Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2008

SAINT-ETIENNE-DU-GRES

Samedi 26 avril

LE SIECLE DES ARENES GRESOUILLAISES

9dc9bdbd56128ff91fa08d1bcba50e05.jpg

4681e79d2de53bb2ebe96217fa195374.jpgLe soleil revenu, c’est un franc succès populaire qui a couronné le centenaire des arènes de la petite bourgade située au pied des Alpilles. Cent ans d’existence des arènes c’est un challenge qu’ont relevé l’association des jeunes, le club taurin la Coleta, le comité des fêtes et la St Eloi unis pour le meilleur d’une journée qui marque la vie d’un petit village.

En point de départ de la journée, l’Abrivado de la manade Chapelle Brugeas (offerte par le Bistrot Gourmand) a permis a la jeunesse locale de se distinguer dans l’affrontement avec les premiers taureaux de la journée. Une ambiance bonne enfant qui a continué avec le traditionnel apéritif et la succulente paëlla prise sur la place devant l’hôtel de ville.

417fa69a7db6afcb2f66296dde626ac6.jpgL’après-midi, belle affluence sur les gradins des arènes mais aussi en piste où la peña de Saint-Etienne-du-Grès joue à domicile. La capelado avec les gardians locaux et ceux de l’abrivado, la calèche dans laquelle Audrey Limberton demoiselle des Alpilles et les Arlésiennes ont apporté le charme et le folklore. La course sans être transcendante est de bonne tenue même si la première partie s’avère rapide et la seconde plus compliqué. Damien Martin-Cocher en chef de file remporte le prix du meilleur animateur et la manade Ribaud celui du meilleur taureau avec Tsar un jeune cocardier pétri de qualité et extrêmement dangereux.

20d1b5b680d09e27a1a7c27312479faf.jpgDans la salle Pierre Emmanuel l’exposition de photos et d’articles et le défilement de diapositives sur écran font renaître le passé pendant que sur l’avenue de Notre-Dame-du-Château, les attrapaïres s’en donnent à cœur joie au milieu d’une foule conquise. Eyragues remporte le superbe trophée grâce à son expérience. Cabannes est deuxième. Saint-Pierre-de-Mézoargues monte sur le podium grâce à un bel esprit d’équipe. Les Grésouillais pourtant sur leur terres accusent la fatigue de la journée sur le deuxième passage. C’est dommage au vu de leur potentiel. Vallabrègues 80d87daa58a5eb8a629869afd1b9f4c7.jpgcinquième a de l’avenir devant elle quand elle aura acquis l’expérience qui lui fait pour l’instant défaut. Cinq équipes motivées par la compétition mais qui n’oublient pas de rester dans un l’esprit de la camaraderie, Chapeau. Chapeau aussi pour Sophie Brugeas dont l’équipe de gardian renforcée par le passionné Martin-Cocher fut impeccable de sérieux et exemplaire à tous les niveaux. Une présidente des manadiers d’abrivado  qui montre le bon exemple sur le terrain et qui malgré une dernière bombe venue trop tôt mérite les félicitations. Il ne restait plus qu’à converger vers la salle Pierre Emmanuel où tard dans la nuit la soirée tapas s’achevait avec les derniers vivats d’un centenaire dignement fêté.

Texte et Photos Eric AUPHAN