Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/11/2017

05.11.17 - BELLEGARDE - 25 Ans Manade Lou Pantaï

Course du 04.11.17 - BELLEGARDE

 25 ANS SOUS UN CARMEN GENERAL

IMG_4765mod.jpg

IMG_4728.JPGPour fêter son quart de siècle, la manade Lou Pantaï alignait 7 de ses pensionnaires. Si le vétéran Beleu, du haut de ses 14 ans a sorti une course pleine d’intensité et de brio,  les autres n’ont pas demandé leur reste et ont affiché leur savoir-faire face à une équipe d’hommes irréprochables. De la bonne entente, du travail correct, de la coordination.

Ajoutez à cela une ouverture avec les gardians de la manade à cheval ainsi que les petits enfants d’Hubert et Françoise, eux-mêmes accompagnés de leurs filles et les arlésiennes du groupe Escolo Tradicioun de Beù-caire.

Que demander de plus pour une course évènementielle d’anniversaire ? La Famille Manaud a de quoi à être fière de cet après-midi où seul le soleil, drainant le public, a fait défaut.
IMG_4797 - PIRATE - GUYON.JPG
Pirate N.630 : Positionné centralement il faut le serrer pour qu'il s'engage. A la 9ème, fuse sur Lopez  et Zekraoui qui y passent dessous simultanément. Le seul à rentrer dans l’indifférence.
Santen N.013 :
Généreux se donne sans IMG_4816 - SANTEN - MOUTET.JPGretenue dans de belles longueurs et séries rondement menées tout en faisant le pas et ou la corne est menaçante. 10 minutes d'excellente facture récompensées par le disque joué 7 fois.
IMG_4843 - PERNEN - ALLAM.JPG
Pernen N.419 : Sans faute de placement ses trajectoires, bien qu’anticipées sont franches et poussées. Brillant dans les séries, il mène crescendo sa fin de course grâce à une ficelle balourde. Retour en musique qui avait tourné 9 fois.IMG_4905.JPG

IMG_4889 - TESTON - ZEKRAOUI.JPGTeston N. 714 : Une présence à droite comme à gauche où il raccompagne jusqu’à la limite. Quiché, il extériorise sa méchanceté par des engagements planches où il se projette derrière Naïm, Fouque, Guyon et Moutet. 7 IMG_4927 - FANGOUS - GUYON.JPGCarmen plus rentrée.

Fangous N.129 : Une maîtrise parfaite de la piste pour ce classique qui se livre volontiers. A son aise dans les séries, il se tourne aisément et s’échauffe progressivement avant de s’en sortir par un changement de terrain. Il ira même, jusqu’à sauter derrière Guyon. 12 minutes récompensées par le disque pour la 4ème fois.

Beleù N.307 : Quel quart d’heure. Placé cul aux planches ilIMG_4942 - BELEU - R GUYON.JPG répond au coup par coup. Sous l’emprise des hommes, il « choppe la rogne » et puise dans ses réserves. Et là, c’est du pur plaisir. Ses réactions sont de plus en plus virulentes, sans parler de ses arrivées. Cornes en avant, il flirte avec les planches où après Moutet, Fouque, Guyon (5) il se dresse. Sans faiblir il rentre ses ficelles avec un gros Carmen joué pour la 13ème fois. Chapeau !

IMG_4965 - EROS - ALIAGA.JPGEros N.222 : D’une rapidité extrême  s’engage fort sur les sites sans lâcher prise avant de tamponner violemment les planches avec la tête à mi-hauteur des planches. Derrière Zekraoui, Aliaga et Moutet les trajectoires sont serrées. 3 Carmen plus retour avec ses ficelles.

Entrée : 130  Organisateur : CT Jeunesse Bellegardaise

Présidence : Didier Gaillard - Raseteurs Droitiers : R Fouque, R Guyon,  D Moutet, Y Naïm - Raseteurs Gauchers : Y Zekraoui, J Aliaga, F Allam -  Tourneurs : A Duran, R Solera,  F Lopez

Texte et Photos Cyril Daniel

14/10/2017

BELLEGARDE - 13.10.17 - H.T.

