Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/07/2018

REMOULINS *AVENIR - FINALE DE LA CERISE D'OR*

Jeudi 26 juillet 2018 - Course du mardi 24 juillet

Romain Fouque croque la Cerise

remoulins,cerise d'or,fouque,antonio,course camarguaise

▲ Romain Fouque serré de près par Baliste

Antonio de Guillierme (1er) et Ursin de Plo (2e),
à un point d'écart sur l'ensemble des courses

Romain Fouque s'octroie largement la Cerise d'Or sur l'ensemble des courses dont la finale souffre juste d'un petit manque de brio pour affoler les gradins. Toutefois l'ensemble est agréable sous les ombrages remoulinois avec la pena Mithra, les Arlésiennes de l'Union taurine et les cavaliers de Labourayre.

Trocadero (N.985, Saumade).- Toujours bien placé, ses ripostes sont sèches et bien menées aux rubans. Il balade les hommes et il faut davantage le rentrer aux ficelles où ses poursuites sont plus appuyées à gauche (Zelphati, Carmen). Solide, rentre une ficelle.

Carignan (N.910, Fabre-Mailhan).- S'il se fait remuer aux pompons, sa rapidité et son tricotage de cornes font la différence aux ficelles qu'il rentre. Plus stable, il colle aux fesses des hommes et envoie méchamment sur les avant-bras (F. Garcia en fait les frais, une pointe à la main). Du coup, tranquille, il gère à sa guise avec des accélérations bien placées (Naïm, Fouque, Charrade). 3 Carmen et retour.

 

Quintilien (N.956, Le Ternen).- Promène son monde et frappe sur les rasets engagés. Les coups de barrière sur Fouque (5), son meilleur partenaire, parfois avec bascule, sont superbes. Les hommes s'affolent sur sa 2e ficelle ouverte, lui, se dégage, choisissant ses adversaires. 5 Carmen et retour.

Baliste (N.049, Didelot-Langlade).- S'approprie la piste et tient un tempo rapide aux rubans (4'30) avec quelques offensives. Affirme son placement et ponctue au ras des planches (Naïm, Fouque, Charrade). Le rythme ralentit et cela ne le sert pas. Les primes montent aux ficelles (400€), pressé, Baliste se livre mais avec moins d'intensité. 6 Carmen et retour avec une ficelle.

Pagnol (Fournier, N.851).- Attaqué plein pot, les rubans volent rapidement. Pagnol se donne sans façon avec beaucoup d'envie et place quelques belles accélérations. Avec son grand cœur, tient 10 minutes saluées de 2 Carmen et retour.

Gaucelm (Nicollin, N.230).- Tout feu tout flamme, s'escampe après Y. Martin, F. Garcia. Sans trop se poser, arpente toute la piste et se plie aux enchaînements. Plus stable sur la fin, se donne dans une longue série. 12 minutes.

▼ Libertin - Naïm

remoulins,cerise d'or,fouque,antonio,course camarguaise

Libertin (La Galère, N.169, hp).- A grandes foulées, enchaîne inlassablement. Bien emmené, ses impacts aux planches se multiplient de belle manière. 5 Carmen et retour pour 8 minutes brillantes.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

Course du mardi 24 juillet. Entrée : ¾ d'arène. Org. : Union taurine. Président : Didier Gaillard. Raseteurs droitiers : Charrade, Fouque, F. Garcia, Sanchis. Gauchers : Chahboune, Guerrero (sort au 2e), Y. Martin, Naïm, Zelphati. Tourneurs : Dunan, Guyon, Ruiz.

Trophée de l'Avenir : Fouque, 19 points ; Zelphati, 11 ; Y. Martin, 8 ; F. Garcia, 6.

LES PRIX

▼ Hubert Espelly prend la Cerise d'Or pour Antonio

remoulins,cerise d'or,fouque,antonio,course camarguaise

Cerise d'Or sur l'ensemble des courses : à Romain Fouque (70 points) et Antonio de Guillierme (course du 8 juillet).
Trophée Pierre-Mayor : 2e sur l'ensemble des courses, Florentin Garcia (42 points) et Ursin de Plo (à 1 point du premier).
Meilleur animateur de la finale : Yacine Naïm
Prix aux bayles des deux manades.
Coup de cœur à Arnaud Fesquet.

