Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/08/2017

LE CRES *TROPHEE DES AS*

Mercredi 23 août 2017

Aliaga, I. Benafitou et Camerone
pour le 3 M et la Garrigue

Jérémy Aliaga mène la course avec assiduité et un travail sérieux. Il trouve récompense par le prix de la 7e journée du Trophée 3 M avec le cocardier Camerone de la manade Paulin qui fait tonner le canon. Ilias Benafitou, lui, s’octroie le 45e Trophée de la Garrigue aux points. Une course plaisante où Malibu de la manade Thibaud, 7 ans, se fait remarquer à ce niveau des As devant 11 raseteurs qui, certes sur un rythme aoûtien, pèsent quand même sur les débats. L’ouverture par les cavaliers de Gallus et Régine Pascal est charmante avec un joli décorum. Un coup de cœur est remis à Guy Vergnes, ancien président, par la nouvelle équipe du Joujou
Boudet (Les Baumelles).- Chasse le long des planches, se pose un temps ou se décale et tricote parfois en direction des avant-bras. Repousse les importuns, retient sa charge mais, secoué, serre Marignan de près. Rentre ses ficelles. 1 Carmen.
Malibu (Thibaud).- D’entrée montre son agressivité en se jetant aux planches après Marignan, Vic. Bien campé, aux ficelles, envoie de méchants coups de semonce en finition. M.Favier prend une pointe qui ouvre une ancienne blessure et doit sortir. Les hommes marquent le coup. Malibu, s’il ne vient pas à chaque invite, reste concentré, attentif à tous les départs et finit par un gros engagement sur Aliaga. Très intéressant. 6 Carmen et retour.
Pedro (Lautier).- Coupe volontiers la route aux hommes, sans se placer vraiment, mais toujours prêt à collaborer. Leste sur les reprises et pouvant taper droit devant. Quelques anticipations et longueurs dont une très serrée sur Benafitou et garde ses ficelles. 7 Carmen et retour.
Vauban (Paulin).- Pas trop concerné aux rubans, bien embarqué par Aliaga, I. Benafitou, Katif, il fait la planche. Mais prend les invites à contrecœur. S’anime sur un tempo plus rythmé (à la 1re ficelle ouverte) et s’envoie à plusieurs reprises. Mais sans convaincre. Rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.
Ramier (Brestalou).- Droite-gauche à fond. Sa vitesse corse le jeu, son manque de placement le dessert mais il reste bon partenaire. De multiples séries, se rebelle et envoie les cornes après Oudjit pour 8’30 rythmées. 5 Carmen et retour.
Camerone (Paulin).- Expérimenté, c’est lui qui règle la musique. Sans se poser vraiment, il choisit ses cibles après qui il explose lourdement aux planches. Une dizaine d’impacts (pour autant de Carmen) méchamment frappés et rentre ses ficelles en musique.


MARTINE ALIAGA

Trophée des As : I. Benafitou, 18 points ; Aliaga, 9 ; Ouffe, 4 ; Favier, 3 ; Marignan, 2 ; Ciacchini, 2.
Trophée Honneur : Oudjit, 12 points ; Vic, 10.
Course du mardi 22 août. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT Joujou. Président : T. Tosas. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Katif, Marignan, Vic, Oudjit, Ciacchini. Gauchers : Aliaga, M. Favier (sort au 2e), Y. Martin, Méric. Tourneurs : Garcia, Bensalah, Daniel, Estève.

12/04/2015

VAUVERT *TROPHEE DES AS*

Dimanche 12 avril 2015 - 1re journée du Camargue Médical

IMG_9241.JPG

Camerone... le physique et le moral !

 IMG_9257.JPG

 Du soleil, des taureaux  cocardiers et une équipe de raseteurs qui a fonctionné, voilà une belle après-midi à Vauvert. Il n’a manqué qu’un “chouia” d’intensité pour s’enflammer. Après une bonne première partie sérieuse mais rythmée où Patton, Vincent et Gregau tiennent chacun leur rôle, Chico (5e) passe bien mais c’est Camerone (6e) qui accomplit le quart d’heure le plus emballant. Citons Auzolle et Chekade pour les plus belles actions et pour leur régularité à tous les taureaux.

Patton (Le Joncas).- Dans l’effervescence du début de course, il appuie ses finitions à plusieurs reprises. Excelle dans les séries. Aux ficelles ce n’est pas la cohue surtout quand il se place. Quelques belles anticipations et conclusions et il rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Vincent (Aubanel-Baroncelli).- Sa tactique est sans faille, un raset ou deux où il s’engage fort puis se dégage. Belle série pour la première ficelle ouverte, pousse après Auzolle et se bat avec vigueur. Auzolle, très entreprenant, fait les deux ficelles. 14 minutes cocardières. 3 Carmen et retour.

Jacob (Saumade).- Une rafale le cueille aux pompons. Aux ficelles, il se prête bravement au jeu et appuie jusqu’aux planches. En tête à tête, il pousse fort après l’homme. Entrepris sur la fin, avec la fatigue, il pâtit du rythme. 12 minutes. 4 Carmen et retour.

Gregau (Gillet).- Leste, il enchaîne cornes pointées. Mais bien vite, il se décale souvent et ses ripostes manquent d’intensité malgré quelques belles charges (Auzolle, Carmen). Les hommes le délaissent un peu et il rentre ses ficelles avec un Carmen contesté.

Chico (Lautier).- Répond présent à chaque cite, s’enfile allègrement de grosses séries en changeant opportunément de terrain. Fait le job sans s’enflammer et quelques séquences où il temporise. 12 minutes. 4 Carmen et retour.

Camerone (Paulin).- Magnifique taureau, offensif et querelleur. Enchaîne franchement, sans un refus avec une préférence pour les droitiers sur lesquels il s’envoie volontiers. Amine Chekade s’entend à merveille avec lui et l’entraîne dans de longs rasets avec éclats aux planches. Auzolle aussi. Une douzaine d’actions pour un presque quart d’heure enthousiasmant. 8 Carmen  et retour.

Mécano (Blatière-Bessac, hp).- Pas assez sollicité, il fait quand même voir sa méchanceté en se propulsant sur Auzolle. Cul aux planches, il lance quelques bonnes ripostes où il manque un peu de tonus. A revoir raseté. Rentre une ficelle, au terme de son quart d’heure avec 2 Carmen et retour.

TEXTE ET PHOTOS

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Auzolle 26 points ; Chekade, 15 ; Four, 8 ; Ayme, 6 ; Favier et Martin, 4 ; Poujol, 2.

Trophée des Raseteurs : Jourdan, 12 ; Oudjit, 4