LA MADONE

POUR LA MANADE DIDELOT-LANGLADE

ET Romain BRUSCHET

IMG_3345mod.jpg

IMG_3486.JPGEn ce Vendredi de Foire la Mairie de Bellegarde proposait course hors trophée servant de support à la  Finale du Trophée La Madone, composée des meilleurs taureaux jeunes de la saison. Suivie par un public conséquent, l’après-midi ensoleillée a été plaisante à suivre malgré le manque considérable de pression pour les «cocardiers » présentant non pas de difficultés, mais le plus de principes.... R. Bruschet, G. Montesinos seront les plus entreprenants, N. Benafitou et A Ayme biens présents tout comme M. Gougeon notamment dans les passages difficiles. J Pinter en retrait fera de son mieux.

Chez les noirs, les pensionnaires de la manade Saliérene, Lagarde affichent des qualités certaines qui ne seront pas toujours exploitées tandis que ceux des élevages locaux, Didelot-Langlade et Daumas, avec un travail plus assidu étalent bravoure pour l’un et spectaculaire pour l’autre. IMG_3352 - N°010 (Les Baumelles) sur R BRUSCHET.JPG

N°010 (Manade Les Baumelles) : De la méchanceté certes, de l’irrégularité aussi sans les répliques mais quand il vient, ce n’est pas pour rien. Des sauts aussi pour rien (5) et des arrivées serrées notamment après Gougeon. Un Carmen plus rentrée avec ses glands.

IMG_3367 - N°061(Didelot Langlade).JPGN°061 (Manade Didelot-Langlade) : Vaillant, il pousse par étape jusqu’à la limite où il se lève à l’approche des barrières. Les rasets s’enchaînent et sa présence est sans faille jusqu’à la dernière minute où il cède sa seconde ficelle… Récompensé à 8 reprises par le disque durant sa brillante prestation ce dernier le raccompagne, les applaudissements en plus.

N°162 (Manade Guillierme) : 5’30 d’instabilitéIMG_3386 - N° 162 (Guillierme).JPG où il prend les rasets sur ses déplacements, ce qui le rends vulnérable au point d’en perdre ses principaux attributs. Aux ficelles, c’est un peu plus régulier, ça bouge moins, se disperse moins avec un plus d’activité des hommes jusqu’à cette longueur serrée derrière G. Montesinos. 2 Carmen plus retour avec une ficelle.

IMG_3398 - N° 070 (Blanc).JPGN°070 (Manade Blanc) : Beaucoup de gaspillage d’énergies de par sa mobilité constante et ses échappées en contrepiste (6) durant sa première moitié de course avant de se canaliser un peu plus. Une timide série, une poursuite intentionnée derrière N. Bénafitou et une anticipation derrière G. Montesinos laissent entrevoir son futur potentiel. Des Carmen(5) plus rentrée avec un gland.IMG_3424 - N°150 (Salierene).JPG

N°1150 (Manade Salierene) : Vif, Anticipatif, les hommes ne vont pas se bousculer. Même si son placement n’est pas parfait, ses réactions sont régulières. Chaque trajectoire est coupée, la longueur qui s’en suit est serrée, et parfois même conclue par la corne. Le Carmen final (entendu 5 fois) le récompense pour son comportement, porteur de sa 1ère ficelle fortement primée (150€).

N°151 (Manade Lagarde) : Ca va continuer sur le IMG_3434 - N° 151 (Lagarde).JPGmême rythme. Une domination flagrante. Il surveille, fonce sur tout, change de terrain pour trouver le combat, qui ne vient pas… Les rasets Se font de loin. Tout essai d’un peu plus prêt se conclu au fil des planches en plantant les cornes ou en se levant comme après M. Gougeon, J. Pinter ou N. Benafitou. En musique (jouée 3 fois) et sous de chaleureux applaudissements, il rentre ses attributs.

IMG_3449 - N°917 (Saumade).JPGN°917 (Manade Saumade) : D’entrée de positionne pour s’engager avec force sur les rasets les plus serrés, le tout néanmoins avec une relative franchise malgré ses menaces de la corne au saut. Dès la 3ème, alors que cocarde et glands sont partis, la passivité des hommes ne lui permet pas de se mettre en œuvre. Dommage. Rentre sa 1ère ficelle à 180 € avec le disque pour la 3ème fois. IMG_3475- N°0106 (Daumas).JPG

N°0106 (Manade Daumas) : Il a du répondant. Vaillant, la plupart de ses réparties se concluent pattes sur l’estribo. Sur les rasets allongés, l’engagement aux planches à l’arrivée est systématique comme après G. Montesinos, A. Ayme, N. Benafitou et R. Bruschet. Applaudit, son 8ème Carmen résonne à son retour au toril.

