Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/06/2015

AMICALE DES CHRONIQUEURS ET PHOTOGRAPHES

Vendredi 7 juin 2015

Dans la douceur du Pantaï

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

Entrer dans l’intimité de la Camargue et d’une manade, c’est tout ce que les chroniqueurs et photographes adorent. Alors pour la remise des diplômes 2015, ce fut  destination Bardouine pour l’Amicale et ses amis. Grâce à l’invitation de la famille Manaud, c’est dans la quiétude de la manade du Pantaï que la soirée débutait par les hommages et compliments rendus aux sept diplômés. Ceci permettant de retracer les carrière et les chemins divers empruntés par tous ces gens bouvine : Philippe Gibert, Stéphane Sanchez, Hubert Manaud, Monique Gimenez (coup de cœur du bureau), les jumeaux Bossard (double prix de la fe) et la manade Raynaud pour son jeune taureau Léo (coup de cœur au cocardier).  
amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaiseChaque candidat y allait ensuite de son remerciement et le manadier Hubert Manaud, avec ses accents de conteur, de témoin du temps passé  riche de mille anecdotes, a captivé l’auditoire. Sacré personnage, sacrée “figure”, qui apporte jour après jour une pierre à son Pantaï. Un rêve repris en famille avec  femme, enfants (Clotilde et Florence) et petits-enfants. Plus l’aide précieuse du gardian Julien Malige. Un rêve qui se concrétise  course après course, dans la lignée d’Yvan et Gavot, avec Beleu, Pernen, Teston et d'autres jeunes espoirs qui installe la race en "blanc et bleu".
Une fois le protocole respecté, les conversations ont pris le pas et les cercles se sont vite formés,  divisés, multipliés, interchangés entre les anciens raseteurs, les présidents de course, de clubs taurins, les représentants des vaches cocardières, des associations de manadiers, simples afeciouna et quelques “maïsses” historiques tels Manu Pero ou Yves Granier.... Plus des bestioles qui ont “tapé l’inscrute”... des moustiques taille S à 4XL.
amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaiseLa loterie richement pourvue par de multiples donateurs a sûrement été l’une des plus longues de la bouvine avec 20 lots et une franche rigolade. Apéritif, buffet, grandement honorés, il était temps pour chacun de saluer, de remercier les hôtes et de reprendre la draille du retour.
Fini la lumière et le bruit pour la jolie hirondelle nichant au-dessus de nos têtes, sans bouger mais n’en perdant pas une miette et qui retrouvait enfin sa quiétude et ses rêves... certainement en bleu et blanc. 
 
MARTINE ALIAGA
PHOTOS GEORGES MARTIN
CYRIL DANIEL
CHRISTIAN GELLET
CHRISTIAN ITIER

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

 
CONVERSATIONS

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

Ah, qu'on aime dans notre monde "blanc et noir" triturer les événements, remettre les courses en perspective, disséquer les qualités d'un taureau, parier sur un futur Biou d'Or... ou pas, parler du temps d'avant, de rouméguer sur celui d'aujourd'hui... Et de calculer si la finale du Muguet d'Or était la 50e ou la 51e.... Si la prochaine Cocarde d'Or sera la 83e ou la 84e... Car, vendredi soir au Pantaï, c'était LA question ! Comptage... recomptage... Peuchère ! Chacun est reparti avec son millésime perso dans sa tête... Histoire à suivre !

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

 
SIMPLEMENT POUR DIRE MERCI .....

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

Grand merci à la famille Manaud pour son accueil
- à nos partenaires, Ricard, Haribo, les quotidiens, "Les chars de Freddy"
- aux donateurs pour la tombola (photographes, chroniqueurs, amis - spécial dédicace à Gérard Bousquet - )
- au bureau de l'Amicale qui avant et pendant la soirée a tenu pied partout (buffet, tombola, etc.)
- aux petites mains, découpeurs (euses) de charcuterie, pourvoyeurs du buffet (glaçons, thonade, tapenade, macarons, sangria, etc.) et nettoyeurs (euses)
- au boucher traiteur pour la qualité de ses produits
- à ceux que j'ai certainement oubliés
- à tous d'avoir participé à notre soirée
 
