Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/06/2014

LANSARGUES *AS*

Dimanche 15 juin 2014
 
Beleu et Sylverado supérieurs

lansargues,as,80 ans du ct lou garro,beleu,sylverado,course camarguaise

Beleu méchamment agressif sur Allouani

 
Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : comité des fêtes. Président : Philip Chabanon. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Bruschet, Jourdan, Katif (sort au 4e). Gauchers : Aliaga, Martin. Tourneurs : Khaled, Estève, Ull, Daniel, Sanchez.
 
Les quatre premiers taureaux de la course ont lancé d’excellente manière les 80 ans du CT Lou Garro. Les deux suivants moins rasetés ont fait baisser le niveau pour finir de jolie manière avec Pélican et les dernières forces d’Auzolle et d’Aliaga. Mention aux deux gauchers qui avec un seul tourneur (et 4 à droite) ont tenu leur côté.
Après avoir fait observer une minute de silence à la mémoire de Bernard Jimenez, président du comité du Trident d’Or, Philip Chabanon lançait la course sous quelques gouttes de pluie.
lansargues,as,80 ans du ct lou garro,beleu,sylverado,course camarguaisePhoto sur Martin
Ventaureau
(Guillierme).- Un premier qui se fait respecter par son placement, son agressivité et ses actions poussées au ras des planches. Les hommes mettent du rythme, Ventaureu hausse le ton. Les enfermées se succèdent et Bruschet met un terme à la 14’30. Très bon. 4 Carmen et retour.

lansargues,as,80 ans du ct lou garro,beleu,sylverado,course camarguaisePhoto avec Jourdan
Beleu
(Lou Pantaï).- Les rubans volent vite fait. Après c’est une autre histoire qui commence. Beleu trouve les angles, de là lance des raids et pointe en finition jusqu’à basculer ou frapper. En plus, il place une accélération en fin de raset et s’envoie aux planches. Tient le tempo crescendo, se bat et affûte ses finitions corne à l’affût. Excellent. 13’30.7 Carmen et retour.

Baryton (Lautier).- Les premiers attributs sont une formalité. Baryton connaît sa partition par coeur, droite-gauche et accélère à bon escient. Les séries sont chaudes, les blancs se précipitent et parfois s’emmêlent dangereusement. Finalement, une ficelle rentre. Un quart d’heure pétillant. 7 Carmen et retour.
lansargues,as,80 ans du ct lou garro,beleu,sylverado,course camarguaisePhoto sur Allouani
Sylverado
(Saint-Gabriel).- Il ne se laisse pas aborder facilement et souvent il oblige les hommes à décrocher affichant une grosse présence, les cornes méchamment pointées. 7 minutes les premiers attributs. Change intelligemment de terrain et fait calculer les blancs. La présidence prime, les gauchers travaillent la ficelle mais Sylverado domine et en reste maître. Supérieur. 3 Carmen.

Erasme (Cuillé).- Les premiers attributs partent sur ses déplacements. Erasme se pose, monte sur les tourneurs, change de terrain, les blancs sont beaucoup moins entreprenants et malgré les ficelles primées à 650€, Erasme les rentre sans opposition. Musique.
Pourpier (Saumade).- Leste, les barrières ne sont pas un obstacle et il les franchit allègrement. Beaucoup de sauts, de temps perdu en contre-piste, quelques séries, un vrai coup de barrière sur Auzolle. Et rentre ses ficelles.
lansargues,as,80 ans du ct lou garro,beleu,sylverado,course camarguaisePélican (Bon, hp).- A son rythme, il enchaîne séries et coups aux planches  où il peut passer à travers. Auzolle et Aliaga pour les plus beaux coups d’un final agréable. Des Carmen.

