidoules du Cailar et les stagiaires fédéraux. De jeunes raseteurs travailleurs et prometteurs. Côté taureaux (5 et 6 ans), l’ensemble est volontaire, de valeur, tous entendent Carmen au retour. Le Martini se met en évidence dans une 1re partie sérieuse. Le Paulin (5e), plus finisseur, remporte les voix du jury.

Le N.976 de Félix remuant au début, serre de près sur les rasets engagés. Plus stable, il se chauffe, alors, il fait le pas et accélère (Félix, Naïm, Bernard) pour une paire d’enfermées (Martin). Rentre une ficelle. Le N.056 de Martini se livre énergiquement, pousse jusqu’au ras des planches. Droite-gauche, il ne lâche rien. Jaubert passe juste, le Martini se cabre. Poursuit avec obstination et agressivité tout au long de ses 9’15. Le N.034 de Guillierme, un peu brouillon au début, au fur et à mesure fait valoir les capacités de sa race. Il presse les hommes dans des interventions véloces jusqu’aux planches où il passe les cornes. Rentre sa 2e ficelle. Le N.970 de Saumade trouve les placements opportuns. Il exprime son agressivité de manière un peu dispersée. Quelques longueurs sur Bressy, Martin, se jette sur le beau cite de Félix et conclut sur Jaubert qu’il envoie contre le mur. Rentre ses ficelles.

A la reprise, le N.058 de Paulin annonce d’entrée sa détermination. Termine toutes ses poursuites, le mourre au-dessus des planches, voire plus. Enchaîne et s’approprie la piste baladant les hommes. Pas un refus et autant d’investissement des deux côtés. Conclut brillamment sur Félix et rentre une ficelle. Le N.005 Les Baumelles sort en force sur l’invite, les hommes ne lui sautent pas dessus. Baroule beaucoup, lâche parfois, mais tape et bascule après Félix et pointe sur Naïm. Un peu compliqué pour les jeunes, il rentre son gland. Le N.075 du Ternen ne sort jamais du terrain des planches d’où il réplique à grande vitesse. Serre de près les blancs et flirte toujours avec les planches. Félix est récompensé de son assiduité par le gland à la 8e. Montre du caractère en finition, explose et bascule après Bernard. Rentre ses ficelles. Volontaire, cornes pointées, le N.071 de Raynaud enchaîne, accélère et se soulève en finition. De belles longueurs avec Ameraoui, Félix. Droit sur le banet, il lance les cornes après Félix. Se livre et affiche sa présence. Même si la fatigue se fait sentir sur la fin, il tape encore après Naïm. Rentre une ficelle.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Samedi 17 octobre. Finale Ligues LR. Entrée: presque plein. Organisateur: Section taurine. Président: Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Bressy, Félix, Jaubert (remplacé par Ameraoui au 7e). Gauchers: Naïm, Y. Martin, Bernard. Tourneurs: Daniel, Estève. Remplaçant (non rentrant) Brunel.

La Section taurine soutient l’UMSP du CHU

villeneuve-les-maguelone,ligues,umsp,course camarguaiseL’UMSP du CHU... Au delà de l’abréviation un peu opaque, un service du Centre hospitalier montpelliérain : l’Unité mobile de soins palliatifs. Une équipe qui accompagne les personnes atteintes de maladie grave évolutive ou terminale. La Section taurine de Villeneuve-lès-Maguelone a voulu associer l’UMSP à sa saison 2015, décidée à mettre en pleine lumière ces hommes et ces femmes qui aident les malades en souffrance. Pour ce faire, des fonds ont été récoltés lors de diverses manifestations taurines et, mercredi dernier, la somme a été remise à Jean-Pierre Benezech, responsable de l’UMSP. Celui-ci a livré son ressenti : « Merci de nous avoir fait partager et découvrir cette culture, ce sport à haut risque, ce magnifique spectacle de la course taurine. Notre humanité confrontée à la mort, tente de gérer - et c’est notre activité de soins palliatifs - dans les meilleures conditions possibles, les moins traumatisantes et pénible possible - cette question de la fin de vie. Notre humanité, dans cette relation complexe à la mort, c’est aussi ces garçons qui l’affrontent et la défient, témoignant dans cette culture magnifique qu’elle n’aura pas le dernier mot et que l’homme trouvera toujours le moyen d’emporter la cocarde et de se libérer des cordages qui l’enserre. Encore une fois merci, pour ce parrainage original mais riche de signification ».

