Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/10/2015

CHATEAURENARD *FINALE DE L'AVENIR*

Dimanche 4 octobre 2015

Un si Mignon Biou d'Or !

1981 et 1982 Rousset, 2000 Pythagore, 2010 Guépard, 2015 Mignon... Cinq titres de Biòu d’Or (avec quatre cocardiers) pour la manade Cuillé ! Et la reconnaissance pour le N. 349 de l’élevage généracois. Magnifique cocardier, repéré par le grand public dès 2010 où, au Grau-du-Roi, il s’octroyait le Biòu de l’Avenir (nous y reviendrons demain).

Hier à Châteaurenard, dans la salle de l’Etoile, remplie sur deux étages par un public attentif, chaque vote des 16 membres de la commission du Trophée Taurin et des deux raseteurs (Icham Fadli et Sabri Allouani) a été annoncé à haute voix par Julie Zaoui, codirectrice du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, avec Domynique Azéma. Dans un silence quasi religieux, quatre voix se sont portées sur Gréco de la manade Saint-Antoine, cinq à Garlan et deux à Optimus des Baumelles, sept pour Mignon de Cuillé. Des bulletins répartis sur quatre taureaux, à l’image d’une saison taurine où les chances de chaque prétendant se sont équilibrées au fil des courses. Jusqu’à ce que Mignon fasse la différence... sous les applaudissements du public.

 

La course

Cupidon apporte son 3e Biou de l'Avenir
à la manade Paulin

châteaurenard,avenir,mignon biou d'or,cupidon biou de l'avenir,marengo de vellas,course camarguaiseUne finale c'est toujours une fête et le decorum est là pour l'entrée en matière. Mais le ciel est gris, les arènes ne font pas le plein et l'ambiance ne s'est pas vraiment enflammée. La course est intéressante, d'un bon niveau, manquent juste le ou les raseteurs qui transmettent l'émotion et le ou les taureaux qui font monter les degrés. Marengo aurait pu être celui-là, il se casse la corne deux minutes après sa sortie. Cupidon (3e) est récompensé à juste titre, sa volonté, sa régularité, son sérieux font pencher les votes en sa faveur.  Ventadis (2e) mène sa course crescendo. Chicharito (Caillan) assure sa 4e position avec anticipations et jusqu'au boutisme. Ben Hur affiche sa détermination.

Ciacchini assuré de sa première place, ne se met pas assez en évidence, Dunan et Zbiri se tire la bourre pour les 2e et 3e place, François Martin est le plus investi avec classe. A gauche, Gaillardet est très entreprenant.

Trident (Ricard) passe à côté. Une paire de gros engagements et des refus à outrance.

Ventadis (Allard). S'il se perd dans la grande piste, ses accélérations font mouche, notamment à droite. François Martin le met en valeur sur des longueurs et l'embarque jusqu'aux planches. Pointe après Faure , tape sur Gaillardet. La 1re ficelle ouverte, lui fait prendre la foudre, ses ripostes redoublent alors d'intensité dans une bon quart d'heure. 8 Carmen et retour.

Cupidon (Paulin).- Le long des planches, affiche une belle présence dans des échanges rythmés. Une fois en place, il raccompagne en force et se cabre en conclusion. Enchaînements terminés au fil des planches, coup de barrière sur Faure, Méric. Le taureau se livre franchement et avec volonté. 14 minutes. 9 Carmen et retour.

Chicharito (Caillan).- Attentif à tout mouvement, il sort en force sur le beau cite de François Martin. Anticipe Ciacchini, pointe après Roig, pousse sur Gaillardet. Sérieux, méchant, il déquille le tourneur Lieballe sur la plache. Gaillardet, pris dans le berceau des cornes, traverse la piste... Emotion sur le gradins. Garde 9'30 ses rubans. Perd ses deux ficelles dans la foulée. A 6 ans, il impressionne. 12 très belles minutes.6 Carmen et retour.

Ben Hur (Lautier).- La première intervention sur Ciacchini donne le ton. Taureau sérieux et finisseur. La corne toujours prête à frapper, Ben Hur accélère et tient jusqu'aux planches avec détermination (frappe après Dunan, F. Martin, Marignan). Sa 2e ficelle ouverte lui fait prendre une multitude de rasets brouillons et indélicats pour deux dernières minutes compliquées. 13'30. 6 Carmen et retour.

