Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/04/2017

PEROLS* AVENIR -

Course du Lundi 17 Avril 2017 – Pérols

La confirmation d’Andreloun (Raynaud)

La révélation d’Espanet (Ricard)

IMG_0109 - ANDRELOUN (Raynaud) sur.JPG

 

IMG_0141.JPGLundi de Pâques, les Arènes de Pérols ont ouverts leurs portes pour un concours de manades comptant pour le Trophée de l’Avenir Espoirs. Si l’affiche côtés taureaux reste inchangée, celle côté raseteurs enregistre 3 modifications avec l’absence d’A. Charrade, M. Brunel et A. Chekade, tous 3 blessés et remplacés par M. Belgourari, Y. Michelier et Y. El Mahoub.

C’est sous le regard scrutateur du responsable des arènes, Daniel Siméon que les 10 tenues blanches (8 raseteurs puis 7 après le retrait de S. Dunan et 2 tourneurs), se sont efforcées et sont parvenues à donner du rythme dans un climat serein, une bonne entente, tout en effectuant des rasets exempts de tout reproche… Ça mérite d’être souligné.

Chez les noirs, Andreloun de Raynaud confirme son excellente saison 2016, Espanet de Ricard se révèle être un barricadier hors pairs…. Les autres tiennent leur place à l’exception du 1er, peu concerné.

Pour la manade Ricard

IMG_0031 - CANOUBIE (Ricard) sur S DUNAN.JPGCanoubié (1er – n°047) : Quelques sauts à retardement dans l’élan et deux vraiment intentionnés derrière El Mahboub et S Dunan, ce dernier ce faisant projeter dans les tubes et devra quitter la piste… Le reste du temps, il le passe à franchir les bois (20 fois) et à revenir de fois seul en piste.

Lozérien (3ème – n°045) : Plus coopératif quand il seIMG_0079 - LOZERIEN (Ricard) sur Y MICHELIER.JPG trouve dans le terrain des planches, il vient franchement sur les rasets et accélère sur la longueur pour venir menacer l’homme au moment du saut. Après avoir sauté derrière El Mahboub, J Martin, il va venir taper derrière Belgourari et El Mahboub (2) dans 10 minutes de piste.

IMG_0160- ESPANET (Ricard) sur.JPGEspanet (6ème – n°138) : Dès la sonnerie d’attaque, annonce la couleur en basculant derrière Michelier, lequel nous servira des rasets irréprochables notamment un, à la 10ème où lui et le taureau ne feront qu’un durant la trajectoire. Belgourari, El Mahboub, J Martin se feront tamponner alors que J. Martin (2) et Belgourari l’entraîneront avec eux de l’autre côté de la barrière. Cédant sa 1ère ficelle dans les 30 dernière secondes de course, il reçoit  sont 6ème Carmen et les applaudissements à son retour a toril.

 

Pour la manade Raynaud, Andreloun (4ème – n°958) a prouvé et a confirmé IMG_0088 - ANDRELOUN (Raynaud) mod.jpgque l’on pouvait compter sur lui. Le temps de trouver sa place, et le voilà positionné, cul aux planches et il attend… Les rasets sont espacés mais quand ils se présentent, ils trouvent réponse, une réponse vive, tête légèrement baissée et cornes menaçantes. Quand le travail tarde, il change de terrain ou va voir brièvement ce qui se passe dans le couloir (6 fois). Les enchères montent, la cocarde atteint les 300 €, elle est levée par Naim. Belgourari embarqué se voit gratifier d’une arrivée fracassante. Pour lui aussi, des Carmen pendant et à la fin d’un très bon quart d’heure.

Pour la manade Robert Michel

Insolent (2ème – n°035) : En flottement le temps des pompons, il va seIMG_0062 - INSOLENT (Michel Robert) sur EL MAHBOUB.JPG reprendre aux ficelles en prenant place contre les bois. Faisant parfois le pas, il se jette dans les rasets sans faiblir, en honorant de jolies séries, le tout durant 12 minutes classiques mais forts plaisantes récompensées à juste titre par le disque qui avait résonné 2 fois pendant.

IMG_0190 - VALJEAN (Robert Michel) sur L ALARCON.JPGValjean (7ème – n°078 – HP) : Vert, il l’est sans contexte, volontaire, il est certainement et finisseur il peut l’être occasionnellement quand il à l’homme dans sa ligne de mire en venant le menacer au saut. De plus, il a l’œil. Pour preuve ces deux déviations de trajectoire qu’il a imposé à Michelier.  C’est pas mal, ça ne demande qu’à s’aguerrir. Des Carmen pendant plus rentrée.

