Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/03/2018

CHATEAURENARD

Lundi 12 mars 2018 - FFCC. Ce dimanche 11 mars à Châteaurenard

Un Congrès d'une belle densité

CONGRES2018PHHB.jpg

Un public attentif et intéressé. Photo Hervé BERNON

Du travail, des projets, des réalisations…. La course camarguaise prend de la hauteur et de l'ampleur.

ffcc,châteaurenard,congrès,unesco,course camarguaiseUnion sacrée des élus des villes, des trois Départements et deux Régions de la zone taurine, des licenciés, des acteurs, des partenaires autour du fonctionnement et des projets de la Fédération française de la course camarguaise. C’est le bilan positif de la première année d’exercice de l’équipe d’Hadrien Poujol (photo Hervé Bernon). Hier à Châteaurenard, le public a adhéré à ce congrès riche d’idées, dense en contenus constructifs et concrets. Les plus de trois heures de comptes rendus, d’exposés, de projections sur l’avenir sont facilement passées, menées par un président à l’aise au micro et pédagogique dans ses explications, entouré de sa garde rapprochée. Discours simples et percutants ! Après la galère de 2016, on imagine l’ampleur du travail entrepris. Hommage rendu à tous ceux qui ont participé au redressement. « 2017 a amorcé une belle dynamique, a insisté Hadrien Poujol, ce n’est qu’un début, notre ambition est grande pour continuer à structurer la FFCC, mener des projets pour tous les acteurs...».

Difficile de tout donner dans le flow des prises de paroles des élus, des responsables de commissions ou du président. Voici les grandes lignes. Après le compte rendu moral de Christian Vallat, Serge Sastre et Christian Begout ont présenté des finances saines tandis que Sébastien Attias a dépeint une situation sanitaire satisfaisante. On peut s’attarder sur le compte rendu médical de Christophe Pelenc, attestant d’un chiffre stable au niveau des blessures des raseteurs (1/3 coups de corne, 2/3 traumatismes sportifs). Les élèves raseteurs, les éducateurs vont être formés aux premiers secours, des fiches médicales seront mises en place, travail également sur la prise en charge médicale avec une filière de soin performante, la coordination des hôpitaux ainsi que la prévention, la récupération et l’accompagnement après blessure. Problème des infirmeries obsolètes et du manque de médecins pour les courses.

Intéressante aussi l’organisation de section - ou session - sportive au sein de collège ou lycée (Vauvert, Arles), projet défendu avec passion par Jean-Marc Soulas. La course camarguaise entre à l’Education nationale. Chapeau ! Autre avancée, proposée par le Département du Gard, l’installation du pôle sportif fédéral et du siège au Scamandre. « Idéal en terme de commodité et d’image ». Ou encore le dossier Unesco (lire ci-contre).

Le travail ne manque pas, l’enthousiasme est de mise. Reste la compétition dont les nouveautés seront votées en comité directeur le 27 mars. Le président a rencontré toutes les corporations : « des décisions ont été prises dans l’intérêt général ». Nous y reviendrons largement.

MARTINE ALIAGA

DES CHIFFRES

Dans le bilan d’activité 2017 présenté par Christian Vallat.
Les licenciés : 146 clubs taurins pour 1748 licences. 10 CT non organisateurs. 108 raseteurs. 35 tourneurs . 32 stagiaires. 16 écoles de raseteurs : 7 personnes à l’encadrement, 46 membres, 328 élèves. 151 manadiers. 30 gardians professionnels. 37 à pied. Plus licenciés directs. Sur 2545 licenciés, 402 femmes soit 16% (24% dans le Gard). Agréments : 791 (224 dans les Bouches-du-Rhône, 388 Gard, 166 Hérault, 13 Vaucluse).

Nombre de courses 2017 : 791. Soit 90 As (BdR 27, Gard 35, Hérault 28). 341 Avenir (113 BdR, 151 Gard, 67 Hérault, 10 Vaucluse). Etalons, taureaux jeunes/neufs : 120 (28 BdR, 77 Gard, 15 Hérault). Ligues : 193 (38 BdR, 108 Gard, 44 Hérault, 3 Vaucluse). Ligues tau des Saintes-Maries : 7. Courses de Promotion : 25 (8 BdR, 7 Gard, 10 Hérault). Vaches cocardières : 15 (3 BdR, 10 Gard, 2 Hérault). Annulations de courses : 68 sur 859 programmées.
Spectateurs : 361 854 (pour 791 courses). En 2016, 352 636 (756 courses).
Bilan financier présenté par Serge Sastre et l’expert comptable Christian Begout. Après la tempête 2016, budget équilibré et sain en 2017 et la capacité de mener à bien les projets 2018. Bilan 2017 : équilibré à 466 933€. Résultat de l’exercice : 157 736€. Budget prévisionnel 2018 : équilibré à 659 920€. A consulter en détail sur ffcc.info

 

Les élus signent pour le projet Unesco

IMG_0281.JPG

« Ce projet - faire entrer la Camargue (sa culture, son identité, ses traditions, etc.) au patrimoine immatériel de l’Unesco - ne prend sens que dans le collectif », assure Florent Lupi, coordinateur du dossier, rejoint par le député Patrick Vignal, convaincant dans ses propos : « Trois Départements, deux Régions, plus de cent villes ont voté le vœu de la Camargue à l’Unesco. La Camargue, et son potentiel extraordinaire sanctuarisés comme ses fêtes, sa course camarguaise, sa culture, ses traditions ». Et les élus de s’engager en signant l’affiche peinte par le peintre Jean Marignan. Photo Mali

 