***************
UNE TOMBOLA GEREE DE MAIN DE MAITRE
PAR ARLETTE

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

**********

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

▲ LES DIPLOMES 2015 ▼

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise


Manadier : Hubert Manaud, manade du Pantaï
Personnalité : Philippe Gibert
(ancien raseteur, afeciouna, président de course, membre du Trophée Taurin)
Raseteur : Stéphane Sanchez
Coup de coeur au cocardier
Léo de la manade Raynaud
Coup de coeur du bureau
Monique Gimenez
présidente du CT de Manduel
Prix de la "fe"
Olivier et Bruno Bossard, les bessouns

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

amicale des chroniqueurs et photographes,manade lou pantaï,ourse camarguaise

**************
 
 
 
 

28/01/2015

AMICALE DES CHRONIQUEURS ET PHOTOGRAPHES

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

Journée du dimanche 18 janvier 2015. A la manade Caillan

Avec vue sur les biou et les Alpilles

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

 

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaisesDu soleil, des amis et pour panorama de premier plan, les vaches et veaux de la manade Caillan tandis qu'à l'horizon pointent les Alpilles. Quoi de mieux pour commencer l'année taurine ! Au rendez-vous hivernal de l'assemblée générale de l'Amicale, adhérents et sympathisants ont répondu présent.

L'occasion de souhaiter des voeux sincères à tous pour 2015. De prendre des nouvelles de Christian Gellet et André Chamand touchés par la maladie. De se souvenir de ceux qui sont partis en 2014 et parmi eux, les figures qu'ont été et que resteront Jean Mathieu et Hubert Yonnet. Et d'espérer pour l'Amicale une année au moins aussi réussie que celle passée où la remise des diplômes à Mouriès et la journée à la manade Martini resteront dans les mémoires.
De souligner aussi l'importance du vote des sympathisants - aux côtés des adhérents - pour élire les futurs diplômés. "L'Amicale vous prouve sa confiance et engage son image. En retour, elle vous demande solennellement de voter en votre âme et conscience... Nous vous faisons confiance, ne nous trahissez pas" a fermement rappelé la présidente. Qui a été entendue lors du dépôt des bulletins dans l'urne.

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaisesAprès le compte rendu financier, clair et net, du trésorier Eric Auphan ►, l'Amicale peut compter sur un solde créditeur 2014 à 1070,91€ ce qui lui permettra de préparer au mieux les prochaines animations.

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises◄ Photos à l'appui, le secrétaire Cyril Daniel a listé les différentes réunions du bureau (manade Ribaud, Vallabrègues, Bellegarde et Saint-Etienne-du-Grès), les sorties (Didelot, Martini) et soirée (Mouriès), le Souvenir Luc-Pero à Vallabrègues (vainqueur Manade Gillet).

 amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

▲ Le dépouillement des votes s'est fait en direct live (lire ci-dessous), avant que le top apéritif soit donné et que les discussions s'installent autour de la bonne table.

DIPLOMES TAURINS

Le bureau de l'Amicale se réunira pour déterminer où et comment les prix seront remis et les diplômés seront joints pour préparer les discours.

Coup de coeur des cocardiers : Léo de la manade Raynaud, N.832
(devant les taureaux, tous de 6 ans en 2014) Ajax de l'Occitane, Galant de Saint-Germain, Toronto de la Galère, Ouranos de Lagarde, Galopin de Blanc).

Personnalité : Philippe Gibert (au second tour de vote, devant J.-L. Meissonnier et Raymond Arnaud).

Raseteur : Stéphane Sanchez (au second tour de vote, devant Ludovic Zerti et Bernard Rado).

Manadier : Hubert Manaud, manade Lou Pantai (Plébiscité devant Joël  Paulin et Renaud Vinuesa).

Coup de coeur du bureau : à Monique Gimenez, présidente du CT Le Trident de Manduel. Prix de la "fe" à Olivier et Bruno Brossard, les jumeaux de Vauvert.

REMERCIEMENTS

 amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

Aux 60 participants à la journée.
A la manade Caillan pour son accueil chaleureux (photo ci-dessus).
Aux partenaires : Arnaud Fesquet, UCTPR, représentant la Sté Ricard ; à la Sté Haribo, qui par l'intermédiaire de Arlette et Rémy Martin, régale petits et grands.

