Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/05/2017

VAUVERT - TROPHEE de L'AVENIR ESPOIR - 130e ANNIVERSAIRE C.T. L'ABRIVADO

Course du Dimanche 28 Mai

A MUIRON (Le Ternen) INCONTESTABLEMENT LE 33ème  TROPHEE Christian MESTRE

A Sofian BENAMMAR le 3ème  TROPHEE Nicole CARTALADE

IMG_3086.JPG

 

Entrée : ¼ - Organisateur : CT L’Abrivado

Présidence : Aurélien LAGET

Raseteurs Droitiers : A Charrade, L Ameraoui, Y El Mahboub, J, Vic, A Ayme -  Raseteurs Gauchers : S Benammar, J Ouffe, L Alarcon -  Tourneurs : B Joseph, JL Ull, O Abbal

Fait Marquant : J Soler et Y Pradier blesses la veille ont été remplacé par A Ayme.

 vauvert,club taurin l'abrivado,Anniversaire,course camarguaiseC’est jour de fête à Vauvert. Si Paris célèbre en cette année le vauvert,club taurin l'abrivado,Anniversaire,course camarguaise130ème Anniversaire du début de la construction de la Tour Eiffel, Vauvert a vu la création du Club Taurin des Arènes. Belle coïncidence non ? Et oui 130 ans que ce club (autrefois cercle taurin vauverdois puis, club taurin vauverdois -1913- avant de devenir en 1952 le CT L’Abrivado présidé depuis 1999 par son 18ème Président Henri Fabre) qui a organisé le congrès de la Fédération  en 1958, 1965 et 2012, qui est membre fondateur du Trident d’Or, qui a été adjudicateur des arènes durant 3 ans, qui a mis sur pied la 1ère course du Trophée de l’Aficion en 1975 et qui  a eu l’honneur de faire fouler dans se piste des Scamandre, Garlan, Ratis et fier aujourd’hui de ses 280 membres, a vu le jour dans le village gardois.

Pour ce 2ème jour de fête donc, une affiche comptant pour le trophée de l’avenir-espoir avait été mijoté. Hélas, et disons-le d’entrée, elle ne fut pas à la hauteur de l’évènement, et les hommes, même si le travail fut parfois timoré, n’en sont pas les seuls fautifs. IMG_3080.JPG

IMG_3078.JPGL’originalité de la capelado, tout en restant très traditionnelle, orchestrée par la chorale Vocissimo Chœurs Lyriques de Camargue, auquel arlésiennes (du groupe des Cabidoules du Cailar) et Andalouses c’étaient jointes pour un magnifique tableau sur l’ai à Capela de Carmen, a séduit …

Si en 1ère partie, Merlot ressort, la 2ème est survolée par Muiron, sans contestation possible.

Chez les hommes, Sofian Benammar fait le doublé (meilleur animateur du jour et des 2 courses  - avec celle de la veille). Antoine Charrade, Loïc Améraoui et par intermittence Youssef El Mahboub  maintiennent le rythme…. Quant aux autres …….IMG_3109.JPG

Lou Linge (Guillierme – n° 804) : Peu de refus sans terminer ce qu’il entreprend et sans positionnement défini.  Malgré son coup de tête, un temps de repos ( ?) il s’incline à la 9ème.

IMG_3121.JPGMerlot (Cayzac – n°754) : Présent, il appuie ses poursuites  jusqu’à la limite, où il tape derrière Benammar (2), Charrade avant de basculer après El Mahboub. Sans baisse de régime durant 8’30, il reçoit son 5ème Carmen à a rentrée. Autant dire qu’une place plus derrière aurait été plus bénéfique pour tout le monde.

IMG_3140.JPGAvant la pause, Tutu (Les Baumelles  - n°006) à la bougeotte. Il tient rarement en place, il saute seul (5 fois) et les hommes ne peuvent s’y frotter. Quand il se place, les hommes ne se pressent guère. A la dernière minute, il tamponne Ouffe et entend le disque rejoué à son retour avec son 2ème gland.

