Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/11/2008

EXPOSITION

MAUGUIO S'ADONNE AUX TAUREAUX

ARTISTES.jpg

MUSCADET.jpgARLESIENNES.jpg"Une terre, des hommes, une passion", cela va comme un gant au territoire melgorien, ses pâturages et zones humides, ses gardians et manades, ses fêtes et courses camarguaises. C’est sur ce thème que l’Espace Morastel a ouvert ses vastes et lumineux salons aux artistes.
Du pain béni pour l’adjointe déléguée aux affaires culturelles de la mairie, connue pour son attachement à sa ville bien sûr mais aussi à la course camarguaise et aux traditions. Et Rose-Marie Vidal de rendre un vibrant hommage aux artistes et aux gens de bouvine. Avec une pensée émue pour Muscadet, le taureau de la manade Rouquette, cher au cœur des Melgoriens, dont la statue domine le rond-point au cœur de la cité de l’Etang de l’Or.
PERO.jpgLe public est venu en nombre se tremper dans l’ambiance camarguaise illustrée par la musique des Hautbois de la bouvine. Les Arlésiennes de la Pichoto Camargo dont les costumes, bijoux et rubans décorent les vitrines, donnent la couleur traditionnelle. Et l’on peut apprécier les cadrages particuliers du photographe Samuel Bardeur, les réalisations des artistes de l'association BióuZarts et la vision très personnelle de la course camarguaise du peintre Claude Viallat qui décline à l'envi les gestes du raseteur et la trajectoire du taureau.
LAMPE.jpgL'association BióuZarts affirme ses couleurs - la culture du taureau - et son credo, rapprocher les artistes et le public. La fréquence de ses expositions (Vergèze, Baillargues, Villeneuve-lès-Maguelone, Aigues-Vives, etc.) témoigne du bon accueil qu'elle reçoit, de la qualité et de la diversité qu'elle propose.
 VIALLAT.jpgLes tableaux colorés de Nabli donnent à voir des scènes de vie traditionnelle, les cocardiers de la série "Seigneurs de Camargue" ou encore une nouvelle approche néo-réaliste à découvrir.  Jean-François Galéa, sculpteur, céramiste, expose des bronzes exceptionnels, des lampes aux couleurs et motifs très travaillés. Chez les photographes,  les styles sont divers. La course camarguaise est livrée en direct avec les prises de vue de Benjamin et Christian Alcon. L'oeil  de la contre-piste c’est Rudy Valantin, avec des angles que le spectateurs des gradins ne peut avoir. Luc Pero, outre sa sélection de rasets, propose de tomber sous le charme des Arlésiennes.


Martine ALIAGA
Photos MALI et PERO


Exposition ouverte tous les jours de 15h à 18h, sauf le dimanche jusqu’au 5 décembre. Entrée libre.

FOULE.jpg