Midi Libre et La Provence

Une convention avec la FFCC

A l’issue du Congrès, Julie Zaoui, directrice du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence a livré sa réaction : « Hadrien Poujol a présenté les grandes lignes de ce que sera pour cette saison la nouvelle collaboration entre les quotidiens régionaux La Provence, Midi Libre et la Fédération de la course camarguaise. Nous nous satisfaisons de la présentation qui a été faite et du bon accueil des différentes dispositions. Plusieurs rencontres ont permis cet hiver comme l’a dit le président de réfléchir à une meilleure répartition des tâches et des responsabilités. Les journaux confient la gestion de la compétition à la Fédération, vont poursuivre leur accompagnement dans leurs différentes pages et vont se concentrer sur les taureaux, avec notamment l’élection du Biòu d’Or. Des membres de la commission vont intégrer le groupe de travail fédéral sur la compétition. Nous partageons l’idée de travailler dans l’intérêt général. Une convention devra, prochainement, arrêter les conditions de partenariat entre la Fédération et les journaux. »

Des mises à l'honneur

IMG_0270.JPG

IMG_0272.JPG

Frédéric Niguet a remis le Mérite fédéral à trois délégués Alain Blanc, Ramon Muria et Jean Sagne qui arrêtent leur activité. Mérite fédéral également à Christian Rossi reçu des mains de la Reine d’Arles, Naïs Lesbros. Frédéric Lautier, très ému, a reçu son 9e prix de Champion de France avec 40 titres gagnés en 2017, dont le Trident d’Or. Une saison remarquable pour cette manade créée en 1962 et qui voit un nombre impressionnant de ses cocardiers débuter ou poursuivre de très belles carrières. Photos Mali

Expos

ffcc,châteaurenard,congrès,unesco,course camarguaise

Les salles de l'Etoile ont été mises en valeur par les photos d'Hervé Bernon et les toiles du peintre Jean Marignan. Deux beaux artistes qui transcendent notre culture. Photo Mali

 

La course : Niveau As HT

Optimus et Félix avec panache

ffcc,châteaurenard,congrès,unesco,course camarguaise

Photo Hervé BERNON

La ville de Châteaurenard ouvrait le bal d’une nouvelle temporada de course camarguaise et permettait ainsi à de nombreux passionnés de retrouver le chemin des arènes. Une capelado colorée avec cavaliers, Arlésiennes, nouvelle demoiselle du Casteù Fanny Mouret, et la Reine d’Arles Naïs Lesbros évoquant au micro son désir de voir de la qualité en piste ce qui assurera la pérennité de notre tradition. Optimus de la manade des Baumelles se démarque pour le trophée Louis-Lacroix. Son expérience alliée à la combativité lorsqu’il trouve sur son passage un Vincent Félix audacieux, permettent des instants prometteurs. Le jeune vainqueur du Trophée de l’Avenir, se hisse au niveau supérieur avec brio et obtient le prix du jour.

Canio (Blatière-Bessac).- Il reçoit la pression et il réplique par de méchants coups de barrière. Zekraoui s’implique avec style, Marquis se démarque aussi pour la première ficelle. 4 Carmen et retour.

▼ Banaru et Vincent Félix. Photo Georges MARTIN

ffcc,châteaurenard,congrès,unesco,course camarguaise

Banaru (Le Rhône).- Débute doucement et met en place sa course. Zekraoui lui donne le goût de la réplique et l’emmène avec lui sur de vives ripostes. Félix s’essaie avec talent et Zekraoui prend ses responsabilités de leader pour la cocarde et le gland à la dernière minute sous les applaudissements. 6 Carmen et retour.

▼ Banaru et Youssef Zekraoui. Photo Georges MARTIN

ffcc,châteaurenard,congrès,unesco,course camarguaise

Sultan (Lautier).- Plusieurs séries lui seront proposées en guise d’échauffement. Puis il se cale et dirige quelque peu les débats. Zekraoui une nouvelle fois, puis Marquis lui offrent des cites engagés où les cornes menacent. Le penchant droitier se fera avec Félix et Martin dans une fin de course plus sérieuse du taureau. Conserve ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Lou Guechou (La Galère).- S’améliore dans sa course et affine son placement. Ses interventions sont anticipatrices mettant souvent les hommes en danger. Chekade fait l’effort, et Four se fait malmener à la planche. Une prestation cocardière et appréciée par le public. 6 Carmen et retour.

▼ Lou Guechou et Jérémy Aliaga. Photo Georges MARTIN

ffcc,châteaurenard,congrès,unesco,course camarguaise

Optimus (Baumelles).- Domine, attend et chasse les hommes en blanc. Peu osent s’aventurer mais Four s’octroie le 1er gland à la 7e minute. Il accélère aux trousses des hommes et se propulse aux barricades. Les primes montent, il coince sévèrement Marquis, puis surveille tous les départs conservant ses ficelles avec maîtrise. 6 Carmen et retour.

▼ Optimus des Baumelles et Rudy Marquis. Photo Georges MARTIN

ffcc,châteaurenard,congrès,unesco,course camarguaise

Aragon (Laurent).- Il se montre intermittent dans son placement comme dans ses réactions. Il démontre ses arrivées fantasques et parfois puissantes mais baissera de rythme aux ficelles pour conclure éprouvé. 4 Carmen et retour.

Aptel (Cuillé).- Brille dans de bonnes finitions mais se disperse et il sera difficile pour lui de déployer réellement ses qualités dans la course. 2 Carmen.

ESTEVAN

Course du 11 mars. Entrée : demi-arène. Organisateur : Union Taurine Châteaurenardaise. Président : P. Gibert. Raseteurs droitiers : Chekhade, Félix, F. Martin. Gauchers : Aliaga, Four, Marquis, Robert, Zekraoui. Tourneurs : Fadli, Fouque, Lopez, Perez, Ull.