 

 

IMG_3177.JPGAprès la pause, les boissons, les chichis et la farandole endiablée au ralenti du Groupe de Traditons, Muiron (Le Ternen – n°956) IMG_3182.JPG a fourni une prestation ….. Sans reproche ! Certes « petit par la taille », même à ce niveau, on peut le qualifier de « grand » par le talent. D’entrée positionné contre les planches, il surveille tout. Chaque geste de l’homme est anticipé. Mais encore s’il faisait que ça. En plus il accélère sur les trajectoires qu’il conclut qu’à l’extrême limite. Ameraoui et Benamamar forment avec lui un beau duo alors que El Mahboub, en danger dès le départ se fera rattraper et malmené à l’arrivée… Un petit bémol cependant…. Il se montre vulnérable dans les séries. Dommage ! Des Carmen pendant (5) joué à sa rentrée par La Gardonnenque, porteur de son 2ème gland.

IMG_3197.JPGBaudelaire (Paulin – n°059) : Tout commence bien. Présent d’un côté comme de l’autre, il s’engage volontier jusqu’aux planches où il passe plusieurs fois la tête en conclusion avant de se lever derrière Vic, Améraoui ou encore Benammar. Puis progressivement ses réponses perdent en intensité pour finir récalcitrante. Alors qu’il entend le disque 2 fois en course, son retour se fait dans l’indifférence avec sa 2de ficelle.

Pour conclure, 6ème et durant un ¼ d’heure (Sic !), on attendait quelque chose de détonant avec Bataclan (Occitane – IMG_3232.JPGn°941). Et bien ce fut tout simplement brillant… Les rasets s’enchaînent les uns derrière les autres, les biou ne baisse pas de rythme mais baisse la tête pour sauver ses attributs. Seule la coupe de la cocarde est pour Ouffe, tout le reste  (cocardes, glands et ficelles – sde levée sur la trompette) va dans le crochet de  Charrade. 2 jolies séries, un coup de barrière sur Benammar pour autant de Carmen renouvelé à son retour.

Texte et Photos Cyril DANIEL

25/03/2017

MATINEE HIVERNALE AU PRINTEMPS A BARDOUINE

Samedi 25 mai 2017

UN PANTAI D’UN QUART DE SIECLE

IMG_8401.JPG

Malgré les efforts de la jeune et dynamique équipe du Club Taurin La Jeunesse Bellegardaise, qui est même allée jusqu’à bâcher les piste, les pensionnaires de la manade Lou Pantaï, qui avaient la lourde charge de célébrer le 25ème anniversaire de la manade à la devise Bleu et Blanc, fleuron de la famille Manaud, ont dû rester dans les près de Bardouine.

IMG_8419.JPGPourtant dès 7h30, attachés sous l’abri, les chevaux prêts, les cocardiers rassemblés près du mas, Hubert Manaud se montrait soucieux du ciel devenant de plus en plus obscur, alors que le gardian, Julien Malige se la jouait optimiste…20170325_081937.jpg

Mais hélas, deux heures plus tard, les fortes pluies et bourrasques sévissant sur nos têtes ont forcé, à contre cœur, les organisateurs gardois d’annuler (du moins pour aujourd’hui) cette journée de fête...

IMG_8439.JPGPirate, Santen, Félibre, Beleu, Teston, Pernen et IMG_8496 - TESTON.JPGun espoir porteur du n°222 allaient donc pouvoir regagner  le plein pays très glissant (n’est-ce pas Nicolas N ?)  et retrouver leur donneur de savoirs, Yvan,  afin d’y recevoir, à défaut de l’Air de Bizet saluant leurs exploits, une ration de foin en attendant de jours meilleurs.

IMG_8506 - SANTEN.JPG

Texte et photos
CYRIL DANIEL

18/11/2016

ASSOCIATION DES ELEVEURS DE TAUREAUX DE COURSE CAMARGUAISE

Dimanche 13 novembre 2016

30e anniversaire AETCC :
vive les femmes !

