Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/08/2010

VAUVERT *AS*

Dimanche 23 Aout - Trophée Camargue Médical

AUZOLLE D'UN PETIT POINT

CLARION.jpg
Christophe CLARION auteur des plus beaux cites du jour
9X12.jpgUne petite demi-arène, peu d'ambiance, peu d'argent sur la tête des taureaux, travail au compte-gouttes, hier on était dans les "Minimas" à Vauvert. Le Trophée Camargue Médical revient donc à Auzolle qui devance d'un petit point Villard. Benjamin s'adjuge le prix du meilleur animateur. ATHOR► de Daumas reçoit le prix du meilleur cocardier sur l'ensemble de la compétition, pas sur sa prestation du jour. Michel Bourrier au micro invite Auzolle, Villard, Moutet, Jourdan, Clarion, Poujol, Cartalade, Khaled et leurs cinq tourneurs à prendre part à la Capelado.
SAMSON de Saumade, cinq minutes trente de présence et un Carmen inutile en course.
CAMPARDIN de Blanc, il répond avec bravoure dans des séries où il subit mais resiste douze minutes cinq fois honorées.
EMBRUN de Nicollin, bien "mollégas" le biou ! Puis aux ficelles il gagne en tonicité pour faire des frayeurs à Khaled qui rate le marche-pied, à Moutet imprudemment engagé. Belles actions sur Clarion et cinq Carmen dont deux bien généreux.
ANDALOU de Blanc-Espelly, calé devant le toril il est moins dominateur qu'à son habitude. Entre sérieux et grande réserve la différence est bien mince. La première ficelle (700 Euros) à Poujol sur la sonnerie. Trois Carmen.
ATHOR de Daumas, pas dans un grand jour non plus ! Il saute seul, manque de mordant mais n'a pas la pression qui lui convient. Rentre ses ficelles (800 Euros) et deux fois la musique.
CHOUAM de Blatière-Bessac, sauteur, fuyard, une embardée et deux coups de barrières ne justifient pas la musique une fois, en course.
Pour clôturer MADEMOISELLE, la Cocardière d'Argent de Blatière-Bessac faisait à 15 ans ses adieux à la piste qui l'a vu débuté. Ce n'était pas le jour, elle rentre sa cocarde faute de combattants. Musique.
Texte et Photos Luc PERO
KHALED.jpg
Aïe, aïe Khaled...
VILLARD.jpg
ANDALOU et Villard

16/06/2010

LE GRAU DU ROI *AS*

Dimanche 13 juin 2010

ATHOR, SPARAGUS
ET ROMAIN GROS

GROS.jpg
Les lauréats de ce 17e Souvenir Olivier ARNAUD, ne pouvait être que ATHOR de Daumas pour les cocardiers même si SPARAGUS de Anne et Yves JANIN fut à nouveau presque intouchable. Romain GROS encore au Trophée de l'Avenir à fait la "pige" aux As en prenant la course à son compte de bout en bout, et se voit trés justement récompensé par le prix attribué au meilleur raseteur. Avec technique il assure le spectacle et se permet le luxe de tutoyer les grands cocardiers de la journée.
PETIT LOU de Chaballier
PETIT LOU.jpg
Excellente course (13mn), Matray dont c'était le retour à la compétition se jette sur lui "comme un taureau jeune", mais ce vieux briscard le rappelle à la réalité en le crochetant à la planche. 4 Carmen.
GERICAULT de Chauvet
GERICAULT.jpg
Avec lui les affaires se compliquent durement. Toujours en mouvement il gêne les départs et n'hésite pas à venir taper aux bois en conclusion. Pas facile le bougre qui récolte 5 Carmen !
 