10/07/2018

REMOULINS - 2e Journée de la Cerise d'Or

Course du 8 juillet 2018

ANTONIO et URSIN , LA CERISE DANS LE PANIER

IMG_4067.JPG

S’il n’y a pas grand-chose à retenir de la première partie de cette 2ème journée de la Cerise d’Or, Antonio et Ursin ont dominé la seconde. Rien à redire chez les hommes dont certains ont mouillé le maillot. Fouque se montre en forme bien aidé par Bouhargane et ponctuellement par Garcia.

IMG_4082 - ROLLIER.JPGRollier (N.929, Caillan).- Un début brouillon avant de se caler et mener les hostilités. Sur quelques répliques va au bout (Fouque 3 - Laurier) avant durcir le jeu. Carmen au retour joué 4 fois, ficelles en place.IMG_4097 - MISTRAL.JPG
Mistral (N.128, Ricard).- 4'30 les rubans avec pas mal de saut (5). Aux ficelles c'est irrégulier. Un énervement déclenche le disque dans un ensemble brouillon. Conserve une ficelle.
IMG_4109 - BATACLAN.JPG
Bataclan (N.941, Occitane).- N'avait pas la tête à la scène mais en coulisse qu'il visitera 12 de fois. Entre temps il lâche avant de tamponner après Bouhargane (Carmen). Rentré une ficelle. IMG_4133 - ANTOINIO.JPG
Antonio (N.153, Guillierme).- Toujours dans les planches se livre avec intérêt et raccompagne jusqu'à la limite, pattes sur l’estribo, et corne menaçante. Tient pied dans la pression avant de s'en dégager. 12minutes intenses récompensées par le disque joué 8 fois.
IMG_4161 - ARLEQUIN.JPG
Arlequin (N.0148, F.Mailhan).- Bien calé, il coupe légèrement les trajectoires pour ne les lâcher qu'au ras des planches. Un passage au ralenti avant une fin de course plus soutenue. Garcia le prive de tous ses attributs a l'exception de la 2sde ficelle levée par Fouque sur la trompette .5 Carmen plus rentrée.IMG_4207 - URSIN.JPG
Ursin (N.105, Plo).- Volontaire, franc les pompons volent en1'30. Alors avec rapidité il s'engage dans des longueurs parfois serrées et concluent avec brio aux planches une dizaine de fois après Guerrero (2) Naim (3) Bouhargane, Fouque (3). 10 Carmen plus retour avec une ficelle.
IMG_4230 - MILO.JPG
Milo (N.073, Ternen, hp).- 15 minutes (?), des primes élevées (1ere ficelle a 200€), 7 puissantes finitions mourre en avant après Bouhargane, Fouque et Guerrero mais aussi des lacunes pour un final en dent de scie honoré du disque joué 5 fois pendant.

Entrée : ¾  - Organisateur : UT Remoulinoise -  Présidence : A. Paillet
Raseteurs Droitiers : R Fouque, F Garcia, P Laurier (sort au 5ème) Raseteurs Gauchers : F Naïm,  D Guerrero, Chahboune, J Bouhargane,  J Bakloul  -  Tourneurs : H Kerfouche, R Guyon,  O Ruiz