 

05/09/2015

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 5 septembre 2015

Irrésistible Ziko !

 villeneuve-les-maguelone,ziko katif,10e finale de la vigne et des etangs,course camarguaise

▲ Les récompensés du jour : Katif et Bastidon

Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Jourdan, Katif, Soler, Vic, Oudjit. Gauchers : Aliaga, Clarion, Méric. Tourneurs : Labrousse (sort au 2e), Joseph, Estève, Grando. Fait marquant : Méric se fait longuement malmener par Wagram de Cyr.

L'ambiance villeneuvoise, familiale et bon enfant, plaît et la Section taurine commence à en recueillir les fruits, en témoigne la bonne entrée pour cette course finale. En piste, les taureaux ont fourni des prestations diverses, les plus intéressants Wagram, Paveu, Trélus, Bastidon et Fausto. Côté blanc, Ziko bien sûr, Clarion et Aliaga.

Présent du premier au dernier taureau comme à son habitude, Ziko Katif cumule les récompenses du meilleur raseteur de la saison villeneuvoise et de la finale de ce 10e Trophée de la Vigne et des Etangs, 5e Souvenir Gérard-Bouisson. Meilleurs cocardiers de la saison, Doriano de Robert Michel ; de la finale, Bastidon des Baumelles. Avec une jolie remise des prix rehaussée par les Cabidoules du Cailar et la peña Manu and Co.

Wagram (Cyr).- Les hommes attaquent tambour battant face à ce cocardier qui participe franchement, sans refus et à grande vitesse. Un peu trop en confiance, à la 3e minute, Méric est rattrapé, déséquilibré pleine piste, et longuement malmené près des planches, miraculeusement sans trop de dégâts. Quand les débats reprennent, Wagram ne lâche pas les blancs jusqu’aux planches, cornes pointées, brille avec Katif et tient dix minutes rythmées. 6 Carmen et retour.

Souchet (Ricard).- Un jeunot un peu brouillon qui saute seul ou après l’homme. Un peu décalé des planches, s’emporte après Soler (Carmen), quelques enchaînements pour 8 minutes.

Paveu (Guillierme).- Beuglant sa rage, il se jette à grande vitesse sur tous les départs et enchaîne. Sa pointe d’accélération et ses arrivées au ras des barrières se font de plus en plus poussées jusqu’à envoyer méchamment la corne en finition. 10 minutes à fond. 5 Carmen et retour.

Scampi (Plo).- Froid, il faut le forcer ce que font au mieux Katif et Clarion. Les réponses sont sèches et manquent de liant. Bien tiré par Aliaga, il raccompagne droit devant. Ziko tente de très près mais Scampi reste le plus souvent sur ses positions. Rentre ses ficelles. 3 Carmen.

Trélus (Saumade).- Vif, bien campé sur ses différents placements, il suit en force jusqu’au ras des planches. Des conclusions agressives surtout à droite (Katif, Soler) pour 8 minutes les rubans. Attentif, il prend le dessus sur les hommes, s’engage avec puissance et méchanceté sur Ziko (2 fois) et Aliaga, et rentre ses ficelles. 7 Carmen et retour.

Bastidon (Les Baumelles).- Virevolte d’un raset à l’autre aux rubans. Katif le capte pour des réactions poussées. Aux ficelles, plus stable, avec une pointe d’anticipation, raccompagne vivement et balance la corne en finition. Sérieux, ne laisse sa 1re ficelle qu’à la sonnerie. 7 Carmen et retour.