Texte et Photos Cyril Daniel

08/10/2017

BELLEGARDE - 07.10.17 - H.T.

Course du 07.10.17

SERIEUX ET RIGUEUR

IMG_2903mod.jpg

 

Bonne tenue  pour ce concours de manades qui ouvrait la fête avec des taureaux intéressants et sérieux face à des raseteurs  tous impliqués, qui ont travaillé à leur main, sans forcer le rythme. IMG_2912 GERMINAL - AUZOLLE.JPGMalgré ce, chaque biou dans son propre registre tient sa place et saisit l’opportunité offerte pour se mettre en valeur.

Germinal (Lautier N.572) : Des planches, se prête volontier au jeu en appuyant ses poursuites après Allam, Chekade, Martin et Auzolle ou il se dresse à l’arrivée. Honore les enchaînements avant de montrer un peu plus têtu en fin de course. 5 Carmen plus rentrée.
Métis (Daumas N.870) : Ses ripostes vives, tête basse et remuantes IMG_2922 METIS ALLAM.JPGn’inspirent guère les hommes qui ne donneront pas le rythme suffisant, surtout aux ficelles pour qu'il se donne pleinement. Par deux fois la corne passe en finition. Le disque 2 fois plus retour ficelles intactes.
IMG_2934 TRITON - AUZOLLE.JPGTriton (Aubanel N.927) : Franc bien que faisant légèrement le pas, dès la 4ème, il ne lui reste qu'une ficelle. S’imposant dans la domination, il se place, surveille, s'engage et oblige à dévier les trajectoires. Tape derrière Maurel et Chekade, le privant de son ultime attribut à la 14ème. Les honneurs trois fois.IMG_2970. TESTON - MAUREL.JPG
Teston (Lou Pantaï N.714) : Pas étouffé, saute deux fois ou tape à blanc. Raseté, se montre présent. Enferme et tamponne deux fois Rodriguez. Secoué, tient tête et répond La musique, jouée 3 fois le raccompagne ficelles en place.
IMG_2990 AKHENATON -CHEKADE.JPGAkhenaton (Salierene N.608) : Calme d'aspect, ses départs sont rapides et ses accélérations fulgurantes dans les longueurs. Se retoune vite dans les reprises. Ficelles en place, le disque résonne pour la 4ème fois.
Ruffier (Didelot Langlade N.948) : Quelle bravoure. IMG_3026 RUFFIER  RODRIGUEZ.JPGIl est présent sur tout et met par moment le turbot pour conclure et s’engager aux planches après Rodriguez et Auzolle. Puisant dans ses ressources et sans rendre les armes, il fait front. Rentre une ficelle avec la musique, jouée 4 fois en course.

Entrée : 220 - Organisateur : C.T l’Aficion - Présidence : N Nesty
Raseteurs Droitiers : A Chekade, D Maurel, L  Auzolle
Raseteurs Gauchers : V Rodriguez, F Allam, J Martin
Tourneurs : D Dunan, E Cuallado, J Dumas              Textes et Photos Cyril Daniel

19/03/2017

BELLEGARDE

Le sérieux d'une belle affiche

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

Galant met le turbo après Maxime Favier

La Jeunesse bellegardaise s'implique de belle manière et ses efforts de monter un plateau de qualité paient. La course est belle et le public satisfait. Les trophées récompensent Maxime Favier (aux points) et Youssef Zekraoui (animateur), c'est mérité ! L'entente en piste est bonne, Les 3 As (avec Katif) tiennent leur rôle, les jeunes Castell, Bressy ne font pas de la figuration et Robert se remarque en 2e partie.

Côté taureaux, c'est solide et intéressant. Saint-Eloi et sa générosité spectaculaire offrent le trophée à la manade La Galère, mais Galant de Saint-Germain est impressionnant dans le style cocardier finisseur. Tous les autres tiennent bien leur rôle.

Salme (Didelot-Langlade) se dégourdit d'abord les pattes et montre de l'entrain aux barrières (se soulève après Favier, Zekraoui) conservant son 2gland jusqu'à mi parcours. Avec un placement plus assuré aux ficelles, pose des difficultés.Ziko Katif assure, Bressy se fait quicher aux planches. Attentif et sérieux, rentre ses ficelles en musique.

