Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/07/2018

REMOULINS *AVENIR - FINALE DE LA CERISE D'OR*

Jeudi 26 juillet 2018 - Course du mardi 24 juillet

Romain Fouque croque la Cerise

remoulins,cerise d'or,fouque,antonio,course camarguaise

▲ Romain Fouque serré de près par Baliste

Antonio de Guillierme (1er) et Ursin de Plo (2e),
à un point d'écart sur l'ensemble des courses

Romain Fouque s'octroie largement la Cerise d'Or sur l'ensemble des courses dont la finale souffre juste d'un petit manque de brio pour affoler les gradins. Toutefois l'ensemble est agréable sous les ombrages remoulinois avec la pena Mithra, les Arlésiennes de l'Union taurine et les cavaliers de Labourayre.

Trocadero (N.985, Saumade).- Toujours bien placé, ses ripostes sont sèches et bien menées aux rubans. Il balade les hommes et il faut davantage le rentrer aux ficelles où ses poursuites sont plus appuyées à gauche (Zelphati, Carmen). Solide, rentre une ficelle.

Carignan (N.910, Fabre-Mailhan).- S'il se fait remuer aux pompons, sa rapidité et son tricotage de cornes font la différence aux ficelles qu'il rentre. Plus stable, il colle aux fesses des hommes et envoie méchamment sur les avant-bras (F. Garcia en fait les frais, une pointe à la main). Du coup, tranquille, il gère à sa guise avec des accélérations bien placées (Naïm, Fouque, Charrade). 3 Carmen et retour.

 

Quintilien (N.956, Le Ternen).- Promène son monde et frappe sur les rasets engagés. Les coups de barrière sur Fouque (5), son meilleur partenaire, parfois avec bascule, sont superbes. Les hommes s'affolent sur sa 2e ficelle ouverte, lui, se dégage, choisissant ses adversaires. 5 Carmen et retour.

Baliste (N.049, Didelot-Langlade).- S'approprie la piste et tient un tempo rapide aux rubans (4'30) avec quelques offensives. Affirme son placement et ponctue au ras des planches (Naïm, Fouque, Charrade). Le rythme ralentit et cela ne le sert pas. Les primes montent aux ficelles (400€), pressé, Baliste se livre mais avec moins d'intensité. 6 Carmen et retour avec une ficelle.

Pagnol (Fournier, N.851).- Attaqué plein pot, les rubans volent rapidement. Pagnol se donne sans façon avec beaucoup d'envie et place quelques belles accélérations. Avec son grand cœur, tient 10 minutes saluées de 2 Carmen et retour.

Gaucelm (Nicollin, N.230).- Tout feu tout flamme, s'escampe après Y. Martin, F. Garcia. Sans trop se poser, arpente toute la piste et se plie aux enchaînements. Plus stable sur la fin, se donne dans une longue série. 12 minutes.

▼ Libertin - Naïm

remoulins,cerise d'or,fouque,antonio,course camarguaise

Libertin (La Galère, N.169, hp).- A grandes foulées, enchaîne inlassablement. Bien emmené, ses impacts aux planches se multiplient de belle manière. 5 Carmen et retour pour 8 minutes brillantes.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

Course du mardi 24 juillet. Entrée : ¾ d'arène. Org. : Union taurine. Président : Didier Gaillard. Raseteurs droitiers : Charrade, Fouque, F. Garcia, Sanchis. Gauchers : Chahboune, Guerrero (sort au 2e), Y. Martin, Naïm, Zelphati. Tourneurs : Dunan, Guyon, Ruiz.

Trophée de l'Avenir : Fouque, 19 points ; Zelphati, 11 ; Y. Martin, 8 ; F. Garcia, 6.

LES PRIX

▼ Hubert Espelly prend la Cerise d'Or pour Antonio

remoulins,cerise d'or,fouque,antonio,course camarguaise

Cerise d'Or sur l'ensemble des courses : à Romain Fouque (70 points) et Antonio de Guillierme (course du 8 juillet).
Trophée Pierre-Mayor : 2e sur l'ensemble des courses, Florentin Garcia (42 points) et Ursin de Plo (à 1 point du premier).
Meilleur animateur de la finale : Yacine Naïm
Prix aux bayles des deux manades.
Coup de cœur à Arnaud Fesquet.

09/07/2017

AIMARGUES * Trophée Avenir/Espoir *

Dimanche 9 juillet 2017

Le petit Chat a mangé du lion

ailmargues,trophée léo-dupond,vincent félix,antonio,course camarguaise

Vincent Félix à la tête d'Esquirol

27 points dans la musette, le bouquet, le trophée Léo-Dupond et l’unanimité du jury, Vincent Félix, fils du Chat, a cet après-midi totalisé avec la manière. Unanimité et prix aussi pour Antonio, bel espoir de Guillierme, décidé et convaincant. Mention à Christophe Clarion pour son investissement dans ce concours où les trois derniers cocardiers sont plus légers.
Homère (Nicollin, N.952).- Bonnes réparties et placement adéquat pour défendre ses rubans 3’30. Sérieux sans être austère, reste disponbile pour toute invite qu’il raccompagne fermement. Du coup malgré le travail régulier des blancs, rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Ventoux (Cuillé, N.719).- A Félix tous les rubans en 1’20. Trapu, un peu lourd, fait quelquefois le pas au départ obligant l’homme à tirer droit. Navigue, balade les blancs, dessine quelques jolies séries et rentre ses ficelles. 1 Carmen et retour.
Esquirol (Saint-Pierre, N.917).- Parfois il part avant le raseteur, parfois il lâche en cours de route mais quand il s’y met, sa volonté et sa vaillance l’emportent. Il s’encagne et va au bout de grosses séries bien rythmées. 6 Carmen et retour.
Antonio (Guillierme).- Fringant et décidé, vite tourné, vite rendu. Enchaîne et souvent passe le poitrail. Placé, il en veut le jeunot ! Se soulève en finition. Pas un refus face à l’affluence pour la 1re ficelle ouverte, à Félix sur la sonnerie, l’autre rentre. 6 Carmen et retour.
Bousieu (Raynaud, N.165).- Se livre, enchaîne bravement et les rubans s’envolent en musique. Un saut seul puis après Clarion, quelques séries sans trop appuyer pour 8 minutes les ficelles et 3 de plus à l’élastique.
Desperado (Occitane, N.137, 12 mn).- Etalon tout frémissant qui se jette dans la bagarre avec franchise. Pas trop entrepris, se décale, frotte aux planches. Sur le raset, tape droit (Félix, 2 fois, Vacaresse) mais à 8’30 il tire la langue, même s’il conclut après Félix. 3 Carmen et retour.
Golden (Aubanel, hp, 10 minutes).- Avec sa couleur de Retriewer, il ne passe pas inaperçu. Répond gentiment sans forcer au travail ralenti des raseteurs fatigués. Sauf Clarion qui s’octroie les deux ficelles.


Texte et photos
MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Félix, 27 points ; Vacaresse, 7 ; Fouque, 5 ; Brunel, 4.
Course du samedi 8 juillet. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT La Ballestilla. Président : J. Servière. Raseteurs droitiers : Félix, Fouque, Vacaresse. Gauchers : Brunel, Y. Martin, Clarion, Marquis (sort à l’entracte, adducteurs).
Trophée Léopold-Dupond : meilleur raseteur Vincent Félix.Meilleur cocardier : Antonio de Guillierme.