Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/09/2018

LANSARGUES *AVENIR*

Course du samedi 15 septembre 2018

Des Cuillé pas faciles à manœuvrer

La bonne équipe d’hommes s’est attelé à la tâche mais n’a jamais eu la partie facile face à cette complète de Cuillé. Les pensionnaires des Pavillons, superbes de présentation, colériques, dominateurs et jamais vaincus, leur ont tenu la dragée haute. Fouque paye le prix, anticipé et mis KO sous la charge de Carassin (6e). L’ensemble demande de la technique, transmet des émotions et ressort positivement de la confrontation.
Campagnol, N.964.- Sort parfois avec fougue sur les hommes et peut changer de trajectoire. Au fil des minutes, choisit ses partenaires et peut pousser jusqu’au ras. 11 minutes.
Lizard N.108.- Brouillon et imprévisible mais briseur de planches dès les rubans. Hausse le ton après Chahboune qu’il embarque et après qui il se soulève avec éclats. Sa méchanceté le disperse. Belle finition sur Chahboune. Fait du large, bisque et casse du bois après Guerrero. Garde ses ficelles, 3 Carmen et retour.
Massena N.856.- Assidu dans ses ripostes et possible finisseur, il se dégage de larges espaces et fait courir les hommes. Entrepris, se livre dans une intense série, anticipe Montesinos. Se modère un peu sur la fin et garde une ficelle. 2 Carmen et retour.
Apache N.954.- Il impressionne par sa prestance, alterne les réponses poussées (Guerrero) et la retenue sur les reprises. Aux ficelles, les difficultés montent d’un cran, il prend le pas sur Guerrero qui reste dans les cornes avec sang-froid, pousse après Katif, fait le pas sur les gauchers (Brunel emporté, 2 fois), à droite, il faut un peu plus le rentrer (Katif, Fouque). Garde ses ficelles, 5 Carmen et retour.
Cicéron N.845.- L’étalon s’engouffre dans chaque cite avec franchise pour de longs enchaînements avec conclusion (Chahboune, El Mahboub). Quelques minutes où il se désunit et s’échappe, pour 8 minutes les rubans. Mais il reprend vite du service, s’envoie après El Mahbout et Guerrero, saute après Fouque et ne cède que sa 1re ficelle. 3 Carmen et retour.
Carassin N.110.- A la 1re ficelle, Fouque se fait rattraper pleine piste et se jette par terre, Carassin passe dessus mais le raseteur est K.O. 8 minutes après, les nouvelles sont bonnes, et Carassin ressort. Les blancs ont du mal à retrouver le rythme mais Katif sonne la charge par les 2 glands dans un seul raset. Remuant, autoritaire, et rapide dans ses interventions, le taureau domine. Brunel ralentit et le taureau s’envoie méchamment, défie les blancs, pousse après Montesinos et garde ses ficelles en ayant imposé sa loi. 4 Carmen et retour.
Belenos (N.111, 7e, hp).- Sa rapidité fait planer le danger d’autant qu’il conclut avec agressivité. Vite retourné, il met la pression dans des enchaînements trépidants.Prend l’ascendant, Faure, anticipé au départ, l’échappe juste et le tourneur Jockin se fait pousser aux fesses. Termine dans un bel éclat après Faure. 6 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA


Course du samedi 15 septembre. Entrée : 250 personnes environ. Org. : Comité des fêtes. Président : André Paillet. Raseteurs droitiers : Faure, Fouque, Montesinos, Katif. Gauchers : Brunel, Chahboune, Guerrero, El Mahboub. Tourneurs : Estève, Jockin, Guyon, Levy.
Trophée de l’Avenir : Brunel, 10 ; Fouque, 8 ; El Mahboub, 7 ; Chahboune, 7 ; Guerrero, 4.
Trophée Honneur : Montesinos, 8 ; Faure, 4.