Pour la manade Saint Antoine, Darius (5ème – n°965) IMG_0139- DARIUS (St Antoine) sur.JPGse disperse beaucoup tellement il veut foncer sur tout. Volontaire, il se chauffe dans les séries, apporte de la finition (El Mahboub, Belgourari 2 dont une avec saut) dans une prestation, éprouvante pour lui et plaisante pour les spectateurs. 4 Carmen plus rentrée.

Entrée : 1/3 (à peine) - Organisateur : Ville de Pérols - Présidence :Joris Alvarez

Raseteurs Droitiers : S Dunan (sort au 1er sur blessure), Y Michelier, M Belgourari

Raseteurs Gauchers : J Martin, N Benafitou, Y Naim, Y El Mahboub, L Alarcon

Tourneurs : D Dunan, O Abbal                             Texte et Photos Cyril Daniel

25/09/2016

VAUVERT *AVENIR* 15E TROPHEE DES VIGNERONS - Course de Saumade

Course du 25 septembre 2016

LES SAUMADE REGALENT !vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaise

Carmen Général pour les noirs et les blancs

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaise

 

 

 

 

 

 

 

Entrée : 1/5e d'arène. Présidence : Claude Chevalier. Organisateur : mairie. Raseteurs droitiers :  V Félix, V Marignan, T Dumont, M Marquier. Raseteurs gauchers : S Zbiri, N Benafitou, J Martin. Tourneurs : B Joseph, D Dunan, E Lieballe, JF Moulin                       

En ce dimanche de revivre, la Municipalité de Vauvert présentait pour la vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaise15e Finale du Trophées des Vignerons, la course complète de la manade Saumade qui a donné entière satisfaction. En effet, du premier au sixième, les pensionnaires de la Grande Abbaye et de la Villa Marcelle ont démontré leurs valeur face à une équipe entreprenante, même si entachée par moment par un peu de pagaille chez les tourneurs. Si Caruso remporte les suffrages, d’Arbaud en ouverture, Tobias, Tourtoulen et Eos semblent connaître les rouages de la piste, Hélios et Rigau en prennent le chemin

Marignan aux points et Félix au mérite se retrouvent sur le podium. Mais dans l’ensemble tous, à deux exceptions près ont contribué à la réussite de la course…

Des taureaux qui se font respecter et transmettent quelque chose, des hommes qui leur servent tout pour qu’ils s’expriment et bien comme il faut. Que demander de plus ?  C’est ça les vraies valeurs de la Course Camarguaise.

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaiseD’Arbaud : La panoplie du parfait premier. Placement, sélection, changements de terrain et petit coup de tête. Sans quitter le terrain des planches, il s’engage promptement. Quand il est bousculé,  il redouble d’activité et se dresse derrière N. Benafitou. 4 Carmen dans 12 minutes de course récompensées.

⇐ D'Arbaud s’engouffre dans le raset de J. Martin

Hélios : C’est la pagaille le temps des principaux attributs. Ca appelle vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaisede tous côtés, ça passe n’importe comment. Mais c’est bref (1’30). Aux ficelles, trouvant refuge contre les planches, c’est dans le classicisme qu’il œuvre en faisant légèrement le pas, en ne partant que sur les vrais rasets et allant jusqu’à la limite. Si la 1ère part à la 8ème (Zbiri) il maîtrise les débats pour le lâcher la seconde qu’à la 15ème. 2 Carmen plus rentrée.

                          V. Félix à la tête d'Hélios ⇒

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaiseTobias : Plus remuant que les deux précédents, il se montre présent sur tout au prix de la condition physique qu’il ira récupérer dans le couloir (3 fois). En piste, il s’engage en faisant légèrement le pas, en accélérant sur les longueurs. Sans rendre les armes, il se bat sans relâche avant de taper derrière  J Martin et  N. Benafitou (2).
4 Carmen plus rentrée.

 ⇑ Tobias et V. Marignan

Caruso : Relativement vulnérable aux principaux attributs, il se vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaisepositionne contre les planches, l’œil vif, il surveille et devance toute tentative.  De son placement irréprochable, il anticipe V. Marignan, V. Félix, N. Benafitou et J Martin qui ne peuvent pas toujours toucher la tête. Laisse la 1ère ficelle à 350 € à J. Martin. 8 Carmen plus rentrée.

             Caruso s'engage derrière V. Marignan ⇒

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaiseTourtoulen : Vaillamment,  il laisse cocarde et glands en 1’30. Ses échanges sont  de plus en plus serrés et la corne vient menacer les mollets lors du saut. Assaillit pour une ficelle démarmaillée, il booste son énergie et répond au coup par coup avant de mettre en danger N. Benafitou. 8 Carmen plus rentrée.