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise


aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaiseFrançoise Peytavin, présidente depuis 1992 de l’AETCC ; Marie-Pierre Callet, vice-présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône ; la directrice adjointe du Parc Naturel de Camargue ; dix femmes mises à l’honneur car à la tête d’élevages et, avec elles, toutes les épouses, mères, filles, maîtresses de maison, gardians, parties prenantes et ô combien indispensables dans les manades... « Des super femmes de Camargue ! » En cette journée anniversaire, les femmes tiennent une belle place à la tribune. Celle que mérite leur travail en pays, leur prise de responsabilités, leur travail au sein des manades, des divers organismes et de l’association.
Clin d’œil bien sûr qui ne laisse en rien sur le côté tout le travail effectué par l’ensemble des adhérents de l’AETCC et qui permet de dresser un bilan satisfaisant des premières 30 années de l’association.

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

Rogé Andréo et Francis Caillan


A l’heure des récompenses, dans la belle salle avec vue sur les Alpilles de la manade Caillan, Françoise Peytavin, Rogé André et Francis Caillan cochent leurs objectifs rêvés en tant que fondateurs un jour de novembre 1986 : être forts en se regroupant ; se faire connaître des clubs taurins pour que courent nos vaches et cocardiers ; être reconnus par la FFCC ; et avoir accès aux informations des Services vétérinaires... On peut y ajouter : assainir les troupeaux, insister sur le côté manadiers/naisseurs, affiner la sélection, se professionnaliser... « travailler ensemble est notre réussite, insiste la présidente, l’amitié, l’entraide, le partage sont nos points forts ».
Un autre des flambeaux porté par l’AETCC est le Trophée des Jeunes Pousses. Cinq ans au compteur et de belles réussites récompensées par les œuvres d’Alain et Sylvie Roland de Mauguio pour les manades Caillan (3e), Agu (2e) et du Ternen (1er). Récompense également pour les écoles de raseteurs partenaires de ces courses, représentées par Yannick Martin de l’école de Vendargues. Récompenses enfin pour les meilleurs cocardiers des trois courses de l’anniversaire : à Burano de l’Aurore (primé au Crès et Pérols) ; à Quintilien du Ternen (à Saint-Rémy).
Et la nombreuse assemblée de trinquer au futur, avec les souhaits de leur présidente : « Progresser, avoir toujours la passion de faire courir, et un jour recevoir la récompense suprême d’un Biòu d’Or... Tchin tchin aux prochains 40 ans de l’AETCC ! ».

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

▲ Le manadier Gérard Agu
▼La manade du Ternen
avec Bernard, Rogé et Batiste Andréo

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

▲ Le raseteur Yannick Martin
représentant son école de raseteur de Vendargues

▼ Sandrine, Aubin et Arlette Salmeron,
manade de L'Aurore

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

▼ Les manadières ont reçu de beaux bouquets
▼ de la part des manadiers

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

**********************

03/06/2016

VENDARGUES * Anniversaire *

Ce week-end

La Muleta : 95 ans
d’histoire vendarguoise

Depuis 1921, le CT fait perdurer les traditions taurines et fête ce week-end l'anniversaire

Des Itier comme s'il en pleuvait et des Lacan, Olivier, Nespoulous, Cammal, Jeanjean, Hermet... Depuis 1921, les noms des présidents successifs du CT La Muleta racontent l’histoire de ces familles vendarguoises passionnées par les taureaux et bien décidées à faire vivre la fe di biou et la bouvine au sein de leur bourg devenu village et aujourd’hui petite ville. Un beau challenge à deux pas de Montpellier.
En 95 ans que d’anecdotes à raconter et quelques beaux morceaux de bravoure à savourer comme les 14 Biòu d’Or qui ont couru dans ces arènes - gage de la qualité de la programmation - ; l’organisation du 42e Congrès fédéral en 1987 ; l’inauguration des arènes actuelles baptisées Roger-Itier, le 7 juin 2009 ; la finale du Trophée des Raseteurs du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, en 2010... Et si, côté tenues blanches, les meilleurs raseteurs ont, à leur époque respective, foulé le sable des arènes, le Vendarguois Sabri Allouani, fort de ses 10 titres de vainqueur du Trophée des As, reflète aussi l’ancrage taurin de la ville. Sans oublier, les personnalités qui ont influé ou qui rayonnent sur le monde taurin camarguais, Henri Itier, ancien président de la FFCC ou l’actuel capitaine de la Nacioun Gardiano, Guy Chaptal...
Aujourd’hui Serge Hermet est à la tête de La Muleta, et l’esprit n’a pas changé : autour et dans les arènes, faire vivre et transmettre la tradition. Un club bien vivant, dynamique, structuré. Et sérieux dans sa programmation. Ce week-end, l’anniversaire sera fêté avec ce qu’il faut d’animations festives et de courses relevées. Faisons confiance à La Muleta pour être à la hauteur de l’événement.