LE BUREAU DE L'AMICALE

Présidente : Martine Aliaga. Président d'honneur : André Chamand. Vice-présidents : Patrick Pons, Yves Bustin, Michel Naval.Trésorier : Eric Auphan, adjoint Rémy Martin. Secrétaire : Cyril Daniel, adjointe Josée Jimenez. Membres : Denis Gouin, Jean-Claude Vianes, Christian Gellet.

▼ PHOTOS GEORGES MARTIN ET CHRISTIAN ITIER

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

▼ La distribution Haribo a bien marché,
il ne reste plus rien dans les cartons de Cathy et Rémy Martin

amicale des chroniqueurs et photographes,courses camarguaises

*************************

 

19/09/2014

AMICALE DES CHRONIQUEURS ET PHOTOGRAPHES

AMICALEGROUPEPHGM.jpg

▲ La joyeuse troupe Photo Georges Martin

Vendredi 12 septembre

Chez Martini, la parenthèse enchantée

 AMICALEGAZEPHMALI.jpg

La magie de la gaze en plein pays. Photo M. ALIAGA

"Ce sera difficile de faire mieux", se félicite le bureau de l’Amicale des chroniqueurs et photographes à l’issue de la journée passée à la manade Martini. Ravis, repus d’images et d’émotions, comblés de rires et de chansons, les participants ont eu du mal à se séparer. Aucun temps mort en ce vendredi où pas un des 63 convives n’a raté l’heure du départ en pays gallicianais. Accueillis par Gérard Osty, sous la croix de Camargue ouvrant le domaine, et par les cavaliers autour du pélot Bernard Fougairolles, les Amicaliers ont d’abord profité du marquage de deux anoubles avant que les vaches et leurs petits amenés au pas des chevaux, ne leur passent à quelques mètres pour rejoindre une autre pâture. Après, embarquement en charrettes sur une partie des 100 hectares (entre Gallician et Franquevaux) que compte la manade, pâturages d’été contre le canal du Rhône à Sète et grenier de l’élevage puis que là est fauchée toute la nourriture des bêtes pour l’hiver.

Une balade champêtre, à température idéale (chaud soleil et vent léger), dans une chaotique équipée propice aux premières galéjades. Moral au beau fixe pour tous. Mais chut... Là, tranquilles entre les joncs, les roseaux et les arbres, les biòu sont en vue. Les chroniqueurs se fondent dans le paysage pour profiter de ce calme sauvage rarement abordable à qui n’est pas cavalier. Seuls les clics des appareils photos troublent le silence. Les gardians rassemblent le troupeau et le dirigent vers l’étang. Les premières têtes cornues passent les enganes, les biòu s’élancent, les gerbes d’eau scintillent dans la lumière, les photographes sont aux anges. Magie de l’instant.

Retour à la manade et place aux agapes. Assiettes généreuses du traiteur L’Ancien Monastère de Franquevaux, ambiance détendue et familiale, il est temps de remercier Bernard et ses amateurs à qui Christian Gellet remettra un poster de Baroudeur, le cocardier vedette. Jean Roumajon reçoit le diplôme taurin de l’Amicale tandis que Gérard toujours au top des explications retrace l’historique de la manade.

amicalereginephmali.jpgA Régine Pascal d’entrer en scène pour chanter la Camargue, ses airs les plus prisés avec talent, ferveur et cette envie de partage qui galvanise les plus hésitants. Illustrations des textes par Thomas en osmose avec jument et poulain sur “Tant qu’il y aura des chevaux”, ou avec son cheval Matago sur “Le chant d’un gardian de Camargue”. Des moments de complicité et d’abandon confiant des animaux envers leur maître. Bien sûr “Magali”, “Les marchés de Provence”... largement repris par les convives... Des jeux, des pas de danse, des bons mots, des rires... On a même chanté “Jésus est né en Provence” (en ce mois de septembre, c’est pour vous dire !) avec de drôles de santons... “Et la Coupo Santo” pour parachever l’ouvrage.

Vraiment, ce sera difficile de faire mieux !