 ⇐ Tourtoulen anticipe J .Martin

Eos : Relativement franc sur le raser, il n’en demeure pas moins unevauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaise brute épaisse dans ses arrivées ou les cornes émoussés par les coups, tapent ou sa plantent dans les planches. Sur les interventions les rapides, il se lève derrière Félix (3), J Martin, N Benafitou et V Marignan (3) dont une ou il ira même se retrouver en contrepiste. 11 Carmen plus rentrée, dépouillé avant son terme.

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaiseEos dans une puissante action derrière J. Martin ⇒

⇐ Rigau tamponne V. Marignan

Pour conclure, Rigau a paru dissiper. Difficile pour lui de conduire son imposant train arrière dans les rasets courbés, il se met en valeur ses finitions sur les rasets rectilignes allant même jusqu’à sauter derrière ou même tout seul. 3 Carmen plus rentrée.

 

Texte et hotos
Cyril DANIEL

LE GRAU DU ROI - COMPLETE DE NICOLLIN - AVENIR

Course du samedi 24 septembre 2016

BAYARD, EN FER DE LANCE CHEZ LES ROUGE ET VERT

Grau-du-Roi,complète de nicollin, avenir,course camarguaise

 L'application de V. Marignan sur Camarié

Entrée : 1/3

Organisateurs : SAS VINCENT RIBERA

Présidence : Marc Moucadel

Raseteurs : Droitiers : D Fougere, V Marignan, J Soler, J Vic

Gauchers : M Meric, N Benafitou, J Bouhargane, J Deslys, R Errik, Y Martin

Tourneurs : F Lopez, JR Grando, D Dunan, B Joseph

Dans cette complète de la devise Rouge et Verte, chacun dans leur style, les taureaux donnent du jeu face à une équipe, à la base déséquilibrée dans laquelle V Marignan totalise, J Soler régale par la pureté de ses raset et J Deslys rejoint par J Bouhargane s’investissent sans compter.

Grau-du-Roi,complète de nicollin, avenir,course camarguaiseMajor : Sans se surpasser, il gère son temps, l’espace…. Ses répliques peuvent être classiques comme plus présentes et intentionnées comme derrière Fougere, Deslys (2), Benafitou, Soler, Errik, Marignan et Bouhargane (Photo) où la menace à la planche surgit. Retour en musique, joué 5 fois avec une ficelle.

Camarie : Instable le temps des pompons, il se cale et se prête agréablement au jeu à droite comme à gauche en ne lâchant prise qu’à l’approche des bois. Seconde ficelle sur la tête son retour se fait dans l’indifférence ? ……

Grau-du-Roi,complète de nicollin, avenir,course camarguaiseMousquioum : Dès l’attaque, se place cul aux planches d’où il sort bien pour enchaîner  les rasets. La corne passe plusieurs fois sur les planches en conclusion avant une levée derrière N. Benafitou. Défend sérieusement sa sde ficelle avant de la laisser dans le crochet de Marignan à la 13 eme. 4 Carmen plus rentrée.

Jourdan : Brouillon et surpris en début, il Grau-du-Roi,complète de nicollin, avenir,course camarguaiseapporte plus d’application par la suite en appuyant ses poursuites sur les rasets allongés. Un peu plus récalcitrant en fin de course et usant d’un coup de tête, il conserve ses ficelles. 4 Carmen plus rentrée.

        Le regard de J Soler posé sur son crochet

 

Grau-du-Roi,complète de nicollin, avenir,course camarguaiseBayard : Une série en 30 secondes et place aux ficelles. Il répond au coup par coup, avec envie et bravoure, sans se laisser piéger dans les enchainements qu’il ne prend pas systématiquement. Sur les rasets arrêtés et étirés – Deslys, Soler, Marignan, Belgourari et Y Martin – les allonges sont limpides et sérieusement raccompagnées.  Rentre sa 2 sde ficelle démarmaillée à la 14 eme minute avec les honneurs joués 11 fois pendant.

Rostang : Décollé des planches, il répond mais termine  que rarement ce qu’ilGrau-du-Roi,complète de nicollin, avenir,course camarguaise entreprend. La 1 ere ficelle part à 1/3 du temps, la seconde à la 12 eme. 1 Carmen.

Rostang coupe la trajectoire de J Soler ⇒

Emir (Hors Points) : Sans vice, il donne sa tête pour 6 minutes 30. ⇓ Arrivée sur N Benafitou

Grau-du-Roi,complète de nicollin, avenir,course camarguaise

 

 

 

Trophée de l’Avenir : V Marignan 18, J Deslys 9, M Meric 3, J Soler 3, Y Martin 3

 Texte de Photos
Cyril Daniel

03/09/2016

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

Course du samedi 3 septembre 2016

Pinot se déguste frappé

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

Pinot très agressif après Marignan,
sous les yeux de Joël Linsolas

Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Katif, Marignan, Soler, Vic. Gauchers : Aliaga, Clarion, Méric, Naim. Tourneurs : Grando, Dunan, Estève.