Médoc (Saumade).- De rudes passes l'attendent dès sa sortie, Dunan et Zbiri se battent pour le classement, un point les sépare. Médoc riposte, tête basse, et quand on lui en laisse la place, fait l'effort. Placement fluctuant, dans un registre classique, il se cabre après Zbiri. En piste, le rythme retombe d'un coup. Les primes montent, et Méric fait le bon coup avec la 1re ficelle à 600€. 1 Carmen et retour.

Marengo (Vellas).- Sort fièrement et même si les premiers rasets ne lui offrent pas l'occasion de briller, Marengo arbore une méchanceté et une agressivité qui émoustillent le public. Le premier coup de semonce est pour Faure. Puis, se jettant après Beaujard, le taureau traverse les planches et se casse la corne gauche au ras du crane. 2'50 et beaucoup d'espoirs déçus pour la manade Vellas.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

 

châteaurenard,avenir,mignon biou d'or,cupidon biou de l'avenir,marengo de vellas,course camarguaise

 

Points Trophée de l'Avenir : Zbiri, 13 points ; Dunan, 12 ; Faure, 9 ; Méric, 9 ; Marignan, 7 ; Gaillardet, 5 ; Martin, 4 ; Ciacchini, 3 ; Roig, 3.

Au final : 1. Jérémy Ciacchini, 722 points ; 2. Dunan, 496 ; Zbiri, 494 ; Faure, 483 ; Marignan, 432.

Biou de l'Avenir (élu à l'unanimité) Cupidon de Paulin.

Meilleur animateur : Gaillardet

*************

MARENGO DE VELLAS

Le N.902 de la manade Vellas avait attaqué sa course tambour battant à son habitude. Agressif, bagarreur, son premier puissant coup de semonce était pour Lucas Faure. Mais après avoir traversé les planches sur le tourneur Eric Beaujard, Marengo se cassait la corne gauche. Joint hier, son manadier, Rémi Vellas indiquait « Nous le soignons du mieux possible. La corne est cassée à ras et même un peu en dedans. Avec le vétérinaire, nous attendons quelques jours pour voir l’évolution. Si c’est possible nous envisagerons une prothèse ».

*******************

 

08/07/2013

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 7 juillet 2013

Maxime Favier malmené par Orion de Saint-Antoine, 7e de la course. Il semblerait que le raseteur ne souffre pas de coups de corne mais de fractures au niveau des côtes. Nous attendons de ses nouvelles.

 

châteaurenard,maxime favier,orion de saint-antoine,course camarguaise

châteaurenard,maxime favier,orion de saint-antoine,course camarguaise

PHOTOS GEORGES MARTIN (d'autres photos sur picasaweb.google.fr/goyarene)