MARTINE ALIAGA

D'autres photos dès que je peux 

21/05/2011

AMICALE DES CHRONIQUEURS ET PHOTOGRAPHES

Vendredi 13 mai 2011

AU GRAND RADEAU, UN BALÈTI POUR RATIS

PRIX2.jpg

Les diplômés de l'Amicale : les Raynaud, David Meseguer,
Daniel Siméon le manadier Agu

Ilot, radeau, barque... oppidum du Dieu Râ, ancien nom du village des Saintes, Notre Dame de Ratis... Le N.560 de la manade Raynaud a reçu en nom de baptême -Ratis -, un bel héritage rattaché à sa terre d’origine. C’est ce cocardier spectaculaire que les chroniqueurs et photographes taurins ont choisi comme meilleur taureau jeune de la saison 2010. Une belle occasion de mettre à l’honneur la manade Raynaud et de transporter, au Grand Radeau, la soirée de remise des diplômes taurins de l’Amicale. Là entre ciel couchant, terre et mer, les récipiendaires et les invités ont passé, en toute simplicité, un excellent moment de bouvine joyeusement accompagnés par “Les musiciens du mardi”.


La plus que centenaire manade Raynaud, créée en 1904 par Mathieu, est aujourd’hui menée par la 5e génération, Frédéric, sous les yeux avertis de Jean et Marcel (respectivement oncle et père de Frédéric). Une manade familiale donc qui a connu un certain anonymat sans cocardier de premier rang ces dernières années, mais qui aujourd’hui retrouve du lustre. « On était tellement bas, dira avec franchise Frédéric, qu’on ne peut que monter». Pour preuve les plus qu’intéressants Angelo, Rabino, Marcomau, Escamillo... et bien sûr Ratis. Ne le manquez pas, il court à Montfrin, ce dimanche.

Autre diplômé de l’Amicale, le manadier Gérard Agu dont l’élevage basé à Eyguières fête ses 20 ans. Passionné de chevaux et taureaux depuis toujours, le manadier est souvent mis à l’honneur, en ce moment, dans les titres de la presse avec, entre autres, Hébus et Kéké.
David Méseguer, malgré un emploi du temps très chargé, a tenu à faire le déplacement au Grand Radeau. Accompagné de son fils, le raseteur qui a tiré sa révérence en 2004 à Lunel, a apprécié et a plaisanté «C’est le seul diplôme de ma vie». Le Lunellois affiche une extraordinaire carrière d’une vingtaine d’années, dont 13 ans au plus haut niveau, et laisse l’image d’un raseteur élégant pour qui aller à la tête des cocardiers de caractère a toujours été le but.
Si l’Amicale a retenu Daniel Siméon, c’est pour toutes les facettes de l’actuel directeur des arènes du Grau-du-Roi. Homme de culture taurine et de médias (Le Cocardier, Arènes), organisateur innovant, créateur d’ambiance et d’événements autour de la course camarguaise, animateur de l’ET Terre de Camargue, le Pérolien porte et partage avec passion sa vision éclairée de la bouvine.
Après les honneurs, l’heure des réjouissances. Et quand toutes les composantes de la course camarguaises sont réunies - c’est l’un des buts des soirées de l’Amicale - la fête peut durer jusqu’à la mi-nuit et même se corser de quelques pas de danse. Je vous avais dit... ambiance !

Martine ALIAGA

Photos MALI, Luc PERO

LES RAYNAUD, UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Des filles, des garçons, des plus jeunes aux seniors

amicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaises

amicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaises

*******************************

▼ DERRIERE LE BAR...

amicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaisesamicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

▼ DEVANT

amicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaisesamicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaises

 

 

 

 

 

 

 

 

amicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaisesamicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaises

 

 

 

 

 

 

 

 

▼ EN TERRASSE

amicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaises

▼LES MUSICIENS DU MARDI

amicale des chroniqueurs et photographes,manade raynaud,ratis,courses camarguaises

**************************************

Un grand merci aux partenaires de la soirée
et bien sûr à la famille Raynaud

Pernod 51 pour l'apéritif. Pour la loterie : Haribo, Editions Arnaud, Bustin, Madramany, Manu Pero, Luc Pero... . Les cerises de la famille Martin d'Alès. Le café de la famille Pons.

************************************************