La Section a mis du cœur à proposer une belle capelado illustrant les métiers pratiqués au village, la pêche aux étangs, les vendanges, les joutes, illustrés par Li Recantoun de Villeneuve, les Cabidoules du Cailar et la peña. Récompensée par l’affluence sur les gradins, la Section l’a aussi été par la bonne tenue des cocardiers choisis et l’implication des raseteurs (mention à Clarion, Katif). Et un Pinot magistral de domination à qui Katif offre son corps. Remise des prix de gala pour un Carmen général mérité.
Calyptus (La Galère).- Le long des planches, place quelques accélérations. Au fil des minutes, avec un peu moins mordant et un bon coup de teston, place un bel engagement après Clarion, prend de vitesse Marignon. Les hommes grattent consciencieusement les ficelles, une pour Vic, l’autre à Katif avec une bascule en contre-piste. 11 mintes, 3 Carmen et retour.
Caliste (Michel) enchaîne plein pot, le temps que ses rubans volent. Aux ficelles, positionné, sa vitesse oblige quelques raseteurs à dévier. Son attention ne se relâche pas ni sa volonté dans les séries. Reste performant pour sauver sa 2e ficelle face à un Clarion déterminé. 3 Carmen et retour.
Llorca (Saumade).- Promène et peut taper droit en finition. Repousse fermement les assauts, assidus dans les poursuites. Ecartement fermement Vic, tape après Méric, longueur avec Aliage, Naim. La première ficelle tient jusqu’à la 12e mais les nombreux tours découragent les hommes qui laissent la 2e. 4 Carmen et retour.
Jourdan (Nicollin).- A grandes foulées, il se libère la piste, prestement rendu surtout sur les droitiers. Aux ficelles, met les gas après Katif, Vic, Clarion pase juste, Katif allonge. A la 10e minute, il boîte et droit réintégrer. 3 Carmen et retour.
Bliss (Ricard).- Agressif et sauteur, il s’attaque à tout le monde, le tourneur Estève saute en catastrophe et se blesse, Dunan se fait chahuter au burladero. Le placement n’est pas sa qualité première, en revanche, il multiplie les explosions aux barrières (Naim, Vic, Méric) et rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Pinot (Les Baumelles).- Altier, froid, il surveille tout, démarre au quart de tour et pilonne aux planches. Dès les premières tentatives, il met les hommes à l’heure, la piste lui appartient, il tient la troupe en respect. Katif le cite de loin, la riposte est fulgurante. Rattrapé et bousculé, le raseteur se jette sous l’estribo. Marignan tente, le coup de barrière est énorme, envoie la corne après Soler. La tour de contrôle laisse juste sa cocarde à Soler sur une reprise et le gland à 150 € rentre sous l’ovation.
Ursin (Plo, hp).- L’excitation retombe quand Ursin, lui aussi, vide la piste. Se jettant au départ de l’action et pouvant conclure, les blancs sont sur leurs gardes. Vic se fait toucher sur un grand coup aux planches, Méric en danger, Katif s’investit, Ursin rentre une ficelle au terme de ses 10 belles minutes.3 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER


Trophée de l’Avenir : Marignan, 9 points ; Naim, 5 ; Soler, 4.


Trophée de la Vigne et des Etangs : meilleur cocardier du Trophée 3 M (sur la finale), Pinot des Baumelles ; meilleur animateur de la finale, Katif.
Meilleur raseteur de la saison, Souvenir Gérard Bouisson, Jérémy Aliaga. Meilleur cocardier de la saison, Gigolo de Michel (course du 11 juin). Prix aux bayles et Coup de cœur à Sylvain Mestre, président de la section et son épouse Claude.

LES METIERS

LA PECHE DES ETANGS - LES VENDANGES
LES ATTELAGES   - LES JOUTEURS 

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

villeneuve-les-maguelone,finale du trophée de la vigne et des étangs,avenir,pinot des baumelles,course camarguaise

*************************

 

26/08/2016

LATTES *AVENIR*

Course du jeudi 25 août 2016

Marignan score

lattes,avenir,marignan,course camarguaise

Le style, la facilité, crochet bien adroit...
Marignan à la tête de Faro de Fabre-Mailhan


Entrée : 1/2 arène. Organisateur : mairie. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Marignan, Moutet, Vacaresse. Gauchers : Errik, J. Martin, N. Benafitou. Tourneurs : Dunan, Ménargues.