Muscadin (Fournier).- Toujours à fond, il s'intéresse et se donne. A mi parcours, sélectionne un peu, Maxime Favier fait l'effort et, titillé, Muscadin conclut (2 fois), Garde ses ficelles bien difficiles d'accès à l'intérieur de ses petites cornes refermées. Rentre ses ficelles.

Calisse (Sylvéréal).- Véloce avec son physique profilé, il fait du large à grandes enjambées. Ses cornes fines et impressionnantes menacent. Katif et Zekraoui s'y collent pour des longueurs. Calisse s'emporte après Castell, Ziko, plusieur sfois. Surveille les départs et ferme la porte par quelques pas. Lâche ses ficelles sur les dernières minutes. Musique.

Après l'entracte, Oscar de La Galère vient saluer une dernière fois avant la retraite. 57 courses au compteur et de multiples trophées pour ce vétéran des pistes qui, à 16 ans, place deux belles conclusions en guise d'au revoir.

Campéon (Pagès).- Puissant, autoritaire, les hommes l'abordent prudemment d'autant qu'il se projette aux planches à chaque finition. Cocardier, sélectionne ses départs et choisit les invitations bien engagées. Raccompagne méchamment et apprécie les gauchers. Rentre ses ficelles en musique.

Galant (Saint-Germain).- Gros caractère qui impose son sens du combat. Repousse les hommes à la frontière, et le premier raset de Zekaroui est honoré au-dessus des planches. Fracasse après Favier, ne supporte pas grand monde dans son proche entourage, et s'approprie toute la piste. Avec beaucoup de méchanceté exprimée, honore les séries qu'il conclut de bon coeur (Favier, Robert). Taureau au registre complet très intéressant. Rentre une ficelle. Carmen.

 

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaiseSaint-Eloi (La Galère).- D'entrée tamponne à chaque occasion ce qui occasionne un multitude de coups de barrière très engagés. Favier, Zekraoui, Robert le plus souvent pour une tendance gauchère, mais aussi quelques actions d'envergure à droite Castell, Bressy. Une énorme générosité récompensée à maintes reprises et retour sur l'air de Bizet presque au terme.

Gotham de Roumanille montre de la fougue dans les séries et se hisse en finition, malgré son inexpérience. Les hommes jettent leurs derniers feux, la fatigue se fait sentir . Place à la remise des prix.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Samedi 18 mars. Niveau Avenir HT. Entrée : une grosse demi-arène. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Bressy, Robert, Castell, Katif. Gauchers : Favier, Zekraoui, El Mahboub. Tourneurs : F. Lopez, Cuallado, Lebrun, Roux.

Palmarès : meilleur raseteur aux points Maxime Favier. Meilleur animateur Youssef Zekraoui. Meilleur taureau : Saint-Eloi de La Galère, Galant de Sdaint-Germain aurait pu aussi bien y prétendre.

***********

Une belle action de Calisse

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

▼ Campéon

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

▼ Galant 

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

▼ Saint-Eloi

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

*********************

 

20/02/2017

COURSES AU PLAN

A Bellegarde, dimanche 19 février 2017

Des jeunes et des taureaux... 

Reportage photos de Georges Martin

Chaud... Chaud !

BELLEGARDE2PHGM.jpg

BELLEGARDE3PHGM.jpg

BELLEGARDE4PHGM.jpg

BELLEGARDE5PHGM.jpg

BELLEGARDE6PHGM.jpg

BELLEGARDE7PHGM.jpg

BELLEGARDE8PHGM.jpg

BELLEGARDE9PHGM.jpg

Manades Les Baumelles, Tommy, La Galère

*****************

16/10/2016

BELLEGARDE

Course du samedi 15 octobre 2016

A F. MARTIN et RUSCASSIER LE PRIX DE LA VILLE

DANS UNE TRES BONNE COURSE

bellegarde,Trophée de la Ville, course camarguaise

Entrée : 2/3 - Organisateurs : Commission des Festivités

Présidence : Bruno Pascal

Raseteurs Droitiers : V Marignan (sort au 5), S Dunan, J Soler, F Martin

Raseteurs Gauchers : N Benafitou, H Poujol, F Allam, Y Zekraoui, M Sanchez

Tourneurs : B Joseph, F Jockin, D Dunan, B Khaked

La piste des arènes bâchée avant les intempéries de l’avant-veille et de la veille, de la graisse de coude pour les bénévoles le matin pour les dernières retouches et c’est parti pour le Trophée de la Ville.  