Texte et Photos Cyril Daniel

27/07/2017

REMOULINS * AVENIR/ESPOIR*

Jeudi 27 juillet 2017

La Cerise d'Or à Coquillon et Ameraoui

Tourtoulen, Mangin et Dantes enchantent la 2e partie

REMOULINSMANGIN3PHVENTADOUR.jpg

Mangin du Joncas met Bouhargane en difficulté

La première partie de cette finale de la Cerise d’Or a été dure avec de costauds coardiers, et surtout des hommes avec peu d’envie, ce que le public n’a pas apprécié. En 2e, changement de décor avec du beau travail et des taureaux au diapason. Les trois taureaux du titre n’ont pas chatouillé le jury mais le feu d’artifice a duré 45 minutes.
Mistifio (Fabre-Mailhan, N.904).- Il fait le ménage dés sa sortie, puis il se cale. Il déroule sur les gauchers ignorant ici et là les droitiers. Sa 2e ficelle retourne en musique. 3 Carmen.
Tailleur (Raynaud, N.943).- Pas commode le bougre ! En se décalant, il pose problème. Il a de la vitalité après Naim, puis Bouhargane. Grâce à une série qui le met en valeur, il déclenche 3 fois le disque. Rentre ses deux ficelles sur sa tête avec Carmen.
Ramier (Brestalou, N.943).- Dans le désordre, il ne refuse rien. Beaucoup de détermination dans ses actions Enfin de course, il durcit le jeu. Les efforts du président étant vains, les hommes lèvent le pied. Il garde ses deux ficelles dans la confusion (sono en panne). 3 Carmen.
Aroujo (Guillerme, N.765 ).- Enfin des actions puissantes. Il fait souffrir les planches, passe la tête, sabot sur l’estribo. Sur le qui vive, il donne le meilleur dans ses terminaisons. Applaudi, il rentre sa 2e ficelle en musique après 7 Carmen en course.
Tourtoulen (Saumade, N.9106).- Il fait dans le classique et c’est aux ficelles que son combat va a mas, il montre une autre facette en s’engageant à fond. Un peu de pagaille mais il s’en sort à merveille. Il cède sa 2e ficelle à l’ultime minute. 7 Carmen.
Mangin (Le Joncas, N.920).- D’entrée il fait un festival de coups de barrière. Bouhargane se fait malmener en contre-piste (pas de mal). Extraordinaire après Naim, une grosse enfermée sur Castell. Il change de terrain pour mieux recevoir les passages. Avec lui le bonheur était en piste. 9 Carmen. (Castell sort et doit être évacué).
Dantes (Fournier, N.102, hp).- Une autre machine à faire des coups de barrière qui va mettre en transe le public. Du bonheur encore pour finir cette succulente 2e partie. Des Carmen et encore des Carmen !
Carmen général pour cette 2e partie très enlevée


GUY MARTINELLI
Photo : VENTADOUR

Trophée de l’Avenir : Y. Martin, 16 pts ; Améraoui, 15 ; Naim, 8 ; Bernard, 5.
Course du mardi 25 juillet. Entrée : le plein. Président : D. Gaillard. Org. : Union Taurine. Raseteurs droitiers : Castell, Améraoui, Guyon. Gauchers : Naim, Y. Martin, Bernard, Bouhargane. Tourneurs : Jockin, Lebrun ,Toureau, Durand.

Cerise d'Or, Souvenir P.-Mayor : à Ameraoui et Coquillon de Lautier (course du 9 juillet)

12/07/2015

REMOULINS *AVENIR*

Dimanche 12 juillet 2015

RUSCASSIER ET CUPIDON, LES GUERRIERS

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

▲ Ruscassier et Ciacchini

▼Cupidon et Robert

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

Robert, Dunan, Ciacchini, le trio de tête de la Cerise d’Or. 

Dimanche. Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Union taurine. Président : Didier Gaillard. Raseteurs droitiers : Ciacchini, Dunan, Jourdan, Charrade. Gauchers : N. Benafitou, R. Marquis, Martin-Cocher, Robert. Tourneurs : Dunan, Rouveyrolles, Abbal, Lopez.

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaiseDans la fournaise remoulinoise, Ruscassier et Cupidon sont les deux pics d'une bonne 2e journée de la Cerise d’Or. Mis en valeur par des hommes déterminés, desquels Nabil Benafitou, Robert, Dunan et Ciacchini, jouent les premiers rôles. Les trois derniers cités étant en tête de cette compétition.

► Photo : Nabil Benafitou

Arlaten (Fabre-Mailhan).- Du bon Mailhan, volontaire, jusqu’au boutiste, avec la petite accélération qui va bien, et cette extraordinaire volonté qui le fait s’emporter en finition. 12 bonnes minutes, 5 Carmen et retour.

Limbert (Guillierme).- Les blancs lui tombent dessus, Limbert donne juste le change. Aux ficelles, devant le toril, il est au minimum syndical, même s’il jette parfois une corne dangereuse en finition. 14 minutes.

Ruscassier (Caillan).- Droite-gauche, il enchaîne de bon coeur et frise les planches. Se sort de l’emprise et se chauffe. Les blancs aussi. Dans la bourre, il excelle, raccompagne sévèrement et ponctue barricadièrement, jusqu’à basculer. Guerrier, il garde sa seconde ficelle de haute lutte. 6 Carmen et retour.

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaisePhoto :
Cupidon s'emporte
sur N. Benafitou
Cupidon (Paulin).- Donne le ton d’entrée en passant le poitrail. Remuant, offensif, affiche une grosse présence aux planches où il se dresse pour 6 minutes les pompons. Aux ficelles, il trouve les bonnes positions et les blancs tempèrent. Robert, Ciacchini, tentent. Mais c’est après un Nabil Benafitou entreprenant qu’il va se déchaîner. Cupidon envoie les bannes, frappe en rafales pour 2 minutes de feu. Les vagues blanches déferlent, Cupidon rend coup pour coup jusqu’à s’escamper après Nabil Benafitou qui frôle la correction. Excellent, rentre une ficelle. 6 Carmen et retour.