06/03/2018

FFCC *CONGRES A CHATEAURENARD*

Mardi 6 mars 2018 - Les 10 et 11 mars 2018

Un week-end pédagogique et festif

châteaurenard,congrès,ffcc,course camarguaise

Comme en 2017 à Lansargues,
la FFCC attend ses nombreux licenciés

Si le 73e Congrès de la FFCC, assemblée générale des adhérents, sera, dimanche, le point fort du week-end, la manifestation s'habillera sur les deux jours de diverses animations autant d'efforts de promotion autour des traditions et de la course camarguaise. Une vitrine pour les non initiés et une ouverture de la saison taurine pour les afeciouna, le tout saupoudré de l'esprit festif qui sied au milieu.

Pour cela, toutes les forces se sont unies : le club taurin de Châteaurenard, la ville de Châteaurenard, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la région PACA, L’Union des Clubs Taurin Paul-Ricard et la FFCC.

Le samedi, les jeunes - taureaux et raseteurs - seront à l'honneur. Le matin (10€), les élèves des écoles face aux emboulés des manades Caillan et Quet. 11h, dans le cadre du dossier Unesco (promouvoir et maintenir la culture camarguaise dans sa diversité dans l'ensemble de ses territoires d'expression), élection de la Damiselo doù Casteù (voir détail ci-dessous). L'après-midi (15h30), les stagiaires de la FFCC se mesureront aux cocardiers en pointe des manades Nicolin, Félix, Le Rousty. A noter que l'entrée aux deux courses est libre.

Dimanche, la grand-messe fédérale devrait réunir un maximum de participants en attente des dernières décisions et du fonctionnement de la nouvelle saison taurine. A 15h, premiers rasets 2018 des nouveaux promus aux As Vincent Félix et Geoffrey Robert, du vainqueur 2017 Youssef Zekraoui et des habitués du circuit François Martin, Rudy Marquis, Jérémy Aliaga, Amine Chekade et Bastien Four. Pour leur première sortie, les cocardiers chevronnés que sont Canio (Blatière-Bessac), Banaru (du Rhône), Sultan (Lautier), Optimus (Les Baumelles), Aragon (Laurent), Lou Guechou (La Galère) et Aptel (Cuillé) devraient apporter panache et émotions. Aux hommes de les affronter de la meilleure des manières.

 

MARTINE ALIAGA

 

PROGRAMME EN DETAIL 
 
Samedi 10 mars
 
10h, course emboulée (Manades Caillan et Quet), entrée libre, organisateur UTC. Raseteurs: Geoffray, Kaous, Rocarpin, Panicucci, Desfon, Talagrand, Zergainto, Dyniacos. Tourneurs : Sabatier, Levy

11h, élection la 4e Damisello dou Casteu (voir ci-dessous). Et grand défilé Traditionnel, départ Place de l’Hôtel de Ville

15h, course de Ligue, entrée libre, UTC, délégué Ravoux.. Manades Félix, Le Rousty, Nicollin. Stagiaires : Assenat, Cugnière-Tourreau, Barbie, Danna, Roux, Lassere, Benhjammou, Guerrero. Tourneurs : Dunan, P. Rado.

18h, apéritif à la bodega Bienvenida
 
Dimanche 11 mars
 
9h, 73e Congrès de la FFCC, salle de l’Etoile

12h30, repas festif salle des échantillons du MIN  (20€ - réservation, tél. 06 27 06 27 50)

15h, 12€ (placement libre), UTC, dél. Ravoux. Chr. ESTEVAN

Course du Congrès. Niveau As HT

Canio (Blatière-Bessac), Banaru (du Rhône), Sultan (Lautier), Optimus (Les Baumelles), Aragon (Laurent), Lou Guechou (La Galère), Aptel (Cuillé).

Raseteurs : Félix, Robert, Zekraoui, Marquis, Aliaga, F. Martin, Four, Chekade. Tourneurs : Lopez, Perez, Ull, Fadli, Fouque.

18h, apéritif à la bodega Bienvenida


UNESCO CAMARGUE EN COURSE :

CHATODAMISELLO.jpgSamedi 10 mars, objectif Unesco : promouvoir et maintenir la culture camarguaise dans sa diversité dans l'ensemble de ses territoires d'expression.

11h, mairie, élection de la Damiselo doù Casteù par le Comité de la Damiselo doù Casteù, président Jean Luchesi, en présence des élus de la commune et circonscription, discours du maire pour présenter la Damisello.

11h30, place de la mairie, départ du défilé, gardians, arlésiennes, manadiers

12h15, place de la mairie, discours de clôture du défilé par le maire, la Reine d'arles, les représentants de la FFCC, du Département, de la Région, des députés.

 

 

03/03/2018

CHATEAURENARD *SAISON 2018*

Samedi 3 mars 2018 - Saison 2018

chatoGRVPHHB.jpg

Une temporada bien remplie

 

A Châteaurenard, les taureaux c’est maintenant, ou presque. Le premiers cocardiers fouleront le sable, samedi 10 et dimanche 11 mars. En plus des affiches de la temporada 2018, vendredi dernier à la salle de l’Etoile, municipalité, UTC et TAC ont présenté le programme du Congrès de la Fédération française de course camarguaise qui, cette année prend la route des Bouches-du-Rhône.