09/08/2012

CHATEAURENARD * AVENIR*

Mercredi 8 août 2012

L'action de Chouam de  Blatière-Bessac
sur Sofiane Rassir

CHATOBCHOUAMRASSIR1PHLS.jpg

chatobchouam rassirPHLS.jpg

Photos LAURENT SONZOGNI

********************

10/06/2012

CHATEAURENARD *AS* 4e journée du Trophée des Maraîchers

Dimanche 10 juin 2012

 Le public récompensé

châteaurenard,4e journée du trophée des maraÎchers,course camarguaise

▲ Un Sparagus toniturant à l'attaque sur Four

Bayador, Sparagus cocardièrement supérieurs, Clodomir spectaculaire

Entrée : 400 personnes environ. Organisateur : UTC. Président : Philippe Gibert. Raseteurs droitiers : Outarka, Rey, Sanchis, Villard. Gauchers : Clarion, Four, Ouffe, Poujol. Tourneurs : G. Rado, Kerfouche, Khaled, Sanchez, Fouque.
Fait marquant : Rey et Outarka prennent chacun une pointe importante à l’avant-bras, respectivement par Bohémien et Sparagus. Ils quittent tous les deux la piste pour des soins.
Il ne faut jamais présager d’une course. Une affiche sans grande vedette taurine, un ciel qui lâche quelques gouttes, la concurrence du foot, du tennis et les élections... bien sûr le public était maigre. Mais les présents n’ont pas regretté leur très bon après-midi et ont reçu en récompense une 2e partie superbe : les problèmes posés par Bayador, le pétard et la domination de Sparagus et un Clodomir flamboyant au final. Les hommes impeccables avec la bonne forme de Rey, les caviars servis par Poujol, la constance d’Ouffe et Four, les fulgurances de Villard...
Rio (Bon).- Il se déplace opportunément et place des ripostes cornes pointées (Outarka, Ouffe). Au fil des minutes, choisit ses adversaires, les plus engagés sont servis rigoureusement. Il se fait respecter et rentre aisément ses ficelles. 2 Carmen et pas au retour (?).
Bohémien (Les Baumelles).- S’il prend tout aux pompons, ensuite il monte le ton par des sorties appuyées sur Villard, Poujol, Clarion. Offensif dans les enchaînements, il se bat comme un beau diable pour défendre ses ficelles. 11 belles minutes. 3 Carmen et retour.
Nicolas (Janin).- S’il pêche par son placement, il compense largement par son envie, sa vitesse et ses cornes pointées droit jusqu’aux planches. Un cocardier solide qui ne lâche rien et surtout pas ses ficelles qu’il ramène en musique (plus 3 Carmen en cours).
Bayador (Les Baumelles).- Alterne le toril et la présidence d’où il défie les blancs. Rapide et dangereux dans ses anticipations, poursuites et conclusions, il oblige Villard à rentrer les fesses, va au bout avec Rey, ponctue sur Villard, Serre Four de près, met la corne sur Ouffe... Lâche son 2e gland à la 12e et rentre ses ficelles. 6 Carmen et retour.
Sparagus (Janin).- Il utilise au mieux la configuration de la piste et sort avec un pétard du diable. Sa vitesse fait calculer les blancs, les enchaînements se déroulent à fond. Poujol régale dans des rasets courts, Ouffe anticipé, Four raccompagné... Le contact avec les avant-bras est rude, Outarka est touché. Sparagus domine et termine par un engagement frappant sur Villard. 3 Carmen et retour.
Clodomir (Bon). - Quinze minutes, quinze actions aux planches dont une où il explose sur Villard, une où il essaie de choper Poujol sur les tubes, une où il traverse les planches après Villard et de multiples sur Ouffe. Clodomir est en grande forme, peaufine son placement et s’envoie allègrement en l’air. Des Carmen pour le final qu’il fallait.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS HERVE BERNON

Trophée des As : Ouffe, 6,5 points ; Poujol, Four, 4 ; Rey, Outarka, 3 ; Villard, 2,5 ; Sanchis, 0,5.

 

châteaurenard,4e journée du trophée des maraÎchers,course camarguaise

▲ Bayador, complexe et dangereux, enferme Villard

▼ Clodomir explosif sur Villard

châteaurenard,4e journée du trophée des maraÎchers,course camarguaise

**********************************


13/05/2012

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 13 Mai 2012

UNE MENTALITE EXECRABLE…

Entrée: 1/10ème Organisateur: UTC Présidence: P Gibert Droitiers: Auzolle, Ayme, Beaujard, Chekhade, Sanchis, Sabatier, Villard. Gauchers: Clarion, Four, Ouffe. Tourneurs: Bensalah Dunan, Fouque, T Garrido, Kherfouche.

En prélude de la 2ème journée des maraîchers l’école taurine locale donne le change aux emboulés de La Galère ensuite on oublie la première partie rasetée dans un esprit exécrable du fait de la zizanie entre les tourneurs. A quand les cartons? En seconde du mieux mais chassez le naturel il revient au galop. Quelques bons moments mais étouffés par l’ambiance intolérable. Chez les blancs seul Villard et Four tirent dans le bon sens. Panicau aurait pu bien faire mais les hommes en avaient décidé autrement. Titien fait une prestation barricadière pleine d’espoir.

