Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/07/2009

COCARDE D'ARGENT 4-07-2009

RETOUR SUR UNE REVELATION

Cocarde_d'argent_137 a.jpg
BADAIRE de Saint-Germain et Romain GROS les lauréats 2009
Remporter la Cocarde d'Argent lorsqu'on est peu connu c'est bien ! mais gagner avec le panache d'un grand barricadier, la maîtrise d'un bon cocardier c'est beau ! C'est ce qu'a réussi BADAIRE de la manade Saint-Germain à l'issue d'un quart d'heure trés complet. Ce bioù à revoir, a prouvé aux plus sceptiques que la course camarguaise a encore de bien belles surprises à nous révéler... si on ne l'enferme pas dans des schémas théoriques basés sur des données préétablies !
Luc PERO
Photo Eric AUPHAN

14/04/2009

LUNEL 2e JOURNÉE DU " PESCALUNE "

Trophée des As :  Lundi 13 Avril

PESQUIE 3.jpg
PESQUIE - Allouani

 

four.jpgEntrée : 3/4 d’arène.
Organisateur : Lunel Toros.
Président : Jacques Valentin.
Raseteurs droitiers : Allouani, Guyon, Jourdan, Garcia, Villard, A.Perez.
Gauchers : Four, A. Benafitou, Martin-Cocher, Poujol, Oleskevich, Ouffe.
Tourneurs : Benzegh, Bensalah, T. Dengerma, T. Garrido, Mata.


Pour cette deuxième journée du "Trophée Pescalune"

Badaïre de Nicollin, Pesquié de Saumade et Rodin des Baumelles ont offert les meilleurs séquences.  l’As des As, Sabri Allouani règne en patron, bien secondé par le jeune Bastien Four▲ qui confirme aujourd’hui sa talentueuse ascension.
Tommy (Saint-Antoine).- Beaucoup trop sélectif même si quelques jolies poursuites sont à mettre à son actif après Poujol, Benafitou, Allouani, Villard. 2 Carmen bien généreux dans 13 minutes.
Catalan (Saumade).- Néophyte à ce niveau, il tient largement son rang. Sérieux dans son comportement, avec peu d’erreur de placement, il défend ses ficelles en se faisant respecter. Moins incisif (mais peu forcé par les blancs en fin de course), il conserve ses deux derniers attributs.
Barras (Nicollin).- La bravoure de la race, plus quelques finitions sur Poujol, en particulier qui l’allonge au maximum. Four sur la sonnerie le déleste de sa seconde ficelle et trois fois la musique (+ retour).
Badaïre (Nicollin).- Dès les premiers cites, il se livre à fond en concluant parfois. Puis sur une belle attaque d’Allouani, il le poursuit au-delà des barrières. Une anticipation sur Villard et Four fait avec risque le "quite". Petit à petit, il prend l’ascendant sur les hommes et impose ses règles. Un autre saut sur Benafitou, une grosse série pour conclure et ses ficelles au toril. Des Carmen.
Rodin (Les Baumelles).- D’entrée c’est une belle poursuite sur Poujol. Puis, une enfermée émotionnante et dangereuse sur Villard. Aux ficelles, il oblige souvent à rompre et sur Villard c’est encore chaud. Mais pris au vire-vire, il cède rapidement une  ficelle, puis les nobles chevaliers ne le citent qu’arrêté et lui donne l’avantage dans de belles longueurs. Musique et une ficelle au retour.
Pesquié (Saumade).- Il a une fois de plus honoré son contrat et clôturé comme il est coutumier avec brio le concours. Tour à tour les hommes sont gratifiés d’actions spectaculaires. Raseté à son rythme et bien emmené, il brille, plusieurs fois aux barricades dont une sensationnelle action sur Allouani après un raset pleine longueur de piste. 15 minutes et des récompenses.

Texte et Photos Luc PERO


Trophée des As : Four, 15 points ; Allouani, 12 ; Martin-Cocher, 8 ; Villard, 7 ; Jourdan, A. Benafitou, 5 ; Poujol, 3 ; Oleskevich et Ouffe, 2.
TOMMY.jpg
TOMMY - Allouani
CATALAN.jpg
CATALAN - Villard
BARRAS.jpg
BARRAS - Poujol
BADAIRE 1.jpg
BADAIRE...
BADAIRE 2.jpg
... met Allouani en danger.
RODIN.jpg
Chaud pour Villard avec RODIN.
RODIN 2.jpg
RODIN - Poujol
PESQUIE 1.jpg
 PESQUIE - Allouani
PESQEEEUIE 3.jpg
PESQUIE - A. Benafitou