Fausto (La Galère, hp).- Il a du jus et promène mais poursuit à grande vitesse, se cabre ou frappe aux planches. Pétillant pour 10 minutes, il termine gaiement. 7 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER

Trophée de l’Avenir : Soler, 7 points ; Méric, 2.

10e Trophée de la Vigne et des Etangs - 5e souvenir Gérard-Bouisson : meilleur raseteur de la saison et de la finale, Ziko Katif. Meilleurs taureaux: de la saison, Doriano de R. Michel (course du 4 juillet); de la finale Bastidon des Baumelles. Coups de cœur à Serge Bouladou, membre de la Section taurine, et à Jean-Pierre Benezech, responsable de l’unité mobile de soins palliatifs du CHU de Montpellier. 

 

 

11/07/2015

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 12 juillet 2015

Vic et Docard emportent les suffrages

 villeneuve-les-maguelone,course camarguaise

Entrée : 1/3 d'arène. Organisateur : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Katif, Jourdan, Ibarra, Oudjit, Soler (sort au 5e), Vic. Gauchers : Méric, Aliaga, Clarion. Tourneurs : Joseph, Labrousse, Lebrun.

Ouverte par les Cabidoules du Cailar, cette 4e journée du 10e Trophée de la Vigne et des Etangs a souffert de la température intense. C'est pas un scoop sauf que là cela a impacté la course puisque Cénote de L'Aurore (prévu 2e) n'a pu sortir victime d'un coup de chaleur (mais c'est requinqué par la suite dans le char). Du coup Caliste de Michel sort 2e (au lieu de 3e) et Docard, au pied levé, et du haut de ses 6 ans, sort 3e alors qu'il était prévu 7e hors point. La course a été homogène et plaisante, chaque taureau est -  comme on dit -  bien passé et Triffis 6e termine bien. Pour les hommes pareil, Katif bien sûr tire l'ensemble et chacun donne ce qu'il peut. Les Souvenir Elise Vaillier et Jeannot-Vidal vont à Jonathan Vic et à Docard des Termes.

Ménélas (Le Ternen).- Bien en place et expérimenté, il se livre dans des séries soutenues aux rubans. Puis, affine la sélection, mais quand Katif lambine, il percute après 2 fois. Réitère sur Méric, Jourdan. Et garde ses ficelles. 4 Carmen et retour.

Caliste (Michel).- Beaucoup de vivacité dans des enchaînements corsés. Placement, volonté, notamment sur le premier raset où il fait le pas et moral dans les séries. Pas un refus, même quand sa vaillance est mise à rude épreuve et une belle ponctuation pour finir après Jourdan. Une ficelle à la maison. 4 Carmen et retour.

Docard (Les Termes).- Sort avec du pétard et se jette dans les rasets. Pas de faute de placement, et il pointe en finition. Des longueurs vitesse grand V avec Katif et des conclusions brillantes (Katif, 3, Vic) pour ce jeune élément aux qualités certaines et au moral sans faille. Rentre une ficelle. 8 Carmen et retour.

Pérille (Grand Salan).- Les blancs ne lui sautent pas dessus. Lui poursuit et frappe après Jourdan. Surveille, navigue, bonnes séries rythmées pour 5 minutes le rubans. Il s'acquitte avec sérieux de sa tâche jusqu'à se cabrer après Katif et Jourdan. Sans relâche, sans trop s'emporter même s'il tamponne violemment après Jourdan. Rentre ses deux ficelles. 5 Carmen et retour.