Les jambes sont lourdes côté raseteurs mais Vincent Marignan est encore en forme et score (37 points), Vacaresse fait l’effort. Côté noir, un maximum de jeunes cocardiers (7 et 5 ans) et un, plus expérimenté Faro qui donne le plus de fil à retordre.
Roumanis (Michel).- Met son beau gabarit dans le raset et choisit l’angle du toril où il revient toujours. S’enfile quelques séries et place deux belles accélérations (Moutet, N. Benafitou. 14 minutes, 4 Carmen et retour.
Antifio (Fabre-Mailhan).- Vif, attentif et bien placé, il fait souvent le pas au départ. Participatif, il se livre dans de longs enchaînements pour 9 minutes agréables. 2 Carmen et retour.
Modigliani (Chaballier).- Tient un bon rythme sur les sollicitations des blancs et pousse jusqu’au ras des planches. Une bonne pointe de vitesse dans le raset, lui fait tenir ses rubans plus de 10 minutes. Sérieux dans son style classique, il rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.
Faro (Fabre-Mailhan).- Il domine dans les séries et garde un bon rythme. Placé opportunément, il engage de belles accélérations (Marignan, Vacaresse) et pousse fort jusqu’à la limite. Prend le pas sur Marignan, surveille tout, et envoie une corne vengeresse après N. Benafitou. Cocardièrement au point, rentre ses ficelles. 7 Carmen et retour.
Darac (Michel).- Tout jeune, inexpérimenté, il met du cœur dans les poursuites même s’il part parfois à contre temps. Une série jusqu’au ras des planches, un suivi serré après Vacaresse. Anticipe Errik, pousse après Vacaresse, Marignan. Un peu en dents de scie à l’image du travail des hommes. Rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Picasso (Chaballier).- Placé, il attend froidement, et les hommes ne l’entreprennent pas. Lui, les balade, les rasète, gardant sa cocarde jusqu’à la 8e. Sollicité, il s’envoie après Benafitou, bascule, puis s’engage dans un dernier coup de barrière violent après Marignan. Le 2e gland sur la sonnerie. 2 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Marignan, 37 points ; Vacaresse, 13.

08/08/2016

PEROLS *AVENIR*

Lundi 8 août 2016

Saint-Loup culmine à Saint-Sixte

pérols,avenir,course camarguaise

Une attaque de Saint-Loup sur François Martin

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : comité des fêtes. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : F. Martin, I. Benafitou, Marquier. Gauchers : Benammar, R. Marquis, Naim. Tourneurs : Kerfouche, Jockin.


L’ambiance est chaleureuse en ces journées de fête qui rassemblent dans et autour des arènes tous les festaïres. La course monte d’un cran en seconde partie et culmine avec la prestation de Saint-Loup (6e) aux finitions rageuses. L’équipe blanche est sereine et complémentaire.
Clovis (Levant).- Volontaire et remuant, il joue des cornes, compliquant la pose des crochets. Arrêté, il enchaîne, se cabre sur le raset de Benammar et petite anticipation sur I. Benafitou. 1 Carmen et retour avec sa cocarde et 1 gland.
Aragon (Michel).- Beaucoup de déplacements, quelques sauts, il prend les rasets au passage. Pris au vire vire, s’intéresse, se place un temps, bascule après Naïm et repart en promenade. Vert, pour 11 minutes d’apprentissage.
Malinois (Lautier).- Balade les hommes, se place parfois. A la 8e, prend une série qu’il conclut en rafale. Garde 10 minutes ses glands. Repart en vadrouille, un enchaînement rythmé et, pour finir, met les gaz après Marquier. Rentre ses ficelles. 2 Carmen.
Letino (Fabre-Mailhan).- Un standard de la race. Droite-gauche, il enchaîne comme un métronome dans des séries multiples. Fait le pas parfois, pas un refus, pour 12 minutes classiques. 4 Carmen et retour.
Frisé (Ricard).- Il manque d’adversaires et, en attendant, se propulse au-delà des barrières. Bien positionné, la piste lui appartient. Une-deux Martin-Benammar et Frisé bascule, grosses actions sur Benammar et Marquier. Coupe cocarde et cocarde à la 12e. Ce sera tout. 2 Carmen et retour.
pérols,avenir,course camarguaiseSaint-Loup (Vellas).- Véloce et un peu brouillon au début, mais une belle agressivité sur les invites dont une qu’il conclut en apothéose derrière François Martin. Ça part de là ! Enchaîne sous la pression, attentif et placé, met du cœur dans les poursuites et bombarde à l’arrivée. Complète sa formance en se hissant après I. Benafitou, F. Martin. Pour une ficelle qui rentre. Joli combat ! 6 Carmen et retour.

► PHOTO : Saint-Loup s'envoie sur Ilias Benafitou


Mistrigri (Cyr, hp).- D’entrée, il pilonne les planches, s’évade et se retrouve bien seul pour assurer. Quelques essais à gauche, dont il sort, plus engagé à droite comme sur F. Martin qui lève la cocarde à 300 €.