Métis (Daumas).- Attaqué sans ménagement, il montre sa vivacité, enferme Dunan (Carmen). Placé, il attend. Les blancs marquent le pas. Ça ne sert pas le taureau qui, raseté par à coups, réagit diversement. Même si chaque cite engagé trouve de bonnes ripostes. Rentre ses ficelles en musique.

Moka (Le Rousty).- S’engage violemment après l’homme et dans la pagaille, bouscule Nabil Benafitou qui chute en contre-piste. Anticipe Ciacchini, ne se jette pas pour rien, mais quand l’homme est en point de mire. Un peu décollé, ses ripostes sont moins tranchantes. Mais il serre Nabil Benafitou qui prend le tube dans la figure et conclut sur Robert pour 11 minutes. 3 Carmen et retour.

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaisePhoto :
Quintillien
après Robert
Quintillien (Le Ternen).- Frais et dispos, il attend les hommes lessivés. Bien en place, le premier coup de semonce est pour Robert. Enchaîne sur Dunan (2 fois), Robert (3 fois), Jourdan. Des pétards bien frappés, mais pas assez travaillés pour le feu d’artifice attendu. 5 Carmen et retour avec une ficelle.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS LAURENT SONZOGNI ET MALI

Trophée de l’Avenir : Robert, 15 points ; Dunan, 14 ; Ciacchini, 11 ; Charrade, 2.

 Trophée des Raseteurs : Jourdan, 13 pts ; N. Benafitou, 9.

**************

L'ENFERMEE ET LE TAMPON DE MOKA DU ROUSTY
SUR NABIL BENAFITOU

Photos Laurent Sonzogni

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

 

 remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

***********************************

25/02/2015

REMOULINS *UNION TAURINE*

Samedi 21 février 2015

L’Union Taurine Remoulinoise présente sa saison…


remoulins,union taurine,cerise d'or,courses camarguaisesAlors que les présentations se suivent et se succèdent à l’aube de la temporada, le club remoulinois ne déroge pas à la règle et a su séduire les participants à cette soirée avec une projection de films qui aura tenu chacun en haleine. Suite à quoi le président, André Paillet, présenta le résultat d’une saison préparée avec le plus grand soin par une équipe toute jeune. Du côté des tenues blanches la mixité entre jeunes et plus anciens sera de mise, symbolisant ainsi le passage du relais. Le 14 mars sonnera l’ouverture avec une course de ligue à laquelle succéderont les autres, les réjouissances n’auront pas fini de surprendre avec un Trophée de la Cerise d’Or s’annonçant d’ores et déjà détonnant et pétillant à la lecture de son affiche. La clôture quant à elle aura lieu le 24 octobre avec le jubilé du local, Fabien Grammatico qui tirera sa révérence sur la piste qui l’a vue grandir dans l’art du raset.


ERIC MARC

 

remoulins,union taurine,cerise d'or,courses camarguaises

 

 

22/07/2009

REMOULINS - 21e CERISE D'OR *Avenir*

Mardi 21 juillet 2009

CANBERRA, MILOU POUR LES COCARDIERS
GRAMMATICO, AYME, GROS POUR LES RASETEURS

CANBERRA 1.jpg
CANBERRA sur Violet
21e Cerise d'Or pour CANBERRA de St Pierre, Souvenir P. Mayor MILOU de Lagarde car à Remoulins comme l'a bien spécifié le président de course Gérard Valentin ce sont les taureaux qui sont avant tout récompensés. Ensuite les raseteurs F. Grammatico meilleur aux points sur les quatre courses. A. Ayme arrive second et le coup de coeur pour R. Gros.
Cette finale a permis à d'autres cocardiers et d'autres raseteurs de faire valoir leurs qualités, mais... seul le jury est maître des décisions. MOURVEDRE, MITHRA, RAIMANA pour les taureaux avaient aussi les atouts pour les récompenses, de même que N. Violet, C. Clarion, Errik chez les blancs pouvaient prétendre sans orgueil mal placé au coup de coeur.
Texte et Photo Luc PERO