 

MARTINE ALIAGA
PHOTOS
CHRISTIAN ITIER
 
***********
LES HOMMES
Chacun a eu son moment. Allouani et Bruschet dans une première partie très rasetée. Auzolle en seconde où le rythme est tombé. Toute la course : Martin, très apprécié du public, et Aliaga, plus efficace en 2e partie mais présent tout du long. Mention au tourneur Khaled qui s'est démené pour que ses deux gauchers prennent leur place.
 
**************

Trophée des As :  Allouani, 21 points ; Aliaga, 9 ; Auzolle, Bruschet, Martin, 8.
Trophée des Raseteurs : Jourdan, 12.
 
▼ Aliaga et Sylverado

lansargues,as,80 ans du ct lou garro,beleu,sylverado,course camarguaise

*****************************

 

18/05/2009

LANSARGUES - AVENIR

Dimanche 17 Mai 

INDIEN ET BELEU POUR LES NOIRS
JOCKIN POUR LES BLANCS

DSC03790.JPG
BELEU et Frédéric Jockin.

 

Entrée: une demi-arène.
Organisateur: comité des fêtes.
Présidence: Thierry Cure.
Raseteurs droitiers: Jockin, Valette, Miralles, Malige, Bovero.
Raseteurs gauchers: Aliaga, Sabde.
Tourneurs: T. Dengerma, Lizon, Causse, Molins.

Félicitons le travail intensif et soigné de Jockin, meneur incontesté. De Miralles pour son courage. Et des gauchers Sabde et Aliaga pour leurs constants efforts.
Colvert (Cuillé).- Il paraît nonchalant. Pourtant sur certaines actions, il sait porter le danger et finir spectaculairement (Aliaga). 4 fois la musique dans 12 minutes.
Aqui Lou (Pantaï).- Lorsqu’il se cale "cul aux planches" il n’est pas aisé d’aller à sa tête. Encore inexpérimenté, il fait des erreurs mais sa vélocité et sa puissance compensent. Compliqué, il rentre ses ficelles après avoir usé les hommes. Pas de musique ?
Brasilia (Anne et Yves Janin).- Il baisse la tête sur la rencontre et protège ainsi ses pompons 8 minutes. Peut-être encore novice à ce niveau. Il ne nous a cependant pas fait danser la samba et rentre ses ficelles.
Mignon (Cuillé).- Un jeune sauteur qui a des qualités certaines mais qui ne sait pas trop comment les utiliser. Un saut dangereux sur Sabde déclenche le disque (11e). Rentre ses ficelles.
Beleu (Pantaï).- En moins de 2 minutes, il perd cocarde et glands. Puis aux ficelles, sur un engagement osé de Sabde, le taureau bascule derrière lui et le corrige sévèrement en contre piste (pas de blessure). Dès lors, volontaire ses poursuites sont de la meilleure veine et menées au terme. Une course cocardière et pleine ponctuée de 6 Carmen.
Nicolas (Janin).- 4 ans, la jeunesse n’excluant pas les qualités cocardières, Nicolas en possède. Prompt sur l’homme et rapide dans la poursuite, il se défend comme un grand. Aux ficelles, placé il va se battre avec tout son cœur pour en conserver une. Des Carmen.
Indien (Cuillé).- Hors points. Première attaque et Miralles en gros danger, doit sauter en catastrophe. Ensuite, le bioù porte plusieurs fois le danger dans des anticipations sur Miralles, Aliaga, Sabde. Séries et coups de butoir pour un bon final. A surveiller de près…

Texte et Photos Luc PERO

DSC03769.JPG
COLVERT - Aliaga
DSC03793.JPG
Sabde aprés sa valse avec BELEU...
DSC03823.JPG
INDIEN - Aliaga
*********************
Cédric MIRALLES éconduit par INDIEN
DSC03813.JPG
DSC03814.JPG
DSC03815.JPG


Trophée de l’Avenir: Aliaga, 7 points; Sabde, 7 pts.
Trophée des raseteurs: Jockin, 25 pts; Miralles, 11 pts; Malige, 2.