Peu coopératif, CARLOS (Lautier) court et refuse le combat cinq minutes puis s’avère barricadier après Chekhade (3) et Villard. Il s’active méchamment pour une honnête coopération conservant une ficelle sans le disque jouée une fois. Brouillon et lourd, FRELON (Blatière) s’évertue à démonter les barrières. Il prend le bourdon en s’envolant en contre piste sur Auzolle. Emporté par sa méchanceté, il est trop distrait et s’il frappe encore sur Auzolle, il rentre nu en silence. PANICAU (la Galère) défend ses ficelles en moins de deux minutes. Cocardier avec des déplacements opportuns, sa combativité est intéressante. Cependant la première ficelle ouverte donne lieu à la foire d’empoigne entre les tourneurs. La mauvaise sportivité des raseteurs fait le reste et la présidence ferme de ne pas accorder la ficelle sous l’approbation du public. Bravo président. Le cœur n’y est plus du tout, sa course s’étiole où comment gâcher un taureau. 1 Carmen.

Rapide, cornes pointées en avant, ELIODOR (Lautier) voit ses rubans s’envoler en 1 minute chrono. Pourtant, ses poursuites sont limpides et dangereuses. Franc, il se livre sans retenue dans neuf minutes agréables bien aidé par Benji. 2 Carmen et rentrée. Assailli, LUCAS (La Galère) subit un assaut en règle sans rien refuser. Coopératif, il est agressif en finissant aux ras des planches mais se blesse et doit réintégrer le toril boiteux après six minutes. Imposant, TITIEN (Blatière) assure le spectacle avec des conclusions barricadières très poussées après Villard (4). Il affiche une maîtrise du combat cul aux planches et des percussions toniques qui lui permettent de conserver ses ficelles brillamment. Mais là encore une altercation dans les gradins gâche le plaisir. Franc, MOKA (La Galère) se laisse déguster sans modération. Il passe la tête sur Sabatier et assure une paire de coups de barrières dans huit minutes trente généreuses qui déclenchent le disque mais son final est éprouvant devant la voracité des blancs devant cette sucrerie. 5 Carmen et rentrée.

Eric AUPHAN

Trophée des As: Four, Villard (11) Chekhade (8) Auzolle, Ayme (6) Ouffe (4) Sabatier (3), Clarion (2)Trophée des Raseteurs: Beaujard (6).

06/10/2011

CHATEAURENARD *FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR (3)

Dimanche 2 octobre 2011

EMOTIONS

BLOG1.jpg

▲ Jérémy Aliaga enfermé par Baroudeur de Martini

▼ Mêmes acteurs, autre "figure"

BLOG2.jpg

*****************************

▼ Sugar de Saint-Gabriel (4e) avec Jean-Henry Oudjit

BLOG3.jpg

▼ Sugar avec Boris Sanchis

BLOG4.jpg

*******************

▼ Villazon de Blatière avec Guillaume Cano

BLOG5.jpg

****************************

▼ Jérémy Aliaga pied coincé par Ratis de Raynaud

BLOG6.jpg

▼ Jérôme Martin et Ratis

BLOG7.jpg

▼ Errik et Ratis

BLOG8.jpg

********************

BLOG9.jpg

▲ Chambao de Bon (7e) avec Maxime Favier

▼ Chambao et Errik

BLOG10.jpg

************************

LA JOIE DE FREDERIC RAYNAUD
RECEVANT LE BIOU DE L'AVENIR POUR RATIS
SOUS L'OVATION

BLOG11.jpg

Photos CHRISTIAN ITIER

************************************


 

04/10/2011

CHATEAURENARD *FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR* (1)

Dimanche 2 octobre 2011

ON SE LEVE TOUS POUR RATIS !

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

Aliaga pied coincé par Ratis

Plebiscité par les spectateurs debouts au terme de sa magistrale prestation, puis par le vote de la Commission du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, Ratis de la manade Raynaud fait un magnifique Biou de l'Avenir. Dimanche, à Châto, dans une finale qui est montée en puissance après un démarrage "diesel" sous une température caniculaire, les émotions ont été au rendez-vous. Quito un peu mou, Gregau en courant alternatif, Baroudeur cocardier bonifié par deux hallucinantes "passes" d'Aliaga ont fait une mise en bouche correcte. A la reprise, Sugar impose ses difficultés cocardièrement dangereuses, Villazon sans éclat particulier, Ratis pour un quart d'heure de domination et de violentes agressions, puis Chambao l'idéale conclusion pétaradante aux planches.

