Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/04/2009

ST REMY DE PROVENCE - 2 MAI

 

Samedi 2 mai_v3.jpg

25/03/2009

VISITE CHEZ " L'ARTISAN MANADIER "

 

POUR LE PLAISIR... ♫ ♫ ♫

APIS.jpg
APIS le taù de la manade.
CRESPIN.jpgIl se définit lui même, comme un artisan de la profession. Henri Gibert le pélot de la manade du Brestalou (une S.C.E.A) opère sur un petit domaine, avec un petit effectif en nombre de têtes, pas de structures pour accueillir et commercialiser son élevage, pas d'activités taurines autres que la course camarguaise. Le but de l'entreprise est simple: une sélection rigoureuse, calculée, réfléchie pour obtenir les meilleurs résultats, afin de présenter des cocardiers et des cocardières au meilleur standard possible. "Si rien n'est fait au hasard, il faut être patient, observateur, persérant, et avoir une grande passion..." nous confie-t'il ! Ensuite il est certain que Mère nature est là pour mettre ses barrières et apporter ses lots de surprises. Depuis la création de la manade les satisfactions n'ont pas manqué avec des vaches tout d'abord: FLORETTE (cocardière d'Or 2000), FUGUEUSE, OLYMPE, EMERAUDE pour n'en citer que quelques unes. Mais aussi avec les taureaux: VENEUR, MAZEL et surtout MONTVERT qui a quelque peu bousculé les données pré-établies. Aujourd'hui ce sont trois heureux retraités, par le mauvais sort pour MONTVERT qui a dû hélas abréger sa carrière pour des ennuis osseux. Mais APIS, RABOLIOT, TYPHON sont là pour défendre les couleurs (Noir, blanc, bleu), avec les jeunes pousses CRESPIN (photo çi-dessus), JAFFAR, PHARAON, ZEUS etc.
Henri est confiant pour l'avenir et continue à travailler en chantant  sûrement: "Pour le plaisir ♫ ♫ ♫" car c'est sa motivation principale !
Texte et Photos Luc PERO
MONTVERT 2.jpg
MONTVERT
PHARAON.jpg
PHARAON
ZEUS.jpg
ZEUS
EMERAUDE et FLORETTE.jpg
EMERAUDE et FLORETTE deux retraitées au soleil...
VEAU.jpg
Première naissance 2009... un mâle !

13/04/2008

SAINT-CHAPTES 12-04 *Avenir*

MONTVERT LE SORCIER NOIR

e598abe0551bfb186746918c4a0c1eb3.jpg
Y a le feu !!! avec MONTVERT
Les gradins étaient copieusement garnis à l'heure où le président de course Daniel Couderc invite les hommes à prendre part à la capelado. Loïc Auzolle se fera apprécier tout au long de la course pour la constance au travail et la 52cb89fdc30adb3985b4c37ca7a8cb1f.jpgqualité de ses rasets. B.Villard égal à lui même, D. Martin-Cocher volontaire, Ricci, Grammatico, Moine, Four complètent l'équipe aidés des tourneurs T.Dengerma, Fouque, T.Garrido et Rouveyrolles.
La complète du Brestalou qui était proposée a donné de beaux échanges. Variée dans sa composition tous les cocardiers ont fait honneur à leur devise.
◄ MONTVERT alimente et entretien sa légende en rentrant une fois de plus sa cocarde. Diabolique pour certains, rousiguon pour d'autres, il ne laisse personne indifférent et met la pression sur les raseteurs.
VENEUR, le doyen sort avec le pétard d'un ternen et offre de belles répliques. Puis au fil des minutes il s'éteint mais se réveille en fin de quart d'heure. Une ficelle au toril et six Carmen.
RABOLIOT, une volonté à toute épreuve qu'il met en pratique dans des séries pour dix minutes, cinq fois récompensées.
MAZEL, avec métier il mène intelligemment sa course. Il accepte les enchaînements, conclut parfois au terme et anticipe sur les longs cites. Sauve une ficelle et entend quatre Carmen.
MONTVERT, grande, moyenne, petite piste le taureau est le maître partout ! Qu'on se le dise ! Intransigeant avec les tourneurs (T.Garrido frôle la blessure), coquin avec les gauchers quand il fait mine de s'engager, machiavélique avec les droitiers à qui il refuse le droit de lui toucher la tête, le bioù règne en seigneur. Auzolle lui coupe sa cocarde, Villard tente plusieurs fois de la lui ravir, Four prend des risques en voulant le "carotter", Martin-Cocher essaie et comme souvent c'est fièrement que Montvert rentre son ruban rouge au toril. Des Carmen et des bravos.
APIS, le bellâtre n'a pas que sa beauté comme atout. Sa rapidité et ses puissantes enfermées en font un cocardier complet, régulier et intéressant. Des longues séries lui valent plusieurs Carmen dans onze bonnes minutes.
TYPHON, pour clôturer le jeune et fougueux cocardier apporte le spectacle aux barricades en se soulevant plusieurs fois sur Auzolle, Villard, Four. Deux sauts derrière Villard et Auzolle il n'en fallait pas plus pour finir en beauté. Bien aussi dans les droite-gauche il entend plusieurs fois le disque.
Texte et Photos Luc PERO
febc963c98d17184ca35b32912984839.jpg
VENEUR - Auzolle
9bb0b9609065bb25472cf736ab22193c.jpg
RABOLIOT - Martin-Cocher
028001dc523cbebe4eaa1630847fb37c.jpg
MAZEL - Villard
dcf50df87544edf6da919e78b106346b.jpg
APIS - Villard
a0ba2ff8d4fbacef78916c8761c92a4c.jpg
TYPHON - Auzolle

*************************
MONVERT
d1f6b17ae5c7988ce861318f6db15f57.jpg
Pantalon troué pour Garrido
5093b8d31c5d50e1568ed95d6176edde.jpg
On cogite...
beadb4d5400745219a1a5a40763e6c29.jpg
C'est compliqué...
26e9a54565345fc16a20486e288088cf.jpg
C'est toujours compliqué...
618e6d0b95668209d1b36ef047ccf13b.jpg
Et ça continue ...