TEXTE ET PHOTOS
MARTINE ALIAGA

▼ Frisé sonne la charge sur Benammar

pérols,avenir,course camarguaise

************

Une accélération de Saint-Loup
sur François Martin

pérols,avenir,course camarguaise

**************************

 

Trophée de l’Avenir : F. Martin, 17 points ; Benammar, 6 ; Naim, 6 ; R. Marquis, 2.

04/07/2016

Montfrin *Avenir, 5e Journée du Gland d'Or*

Dimanche 3 juillet 2016

IL Y A DES JOURS COMME CA

Montfrin,avenir,course camarguaise

                    Vincent Marignan dans la précision
à la tête de Caraque (Chauvet)

Entrée : 3/4 - Organisateurs : CT Lou Pougaou - Présidence : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : V Marignan, D Moutet, D Moine -  Gauchers : Y Martin, M Meric, E Bernard, J Gaillardet, R Marquis (sort au 1 er) – F Aliaoui – J Pinter  (rentre au 2nd). Tourneurs : R Solera, JR Grando, D Dunan, F Levy

Après une première demi-heure bien terne, les clameurs allaient se faire entendre sur les gradins, sans toutefois couvrir le chant des cigales lors de la 5eme journée du Gland d’or qui ne laissera pas un souvenir impérissable  même si Caraque, Vaceyras, Jazz et à un degré moindre Mistral tirent leur épingle du jeu. Bien qu’attendu et présent, le déséquilibre des blancs (6 contre 3) n’a pas nui à l’évolution en piste à deux exceptions prés. Les 3M (Marignan – Moutet – Meric),  Gaillardet et par intermittence  Bernard se font remarquer.

Fandango (Blanc) : Un coup par ci par là dans un quart d’heure avec beaucoup de retenue.

Pirate (Lou Pantaï): De la retenue chez lui aussi, de la nonchalance mais également de jolies réactions derrière Marignan, Bernard (Carmen) et Moine….

Montfrin,avenir,course camarguaiseBeefeater (Ricard) : Il a la bougeotte. Il s’engage bien sur les rasets, y accélère sur la longueur et conclut au fil des barrières. Derrière Méric, Bernard (2) et Moutet (⇐ photo) le disque résonne tout comme à son retour avec une ficelle

Caraque (Chauvet) : Un temps de chauffe et ça part de là ? Positionné aux planches il réagit vivement et appliqué surtout derrière Marignan qui le sert à merveille. Il enchaîne les rasets, de dégage, se replace. 3 Carmen retour inclus avec ses ficelles.

Montfrin,avenir,course camarguaiseMistral (Fournier) : Pas ménagé, il se défend  avec vaillance et brio se mettant en valeurs dans des arrivées tapantes derrière Gaillardet (dont une avec saut), Marignan, Moutet et ce malgré une baisse de régime aux ficelles dont la première sera pour Marignan  à la dernière minute au terme d’un raset conclut brutalement aux planches. 5 Carmen plus rentrée . (⇑ Photo : E. Bernard )

Vaceyrac (Allard) : Leste, vif et rapide, d’entrée ferme la porte à Gaillardet Montfrin,avenir,course camarguaisequi doit dévier sa trajectoire. A la 8 eme s’envole derrière Marignan avant de récidiver derrière Moutet en fin de course. Entre temps, il peut sauter seul (4 fois) mais aussi derrière Marignan et Meric, ou percuter sur Moutet…. Ficelé, il regagne le toril avec le disque entendu 4 fois.

Montfrin,avenir,course camarguaiseJazz (Hervas) : Hors Point : Il apporte, par ses envolées (Marignan, Bernard, Moutet, Gaillardet), et coups de butoir (Gaillardet, Marignan) le final qu’il fallait pour enchanter le public. 5 fois les honneurs renouvelés à sa rentrée avec une ficelle.

Texte et photos
Cyril DANIEL

Trophée de l’Avenir : V Marignan 17, E Bernard 10, J Gaillardet 9, M Meric 3, R Marquis 2,

Trophée des Raseteurs : D Moine 5, J Pinter 2, F Aliaoui 2, D Moutet 1

                                                                                                                                                                           

 

 

08/05/2016

PALAVAS *AVENIR*

Samedi 7 mai 2016, 11 h - Complète de Saumade

Bravos en noir et blanc !

Entrée : 1/10e d'arène. Organisateurs : CT Fiesta y Toro. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs  droitiers : G Cano, A Charrade, D Fougere, C Martinez, H Oufdil. Gauchers : A Benafitou, N Benafitou, Y Martin, M Meric. Tourneurs : J Daniel, O Abbal, JR Grando.