Le Trophée des Maraîchers

Quant au Trophée des Maraîchers, Bruno Pécout en a listé les dates et les participants. A savoir, le 22 avril, As, concours de manades ; 13 mai, Royale de Saumade ; 1er juillet, concours pour la Saint-Eloi ; 5 août (fête de la Madeleine), concours ; 9 septembre, finale au sein d’une grande journée festive, tauromachique et culinaire. Raseteurs en alternance : Cadenas, Four, F. Martin, Dunan, Marquis, Chekade, Félix, J. Martin, G. Robert, Zekraoui, Auzolle. A l’Avenir, 3 juillet, 8 août, 8 septembre, finale du Maraîcher espoir et 3e Souvenir Steven-Lieballe. Et pour compléter l’offre, une journée-ferrade le 1er mai à la manade Caillan, journées à l’ancienne les mardi 3 juillet et mercredi 8 août , la journée du taureau le mardi 7 août, des taureaux jeunes le 7 septembre.

MARTINE ALIAGA
PHOTO HERVE BERNON

 

Les prix des Grands Rendez-Vous 2017

La présentation de la saison châteaurenardaise a aussi été l’occation de revenir sur les Grands Rendez-Vous du Trophée Taurin Midi Libre – La Provence 2017. Après huit courses validées et répondant à ce label à Arles, Sommières, Palavas, Vauvert, Le Grau-du-Roi (2 fois), Beaucaire, et les Saintes-Maries de la Mer, le raseteur Joachim Cadenas est déclaré vainqueur avec trois rendez-vous remportés. L’Association des grandes arènes lui a remis un chèque de 2000 €. Au niveau des taureaux, c’est le cocardier Mignon de la manade Cuillé qui se distingue. Une année exceptionnelle pour l’exemplaire de Pierre Cuillé qui, après avoir été élu Biòu d’Or pour la troisième fois, obtient le prix des Grands Rendez-Vous et également un chèque de 2 000€.

ESTEVAN

 

FFCC LE CONGRES A CHATO

Samedi 10 mars : 10 h 30, course d’école taurine.

11 h, 4e élection de la Damisello doù Casteù.

11 h 30, défilé pour la maintenance du patrimoine culturel et la promotion des traditions.

15 h, Ligue, bétail de Félix, Nicollin, Le Rousty. Raseteurs désignés par la FFCC.

Dimanche 11 mars : 9 h, salle de l’Etoile, congrès FFCC. 12 h, au MIN, apéritif. 12 h 30, repas. 15 h, 12 €, Course du Congrès avec Canio de Blatière-Bessac, Banaru du Rhône, Sultan de Lautier, Lou Guechou de La Galère, Optimus des Baumelles, Aragon de Laurent, Arrogant de Daumas. Raseteurs : Four, F. Martin, Aliaga, Marquis, Dunan, Chekade, Félix, Robert. Remise des prix en piste.

18 h, bodega Bienvenida, apéritif

************

DETAIL DES GRANDS RENDEZ-VOUS 2017

 

 

1- VENDREDI 14 AVRIL – ARLES

Bendor (Ricard) - Epervier (Cuillé) – Vaccares (Ricard) – Mignon (Cuillé) – Perroquet (Ricard) - Mustang (Cuillé) – Brusc (Ricard).

Points de bonification à Cadenas, 3 ; Zekraoui, 2 ; Favier, 1.

Meilleur raseteur du GRV : Cadenas

Meilleur taureau Trophée Rami : Mignon, manade Cuillé

 

2 – LUNDI 17 AVRIL – SOMMIERES

Royale de Saumade : Trélus – Castor – Jacob - Caruso – Scipion – Pourpier – Eos

Points de bonification à Cadenas, 2 ; Aliaga, 2 ; Cheakde, 1 ; Benafitou, 1 ; Poujol, 1.

Meilleur raseteur du GRV : Cadenas

Meilleur taureau : Pourpier, manade Saumade

 

3 – LUNDI 8 MAI – PALAVAS-LES-FLOTS

Castellas (Fabre-Mailhan) – Ubaye (Paulin) – Ulmet (Blanc) – Mignon (Cuillé) – Cupidon (Paulin) – Greco ( Saint-Antoine) – Pirate (Blatière-Bessac)

Points de bonification à Zekraoui, 3 ; I. Benafitou, 2 ; Katif, 1 ; Aliaga, 1

Meilleur raseteur du 3e GRV : Zekraoui

Meilleur taureau : Mignon, manade Cuillé

 

4 - JEUDI 25 MAI – VAUVERT

Papagai (Lagarde) – Vincent (Aubanel-Baroncelli) – Pedro (Lautier) – Ulmet (Blanc) – Optimus (Les Baumelles) – Cupidon (Paulin) – Nîmois (Fabre-Mailhan)

Points de bonification à Zekraoui, 2 ; Benafitou, 2 ; Ciacchini, 1,

J. Martin, 1.

Meilleur raseteur du 4e GRV : I. Benafitou

Pas de meilleur taureau ?

 

5 – DIMANCHE 25 JUIN – LE GRAU-DU-ROI

Royale de Saumade – Trélus – Castor – Jacob – Caruso – Scipion – Pourpier – N.415

Points de bonification à Katif, 2 ; Benafitou, 1 ; Zekraoui, 1 , Favier, 1, Cadenas, 1

Meilleur raseteur du 5e GRV : Katif

Meilleur taureau, prix Olivier-Arnaud : Scipion, manade Saumade

 

6 - DIMANCHE 23 JUILLET – BEAUCAIRE

Aramis (Saint-Antoine) – Chico (Lautier) – Sylverado (Nicollin) – Mignon (Cuillé) – Cupidon (Paulin) – Marquis (Ricard) – Artalet (Laurent).

Points de bonification à Cadenas, 2 ; Zekraoui, 2 ; F. Martin 1.