Lazare (Cyr).- Beau taureau, très vite en place, prêt à en découdre. Amène de la difficulté. Prend un raset et repart se placer. Il va vite, légère anticipation au départ de l'action, et exerce la sélection des hommes. Il faut être à la hauteur et là, seul Katif se montre au niveau (cocarde et les deux glands) pour deux superbes réactions. Dominateur, rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Triffis (Plo).- C'est un diesel, il démarre à son rythme même si au terme de la première série, il conclut sur Jourdan. Au début, se livre, s'allonge tout en restant bien présent jusqu'aux planches. Au fil des minutes, s'engage de plus en plus, monte en volume, conclut avec de plus en plus d'envergure  et se montre dangereux en coinçant les pieds à Aliaga, Katif et Jourdan. Tient ses 12'30 bien intéressantes. 7 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

Trophée de l'Avenir : Méric, 7 points.

04/07/2015

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 4 juillet 2015

Une belle découverte... Doriano

 BLOGVILLEDORIANOKATIF_2.jpg

Ziko en grande forme et le barricadier de 5 ans

de la manade Michel emportent la 4e manche

du Trophée Montpellier, Méditerranée, Métropole

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Soler, Jourdan, Vic, Katif. Gauchers : Méric, Clarion, Aliaga. Tourneurs : Labrousse, Grando, Joseph, Estève.

La chaleur écrasante a certainement nui à l’ambiance générale de la course, qui sous d’autres températures aurait pu totalement s’emballer au moins sur la prestation du dernier Doriano, excellent ! Avant lui Tzigane (2e) intéressant, Ullin guerrier (3e) et  Ténor (6e) bon combattant, ont démontré des qualités malgré les temps morts. Pas de baisse de régime en revanche pour Ziko Katif. Le raseteur a tiré toute la course avec volonté et style. Avec  Victor Jourdan dans d’excellentes dispositions, ils se partagent presque tous  les attributs et les huit ficelles levées.

Caporal (La Galère).- Bacèle d’entrée, puis trouve l’endroit humide et frais de la piste où il se complaît. Seul Ziko arrive à l’embarquer et le taureau frappe de bon cœur (2). 3 Carmen en course et un tout petit -  mais on l’a entendu -  à sa sortie.

Tzigane (Nicollin).- En mouvement, il se livre avec envie et beaucoup d’allant. Le temps passant, il en perd pas son peps. Soler, Méric tentent avec la manière, Ziko se fait serrer de près et Jourdan lève la 2e ficelle à la 14e. 6 Carmen et retour.

villeneuve-lès-maguelone,katif,doriano de michel,course camarguaiseUllin (Plo).- Vite fait les pompons mais c’est au ficelle qu’il se fait respecter. Attentif à tout, il enchaîne avec vaillance et affiche une belle présence jusqu’aux planches voire au-delà. Aliaga l’embarque, Ullin frappe et bascule. Plus il est sollicité, plus il répond. Guerrier et volontaire, il rentre ses ficelles. 2 Carmen et retour.

Timon (La Galère).- Aux ficelles, il trouve les bonnes places et exécute correctement le peu qui lui est demandé. Aliaga lambine, Timon aux trousses. Jourdan le charge pour des ripostes poussées (3) et lève la 1re ficelle en récompense. Le rythme lent dessert le taureau qui semble avoir besoin de pression pour donner le meilleur. Rentre 1 ficelle. 2 Carmen et retour.

Urubu (Plo).- Droite-gauche, il enchaîne  avec une franchise de “bioulet“. Un cocardier pour faire plaisir au public ce que font Jourdan et Katif pour des actions poussées jusqu’aux planches. 11 minutes. 6 Carmen et retour.

Ténor (Nicollin)- Ses ponctuations sont musclées et vont crescendo aux trousses le plus souvent de Katif et Jourdan. Une dizaine d’impact en 11 minutes brillantes.  7 Carmen et retour.

villeneuve-lès-maguelone,katif,doriano de michel,course camarguaiseDoriano (Michel, hp Trophée Taurin).- Toutes les occasions sont bonnes soit pour frapper aux planches ou les traverser, sauter après l’homme ou s’évader. A 5 ans, le 067 de Michel affiche sa rapidité d’exécution, sa violence et un moral à toute épreuve.  Ziko et Doriano offre un feu d’artifice qui aurait dû transporter le public. 15 minutes superbes en musique.  

