Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/11/2012

JONQUIERES SAINT-VINCENT

Dimanche 18 novembre 2012

La recette d'une belle clôture

 jonquières,ct l'aficion,bon,cuillé,courses camarguaises

Sous les ors des platanes, les gradins affichent archi plein.

Une pincée de chance pour une météo conciliante. Un club taurin enthousiaste - L'Aficion - éclatant de jeunesse  autour de son président Rachid. Des manadiers et bayles en phase. Un plan à la bonne dimension où la proximité avec les cocardiers et les raseteurs participe à l'ambiance. Des spectateurs en nombre qui veulent emmagasiner le maximum d'images avant la trêve hivernale. Des cocardiers jeunes et fougueux pleins de promesses. Et voilà une clôture bien dans l'esprit des amoureux de la bouvine qui couronne la bonne saison jonquiéroise et la temporada taurine 2012. 

jonquières,ct l'aficion,bon,cuillé,courses camarguaisesBien avant l'heure, la halle du marché déborde de voitures, et les spectateurs se pressent sur les étagères. Rachid accueille tout le monde avec sa bonhommie habituelle,  les raseteurs se chauffent, dans les chars et au toril, ça bacèle à tout va, les jeunes cocardiers s'impatientent. Au final, le 845 de Cuillé, 5e, et le 703 de Bon 6e, (◄photo) ressortent pour les prestations les plus abouties dans cet ensemble de taureaux très jeunes (3 à 5 ans), remarquables de présentation, et dont les qualités naissantes témoignent de la bonne santé des deux manades présentes.

Le N.701 de la manade Bon est en piste, ses glands aux couleurs de la manade ravissent le public, et déjà les afeciouna réservent ces attributs aux raseteurs. Il n'y en aura pas pour tout le monde. Très sollicité, le jeune taureau se montre vaillant sous les assauts. Se livre avec rythme et garde une ficelle. Bonne entrée en matière. 4 Carmen et retour.
L'étalon N.834 de Cuillé est impressionnant de fougue. Toujours le long des planches, un peu brouillon, il s'enrage après les planches. Les blancs ne lui font pas de cadeaux mais ne lèveront que sa cocarde. Musique.
Avec son moure de bébé, le N.926 de Bon s'escampe de bon coeur après Grammatico. Naïf, les grosses séries le laissent langue pendante mais il garde du jus pour encore sauter après Moine. Rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.
Le 841 de Cuillé est un tau froid et réfléchi. Pousse fort après Moine, Grammatico cambre les reins, ça passe juste. Errik fait le job. L'étalon se réserve parfois, démonte les barrières, saute après... pour 8 minutes les glands. Laisse une impression mitigée, rentre une ficelle, 2 Carmen et retour.

 

jonquières,ct l'aficion,bon,cuillé,courses camarguaises

(▲ photo) A la reprise, le 845 de Cuillé, affiche sa méchanceté, casse tout, saute, râle et s'approprie la piste. S'envoie méchamment sur Aroca, Salinesi. De magnifiques et nombreux engagements aux planches après Ruiz, Aroca, Grammatico... Errik pour la cocarde et un gland, ce sera tout pour cet étalon aux nombreuses qualités. 6 Carmen et retour.

jonquières,ct l'aficion,bon,cuillé,courses camarguaises

Magnifique étalon, (▲ photo) ce 703 de Bon (baptisé Folco). Cul aux planches, il fait cogiter les blancs. Errik pour les premiers rasets. Imposant par son gabarit, sérieux dans son occupation de la piste, ses conclusions sont abouties. Un, deux rasets et il frappe (Errik, Grammatico, Moine, Ruiz). Un sérieux client qui rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Plus léger le 833 de Cuillé, se jette à fond dans les enchaînements. Les raseteurs lèvent le pied, le taureau manquera de sollicitations. Placé, se livre, une belle conclusions sur Ruiz, et un saut par surprise, pour un gland qui rentre. 2 Carmen et retour.
Le dernier cocardier de la saison, N.841 de Bon est tout neuf. Il pète le feu et les gradins s'animent. Saute haut, court partout, rode, chasse. Leste, désordonné mais plein de vie, sa fougue réjouit les étagères, et l'ultime raset de la temporada pour David Moine. Carmen.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Entrée : archi plein. Organisateur : CT L'Aficion. Président : Garcin. Raseteurs droitiers : Grammatico, Moine, Aroca, Salinesi. Gauchers : Errik, Lafare (claquage au 3e), Ruiz. Tourneurs : Joseph, Lieballe.


08/08/2010

SOMMIERES *Avenir*

Samedi 7 Aout 2010

PANADERO ET CHAMBOA POUR LE FINAL

DSC04605.jpg h.jpg
On était venu voir MASCARAT...on a apprécié PANADERO et CHAMBOA. Une demi arène, JL Herleman au micro et sept raseteurs aidés de quatre tourneurs à la Capelado. Ayme, Guyon, Allam, N.Benafitou, Martin, Ricci et Canalés ont travaillé selon leur possibilité et ont fait au mieux pour animer cette complète de Bon. Passons sur les trois premiers qui n'ont pas enthousiasmé, FAN LA BISE pour 11mn sans éclats, RACANELpour 8 mn vaillantes et trois Carmen généreux, ROCCIO avec seize sauts, seul, à retardement ou à côté. Deux véritables actions dans quatorze minutes. Musique vivement contestée à son retour. Aprés la glace et les chichis, MASCARAT, sort sans trop d'envie et se colle de suite aux planches. Dérangé il s'évade en contre-piste et trouve l'endroit plaisant. Attaqué il se dépêche de retrouver son refuge. Une grosse action sur Benafitou, un gland au toril, musique et bronca générale. PANADERO (Photo en bas) nous sort de la panade avec un comportement batailleur et spectaculaire. Il brise plusieurs fois les planches derrière Martin, Canalés, Ayme, Benafitou, Guyon pour une tonne de Carmen et ses ficelles au Mas de Peint. CHAMBOA, (Photo en haut) jeune il saute sur tout blanc qui remue. Volontaire il ne rechigne pas dans les séries, les actions aux planches. Une envolée sur Benafitou et des Carmen.
Texte et Photos Luc PERO
DSC04589.jpg h.jpg

31/03/2009

CAVAILLON - TRIDENT D'OR 1ère SERIE

 

affiche 11 avril copie.jpg