Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/08/2010

MONTFRIN *Avenir *

Mardi 3 Aout 2010

FINALE DU 52ème GLAND D'OR

GUYON ET BRUTUS, MAIS GRAMMATICO ET PATTON AUSSI !

GUYON.jpg

Palmarés final

1 - Rémi GUYON
2 - Fabien GRAMMATICO
Meilleur animateur - Maxime FAVIER

Meilleur cocardier de la Finale - BRUTUS de Lautier
Meilleurs cocardiers de la compétition - VERAN de Allard et LAVANDIN du Rhône

 Gradins combles, ambiance de circonstance pour ce concours qui a surtout pris de la dimension avec les prestations de BRUTUS et de PATTON. Les hommes emmenés par le duo leader du Trophée des Raseteurs (Eh oui ! n'en déplaise à certains...): Guyon-Grammatico, ont travaillé sans relâche et salutairement pour les cocardiers. Favier souvent à la limite du hors-jeu à fait plaisir au public. Luc Allemand à la présidence n'a eu aucunes difficultés pour diriger les débats.

ARISTOTE de Chauvet, démarre fort ! avant la sonnerie d'attaque il s'envoie méchament sur Grammatico et le placarde contre le refuge ! ensuite ce sont sept belles minutes avec deux Carmen. Et soudain, il décide de jeter l'ancre devant le toril jusqu'à son retour au toril avec ses ficelles.
CABARET de Ribaud, il va avaler tous les cites pendant quinze minutes, mais à son rythme. Favier le tire à l'extrême et il passe le museau. Deux Carmen et une ficelle au toril.
RABINA de Guillierme, se chauffe au fil des nombreuses provocations et améliore ainsi ses finitions qui finissent par devenir trés dangereuses. Aucuns refus et une ficelle au retour avec quatre Carmen entendus.
RAIMU de Fabre-Mailhan, un grand classique qui prend toutes les attaques et les bonifie à son avantage. Des enchainements quatre fois récompensés pour treize minutes agréables.
PATTON du Joncas, handicap visuel oblige il est compliqué. Craint il se rend vite maître de la situation et dirige avec maestria les opérations. Anticipations, finitions, placement adéquat tout son registre est étalé dans quinze minutes plusieurs fois honorées.
BRUTUS de Lautier,(Photos) une course de cocardier supérieur pour ce biou qui devrait visiter le niveau supérieur trés rapidement car il domine le programme actuel assez facilement. Jamais en défaut il maîtrise cocardièrement et spectaculairement son devoir pour enfermer ses ficells et entendre des Carmen.
CATOULI de Blanc, hors-points, promène et pas trop raseté saute seul et parfois aprés lorsqu'il est sollicité. Rien de sensationnel dans quinze minutes. Musique.

Texte et Photos Luc PERO

 K0010.jpg

 

05/08/2009

MONTFRIN 51e GLAND D'OR

Mardi 4 Aout 2009

AYME, SCHULLER POUR LES BLANCS
VASEL, BRUTUS POUR LES NOIRS

A.jpg
Une finale de médiocre qualité

Les gradins sont combles pour cette finale quand Luc Allemand le président de course reçoit les raseteurs de la capelado. Ayme vainqueur avec 102 pts devance Schuller 71 pts qui empoche aussi le prix du meilleur animateur. VAZEL de Chauvet s'adjuge le Souvenir Pierre Vignon, BRUTUS le prix du meilleur cocardier et OUNDO celui du meilleur barricadier. Présents aussi en piste Aliaga, Cartalade, Sanchez, Errik, C.Chanat, Guyon et Estevan.

