Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/10/2011

ARLES *FINALE AS* CAPELADO (3)

A.jpg

Sur les barrières rouges s'inscrivent les Biou d'Or et les raseteurs qui ont écrit l'histoire de la course camarguaise et du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence. Et chacun des 9 000 spectateurs (environ) de découvrir ou se rémémorer ses héros au rythme des indispensables penas La Gardounenque et Saint-Etienne-du-Grès. Un bouquet de jeunes "Mireille" symbolise en noir et blanc, les couleurs majeures de la piste. Un duo équestre et des reprises de gardians et Amazones pour recevoir la Confrérie des gardians, la Nacioun Gardiano, la Reine d'Arles Astrid Giraud et ses demoiselles d'honneur en grande tenue.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Les descendants des fondateurs du Trophée Taurin
les représentants de la Commission


finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaiseEntrent alors les descendants des fondateurs du Trophée Taurin (Marius Gardiol, Paul Laurent et Georges Thiel) : Magali Gardiol, Henri Laurent et "Petit Paul", Jean-Pierre Thiel. les représentants de la Commission du Trophée Taurin Yvan Villard, Philippe Gibert et Aimé Hugon. Tous les manadiers qui ont reçu le Biou d'Or (Manades Bilhaud, Thibaud, Aubanel, Languedoc, (◄ photo Nicole Rebuffat pour Pascalet 1980) Rebuffat, Janin, Le Joncas, Rouquette, Boch, Lautier, Nicollin, Guillierme, Fabre-Mailhan, Chauvet, Cuillé, finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaiseSaumade, Blatière, Lafont et Laurent (► Patrick Laurent pour Tigre 1959 et 1960, Caraque 1962,  Loustic 1965, 1966 et 1967, Gardaon 1974, Goya 1976, Fidélio 1985, Filou 1987, Banco 1990, Rubis 1997).

Et les raseteurs de la finale de se présenter en piste pour une haie d'honneur à l'un des leurs qui termine sa carrière Bari Khaled

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Belle initiative sur les barrières avec les noms des différents vainqueurs.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Les supporters de Garlan des Baumelles.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Belle ambiance dans les gradins.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Les Mireilles.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Le petit Paul Laurent accompagné de Laura Cavallini et Astrid Giraud.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

▲ Hélène Fabre accompagnée de Jacques et Pascal Mailhan.

finale du trophée des as,arles,capelado,course camarguaise

 ▲ La capélado avec Bari Khaled en invité d'honneur.

04/10/2011

SAINT-MARTIN-DE-CRAU - FINALE DU TROPHEE DES RASETEURS - CAPELADO

Samedi 1er octobre 2011


LA PERFORMANCE DE JEAN MARIGNAN


saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaiseJean Marignan peint. Au centre de la piste, quelques traits efficaces au milieu des galets de la Crau stylisés sur le sable. Quatre toiles pour dire tout son amour du pays, des traditions, des cocardiers et des raseteurs. Autour, les bergers, les attelages d’ânes, de chevaux lourds ouvrent la route aux vieilles faucheuses ou emballeuses du célébrissime foin de Crau. Là une ribambelle de joyeux minots....
Puis s’ouvre le grand portail sur les Arlésiennes portant chacune le portrait d’un des Biòu d’Or décernés par le Trophée Taurin depuis 1954, c’est-à-dire 45 toiles.
Soudain 60 ans de courses camarguaises déroulent les années, les manades et leurs grands cocardiers. L’œuvre d’une vie d’artiste, celle de Jean Marignan. Unique.
Et malicieusement, le peintre ajoute : « Bon, entre nous, je commencerai le 46e Biòu d’Or, demain soir (NDLR dimanche), après le vote de la commission ! ».
La Crau inspire les artistes et ancre les manades telles celles d’Albert Chapelle, Lescot, Brugeas ou Gillet, présentées en bonne place pour cette capelado colorée rehaussée par l’éclat de la Reine d’Arles et de ses demoiselles d’honneur.
Les manadiers des cocardiers de la finale mis à l’honneur, La Gardounenque pouvait scander le début de la course et les raseteurs accueillir leur président Nicolas Noguera pour sa dernière participation.