LYNX de Pierre Aubanel
LYNX.jpg
Encore bien vert pour ce genre de joutes malgré des qualités évidentes. 3 Carmen.
ATHOR de Daumas
ATHOR.jpg
ATHOR 1.jpg
ATHOR 2.jpg
Le cocardier qui monte,qui monte... réalise un quart d'heure complet, anticipations, poursuites jusqu'au terme où sa corne meurtrière fait mouche: Gros accroché par la chaussure, Moutet accroché au bas du pantalon. Sérieux mais aussi trés volontaire, il se bat avec détermination et brille aux barricades. Il rentre une ficelle, entend 8 Carmen et reçoit le prix du jour.
SPARAGUS de A et Y Janin
SPARAG.jpg
SPARAG 1.jpg
SPARAG 2.jpg
Le maître cocardier du jour, ne supporte pas la présence des tourneurs auprés de lui... ce qui n'arrange pas les affaires des hommes qui ne savent pas comment l'aborder. Sa vista, sa vitesse et ses anticipations ne font qu'augmenter la prudence et ce n'est qu'à la faute qu'il laisse ses rubans (11e mn). Dans les dernières minutes quelques tentatives plus conséquentes des hommes, mais le biou rentre ses ficelles. 5 Carmen.
MEROU de Saumade
MEROU 1.jpg
MEROU 2.jpg
Un sacré barricadier, tout en puissance et en brutalité. Certes moins agressif sur le raset mais gare à l'arrivée ! Des panneaux entiers sont pulvérisés par ce cogneur et 4 Carmen récompensent son côté spectaculaire.
CLODOMIR de Bon
CLODO.jpg
Que de mieux pour clôturer ce trés bon concours que la prestation de ce barricadier aux envolées multiples.
Du spectacle de haute voltige pour 5 Carmen.
Texte et Photos Luc PERO

13/05/2010

VAUVERT * AS

Jeudi 13 mai 2010

ATHOR ET JEANNOT AU-DESSUS

B.jpg

Athor et Auzolle

Entrée : 1/2 arène. Org. Service animation. Président : Michel Bourrier. Raseteurs droitiers : Auzolle, Jourdan, Marquier, Moutet, Villard. Gauchers : Cartalade, Clarion, Khaled. Tourneurs : T. Dengerma, Beker, Molins, Zerti.

Avec seulement deux ficelles de levées sur 14, on ne peut pas dire que les cocardiers ont subi. En première partie, Athor de Daumas et Jeannot du Grand Salan survolent les débats. Après la pause, Mathis a apporté du brio alors que Garlan se révèle très compliqué. Chez les blancs, Clarion s’investit un peu plus que les autres et récolte les bravos.
Capitan (Blatière-Bessac).- Il s’est appliqué à répondre à tous les cites tout en préservant habilement sa 2e ficelle. Des belles séries et deux fois la musique plus retour.
A.jpgJeannot (Grand Salan).- D’entrée, il s’impose par son sévère placement, et pose des problèmes. Jourdan mal engagé doit se coucher au milieu de la piste (photo). 8 minutes pour les pompons et puis toujours avec son sérieux et parfois avec du brio, Jeannot gère son combat avec intelligence. Ses ficelles au toril et 5 Carmen.
Athor (Daumas).- 1re attaque et Villard doit rompre. Son placement et ses finitions où la corne menace forcent le respect et la prudence. Volontaire, il ne rechigne pas sur les enchaînements. Attentif à tout, le travail se raréfie aux ficelles et c’est dommage car toutes les enfermées sont magnifiques. Ses ficelles bien défendues (700 €) rentrent. 7 fois les honneurs.
Alésien (Briaux).- Calé devant le toril c’est avec un comportement très cocardier qu’il défend ses attributs. Pas étouffé pour les ficelles, le biòu ne peut se chauffer et finalement se désunit. 4 coups de barrière sur Auzolle, Khaled, Clarion (2) et 3 Carmen avec ses ficelles au toril.
Garlan (Les Baumelles).- Lui aussi se cale devant le toril et il est très difficile de lui toucher la tête sur le premier raset. Très compliqué, seul Clarion le comprend et lui fait réaliser quelques belles enfermées avec anticipations. 5 Carmen et un gland au toril.
Mathis (Lautier).- Le Biòu d’Or 2006 a une fois de plus effectué une course très cocardière. Mais, son tempérament spectaculaire s’est quand même exprimé à plusieurs reprises sur Auzolle, Villard, Jourdan, Clarion. Délaissé aux ficelles, il les rentre en ayant entendu 4 fois les honneurs.
Papagai (Lagarde).- Au départ distrait, il rentre dans la course à la 5e minute sur une bonne série. Volontaire, il se donne avec cœur et se montre spectaculaire dans ses arrivées (photo ci-dessous avec Clarion). Une ficelle au toril et des Carmen.