Meilleur raseteur du 5e GRV : Cadenas

Pas de meilleur taureau

 

7 – DIMANCHE 13 AOUT - LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER

Boer (Occitane) – Sylverado (Nicollin) – Serpatié (Espelly-Blanc) – Camaï (La Vidourlenque) – Massena (Cuillé) – Greco (Saint-Antoine) – Jupiter (Laurent).

Points de bonification à F. Martin, 5 ; Cadenas, 4 ; Zekraoui, 1 ; Four, 1.

Meilleur raseteur du 7e GRV : François Martin

Meilleur taureau, Souvenir Paul-Garric : Jupiter (Laurent)

 

8 – MARDI 15 AOUT – LE GRAU-DU-ROI

Aramis (Saint-Antoine) – Mesrine (Vinuesa) – Trancardel (Bon) – Cupidon (Paulin) – Galentoun (Lautier) – Scipion (Saumade) – Marengo (Vellas) – Landié (Nicollin)

Points de bonification à Zekraoui, 1 ; Cadenas, 1 ; Allouani, 1 ;

I. Benafitou, 1

Meilleur raseteur du 8e GRV : Zekraoui

Meilleur taureau, Souvenir Etienne-Mourrut : Cupidon (Paulin)

***********

Joachim Cadenas et Mignon de Cuillé
les deux récompensés au final

*************

 

 

 

05/10/2015

CHATEAURENARD *FINALE DE L'AVENIR*

Dimanche 4 octobre 2015

Un si Mignon Biou d'Or !

1981 et 1982 Rousset, 2000 Pythagore, 2010 Guépard, 2015 Mignon... Cinq titres de Biòu d’Or (avec quatre cocardiers) pour la manade Cuillé ! Et la reconnaissance pour le N. 349 de l’élevage généracois. Magnifique cocardier, repéré par le grand public dès 2010 où, au Grau-du-Roi, il s’octroyait le Biòu de l’Avenir (nous y reviendrons demain).

Hier à Châteaurenard, dans la salle de l’Etoile, remplie sur deux étages par un public attentif, chaque vote des 16 membres de la commission du Trophée Taurin et des deux raseteurs (Icham Fadli et Sabri Allouani) a été annoncé à haute voix par Julie Zaoui, codirectrice du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, avec Domynique Azéma. Dans un silence quasi religieux, quatre voix se sont portées sur Gréco de la manade Saint-Antoine, cinq à Garlan et deux à Optimus des Baumelles, sept pour Mignon de Cuillé. Des bulletins répartis sur quatre taureaux, à l’image d’une saison taurine où les chances de chaque prétendant se sont équilibrées au fil des courses. Jusqu’à ce que Mignon fasse la différence... sous les applaudissements du public.

 

La course

Cupidon apporte son 3e Biou de l'Avenir
à la manade Paulin

châteaurenard,avenir,mignon biou d'or,cupidon biou de l'avenir,marengo de vellas,course camarguaiseUne finale c'est toujours une fête et le decorum est là pour l'entrée en matière. Mais le ciel est gris, les arènes ne font pas le plein et l'ambiance ne s'est pas vraiment enflammée. La course est intéressante, d'un bon niveau, manquent juste le ou les raseteurs qui transmettent l'émotion et le ou les taureaux qui font monter les degrés. Marengo aurait pu être celui-là, il se casse la corne deux minutes après sa sortie. Cupidon (3e) est récompensé à juste titre, sa volonté, sa régularité, son sérieux font pencher les votes en sa faveur.  Ventadis (2e) mène sa course crescendo. Chicharito (Caillan) assure sa 4e position avec anticipations et jusqu'au boutisme. Ben Hur affiche sa détermination.

Ciacchini assuré de sa première place, ne se met pas assez en évidence, Dunan et Zbiri se tire la bourre pour les 2e et 3e place, François Martin est le plus investi avec classe. A gauche, Gaillardet est très entreprenant.

Trident (Ricard) passe à côté. Une paire de gros engagements et des refus à outrance.

Ventadis (Allard). S'il se perd dans la grande piste, ses accélérations font mouche, notamment à droite. François Martin le met en valeur sur des longueurs et l'embarque jusqu'aux planches. Pointe après Faure , tape sur Gaillardet. La 1re ficelle ouverte, lui fait prendre la foudre, ses ripostes redoublent alors d'intensité dans une bon quart d'heure. 8 Carmen et retour.

Cupidon (Paulin).- Le long des planches, affiche une belle présence dans des échanges rythmés. Une fois en place, il raccompagne en force et se cabre en conclusion. Enchaînements terminés au fil des planches, coup de barrière sur Faure, Méric. Le taureau se livre franchement et avec volonté. 14 minutes. 9 Carmen et retour.

Chicharito (Caillan).- Attentif à tout mouvement, il sort en force sur le beau cite de François Martin. Anticipe Ciacchini, pointe après Roig, pousse sur Gaillardet. Sérieux, méchant, il déquille le tourneur Lieballe sur la plache. Gaillardet, pris dans le berceau des cornes, traverse la piste... Emotion sur le gradins. Garde 9'30 ses rubans. Perd ses deux ficelles dans la foulée. A 6 ans, il impressionne. 12 très belles minutes.6 Carmen et retour.

Ben Hur (Lautier).- La première intervention sur Ciacchini donne le ton. Taureau sérieux et finisseur. La corne toujours prête à frapper, Ben Hur accélère et tient jusqu'aux planches avec détermination (frappe après Dunan, F. Martin, Marignan). Sa 2e ficelle ouverte lui fait prendre une multitude de rasets brouillons et indélicats pour deux dernières minutes compliquées. 13'30. 6 Carmen et retour.