RIQUET de Ribaud est un premier de choc, pas trés chic avec les hommes surtout les droitiers qu'il snobe et conserve ainsi un gland.
CABALLERO de Guillierme plus retors qu'à son habitude il délivre cependant quelques bonnes actions. 10 mn.
DIAMOND de Lautier collé aux barrières il ne vient pas à tous les coups et envoie de la corne au passage. Enferme une ficelle.
MAZARIN du Joncas les pompons levés c'est coup sur coup deux grosses actions. Un saut sur Aliaga et un puissant coup de butoir sur Guyon. Puis bravement se livre mais sans panache. 11 mn. Musique trois fois.
VAZEL de Chauvet deux grandes enfermées sur Schuller, dont une où le raseteur est accroché à la ceinture du pantalon au moment du saut. Ensuite du bon et du moins bon. Ficelles au toril plusieurs fois la musique et le prix du jour.
BRECHU de Cuillé quatre minutes de course...
PALUNIE de Fabre-Mailhan (hp) beaucoup trop de déchets dans une course par moments spectaculaire, mais c'était loin du final attendu. Musique.

Texte et Photos Luc PERO

A1.jpg
Anthony AYME le vainqueur
A2.jpg
Mathieu SCHULLER un superbe animateur.

02/08/2009

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 2 août 2009

QUATRE HOMMES AU CHARBON

St OMER.jpg
Mathieu Schuller et ST OMER ont tout donné...
Entrée : plein. Organisateur : CT Lou Pougaou. Président : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : Ayme, Schuller, Dumas, Estevan (se retire au 5e, choc à la face contre les gradins).  Gauchers : Aliaga, M. Sanchez (sort au 4e ennui musculaire). Tourneurs : Causse, Rouveyrolles, Sanchez.

Six à la capelado, quatre au final, et ce ne sont que des éloges que nous adressons aux tenues blanches. Pour le Gland d’Or, Ayme assure, avant la finale, sa première place et Schuller se positionne en second. Côté cocardiers, ils ont tous assuré avec leurs qualités respectives.
Bison (Fabre-Mailhan).- D’entrée enferme sérieusement Sanchez. Schuller l’entreprend et lui ravit ses principaux attributs. Il donne de bonnes répliques bien conclues avec un saut sur Estevan. Schuller encore lève la 1re ficelle. 11 minutes et 4 Carmen.
Montfrin.jpgOurasi (La Galère).- Toujours en mouvement, il longe les barricades et lorsque les hommes arrivent à le coincer, il se livre dans des "droites-gauches" intéressants. Quelques évasions inutiles. 4 Carmen en course en 14 minutes.
Beaucairois (Chauvet).- Un petit gabarit qui se défend par son placement et sa rapidité. Les hommes cogitent car Beaucairois anticipe. Il faut attendre la 10e minute pour que ses ficelles soient primées. Dominateur, il les conserve et rentre en musique déjà entendue.
Brutus (Lautier).- Il change souvent de terrain mais se replace chaque fois au bon endroit. Ses finitions sont dangereuses, spectaculaires et ses anticipations dérangent. En bref, il domine outrageusement. Seul Schuller, Aliaga se donnent les moyens de l’affronter. 4 Carmen et ficelles au toril.
Saint-Omer (Guillierme).- Quel cœur, alors que ça tombe sur lui, il se bat avec beaucoup de brio et multiplie enchaînements et finitions. Sans aucun refus, avec une formidable énergie, le biòu éclabousse les gradins par sa brillante prestation. Rentre une ficelle. Une multitude de Carmen.
Papagaï (Lagarde).- D’un sang généreux dès les premiers cites, il s’envoie sur Dumas, puis explose sur Schuller, Ayme. Aux ficelles, le travail manque (4 hommes) et Papagaï patronne. Un énorme coup sur Aliaga et ses ficelles rentrent. Des Carmen.
Richelieu (Bon, hp).- A montré des dispositions barricadières (Dumas, Aliaga, Schuller). Musique.

Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Schuller, 23 points ; Ayme, 17 ; Aliaga, 8.
Trophée des Raseteurs : Estevan, 6 ; Dumas, 1.
PAPAGAI.jpg
Jerôme Dumas s'est beaucoup investi comme içi avec PAPAGAI
***********************
CLASSEMENT DU GLAND D'OR
AVANT LA FINALE (Mardi 4 Aout)
A. AYME 94 Pts
M. SCHULLER 53 Pts
F. SABDE 38 Pts
N. VIOLET 24 Pts