Plus d’enjeux chez les hommes si ce n’est pour le prix du jour, et pourtant ça rasète sous l’emprise de  F Martin, Y Zekraoui, S Dunan, V Marignan Soler et N Benafitou par passages. Des taureaux qui ont du répondant et qui donnent de bonnes répliques  avec un petit plus pour Ruscassier et malgré la course faussée de Valat et la prestation d’Agassin qui nous a laissé sur notre faim.

Il n’en fallait pas plus pour passer un bon après-midi au pied de la Madone qui surplombe le village. Merci aux membres de la commission des festivités qui ont permis aux aficionas de passer l’après-midi sur les gradins sous un soleil radieux et pour leur plus grand plaisir : Celui de voir courir des biou.

bellegarde,Trophée de la Ville, course camarguaiseNoirlac (Michel) : Surpris aux pompons il se reprend aux ficelles. Ses réponses sont régulières, les plus étirées jusqu’aux planches où il se dresse. Acquérant un coup de tête, il rentre en musique, jouée 3 fois sa 2de ficelle. Il fallait un premier, il fut avec aisance.

  ⇑ Photo : Départ sur V. Marignan

Folco (Bon) : Malgré sa grosse carcasse, ilbellegarde,Trophée de la Ville, course camarguaise répond à chaque site  et pousse jusqu’à la limite où il s’écrase contre les planches (Soler 3, N Benafitou, Zekraoui 2, Dunan, Allam) ou les franchit (Zekraoui et Dunan. Ficelles autour des cornes joue le Carmen final qui avait retenti 7 fois.

Photo : Engagement tout en puissance sur S Dunan

bellegarde,Trophée de la Ville, course camarguaiseRuscassier (Caillan) : Vif, dès le 2d raset, coince Marignan aux planches. Puis cocardièrement parlant, il est au top. Consenti dans de bonnes conditions, ses réparties se concluent par des cornes menaçantes qui frôlent les planches ou il peut se lever (N Benafitou, Dunan, Zekraoui). 13’30 de qualités allouées par les honneurs à 5 reprises.

bellegarde,Trophée de la Ville, course camarguaiseMetis (Daumas) : Placé d’entrée, il répond promptement  en baissant la tête. 4 minutes pour cocarde et glands puis, les hommes hésitant ont moins d’activité. Il prend un raset, change de terrain et se replace. Tape derrière N Benafitou, Marignan et menace Zekraoui (Photo)  A 350 euros, il reste maître de sa 1 ere  ficelle. 7 Carmen plus rentrée.

Valat (Blanc) : Volontaire, il sort de son positionnement aux planches pour s’élancer dans une réplique qui peut être franche ou élancée (Soler, Dunan, Zekraoui, Martin). Les rasets s’intensifiant, il enchaîne mais hélas, l’humidité de la piste nuira à sa fin de course. Retour en musique qui avait résonné 5 fois.

Agassin (Les Baumelles) : Caractériel, il peut ignorer comme s’engager fortbellegarde,Trophée de la Ville, course camarguaise et conclure aux bois (Dunan, Martin 3, Allam et N Benafitou 2). Il sait le faire, il l’a prouvé, mais l’irrégularité a primé. 5 carmen plus rentrée ficelles intactes.

Photo : Puissant engagement derrière S Dunan ⇒

Persée (Lagarde) : Dès la sonnerie, sur un départ hésitant scotche Zekraoui contre les tubes. Vulnérable sur les rasets authentiques, il est plus bellegarde,Trophée de la Ville, course camarguaiseincisif sur ceux dont l’homme à sa portée. Tamponne Allam, s’envole derrière F. Martin, Dunan, Soler 2. Epuisé, il ne rend pas les armes et sauve ses ficelles au retenti du disque qui avait tourné 5 fois.