Médoc (Saumade).- De rudes passes l'attendent dès sa sortie, Dunan et Zbiri se battent pour le classement, un point les sépare. Médoc riposte, tête basse, et quand on lui en laisse la place, fait l'effort. Placement fluctuant, dans un registre classique, il se cabre après Zbiri. En piste, le rythme retombe d'un coup. Les primes montent, et Méric fait le bon coup avec la 1re ficelle à 600€. 1 Carmen et retour.

Marengo (Vellas).- Sort fièrement et même si les premiers rasets ne lui offrent pas l'occasion de briller, Marengo arbore une méchanceté et une agressivité qui émoustillent le public. Le premier coup de semonce est pour Faure. Puis, se jettant après Beaujard, le taureau traverse les planches et se casse la corne gauche au ras du crane. 2'50 et beaucoup d'espoirs déçus pour la manade Vellas.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

 

châteaurenard,avenir,mignon biou d'or,cupidon biou de l'avenir,marengo de vellas,course camarguaise

 

Points Trophée de l'Avenir : Zbiri, 13 points ; Dunan, 12 ; Faure, 9 ; Méric, 9 ; Marignan, 7 ; Gaillardet, 5 ; Martin, 4 ; Ciacchini, 3 ; Roig, 3.

Au final : 1. Jérémy Ciacchini, 722 points ; 2. Dunan, 496 ; Zbiri, 494 ; Faure, 483 ; Marignan, 432.

Biou de l'Avenir (élu à l'unanimité) Cupidon de Paulin.

Meilleur animateur : Gaillardet

*************

MARENGO DE VELLAS

Le N.902 de la manade Vellas avait attaqué sa course tambour battant à son habitude. Agressif, bagarreur, son premier puissant coup de semonce était pour Lucas Faure. Mais après avoir traversé les planches sur le tourneur Eric Beaujard, Marengo se cassait la corne gauche. Joint hier, son manadier, Rémi Vellas indiquait « Nous le soignons du mieux possible. La corne est cassée à ras et même un peu en dedans. Avec le vétérinaire, nous attendons quelques jours pour voir l’évolution. Si c’est possible nous envisagerons une prothèse ».

*******************

 

08/07/2013

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 7 juillet 2013

Maxime Favier malmené par Orion de Saint-Antoine, 7e de la course. Il semblerait que le raseteur ne souffre pas de coups de corne mais de fractures au niveau des côtes. Nous attendons de ses nouvelles.

 

châteaurenard,maxime favier,orion de saint-antoine,course camarguaise

châteaurenard,maxime favier,orion de saint-antoine,course camarguaise

PHOTOS GEORGES MARTIN (d'autres photos sur picasaweb.google.fr/goyarene)

09/08/2012

CHATEAURENARD * AVENIR*

Mercredi 8 août 2012

L'action de Chouam de  Blatière-Bessac
sur Sofiane Rassir

CHATOBCHOUAMRASSIR1PHLS.jpg

chatobchouam rassirPHLS.jpg

Photos LAURENT SONZOGNI

********************

10/06/2012

CHATEAURENARD *AS* 4e journée du Trophée des Maraîchers

Dimanche 10 juin 2012

 Le public récompensé

châteaurenard,4e journée du trophée des maraÎchers,course camarguaise

▲ Un Sparagus toniturant à l'attaque sur Four

Bayador, Sparagus cocardièrement supérieurs, Clodomir spectaculaire

Entrée : 400 personnes environ. Organisateur : UTC. Président : Philippe Gibert. Raseteurs droitiers : Outarka, Rey, Sanchis, Villard. Gauchers : Clarion, Four, Ouffe, Poujol. Tourneurs : G. Rado, Kerfouche, Khaled, Sanchez, Fouque.
Fait marquant : Rey et Outarka prennent chacun une pointe importante à l’avant-bras, respectivement par Bohémien et Sparagus. Ils quittent tous les deux la piste pour des soins.
Il ne faut jamais présager d’une course. Une affiche sans grande vedette taurine, un ciel qui lâche quelques gouttes, la concurrence du foot, du tennis et les élections... bien sûr le public était maigre. Mais les présents n’ont pas regretté leur très bon après-midi et ont reçu en récompense une 2e partie superbe : les problèmes posés par Bayador, le pétard et la domination de Sparagus et un Clodomir flamboyant au final. Les hommes impeccables avec la bonne forme de Rey, les caviars servis par Poujol, la constance d’Ouffe et Four, les fulgurances de Villard...
Rio (Bon).- Il se déplace opportunément et place des ripostes cornes pointées (Outarka, Ouffe). Au fil des minutes, choisit ses adversaires, les plus engagés sont servis rigoureusement. Il se fait respecter et rentre aisément ses ficelles. 2 Carmen et pas au retour (?).
Bohémien (Les Baumelles).- S’il prend tout aux pompons, ensuite il monte le ton par des sorties appuyées sur Villard, Poujol, Clarion. Offensif dans les enchaînements, il se bat comme un beau diable pour défendre ses ficelles. 11 belles minutes. 3 Carmen et retour.
Nicolas (Janin).- S’il pêche par son placement, il compense largement par son envie, sa vitesse et ses cornes pointées droit jusqu’aux planches. Un cocardier solide qui ne lâche rien et surtout pas ses ficelles qu’il ramène en musique (plus 3 Carmen en cours).
Bayador (Les Baumelles).- Alterne le toril et la présidence d’où il défie les blancs. Rapide et dangereux dans ses anticipations, poursuites et conclusions, il oblige Villard à rentrer les fesses, va au bout avec Rey, ponctue sur Villard, Serre Four de près, met la corne sur Ouffe... Lâche son 2e gland à la 12e et rentre ses ficelles. 6 Carmen et retour.
Sparagus (Janin).- Il utilise au mieux la configuration de la piste et sort avec un pétard du diable. Sa vitesse fait calculer les blancs, les enchaînements se déroulent à fond. Poujol régale dans des rasets courts, Ouffe anticipé, Four raccompagné... Le contact avec les avant-bras est rude, Outarka est touché. Sparagus domine et termine par un engagement frappant sur Villard. 3 Carmen et retour.
Clodomir (Bon). - Quinze minutes, quinze actions aux planches dont une où il explose sur Villard, une où il essaie de choper Poujol sur les tubes, une où il traverse les planches après Villard et de multiples sur Ouffe. Clodomir est en grande forme, peaufine son placement et s’envoie allègrement en l’air. Des Carmen pour le final qu’il fallait.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS HERVE BERNON