Excellente tenue des pensionnaires de la manade Saumade, en cette matinée palavasienne animée par une équipe de blancs entraînée par A Charrade, M Meric, N Benafitou et G Cano, exempte de tout reproche tant sur le point quantitatif que qualitatif.  Dans ce contexte, les biou de La Grande Abbaye en ouvert de fort belle manière le week-end camarguais en bord de mer.

D’Arbaud : Un premier par excellence  qui se place et s’engage fort derrière Cano, Martin, A et N Benafitou et Charrade. Anticipe A Benafitou dans une course de bon premier récompensée par le disque joué 6 fois.

Llorca : Mobile, cocarde et glands partent en 3 minutes. Aux ficelles, c’est un partenaire idéal qui brille dans les séries et se lève derrière Charrade dans 8 minutes pour 5 Carmen retour inclus.

Genepy : Plein de bravoure, il répond à tout et conclut sur Charrade, Oufdil et Fougere. Dans la bourre, il se surpasse et brille sous l’air de bizet qui ne cesse de raisonner (4 fois), tout comme à son retour après 10 minutes intenses.

Caruso : D’apparence distrait, il n’en est rien après 2 minutes de chauffe. Ses ripostes sont de plus en plus serrées (A et N Benafitou, Charrade, Martin, Meric) et son placement s’affirme au fil du temps. Il connait la musique et mène la cadence, sans se laisser surpasser un instant. Tel un ténor, il s’impose et rentre ses ficelles. 9 Carmen plus rentrée.

Tourtoulen : Rapide, il part sur le raset pour le conclure en frôlant le bois de la corne ou en passant la tête derrière Méric, Martin, Charade(4). Sans aucun refus, il rentre éprouvé avec ses ficelles accompagne du disque pour la 9 e fois. 

Medoc : Rapidement cède ses principaux attributs en se cabrant aux planches à l’arrivée derrière N Benafitou. Son tempérament de cogneur s’affirme encore sur A Benafitou (2), N Benafitou (2), Charrade (3) où l’action est puissante. 7 Carmen plus renttrée avec une ficelle. 

Rascaillan (Hors Points). Les hommes lèvent le pied (et on les comprend tant ils ont donné) mais Rascaillan laisse tout de même entrevoir de sérieuses qualités récompensées par l’Air de Bizet joué par la pena.

                                                                                                                                             CYRIL

Trophée de l’Avenir : A Charrade 13, Y Martin 11, M Meric 3

 

25/04/2016

LE GRAU DU ROI *AVENIR*

Dimanche 24 avril 2016

Marquis, un Ricard bien corsé

le grau-du-roi,avenir,manade ricard,course camarguaise

Superbe anticipation de Marquis sur François Martin

 Entrée : 1/4 d'arène. Organisateurs : SAS Vincent Ribera. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : V Félix, F Martin, A Charrade, G Cano, R Guyon. Gauchers : M Meric,  Y Naim, Y Martin, A Benafitou, J Robert. Tourneurs : M Arnel, F Lopez, JR Grando, F Jockin

Fidèles à leur réputation, les pensionnaires de la manade Ricard ne tiennent pas en place…. Aujourd’hui, face à une équipe des plus entreprenantes, et ce parfois à au détriment de la qualité, nécessitant plusieurs interventions du président de course, les  biou de Méjanes n’ont pas été ménagé. F. Martin, J Robert, M Meric et A. Charrade ont distillé des beaux gestes qui méritent d’être signalé. Malgré ce, Milouin et surtout Marquis, se font remarquer et démontrent un réel potentiel.

Printanier : Sans cesse en mouvement, prend les rasets à la traverse et s’épuise par des sauts inutiles (11). Rentre 1 gland

Dali : C’est aux ficelles (2’30) qu’il va donner le meilleur de lui-même en s’exprimant dans des séries et dans de belles allonges derrière Naïm (2) dont une conclut par un saut. 5 Carmen plus rentrée à la 12 eme

Milouin : Calme, il se place et fait légèrement le pas sur le départ des rasets dont les plus serrés se terminent dans le couloir par 6 fois aux trousses de Robert, Méric, Y. Martin et Charrade.  4 Carmen plus retour à la 13 eme.

Beefeater : Volontaire, les hommes vont l’assaillir pour l’octroi d’une 1 ere ficelle récalcitrante. A droite, comme à gauche, les trajectoires sont poussées jusqu’aux planches où il vient se dresser. Une pluie de Carmen (7) pour 8’30 de présence.

Baigneur : Il a laissé entrevoir un potentiel dans ses arrivées aux planches, qu’il  saute aisément par 4 fois derrière Charrade, Félix, Naïm et Robert ou qu’il tamponne avec Naïm et Robert. Hélas ses nombreuses évasions (10) ont ternies sa prestation récompensée par le disque joué 5 fois pendant.