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise


MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER
 & ERIC AUPHAN

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise


Capelado orchestrée par Patrice Blanc, groupes Li Coudelet Dansaïre et Li Provençau de Saint-Martin-de-Crau, l’Etoile de l’Avenir d’Arles, de Raphèles et de Mouriès, les ânes d’Edouard de Tarascon.

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

 saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

saint-martin-de-crau,jean marignan,performance,capelado,course camarguaise

 

22/10/2010

UN HOMME, UNE CAPELADO...

Monsieur Patrice BLANC

 

18x8.jpg

 

DSC05942.jpgSi on ne le voit pas aux arènes ou lors de manifestations locales, c’est qu’il est en France ou à l’Etranger pour chanter des opérettes ou de l’Opéra depuis maintenant environ 10 ans… c’est le temps nécessaire de formation musicale et technique pour un chanteur d’accéder sur des scènes.
"J’ai ainsi eu la chance que ma passion devienne mon métier.
Enfant, j’étais membre du groupe folklorique local "Les Olivarelles" de Mouriès. Je jouais du galoubet tambourin. Avec ce groupe, j’ai appris à aimer la tradition, j’ai voyagé, effectué des échanges avec des groupes d’autres régions de France et d’Europe. C’est comme cela que m’est venue cette passion pour notre culture et le costume.
Depuis l’âge de 14 ans, j’ai ma place à l’année aux arènes de Mouriès, et, je suis un féru de taureaux, déjà à l’époque j’allais avec des amis de Mouriès à toutes les courses de Provence et du Languedoc. Adjoint au Maire de Mouriès en charge des questions de la 10x14.jpgCulture et des Traditions. Je ne me sens pas comme un passéiste, mais comme un novateur à mon niveau. J’aime la tradition, mais j’aime qu’elle bouge. Certains détiennent la vérité ne bougent absolument pas, par peur de déranger, ou parce qu’il existe un certain confort à maintenir les choses en l’état. La course camarguaise à l’origine était un événement dans un village. On fermait une place, on faisait venir les taureaux, et les jeunes s’en amusaient. Cela a évolué, ne serait ce que par Carmen, qui vient saluer une action, alors que cette opéra a une consonance plus espagnole que camarguaise. Le Trophée Taurin a été créé, des organisateurs comme Paul Laurent ont codifié certains aspects de la course camarguaise...
Le costume de l’Arlésienne a dans le même temps subi de nombreuses évolutions, les tissus, les couleurs ne sont plus les mêmes. Certains groupes refusent toute évolution, se retranchant derrière le caractère rassurant du passé tel qu’il était. Mais d’autres continuent à le porter et le font vivre. La capelado mise en scène doit rester une exception lors d’une grande course, une grande finale. Un exemple, le Club Taurin de Mouriès me réclame à corps et à cris une capelado chorégraphiée pour la fête des olives vertes… je l’ai toujours refusé... les groupes qui dansent, la grande farandole... C’est le charme et la griffe de cet évènement. Il ne faut pas le perdre, ne pas le changer, les gens viennent "pour ca"...
Les seules choses à peut être améliorer dans certaines villes sont les costumes mal constitués ou portés…certaines tenues approximatives ne devraient pas l’être par respect du public et de nos anciens."

Extraits d'interview
"Tradicioun.org"
(26 03 2007)
Photos Luc PERO


*********************

 

1.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg
5.jpg
6.jpg
7.jpg
8.jpg
9.jpg
10.jpg
11.jpg
12.jpg
13.jpg

 

18/10/2010

NIMES *FINALE DU TROPHEE DES AS* LA CAPELADO

Dimanche 17 octobre 2010

UN SPECTACLE TRES A CHEVAL...
UN BON PRINCIPE

NIMES1.jpg

Il y a un an, Jean-Claude Jourdan, co-directeur du Trophée Taurin, nous quittait. Hier, la 59e finale du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence lui était dédiée. Lui, l'homme de cheval - créateur notamment de Cheval Passion en Avignon - aurait  adoré ce spectacle d'ouverture largement dédié à la plus noble conquête de l'homme. Et encore y manquait-il les gardians italiens, les Butteri de la Maremme repartis sur leurs terres après l'annulation de dimanche dernier. Alors sûr qu'entre deux nuages, trois rafales de vent glacial et quelques rayons de soleil, le Provençal avait l'oeil rivé sur les évolutions dans l'amphithéâtre romain et qu'il les a largement commentées à ses collègues des cieux de sa verve toute barbentanaise.
Patrice Blanc et son équipe ont encore réalisé des merveilles même si la température réfrigérante,  le report de la course, peut-être le prix des places et la saison moyenne, ont écorné le nombre d'entrées.