Trophée des As : Ouffe, 6,5 points ; Poujol, Four, 4 ; Rey, Outarka, 3 ; Villard, 2,5 ; Sanchis, 0,5.

 

châteaurenard,4e journée du trophée des maraÎchers,course camarguaise

▲ Bayador, complexe et dangereux, enferme Villard

▼ Clodomir explosif sur Villard

châteaurenard,4e journée du trophée des maraÎchers,course camarguaise

**********************************


13/05/2012

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 13 Mai 2012

UNE MENTALITE EXECRABLE…

Entrée: 1/10ème Organisateur: UTC Présidence: P Gibert Droitiers: Auzolle, Ayme, Beaujard, Chekhade, Sanchis, Sabatier, Villard. Gauchers: Clarion, Four, Ouffe. Tourneurs: Bensalah Dunan, Fouque, T Garrido, Kherfouche.

En prélude de la 2ème journée des maraîchers l’école taurine locale donne le change aux emboulés de La Galère ensuite on oublie la première partie rasetée dans un esprit exécrable du fait de la zizanie entre les tourneurs. A quand les cartons? En seconde du mieux mais chassez le naturel il revient au galop. Quelques bons moments mais étouffés par l’ambiance intolérable. Chez les blancs seul Villard et Four tirent dans le bon sens. Panicau aurait pu bien faire mais les hommes en avaient décidé autrement. Titien fait une prestation barricadière pleine d’espoir.

Peu coopératif, CARLOS (Lautier) court et refuse le combat cinq minutes puis s’avère barricadier après Chekhade (3) et Villard. Il s’active méchamment pour une honnête coopération conservant une ficelle sans le disque jouée une fois. Brouillon et lourd, FRELON (Blatière) s’évertue à démonter les barrières. Il prend le bourdon en s’envolant en contre piste sur Auzolle. Emporté par sa méchanceté, il est trop distrait et s’il frappe encore sur Auzolle, il rentre nu en silence. PANICAU (la Galère) défend ses ficelles en moins de deux minutes. Cocardier avec des déplacements opportuns, sa combativité est intéressante. Cependant la première ficelle ouverte donne lieu à la foire d’empoigne entre les tourneurs. La mauvaise sportivité des raseteurs fait le reste et la présidence ferme de ne pas accorder la ficelle sous l’approbation du public. Bravo président. Le cœur n’y est plus du tout, sa course s’étiole où comment gâcher un taureau. 1 Carmen.

Rapide, cornes pointées en avant, ELIODOR (Lautier) voit ses rubans s’envoler en 1 minute chrono. Pourtant, ses poursuites sont limpides et dangereuses. Franc, il se livre sans retenue dans neuf minutes agréables bien aidé par Benji. 2 Carmen et rentrée. Assailli, LUCAS (La Galère) subit un assaut en règle sans rien refuser. Coopératif, il est agressif en finissant aux ras des planches mais se blesse et doit réintégrer le toril boiteux après six minutes. Imposant, TITIEN (Blatière) assure le spectacle avec des conclusions barricadières très poussées après Villard (4). Il affiche une maîtrise du combat cul aux planches et des percussions toniques qui lui permettent de conserver ses ficelles brillamment. Mais là encore une altercation dans les gradins gâche le plaisir. Franc, MOKA (La Galère) se laisse déguster sans modération. Il passe la tête sur Sabatier et assure une paire de coups de barrières dans huit minutes trente généreuses qui déclenchent le disque mais son final est éprouvant devant la voracité des blancs devant cette sucrerie. 5 Carmen et rentrée.

Eric AUPHAN

Trophée des As: Four, Villard (11) Chekhade (8) Auzolle, Ayme (6) Ouffe (4) Sabatier (3), Clarion (2)Trophée des Raseteurs: Beaujard (6).

06/10/2011

CHATEAURENARD *FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR (3)

Dimanche 2 octobre 2011

EMOTIONS

BLOG1.jpg

▲ Jérémy Aliaga enfermé par Baroudeur de Martini

▼ Mêmes acteurs, autre "figure"

BLOG2.jpg

*****************************

▼ Sugar de Saint-Gabriel (4e) avec Jean-Henry Oudjit

BLOG3.jpg

▼ Sugar avec Boris Sanchis

BLOG4.jpg

*******************

▼ Villazon de Blatière avec Guillaume Cano

BLOG5.jpg

****************************

▼ Jérémy Aliaga pied coincé par Ratis de Raynaud

BLOG6.jpg

▼ Jérôme Martin et Ratis

BLOG7.jpg

▼ Errik et Ratis

BLOG8.jpg

********************

BLOG9.jpg

▲ Chambao de Bon (7e) avec Maxime Favier

▼ Chambao et Errik

BLOG10.jpg

************************

LA JOIE DE FREDERIC RAYNAUD
RECEVANT LE BIOU DE L'AVENIR POUR RATIS
SOUS L'OVATION

BLOG11.jpg

Photos CHRISTIAN ITIER

************************************


 

04/10/2011

CHATEAURENARD *FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR* (1)

Dimanche 2 octobre 2011

ON SE LEVE TOUS POUR RATIS !