Chez les espoirs de la piste, en ce jour de finale la gauche domine, ce qui n'enlève rien à la victoire méritée du droitier Boris Sanchis sur la saison. Mais au baromètre des émotions et de la prise de risque dans les difficultés, Jérémy Aliaga, Maxime Favier, Jérôme Martin et Radouane Errik ont tenu le public en haleine. En face, outre le leader Sanchis, Guillaume Cano se fait remarquer, à citer aussi Jean-Henri Oudjit, Faure.

Un bon cru donc cette édition 2011 menée par Philippe Gibert pour une présidence enjouée et à la hauteur dans une arène aux trois-quarts remplie.

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

LA COURSE

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

Boris Sanchis avec Sugar

Entrée : 3/4. Organisateur : TAC. Président : Philippe Gibert. Raseteurs droitiers : Sanchis, Cano, Bruschet, D. Martinez, Oudjit, Faure. Gauchers : Aliaga, Favier, Errik, Martin, Alarcon, Allam. Tourneurs : P. Rado, Grando, Cuallado, Cano.

Quito ▼ (Fabre-Mailhan).- Cocardier par son placement dans les angles, un peu mou en ce jour. Au début, il se sort de l'emprise des blancs mais, se laisse enfermer et subit la rafale blanche quand les ficelles deviennent accessibles. Quelques sèches fusées mais un peu trop passif. 5 Carmen (séries, fusées) et au retour.

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Gregau ▼ (Gillet).- Vif, il chasse sans finir mais pêche par son placement. Quand il est près des planches, il sort en force pour "quicher" les hommes dans de bons passages (Errik, Aliaga, Sanchis). Ses nombreux tours de ficelle dissuadent les raseteurs mais Aliaga et Sanchis essaient encore, en vain. 4 Carmen et retour.

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Baroudeur ▲ (Martini).- Fait un tour, se cale et se replace. De fortes anticipations (Oudjit) et une grosse série où il répond présent. Il a repéré les angles mais ne reste pas longtemps en place, les blancs calculent trop longtemps. Compliqué, il profite de deux erreurs d'Aliaga : côté toril, une énorme anticipation, le gaucher sort de la tête, et ne trouve son salut qu'en se jetant sous les planches et au "quite" de Sanchis. Piqué dans son orgueil, le raseteur re-cite aussitôt le taureau, côté présidence, mais Baroudeur devance sa trajectoire. Nez à corne, Jérémy, dans un incroyable geste de survie, le saute. Les gradins tremblent. Et Baroudeur rentre fièrement une ficelle. 3 Carmen et retour.

Sugar ▼ (Saint-Gabriel).- De suite dans le coup, Sugar se signale par des poursuites serrées cornes en avant. Attentif, les rasets engagés d'Aliaga, Oudjit sont sévèrement raccompagnés aux planches où il peut taper. Sanchis, main au frontal (superbe !). Le cocardier change de terrain pour des séries, ponctue sur Oudjit, Aliaga l'embarque dans des actions chaudes, Faure, Martin également. Cano à le dernier mot, 2e ficelle à 600€ dans le crochet, tout près de la sonnerie. Belle prestation de Sugar. 7 Carmen et retour. 

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Villazon ▼ (Blatière-Bessac).- Difficile à fixer, il s'envoie sans prévenir. Enroulé par Cano, il se jette méchamment, se chauffe, et fait du large. Puissant sur Martin, mieux positionné, il occupe alternativement les angles. Se calme pour les dernières minutes, mais saute après Cano, pour une fin de course sans éclats. Les ficelles rentrent. 3 Carmen et retour.

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Ratis ▲ (Raynaud).- Un quart de tour et le voilà placé prêt au combat. 1er raset, Cano est emporté, il se dresse sur Alarcon. Ratis se ménage un large terrain, repousse les tourneurs, et attend de pied ferme les courageux à l'épreuve de sa maîtrise. Favier, Errik, violemment accompagnés aux planche. Décisif dans les anticipations (Aliaga, Cano), énorme avec Martin, puissant sur Oudjit, Aliaga, Faure, Martin. Enragé après Errik, pour des coups aux planches de plus en plus accentués... La musique joue, le public est debout et, sous l'ovation, Ratis rentre au Grand Radeau avec ses ficelles (à 1000€).