MARTINE ALIAGA
PHOTO CHRISTIAN ITIER

Trophée de l’Avenir : Soler, 3 points ; Méric, 1.

16/05/2015

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE

 villeneuve-les-maguelone,avenir,course camarguaise

Samedi 16 mai 2015 

Ambiance revigorante

Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur: Section taurine. Président: Bruno Séguier. Raseteurs droitiers: Fougère, Oudjit, Vic, Ayme. Gauchers: Clarion, Cartalade, Méric. Tourneurs: Lebrun, Grando.

Trois invités blessés (Montesinos, Aliaga, Jourdan), Fougère, Cartalade et Ayme rejoignent donc au pied levé, Oudjit, Vic, Clarion et Méric pour former une vraie équipe qui donnera le meilleur. Chaque cocardier a apporté son style différent devant un bon public plein de minots qui animent la course de leurs cris et applaudissements. Rafraîchissant !

villeneuve-les-maguelone,avenir,course camarguaiseAuzias (Guillierme).- Il n’a pas l’âge de ses artères (14 ans) et bien raseté, il offre 12 minutes surprenantes et rythmées de vigoureux coups aux planches. 7 Carmen et retour.

D’Arbaud (Saumade).- Lui, la joue diesel et navigue beaucoup. Mais quand il embarque Méric, le public a peur pour le jeune raseteur. Une fois placé, D’Arbaud sort en force, puis reprend ses déplacements. Brûle la politesse à Fougère pour une arrivée tonitruante. Solide, rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Pélico (Ricard).- Sa jeunesse (6 ans) et son sang l’emportent à maintes reprises. Les hommes essaient de le tenir et en fin de temps, l’obligent pour des séries soutenues auxquelles il se prête. Bravo les blancs. 4 Carmen et retour.

Béchet (Saumade).- Son sérieux et son envie n’engagent pas les hommes à la précipitation. Surtout qu’il apporte toute sa puissance dans ses interventions. Des enchaînements bien menés et une paire de conclusions pour 1 ficelle qui rentre. 5 Carmen et retour.

Paveu (Guillierme).- Une vaillance hors norme ! Jamais il ne renonce, droite-gauche sans fin. Il offre son frontal et son cœur pour 14 minutes de qualité. 5 Carmen et retour.

villeneuve-les-maguelone,avenir,course camarguaiseTemplier (Ricard).- Lui, c’est aux planches qu’il s’exprime. Pas un raset sans conclusion. Les hommes s’en méfient mais à blanc ou pas, Templier tamponne méchamment. Les mômes sur les gradins exultent devant ce boulet de canon qui frappe haut et fort sans négliger les enchaînements. Les ficelles à Méjanes pour un beau final en musique.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Méric, 13 points.

07/09/2014

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

 villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des etangs,courses camarguaises

Samedi 6 septembre 2014

Clôture sur une bonne note

 villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des etangs,courses camarguaises

Des gradins bien garnis
et un Agassin très en verve aux trousses de Katif

Entrée : 2/3 d’arène. Org. : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Jourdan, Katif, Oudjit, Oufdil, Vic. Gauchers : Aliaga, Clarion, Favier. Tourneurs : Beker, Rouveyrolles, Abbal, Grando.

L’entente en piste et la bonne humeur sur les gradins ont donné à cette finale du Trophée de la Vigne et des Etangs une couleur d’ensemble positive. Dans ce contexte, les taureaux ont joué une bonne partition et si, sur la finale, Agassin des Baumelles l’emporte, Lou Guechou et Saladin ont contribué à la réussite. Les blancs ont joué franc jeu, Katif ressort. La section taurine récompense aussi Clarion sur la saison et le cocardier de Plo, Scampi. Le coup de cœur 2014 à Benjamin Valette.