Texte et photos
Luc PERO

 

D.jpg

▲ Mathis et Villard

Papagai et Clarion

 

C.jpg

**********************

 


13/09/2009

LE GRAU-DU-ROI *AS* 1re JOURNEE DU TROPHEE DE LA MER

Dimanche 13 septembre 2009

LES SEPT ANS A L'HONNEUR
MOLIERE ALLOU.jpg
MOLIERE de Cuillé sur Allouani
 
Entrée : presque plein. Organisateur : Régie municipale. Présidence : Jacques Valentin.  Raseteurs droitiers : Allouni, Jourdan, Garcia, Outarka. Gauchers : A. et N. Benafitou, Oleskevich, Ouffe. Tourneurs : Benzegh, Bensalah, Beker, Kerfouche, Zerti.

athor 9X12.jpgFélicitations à l’organisateur et surtout aux manadiers, ils ont osé ! Deux taureaux de 7 ans – Molière, Athor(photo ci-contre) – aux As et aux 3e et 4e places. En récompense, ils sont de loin les meilleurs du concours. Côté blanc, Allouani et Ouffe tirent la caravane.
Viennois (Ribaud).- En deux temps, trois mouvements, il laisse ses pompons, puis se donne dans des séries pour 1 Carmen. Il réintègre le toril dépouillé à la 10e.
Rostand (Blatière-Bessac).- Mobile au début, il prend le raset mais le lâche souvent à la sortie. Positionné, il n’est guère plus assidu avec à sa décharge, un travail irrégulier. Un coup de barrière sur Ouffe dans presque 15 minutes.
Molière (Cuillé).- A 7  ans, il ne manque ni de métier, ni de méchanceté pour tenir tête aux blancs. Brillant aussi, ses finitions spectaculaires dont trois coups successifs, déclenchent les bravos. Il ne laisse rien sans réponse et change de terrain pour se dégager. Il frappe encore de multiples fois sur Allouani (5), Jourdan, Garcia, Outarka, Ouffe. 7 Carmen résonnent dans 15 belles minutes.
Athor (Daumas).- 7 ans lui aussi. Et d’entrée, il effectue une belle série sans subir. Il ne se laisse pas enfermer et donne des enchaînements conclus, cornes pointées dangereusement. Petit à petit, il impose son placement, sa vitesse et maîtrise le combat. Inabordable aux ficelles, il les rentre fortement primées. 7 fois les honneurs sont joués.
Belori (Nicollin).- Il débute en se soulevant sur Allouani, puis accepte une série et va se positionner au centre. Délogé, il donne quelques bonnes répliques conclues sur Ouffe (4). Une ficelle au toril et des Carmen.
Omega (Ricard).- Il saute seul, puis derrière Outarka et enferme Ouffe sur une belle longueur. Puis, pris au vire-vire, il se livre bien dans de nombreuses séries. Il saute sur Ouffe qui ne s’accroche pas… Rien… Ouf ! Des Carmen et ses ficelles au retour.
Caïman (Margé, hp).- Quelques coups aux planches. Musique !

Texte et Photos Luc PERO
 
Trophée des As : Allouani, 16 points ; Ouffe, 12 ; Jourdan, 9 ; Outarka, 7 ; N. Benafitou, 7 ; A. Benafitou, 4 ; Oleskevich, 2.