MARTINE ALIAGA

Les présidents de la Muleta : 1921-1923, Jean Lacan. 1924, Firmin Itier. 1925-1929, Louis Olivier. 1930-1938, Joseph Nespoulous. 1939-1951, Eugène Cammal. 1952, Louis Olivier. 1953-1955, Hilaire Jeanjean. 1956-1960, Louis Olivier. 1961-1985, Roger Itier. 1986-1994, Henri Itier. Depuis 1995, Serge Hermet.

vendchambaovillardphcd.jpgLE PROGRAMME


Samedi 4 juin
 16 h 30, 8 €, course d’étalons et neufs.
Après la course et 21h30, festival abrivado-bandido.
Bodega sous chapiteau devant les arènes.
Dimanche 5 juin
12h30, lâcher de sept étalons dans les rues, manade Lafon.
Abrivado Vellas.
Repas au Chaptal (inscriptions 04 67 70 14 40).
16 h 30, 11 €, Trophée des As (voir grille).
Capelado de Renaud Vinuesa.
Remise des prix
au meilleur taureau et meilleur raseteur.
Apéritif offert aux arènes.
Bandido après la course.

*****************

19/04/2008

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES - 26 AVRIL

349a535c6e28b0828ee20e2259319337.jpg
40 BOUGIES POUR LA MANADE DU " GRAND VALLAT "

8a8c0ce4d6bf4b57f5edaf34fc7f9dc9.jpgTout débute pour Yves JANIN en 1967,jusqu'alors gardian amateur chez Lhousteau-Vedel il s'associe avec Claude Saumade et font l'acquisition de plusieurs bêtes dans différents élevages. Des Laurent, des Barin comme fond avec  des Guillerme. des Aubanel-Baroncelli et même des Ricard issus de chez Baroncelli. Cette association dure jusqu'en 1972, Y.Janin ayant acheté des pâtures à St Hlaire de Beauvoir il s'installe seul.
Les premières satisfactions ne tardent pas à venir avec SAINT-GENIES (1er du nom) un spectaculaire qui fait parler de lui dans les grandes compétitions. Mais c'est une vache, PENELOPE, qui va apporté la première grande récompense en étant sacrée Cocardière d'Or en 1982. Et puis vint le redouté SAINT-HILAIRE, craint pour ses anticipations et son coup de revers meurtrier. Un cocardier pur, dur mais trés apprécié du public à cette époque là ! Le Bioù d'Or lui échappe de peu, dommage. Heureusement SANGAR arrive, cocardier, barricadier, il inscrit son nom dans le grand livre de la bouvine en étant couronné Bioù d'Or en 1991. C'est la consécration pour l'élevage. Puis OURAL40aca79d45831add320236fca869ff92.jpg ▼ reprend le flambeau et porte trés haut les couleurs de la manade, et d'ailleurs il est désigné par l'association des raseteurs comme le meilleur cocardier du moment, pour plusieurs saisons de domination. Titre certes honorifique mais qu'il est le seul à avoir reçu. Titre ô combien révélateur de la qualité de combattant de ce taureau.
En 2002 la moisson pour les pensionnaires du Mas du Grand Vallat continue avec LOUXOR qui, à Lunel, accroche le titre de Bioù de l'Avenir et SOLEDAD est proclamé Champion de France.
Samedi à 16h30, dans les arènes de Saint Geniés des Mourgues, SOLEDAD, GUADALIX, RESCATOR, VAUBAN, CARDINAL, SPARAGUS et FALONE fouleront le sable des arènes et voudront être dignes de leurs glorieux aînés pour souhaiter à Yves et Anne JANIN un bon anniversaire.