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Chambao (Bon).- L'unicornu du Mas de Peint offre la conclusion idéale à cette finale par une multitude d'actions aux planches. Une vaillance et un moral à toute épreuve que tous les raseteurs exploitent à bon escient, notamment Errik. Une conclusion en fanfare.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER
ERIC AUPHAN



11/09/2011

CHATEAURENARD *46e FINALE DES MARAICHERS*

Dimanche 11 Septembre 2011

POUJOL FAIT CHAVIRER LES ARENES

chateaurenard,finale des maraîchers,course camarguaise

Avec Saint-Rémois, un festival !

Entrée: Plein Organisateur: TAC Présidence: P Gibert. Droitiers: Auzolle, Ayme, Marquier, Rey, Sabatier, Villard. Gauchers: Clarion, Four, Khaled, Martin Cocher, Poujol Tourneurs: Dunan, T Garrido, Molins, Rado, Rouveyrolles.

Pratiquement le plein pour cette 46ème finale avec un décorum chatoyant (pénas, arlésiennes, charrettes et gardians). Hadrien Poujol éclabousse la piste de tout son talent avec des rasets de grande classe. Il transmet des frissons toute la course et reçoit une magnifique ovation lors du bouquet de la 3ème place. Ayme conserve la 2nde mais avait la victoire finale à sa portée face à Auzolle qui rate sa course semblant handicapé physiquement. Rey, Villard, Martin Cocher et Clarion assument leur part de travail. La course démarre sur les chapeaux de roues avec Géricault, cale avec Coyote, repart avec Aiglon, redémarre calmement avec Garlan, monte en puissance avec Athor (meilleur taureau de la temporada) et Brutus pour finir en apothéose avec St Rémois désigné meilleur taureau de la finale.

GERICAULT (Chauvet) affronte la houle blanche avec brio. Agressif aux planches il se dégage remarquablement. Il brise les planches sur Ayme, se dresse sur Auzolle avec panique dans le pourtour, se couche sur Rey et brille avec Poujol. Il conserve ses ficelles en musique. Magnifique entrée en matière saluée par une grosse ovation qui place la barre très haute. 6 Carmen. Difficile de surprendre le rusé COYOTE (Caillan) qui contrôle cul aux planches. Villard et Auzolle sont enfermés. Poujol essuie deux percussions mais après le bioù laisse passer les rasets ou fuse. Aux ficelles (qu’il conserve), on ne se bouscule pas, le public gronde et conteste la musique au retour. 2 Carmen. AIGLON (Occitane) fait son nid près des bois après quelques minutes de flottement. Mieux placé aux ficelles, il sort ses griffes et s’il parait nonchalant, il sait accélérer et fondre sur les blancs avec des arrivées dangereuses. Il lâche une ficelle à Clarion et s’éclate avec Poujol. 4 Carmen et retour.

GARLAN (Les Baumelles) a l’œil et le bon mais est en ce jour de finale un peu mou. Moins dominateur qu’à l’accoutumée il sort une prestation intéressante avec les gauchers. Super Poujol prend la 1ère ficelle et les droitiers ne le lâchent pas mais il ramène un petit brin de la seconde. 5 Carmen et rentrée. Mobile mais disponible, ATHOR (Daumas) est dans un bon jour. Quatre minutes volontaires pour les rubans et le bioù se bonifie aux ficelles, complique le jeu et sert des arrivées cornes menaçantes. Il s’impose et retourne ficelles intactes en musique jouée à 5 reprises. Déterminé, BRUTUS (Lautier) percute sur Auzolle. Il répond franchement et se déplace à bon escient. Explosif sur Villard mourre entre les jambes, Poujol le tire également au maximum. Cocardier aguerri, il joue une partition dominatrice. Il s’impose au fil des minutes et conserve ses ficelles. 5 Carmen dont retour. SAINT REMOIS (Fabre-Mailhan) perd ses rubans en une minute. Le combat Ayme-Poujol (1 point d’écart) est lancé mais c’est Poujol qui fait dresser les arènes. Le taureau facile sur le raset est démoniaque à l’arrivée. Explosif à de nombreuses reprises il tamponne, saute, dévarie la contre piste, brise les planches et met les arènes en ébullition pour un final hautement spectaculaire accompagné de nombreux Carmen, le prix du jour et la standing ovation du public au retour avec une ficelle…