Quito (Fabre-Mailhan).- Le long des planches, il se bat avec plus ou moins de vigueur. Mais chargé, il peut sortir en force et conclure (5 fois). Solide premier qui rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.

Limbert (Guillierme).- En mouvement, il se livre sans refus. Promène, enchaîne et se soulève sur Jourdan. Plus stable, sur sa 2e ficelle, il reste disponible et ne s’incline qu’à la limite. 1 Carmen et retour.

Saladin (Saumade).- Sort avec du pétard, et enclenche une belle enfermée sur Aliaga. Placé, il riposte vigoureusement en ayant l’œil à tout. Sait se sortir de l’emprise, serre de près Katif, Oudjit, et ne laisse sa 2e ficelle qu’à la limite. 5 Carmen et retour.

Lou Guechou (La Galère).- Véloce, placé, vite tourné, vite rendu. Les blancs se positionnent et ne se jettent pas à corps perdu. Il oblige souvent à rompre (Favier, Oudjit) et raccompagne vivement (Aliaga, Favier, Katif). Pour 11’30 de bonne facture. 6 Carmen et retour.

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des etangs,courses camarguaisesPhoto Tavel et Clarion
Tavel
(Plo).- Coopératif, il ne dit jamais non, les séries sont données sur un bon tempo et il permet les belles trajectoires, se soulève sur Jourdan, conclut sur Katif et offre de beaux tête-à-tête Katif, Favier. 11 minutes de générosité. 8 Carmen et retour.

Agassin (Les Baumelles).- Au grand galop, il tamponne allégrement d’entrée. Balade les hommes, tient le rythme dans les séries. Enorme coup après Ziko. Plus enclin sur les droitiers c’est donc sur Katif, Oudjit, Vic qu’il est le plus percutant. La 2e ficelle à Favier sur la sonnerie. 8 Carmen et retour.

Dollar (Ricard, hp).- Un beau gabarit de 6 ans, froid, mais capable de surprendre par des impacts violents ou des sauts intempestifs. Garde une ficelle. 4 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
TEXTE ET PHOTOS

Trophée de l’Avenir : Oudjit, 18 points.

9e Trophée de la Vigne et des Etangs

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des etangs,courses camarguaisesvilleneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des etangs,courses camarguaises4e Souvenir Gérard-Bouisson, sur la finale, Agassin des Baumelles, meilleur animateur Ziko Katif.

Sur la saison : Scampi de Plo pour sa course du 12 juillet.

Meilleur animateur : Christophe Clarion.

Coup de coeur 2014 à Benjamin Valette

*****

 villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des etangs,courses camarguaises

Christophe Clarion

A la Section taurine, les relations amicales entre les différents acteurs de la course camarguaise priment. Le village excentrée de la zone taurine ne doit sa notoriété (tauromachique) grandissante qu'à la passion dévorante de cette poignée de bouvinaïres passionnés qui, hommes et femmes, se démènent à faire vivre leurs arènes. Tous impliqués, qui amateur dans différentes manades, qui présent dans toutes les arènes de la zone taurine... et tous derrière leur raseteur local Jérémy Aliaga qui par son travail en piste, témoigne des valeurs d'implication, de sincérité et d'honnêteté validées par la Section.

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des etangs,courses camarguaises► Jérôme Bastida représentant la manade Plo.

Et la remise des prix au terme de la finale illustre les liens créés au rythme des années qui passent. Exemple avec la tenue exemplaire en piste des raseteurs de la course, exemple avec Christophe Clarion, vainqueur du 9e Trophée de la Vigne et des Etangs dont les liens avec Villeneuve ne se résument pas à des invitations à raseter. Et en récompense, ce chasseur dans l'âme de recevoir une carte au gibier d'eau à Villeneuve. Autre ami mis à l'honneur, Benjamin Valette qui reçoit le coup de coeur 2014. Quant à Ziko Katif, s'il s'octroie le prix de la finale c'est pour son travail, bien sûr, mais aussi pour les liens tissés avec les Villeneuvois. Les manadiers mis à l'honneur - Plo et Les Baumelles - sont aussi des proches, nonobstant les qualités de leurs cocardiers.