Marquis : Dès le premier raset, met Robert en difficulté. Les premiers enchainements se terminent dans le couloir avec Cano. Bouillonnant, et le travail tardant, il saute pour rien (5fois) puis se cale. Et là les choses sérieuses vont commencer et demandent un travail organisé. Il anticipe chaque départ et les poursuites sont alors serrées et terminées au fil des barrières où il tape sur Méric. S’imposant au fil du temps, il conserve sans forcer ses ficelles. 4 Carmen plus rentrée.

Gaou (Hors Points). Il n’inspire guère les hommes qui lui donneront en tout et pour une demi-dizaine de rasets dont 4 se termineront spectaculairement et dangereusement  derrière Y. Martin, F. Martin, M. Meric.

Texte et photos (à suivre)
CYRIL DANIEL

 

Trophée de l’Avenir : F Martin 15, J Robert 11, A Charrade 9, M Meric 5, V Felix 3, Y Martin 3

Trophée des Raseteurs : R Guyon 6, G Cano 6

30/03/2016

BEAUVOISIN *AVENIR*

beauvoisin,avenir,course camarguaise

Lundi 28 mars 2016

A Vigneron et Marignan
le challenge Barban

beauvoisin,avenir,course camarguaise

Les lauréats

Entrée : demi-arène. Organisateurs : Club Taurin L’Aficion.  Présidence : Michel Saez. Raseteurs droitiers : S Dunan, J Soler, V Marignan, J Deslys, R Ortiz.   Gauchers : Y Martin, M Meric, M Gougeon. Tourneurs : S Fargier, JR Grando, D Dunan, J Daniel.

La compétition est ouverte. Les hommes ne sont pas venus faire de la figuration… Avec Marignan et Dunan en crocheteurs efficaces, les jeunes Deslys et Martin assistés de Soler et Méric qui font preuve de style, plus Gougeon et Ortiz qui ne sont pas restés sur la touche,  la course a été rythmée (parfois trop) du début à la fin.  Si Pharaon s’avère le plus régulier de la première partie, Tariquet et Vertige animent la seconde. Mais le prix ira au final à Vigneron.

Sérapis (Plo) : 7 petites minutes vont suffirent aux hommes pour en venir à bout en l’amenant dans de jolis échanges récompensés par les honneurs 4 fois pendant et retour.

beauvoisin,avenir,course camarguaise►PHOTO
Pharaon - Dunan
Pharaon
(Labourayre):
Après un petit tour de chauffe où cocarde et glands partent, avec bravoure et régularité il répond avec détermination jusqu’à conclure au-dessus des planches derrière Dunan (3), Deslys, Gougeon et Marignan. 11 minutes saluées par le disque qui avait tourné 6 fois au préalable.

Patou (Occitane) : Forcé et dans les planches il s’engage puissamment  pour raccompagner jusqu’à la limite où il va se dresser sur Dunan, Ortiz et Deslys avant de s’envoler derrière ce dernier. Petit coup de revers et irrégularité  font qu’il cède son 2 eme gland à l’ultime minute. 5 Carmen plus rentrée.

Vigneron (Lagarde) : Distrait  et sans tenir en place il ne va guère inspirer les hommes qui vont l’aborder avec prudence. Mieux positionné, tête baissée il part sur le raset mais à tendance à ne pas en prendre la sortie ce qui ne permet guère aux hommes d’y prendre le dessus. Privé seulement de sa cocarde il réintègre le toril aux accents de son unique Carmen (?)

beauvoisin,avenir,course camarguaise◄ Photo Tariquet
et Soler
Tariquet (Cavallini) :
Ce n’est qu’aux ficelles (4 eme) que ce jeune biou va réaliser où il est en adoptant un placement qui lui est favorable et en réalisant quelques allonges ou finitions. Volontaire au possible, il fait front au travail soutenu mais cède en vain sa 2 sde ficelle juste avant la sonnerie finale. 2 Carmen + Rentrée.

Merlot (Caizac) : C’est vaillant, c’est volontaire, c’est plaisant, et ça sait conclure, mais c’est trop court. Le disque 3 fois sur des poursuites collées-serrées ou finitions renouvelé à sa rentrée (7 eme).

beauvoisin,avenir,course camarguaise► Photo Vertige
- Gougeon
Vertige (Martini) hors points:
Bien que sérieux en jouant aux quatre coins, il s’engage sans réticence des deux côtés et raccompagne jusqu’au fil des planches où il glisse la corne moult fois, passe la tête ou effectue un bel engagement sur Deslys. 2 Carmen plus rentrée.

Texte et photos
CYRIL

 

Trophée de l’Avenir : V Marignan 15, S Dunan 12, M Meric 8, Y Martin 7, R Ortiz 4, J Soler 4,  J Deslys 1