NIMES3.jpgTout de même l'entrée des attelages du Pays d'Arles et de Christian Dubois ont tiré un "oh !" d'admiration  des gradins. Attelés en double, et même à cinq chevaux, les équipages ont mené un carrousel époustouflant de maestria. Sa majesté la Reine d'Arles Caroline Serre en  eut un air de Victoria... so british ! Suivait une allégorie en blanc et noir soulignée d'un rouge cocarde. Un pas de deux équestre  classique sans être rigide et d'une  élégance totale. Alors dans une envolée de drapeaux rouge et vert, la farandole des Arlésiennes déclinait avec charme toute la gamme des costumes traditionnels. Les gardians bien sûr puis les manadiers se présentaient en piste, suivis des raseteurs... Trompette sonnez, le premier cocardier pouvait sortir !

Martine ALIAGA
Photos Christian ITIER

 

NIMES2.jpg

Les participants : les gardians de la manade Fabre-Mailhan ; Caroline Serre, Reine d'Arles, et ses demoiselles d'honneur ; les attelages du Pays d'Arles et les frisons et attelages de Christian Dubois ; Alizée Froment et Olivier Lautier pour le duo équestre ; les farandoleurs des groupes La Capouliero de Martigues, la Jouvanço de Montfavet , du Temps du Costume de Nîmes ; les danseurs de l'école de toutes les danses de l'Association nîmoise Kosmopolit Dance School ; les enfants, les Arlésiennes du groupe de Tradition, Li Arlatenco de Mouriès, Li Cabidoulo du Cailar, La Pichoto Camarguo de Mauguio, le Ruban de Provence d'Avignon, l'Etoile de l'Avenir d'Arles, la Souleiado de Marguerittes, l'Escolo d'Argenço de Fourques, du Fils et des Arlésiennes de Générac ; les associations nîmoises de maintenance le Cordon Camarguais, les Farandoleurs cheminots et le Temps du costume. Les musiciens de la pena Chicuelo II.

 

NIMES4.jpg
▲ L'entrée des manadiers...
▼ ... des raseteurs
NIMES5.jpg
▼ Les Arlésiennes et les gardians
NIMES6.jpg

 

* Un tout petit - mais alors très petit - bémol, l'idée de faire jouer la pena Chicuelo pendant le quart d'heure des cocardiers n'a pas semblé judicieux. La musique se téléscopant avec l'annonce des primes et les Carmen distribués. Et il a bien semblé qu'une pena traditionnelle (style La Gardounenque ou Saint-Etienne-du-Grès) aurait mis un peu plus de tonus à l'ambiance générale.

**************



 

14/10/2008

FINALE DU TROPHEE DES AS (3)

Nîmes le 12 - 10

LA CAPELADO
***********
***********

A.jpg
B.jpg
C.jpg
D.jpg
E.jpg
F.jpg
G.jpg
H.jpg
R.jpg


J.jpg
REINE 1.jpg
K.jpg
L.jpg
Ma.jpg
Mb.jpg
N.jpg
PASEO.jpg
O.jpg
P.jpg
REINE 2.jpg
Q.jpg

 Photos Luc PERO

31/07/2008

CHARLES CHANAT A L' HONNEUR

MARGUERITE 29-07

CAPELADO, " COUP DE COEUR ", POUR CHARLES

Sympathique et émouvante attention du Club Taurin " La Bouvina " lors de la capelado de la 47e  Finale de la Marguerite d'Or, pour le raseteur Charles Chanat convalescent aprés sa terrible blessure.

 

d7e86fcb217124356955fb3291b8eb3e.jpg
b7e19fe9eb0c201bbfea3a0ea3f8e0af.jpg
0da18ec705216d1f1dce8b09760dc392.jpg
62688ce017eb60f0907c867b9bfe2114.jpg

 

Photos Luc PERO