chateaurenard,finale des maraîchers,course camarguaise

Géricault (Chauvet) et Benjamin Villard puis dans une drôle d'arrivé avec Julien Rey ▼

chateaurenard,finale des maraîchers,course camarguaise

chateaurenard,finale des maraîchers,course camarguaise

Coyotte (Caillan) sur Hadrien Poujol ci dessous avec Aiglon (Occitane) ▼

chateaurenard,finale des maraîchers,course camarguaise

 chateaurenard,finale des maraîchers,course camarguaise

▲ Anticipation de Garlan (Les Baumelles) sur Benjamin Villard

chateaurenard,finale des maraîchers,course camarguaise

▲ Athor (Daumas) dangereux après Martin Cocher

chateaurenard,finale des maraîchers,course camarguaise

▲ Brutus (Lautier) et le vainqueur du jour Loïc Auzolle.

 

 

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As: Poujol 16 points (+10), Ayme, Martin Cocher et Rey 6 (+9), Villard 5 (+8) Auzolle 4 (+7) Clarion 3 (+6) Four 2 (+5).

Palmarès 46ème Trophée des Maraîchers:

Raseteurs: 1er Auzolle 53 Pts, 2. Ayme 50, 3. Poujol 49.

Coup de cœur à Bari Khaled pour sa dernière course à Chateaurenard.

Meilleur taureau de la saison: Athor Manade Daumas.

Meilleur taureau de la finale souvenir Joseph Rossi: Saint Rémois Manade Fabre-Mailhan.

17/07/2011

CHATEAURENARD *AS*

Samedi 16 Juillet 2011 : 4e journée du Trophée des Maraîchers

YVAN REDORE SON BLASON…

Chateaurenard 16 07 011.jpg

▲ Yvan enferme le valeureux gaucher Martin Cocher.

Entrée: ¼ Organisateur: UTC Présidence: P Gibert Raseteurs droitiers: Auzolle, Ayme, Gleize, Gros, Rey, Sabatier. Gauchers: Clarion, Four, Martin Cocher, Poujol (sort au 5ème). Tourneurs: Dunan, F Garrido, Mata, G Rado, Rouveyrolles.

Pour cette 4e journée des maraîchers, Yvan dans le cadre de la féria remporte le prix du meilleur taureau, redore son blason et retrouve son sens du combat. Cabosse ouvre les débats correctement, Verdaou effectue un retour honnête à) son âge et le méchant Camarkas termine spectaculairement. Le quatuor majeur des blancs Auzolle-Rey à droite et Martin Cocher-Four Four à gauche tire la course mais ne peuvent éviter les temps morts. Loïc présent toute la course remporte le prix du meilleur raseteur.

CABOSSE (Saint Pierre) assume son rôle de premier avec un coup de tête prononcé à droite. Il crée la difficulté sur des poursuites abouties et cède une ficelle à une minute du terme à Martin Cocher. Rentre en silence mais aurait pu y prétendre en piste.
DIAMOND (Lautier)
Chateaurenard 16 07 008.jpggère la pression avec un bon placement et des changements de terrain mais sans être bousculé sa course manque de régularité et de rythme. Malgré son placement dans les planches,
◄ MATUTE (St Antoine) défend ses ficelles en moins de deux minutes. Une enfermée sur Auzolle déclenche le premier Carmen mais lorsqu’il le percute à nouveau, il semble se ressentir du choc. Il saute après Sabatier, visite la contre piste et un bout de ficelle levé sur le gong par Martin Cocher rend son final combatif. 4 Carmen.

Placé, YVAN (Lou Pantaï) défend chèrement ses rubans. Décidé, son anticipation et ses arrivées cornes dans les planches sont dangereuses notamment avec Martin Cocher. Présent dans la bourre, il ne lache pas le combat et conserve brillamment une ficelle. 6 Carmen dont rentrée.
Assailli, VERDAOU (Allard) subit un assaut en règle sans rien refuser. Coopératif, il se jette bien dans le raset mais pêche dans la finition. Les hommes ne le ménagent pas mais il fournit une fin de course honorable jusqu’à terminer par une envolée après Gros et réintégrer le toril porteur d’une ficelle et en musique jouée à trois reprises.
Imposant, PHENIX (Bon) annonce la couleur en contre piste avec Dunan puis principalement avec Auzolle parfois jusqu’au burladéro. Sans vice sur le raset à mi-course il est plus abordable mais réussit à conserver ses ficelles.
Méchant, CAMARKAS (St Antoine) assure un final spectaculaire avec une dizaine de puissantes envolées après Auzolle (6), Four (2) et Rey (2). Il revient seul en piste à volonté et crée le spectacle en cherchant l’affrontement avec les blancs. Un espoir à revoir plus raseté. 3 Carmen et retour avec ses ficelles.

