Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/11/2015

TRADITION

Samedi 5 décembre, départ 4 heures du matin

Nuit blanche avec le Charroi des olives

Charroi2012PHRD.jpg

C’est un peu antinomique mais il y a des traditions... nouvelles. Comme celle instaurée depuis neuf ans, par un groupe de gens du terroir de Saint-Geniès-des-Mourgues. Curieux du mode de vie des arrière grands-parents - voire plus loin encore - ils ont décidé d’en retracer un des épisodes dictés par les saisons. A savoir la récolte des olives et leur trajet jusqu’au moulin réalisé de nuit pour ne pas perdre un jour de travail. Férus de chevaux pour la plupart, et d’attelages pour quelques-uns, ils ont décidé de reprendre le flambeau, de ressortir leurs charrettes, leurs costumes d’époque et d’attaquer aux premières heures du matin les 20 kilomètres les séparant de Villevieille. Ainsi naissait le 1er Charroi des Olives.

En 2015, l’équipe est rodée, les chevaux aussi, autour du club taurin Le Trident de Saint-Geniès-des-Mourgues, de la manade Vitou et de passionnés venant du Lunellois ou du Montpelliérain. Samedi 5 décembre, à 4 heures du matin précises, les attelages anciens de chevaux lourds partiront de Saint-Geniès chargé des olives et accompagné des marcheurs. Halte-café à Saint-Christol, livraison au Moulin de Villevieille, déjeuner à Sommières et retour, tranquille, au pas des chevaux pour rejoindre le Téléthon... Connaître le froid et la fatigue d’une nuit blanche, redécouvrir des bruits et des odeurs, voir le jour se lever ensemble, aux côtés des chevaux... Voilà le périple, voilà leur simple bonheur.

M. A.

Photos Rémi Dumas et Martine Aliaga

charroi,saint-geniès-des-mourgues,sommières,course camarguaise


PRATIQUE
Renseignements : 06 36 55 82 03.

Prix : 17 € dont 2 € reversés au Téléthon.
Impératif : porter des vêtements à l'ancienne, pas de couleurs fluos.
Déroulement : rendez-vous à Saint-Geniès. 4 h précises, départ.
Livraison des olives vers 7 h 30.
Déjeuner à Sommières vers 8 h.
Retour au pas pour les attelages et les marcheurs volontaires, en minibus gratuit pour les autres marcheurs.
 
***************
Avant de les convoyer
il faut ramasser les olives

charroi,saint-geniès-des-mourgues,sommières,course camarguaise

Nicolas Vitou sur ses terres au milieu des biou

charroi,saint-geniès-des-mourgues,sommières,course camarguaise

Parfois on se sent tout petit....

********************

ACHILLE au Charroi

charroi,saint-geniès-des-mourgues,sommières,course camarguaiseIl a 5 ans et participera à son premier Charroi des Olives. Produit d'un père âne des Pyrénées et d'une mère percheronne américaine, Achille le mulet affiche 1,71 m au garrot. "Il a une force impressionnante et le pied sûr. Il est encore trop jeune et pas assez aux ordres pour lui faire tirer une charrette de nuit, explique Nicolas Vitou son propriétaire, mais je lui mettrai des bâts et il portera sa cargaison d'olives. Avec lui, il ne faut pas se tromper dans le dressage, il faut faire venir les choses de loin et en douceur mais une fois qu'il a compris, c'est acquis. Il est très intelligent".  Avec la mule Margueritte et le Camargue Bazille, c'est le trio équin de Vitou au Charroi.

 
 
 
 
 
 

09/12/2008

2e CHARROI DES OLIVES

LE RÊVE AU BOUT DE LA NUIT...

DSC_5312.jpg a.jpg
Traversée de Boisseron à la pointe du jour...

 

DSC_5315.jpg a.jpgAprès la cueillette, la livraison. A l'ancienne ! Comme au début du XXe siècle, de nuit, en charrettes tractées par les chevaux. Dimanche dernier, à 4 h du matin, huit attelages sont partis de Saint-Geniès-des-Mourgues pour amener les olives au Moulin oléicole de Villevieille via Saint-Christol, Boisseron et Sommières. Température autour de zéro degré, lune montante et magnifique ciel étoilé ont accompagné les voyageurs chaudement emmitouflés. Seul fond sonore, les bruits des sabots, le grincement des charrettes et quelques grelots attachés aux harnais. Peu de lumière, seulement des bougies dans les lanternes. Dépaysement garanti. C'était le but de l'équipée. De quoi aussi toucher du doigt les difficultés. Atteler de nuit n'est pas à la portée de tous.DSC_5336.jpg aaaaa.jpg Et pour ne pas avoir pris toutes les précautions deux attelages sont restés sur le carreau. Le Charroi des olives n'est pas qu'une partie de plaisir mais les embûches de la nuit participent des motivations de ceux qui l'ont créé. Expérience, sang froid, courage font partie des qualités requises pour les hommes et les chevaux. L'effort demandé cette année pour coller au plus près à l'époque a été suivi à la lettre et ce sont des charrettes anciennes et des chevaux lourds qui ont été accueillis avec un vin chaud par le président Teulade à l'huilerie de Villevieille.
DSC_5441.jpg a.jpgCôté convivial rien à changer : la halte revigorante de nuit à Saint-Christol, la traversée de Sommières, le déjeuner à la cave viticole de Villevielle, la dégustation des vins du caveau de Saint-Geniès-des-Mourgues et encore les roboratives agapes préparées par le traiteur de L'Aubaisienne à la manade Vitou après que les partenaires équins ont été pansés.
Au final, épuisés mais ravis, les convoyeurs ont dressé le premier bilan : la préparation et les entraînements sont indispensables ; l'indépendance des charretiers doit être préservée ; la pérénnisation du Charroi passe par une implication des villages traversés...
Satisfactions : après deux éditions, un groupe de purs et durs se dessine. Les participants se rapprochent, les liens se font plus chaleureux et amicaux dans une ambiance simple et festive.
Le Charroi des olives se veut gage de solidarité, d'authenticité, de convivialité. C'est rude mais avec un gros mental, un bon physique et un puissant gosier, le rêve est au bout de la nuit.

Martine Aliaga
Photos Luc Pero


DSC_5273.jpg a.jpg
Départ des près de la manade Vitou
DSC_5281.jpg a.jpg
Dernière vérification
DSC_5287.jpg a.jpg
La halte nécessaire à St Christol
DSC_5320.jpg a.jpg
En route vers Boisseron
DSC_5346.jpg a.jpg
Arrivée sur Sommières
DSC_5352.jpg a.jpg
Un bien beau convoi
DSC_5362.jpg a.jpg
Le pont sur le Vidourle
DSC_5387.jpg a.jpg
Enfin le Moulin Oléicole de Villevieille
DSC_5404.jpg a.jpg
Le butin est déposé...

§ D'autres images ces prochains jours §

* TOUS LES ARTICLES ET LES PHOTOS PARUES (2007-2008) SONT RASSEMBLÉS
DANS LA CATEGORIE "CHARROI DES OLIVES" SUR LA DROITE DE L'ECRAN