 Texte et Photos Luc PERO

be5a1d271d0e47a7104e6b66eb507a67.jpg

07/04/2008

ANNIVERSAIRE A VENDARGUES

Samedi 5 Avril

UN QUART DE SIECLE DE LABEUR
POUR LES  " VITOU "

cebf318c82b3f703936f1a55884325e3.jpg
ABRIVADO, BANDIDO ET COURSE DE LA DEVISE
POUR LES 25 BOUGIES DE L'ELEVAGE
2965e05df790e31cf949e202c9f51fa3.jpg
VOLTIGEUR LA STAR DE LA MANADE
 
Organisateur : CT La Muleta.

Présidence : Marc Moucadel.

Raseteurs droitiers : Bournel, Guyon, Malige, Noguera, Rey, Valette.

Raseteurs gauchers : N. Benafitou, Santiago.

Tourneurs : Fernandez, Lizon, V. Dengerma.

 

Un quart de siècle de travail pour la familleVitou et pour couronner cela, un anniversaire bien composé. Avec un festival d’abrivado et de bandido, une capelado majestueuse et une course complète de la marque avec des éléments attrayants. Félicitations de circonstance pour les tenues blanches exempts de tous reproches.

Preferido.- Un premier sérieux, solide, qui pousse fort à gauche sans être indifférent à droite. Un petit coup de revers, des belles enfermées avec des conclusions dangereuses et ses ficelles restent sur sa tête. 3 Carmen.

Belzébuth.- D’entrée, bien entrepris, il se livre volontiers dans de bons enchaînements. Son inexpérience l’emporte plusieurs fois dans le pourtour mais il sera bon de le revoir assagi. Dix minutes pas inintéressantes.

Jaurès.- Craint pour une réputation de dangereux barricadier et d’un placement compliqué, il n’est pas étouffé. Partenaire trop irrégulier, il ne coopère qu’épisodiquement. Dommage car lorsqu’il le fait c’est plutôt bien. Rentre ses ficelles avec 1 Carmen en course.

Voltigeur.- A 13 ans, la vedette de l’élevage n’a pas encore perdu ses qualités de combattant. Présent sur tous les cites, il donne le change et conclut en passant la tête au-dessus. Sa bravoure ne lui permet pas de tenir la distance mais 4 Carmen le récompensent.

Raphélois.- Il paraît encore tendre, pourtant il se chauffe mais sans toutefois passer la vitesse supérieure, 6 minutes trente.

Malraux.- Quelle volonté chez ce jeune taureau qui boit les rasets les uns après les autres et vient terminer ses poursuites au fil des barrières. Il enferme, rattrape et accroche sans le déséquilibrer (heureusement !), Santiago en pleine piste. Son énorme cœur trouve récompense à cinq reprises.

Courtisane (hp).- Elle va s’offrir pour le plaisir des raseteurs qui lui servent des longueurs avantageuses. Des conclusions et des Carmen.

Texte et Photos Luc PERO

ABRIVADO DES PELOTS

821fb6631e35fe3ab7341fd390a84b80.jpg
15edbe5fd3b619bd172b73fef11a549c.jpg
e9709206b3dcefa563785a4654da6b1d.jpg

PREPARATION POUR LA CAPELADO
098e17ce38f0f3b15b44d27acc945d28.jpg
4d3eae746abaaba6a36b2e3f470cb197.jpg

QUELQUES IMAGES DE LA COURSE

db0ff9081b589be6b6a61d2a9dc48339.jpg
PREFERIDO
e97397858a4448df5730fb141009d332.jpg
BELZEBUTH
b6afa08f938406e06a40fa6e27e1d841.jpg
VOLTIGEUR
1fd3b74502430c5dd16b830433869020.jpg
MALRAUX

 
BANDIDO MOUVEMENTEE DES PELOTS
39db5006231560dd603253ef7b74f0c1.jpg
23b1a1654e5361dc04ec2b94212729e3.jpg
b629475288e9f6d663ad0d689234349a.jpg
26b1b8fc5fde9234cfc223d60b48597c.jpg