Chateaurenard 16 07 028.jpg

▲ Bastien Four à la tête de Verdaou (Allard).

****************************************************************************

Le Show Camarkas

Chateaurenard 16 07 046.jpg

▲ Avec Bastien Four et Julien Rey ▼

Chateaurenard 16 07 061.jpg

Chateaurenard 16 07 053.jpg

Chateaurenard 16 07 054.jpg

▲ Et il revient tout seul en piste.

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As: Auzolle (15) Four (13) Martin Cocher (11) Rey (6) Sabatier (4) Clarion, Poujol (2)

01/08/2010

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 1er août 2010 : 5e journée du Trophée des Maraîchers

FANFAN IMPECCABLE, VALMONT DANGEREUX…

Chateaurenard 01 08 104.jpg
VALMONT - Villard

Entrée: ½ Organisateur: UTC Présidence: P Gibert Droitiers: Auzolle, Ayme, Beaujard, Gleize, Miralles, Rey, Villard. Gauchers: Errik, Fadli, Khaled, Mébarek. Tourneurs: Babacène, Dengerma, Dunan, F Garrido, Mata.

Chateaurenard 01 08 064.jpgSeule ombre au tableau le boycott de Gritti ► délaissé aux ficelles. Villard assure le spectacle et totalise, Auzolle est efficace mais parfois sans les formes, Khaled est précieux et les jeunes Errik et Ayme sont travailleurs. Superbes les rasets de Rey à Fanfan qui maîtrise parfaitement sa course, Valmont est spectaculaire, Enzo est un bon premier et Dragon se brûle les cornes de méchanceté.

ENZO (Chauvet) défend rapidement ses ficelles mais enferme Rey et Villard. Coopératif il se dégage et enchaîne les séries. Un bon premier qui se donne dans la bourre et rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.
Coriace, FANFAN (Caillan) passe dangereusement la corne à l’arrivée. Vif, il lâche difficilement ses attributs et contrôle aux ficelles avec un placement excellent. Agressif, Villard et Rey l’avantagent dans une course parfaitement maîtrisée par la tulipe noire. 2 Carmen et retour.
Volontaire, GRITTI (Saint Antoine) ► défend trois minutes ses rubans. Aux ficelles, black out des blancs qui le délaissent complètement alors que le bioù semblait décidé. Une énigme.
Placé, SAINT GILLOIS (Les Baumelles) accepte tous les rasets. Toujours dans le terrain des planches, il se donne volontiers dans les séries dans onze minutes ou seule manque la finition. 5 Carmen dont rentrée.
Vif et rageur, VALMONT (Lautier) se jette fort dans le raset et percute d’entrée Auzolle. En bascule après Villard il récidive sur Villard (3), Auzolle et Ayme. Energique et décidé les liaisons sont dangereuses et calculées. Une ficelle au toril avec 6 Carmen et retour.
Méchant mais lourd, DRAGON (Blatière-Bessac) n’a l’avantage que quand on lui court devant. C’est tout feu tout flamme qu’il s’explose contre les planches ou saute après l’homme une dizaine de fois. Epuisé aux ficelles, on lui tourne autour à le dévarier mais il conserve un tour de sa première ficelle. Un Carmen.
Franc, KALHUA (Ricard) se donne sans difficulté puis s’échauffe et frappe après Auzolle (2), Mébarek (2), Miralles, Rey, Fadli et saute après Villard. Un final plaisant et volontaire. 5 Carmen et retour.

Texte et photos
Eric AUPHAN

 

Trophée des As : Villard (25) Auzolle (16) Khaled (5) Miralles (1)

Chateaurenard 01 08 036.jpg
FANFAN avec Errik ▲ et Villard ▼
Chateaurenard 01 08 016.jpg