Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/01/2010

AETCC

15 janvier 2010, Rousty, Les Saintes-Maries-de-la-Mer

UN OPTIMISME MESURÉ

AETCC2b.jpg

 

Vendredi soir, l’Association des éleveurs de taureaux de course camarguaise, a pratiquement fait le plein de ses trente membres pour son assemblée générale dans les locaux de Rousty. Le plus gros morceau de la discussion a bien sûr porté sur les problèmes sanitaires, tuberculose en tête. La présidente Françoise Peytavin dresse un bilan teinté d’une bouffée d’oxygène, après la dernière réunion entre les trois DSV et GDS et les deux associations de manadiers, mardi dernier à Nîmes : « Nous avons avancé dans le bon sens.  11 000 taureaux sauvages (espagnols et camarguais) ont été soumis à l’Interferon, soit la moitié du cheptel pour 11 cas positifs avec lésions.  Ce n’est pas catastrophique ! » Le plan Interferon mis en place en 2009, est maintenant généralisé ce qui permettra au final un inventaire complet du cheptel. De plus, il est obligatoire en cas de vente d’animaux  évitant ainsi « d’acheter la tuberculose ». La gestion des cas douteux s’est nettement améliorée :  « Après abattage de la bête qui a réagi à l’Interferon , analyse des PCR,  le manadier ne sera pas bloqué et continuera à travailler (en évitant bien sûr tout contact avec les autres manades pendant le transport ou dans les torils) , jusqu’aux prochaines prophylaxies où, si tout va bien, il pourra retrouver sa qualification complète. Les DSV communiquant le nom des manades en assainissement à la FFCC », explique la présidente de l’AETCC. La revalorisation de l’indemnisation des bêtes abattues apporte aussi un peu de baume au  cœur des éleveurs touchés par la tuberculose. « Avec les mesures prises, on peut arriver à faire un bon état des lieux et être raisonnablement confiants. Les manadiers vont pouvoir davantage suivre leurs efforts de sélection ».
L’autre thème sanitaire : le vaccin contre la fièvre catarrhale et le nombre anormal d’avortement des vaches recensés par les manadiers ainsi que le financement de l’Etat qui s’arrête au 31 mars. Là aussi des discussions avec les DSV sont en cours.
AETCC1a.jpgLes membres ont aussi abordé les règlements FFCC, les licences des manadiers, les dernières réglementations , la viande AOC… et fixé la date du Trophée Pascal-Salmeron en novembre dans le Gard.  Les satisfactions de la saison 2009 : deux taureaux de l’AETCC à  la finale du Trophée des As (Petit Lou de Chaballier et Coyote de Caillan), la manade Mermoux qui gagne les courses de Ligue (finale à Saint-Mathieu-de-Tréviers) et L’Ilon qui remporte le prix des tau de 3 ans aux Saintes-Maries de la Mer.
Avec l’adhésion de six nouvelles manades de course camarguaise (La Galante de Saliers, Layalle des Saintes, Crémier de Lunel, La Vidourlenque d’Aubais, Sylvéréal et Mogador d’Arles, l’AETCC pouvait sereinement lever le verre de l’amitié au travail réalisé et à son dynamisme.

Martine ALIAGA
Photos P. P.

* Un tiers du bureau sortant a été réélu : Jean-Marie Mermoux, Henri Gibert (Le Brestalou) et Robert Ruiz (L’Argentière). Jean-Pierre Chazot remplace pour un an René Jaume, démissionnaire.