Action derrière J. Soler

 

                                 Texte et Photos Cyril Daniel

 

19/10/2013

BELLEGARDE *1re journée du Trophée de la Ville*

Vendredi 18 octobre 2013 - Niveau Avenir HT

ALBATOR CAPITAINE D'UN BON EQUIPAGE

bellegarde,albator de rousseau,course camarguaise

Albator et Loïc Auzolle

Cette première course du Trophée de la ville (finale aujourd'hui Vausamedi) draine une bonne entrée. L'affiche y est attrayante avec les jeunes Katif, Belgourari, R. Marquis et les confirmés Auzolle, Poujol, Moine, plus Dimitri Fougère qui fait son retour. Malgré l'attente du docteur qui dure 40 minutes et fait fuir quelques impatients, cela valait le coup d'attendre. L'ensemble des cocardiers est intéressant avec un Albator (Rousseau, 4e) en capitaine costaud, une très bonne première partie, et une seconde finissant barricadièrement avec Péléon. Pas de temps mort, côté crocheteur, ce qui donne du rythme et valorise les taureaux.

Vaunageol (Saint-Pierre).- Toujours en mouvement mais ne refuse aucun cite pour suivre jusqu'au ras des planches. Aux ficelles, un peu plus stable reste généreux pour quelques belles conclusions (Auzolle, Fougère). Les dernières minutes, il faut un peu plus le rentrer mais il place la corne après Moine, R. Marquis. Garde ses ficelles pour une bonne entame. 4 Carmen et retour.

Purpan (Fabre-Mailhan).- Vif mais brouillon, sur un bon mouvement d'Auzolle il se cabre. Entrepris sur un bon rythme, se place et sort en force à l'invite. Il se ménage un large espace, alors les tête-à-tête sont de qualité (Belgourari, Auzolle) et les enchaînements solides. Rentre ses ficelles très travaillées. 2 Carmen et retour.

bellegarde,albator de rousseau,course camarguaise◄ Avec Ziko - Caliste (Michel).- Baroule mais s'engage fort dans le cite avec une bonne pointe de vitesse. Attentif aux départs, R. Marquis le défie sous les applaudissements, Katif allonge. Aucun refus pour une première ficelle levée à la 12'30. Un bon quart d'heure de vaillance. 2 Carmen et retour.

Albator ( Rousseau).- De suite en place, il jette toute sa puissance dans les poursuites. Bien calé, ses sorties sur Marquis sont superbes, cornes pointées sur Belgourari pour des rasets de classe. Dominateur sur les attaques, se soulève après Auzolle, ça passe juste pour Rudy. 10'30 le 2e gland. Albator envoie une corne vengeresse en conclusion (Belgourari, Auzolle, Marquis, Katif). Un très bon quart d'heure, retour avec ses ficelles. 6 Carmen et retour.

Nîmois (Briaux).- Un début brouillon pour 4 minutes les pompons. Plus posé, aux ficelles, belle finition sur Auzolle, redouble sur Fougère. Sa rapidité corse les duels d'autant qu'il peut conclure. Volontaire, Nîmois se bat avec vigueur et conclut (Auzolle, Belgourari, Marquis, Belgourari) pour 13 minutes bien rythmées. 6 Carmen et retour.

Algar (Janin).- Un beau gabarit doté d'une bonne pointe de vitesse qui repousse les blancs hors de son périmètre. Cul au toril où il revient toujours, il n'inspire pas trop les blancs. Le raset d'attaque est pour les audacieux (Katif, Fougère, Auzolle), pour des enchaînements bien honorés par la suite. 14 minutes solides et Carmen au retour.

bellegarde,albator de rousseau,course camarguaisePéléon (Daumas).- Brave et franc sur le raset, c'est en finition qu'il se distingue. Il ne se jette pourtant pas pour rien. Les engagements de Rudy Marquis sont "émotionnants" mais l'envol très haut après Katif surprend tout le monde. Frappe encore après Poujol, Katif,  Marquis pour un final agréable. 6 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA
PHOTOS GEORGES MARTIN

Entrée : 3/4 d'arène. Organisateur : mairie. Président : Bruno Pascal. Raseteurs droitiers : Auzolle, Belgourari, Katif, Moine, Fougère. Gauchers : R. Marquis, Poujol. Tourneurs : Sagnier, Galibert, Estève, Mata.