Carmen pour la Section qui valide l'idée que la course camarguaise ne se résume pas au travail de la piste mais aussi à la défense des valeurs et aux liens qui relient les hommes (et les femmes).

**************

 

05/07/2014

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 5 juillet 2014

Du rythme, de la qualité et de la variété

villeneuve-les-maguelone,avenir,courses camarguaises

Utaka sur Christophe Clarion

Le seul bémol à ce bon après-midi, pas de raseteur à l’Avenir (beaucoup de blessés)  mais en compensation des raseteurs des groupes 1 et 2 travailleurs qui répétent leurs gammes, assidument et avec de beaux gestes,  avant les grandes courses de l’été.

Des cocardiers aux diverses qualités, les Plo donnent du fil à retordre, les Saint-Gabriel beaucoup de jeu et de coups d’éclats, le jeune Ricard (1er) intermittent, le 2e bon classique. 

Lewis (Ricard).- Il n’a que 5 ans et a besoin de travail. Encore vert, soit il se montre conciliant sur le raset sur lequel il tempère parfois sa charge, soit, bien emmené, il s’emporte jusqu’aux planches. Termine fort sur Katif. 3 Carmen et retour, avec une ficelle.

 

villeneuve-les-maguelone,avenir,courses camarguaises

 

Photo Sergent avec Katif - Sergent (Plo).- Un bon classique qui se livre au rythme soutenu des hommes, il enchaîne les séries avec volonté. Bien positionné, il fait le pas, gagnant du terrain sur le raset. Attentif à tous les départs, il oblige les hommes aux bons gestes. Ziko Katif, Victor Jourdan pour de belles longueurs main au frontal. La 2e ficelle à Jourdan sur la trompette. 7 Carmen et retour.

 villeneuve-les-maguelone,avenir,courses camarguaises

▲ Ténor coince la jambe de Jérémy Aliaga

Ténor (Saint-Gabriel).- Comme me souffle mon voisin, c’est un diesel. Oui et quand le moteur est chaud, il s’escampe lourdement après qui veut s’engager. Une dizaine de tampons dont deux énormes après Katif et un sur Aliaga. Neuf minutes spectaculaires idéales pour finir cette 1re partie. 8 Carmen et retour.

Beefater (Ricard).- Baroule, chasse, raccompagne à vive allure et place la corne (Jourdan). Belles trajectoires avec Vic, Aliaga. Aux ficelles, tient bien sa position, et sort en puissance (Clarion écarté). Meilleur quand il démarre des planches, lâche sa 2e ficelle à l’issue de 13 minutes agréables.  Carmen et retour.

Utaka (Saint-Gabriel).- Beau taureau de 6 ans qui a un pétard de tous les diables. Les hommes mettent du temps à l’entreprendre et le taureau rasète les hommes, se montrant très agressif aux planches. Ouffe trouve la recette et lève cocarde, glands et une ficelle. Après de multiples gros impacts lancés violemment sur Katif, Aliaga, Ouffe pour autant de Carmen, il rentre une ficelle avec les honneurs.

Targueur (Plo).- Ne reste pas longtemps en place et s’évade souvent. Leste, difficile à tenir pour les tourneurs sur qui il monte et frappe. Mais montre un caractère déterminé sur le raset, anticipe Katif,  frappe après Aliaga, Katif, Ouffe. Rageur, s’encagne après les planches, mais reste compliqué. Les hommes ne lui subtiliseront que la coupe de sa cocarde et un gland. Compliqué et à revoir. 2 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS LAURENT SONZOGNI