Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/07/2009

PORTIRAGNES *Avenir*

Dimanche 12 juillet 2009

TAUREAUX TROP FACILES = COURSE DE PACOTILLE

TAMARIS et Perez.jpg
TAMARIS de Chazot sur Guillaume Perez

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : CT Lou Camarguen. Présidence : Jacques Roumajon. Raseteurs droitiers : Dumont, D. Maurel, Paparone, Castel. Gauchers : Aliaga, Ferriol, G. Perez. Tourneurs : Causse, Labrousse, Duran, Lieballe

Le 15e Trophée Manu Pero est remporté après une belle lutte par Guillaume Perez (20 points) devant David Maurel (19) et Joffrey Ferriol (17). Le prix du meilleur cocardier revient à Tamaris de Chazot.
Sultan (Margé).- En trente secondes, le blanc et noir se retrouve orphelin des pompons. Puis coup sur coup, deux grosses actions sur Maurel et Paparone. Il récidive sur Aliaga et réintégre le toril à la 5e minute. Deux Carmen en course.
Orion (Grand Salan).- Sur le raset d’attaque, il saute sur Ferriol, puis sur Maurel lorsqu’on attaque les ficelles. Disponible, il peut porter le danger à tout instant. Moins incisif en fin de parcours, il résiste treize minutes et entend 4 Carmen.
Martin (Lopez).- Bien brave, il se livre sans retenue et sans vice. Mais à ce jeu, la porte du toril se réouvre à la 6e minute. 2 Carmen.
Barri (Grand Salan).- Calmement, il répond aussi bien à droite qu’à gauche et donne des séries intéressantes. Parfois, il n’hésite pas à venir conclure dangereusement dans onze minutes cinq fois récompensées.
Emir (Margé).- Un joli tau tout fou, parfois barricadier, mais surtout irrégulier. Trop souvent dominé, il effectue huit minutes. 2 Carmen.
Souchet (Lopez).- Comme son congénère d’élevage, il est bien brave et se plie aux quatre volontés des hommes mais ne peut résister que cinq minutes. 1 Carmen.
Tamaris (Chazot, hp).- Des bons principes, une anticipation sur Aliaga, et de belles enfermées sur le même homme. Très sérieux malgré son jeune âge, il conserve ses ficelles et reçoit de nombreux Carmen ainsi que le prix de la journée.

Luc PERO


Trophée de l’Avenir : G. Perez, 20 points ; Ferriol, 17 ; D. Maurel, 17 ; Paparone, 5 ; Dumont, 5 ; Aliaga, 2.
Trophée des Raseteurs : Castel, 7 points.