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

Aliaga pied coincé par Ratis

Plebiscité par les spectateurs debouts au terme de sa magistrale prestation, puis par le vote de la Commission du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, Ratis de la manade Raynaud fait un magnifique Biou de l'Avenir. Dimanche, à Châto, dans une finale qui est montée en puissance après un démarrage "diesel" sous une température caniculaire, les émotions ont été au rendez-vous. Quito un peu mou, Gregau en courant alternatif, Baroudeur cocardier bonifié par deux hallucinantes "passes" d'Aliaga ont fait une mise en bouche correcte. A la reprise, Sugar impose ses difficultés cocardièrement dangereuses, Villazon sans éclat particulier, Ratis pour un quart d'heure de domination et de violentes agressions, puis Chambao l'idéale conclusion pétaradante aux planches.

Chez les espoirs de la piste, en ce jour de finale la gauche domine, ce qui n'enlève rien à la victoire méritée du droitier Boris Sanchis sur la saison. Mais au baromètre des émotions et de la prise de risque dans les difficultés, Jérémy Aliaga, Maxime Favier, Jérôme Martin et Radouane Errik ont tenu le public en haleine. En face, outre le leader Sanchis, Guillaume Cano se fait remarquer, à citer aussi Jean-Henri Oudjit, Faure.

Un bon cru donc cette édition 2011 menée par Philippe Gibert pour une présidence enjouée et à la hauteur dans une arène aux trois-quarts remplie.

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

LA COURSE

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

Boris Sanchis avec Sugar

Entrée : 3/4. Organisateur : TAC. Président : Philippe Gibert. Raseteurs droitiers : Sanchis, Cano, Bruschet, D. Martinez, Oudjit, Faure. Gauchers : Aliaga, Favier, Errik, Martin, Alarcon, Allam. Tourneurs : P. Rado, Grando, Cuallado, Cano.

Quito ▼ (Fabre-Mailhan).- Cocardier par son placement dans les angles, un peu mou en ce jour. Au début, il se sort de l'emprise des blancs mais, se laisse enfermer et subit la rafale blanche quand les ficelles deviennent accessibles. Quelques sèches fusées mais un peu trop passif. 5 Carmen (séries, fusées) et au retour.

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Gregau ▼ (Gillet).- Vif, il chasse sans finir mais pêche par son placement. Quand il est près des planches, il sort en force pour "quicher" les hommes dans de bons passages (Errik, Aliaga, Sanchis). Ses nombreux tours de ficelle dissuadent les raseteurs mais Aliaga et Sanchis essaient encore, en vain. 4 Carmen et retour.

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Baroudeur ▲ (Martini).- Fait un tour, se cale et se replace. De fortes anticipations (Oudjit) et une grosse série où il répond présent. Il a repéré les angles mais ne reste pas longtemps en place, les blancs calculent trop longtemps. Compliqué, il profite de deux erreurs d'Aliaga : côté toril, une énorme anticipation, le gaucher sort de la tête, et ne trouve son salut qu'en se jetant sous les planches et au "quite" de Sanchis. Piqué dans son orgueil, le raseteur re-cite aussitôt le taureau, côté présidence, mais Baroudeur devance sa trajectoire. Nez à corne, Jérémy, dans un incroyable geste de survie, le saute. Les gradins tremblent. Et Baroudeur rentre fièrement une ficelle. 3 Carmen et retour.

Sugar ▼ (Saint-Gabriel).- De suite dans le coup, Sugar se signale par des poursuites serrées cornes en avant. Attentif, les rasets engagés d'Aliaga, Oudjit sont sévèrement raccompagnés aux planches où il peut taper. Sanchis, main au frontal (superbe !). Le cocardier change de terrain pour des séries, ponctue sur Oudjit, Aliaga l'embarque dans des actions chaudes, Faure, Martin également. Cano à le dernier mot, 2e ficelle à 600€ dans le crochet, tout près de la sonnerie. Belle prestation de Sugar. 7 Carmen et retour. 

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Villazon ▼ (Blatière-Bessac).- Difficile à fixer, il s'envoie sans prévenir. Enroulé par Cano, il se jette méchamment, se chauffe, et fait du large. Puissant sur Martin, mieux positionné, il occupe alternativement les angles. Se calme pour les dernières minutes, mais saute après Cano, pour une fin de course sans éclats. Les ficelles rentrent. 3 Carmen et retour.

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Ratis ▲ (Raynaud).- Un quart de tour et le voilà placé prêt au combat. 1er raset, Cano est emporté, il se dresse sur Alarcon. Ratis se ménage un large terrain, repousse les tourneurs, et attend de pied ferme les courageux à l'épreuve de sa maîtrise. Favier, Errik, violemment accompagnés aux planche. Décisif dans les anticipations (Aliaga, Cano), énorme avec Martin, puissant sur Oudjit, Aliaga, Faure, Martin. Enragé après Errik, pour des coups aux planches de plus en plus accentués... La musique joue, le public est debout et, sous l'ovation, Ratis rentre au Grand Radeau avec ses ficelles (à 1000€).

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Chambao (Bon).- L'unicornu du Mas de Peint offre la conclusion idéale à cette finale par une multitude d'actions aux planches. Une vaillance et un moral à toute épreuve que tous les raseteurs exploitent à bon escient, notamment Errik. Une conclusion en fanfare.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER
ERIC AUPHAN