D'autres photos sur https://picasaweb.google.fr/goyarene

26/10/2012

BELLEGARDE *VIDEOS DE JEROME CONTESTIN*

LA FETE

▼ Mercredi 17 octobre

▼ Vendredi 19 octobre

▼ Samedi 20 octobre

▼ Dimanche 21 octobre

A voir : www.imagin-video.com

 

Contact :
SOCIETE IMAG'IN - Jérôme Contestin - 1, rue de la Tuilerie 30127 Bellegarde
 tél. 06 22 91 51 74  - 04 66 37 77 93
 contestin.imagin@hotmail.fr

 

Rejoignez-nous sur Facebook : IMAG'IN Films taurins & Création audiovisuelle

05/11/2009

LES MINOTS DE LA PENA LOS SOMBREROS


PENA.JPGIls sont copains de lycée, aiment la fête, la musique et les taureaux. Normal dans la région et d'autant qu'ils habitent un village de biou où l'aficion est bien ancrée, à savoir Bellegarde. Alors, ni une ni deux, le mieux pour joindre pleinement l'utile à l'agréable, la bande de jeunes a créé la pena Los Sombreros. Ils se prénomment Norman, Flavio, Valentin, Renaud, Pierre, Charly, Joris, et Marco. Dimanche 25 octobre à Aureile (photo) c'était l'une de leur toute première journée complète, et le moins que l'on puisse écrire c'est que ce soit, en matinée aprés l'abrivado, à l'apéritif puis l'aprés-midi aux arènes et le soir au Bar Soler, ils ont assuré. Et ce sous les oreilles expertes de Maurice Belli ex leader et trompettiste de La Gardounenque qui en a conclu : "Ils sont pas mal ces minots tout l'avenir leur appartient". Quel plus beau compliment que celui d'un spécialiste surnommé la trompette d'or de la bouvine.

 P. P.

15/03/2009

BELLEGARDE : INAUGURATION DES ARENES

Dimanche 15 mars 2009

GAVOT ET VILLARD
LES PREMIERS LAUREATS

GAVO.jpg
Les deux vainqueurs.

 


DSC01786.jpg a.jpg11h30 : la foule est au rendez-vous ! Villageois, gens de métier, de bouvine, les Arlésiennes et  la peña La Gardounenque fin prêts pour l’inauguration des arènes. Juan Martinez, maire et conseiller général, insiste sur le pouvoir des traditions et le devoir de les faire perdurer avant de couper  le ruban et d’ouvrir le grand portail en fer forgé de la nouvelle structure. Celle-ci aux nouvelles normes se présente très ensoleillée, seuls quatre platanes de l’ancien plan subsistent. Côté visibilité, hormis le premier rang, toujours trop éloigné, les spectateurs sont bien installés sur les gradins en béton. La piste inchangée convient aussi bien aux hommes qu’aux cocardiers qui avaient rendez-vous à 15h, pour le concours.
RAM.jpgRamuncho de Guillierme coupe lui aussi le ruban inaugural en sortant du toril. Puis impose une sévère réserve. Les hommes ne trouvent pas la solution et lui laissent son second gland. Musique. Gregau de Fabre-Mailhan s’est donné sans retenue et après quelques allonges, il entend le disque dans onze minutes. Sévero de Ribaud, le vieux briscard en a encore sous les sabots. Des belles répliques toujours dangereuses à l’arrivée pour plusieurs fois les honneurs et une ficelle au toril.
Avec Gavot du Pantaï, c’est tout bon ! Placement, déplacement, anticipations et finitions dangereuses avec la corne. Ses enfermées et son sérieux lui valent ainsi de nombreux Carmen et le prix de la journée. Brillant dans les enchaînements, Leventi de Plo résiste neuf minutes plusieurs fois honorées. Distrait et désordonné, Co Blanco de Lautier a du mal à rentrer dans sa course. Cependant, quelques belles actions déclenchent le disque. Une ficelle au toril. Encore un peu tendre pour ce niveau, Estrelloun de Caillan s’en sort toutefois remarquablement bien en étant un excellent barricadier. Musique maintes fois.
Des dix raseteurs, Villard, Auzolle, Poujol, Moutet et Rey sont les plus constants.


Texte et photos Luc PERO

RAMUNCHO.jpg
RAMUNCHO - Villard
VANNIER.jpg
VANNIER - Moutet
SEVERO.jpg
SEVERO - Villard
GAVOT.jpg
GAVOT - Poujol
LEVENTI.jpg
LEVENTI - Villard
CO-BLANCO.jpg
CO-BLANCO - Martinez
ESTRELLOUN.jpg
ESTRELLOUN - Villard